Se connecter
S'inscrire





Winamax Poker Open Madrid - Main Event - 1A
Répondre au sujet    Index des Forums -> Winamax Poker Open Madrid 2022
Surveiller les réponses de ce sujet 1, 2  Suivante
Aller à la page :
Auteur Message
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34341

MessagePosté le: 11/05/2022 10:35   Sujet du message: Winamax Poker Open Madrid - Main Event - 1A Répondre en citant Signaler un Abus

Le Main Event est lancé

Main Event 500 € du WPO Madrid (Début du Day 1A)

Jetons et cartes
Winamax Poker Open Madrid, septième jour. On salue l'endurance de ceux qui enchaînent les tournois non-stop depuis jeudi dernier... et on souhaite la bienvenue aux centaines de nouveaux arrivants au casino de Torrelodones : ils débarquent juste à temps pour le coup d'envoi du tournoi principal du festival !

Tarifé à son prix habituel de 500 € et évidemment joué en 6-max, le Main Event du WPO offre quatre journées de départ et une structure en tous points confortable, avec 50 000 jetons pour se jeter dans le bain, et un Level 1 fixé à 100 / 200, BB ante 200.

Day 1A : mercredi à midi (niveaux de 30 minutes)
Day 1B : jeudi à midi (niveaux de 30 minutes)
Day 1C : vendredi à midi (niveaux de 30 minutes)
Day 1D Turbo : vendredi à 19 heures (niveaux de 15 minutes)
Day 2 : samedi à midi
Day 3 et table finale : dimanche à midi

Un total de 20 niveaux seront joués aujourd'hui. Les retardataires auront jusqu'à la fin du niveau 16 pour s'assoir (mais ils débuteront tout de même avec un stack complet de 50 000). Quant aux malchanceux qui subiront une élimination trop rapide, ils pourront retenter leur chance une fois par journée.

Day 1A
On vous attend de pied ferme (et avec une casquette)

Avec une pause tous les quatre niveaux (et probablement un dinner-break aux alentours de 20 heures), le Day 1A devrait nous occuper jusqu'à minuit (voire un peu plus). Pour l'heure, environ 120 joueurs étaient déjà assis au moment du coup d'envoi. Un démarrage calme plutôt classique pour un Main Event comptant quatre Day 1 : nul doute que ce chiffre va gonfler au cours des heures à venir, notamment avec les arrivées des joueurs locaux (pas forcément habitués à jouer au poker dès midi) et du continent de qualifiés Winamax. Polly Morrison me glisse dans l'oreillette que plus de 500 joueurs se sont qualifiés via nos satellites ou les clubs partenaires de Wina ! Autour des tables déjà installées, on a pour le moment reconnu un Baron Ben Bragi sapé comme à un mariage (attention à ne pas se marier à sa main !) et Hadrien "Chance44" Gallois.

Vous êtes resté à la maison mais ne voulez pas perdre une miette du Main Event ? Appuyez régulièrement sur la touche F5 : articles et photos seront publiés en flux continu toute la journée. Nos collègues de la Winamax TV, eux, vous donnent rendez-vous à 16 h 30 pour le premier streaming du festival. Il sera animé par PonceP et Flavien Guenan et, ô miracle de la technologie, vous pourrez voir les cartes de tous les joueurs !

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34341

MessagePosté le: 11/05/2022 11:40   Sujet du message: Charly montre patte blanche Répondre en citant Signaler un Abus

Charly montre patte blanche

Main Event 500 € (Day 1A)

Grenet
"Je suis là parce que j'ai gagné plusieurs packages sur Winamax. Quatre exactement, en remportant des championnats communautaires." Ok, voilà qui vous pose un bonhomme. Ce serial qualifier, c'est Charly Grenet. Celui qui répond au pseudo de Cypat sur Wina dispute ainsi ce Main Event en freeroll, après avoir fait de même sur le Battle Royale plus tôt dans ce festival. " Pour le Main, j'ai un rebuy de dispo, au cas où... Et même, avec l'enveloppe pour les frais compris dans les packages, même si je ne perfe pas, je suis déjà gagnant !" Comprenez par là que Charly n'a pas été trop dépensier au moment de réserver son logement et ses billets d'avion, et qu'il économise des frais en utilisant plusieurs buy-ins sur le même festival... "En fait, cela permet de se payer des vacs avec ma femme !" Le Parisien profite en effet souvent de ses déplacements sur le circuit pour emmener avec lui sa chère et tendre.

Bref, ce sympathique joueur, qui alterne entre poker online (second d'un One Time pour 9k en 2019 et vainqueur d'un marathon event du Mini Las Vegas en 2020 pour 10k) et poker live (il compile quelques petits résultats depuis... 2009, tout de même), évolue sans pression sur les tables madrilènes. Le futur résident réunionnais, qui se remet d'ailleurs tranquillement au live après avoir repris sur des tournois au Club Montmartre, attend également avec impatience la soirée Bongo Loco de samedi, un loto qui s'annonce mémorable, avec le légendaire Philippe Maurice. "J'ai vu des vidéos, ça à l'air fou". Tu ne crois pas si bien dire, Charly...

PyroSC
On a aussi fait un petit tour de table en ce début de tournoi : on a notamment vu un Hughes Mazerolle chaud bouillant relancer à 10 blindes préflop dans le noir ("Personne ne veut jouer à ma table !") - alors qu'il a pour voisin un certain CarbonRH -, un Sacha "PyroSC"  (photo) en pleine forme après s'être chauffé en terminant runner-up du tournoi médias hier soir (au passage, bravo à Pierre, notre vainqueur), un VinzHS visiblement pas fan du 3-Handed et qui attendait qu'il y ait davantage de joueurs à sa table avant de s'installer, ou encore plusieurs grinders de la Team SpinElite, venue en nombre à Madrid et dont on vous présentera quelques éminents membres.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34341

MessagePosté le: 11/05/2022 12:00   Sujet du message: Michael, Wanna Be Startin Somethin ? Répondre en citant Signaler un Abus

Michael, Wanna Be Startin Somethin ?

Main Event 500 € (Day 1A)

Michael
Vous le savez, Winamax est très présent auprès des clubs de poker français. C'est le cas notamment chez l'une des grosses machines de la région parisienne, le club de La Garenne Poker, basé donc à La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine). Et parmi ses éminents membres, on recense un certain Michael, alias Mook92 sur Wina. En effet, le joueur de 31 piges, qui joue au poker depuis cinq ans, a déjà gagné le championnat annuel de son club, - où il vient de se réinscrire après une pause de trois ans -, ce qui lui avait permis de remporter un package pour le Sismix à Marrakech ! Pour Madrid, il a cette fois conquis le précieux sésame sur notre site il y a un mois et demi, en étant l'un des champions de nos satellites du dimanche à 10 € : il est donc venu en Espagne en quasi freeroll lui aussi, fort de son pack à 1 250 €. Joueur plutôt online que live, cet amateur éclairé, qui confie avoir profité des confinements pour travailler davantage son jeu, attend également que quelques joueurs s'installent à sa table pour véritablement lancer son 3e festival live Winamax (ça ne devrait plus tarder). Plus qu'à représenter dignement les couleurs de son club de coeur...

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34341

MessagePosté le: 11/05/2022 12:40   Sujet du message: Violleau ne nous joue pas de la trompette Répondre en citant Signaler un Abus

Violleau ne nous joue pas de la trompette

Main Event 500 € (Day 1A)

Violleau
Il n'est peut-être pas aussi médiatique que certaines stars du poker français, mais une chose est sûre : Mehdi Violleau est depuis longtemps déjà l'une des figures importantes du développement du poker tricolore. Co-fondateur du site de coaching/staking SpinElite en compagnie de Raphael Blouet (qui joue également ce Day 1A), Mehdi n'est pas un novice des festivals live Winamax (on l'a notamment croisé au Sismix en 2019), lui qui se fait aussi plaisir sur quelques EPT, comme à Monaco il y a quelques jours.

Bon, on ne peut pas dire que ce WPO commence pour lui sous les meilleurs auspices  : "En arrivant au casino, j'ai fait tomber mon téléphone, et une voiture a roulé dessus !" Un objet qu'il avait gagné grâce à son statut de Red Diamond sur Wina, une clique qui réunit la crème des joueurs de notre site. Si cela montre que notre boutique VIP, dont vous pouvez retrouver le stand sur la route de la Terraza du casino Torrelodones, vous propose de la came de qualité (hé, le tél' marche encore !), cela prouve surtout que Mehdi est un grinder assidû, d'autant plus qu'il change souvent de pseudo. "En ce moment, je joue en Short-Track, sous le pseudo EchSinnRaich, qui signifie 'Je suis riche' en luxembourgeois", précise t-il (Mehdi réside au Luxembourd).

À Madrid, il est d'ailleurs accompagné d'une bonne trentaine de grinders issus de son site (vous pouvez les reconnaître à leur logo rouge), et loue une villa avec piscine avec son staff pas très loin du casino pour la durée du festival. Un WPO qui est pour lui l'occasion de souder sa communauté : "Cela permet de donner une dimension humaine à l'équipe, de renforcer sa cohésion. Cela peut permettre de former des groupes de travail par exemple." On espère pour Mehdi qu'il gagnera ici de quoi se payer un nouveau téléphone...

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34341

MessagePosté le: 11/05/2022 16:00   Sujet du message: Hugues délire Répondre en citant Signaler un Abus

Hugues délire

Main Event 500 € (Day 1A)

Mazerolle
S'il y en a un qui semble jouer en totale détente dans ce premier field du Main Event, c'est bien Hughes Mazerolle. "J'ai joué dans le noir pendant deux heures, nous explique le résident maltais. Au début je relançais à 4 000 sur 100/200, mais comme mes adversaires ne payaient jamais, j'ai baissé petit à petit les enchères, jusqu'à limper. Au moins comme ça, on voyait des flops !" Une technique qui semble porter ses fruits, puisqu'à la seconde pause de la journée, il pointait à environ 150 000, soit trois tapis de départ ! "J'ai éliminé un pote de Chance44, je lui ai fait brelan et flush alors que je n'avais pas regardé mes cartes au départ. J'ai aussi pris un gros coup à CarbonRH, qui a été ensuite éliminé [le Youtubeur a depuis basculé dans le Wanted KO Bounty] Pourtant, je faisais tapis sur toutes ses relances au bouton pour qu'il se refasse..." On vient aussi de le voir folder sur un tapis d'environ 30 000 chez un adversaire, alors qu'il avait misé 15 000 river.

On l'a compris, le détenteur d'une bague WSOP Circuit est à Madrid pour le fun. "J'avais réservé l'hôtel il y a trois mois, en me disant que je viendrai peut-être. Bon, je me suis un peu broke en live, et d'ailleurs je n'irai pas à Vegas cette année, alors je reprend surtout le online en ce moment." Car dès qu'il joue des tournois en ligne, ce n'est pas la même limonade : notre héros est notamment connu sur Winamax sous les pseudos X9 THIS EVE, sous lequel il a gagné une 2 Million Week KO en 2019, mais aussi WhenLamboXD, champion du Main Event en début d'année. Bon, à Madrid, Hughes a tout de même lâché un peu la bride, puisqu'il a tenté des Expresso à 500 € hier soir, réussissant tout de même à gagner un x10, de quoi financer ce WPO. Sinon, vous pourrez bientôt l'observer en pleine action, puisqu'il nous a confié qu'il comptait se remettre à streamer ses sessions ur sa chaîne Twitch. Ça devrait valoir le détour...

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34341

MessagePosté le: 11/05/2022 16:50   Sujet du message: La force du mental Répondre en citant Signaler un Abus

La force du mental

Main Event 500 € (Day 1A)

Verlomme
Il n'y a pas beaucoup de visages féminins dans ce tournoi, alors on va vous présenter l'un d'entre eux : Audrey Verlomme. Elle aussi s'est qualifiée pour ce Main Event via un de nos fameux satellites à 10 € il y a deux mois, remportant le package à 1 250 € pour son plus grand bonheur : il faut dire qu'elle se définit avant tout comme une joueuse de live et fait son retour sur le circuit. "Je suis heureuse de revenir, sourit cette habituée des events live Winamax, entre WPO et Sismix, et qui a déjà terminé 29e sur un field de 1 501 entrées sur le Colossus en début de festival. Je m'étais un peu remise au live en cash-game". Avant cela, Audrey, qui joue au poker depuis cinq-six ans et préfère essayer de "performer en Hold'em", a profité des confinements pour se concentrer sur le poker online.

En parallèle de sa carrière de joueuse, elle développe aussi sa propre entreprise de coaching mental au poker, elle qui a suivi une formation dans ce secteur pour les sportifs de haut niveau. Elle est d'ailleurs également ici en tant que coach mental pour une plateforme, et peut ainsi voir en live les progrès de ses poulains. "Mon but, c'est que les autres performent, c'est ce qui me fait vibrer. Et c'est super de voir enfin certains des joueurs que je coach en vrai." En espérant que ses bons conseils soient suivis d'effet dans ce WPO !

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34341

MessagePosté le: 11/05/2022 17:35   Sujet du message: Le WPO, plus compliqué que l'EPT ? Répondre en citant Signaler un Abus

Le WPO, plus compliqué que l'EPT ?

Main Event 500 € (Day 1A)

Loïc Winda Debregeas
Le calendrier est ainsi fait : dans sa découverte des joies du poker de compétition en live, Loïc Debregeas a connu Monte Carlo, son EPT et ses grosses cylindrées avant Madrid, son WPO et son ambiance festive et low-stakes. Pourtant, le Top Shark 2022 n'hésite pas à l'affirmer : "Ma table de départ aujourd'hui est plus dure que celle du Main Event de Monte Carlo !" Sérieusement, _Winda ? "Oui, ça joue plus agressif, on est en 6-max... À Monaco, je me rappelle ce mec qui connaissait à peine les règles..."

Cela n'empêche pas Loïc de s'être tranquillement monté un tapis de 130 000 durant la première moitié du Day 1A. D'abord grâce à un flip classique pour 30 blindes : "Deux Dames contre As-Roi, le mec s'est trompé en mettant les jetons, il envoie 12 blindes. Mais bon, avec ces mains... J'ai trouvé la Dame rivière." Puis, varions les plaisirs, avec un bluff qui passe. Depuis, maintenant que le stack était suffisamment deep pour s'autoriser à peu près tout, Loïc continue de faire progresser son tapis grâce à "plen de petits coups."

On attaque le niveau 13 de ce premier Day 1. Rappelons qu'un total de 20 seront joués au cours d'une journée qui va tranquillement nous emmener jusqu'aux douze coups de minuit. Au compteur : plus de 350 joueurs, dont plus de 100 déjà éliminés, pas mal d'entre eux ayant exercé leur droit de re-entry.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34341

MessagePosté le: 11/05/2022 18:20   Sujet du message: 'Le Stéphane pâteux de Lisbonne !' Répondre en citant Signaler un Abus

'Le Stéphane pâteux de Lisbonne !'

Main Event 500 € (Day 1A)

Alexandre
Sur un board QQ74, Alexandre envoie une jolie salve à 12 000. C'est payé par son adversaire qui joue hors de position et avait checké. La rivière est un J et ne provoque qu'un tapotement rapide de part et d'autre de la table. Showdown ! L'adversaire d'Alexandre montre la plus petite hauteur As avec A2. Alexandre marque un temps de pause, sourit, puis rend ses cartes au croupier avec un geste théâtral. D'un haussement de sourcils, son adversaire marque son étonnement. "Je n'ai pas touché mon carreau !" offre Alexandre en guise d'explication.

On ne s'était pas arrêté à cette table par hasard. Rencontré trois soirs plus tôt au milieu de la fièvre bordélique et alcoolisée d'un Midnight Deglingo, Alexandre appartient au crew des Pok Pok Bulls, la bande de cinq d'expatriés portugais qui a déjà produit un vainqueur cette semaine en la personne de Mathieu Pinson, habitué de nos évènements live. "Je suis le Stéphane pâteux de Lisbonne !" éclate-t-il de rire. "Je réserve les vols et les hôtels, j'avance les fonds pour s'inscrire..." Et Alexandre de nous dérouler les identités de ses potes de grind, la plupart bien connus des habitués de nos tables online : "stak0max, gl_2_me, Romain de la grande époque des Flambeurs du KING5, Yoplax78 qui a gagné le Pistolero l'autre jour..." Mazette, il s'agit en effet d'un casting de premier choix, qui cumule une sacrée collection de magnums Series et autres trophées de marque acquis sur Wina. Mais au milieu de ces tueurs, comment se situe l'ami Alexandre ? "Je suis le fanfaron de la bande ! Je participe aux reviews et sessions Pio Solver le matin, mais sinon je reste plutôt en retrait."

Si Alexandre joue moins que ses camarades pros ou semi-pros, c'est d'abord parce que ses semaines sont déjà bien chargées en l'état. Côté pile : un restaurant à Paris, piloté à distance mais avec tout de même des avions à prendre régulièrement. Côté face : les crypto-monnaies. "Je gère un fonds d'investissement dans ce domaine. En ce moment, je souffre !" Il faut dire que les marchés financiers subissent actuellement ce que les spécialistes appellent une correction (les néophytes disent simplement que "tout se casse la gueule"), et ce territoire relativement nouveau qu'est la crypto n'échappe pas à l'orage. "Le téléphone sonne, mais je ne réponds pas !" lâche-t-il en éclatant de rire.

Revenons au sujet du jour, le Main Event. La première "bullet" d'Alexandre semble remplie d'action. "Je suis tombé à 12 000 après une demi-heure. Pas en faisant n'imp', juste que les tirages ne sont pas rentrés. Je double avec K10 contre 88, je trouve un très beau 10 sur le turn. Puis je réussis un bluff rivière avec As-Valet sur un board avec 4 coeurs, je n'ai pas de coeur, juste une paire avec le Valet. J'ai montré le bluff, évidemment, et depuis le mec ne me croit plus du tout !" Bilan comptable après 12 niveaux : 80 000 au compteur, soit 30 000 de plus qu'à midi, et un montant qui correspond à cinquante blindes.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34341

MessagePosté le: 11/05/2022 18:25   Sujet du message: Simon veille Répondre en citant Signaler un Abus

Simon veille

Main Event 500 € (Day 1A)

Luraken
Il a choisi ce pseudo en référence à Johnny Cadillac pour représenter la force : et Luraken, meilleur joueur des dernières Winamax Series (avec notamment trois titres à son palmarès), en fait preuve sur ce Main Event, puisqu'il vient de se payer le scalp d'un de ses plus dangereux adversaires à table, Raphael Blouet. Ce dernier relance en middle avec un stack de 15 BB, et Simon Wiciak (son patronyme dans la vraie vie) défend sa grosse blinde avec A-6. Il va ensuite check-call trois barrels, le dernier à tapis, sur un board 6-9-A-5-A, pour gagner contre un A-K qui est simplement mal tombé. De quoi monter plus de deux tapis de départ dans ce Main Event, et continuer sur sa bonne lancée depuis le début du WPO : Simon a déjà atteint la 20e place du Battle Royale, ce qui lui a rapporté pas loin de 5 000 € avec les bounties et lui finance une partie du festival. En plus, le résident rochelais a swap avec l'un des trois derniers finalistes du tournoi (comprenez que les deux joueurs ont partagé un pourcentage de leur gain final).

De bon augure pour ce grinder online, qui a décidé d'insister sur le poker live, et qui s'est récemmment testé à l'EPT Monaco, où malgré un deeprun sur le FPS, il a préféré ne pas tenter sa chance sur le Main Event, étant déjà down de quelques petits milliers d'euros sur l'ensemble du festival. Mais on ne va pas vous en dire trop sur ce joueur qui est désormais un pro à plein temps, mais qui a déjà vécu plusieurs vies : vous aurez l'occasion de le découvrir dans une large interview à paraître prochainement sur Winamax. En tout cas, on espère vous raconter encore quelques bon coups de poker signés Luraken d'ici la publication de notre article !

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 1582

MessagePosté le: 11/05/2022 18:30   Sujet du message: Franchi, c'est bon ! Répondre en citant Signaler un Abus

Franchi, c'est bon !

Premier festival live et première victoire !

Malcom Franchi Winner Photo

À chaque festival live Winamax, il y a ceux qui viennent pour les à-côtés : participer à une ou deux soirées, boire des coups, soutenir les potes et faire un peu de tourisme. Et il y a ceux qui sont là pour jouer. Beaucoup, cher et longtemps. Vous allez vite le comprendre : Malcom Franchi appartient à 200% à la deuxième catégorie. Du genre à arriver avant tout le monde et à ne repartir qu'une fois les tables pliées et les jetons rangés. "On est à cinq dans une villa à vingt minutes d'ici, précise le Parisien. Mais pour l'instant on n'a pas trop eu l'occasion de se balader. Ou alors le soir après nos journées de poker, mais on n'a pas vu grand-chose..."

À la place, Malcom a passé le plus clair de son temps dans l'enceinte du Casino Grand Madrid Torrelodones et avec succès. "J'ai sauté à trois places de l'argent sur le Colossus et hier j'ai fait 36e du Battle Royale." Surtout, il a inscrit son nom dimanche tout en haut du Warm-Up à 300 €, devançant 166 autres entrants pour faire main basse sur les 10 200 € à la gagne. "Je joue en tournois live depuis septembre et c'est ma cinquième victoire," s'empresse d'ajouter ce "top reg" du Club Circus, où il s'est imposé quatre fois entre début novembre et mi-décembre, sur des tournois entre 130 et 330 €. "Des petits fields mais ça fait toujours plaisir."

D'où lui vient alors ce talent qui n'a éclos que lors des derniers mois ? "J'ai commencé en tant que joueur de cash game live, explique-t-il. Puis petit à petit, je me suis mis aux tournois online, et je me suis rendu compte que j'adorais le format." Comme pour beaucoup, les confinements successifs ont ensuite un impact décisif sur sa progression. "J'ai énormément travaillé la théorie et je jouais en même temps les petites limites." Cette double casquette de joueur de tournois en ligne et de cash game en dur l'incite tout naturellement à passer au MTT live, "avec pas mal de facilités".

Une tendance qui se confirme aujourd'hui sur le Day 1A du Main Event. "J'ai eu un énorme setup avec full contre full et depuis, tout se passe à merveille." Lors de la dernière pause avant le dinner break, Malcom pointait à 240 000 pour une moyenne à 80 000. "Le plus c'est de monter un gros stack dès le premier jour pour pouvoir avoir un jour off demain." Et enfin pouvoir jouer les touristes dans le centre de Madrid.


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34341

MessagePosté le: 11/05/2022 19:30   Sujet du message: Pierre sait tout faire Répondre en citant Signaler un Abus

Pierre sait tout faire

Main Event 500 € (Day 1A)

Pierre Calamusa
Avis aux fans : c'est un Pierre Calamusa des grands jours qui s'est pointé au casino de Torrelodones en milieu d'après-midi. Il n'est même pas 19 heures et la check-list de tout ce qu'on aime chez LeVietF0u est déjà cochée. L'attitude kamikaze à table ? Check - on y reviendra. Le langage fleuri, limite borderline au moment de nous conter ses hand histories ? Check - on y reviendra aussi. Le sourire à un million de dollars ? Évidemment. La petite tenue décontractée mais qui n'oublie pas d'être classe ? Oh que oui, et sur ce point Pierre n'oublie pas de créditer Delphine, entièrement responsable du choix de cet élégant ensemble short-polo déniché chez Zara. Généreux de son temps ? Hé bien, si vous vous demandez pourquoi ce n'est qu'au niveau 6 que Pierre a fait son entrée sur le Day 1A Main Event, c'est parce qu'il n'a pas hésité une seconde lorsqu'on lui a demandé s'il voulait se rendre à l'hôpital local, pour rendre visite à un anonyme participant au WPO ayant subi un accident de santé dimanche soir (ce joueur sera de retour chez lui demain et nous lui souhaitons le plus long et le plus apaisant repos possible auprès de ses proches).

On attrape la manche d'un Pierre en train de serrer toutes les pognes de la salle de presse. Chaud bouillant avec un stack de plus de 200 000, soit trois fois la moyenne après douze niveaux (il n'en a pourtant joué que la moitié), Pierre ne résiste pas à l'envie de raconter son dernier tour pendable à son vieux pote Flavien Guenan, qui officie cette semaine sur le stream avec PonceP. Car LeVietF0u semble avoir envie de s'amuser aujourd'hui, quitte à parfois franchir la ligne rouge niveau stratégie.

"Blindes 300 / 600", commence-t-il. "Un pseudo reg Français, mais plutôt de type shemale-ish, ouvre à 1 500. N'écris pas que j'ai dit ça, hein. Bref, je lui mets 7 000 avec J10. Il me fait tapis pour 50 000." Vous avez déjà compris que si Pierre raconte cette main, c'est qu'elle ne se termine pas par un fold prudent de sa part. "J'avais déjà 100 000 de stack. J'ai payé. Rien à foutre. Il avait As-7 off. C'était un flip, quoi ! J'ai fait couleur à la turn."

En voyant ma mine choquée, Flavien Guenan, retraité du poker mais toujours actif en tant que coach et créateur de vidéos stratégiques, vient à la rescousse de son ami. "En vérité, c'est pas si mal de payer, une fois que tu as mis 7 000. Tu dois ajouter 43 000 dans un pot qui fera 100 000, il te faut juste 40% d'équité, et contre As-7 tu les as. En plus, si ce joueur est capable de 4-bet all-in avec As-7, il le fera sûrement aussi avec d'autres mains moins fortes." OK, OK, ça ira pour cette fois.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34341

MessagePosté le: 11/05/2022 19:40   Sujet du message: 'Si ce n'est pas aujourd'hui, ce sera demain Répondre en citant Signaler un Abus

'Si ce n'est pas aujourd'hui, ce sera demain !'

Main Event 500 € (Day 1A)

Chevre.miel 2
Depuis sa 17e place au Main Event des WSOP en novembre, consécutive à sa victoire dans le KING5 2021, c'est peu dire que Nicolas Vayssières alias Chevre.Miel s'affirme comme l'un des meilleurs joueurs français du moment. Depuis deux mois notamment, il est dans une forme éblouissante, faisant parler son talent sur le circuit European Poker Tour : 4e de l'Eureka High Roller à Prague en mars pour 124 860 €, vainqueur d'un Hyper Turbo à 1 050 € à Monte-Carlo pour 31 390 € (sans oublier pas mal de places payées sur les deux festivals), le grinder est arrivé à Madrid en pleine confiance, mais surtout prêt à jouer un festival avec un poil moins de pression que ces dernières semaines. "Je suis ici avec une dizaine de potes, on a loué une grande villa pas loin", confirme Nico.

Mais ce n'est pas pour cela qu'il est venu pour faire de la figuration : Chevre.Miel a déjà terminé 7e du Battle Royale mardi (où il a donc bullé la TF, après avoir envoyé pas moins de six bullets). Un tournoi qui a particulièrement bien réussi à la petite bande : "On était plusieurs potes en finale, raconte Nicolas, dont le vainqueur". Et malgré la déception logique d'une place d'honneur pour un joueur habitué à jouer les tout premiers rôles en live ces derniers temps, l'Anglois trouvait tout de même quelques motifs de satisfaction : "J'ai réussi à rester focus malgré le contexte, ce qui n'aurait pas forcément été le cas il n'y a pas si longtemps de ça. J'ai mis mes écouteurs, et je suis resté dans ma bulle."

Résultat ? Un gain de 3 800 € (+ les bounties), qui lui permet de ne pas être down au moment d'aborder le Main Event, sur lequel il s'est lancé ce mercredi. Malheureusement, tout ne s'est pas passé comme prévu : à peine installé à la table d'un Pierre Calamusa très bien staké (220 000 jetons juste avant le dinner-break), il n'a eu le temps d'y jouer qu'une main ! Payant le tapis demandé par son adversaire, un certain Niels, sur le turn d'un board J-7-4-8 et avec 9-8 contre deux As, Nico n'a pas trouvé d'aide sur la river. "J'étais un peu malade", confie Nicolas. Mais si ce n'est pas pour aujourd'hui, ce sera demain !" On retrouvera donc très vite Chevre.Miel à la relance sur ce tournoi. Et attention, s'il parvient à monter des jetons, sa forme actuelle pourrait bien lui permettre de faire mieux, bien mieux que sa 97e place sur le dernier Sismix, sa meilleure perf' sur un Main Event d'un live Winamax à ce jour.

À noter qu'une belle table s'est formée juste à côté de la dernière fréquentée par Nicolas : elle comporte Adrian Mateos, le nouveau venu Jonathan Therme, et Charly Grenet.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34341

MessagePosté le: 11/05/2022 21:10   Sujet du message: Baron d'un fief de 7 000 âmes Répondre en citant Signaler un Abus

Baron d'un fief de 7 000 âmes

Main Event 500 € (Day 1A)

Baron Ben Bragi
Seuls les esprits les moins bien réveillés seront passés à côté du Baron Ben Bragi au casino Torrelodones aujourd'hui. L'activiste du monde amateur, fondateur des Pokerpotes de Winamax et d'ailleurs, une communauté Facebook qui n'en finit pas de grandir depuis 2019, est le proverbial roi de la classe de ce Day 1A, l'homme trop bien sapé (mais dont la classe n'a ici pas grand-chose d'américaine). Par-delà l'emballage, sur le fond Benjamin ne pourrait être plus heureux de retrouver son habitat naturel, l'endroit où il retrouve les vieux potes et s'en fait de nouveaux, encore et encore, festival après festival : un gros rassemblement de poker à vocation communautaire. "Je voulais être beau, visuellement, à défaut de proposer du beau jeu !", se justifie-t-il, à demi-sérieux. "Et puis, il fallait faire honneur à Wina et à tous ceux que l'on n'a pas vus depuis longtemps. Ce festival, c'est un peu comme un date : je voulais en jeter !"

Quand nous retrouvons le Baron en terrasse, la pause dîner est en cours. Verre en main, Benjamin déambule au milieu d'un blind test forcément bruyant, mais il est encore un peu trop tôt pour penser à se lâcher : bientôt le Main Event va reprendre, et l'amateur va devoir se concentrer sur les deux dernières heures de la journée. "Se qualifier pour le Day 2, c'était le premier objectif." Pour cela, le Baron disposera d'un peu plus de vingt blindes, un tapis casse-gueule qui témoigne d'une journée compliquée, faite d'autant de haut que de bas. On rembobine : "Première table, on est trois joueurs, puis quatre... Arrive un mec de Spin Elite, forcément il est assez fort. Il commence par me craquer les Rois avec un As pourri. Plus loin, dernière main avant que la table ne casse, il me craque les As avec 10-6." Le coup s'est joué sur l'intégralité des quatre streets, l'adversaire a trouvé les deux paires sur le turn et Benjamin a payé le value bet rivière. "Du coup, nouvelle table, la 1, avec 40 000. Il ne se passe rien pendant 90 minutes. La table est compétente mais je remonte à 90 000." Là, nouveau revers : un As-Roi qui trouve un magnifique flop Roi-Roi-7 mais perdra finalement au showdown contre une pocket paire de 7. Ouch. "Il a donk bet 20 000 sur le turn 8, puis 30 000 sur la rivière 5. Je n'ai pas relancé. Derrière, il me reste 20 000." Vient le temps, plus heureux, des double-up qui laissent espérer une éclaircie dans ce ciel nuageux : As-Valet contre As-8 assortis, puis deux Dames contre 99. Puis enfin, cette pause-dîner, où Benjamin prend le temps de bavarder malgré un plat qui commence à refroidir au restaurant à l'étage.

Travailler son jeu, passer du bon temps avec les potes de poker, s'occuper d'une communauté qui totalise aujourd'hui 7 000 membres, faisant d'elle l'une des plus importantes du poker français  : en vrai passionné de poker, aussi bien comme vecteur de lien social que comme jeu de stratégie, le Baron Ben Bragi ne veut pas choisir entre toutes ces activités. À Madrid, il ne va donc pas que jouer aux cartes, mais aussi retrouver sa communauté, mettre des têtes sur des pseudos, et plus généralement agrandir son cercle. "C'est génial, de retrouver tout le monde, les potes, les PokerPotes et les autres, le staff Winamax. L'interaction, c'est important aussi." Pendant la période Covid, Benjamin s'est servi de Twitch pour préserver le lien, et jouer les MC. "Aujourd'hui je stream moins qu'avant. Il y en a beaucoup qui font ça très bien. Moi, je fais le pitre. J'ai envie de bien jouer, mais je veux aussi faire le pitre. L'idéal, ce serait d'être un pitre qui saurait aussi jouer !"

Et au milieu de toute cette activité poker, il y a une famille dont il faut prendre soin au quotidien. Pas facile de jongler, mais Benjamin trouve tout de même le temps de potasser la théorie poker. "En ce moment je bosse plus le cash-game que les MTT, avec l'aide de Card-Jacking. Pour l'instant, sur ce Day 1A je suis satisfait de mon jeu. Je fais moins d'erreurs, j'ai l'impression d'être moins fish qu'avant. Mais je ne suis pas encore un reg. Peut-être, à la limite, un reg fish !" Souhaitons donc à notre reg-fish de Baron de ne pas pouvoir trop "networker" cette semaine, en raison d'un beau deep-run sur le Main Event qui serait à n'en point douter suivi de près par toute une communauté d'amateurs et de passionnés...


 

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 1582

MessagePosté le: 11/05/2022 21:25   Sujet du message: La totale Répondre en citant Signaler un Abus

La totale

Main Event - 500 € (Day 1A)

C'est une (discrète) nouveauté introduite pour ce Winamax Poker Open 2022 : désormais, tous les joueurs arborant le Statut VIP le plus prestigieux de notre site, les fameux Red Diamond ont le droit à leur propre patch. Amis récréatifs, si vous faites face à ce petit logo lors de futures joutes sur le Main Event, méfiez-vous : l'adversaire en face de vous à l'habitude de jouer beaucoup sur notre site, et très cher. Il n'aura donc a priori pas trop de mal à mettre les jetons au milieu... d'autant qu'il fait partie des joueurs invités sur ce tournoi.

Julien Ehrhardt

Mais pour être honnête, sticker Diamant Rouge ou pas, nous n'aurions eu aucun mal à reconnaître au milieu du field Julien Ehrhardt. D'autant qu'au moment de partir profiter de la pause dîner, celui qui a longtemps joué chez nous sous le pseudo de Monteirozor faisait partie du Top 5 provisoire des plus gros stacks. Environ une heure plus tard, il planait toujours loin au-dessus de la masse, avec 370 000 jetons devant lui, soit près de deux fois la moyenne. "J'ai gagné deux flips dont un gros pour 100 000, égrène-t-il, j'ai run good dans des pots 3-bet et j'ai surtout joué beaucoup de mains. En fait, j'ai joué aggro, j'ai été livré et j'ai chatté : je leur ai fait la totale.

Pourtant, Julien n'est pas exactement un joueur de tournois live. C'est même tout l'inverse. Son truc à lui, c'est le cash game, online et en Pot-Limit Omaha. "Je joue quand même un peu les Series, précise-t-il. Et maintenant que je suis à Paris, je fais quelques tournois de temps en temps. J'ai prévu d'aller à Vegas aussi comme un peu tous les ans. J'y serai deux semaines pour les tournois de PLO entre 1 000 et 3 000 $." En attendant, on ne serait pas surpris de le retrouver à l'affiche des deux tournois Omaha prévus ici à Madrid, à commencer par le KO à 225 € prévu jeudi. Ne reste plus qu'à bien négocier cette fin de journée.


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 1582

MessagePosté le: 11/05/2022 23:50   Sujet du message: Qu'est-ce qu'on s'Calamus' ! Répondre en citant Signaler un Abus

Qu'est-ce qu'on s'Calamus' !

Pierre Calamusa termine énorme chipleader d'un très gros Day 1A
58 joueurs passent au Day 2
CLIQUEZ ICI POUR LE CHIP-COUNT COMPLET
Main Event - 500 € (Fin du Day 1A)

Pierre Calamusa
Quoi de mieux qu'un Pierre Calamusa premier du classement du tout premier Day 1 du tout premier Winamax Poker Open organisé en Espagne ? LeVietF0u, c'est un peu l'ADN du WPO. D'abord parce qu'il l'a déjà gagné, en 2015 - voilà qui ne nous rajeunit pas - pour son tout premier tournoi live sous les couleurs de Winamax. Ensuite et surtout parce qu'un festival mélangeant poker et fiesta, sous toutes leurs formes, coïncide trait pour trait avec ce qu'est le Grenoblois, autour et en dehors des tables. Ce mercredi au Casino Gran Madrid Torrelodones, Pierrot a fait du Pierrot : de généreuses prises de risques savamment calculées dès son entrée en lice - effectuée tardivement comme nous vous le racontions ici - suivies d'une pression constante® une fois sa montagne de jetons constituée, à base de bonnes grosses sacoches en bluff mais aussi de fines values avec deuxièmes paires, une fois son crédit dilapidé auprès de ses voisins de table.

Vous vouliez une petite hand history pour vous aider à vous endormir ? Nous aussi, mais une fois sa journée de poker terminée, Pierre n'avait qu'une seule phrase à la bouche : "Bon, on va boire une bière ?" Croyez-nous bien, ce n'était pourtant pas l'envie qui nous manquait. Quelques minutes plus tôt, les préoccupations n'étaient pas exactement les mêmes du côté de sa compagne Delphine : "S'il se qualifie ce soir, ça veut dire qu'on va pouvoir aller se balader dans le centre de Madrid demain ! J'espère que je vais réussir à l'emmener au Prado..." Quelque chose nous dit qu'une partie de la réponse réside dans cette fin de soirée piégeuse. Mais quelle que soit la manière dont Pierre choisit d'occuper ses deux prochaines journées, soyez sûr que son million de jetons, valant près de 150 blindes au départ du Day 2, il le jouera à fond. Il existe un adage ancestral en salle de presse arguant que le chipleader du Day 1 ne remporte jamais le tournoi. Avec Pierre Calamusa, on ne s'y risquera pas...

Foule Day 1A
Au-delà de l’exploit individuel de notre VietF0u national, tous les participants au Day 1A peuvent s’auto-congratuler pour avoir contribué à la formation d’un field de 369 inscrits, re-entries inclus. Un excellent coup d’envoi qui ne rougit pas face aux Main Event de l'ère pré-Covid : en 2019, on avait vu défiler 360 inscrits sur le Day 1A du WPO Dublin et quelques mois plus tôt, ils étaient 402 sur le premier Jour 1 du SISMIX à Lloret de Mar. Avec des Day 1B, 1C (et même 1D, en turbo) qui s’annoncent encore plus remplis – des centaines de qualifiés n’ont pas encore pris leur avion pour Madrid – on peut déjà conclure, 48 heures après la fermeture des inscriptions, que vous étiez nombreux à avoir envie de remettre le couvert, après deux ans sans nous voir.

Raffael Zarbo
Mais sur ces 369, il n’y en a que 58 qui peuvent véritablement se réjouir : ceux qui ont mis des jetons dans un sac aux alentours de minuit. Outre Pierre Calamusa, on retrouve en haut du classement Raffael Zarbo – oui, le fils d’un certain Giuseppe (photo), l’Espagnol Sébastien Penekes, le Suédois Dennis Berglin, et les Français Alexis Bouvier et Christian Ly.

Alvaro Navarro Benjo
Juste en dessous de ce Top 6, le cas d’Alvaro Navarro mérite qu’on s’y étende un peu. Après la pause-dîner, alors que l’on s’acheminait tranquillement vers la fin du Day 1A, Alvaro s’est mis à faire tapis préflop. Une fois. Deux fois. Trois fois. A chaque fois, en fait, et au moins douze fois de suite d'après un témoin de la scène. Devant ses adversaires interloqués, il a expliqué qu’il devait rentrer en Amérique du Sud, où il habite, avant la fin de ce Main Event. « Big stack or go home », fut alors sa nouvelle stratégie, comme il nous le confirmera ensuite. « J’avais un ticket pour le tournoi, mais je n’avais pas prévu de jouer, puisque j’avais cet avion à prendre. Mais en fait, tout à la fin des late reg, je me suis assis. » Vous vous en doutez : cette stratégie simple mais ficthrement non-conventionnelle a fonctionné : Alvaro Navarro sera au Day 2 avec 625 000. L’une des victimes de son offensive fut Gaëlle Baumann, dont la paire de 8 n’a pas tenu face à un 10 et 9 dépareillés évidemment shove préflop.

Gaëlle Baumann
Seulement 16 % de qualifiés au Day 2, cela fait une longue liste d’éliminés. On se contentera de citer ceux dont on a déjà parlé au cours des 20 niveaux du Day 1 :  les WIP Sacha Cohen et VinzHS, Mickael alias « Mook92 », Charly Grenet, Mehdi Violleau, Raphaël Blouet, Audrey Verlomme, Simion Viciak, Alexandre Dana et les Team Pro espagnols Alex Romero et Adrian Mateos. Que leurs fans se rassurent : ils seront probablement pas mal à retenter leur chance sur le Day 1B.

Loic Debregeas
Il jouait le tout premier Day 1 de son tout premier Main Event sur son tout premier festival Winamax : qualifié en 46e position au terme, Loïc Debregeas profitera jeudi et vendredi de ses toutes premières journées de pause. Celui lui donne la place pour s’inscrire au tournoi de beer pong (jeudi soir) et de se faire peur le lendemain sur la soirée Vendredi 13

Nicolas Vayssieres, le Red Diamond Julien Ehrhardt, le Baron Ben Bragi et Hugues Mazerolle ont eux aussi déjà validé leur ticket pour le Day 2, avec des tapis très disparates cependant. Découvrez la liste complète des qualifiés sur l’indispensable Google Doc officiel du WPO.

Chance44 Espagnol
Non, il ne s’agit pas de Chance44 dans 10 ans mais de David alias « romanomad82 », grinder amateur Espagnol repéré par les collègues de Winamax.es. Ni l’un ni l’autre n’ont franchi le Day 1

Adrian Mateos
Éliminé en finale du tournoi de padel, éliminé sur le Day 1A : en dix ans de carrière, Adrian Mateos n’avait jamais sauté autant de fois en une seule journée

Day 1A Top 7
Il vous plaît, ce visuel rassemblant les joueurs le plus performants du Day 1A ? C'est signé Clément, notre CM qui vous régale aussi d'une galerie photo XXL sur Facebook (vous y découvrirez plein de photos inédites) et de stories sur Instagram


Casino Torrelodones
On se donne rendez-vous ce jeudi à la même heure ? Le Day 1B débutera à midi, le streaming "cards up" vers 17 heures. Vous serez encore plus nombreux au départ. Donc nous, on aura encore plus d'histoires à raconter !

Benjo & Flegmatic

 


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Surveiller les réponses de ce sujet 1, 2  Suivante
Aller à la page :
Répondre au sujet    Index des Forums -> Winamax Poker Open Madrid 2022

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
visit counter