Se connecter
S'inscrire





WSOP 2021 - Rubriques - Dernière semaine
Répondre au sujet    Index des Forums -> Winamax Poker Open Madrid 2022
Surveiller les réponses de ce sujet Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Aller à la page :
Auteur Message
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34341

MessagePosté le: 21/11/2021 13:35   Sujet du message: Jeremy Ausmus arrache le bracelet à Hellmuth et Negre Répondre en citant Signaler un Abus

Jeremy Ausmus arrache le bracelet à Hellmuth et Negreanu

Après un 3-max épique face à Daniel Negreanu et Phil Hellmuth, Jeremy Ausmus remporte son deuxième bracelet du festival.
Event #84 : PLO High Roller 50 000 $

jeremy ausmus

Il nous a privé d’un heads-up de légende entre deux monuments du poker. Mais ce soir, c’était peut être lui le plus fort. Jeremy Ausmus s’impose sur le PLO 50 000 $ pour remporter son troisième bracelet personnel, le deuxième sur cette édition… Et un pactole de 1 188 918 $.

Cette victoire, Jeremy Ausmus est allé la chercher au mental. 3 heures de jeu pour sortir vainqueur du match à trois qui l’opposait à Phil Hellmuth et Daniel Negreanu. Les trois prétendants se sont livrés une bataille sans mercis au cours de laquelle chacun a connu, à plusieurs reprises, les joies du chiplead et la tension du chiplose. Le scénario en était presque grotesque.

Montagnes russes, tilts et victoire 

hellmuth

Jeremy commence ce match à trois avec deux fois moins de stack que ses adversaires, puis trouve le double up sur un set-up face à Negreanu. Sur un flop 7J10, le Canadien croit pouvoir attraper l’Américain avec son KQJ6 mais Ausmus lui aussi tient un monstre avec son AQQ8. La meilleure main tiendra et Ausmus revient dans la partie jusqu’à s’emparer du chiplead. 

Tombé sous les 30 blindes, Phil Hellmuth ressurgit à son tour en forçant Negreanu à folder sur un board A5627. Le Canadien passe alors troisième et semble près de la sortie, puis il double face à Jeremy Ausmus pour ré-équilibrer les débats. Phil Hellmuth creuse l’écart, montant à près de 14 millions quand les autres en avaient dix à eux deux… Puis Negreanu enchaîne trois jolis pots pour reprendre les rennes du tournoi. Hellmuth rentre en tilt. Il se lève de sa chaise, commence à parler aux oiseaux et s’agace contre son voisin canadien.

« Je vais arrêter de le payer, sinon je vais me faire engueuler, plaisante Negreanu », de retour dans la partie. Pendant ce temps, Jeremy Ausmus fond, pour tomber à moins de quinze, puis dix, puis huit blindes… Avant de doubler sur Negreanu !

Puis c’est au tour de Phil Hellmuth d’aller à tapis contre le Canadien. L’homme au seize bracelets est devant avec deux paires contre un tirage suite, mais le croupier s’en mêle : Suite sur la turn pour Daniel et river full pour Hellmuth qui lâche un gros « Yes baby ! » en bondissant vers son pote Mike Matusow pour lui taper dans la main. Au tour de Negranu de tilter, avec un joli low-kick sur sa chaise qui vole à côté de la table télévisée. 

La valse des chipleads se poursuit pendant des heures. Negreanu aura une, deux, trois balles de match pour buster Hellmuth, sans succès. Les blindes commencent à devenir lourdes et la moyenne, qui était de quarante blindes au début du 3-max, descend sous les quinze blindes. C’est finalement le Canadien qui rendra les armes en premier.

Mettant à tapis Hellmuth sur un board 9810, Hellmuth paye avec son A567 pour une suite, qui bat le K862 de Negreanu.

negreanu

Tandis que Negreanu explique aux caméras de Poker Go qu’il a joué un très beau poker et qu’il aurait du faire mieux que troisième, les deux survivants se retrouvaient encore à tapis sur un flop 796. Phil tient K976 pour deux (voir même trois) paires, Ausmus possède une suite avec A852. Deux briques plus tard, Jeremy lève les bras : Il vient de remporter son troisième bracelet WSOP et 1 188 918 $.

« J'avais l'habitude de les voir à la télé »

Le « Poker Brat » enrage, lâche sa frustration devant les caméras de Poker Go et quitte la salle sans même attendre l’interview de son adversaire. Jeremy Ausmus, lui, savoure le moment. 

hellmuth

« Je suis très heureux. La bataille était vraiment serrée  A la fin, c’était très tendu, il fallait jouer presque toutes les mains tellement nous étions shortstack », analyse Ausmus, qui prend pour exemple la main poubelle qui lui a donné la victoire.

Face à deux joueurs plus plus expérimentés, plus médiatiques, et qui ont tout deux marqué l’histoire du poker, Jeremy Ausmus ne s’est pas laissé impressionné, loin de là. « J’ai beaucoup joué avec eux ces dernières années. Au moment du 3-max, je me suis dit “j’aime bien mon spot”, sans dire que ce ne sont pas des supers joueurs, surtout qu’ils ont énormément d’expérience. Mais j’aime vraiment le PLO, je maitrise bien ce jeu et je me sentais confiant », explique le joueur, qui préfère mettre en avant le plaisir qu’il a eu de jouer contre ces monuments. « C’était surtout très fun ! Ce sont des icônes du poker old school, j’avais l’habitude de les voir à la télé il y a quinze ans, donc c’est cool de les jouer en finale de WSOP ».

HU

Déjà vainqueur du tournoi d’ouverture (le Covid-relief, pour 48 687 €), Jeremy enlève son deuxième bracelet du festival, huit ans après son premier titre à Enghien-les-Bains, sur un 1 500 $ PLO (Pour 70 324 €). Pas vraiment comparable avec ce troisième bracelet, conquis sur un buy-in bien plus élevé, un plateau bien plus prestigieux et pour un gain autrement plus juteux. De quoi nourrir de nouvelles ambitions ?

« Je ne fais pas vraiment de chasse aux bracelets, affirme Jeremy Ausmus. Mon but, c’est de gagner de l’argent et continuer à jouer tant que j’aime le jeu. Je suis très attiré par le côté compétitif et j’aimerais m’améliorer en variantes pour devenir un joueur plus complet, capable de jouer tout types de jeux et à toutes les limites ». - Fausto 

jeremy ausmus

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
veunstyle72
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 20 Mai 2016
Messages: 0

MessagePosté le: 21/11/2021 21:10   Sujet du message: Leo voudrait boucler la boucle Répondre en citant Signaler un Abus

Leo voudrait boucler la boucle

12 ans après son exploit sur le Main Event, Leo Margets joue aujourd'hui pour un bracelet WSOP
Event #83 : Day 2 The Closer 1 500 $

leo margets

Les belles histoires, on adore ça ici. Et celle que Leo Margets a gravé dans le marbre des WSOP nous plait bien. Il y a 12 ans de cela, le monde entier découvrait la frimousse d'une jeune Espagnole totalement inconnue, qui réussissait à se franchir un chemin jusqu'à la 27e place du Main Event, celui remporté par Joe Cada, devant Marvin Moon et un certain Antoine Saout. À l'époque, Leo est juste la "jolie européenne qui deeprun le plus gros tournoi du monde", mais ce qu'on ne savait pas, c'est que cette première grosse performance n'était que le début d'une belle carrière. Une petite décennie plus tard, Leo Margets devient Team Pro Winamax et s'inscrit comme l'une plus solides représentantes espagnoles de ce jeu. 

Si on est particulièrement intéressé par Leo aujourd'hui, c'est parce qu'il existe de nouveau une chance de bracelet côté Winamax : l'Espagnole a réussi à se qualifier pour le jour 2 du Closer, tournoi qui sacrera un nouveau champion ce soir. Oui ce soir, ça parait un peu raide vu que la journée a repris avec 63 joueurs, mais la structure est tellement turbo que l'objectif devrait être atteint facilement. 

Actuellement assuré d'un petit 6 265$, c'est surtout en haut que Leo regardera, puisqu'en plus du bracelet, elle se battra pour 376 850 $. Elle remporterait alors pour l'occasion son plus gros cash. Il n'y a absolument aucun Français qualifié pour ce jour 2... alors Go Leo, toutes nos forces sont derrière toi ! 

landon tice melanie weisner chris moorman
Landon Tice, Melanie Weisner et Chris Moorman... sympa ce virage sur un 1 500 $

cherish andrews
Cherish Andrews, une Américain bien connue et respectée par ici

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
veunstyle72
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 20 Mai 2016
Messages: 0

MessagePosté le: 21/11/2021 21:35   Sujet du message: Ça coince pour Lewis et Kanit Répondre en citant Signaler un Abus

Ça coince pour Lewis et Kanit

Deux teams pros tombent rapidement. Arthur Conan a bien buy avec 10 blindes
Event #85 : NLHE HighRoller 50 000 $
 

hellmuth romain

Ce magnifique tournoi Highroller turbo a repris à midi avec une douzaine de nouveaux participants, afin de faire monter le field à 113 inscriptions au total. Des retardataires avec une bonne excuse sont donc venus à midi, comme Phil Hellmuth et Daniel Negreanu (les deux ont bataillé jusqu'à 4h sur leur 50k$ PLO) et d'autres avec moins d'excuse, ci ce n'est souvent la flemme de disputer le jour 1. C'est le cas de Dominik Nitsche par exemple... ou encore Arthur Conan

Si Nitsche a rapidement sauté après être tombé contre les As, si Phil Hellmuth n'a pas amélioré son AJ contre AK, Arthur a en revanche pris le chemin opposé. En s'occupant notamment du cas Mustapha Kanit. L'italien s'est retrouvé à investir ses derniers jetons avec KQ, payé par JJ chez Arthur. Et le Breton a remporté le flip. Ne reste plus qu'à se sortir d'une table sur laquelle on retrouve l'ancien champion du monde Joe McKeehen juste à sa droite, ainsi que Michael Addamo (il vient d'arriver à table) et Elio Fox, et Arthur pourra commencer à lorgner sur le jackpot à la gagne.

Côté Winamax et Français, on déplore également l'élimination de Romain Lewis : "Que veux-tu faire ? Ça va super vite. Je paie les blindes, on me change de table... je paie à nouveau les blindes. C'est comme ça..." La tension était palpable au moment de prendre les impressions de Romain, en compagnie de Kanit dans le rail. Il s'agissait de son premier tournoi à 50 000 $, on peut imaginer la déception. "A4 contre AT", confiait Harper, qui n'a pas loupé une miette de la dernière main de Romain. Il ne reste plus que Joao Vieira pour emmener loin les couleurs du Team sur l'un de ces derniers highrollers de l'été.

mckeehen conan
Joe McKeenhen en compagnie d'Arthur Conan

addamo_koon
Michael Addamo et Jason Koon, deux joueurs dont on n'a pas encore fini de parler

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
veunstyle72
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 20 Mai 2016
Messages: 0

MessagePosté le: 21/11/2021 23:25   Sujet du message: Et de quatre pour Adrian ! Répondre en citant Signaler un Abus

Et de quatre pour Adrian !

L'Espagnol vedette du Team Winamax Adrian Mateos a reçu son 4e bracelet des WSOP
Jusqu'où ira la Maquina ? 

adrian mateos

Si la Marseillaise fait plutôt bien vibrer les murs du Rio, il n'est pas non plus désagréable d'entendre résonner un hymne proche de chez nous. Que ce soit celui des Anglais, des Italiens... ou des Espagnols aujourd'hui, en l'honneur d'Adrian Mateos.

Après un discours de Jack Effel long comme la hendon mob d'Adrian, la maquina a finalement reçu son bijou sur le podium situé dans la salle Brasilia. Il s'agissait de l'une des toutes dernières cérémonies et celle-ci a été chaudement appréciée par tout un clan européen en grande forme, fier et ravi de voir le roi Mateos une nouvelle fois couronnée devant tout le monde. "A seulement 27 ans..." comme l'a bien précisé Jack Effel en fin de discours, non sans marquer un temps d'arrêt, comme pour respirer afin de bien digérer cette donnée. 

rail français
Le clan Winamax à sa place, devant le podium de remise des bracelet, comme souvent

"Ce joueur est unique", me glissait Alex Hernando, journaliste ibérique pour Winamax. "Nous avions Carlos Mortensen dans le passé, mais c'était il y a très longtemps. Aujourd'hui, l'Espagne en est à dix bracelets WSOP, et Adrian en possède presque la moitié !"

Quatre bracelets... et plus de 25 millions dollars de gains ! Adrian entre dans le Top 20 mondial et historique des joueurs ayant remporté le plus d'argent en tournoi live, avec devant lui, à peu près tous les joueurs dont on vous parle dans le coverage des tournois HighRollers depuis quelques jours. Pas vraiment le genre de joueurs qu'on aime avoir à table. 

La légende se construit petit à petit autour d'Adrian Mateos, car vous vous en doutez sûrement, mais la Maquina n'a pas encore dit son dernier mot dans ce milieu. 

adrian mateos
Photo for gloryyy ! Oups, on a oublié le bracelet...

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
veunstyle72
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 20 Mai 2016
Messages: 0

MessagePosté le: 21/11/2021 23:55   Sujet du message: Une dernière boucherie, et on plie Répondre en citant Signaler un Abus

Une dernière boucherie, et on plie

Enfin une bonne petite boucherie pour finir ! 
Event#86 : NLHE Super Turbo 1 000$

La tête tourne par ici, et ce n'est pas la clim du Rio (moins violente que l'été) ni le soleil qui brille dehors (moins froid qu'en France, mais il fait frais quand même, c'est très étonnant ici - c'était le point météo), non ce sont plutôt les zéros sur les divers buy-in que l'on vient de vivre ces dernières 48 heures : 50 000 $ par ci, 250 000 $ par là, 100 000 $ tout à l'heure... calmons-nous ! 

Les WSOP ce sont aussi des petits amuse-bouches sympatoches, accessible à tous. Je n'aurais pas cru dire ça un jour, mais j'étais ravi de trainer entre les tables d'un 1 000 dollars cet après midi, sur l'event 86. Blazé le mec ? Pas du tout, mais l'ambiance y est si différente. Les gens sourient, les gens sont ravis, les gens ne gamble pas des voitures ou des maisons, les gens savent qu'ils n'ont aucune chance, mais ils la saisissent quand même. Hey, après tout, on est dimanche ici, pas la pour se prendre la tête.

Des Français en pagaille dans cette salle de la Brasilia, galvanisés lors du dernier break par l'hymne national espagnol en homme à Adrian Mateos. Des Français et quelques stars immortalisés une dernière fois par l'oeil de Caroline Darcourt lors de ces WSOP.

Merci pour tout Caro  

gaelle baumann
Gaelle Baumann

pierre merlin
Pierre Merlin

angelo besnainou
Angelo Besnainou

pierre calamusa
Pierre Calamusa

antoine goutard
Antoine Goutard

borja
Borja Gross

gilbert diaz
Gilbert Diaz

Aladin Reskallah
Aladin Reskallah

fedor holzFedor Holz

sonny franco
Sonny Franco

quentin roussey
Quentin Roussey

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
veunstyle72
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 20 Mai 2016
Messages: 0

MessagePosté le: 22/11/2021 00:55   Sujet du message: Après le roi... la reine ? Répondre en citant Signaler un Abus

Après le roi... la reine ?

L'Espagne et le Team Winamax possèdent une nouvelle chance de victoire aujourd'hui, elle s'appelle Leo Margets !
Event #83 : NLHE The Closer 1 500 $

leo margets

Leo Margets n'a pas eu droit de voir l'hymne national de son pays tout à l'heure, en l'honneur d'Adrian Mateos, et pour cause, elle avait une excuse totalement validée par Stéphane Matheu : un deeprun en cours sur le Closer ! 

Leo s'est invitée sur l'une des deux dernières tables de ce tournoi, sur laquelle on comptait la présence de trois féminines ! Plutôt rare pour être signalé... et un peu trop étrange pour que cela reste ainsi : Melanie Weisner a pris la 17e place, le temps de savourer tout ça quelques instants seulement, abandonnant Leo en compagnie de Cherish Andrews. Côté hommes, la table se complète notamment avec l'Anglais Chris Moorman (qui a tout de suite doublé avec les As dès le début de ces demies, avant de monter une tonne ensuite) et le Belge Kenny Hallaert. Bonne nouvelle pour Leo, les deux asticots sont sur sa droite.

Pour en arriver là, Leo a navigué dans des eaux parfois un peu troubles, tombant même jusqu'à... deux blindes : "Je suis un vrai ninja, on ne m'élimine pas comme ça", confiait la jeune femme avec un sourire jusque aux oreilles pendant la pause, juste avant de sauter dans les bras de son jeune compatriote Adrian Mateos.

"J'ai loupé ta cérémonie, je suis désolé"
"Pas grave, je viendrai à la tienne moi"

Léo Margets se bat et c'est exactement l'attitude à adopter. On vous rabâche les oreilles sur le Main Event en mettant en avant la structure profonde, les niveaux de 120 minutes etc... on est très loin de tout ça ici ! "Avec 12 blindes, tu as énormément de fold equity, c'est génial. J'ai vu beaucoup de joueurs faire des erreurs, et ça coute très cher. Par exemple moi, je pense avoir fait une seule erreur aujourd'hui, et elle m'a coûté un peu : j'ai open 3 BB au bouton avec 16 BB en tout, ce que les deux joueurs en blindes possédaient aussi, avec AT. La BB m'a fait tapis... Mon erreur, je pense, c'est de ne pas avoir plutôt fait tapis directement, parce que là, impossible pour moi de payer."

En 2018, elle accrochait déjà la table finale d'un Event à 1 000 $... mais elle échouait aussi à une place du bracelet, face à un Russe qui a fait disparaitre ses résultats depuis.

L'heure de la vengeance, puis de la gloire, a-t-elle sonné ?

melanie

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
veunstyle72
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 20 Mai 2016
Messages: 0

MessagePosté le: 22/11/2021 01:45   Sujet du message: Au tour de Joao Vieira ! Répondre en citant Signaler un Abus

Au tour de Joao Vieira !

Septième table finale WSOP pour Joao Vieira
Event#85 : NLHE HighRoller 50 000$

negreanu_joao

Stéphane Matheu n'est pas près d'être au chômage : l'un de ses poulains s'est encore glissé en table finale d'un Event WSOP, sur le HighRoller à 50 000 $, il s'agit du Portugais Joao Vieira

A-t-on déjà autant vu le logo Winamax en finale des championnats du monde ? C'est la question que j'ai posé au coach du Team, et sa réponse est immédiate : "C'est le record cette année ! On était à six finales dans le passé, et là on en est déjà à onze ! Et ce n'est pas fini !" Stéphane Matheu pense à Leo Margets sur le Closer, à Adrian Mateos sur le 100 000 $ et donc à Joao Vieira sur ce 50 000 $. Les chances de bracelets pour le Team sont encore si nombreuses, alors qu'il ne restait plus que quelques jours de compétition.

Le bilan du Team Winamax jusque là
Inscriptions : 338
ITM : 60
Tables finales : 11
Victoires : 2

Joao Vieira disputera cette finale depuis le siège 9. Et directement à sa gauche, il devra affronter les gros stacks de Jason Koon, Stephen Chidwick et Carlos Villamarin, le chipleader au moment de débuter. Daniel Negreanu s'offre une seconde finale en moins de 24h, alors que Mikita Badziakouski a enfin une chance de briller en finale WSOP cet été. Ryan Leng, Ren Lin et Ali Imsirovic complètent ce casting.

La partie est loin d'être gagnée pour Joao Vieira, mais si on peut être impressionné par quelques grands noms sur cette table, dites-vous que pour les autres, c'est pareil : tout sauf un plaisir de jouer cette finale en compagnie de Naza114.

TF

Chipcount pour la finale

Siège 1 - Jason Koon : 6,03 millions
Siège 2 - Stephen Chidwick : 5,75 millions
Siège 3 - Carlos Villamarin : 6,91 millions
Siège 4 - Mikita Badziakouski : 2,375 millions
Siège 5 - Ryan Leng : 700 000
Siège 6 - Ren Lin : 3,1 millions
Siège 7 - Ali Imsirovic : 4,95 millions
Siège 8 - Daniel Negreanu : 1,1 million
Siège 9 - Joao Vieira : 3,32 millions

Les blindes sont à 50 000/100 000, BB ante 100 000

Prizepool à distribuer

Vainqueur : 1 462 043 $ 
Second : 903 610 $
3e : 661 041 $
4e : 489 585 $
5e : 367 153 $
6e : 278 840 $
7e : 214 496 $
8e : 167 153 $
9e : 131 982 $ 

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
veunstyle72
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 20 Mai 2016
Messages: 0

MessagePosté le: 22/11/2021 02:40   Sujet du message: Pas la finale rêvée Répondre en citant Signaler un Abus

Pas la finale rêvée

Joao Vieira s'incline en 8e position
Event#85 : NLHE HighRoller 50 000$

La vie n'est pas toujours un long fleuve tranquille, même quand on porte un W sur la poitrine : Joao Vieira a vécu l'enfer sur sa table finale de ce HighRoller, et ne pourra faire mieux que 8e, pour 167 153 $.

Certes, le gain est juteux, même si finalement il ne représente "que" trois buy-in, mais c'est surtout la physionomie de cette finale qui restera en travers de la gorge du Portugais. C'est d'abord Daniel Negreanu qui a rapidement doublé sur un flip, alors qu'il était parmi les plus shorts, puis ce même Daniel, totalement requinqué, a trouvé une confrontation brelan contre quinte à la turn, qui se transforme en full river, pour augmenter un peu plus son avance. L'histoire ne le retient pas trop, mais dans ce coup, Naza114 a laissé quelques plumes...

joao vieira

Son tournoi prendra un virage quasi définif, après une ouverture de Ren Lin et un 3-bet d'Ali Imsirovic. Tous ces joueurs sont en fin de parole, et depuis son bouton Joao tente le cold 4-bet en pleine froideur avec AJ. Le spot a l'air cool... sauf quand Ren Lin pousse son tapis au milieu de la table. Imsirovic s'efface et Joao a déjà investi trop de jetons.

Il va découvrir AK chez l'Américain, et malgré l'apparition d'une gutshot au flop, il ne se sortira pas vivant de ce mauvais coup.

Deux minutes plus tard, le reste de ses jetons (1,5 BB environ) part au milieu, payé par deux joueurs, qui iront jusqu'à la river tous les deux. La main est totalement anecdotique... un peu moins que la nouvelle performance de Joao, qui termine 8e. C'est la quatrième fois de sa carrière aux WSOP qu'il termine à cette maudite 8e place. 

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34341

MessagePosté le: 23/11/2021 00:35   Sujet du message: Ceux qui restent jusqu’au bout de l’after Répondre en citant Signaler un Abus

Ceux qui restent jusqu’au bout de l’after

Les derniers joueurs présents au RIo attaquent la dernière ligne droite du festival
​Event #87 : NLHE HighRoller 100 000$
Event #88 : NLHE 5 000 $

pierre calamusa

`L’odeur de fin de festival qu’on sentait déjà ces derniers jours commence sérieusement à emplir le Rio. Alors que je me ballade dans les allées du Convention Center en direction de la salle Brazilia, où se déroule traditionnellement la remise des bracelets, pour la cérémonie de Leo Margets, je tombe sur une salle en chantier. Les tables ont disparu, on ne trouve que des bouts de plateaux télés, des chariots, des escabeaux, soulevés par les démanageurs qui embarquent tout. Un drole de spectalcle, surtout quand on se dit cette salle n’accueillera plus de parties de poker, jamais.

Brazilia

Heureusement, il reste encore quelques tournois dans ce casino. Puisqu’il n’y a plus de Pavillon ni de Brazilia, c’est du côté de l’Amazon Room qu’il faut se diriger. Deux tournois attirent encore les joueurs et les regards, deux MTTs aux buy-ins, aux fields et au caractère bien différents, qui nous emmèneront jusqu’à la clôture de ces WSOP.

Le der des ders

« J’suis de ceux qui reste quand ça se disperse » disait Akhénaton dans son album Sol Invictus. Pas sur que le rappeur marseillais soit un habitué de l’Amazon Room, mais le refrain décrit exactement les joueurs qui ont pris place dans le 5 000 $ qui vient de démarrer.

La plupart des festivaliers ont déjà repris leur avion, mais même après un mois de Vegas, parfois deux, quelques centaines de joueurs des WSOP ont encore faim de poker. Sur ce tournoi, on retrouve les amateurs qui s’offrent un dernier kiff avant le retour, les compétiteurs courant désespérément après le bracelet qui leur a échappé jusque là et biensur, les quasi-broke qui veulent se refaire sur le dernier tournoi du festival. Certains pros se régalent déjà à l’idée de jouer ce qui s’apparente au tournoi des cagoulés.

« C’est le meilleur tournoi à jouer, confirme Joao Vieira juste après la remise du bracelet de Leo Margets. Tout le monde est en tilt ! C’est toujours comme ça sur les derniers tournois de festival. Les joueurs sont prêts à tout pousser dès le premier niveau ».

adrian mateos

Illustration à l’instant avec André "The Duck", amateur américain tenant à gauche de son tapis une grosse peluche de poussin, et qui visiblement, est venu pour les sensations. Open dans le noir de ce joueur, 3-bet du cut-off à 4 000, et 4-bet tapis 50 000 du bouton. La parole revient sur André, qui regarde tout de même ses cartes, puis se chauffe à payer avec son AJ. Payé également par le 3-betteur et on se retrouve avec un joli tapis 3-way pour 200BB. Face à AK et QQ, André n’est pas frais. Le flop 934 lui laisse peu d’espoir. Sur la turn 2, il entrevoit la lumière et paf ! La river 8 lui offre les nuts. Célébration jubilatoire d’André dont le move à l’aveugle est récompensé par un triple-up. « The Duck » a encore frappé !

gaelle baumann thomas boivin

Le Team Pro Winamax est bien évidemment de la partie sur ce dernier tournoi, avec ici Gaelle Baumann aux côtés de Thomas Boivin

Ultime ballade en altitude

Fedor Holz

A quelques mètres de ce 5 000 $, dans la section « Tan », se joue un tournoi un peu plus sérieux. En même temps, à 100 000 $ l’entrée, on évite les open « blind » et les call light à tapis pour 80BB. Nous en sommes déjà au Day 2 et comme sur les derniers High roller du festival, on retrouve les grosses cylindrées du circuit. Michael Addamo, chipleader du tournoi, Mikita Badizakouski, tout juste vainqueur du 50 000 $, Fedor Holz, Sam Soverel, Jason Koon, Cary Katz, Sam Grafton… Et Yoh Viral !

Yoh Viral

Dans le viseur de Sam Soverel, Yoh Viral se bat pour attraper l'ITM, avec 16BB, à 18 left du 100 000 $ High Roller

Le Français a réussi à se faire une place parmi les dix huit survivants. Personne n'est payé encore, puisque le tournoi comptait 64 entrées et qu'il faudra atteindre la table finale pour entrer dans l'argent, pour un mincash à 167 869 $. Le premier touchera quant à lui la coquette somme de 1 958 569 $. Ca vaut bien un petit coverage ? Ca tombe bien, Steven et moi même sommes toujours sur le pont pour faire vivre la dernière ligne droite du festival, jusqu’à la dernière seconde. - Fausto

dealer

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
veunstyle72
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 20 Mai 2016
Messages: 0

MessagePosté le: 23/11/2021 02:25   Sujet du message: The Last Dance, avec Romain Lewis Répondre en citant Signaler un Abus

The Last Dance, avec Romain Lewis

Le champion WSOP Romain Lewis est à la recherche d'un incroyable doublé. On s'est invité à sa table...
Event#88 : NLHE 8-handed 5 000 $

salle_vide

L'ultime tournoi de ces WSOP 2021 bat son plein dans l'Amazon Room. Ce n'est pas l'ambiance du Main Event, mais on sent tout de même que tout le monde est content et triste à la fois de s'envoyer des parpaings aux Rio pour la dernière fois. Pour le moment, ce sont plus de 450 joueurs qui participent à ce tournoi... dans la joie et la bonne humeur, pas exactement le genre d'ambiance qu'on a l'habitude de ressentir sur ce genre de buy-in. Même Daniel Negreanu qui était un peu tilté contre Mike Matusow à la suite du 50 000 $ PLO, retrouve toute la complicité d'antan avec son compère américain. 

Pour ce 88e et dernier évènement des WSOP, on a voulu suivre Romain Lewis. Le récent champion WSOP participe à ce tournoi et le casting adverse paraissait suffisamment alléchant pour rester quelque temps autour de sa table : Felipe Ramos, Mike Matusow, Dan Smith et même un autre tricolore, Lorenzo Lavis. Romain va-t-il rapidement monter un nouveau gros stack dans ces Series ? On suit le guide...

16h52
C'est un cowboy qui partage le virage de cette table en compagnie de Romain Lewis, un cowboy bien connu sous le nom de Dan Smith. On l'aperçoit sur la photo avec un joli stack déjà... sauf que deux secondes après le cliché de cette photo, l'Américain va estimer suffisant de payer le tapis de 17 blindes de son voisin de gauche qui venait de tout lui mettre, avec A7. Il y avait AQ chez le copain qui ne voulait pas quitter ces WSOP tout de suite et le stack de Dan Smith avait une toute autre allure ensuite

romain lewis dan smith

16h54
Petit détour la table juste derrière : Daniel Negreanu hurle déjà, il est à tapis pour sa première main dans ce tournoi ! AK contre AJ. Le croupier va poser un K sur le flop, histoire que la légende de Negreanu ne s'arrête pas aussi salement. Et blablablabla... 

daniel negreanu
Daniel n'allait pas manquer l'un de ces derniers all in ici

joao vieira
Tiens, mais qui est installé face à Negreanu ? Hello Joao ! 

16h59
Lorenzo Lavis est l'autre Français de cette table. Cela fait deux fois de suite qu'il met la main au milieu. D'abord en bataille de blindes contre le Brésilien Felipe Ramos, puis en plaçant un 3-bet contre l'un des rares joueurs inconnu de la table. "J'avais Dame-Dix off, mais j'ai tellement une imade nit que j'en profite", me glisse-t-il. 

Pendant de temps, Romain a remporté 2-3 petits pots, mais rien d'important. On veut une belle confrontation croupier, et vite.

phil hellmuth
Quatre bouteilles. Hellmuth a prévu de deeprun un peu on dirait...

17h04
Le croupier a entendu mon message. Dans les mains de Romain Lewis, il glisse KJ. Dans celle de Felipe Ramos, ce sera AQ. Le Français n'est pas favori... mais ça, c'était avant de voir un flop KK6 débarquer. Bon, et bien GG Felipe. Il ramasse ses affaires et le croupier finit tout de même de dérouler board : Turn 9, River 7, le Brésilien vient de faire flush !

felipe matusow
Une pensée pour Felipe, qui se coltine toutes les plus belles cool story de Mike Matusow

17h10
Lorenzo Lavis a de nouveau repris deux petits coups, mais il en a aussi perdu un moyen, du coup balle au centre. Ça en fait des mains disputées pour un nit... Romain continue de fold, alors que Matusow dispute un pot contre son voisin de droite, inconnu au bataillon. Les enchères montent à 11 000 préflop, une somme que le voisin de l'Américain investit tout en se gardant 16 000 derrière, hum. Un flop A34 débarque et Matusow pousse son adversaire à tapis... qui snap et retourne J9. Matusow est mort de rire, et mort tout court aussi, avec AK en main. Il éclate de rire, et ne peux s'empêcher de raconter la main à son copain Negreanu. 

romain all in

17h14
Romain Lewis relance sous les pistoles à 25 000, en se gardant des cacahuètes derrière. Un adversaire l'invite à mettre le reste, l'une des têtes inconnues de la table, et Romain ne se fait pas prier, AJ en main. Son adversaire retourne 99, le croupier va poser un flop 245... et la suite du board est inutile. Romain est éliminé.

Ce fut bref, ce fut intense, et c'est ainsi que se termineront les WSOP quoiqu'il arrive, avec autant de rythme. On n'a pas encore dit au revoir et à bientôt à Mr Romain Lewis, car l'option re-entry existe dans ce tournoi, mais on va lui souhaiter que cette dernière bullet se passe un peu mieux cette fois.

romain_bye

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34341

MessagePosté le: 23/11/2021 02:40   Sujet du message: Pas de finale pour Yoh Viral Répondre en citant Signaler un Abus

Pas de finale pour Yoh Viral

Le streamer bulle le dernier High Roller du festival
Event #87 : NLHE High Roller 100 000$
Niveau 19 : Blindes 80 000 - 160 000

Yoh Viral

Fin de festival compliquée pour le Français. Malgré un joli parcours dans ce High Roller à 100 000 $, Yoh Viral échoue aux portes de l'ITM, à la douzième place, alors qu'il fallait entrer dans les 10 pour toucher, au moins, 167 869 $.

C'est Sam Soverel qui s'est chargé de buster le Français. « Il était au bouton, il a shove avec K4, avec quelques choses comme 7 ou 8 blindes. Je vois AJ en grosse blinde, je paye, et ça tient » explique sobrement l’Américain, prenant par la même occasion la 2e place provisoire du chipcount avec 6 millions de jetons.

Bulle HR

La « stone bubble » explose dans les minutes qui suivent. Un set-up des plus classiques entre Mark Hern et Sean Perry. Tombé à 4 blindes, le premier trouve AK. Plutôt pas mal quand on est si short. Malheureusement, sa premium s’écrase contre une autre premium, les deux as de Sean Perry. Le board 10447J ne changera rien et le vainqueur WSOP online quitte le tournoi en onzième position. Les dix autres sont dans l’argent.

Holz vs Addamo, bras de fer entre champions

Juste avant que la bulle n’explose, on a pu assister à un beau duel entre deux deux monstres du poker moderne. La légende Fedor Holz, contre l’homme qui terrasse le circuit High Stakes depuis quelques temps, Michael Addamo.

Holz Addamo

Les deux hommes figurent parmi les gros stacks au début du coup, avec l’Australien dans le costume de chipleader. Sur les blindes 80 000 -160 000 Fedor Holz attaque sur la blinde d’Addamo qui défend tranquillement. Le flop vient 79K et l’Allemand c-bet à 310 000. Riposte de l’Australien : check-raise pour 850 000, Fedor call. Doublette du 9 sur la river, Addamo continue son histoire : 1 million pour suivre, payé encore par l’Allemand. La river est magnifique : Un 6 qui complète beaucoup de projets. Comme attendu, Addamo met pression maximum. Tapis, pour les 2 millions de jetons qu’il reste à son adversaire. 

Fedor place tout de suite sa collection de time-bank devant lui. Le coup est gros, intense et tous les joueurs de l’autre table se lèvent pour observer l’action. Deux minutes trente s’écouleront avant que Holz ne rende ses cartes au croupier. « Le 6 sur la river, il est dur » commente l’Allemand, désormais amputé d'une bonne partie de son stack.

Un coup crucial pour le tournoi de Fedor Holz, qui envoie ses quinze dernières blindes quelques minutes plus tard, après s’être assuré de l’ITM. L’homme au 32 millions de dollars de gains se fait payer par KQ. Avec son A5, il est légèrement devant, mais le board, 7J38Q causera l’élimination du numéro 1 allemand. En même pas dix minutes, l’un des favoris du tournoi rejoint le rail, avec un mincash de 167 869 $.

Addamo Holz

Les neuf survivants se rejoignent alors sur l’ultime table. Une finale à laquelle Bill Klien ne participera pas longtemps, éliminé après trois mains par Addamo sur une rencontre AJ contre le AQ de l’Australien, qui creuse l'écart sur ses poursuivants. Voici d'ailleurs le chipcount, au moment d’entamer le 8-left et le 20e niveau (100 000 - 200 000) 

Chipcount :

Siège 1 - Sam Grafton (USA) : 3 250 000
Siège 2 - Michael Addamo (AUS) : 13 225 000
Siège 3 - Kevin Rabichow (USA) : 2 150 000
Siège 4 - Sorel Mizzi (USA) : 4 515 000
Siège 5 - Sam Soverel (USA) : 6 075 000
Siège 7- Mikita Badziakouski (BEL) : 3 875 000
Siège 8 : Henrik Hecklen (USA) : 2 165 000
Siège 9 - Sean Perry (USA) : 2 045 000

TF

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34341

MessagePosté le: 23/11/2021 04:05   Sujet du message: Adamo dévore la table, le dessert pour demain Répondre en citant Signaler un Abus

Adamo dévore la table, le dessert pour demain

Michael Addamo marche sur la table et se dirige tout droit vers son deuxième bracelet du festival
Event #87 : NLHE High Roller 100 000$
Niveau 20 : Blindes 100 000 - 200 000

Addamo

Arrêtez le tournoi et donnez tout de suite le bracelet à Michael Addamo ! L’Australien écrase sa table finale, torture les stacks adverses et élimine ses concurrents les uns après les autres. Il a fallu l'intervention des floors pour arrêter le carnage, une fois le "Final Five" atteint. Pour terminer le travail, l'homme qui avait déjà vaincu sur le 50 000 $ en début de festival, devra attendre demain 16 heures (1h du matin en France).

Après avoir sorti Bill Klein d’entrée, Michael Addamo se charge du cas « Mikita ». Le Biélorusse est parti au clash contre l’Australien, avec un squeeze A8 depuis la grosse blinde. Son tapis de 15BB a été payé par Michael, qui, évidemment, tentait la pointure supérieure. Le A9 tient sur le board 24K10K et Badizakouski sort en 8e position. Vainqueur hier du 50 000 $, pour 1 462 043 $, Mikita se contentera cette fois d’un mincash à 217 274 $.

Grafton

Sam Grafton n'a pas pu jouer les troubles fêtes, attrapé par la suite du Danois Henrik Hecklen

Auteur des deux premières éliminations, Addamo laissera Henrik Hecklen s’occuper de Sam Grafton. L’ambassadeur Pokerstars défend sa blinde sur une ouverture bouton du Danois et les deux joueurs check sur le flop 4710. Hecklen passe à l’attaque sur la turn 9, avec un bet à 625 000, payé par l’Anglais. La river est un 6 et cette fois, Hecklen demande le tapis, pour les 9 dernières blindes de Sam Grafton. Le Britannique hésite mais finit par payer le shove du Danois, qui retourne Q8, pour une suite backdoor. Le A9 ne suffit pas chez Grafton qui quitte cette finale en 7e position, pour un gain de 263 227 $.

Mizzi

Nouvelle victime dans le viseur de Michael Addamo : Le Canadien Sorel Mizzi

Tombé en short-handed, le chipleader harcèle ses opposants. Ses 3-bet tapis, et check-raises flop font très mal à ses adversaires qui gravitent tous autour des 20 blindes, tandis que lui naviguent au dessus des 70. Il domine totalement les débats et même lorsqu’un joueur parvient à trouver le bon spot face à lui, la réussite est du côté d’Addamo. Illustration à l’instant avec Sorel Mizzi qui trouve le bon call alors que l’Australien lui demande le tapis pour ses 20 dernières blindes. Avec A7, il est en bonne posture face au Q7 du chipleader. C’était sans compter sur la terrible turn Q qui apparait sur le board 849Q9. Addamo allonge sa liste de victimes tandis que le Canadien sort brutalement en 6e position. 331 806 $ pour le consoler.

Les floors stoppent l’hémoragie dans la foulée et renvoient les cinq finalistes à leur chambre d’hôtel. En effet, le dénouement du tournoi attendra demain puisqu’à l’instar du Super High Roller remporté par Adrian Mateos, le « Final Five » sera diffusé par Poker Go. Rendez vous donc à 16h (1h heure française) pour assister en direct à la fin du show Addamo.

Chipcount :

Michael Addamo (AUS) : 19 525 000
Henrik Hecklen (DAN) : 5 550 000
Sam Soverel (USA) : 5 165 000
Kevin Rabichow (USA) : 4 250 000
Sean Perry (USA) : 3 920 000

Pay-out :

1er - 1 958 569 $
2e - 1 210 487 $
3e - 830 992 $
4e - 590 344 $
5e - 434 523 $

Addamo

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
veunstyle72
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 20 Mai 2016
Messages: 0

MessagePosté le: 23/11/2021 05:05   Sujet du message: Le der des dinner break Répondre en citant Signaler un Abus

Le der des dinner break

Les joueurs du dernier event des Series sont de retour de leur dernier dinner break
Event#88 : NLHE 8-handed 5 000 $

Le dernier ceci, le dernier cela... que voulez-vous, on boucle pour toujours très bientôt ici, alors on profite de tous les derniers instants. Comme de ce dinner break qui vient d'avoir lieu pour les joueurs de l'Event #88. Après renseignements auprès des floors, il y a fort à parier qu'il n'y ait pas de pause diner demain pour les derniers joueurs de ce tournoi. Il s'agissait donc bien du dernier.

Au final, ce ne sont pas moins de 531 inscriptions qui ont été enregistrées, ce qui permettra de remettre un joli dernier chèque de plus d'un demi millions de dollars au futur vainqueur. La belle histoire avant de partir pour toujours. 80 joueurs seront récompensés d'un minimum de 8 061 $.

Les français sont nettement moins nombreux qu'au départ, même s'il reste toujours quelques bonnes valeurs sures. Du côté du Team Pro Winamax, ce n'est pas grande joie non plus... même si on pourra vite retrouver le sourire en se tournant du côté du chiplead. Il semblerait en effet que ce tournoi soit actuellement dirigée d'une main de maitre par une certaine Leo Margets, avec plus de 450 000 ! Running hot vous avez dit ?

Ce soir, ce tournoi prendra une pause vers 2h du matin, à la fin du 22e niveau. Il faudra donc être encore très patient et très chanceux pendant quelques heures pour espérer décrocher un dernier jour 2.

Petit tour de salle pour voir les forces en présence, ceux qu'on verra pour la dernière fois.

leo margets
Chipleader baby ! La nouvelle championne WSOP profite de son run bouillant. Dommage qu'il s'agisse du dernier tournoi. Leo Margets m'a glissé avoir remporté un énorme pot avec flush max contre deuxième flush, et face à un adversaire qui possédait un bon tapis moyen comme elle. Allez ouste ! 

arnaud enselme
Ici, ça rigole beaucoup moins qu'en début de journée : Arnaud Enselme a pris place entre Daniel Negreanu et Joao Vieira, alors que Michael Rodrigues siège à la droite de la croupière

gaelle baumann
Aaaah, une Gaelle Baumann avec une bonne mine et un bon stack. Scott Seiver s'est un peu moqué d'elle, et Gaelle a du lui expliquer qui était la maman aux WSOP. Résultat, les WSOP de Seiver sont terminés, alors que Gaelle possède maintenant une grosse trentaine de blindes

ivan deyra
Petit Ivan Deyra bien concentré, bien camouflé et déjà pas trop mal stacké...

alex reard
Des airs d'ACF par ici : Alex Reard et Laurent Polito partagent la même table, et pour le moment, les deux joueurs semblent s'être installés tranquillement dans la moyenne

phil hellmuth
Il y a aussi des tables comme celle-ci aussi, avec du Phil Hellmuth, Ben Yu, Anton Wigg, Martin Adeniya ou encore Landon Tice au premier plan. Un régal pour les observateurs, un enfer pour les adversaires à table

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
veunstyle72
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 20 Mai 2016
Messages: 0

MessagePosté le: 23/11/2021 08:35   Sujet du message: Les WSOP ne sont pas encore terminés Répondre en citant Signaler un Abus

Les WSOP ne sont pas encore terminés

Trois Team Pro Winamax et quatre Français dans l'argent du dernier tournoi
Event#88 : NLHE 8-handed 5 000 $

poubelle

Petit à petit, on commence à dire adieu à cette section Orange de l'Amazon Room. À chaque table qui casse, une équipe de nettoyage s'occupe de balancer à la poubelle les pancartes de numéro de table, les cartes qui servaient pour le seat draw... bref, ça dégage, pas le temps de trier. 

Ce tournoi a bien avancé puisqu'à 23h38 le directeur de tournoi a pu annoncer cette phrase que tous les joueurs de poker adorent entendre : "Allright guys congratulations, you're all in the money !" , à 80 joueurs restant donc. Ceci étant, nous ne sommes plus sur le Main Event, et les profusions de joie des uns et des autres sont bien loin. Certes tout le monde est content, beaucoup de joueurs ont le sourire pour cette dernière danse, mais l'objectif de tous ces joueurs est encore bien loin.

sonny franco

"Hey, 8 000 balles, c'est pas mal déjà", nous glissait Sonny Franco, pas peu fier d'aller chercher un énième petit billet. Il fait partie des quatre Français à atteindre le stade de ce tournoi. Sonny accompagne Romain Lewis, Alexandre Reard et Arnaud Enselme. Et pour le Team Pro Winamax, le final n'est pas si mal non plus : Joao Vieira et Leo Margets accompagnent Romain dans cette ultime quête du bracelet. 

Prochaine mission pour tous ces survivants : se qualifier pour le jour suivant ! Veunstyle

gaelle baumann
Vegas, c'est fini pour Gaëlle Baumann. Bien avant l'argent, Gaëlle a limp call en bvb avec paire de 4... mais est tombée contre KK. À bientôt Gaëlle pour de nouvelles grosses sensations au Paris/Bally's l'an prochain, et merci merci merci pour cette décennie au Rio !

chidwick
La machine a déraillé : Stephen Chidwick ne fera plus personne à cette année, soyez en paix

faraz jaka
Lui en revanche, n'a pas encore dit son dernier mot : Faraz Jaka a bien profité de cette bulle pour monter du jeton

La danse de la bulle

Avec une douzaine de tables aux portes de l’ITM, on a pu assister dans les conditions idéales à la fameuse danse de la bulle, avec les shortstacks dans le rôle des danseurs étoile. 

D’abord, le joueur s’accroche, cramponné aux quelques jetons qu’il lui reste, puis il se lève pour débuter la parade. Un premier tour sur lui même, pour observer la scène, puis le shortstack se lance dans un tour de piste. Il rôde autour des tables pour voir si un autre danseur n’est pas susceptible de bust avant lui, avant de revenir à son siège, tanker une petite minute, puis jeter sa mains avant de reprendre la ronde. Sonny Franco connaît la chorégraphie par cœur et prolonge sa course jusque derrière les barrières qui séparent les joueurs du public. 

De là, il peut observer librement l’action, sans être concerné par les remontrances des floors qui tentent d’arrêter les danseurs un peu trop libres de leurs mouvements. Sonny va d’ailleurs assister en direct à la bulle de ce 5 000 $.

Pas de danseur shortstack dans ce coup fatidique. En effet, Shaun Deeb n’est pas vraiment connu pour ses arabesques, mais plutôt pour sa capacité à envoyer de gros parpaings et avaler les stacks en même temps que les litres de bières. Face à lui, un joueur qui n’a pas froid aux yeux non plus : Daniel Smilkjovic (photo), grinder redoutable, bien aggro, révélé dans une finale WSOP-C à Rozvadov il y a trois ans et qui s’est bien régalé sur les rooms online depuis.

daniel_smiljkovic

C’est l’Allemand qui ouvre l’action en début de parole. 3-bet à 90 000 de Shaun Deeb en position et c’est payé par Smiljkovic. Le flop vient 6K7 et l’Américain check derrière Daniel. Turn A, check encore chez Smilkjovic, Shaun pose une petite praline à 75 000, payé. River 4, cette fois, Shaun envoie la marmite : Tapis pour les 250 000 jetons de son adversaire, qui paye, plutôt rapidement. Discussion entre les deux joueurs qui attendent le feu vert des floors, mais Daniel tue le suspens en annonçant son A8.

"Tu payes avec "A-8 ? Tu joues pour la gagne ?", s'étonne le quintuple vainqueur WSOP.
"Non, je ne joue pas pour la win. Tu ne me connais pas mais bien sur que je paye avec A8", répond Daniel.

Shaun semble apprécier la hardiesse ou la folie du jeune homme. Son A8 serait-il bon ? Toute la table semble le croire jusqu’à ce que les floors demandent de dévoiler les mains : AQ chez Shaun. Merci et auf wiedersehen Monsieur Smiljkovic !

Les shortstacks peuvent respirer, la danse est finie. Maintenant, c’est l’heure de s’envoyer en l’air. Fausto

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34341

MessagePosté le: 23/11/2021 12:05   Sujet du message: Joao et Réard auront le droit à une derni&egra Répondre en citant Signaler un Abus

Joao et Réard auront le droit à une dernière

Le Team Pro Winamax et le taulier d'Unibet ont gagné leur place dans les 32 survivants du tournoi
Event#88 : NLHE 8-handed 5 000 $

Stacks

32 joueurs ont gagné le droit de disputer un ultime tournoi WSOP dans l’Amazon Room, le dernier après 15 ans d’histoire. Un joueur français figure parmi ces privilégiés. Un homme qui a déjà beaucoup gagné dans sa carrière comme sur ce festival, et qui aimerait boucler avec panache ce Vegas déjà mémorable : Alex Réard est le dernier représentant tricolore sur ce 5 000 $. Le Team Pro Unibet reviendra au Day 2 avec un beau million de jetons, soit un stack légèrement supérieur à la moyenne.

Alex Réard

« Ca fait plaisir de revenir demain pour la dernière au Rio. Ca donne une motivation supplémentaire, commente le compétiteur, qui souhaite terminer son séjour en beauté. C’est clair que je n’ai pas de pression, je joue assez sereinement, c’est du plaisir. Mais maintenant, on est à 32 left d’un tournoi WSOP, d’un bracelet et de grosses sommes, il faudra être sérieux ».

Ce 5 000 $ a en effet des allures de mini-EPT : Un field de 515 joueurs, des joueurs de très gros calibres et des montants à six chiffres pour les finalistes dont un chèque à 515 briques pour le vainqueur… C’est beau. Mais on ne vas se mentir, c’est un peu turbish pour un 5k. La moyenne est à 25 blindes et les stacks peuvent vite vaciller.

Celui d’Arnaud Anselme par exemple, a filé chez Alex Réard sur un flip des plus classiques A10 contre 66. Le Team Pro Unibet a ensuite trouvé le bon spot à cinq minutes de la fin du Day en dominant un shortstack parti à tapis avec dix blindes. Son A10 se heurte au AK du Français, qui reviendra demain avec une petite trentaine de blindes. « Ca va très vite dans ce tournoi mais je suis très content de la manière dont j’ai joué, j’ai bien géré la journée. 1 million, c’est très bien pour attaquer le Day 2 ».

Sonny

Sonny Franco n'a pas vu beaucoup de jeu, mais il était aux premières loges pour assister au show de son voisin, qui a passé la soirée à proposer des Sides Bet absurdes à Shaun Deeb, trois tables plus loin.

Avant lui Romain Lewis était parti sur une petite crasse avec 1010 à tapis contre J9. Un J vient sur le board et le vainqueur du Super KO Bounty à 10 000 $ boucle son Vegas de folie avec un ITM. Même destin pour Sonny Franco qui a du envoyer son shortstack avec A7 sur un board AJQ6, quand son adversaire tenait A10

Naza, pour scorer dans le Money-Time

Aux côté du Français, Joao Vieira a également gagné sa place au Day 2. Le Team Pro Winamax a manœuvré habilement sans coups à tapis pour boucler la journée avec 600 000 jetons. Encore un ITM pour le Portugais, qui a sans doute en tête de conclure son séjour par une grosse performance, après plusieurs tables finales trop vite avortées. 

Joao Vieira

Alex et Joao feront face à un bataillon de trente combattants, composé de plusieurs mercenaires redoutés. En tête de régiment, Ben Yu guide les troupes avec un stack de 2 515 000 jetons, soit plus de soixante blindes. En fin de journée, le quadruple vainqueur WSOP a laissé bluffer Justin Lapka sur un board 87952 et l’a transpercé avec ses deux flèches pour prendre les commandes du tournoi.

Ben Yu

Le général Shaun Deeb se place aussi dans le haut du chipcount avec quarante blindes pour poursuivre la quête de son sixième bracelet, même s’il a abandonné un gros pot sur la dernière main à Ramon Colillas, également bien placé 1 500 000 jetons. 

Shaun Deeb

Un Shaun Deeb bien suspicieux, qui n'aime pas qu'on le mette sous pression river comme vient de le faire Ramon Colillas

Clayton Maguire, Justin Liberto, Niko Koop et Brian Yoo, vainqueur du Deuce to Seven Championship sur cette édition, retourneront également dans l’arène pour le dernier jour des WSOP au Rio. Rendez vous à 14h (23 heures à Paris) pour la reprise de ce 5 000 $ et à 16h pour le « Final Five » du High Roller à 100 000 $, qui sera diffusé en streaming sur Poker Go.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Surveiller les réponses de ce sujet Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Aller à la page :
Répondre au sujet    Index des Forums -> Winamax Poker Open Madrid 2022

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
visit counter