redirection

Winamax SISMIX 2024-Rubriques - Fiesta

Les rois du Pingathlon

pingathlon
Lors d'un festival live Winamax comme le SISMIX, il n'y a pas qu'au poker que l'on peut être sacré champion. La preuve avec la paire John/Jeremie, titrée ce mercredi soir lors d'un Pingathlon mémorable. "C'était comme d'habitude très bien organisé. Tout s'est parfaitement déroulé. Les tables étaient bien compliquées, il y avait beaucoup de surprises, donc c'était forcément très cool, on a tous passé un très bon moment". Un très bon moment, John espère maintenant en passer également un très bon ce soir lors du Winamax Beer Pong Open où il affiche de sacrées ambitions. "Maintenant, manque plus qu'à faire le doublé ce soir sur le Beer Pong et j'aurais réussi mon SISMIX, du moins sur le plan fiesta {rires]".

pingathlon
Car, oui, sur le plan poker, tout ne se passe pas comme il l'aurait espéré pour le moment. Après avoir tenté sa chance sur le Magnum ce matin et sur quelques autres sides events avant cela, John espère bien avoir un peu plus de réussite ce vendredi pour son entrée sur le Main Event Day 1C. "Heureusement que je perf' les sides fiesta, car pour le moment, on ne peut pas dire que les cartes soient mes amies. Mais je ne désespère pas, il me reste plein de tournois à jouer. Alors, si ça ne se passe pas bien sur le Main Event demain, je retenterai ma chance sur le Monster Stack samedi ou sur le Sunday Mystery dimanche".

pingathlon
pingathlon
pingathlon
pingathlon
winamax
pingathlon
pingathlon
pingathlon
pingathlon
pingathlon
pingathlon

Plus de photos du Pingathlon dans la galerie

Votre Main Event préféré

Les hommes mentent, mais pas les chiffres : pour cette nouvelle édition du Winamax Beer Pong Open 2024, vous avez une fois de plus démontré qu'il est pour beaucoup d'entre vous le véritable Main Event de ce SISMIX Marrakech. Si l'on n'est plus vraiment surpris par l'engouement que suscite cette "fête nationale", ici, à Marrakech, on ne pouvait cependant qu'être impressionnés lorsque l'on a découvert que 128 équipes étaient en lice sur l'évènement. Oui, oui, vous ne rêvez pas. C'est simple : à l'image d'un tournoi du Grand Chelem, il fallait remporter pas moins de sept matchs consécutifs pour voir sa doublette être sacrée championne de ce Winamax Beer Pong Open 2024. Forcément, avec autant de confrontations, les photographes de Winamax se sont régalés pour nous sortir les meilleurs clichés de la soirée.

beerpong
128 équipes ont occupé la terrasse de la piscine Es Saadi pour cette nouvelle édition du Winamax Beer Pong Open
beerpong
beerpong
"Mince, j'ai déjà plus de bière, je fais comment ?
beerpong
Bah, on vient gentiment demander au staff Wina
beerpong
Et on trinque tous ensemble !
beerpong
Certains parviennent tout de même à rester focus
beerpong
Back to back pour le vainqueur de l'an dernier ?
beerpong
Tout est dans la gestuelle
beerpong
Tous les moyens sont bons pour déconcentrer l'adversaire
beerpong
"C'est pas vrai, comment j'ai pu rater ça ?"
beerpong
Et hop, sans les mains !
beerpong
Le Beer Pong, c'est les émotions
beerpong
En quarts de finale et fiers !
beerpong
Le rail donne de la voix
beerpong
Quelque chose semble se préparer...
beerpong
"C'est la Cheu-Cheu synchro"
beerpong
Et à la fin, c'est les Choukran qui gagnent
beerpong
Merci à tous et à l'année prochaine ! Enfin, pour ceux qui ne seront pas à Bratislava...

Sonnant et trébuchant

Klingande 1
Vous le savez, le concept du SISMIX, ce n'est pas que le poker : c'est aussi du gros son, avec une sélection de DJs triés sur le volet. Et cette année, la tête d'affiche du line-up était sans aucun doute Klingande. Si si, vous avez forcément entendu un jour ou l'autre son tube planétaire : Jubel. Autant dire qu'on s'attendait à du lourd pour la pool party de ce samedi après-midi, que le Français devait ambiancer comme il se devait. Nous n'avons pas été déçu...

Klingande 2
Pour commencer, le Pôle Events de Wina avait concocté une arrivée en fanfare, annoncée par les premières notes de saxophone, marque de fabrique des mix du Nordiste. Depuis le toit du restaurant de l'hôtel Es Saadi, on a ainsi assisté à un énorme lâché de ballons gonflables sur la piscine, pendant que danseurs et danseuses, déguisés avec l'excentricité qui caractérise les spectacles marrakchis, se dandinaient devant la scène, puis autour de la piscine. Un grand moment de "tropical house" que tous les fans d'électro (ou de musique tout court) ont tenté d'immortaliser dans une nuée de téléphones portables, avant que le DJ et son saxophoniste ne commencent vériablement leur show.

Klingande 3
Et durant près d'une heure trente, on a eu le droit aux grands classiques, ainsi que quelques remix bien sentis avec évidemment le fameux Jubel, joué au bout d'une heure de set, et l'autre single du duo, Punga. Un vrai plaisir pour les fans d'électro, ou tout simplement pour ceux qui voulaient kiffer leur aprèm' à la piscine, entre soleil, pintes de bières et magnums de rosé. Tiens, et d'ailleurs, vous savez ce que signifie Klingande ? Sonner, ou tinter, en suédois, la langue à partir de laquelle sont nommées presque toutes les chansons du groupe. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le duo a fait du bruit ce samedi...

Mais le mieux, c'est encore qu'on vous raconte tout ça par le son, donc, et l'image : pour la musique, rendez-vous sur le compte Instagram Winamax, et pour les photos... C'est ici que ça se passe, et c'est signé Gema Cristóbal.

Saxo

Ballons 2

Pool

Klingande 5

Pooi 2

Pool 3

Ballons 3

Ballons 5

Ballons 2

Pool 4

Ballons 1

Duran

Coeur

Klingande 3

¡Hala Madrid!

Le temps d'un match, le Theatro s'est transformé en Maison Blanche

Theatro Stadium

Quinze. Quinze Ligue des Champions. Pendant qu'un certain club que l'on ne citera pas sous peine de représailles instantanées de la part de collègues encore sous le coup de la déception, galère à ne serait-ce qu'accrocher une finale dans la compétition reine des clubs de football européens, le Real Madrid n'en finit plus de collectionner les coupes aux grandes oreilles. Depuis que le SISMIX existe, soit 2014, la Maison Blanche a remporté six fois le titre suprême. Mais cette année, pour la première fois de l'histoire, une poignée de chanceux ont pu vivre cette nouvelle consécration dans le somptueux cadre du Theatro.

Theatro Stadium

Bien sûr, au moment où l'annonce a été faite, tout le monde au sein du staff (et sans doute parmi les joueurs) espérait une confrontation finale face au Paris Saint-Germain (oui, c'est d'eux qu'on parlait dans le paragraphe précédent). Le sport étant par nature imprévisible (encore que dans le cas du PSG...), c'est bien le Borussia Dortmund qui s'est qualifié pour affronter le grand Madrid, au grand bonheur des socios espagnols et donc d'une partie de la clientèle ibérique du SISMIX. Car oui, à l'image de l'opposition Paris/Marseille, l'Espagne du football est depuis longtemps coupée en deux entre Real et Barça. Donc autant vous dire que des Espagnols habillés du maillot jaune et noir du Borussia, nous en avons vu quelques-uns ce samedi soir...

Theatro Stadium

Au final, le Real n'a pas eu besoin de forcer son talent. Légèrement dominés pendant la première partie de la rencontre, les Madrilènes n'ont jamais vraiment tremblé, profitant des rares approximations et erreurs adverses pour l'emporter 2-0. Les cotillons blancs sont tombés, le Theatro Stadium s'est enflammé et un certain Pierre Yodo a pu célébrer son MyMatch gagnant à 34 (on ne préfère pas vous détailler son combiné lunaire), avec un gain bonus de 500 € de freebets. Finalement, les seuls déçus de cette soirée étaient les Parisiens. Comme d'habitude, quoi.

Theatro Stadium

Theatro Stadium

Theatro Stadium

Theatro Stadium

Theatro Stadium

Theatro Stadium

Theatro Stadium

Theatro Stadium

Theatro Stadium

Theatro Stadium

Theatro Stadium

Plus de photos dans notre galerie

À la mode de chez nous

skyrock

Pour animer comme il se doit ce SISMIX Marrekch au bord de la piscine du Es Saadi, Skyrock a déplacé tout au long de la semaine les studios de son émission phare. Aux commandes pour accueillir les nouvelles stars de la scène marocaine au micro de l'émission de rap numéro 1 en France, il ne pouvait y en avoir qu'un : le seul, l'unique, Fred Musa. À ses côtés pour le suppléer, nous avons eu l'honneur de recevoir l'artiste le plus écouté de la région MENA sur Spotify, sacré meilleur artiste Hip-Hop/Rap lors des African Entertainment Awards aux États-Unis : ElGrandeToto !

la fouine
L'une des légendes du rap français de retour aux premiers plans : La Fouine !

rap
Une venue qui semble toucher droit au cœur son ami ElGrandeToto

musa
Que serait Skyrock sans son Fred Musa ?

rap
La rappeuse marocaine Khtek aux côtés de 6win et Nayra

rap
Candidate de la saison 2 de Nouvelle École, la rappeuse/chanteuse Neyra

rap

rap

rap

rap

rap

rap

rap

Mektoub

Le rideau tombe sur un SISMIX 2024 de tous les records

Conclu1

"C'était écrit". c'est un SISMIX de toutes les folies auquel nous avons assisté cette semaine. Bien sûr, on s'attendait à ce que l'évènement soit dingue, mais on ne se doutait pas qu'il le serait à ce point. L'affluence record dont vous avez été les acteurs ont poussé l'organisation dans ses retranchements. Car oui, il a fallu se plier en quatre pour faire rentrer un maximum de joueurs sur tous les tournois. On pensait que "la bulle" installée à l'extérieur avec ses vingt-sept tables suffirait... que nenni ! C'est une véritable armada internationale qui a débarqué : Français, des Marocains, Espagnols, Portugais, Allemands... le centre de Marrakech s'est déplacé de la place Jemaa el fna au Es Saadi. Le résultat de cette cohue est sans appel puisque ce Main Event entre dans l'Histoire du poker avec un record de participation de 2 736 entrées, détrônant le précédent détenu par les WSOP ! Dès le premier jour, nous avons compris que toutes nos espérances allaient être dépassées. Alors concernant les prévisions à prendre en compte pour l'année prochaine, Matthieu Duran doit déjà s'arracher les tifs.

Conclu2

Question capillaire, certains ont d'ailleurs eu bien mal aux cheveux cette semaine. Entre les pools parties, le Theatro, les animations exceptionnelles de Philippe Maurice et son équipe, les occasions de faire la java étaient quotidiennes de jour comme de nuit. On vous a vu, vous, derrière vos lunettes de soleil, à masquer les poches qui tombaient sous vos yeux. Oui, vous, qui vous déhanchiez encore sur les soirées endiablées de la plus grande boîte d'Afrique alors que vous deviez jouer un tournoi à midi. Mais rassurez-vous, c'est exactement ça l'esprit SISMIX, et on n'attendait de vous qu'une chose : profiter à fond de cette semaine. Comme le disent les plus grands sages : on dormira quand on sera mort !

Pool Party

Ce festival de tous les superlatifs fut le fruit d'un cocktail explosif de passionnés qui ont tout donné pour que cet évènement reste à jamais gravé dans les mémoires. Il faut donc rendre hommage aux acteurs de ce succès, tous ceux qui n'ont pas compté leurs heures : croupiers, floors, directeurs de tournois, couvreurs, photographes, organisation de Winamax en général, membres du personnel du Es Saadi (accueil, serveurs, sécurité). Et bien sûr, on n'oublie pas l'ingrédient magique : VOUS ! Vous qui êtes venu de France et de Navarre, vous qui avez bravé les files d'attentes, vous qui avez animé la piscine, vous qui nous avez fait marrer avec vos coups déjantés.

Conclu1

Cette fin de festivité s'apparente étrangement à une fin de colonie de vacances. Les liens noués pendant cette semaine ont été tellement forts et les moments partagés si intenses qu'il sera difficile de retourner à la vie quotidienne. D'ailleurs, cette dernière attendra encore un peu, il parait que le vainqueur du Main Event Anthony Dasbourg ne va pas tarder à faire son entrée triomphante au Theatro. Mais, au final, après tant de frissons, l'attente n'en est que plus grande, et comme un enfant qui attend Noël, nous attendons déjà la prochaine édition du SISMIX. D'ici là, comme on le dit ici : أراك المرة القادمة (à la prochaine).

concclu

conclu

Conclu1

Gus Hansen Pool Party

Planète Rap

Conclu1

Conclu1

Conclu1

Conclu1

Conclu1

Conclu1

Conclu1

Conclu1

Conclu1

Flegmatic, Rootsah, VictorP, Enrique, Renato, Tapis_Volant & Phil Anthropik

Photos par Caroline Darcourt et Gema Cristóbal

Galerie photos