redirection

Le parcours de l'équipe TILTPASCBET

« Si vous n’êtes pas prêt à risquer l’inhabituel, vous devrez vous contenter de l’ordinaire.»

Jim Rohn

1/ La genèse de la création de la team TILTPASCBET

« Ce ne sera pas possible Monsieur, c’est un club privé ! »
Vous vous souvenez de cette phrase lorsqu’on était jeune et qu’on se faisait jeter des boites de nuit car on portait des baskets dans un groupe composé que de garçons ? Et de cette amertume de s’être bien apprêté pour rien ? non ? Et bien moi si ! C’est un peu ce que j’ai ressenti lorsque j’ai voulu m’incruster dans des équipes du King 5 cette année.
Cette année plus que les autres années, j’étais chaud à participer au King 5. Mais je voulais intégrer une équipe que j’estimais compétitrice. Mon équipe 2023 s’étant disloquée pour diverses raisons, je devais trouver une équipe et j’ai essayé de jouer de mon influence en sous marin pour intégrer des équipes pour lesquels j’avais des affinités avec certains joueurs (et que j’estimais un minimum bon).

Malheureusement pour moi, ces groupes étaient déjà complets, forcément je venais comme un cheveu dans la soupe dans des groupes déjà composés.
Certains m’ont gentiment proposé leur aide pour créer mon équipe, je les en remercie. Malheureusement, j’ai la tête dure et des fois, j’aime prendre des décisions par moi-même, même si il peut m’arriver de me tromper (souvent )

Du coup, à 10 jours du coup d’envoi du king 5, j’étais un peu en stress, je voulais vraiment participer au king 5, plus que les autres années et je ne savais pas vraiment pourquoi…
Du coup, j’étais en face d’un problème: comment créer une équipe compétitive lorsque tous les bons joueurs ont déjà leurs équipes et où trouver des joueurs motivés et impliqués ?"

J’ai eu la réponse assez vite : Le challenge MTT Kill tilt 2024 !
C’est une sorte de Masterclass MTT annuel payant à laquelle je me suis inscrit en début d’année.
A partir du moment où tu paies un service, tu es généralement bien plus impliqué que si c’est gratuit. Partant de ce postulat, je me suis dit que c’est dans le discord du challenge que j’allais trouver mon équipe…

2/ La formation de l’équipe

Je n’aime pas passer des annonces et j’avais la flemme de devenir capitaine de l’équipe.
Du coup, j’ai fait mon marché sur la section du discord concernant le mercato du king 5.
je ne voulais pas passer des plombes non plus et je suis tombé sur un joueur qui se présentait comme un joueur abi 10. Du coup, je me suis dit que ça devait être un joueur décent et je lui ai alors envoyé mon cv poker express en mp.
Il m’a accepté dans l’équipe et a recruté assez rapidement les joueurs manquants.
Notre équipe était constituée de 4 garçons et une fille. J’étais le plus âgé de l’équipe et les autres avaient un peu plus de la vingtaine et la femme 40 ans. Ils avaient tous une expérience relativement recente avec le poker ( moins de 2 ans) et surtout c’etait à tous leur premier King 5.

3/ Le doute

Je commençais à douter de mon choix surtout en voyant la courbe sharkscope de mes coéquipiers qui étaient quasi tous perdants. C’est vrai que ce n’était pas un gros échantillon et si on regarde ma courbe, on peut aussi penser que je suis un joueur perdant mais je les sentais inexperimenté. Ce doute s’est d’autant plus accentué lorsque quasiment au même moment, 2 excellents joueurs de mon club cherchaient des joueurs sur notre forum pour compléter leur équipe. Je me suis dit « et merde ! », j’aurais été un peu plus patient, j’aurais pu intégrer une team de top joueur ! j’étais deg et j’avais réfléchi à quitter ma team fraichement constituée. C’etait imposssible ! une fois une team déclaré sur Winamax, on ne pouvait plus la quitter à moins de la dissoudre.
Du coup, ma campagne King 5 2024 devait se faire avec des joueurs inconnus que je le veuille ou non.l

1 « J'aime »

4/ Week 0 : mes doutes se confirment.

En ce début de King 5, je n’en attendais pas grand chose. Le tournoi du mardi était un tournoi parmi d’autres, surtout que j’avais 6 tables en même temps que celle du king 5.
Mes coequipiers m’ont mis la pression en me désignant Champion compte tenu du CV que je leur avais donné.
On avait crée un groupe discord pour echanger mais je n’étais pas le plus actif du groupe en ce debut de K5, surtout que je prefere rester focus sur mes tournois. Pour couronner le tout, un des joueurs n’étaient pas présent et le capitaine de l’équipe n’en faisait pas une maladie, disant qu’on allait se qualifier les doigts dans le nez sur les autres rounds. ça m’avait légèrement énervé : si on s’engage dans une équipe, le minimum est au moins de faire les tournois du mardi. Et si on a un empêchement, le minimum syndical est au moins de s’inscrire. Même si on grapille 3 points avec le joueur absent, c’est souvent ce qui fait la différence entre le dernier qualifié et le premier éliminé. Bref, on était 2 joueurs à mettre la pression et finalement, le joueur manquant s’est inscrit et a joué. Et puis il faut arrêter de rêver, avec plus de 5000 equipes, se qualifier au prochain round est déjà un exploit !
Je sais de quoi je parle Monsieur ! Moi je suis un vétéran du K5! je l’ai au moins fait 5 fois et le mieux que j’ai pu faire avec une équipe bien meilleure que celle de 2024 est de passer le 2e tour ! Alors arretez de rêver, m’étais-je dit dans ma tête. Moi et mes certitudes…

Bref, le champion (moi) s’est fait éliminer dans les 2000e en étant le 2e éliminé de l’équipe et le reste de l’équipe a suivi peu de temps après. Je leur avais pourtant dit que c’était une mauvaise idée de me nommer champion.
Je savais que c’était une mauvaise idée de créer une équipe d’inconnus, on ne peut rien attendre de gens qu’on ne connait pas ! Moi et mes certitudes…

De toute facon, il est trop tard pour faire machine arrière. J’essaierai comme pour tout mes tournois de jouer le plus sérieusement possible le K5 du mardi sans en attendre grand chose et on verra l’année prochaine pour s’incruster dans une vraie équipe sérieuse…

1 « J'aime »

5/ Week 1: Le choix gagnant !

Ce qui est quand même positif, c’est que tous les membres de l’équipe remplissaient chaque semaine la totalité des missions pour obtenir le plus de jetons pour le K5 du mardi. Au moins, ça c’était serieux.
Le capitaine de l’équipe a bien compris que le champion de la semaine passée était une fraude , du coup, il a décidé de nommer celui qui était allé le plus loin dans le tournoi. Et ça s’est avéré être un choix gagnant !
Notre champion a fait un deep run sur son tournoi et avec le bonus, ça a boosté les points de notre équipe et on a réussi à se qualifier en finissant 205e du général ! Ce n’était pas vraiment grâce à moi mais j’avais réussi à gratter plus de place que la semaine précédente et tous les autres joueurs de l’équipe ont fait le boulot !
Le plus dur est fait, plus de K5 pendant 3 semaines désormais ! Les autres joueurs de l’équipe m’ont dit que ce n’était pas fini… Ah bon ? Bah oui, le règlement avait changé et même si on était déjà qualifié, nos jetons augmentent avec le nombre de qualifs reussi. Bref, il aurait fallu que je lise le règlement.

6/ Week 2: Le choix gagnant 2 !

Ce qui est bien, lorsqu’on est déjà qualifié, c’est qu’on joue libéré et qu’on a plus la pression du résultat. Du coup, on s’est tous fait éliminer plus ou moins rapidement sauf le champion désigné pour le round 2 qui faisait un deep run improbable en passant des 10-90. Bref, je l’ai un peu suivi avec la joueuse de l’equipe à 25 left de son tournoi. Et à un moment donné, notre joueuse le rail en disant , tu peux le faire, tu peux finir 1er et chopper la prime d’équipe à 1000 euros à se partager.
J’étais un peu dubitatif même si à ce moment du tournoi il devait faire parti du top 5 de son tournoi. Le lendemain, je travaillais du coup, je verrais le résultat demain matin’ Deja c’etait une magnifique perf car on était quasiment sur de doubler nos jetons pour le Round 1. La première chose que j’ai faite en me levant mercredi matin, c’est de regarder les résultats du K5 de la veille.
Je n’en croyais pas mes yeux ! Notre équipe a fini 1er du général sur la week 2. et notre champion a fini 1er de son flight et cumulé avec son bonus à 50%, à lui tout seul, il a fait 3374 points laissant le 2e du général 700 points derrière nous ! Les 4 autres joueurs de notre équipe ont servi de faire valoir.

Du coup, on gagne tous 200 euros chacun !!!
Se qualifier 1 fois est déjà une enorme perf mais 2 fois d’affilée en finissant 1er, c’était inimaginable !! Du coup, mes doutes se sont totalement envolés !
Et j’ai commencé à me dire qu’on avait une chance pour le round 1 car très peu d’équipe allait se qualifier au moins 2 fois d’affillée.

1 « J'aime »

7/ week 3 et 4 : En toute détente

Nous n’avions plus aucun stress et intérêt pour les 2 derniers tournois du round preliminaire. On faisait parti des rares équipes à avoir un stack doublé pour le round 1. Et il ne fallait pas trop rêver non plus, on allait pas finir 1er du general chaque semaine.
Du coup, on a rien fait sur ces 2 derniers tournois. Il est à noter que j’etais celui qui a fait le plus gros deep run de l’équipe en finissant dans les 1000e de mon flight (tres impressionnant, hein ? ). Du coup, on a respecté la règle de choisir le champion sur celui qui a fait le plus gros deep run pour le dernier week 4 (donc moi). Une fois de plus, ca n’a pas servi à grand chose vu que je termine dans les 1600e. C’est de leur faute aussi de choisir un tocard comme champion…
De toute facon, les choses serieuses allaient commencer avec le round 1

8/ Round 1: Le choix gagnant 3 !

Sur les plus de 1200 équipes qualifié pour ce round, il ne peut en rester que 200 !
On partait avec un avantage avec notre stack doublé mais il ne fallait pas faire de connerie.
On a tous tenu notre rang en finissant entre la 500e à la 95e place (j’ai fini avant dernier en finissant 435, il me semble). Mais le joueur désigné champion s’est avéré être un choix gagnant car il a fini 95e et grâce au bonus 50%, on finit 189e sur les 200 qualifies pour le prochain round.
Jusqu’à présent le choix du champion a été parfait car c’est le champion qui nous qualifie grâce à son bonus. Mis à part un tocard qui a été nommé 2 fois champion pour rien…

9/ Round 2: Le collectif au service de l’équipe

200 équipes au départ, il ne peut en rester que 32 !
Contrairement aux précédents rounds, le capitaine a décidé de se nommer champion et n’a pas choisi le joueur qui a fait le plus gros deep run de l’équipe le précèdent tournoi. Certes, sur le round préliminaire, c’est lui qui nous qualifie quasiment 2 fois (en week 2, il avait fini 1er) mais c’est dommage car on avait trouvé une bonne formule pour designer le champion. Et ça n’a pas loupé, il se fait sortir à la 194e place sur 200 de son flight. On ne pouvait donc pas compter sur le bonus pour gratter des précieux points.
Du coup, les 4 autres joueurs (dont moi) se sont transcendés pour se qualifier. Je serai le premier à sortir parmi les 4 sur un bad en finissant 76e de mon flight. Et mes autres co-equipiers ont fini respectivement 38e, 13e et 8e. On était qualifié pour le final round en finissant à la 26e place!!! Et tous les points des 4 joueurs restants étaient important. Sans cette perf collective à 4, c’était fini !
Je n’étais jamais allé aussi loin sur un king 5 et là je commençais vraiment à y croire plus fortement.
Place désormais aux Heads-up qui allaient nous mener à Las Vegas, baby !

10/ Final round : la préparation des heads up

On était quasiment tous novice au format Heads-up. Et personnellement, ça me stressait. Je ne voulais pas être le responsable de l’éventuelle echec en perdant mon HU. Et j’ai toujours eu une appréhension à tester ce format que j’estimais trop technique pour moi. Mais là, je n’avais plus le choix, il fallait jouer ce format pour partir à Vegas.
Du coup, juste après notre qualification au round 2, on a réfléchi ensemble sur la meilleure manière de nous préparer. J’ai suggéré les 2 livres de HU de Will Tipton en disant que c’etait un peu tard de les commander et de les etudier. Dans la minute d’après, un des membres de notre équipe nous avait partagé les pdf des 2 livres sur le discord.
j’ai aussi suggéré de poser la question aux coachs Killtilt du challenge et Flavien Guenan et Sylvain Loosli nous ont répondu. Et l’une des reponses intéressantes de Flavien etait de nous entrainer sur ce format. Du coup, ça allait être la premiere fois de ma vie que j’ouvrais l’onglet sit and go de winamax.

11/ Final round : la salle du Temps

Connaissez-vous Dragon Ball Z ? Bon je vais expliquer pour ceux qui ne connaissent pas. Dans un épisode de Dragon Ball Z, San Goku s’entraine dans la salle du temps pour améliorer ses perfs de super guerrier. En gros, un an d’entrainement à l’intérieure de la salle du temps équivaut à 1 jour dans la vie réelle ! Et c’est ce qui s’est passé lorsque je me suis entrainé au format HU avec mon équipe ! En 4 jours d’entrainements intensifs et collectifs, j’ai progressé plus rapidement qu’en 1 an de travail en solo !

Je suis tombé amoureux du format HU !
et je comprends désormais pourquoi les meilleures joueurs de HU sont bons sur tous les formats du poker (mtt, cash, expressos)

Etant pris par le travail, je n’ai pas pu m’entrainer réellement avant samedi, du coup, il me restait que 4 jours pour assimiler ce format de jeu. je me suis entrainé en micro limite HU 50 cts de winamax et le niveau de jeu est vraiment pété ! les joueurs sont nuls à chier et je me dis que ça allait être facile car je pense qu’il y a très peu de joueurs qui maitrisent vraiment ce format de jeu. Du coup, mon entrainement consistait à assimiler les ranges de call limp 3bet call ou fold ip ou op et d’essayer de les mettre en pratique le jour j. C’était vraiment trop facile en micro limite et je devais avoir pas loin de 70% de victoire sur mes HU.
Mais lundi matin, je tombe contre un de mes coequipiers d’entrainement en hu et je me fais laminer ! il m’a défoncé ! il a du faire quelque chose comme 6-1. On a debriefé ensemble et il a analysé tous mes leaks ! j’en avais une tonne ! Et je ne l’avais pas vu , compte tenu que je défonçais mes hu à 50 centimes. Il a ensuite envoyé une video qu’il a jugé utile et entre midi et 14h, j’ai assimilé la video et mes leaks et on a refait les hu l’apres-midi. J’avais corrigé la majorité de mes leaks du matin et je gagnais 3-1 contre lui et contre un de mes autres partenaires de jeu. Il a été surpris par l’assimilation et le changement rapide dans mon jeu. L’une de mes seules qualités, c’est que j’arrive à accepter la critique, si celle-ci me fait progresser.
Je me sentais prêt pour mon HU !

12/ Final round: les 32e de finale !

J’étais quand même en stress ce mardi matin. Je m’étais préparé mais tout pouvait arriver et je ne voulais surtout pas en être le responsable.
Du coup, je me suis levé tot pour m’entrainer. Et rebelotte l’apres-midi. On avait analysé les courbes sharkscopes de nos adversaires et aucun d’entre eux ne s’etait entrainé en HU. mon adversaire était un joueur perdant avec un ABI d’à peine 1 euro. ça devrait être du gateau !
Pour le HU du soir, j’avais decidé de monotabler pour rester focus sur mon HU. Et j’ai été surpris dès le début du HU, je trouvais que mon adversaire jouait étonnamment bien pour un joueur de petite limite sans entrainement. Il m’a outplay ! J’en ai fait part à ms coequipiers sur le discord et je me disais interieurement et sans preuve qu’il a du faire jouer un pro à sa place, tellement je n’arrivais pas à trouver de faille dans son jeu. J’avais d’autant plus la pression que 2 joueurs de notre equipe avaient torché leur hu en moins de 10mn. On menait dejà 2-0. Finalement, je finis par perdre mon HU. et on menait plus que 2-1. Je suis le 1er joueur de notre equipe à perdre son hu, suivi d’un autre coequipier. On etait à egalité 2-2. Tout allait se jouer sur le dernier HU de notre joueuse !
Elle m’a donné une leçon de poker ! Elle jouait tres bien et prenait son temps, elle utilisait a chaque fois sa time bank avant de prendre chaque decision alors que moi le gros bourrin, je cliquais comme un gros naze sans réfléchir. Elle a tué l’adversaire à petit feu et avait un avantage considerable en jeton. et puis c’est parti à tapis et sa paire de 7 a tenu contre la paire de 5 de son adversaire. On avait gagné !
on faisait désormais parti des 16 dernieres equipes du K5 !

1 « J'aime »

3/ les signes

Croyez-vous aux signes ? Et bien moi j’y crois un peu et encore plus fortement ce mercredi matin. Tout était écrit pour qu’on aille à Vegas!
-La dernière fois que j’etais parti à Las Vegas, c’etait en 2014 pour accompagner des membres FNL qui avaient gagné leur package grâce au K5 et cette année, ça aurait fait 10ans.
-Je ne suis jamais allé aussi loin dans un K5 et d’autant plus avec une équipe qui n’était pas vraiment prevu au depart. Personne ne se connaissait mis à part 2 joueurs. Et personne n’avait participé à un K5 mis à part moi.
-Et puis, juste un peu avant le décès de mon père en 2022, on devait y aller tous les 2 car il adorait le poker et il n’y etait jamais allé.
-cerise sur le gateau, en voyant les 16 derniers qualifiés, on apparaissait en 1er sur le classement winamax

Alors vous croyez aux signes ou pas ? moi oui !!!

14/ Le dernier entrainement

La veillle on avait gagné notre HU mais pour arriver en 8e de finale, il fallait gagner ceux de ce soir. Du coup, l’entrainement a débuté juste apres notre victoire. On a envoyé le replay de chacun de nos HU pour qu’un des joueurs de l’equipe fassent un debriel sur nos leaks. Il a analysé tous les HU et a commenté toutes les mains qu’on a mal joué. J’ai pris note de mes leaks et j’ai regardé les replays de mes coequipiers pour essayer de comprendre les leurs. Ce travail fait par un de mes coequipiers m’a fait step up de fou !! J’ai corrigé encore certains de mes leaks. L’apres-midi, je me suis entrainé avec la joueuse de notre equipe en HU et on adebriefé notre HU ensemble. Ce travail m’a encore fait step up d’un pas de plus.
Au debut de mon entrainement, j’avais 3 tonnes de leaks. 4 jours après, il ne m’en restait plus qu’une tonne !
On était prêt pour nos HU du soir et la confiance a monté d’un cran !

1 « J'aime »

15/ Final round: la désillusion

Pourtant, tout avait bien commencé pour les 16e de finale, on prenait rapidement l’avantage en gagnant rapidement un HU.
Mais des messages sur le discord annonçaient rapidement de mauvaises nouvelles. Un de nos joueurs a perdu son Hu (1-1), suivi d’un 2e joueur (1-2) et d’un 3e (1-3). C’était fini, on a perdu ! J’etais le dernier à rester en vie dans mon HU, j’étais mené 30-70 en terme de jetons, j’ai réussi à basculer à 70-30, mais ça ne servait plus à rien. De toute façon, j’avais beau essayer de jouer sérieusement, le coeur n’y etait plus. C’etait fini.Je finissais par perdre le hu en spewtant mon hu. Notre beau parcours s’arrete en 16e de finale.

Mais chacun de nous est reparti plus riche de 710 euros grace à cette belle campagne.

16/ Et si j’avais tout simplement mal interprété les signes ?

Lorsque j’avais débuté le format HU il y a une dizaine de jours, je n’etais pas rassuré. C’etait pour moi un format à part dans le poker et je me sentais incapable de réussir à dompter ce format. Je ne l’ai pas encore dompté mais aujourd’hui, je n’ai plus peur de ce format. Au contraire, desormais je l’adore !!!
Dimanche soir (il ya 10 jours), j’avais fini en HU d’un tournoi avec moins de jetons que mon adversaire. Mon entrainement m’a permis de detecter tous ses leaks et j’ai fini par gagner ce tournoi (sur betclic). J’ai de bien meilleur sizing dans mon jeu et une bien meilleure lecture des boards qu’il ya 15 jours.
En gros, je suis devenu un joueur bien plus fort aujourdhui que je ne l’etais il y a 15 jours grace aux HU ! et je sais que je ne suis qu’au debut de ma phase de progression.
Tout me parait désormais plus clair grace aux hu: la gto, les frequences,les sizing. Tout ce que j’avais lu sur la gto me paraissent désormais plus limpide. C’est comme le film « limitless » pour ceux qui connaissent. Les synapses de mon cerveau s’interconnectent plus clairement. Toutes les connaissances accumulés par mes lectures et les videos visionnés sont en train de prendre sens.
Et surtout, je sais désormais comment travailler pour être efficace !

Et ce n’est que le début du voyage car désormais mon energie sera exclusivement concentré dans le fait de devenir le meilleur joueur de HU francais ! (bon je deconne un peu, hein… )

EPILOGUE

Depuis la fin de mon aventure king 5, je continue sur ma lancée d’étudier le jeu en HU en lisant des bouquins et en écoutant les interviews des meilleurs joueurs de HU de la planète. Je vous conseille de visionner l’interview d’Olivier Busquet par Bencb (sur youtube) qui est une masterclass.
Bref, je continue mon bonhomme de chemin en HU en evitant de bruler les etapes. Je suis encore en micro limite ( 3 euros) alors que j’ai largement la bankroll pour jouer plus haut.
j’arrive à finir régulièrement dans le top 30 des sit and go 2-4 joueurs micro de winamax sans trop de volume. Bref, il y a bien moins de variance dans ce format (meme si l’echantillon reste faible) que dans les tournois.
En ce moment, je joue un peu moins en Hu car dans la journée il y a peu de joueurs et je suis en train de faire la transition en expresso à 2 euros

Cette campagne King 5 m’aura appris une belle leçon. Il faut balayer ces certitudes et continuer à explorer l’inconnu pour progresser

2 « J'aime »

Beau parcours ça fait rêver. on croise les doigts pour voir un patch wam à Vegas l’an prochain

3 « J'aime »

très sympa ce récit d’aventure !

1 « J'aime »