Se connecter
S'inscrire





PokerStars European Poker Tour Prague 2022 - Main Event - 5
Répondre au sujet    Index des Forums -> Winamax Poker Open Madrid 2022
Surveiller les réponses de ce sujet
Auteur Message
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34348

MessagePosté le: 15/03/2022 11:15   Sujet du message: PokerStars European Poker Tour Prague 2022 - Main Event - 5 Répondre en citant Signaler un Abus

Une autre paire de manche

Deux Français visent la finale à six joueurs
Ils ont toutes leurs chances à 16 joueurs restants
Main Event - 5 300 € (Début du Day 5)

Day 5
Il est midi, et Alice, la floor manager de ce tournoi, vient de demander aux 16 derniers protagonistes de s'installer sur les deux tables restantes de ce Main Event EPT Prague 2022. Nos deux Français prennent place : Alex Amiel, qui nous confiait quelques minutes avant le départ qu'il s'était bien reposé, sera en table secondaire, et Manuel Labous aura les honneurs de la table télévisée, et la position sur le chipleader Teun Mulder. Il reste 78 minutes à jouer aux blindes 20 000 / 40 000 BB Ante 40 000, pour un tapis moyen de 2 231 250. C'est parti pour une journée qui nous emmènera jusqu'à la finale à six joueurs. Allez les Bleus !

Rappel du seat-draw :

Table 1

1/ Teun Mulder (Pays-Bas) 8 195 000 (164 BB) (chipleader)
2/ Manuel Labous (France) 2 175 000 (44 BB)
3/ Grzegorz Glowny (Pologne) 2 260 000 (45 BB)
4/ George Chiriac (Roumanie) 2 227 000 (45 BB)
5/ Valentino Konakchiev (Bulgarie) 3 650 000 (49 BB)
6/ Hossein Ensan (Allemagne) 565 000 (11 BB)
7/ Mario Navarro (Espagne) 435 000 (9 BB)
8/ Dimitar Danchev (Bulgarie) 1 730 000 (35 BB)

Table 2

1/ Alexandre Amiel (France) 1 425 000 (29 BB)
2/ Leonardo Romeo (Italie) 945 000 (19 BB)
3/ Justin Steinbrenner (Allemagne 2 350 000 (47 BB)
4/ Symeon Alexandridis (Grèce) 4 065 000 (81 BB)
5/ Armin Rezaei (Autriche) 735 000 (15 BB)
4/ Gab Yong Kim (Corée du Sud) 1 295 000 (26 BB)
6/ Demetrio Caminita (Italie) 2 125 000 (43 BB)
8/ Andrea Cortellazzi (Italie) 2 775 000 (56 BB)

Les prix à distribuer aujourd'hui :

7e : 138 570 €
8e : 98 750 €
9e : 76 650 €
10-11e : 63 540 €
12-13e : 57 080 €
14-15e : 51 310 €
16e : 45 540 €

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34348

MessagePosté le: 15/03/2022 12:05   Sujet du message: Alex parle aux oiseaux Répondre en citant Signaler un Abus

Alex parle aux oiseaux

Sorti sur un coup borderline, Alexandre Amiel n'a pas tenu plus de dix minutes (16e pour 45 540 €)
Manuel Labous est le dernier joueur français en lice dans le tournoi
Main Event - 5 300 € (Day 5)

"J'ai vraiment spew." Tel a été l'analyse d'Alexandre Amiel quelques instants après son élimination en demi-finales du Main Event de l'EPT Prague. Car oui, quand on a entendu le premier "all-in and call" de la journée, on était tout de même un peu surpris de voir que le Français était concerné, et qu'il jouait son tournoi contre Andrea Costellazzi : le producteur avait tout de même entamé le Day 5 avec 29 BB. Mais quand il voit l'Italien ouvrir à 3,5x au bouton, soit 175 000, le sang d'Alex ne fait qu'un tour : "Je 3-bet commit à 600 000, avec 1,3 millions au départ du coup." L'Italien, qui couvre le Français, fait tapis et Amiel s'aligne avec son AJ malheureusement bien derrière les deux Rois rouges de son adversaire. Le tableau Q7262 ne lui offre pas de sursis dans ce tournoi, et Alex part très vite au desk récupérer le ticket pour encaisser son gain de 45 540 €. "J'ai mal joué," conclut-il, avant de s'éclipser rapidement, visiblement encore un peu sous le choc. On comprend aisément sa déception à cet instant, tant il avait été solide durant le reste de cet énorme tournoi, prouvant notamment toute sa maitrise du jeu shortstack lors des jours précédents. Suite à cette 16e place, sa deuxième meilleure perf en EPT après avoir fini 12e à Deauville en 2014, nul doute qu'il se chauffera pour la prochaine étape du circuit à Monte-Carlo dans quelques semaines.

Dans la foulée, Hossein Ensan a doublé en table télé en gagnant un coinflip avec 9-9 contre K-K chez le chipleader Teun Mulder, pour remonter à 1 million

Tableau de bord
15 joueurs restants (sur 1 190 entrées)
Tapis moyen : 2 400 000
25 minutes à jouer au 26 (blindes 25 000 / 50 000, BB ante 50 000)
Prix assuré : 51 310 €

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34348

MessagePosté le: 15/03/2022 12:50   Sujet du message: Le combat du Coq Répondre en citant Signaler un Abus

Le combat du Coq

Notre Français Manuel Labous se maintient à 14 left malgré une table difficile
Main Event - 5 300 € (Day 5)

Le niveau 26 vient de se terminer, et Manuel Labous est toujours bien en place, à une table qu'il qualifie de "dure. Heureusement que le chipleader est à ma droite !" Au premier break, le Bordelais, en pleine discussion avec l'un de ses adversaires concernant justement les tells dudit chipleader Teun Mulder, pointait à 1 900 000 : il a perdu quelques blindes depuis le début de la journée, et il lui en restera 32 à la reprise dans 15 minutes.

Navarro
À noter que nos collègues espagnols font grise mine : leur favori et surtout dernier représentant dans ce Main Event Mario Navarro (ci-dessus) a été contraint de quitter le tournoi en 15e position, quand après un open-shove d'Hossein Ensan au bouton pour 1 million, le joueur de Malaga décide de mettre ses derniers 260 000, soit 3,5 BB, au milieu avec J10 depuis la SB. Opposé à AK, il voit directement un Roi apparaître sur le flop 3K3, et est drawing dead au turn. Il se satisfaisait tout de même d'avoir réussi à gratter un palier de gains et remporte 51 310 € pour sa performance, le second plus gros cash en live de celui qui a terminé 30e du dernier Main Event WSOP.

Tableau de bord
14 joueurs restants (sur 1 190 entrées)
Tapis moyen : 2 550 000
Début du level 27 (blindes 30 000 / 60 000, BB ante 60 000)
Prix assuré : 51 310 €

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34348

MessagePosté le: 15/03/2022 14:20   Sujet du message: Salade grecque Répondre en citant Signaler un Abus

Salade grecque

Symeon Alexandridis élimine deux joueurs en cinq mains
Main Event - 5 300 € (Day 2)

Alexandridis
Ce n'est peut-être pas le joueur qui fait le plus peur dans ce field constellé d'anciens vainqueurs EPT et de gros tapis effrayants. Mais le Grec Symeon Alexandridis vient de montrer qu'il fallait aussi compter avec lui dans ce Main Event : en cinq mains, il a bouté deux adversaires hors de ce tournoi ! Pour débuter ce strike en deux temps, Symeon a commencé par s'occuper du cas de Justin Steinbrenner, qui avait relancé u cut-off : le Grec paye au bouton avec 5-5, et fait brelan sur le flop 5-7-J. L'Allemand tapote la table, avant de relancer la mise du Grec, qui ne se fait pas prier pour partir à tapis. Justin paye dans la seconde avec ses As, mais se rend compte qu'il est en fait en fâcheuse posture.Il ne trouve pas l'un des deux derniers As du paquet sur le turn 7 et la river 6, laissant son stack de 20 BB à son adversaire mais récoltant tout de même 57 080 € pour ses efforts, de quoi tripler ses gains en tournois live. 

Puis cinq mains plus tard donc, Symeon ouvre UTG à 125 000 avec A9, et le shortstack Leonardo Romeo décide que le spot est bon pour pousser ses derniers 525 000 depuis la grosse blinde. Après une petite réflexion et avoir demandé le compte de son adversaire, le Grec s'estime sans doute commited et paye, pour jouer un quasi coinflip contre KJ. Il gagne ce coup décisif à l'issue d'un board 23Q, laissant Leonardo Romeo encaisser lui aussi la somme de 57 080 €, d'assez loin son plus gros gain en tournois live. Le Grec passe à près de 7 millions de jetons après ces deux mains.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34348

MessagePosté le: 15/03/2022 14:45   Sujet du message: Deutsche Qualität Répondre en citant Signaler un Abus

Deutsche Qualität

Solide, Hossein Ensan s'est bien battu et finit 14e (51 310 €)
Le champion du monde ne fera pas le doublé EPT
Main Event - 5 300 € (Day 5)

L'un des grands noms du field nous a quitté : il s'agit du vainqueur du Main Event des WSOP 2019 Hossein Ensan. Pas de miracle pour celui qui avait entamé la journée avec dix blindes : s'il a doublé à deux reprises durant les deux premiers niveaux, il est obligé de faire tapis quand il trouve 66 au cut-off dans un pot non ouvert, alors qu'il ne lui reste que 15 BB. Problème, en small blind, Teun Mulder possède la pointure du dessus, 77, et reshove pour faire folder Manuel Labous en BB. Si Hossein pense avoir chatté sur le flop 698, c'est oublier que le Hollandais marche sur l'eau et ses adversaires depuis le Day 4 :  le turn est une Q inoffensive, mais la river est un 5 qui donne la quinte au Hollandais. Hossein Ensan, qui a souvent bataillé avec un stack réduit depuis le Day 3, dit adieu à ses rêves de doublé EPT mais se consolera avec un chèque de 51 310 €. Le Hollandais franchit pour la première fois la barre des 10 millions de jetons...

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34348

MessagePosté le: 15/03/2022 15:40   Sujet du message: Porté disparu, Manu rêva Répondre en citant Signaler un Abus

Porté disparu, Manu rêva

Le Français Manuel Labous bulle la dernière table (10e pour 63 450 €)
Pour son premier EPT, il signe une performance majuscule
Main Event - 5 300 € (Day 5)

Manu bust
À la seconde pause de la journée, Manuel Labous stagnait avec un stack de 2,2 millions. "J'ai tenté un call hauteur As dans un pot de 2 millions, ce n'était pas bon. Ça joue beaucoup à ma table, ça 3-bet pas mal. C'est relou de jouer en 5-Handed avec Mulder..."  Pour la reprise, le Bordelais disposait tout de même de 36 blindes pour jouer. Mais quelques minutes après s'être rassis, il tombe rapidement à 1 430 000. C'est là qui découvre JJ en position UTG, et décide de relancer à 160 000. Tout le monde passe jusqu'à Teun Meulder en big blind, qui fait directement tapis. Le Français paye dans l'instant, et est devant le A8 de son adversaire. Mais le Hollandais est dans un rush indécent depuis qu'il est arrivé à Prague, et fait l'As sur un tableau A9545, éliminant le dernier Tricolore de ce tournoi.

Manuel Labous ne connaîtra donc pas les honneurs de la dernière table d'un Main Event EPT. Mais finalement, est-ce si grave ? "Même si c'est dommage de sauter comme ça, je suis super content, nous assurait-il à chaud. Tu es obligé de run good pour en arriver là. Je galérais depuis ce matin... Et je n'étais pas le meilleur du field. Meulder était injouable aujourd'hui, il ne fait pas une erreur, ses sizings sont lisses. Alors si en plus il run good..." Pour son premier EPT et son premier gros deep run en live (il n'a même pas encore de fiche Hendon Mob), le spécialiste du cash-game online ("Il y a du PLO5 au Hilton, je vais peut-être y aller histoire de détilter") s'est en tout cas fait un nom dans le paysage du poker français, et a certainement rendu fier sa famille et ses amis qui n'ont cessé de le suivre dans le tchat du live Twitch de ce tournoi. Il repart avec un très beau chèque de 63 540 €, et nul doute qu'on le reverra certainement à nouveau sur le circuit, même si à chaud il ne savait pas trop de quoi serait fait son futur de joueur de live. Une chose est sûre : à 24 ans seulement, Manuel a tout l'avenir devant lui.


Meulder chip
Teun Mulder continue de raser le field... Le Hollandais a trois fois plus de jetons que ses plus proches adversaires au chipcount !



À noter auparavant l'élimination du Roumain George Chiriac par Dimitar Danchev en 11e place pour 63 540 €.

Il reste neuf joueurs : on va maintenant former la dernière table de ce Main Event !

Tableau de bord
9 joueurs restants (sur 1 190 entrées)
Tapis moyen : 3 966 000
75 minutes à jouer au level 28 (blindes 40 000 / 80 000, BB ante 80 000)
Prix assuré : 76 650 €

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34348

MessagePosté le: 15/03/2022 16:00   Sujet du message: Le grand neuf Répondre en citant Signaler un Abus

Le grand neuf

On connaît la dernière table du tournoi
Teun Mulder est l'immense favori pour le titre
Main Event 5 300 € (Day 5)

TF
Après l'élimination de Manuel Labous et celle d'Alexandre Amiel en tout début de journée, les neuf survivants de ce tournoi se sont réunis pour former une dernière table qui ne comportera donc pas de Français. La TF officielle rappel sera pour rappel composée des six rescapés de ce Day 5, et on espère qu'on n'aura pas à jouer les cinq niveaux de 90 minutes prévus aujourd'hui pour en arriver là.

Le Hollandais Teun Mulder possède un stack indécent de 175 BB quand son plus proche poursuivant, le Grec Symeon Alexandridis, n'en possède que 54, et se pose donc comme l'épouvantail de cette fin de Main Event, d'autant qu'apparement, il joue plutôt très bien. Avec ses 14 BB, le shortstack Valentino Konakchiev est le favori pour buster en premier, alors que Dimitar Danchev est le dernier prétendant au doublé EPT. 


































































Siège Joueur Stack Blindes
1 Gab Yong Kim (Corée du Sud) 2 145 000 27
2 Dimitar Danchev (Bulgarie) 1 585 000 20
3 Andrea Cortellazzi (Italie) 2 810 000 35
4 Armin Rezaei (Autriche) 4 070 000 51
5 Symeon Alexandridis (Grèce) 4 300 000 54
6 Teun Mulder (Pays-Bas) 13 995 000 175
7 Demetrio Caminita (Italie) 2 415 000 30
8 Grzegorz Glowny (Pologne) 3 270 000 41
9 Valentino Konakchiev (Bulgarie) 1 130 000 14


Les prix restants à distribuer ce mardi :

9e : 76 650 €
8e : 98 750 €
7e : 138 570 €

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34348

MessagePosté le: 15/03/2022 16:25   Sujet du message: Toujours deux sans trois Répondre en citant Signaler un Abus

Toujours deux sans trois

Dimitar Danchev ne réalisera pas le 3e doublé EPT de l'histoire (9e pour 76 650 €)
Main Event - 5 300 € (Day 5)

Danchev
Après l'élimination de Hossein Ensan plus tôt dans la journée, Dimitar Danchev était le dernier joueur à pouvoir rêver au fameux doublé EPT dans ce Main Event. Un exploit seulement réalisé par Vicky Coren et Mikalai Pobal (ici-même à Prague en 2019) dans l'histoire du poker. Mais le Bulgare, vainqueur du PCA en 2013 et runner-up de l'EPT San Remo en 2011, va devoir cette fois se contenter de la 9e place.

Avec 20 BB au départ de la dernière table, le n°1 de la Bulgaria All-Time Money List pouvait pourtant espérer effectuer la remontada. Mais au lieu de cela, il est tombé du mauvais côté d'un petit setup contre Grzegorz Glowny. Le Polonais relance à 160 000, Dimitar 3-bet commit à 1 million, et paye pour un total de 1 585 000 avec 1010 quand Glowny lui demande son tapis. Mais ce dernier détient JJ et fait directement le Valet au flop d'un tableau J5810Q pour éliminer le Bulgare, qui quitte ce tournoi plus riche de 76 650 € en récompense de son deep run. Il faudra attendre l'EPT Monte-Carlo pour un éventuel nouveau doublé...

Tableau de bord
8 joueurs restants (sur 1 190 entrées)
Tapis moyen : 4 462 500
30 minutes à jouer au level 28 (blindes 40 000 / 80 000, BB ante 80 000)
Prix assuré : 98 750 €

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34348

MessagePosté le: 15/03/2022 17:10   Sujet du message: Sorry Valentino Répondre en citant Signaler un Abus

Sorry Valentino

Valentino Konakchiev sort en 8e place (98 750 €)
Les deux Bulgares n'ont pas fait d'étincelles sur la dernière table
Main Event - 5 300 € (Day 5)

Konakchiev
Plus qu'une élimination avant de connaitre la table finale officielle du Main Event de l'EPT Prague ! Le deuxième joueur bulgare présent sur la dernière table avec Dimitar Danchev, Valentino Konakchiev, a ainsi rendu les armes sur une nouvelle confrontation préflop. 

Grzegorz Glowny, qui avait perdu un pot massif avec deux Dames contre deux Rois pour faire doubler Andrea Cortellazzi peu de temps auparavant, est une nouvelle fois à la relance, pour 160 000, en début de parole. Konakchiev décide de 3-bet à 730 000 au bouton, mais Gab Yong Kim 4-bet shove à 1 625 000 depuis la big blind. Le Polonais s'écarte du chemin, et Konakchiev suit évidemment avec son 99, se retrouvant bien derrière les QQ du Sud-Coréen. Le croupier déroule un tableau 36462 qui vient ruiner les derniers espoirs du Bulgare dans ce tournoi, qui fait néanmoins mieux que sa 17e place à Barcelone en 2013. Valentino encaisse pas loin de 100 000 €, tandis que le Sud-Coréen quitte le rôle de lanterne rouge, repassant juste devant Glowny au chipcount.

Tableau de bord
7 joueurs restants (sur 1 190 entrées)
Tapis moyen : 5 100 000
Début du level 29 (blindes 50 000 / 100 000, BB ante 100 000)
Prix assuré : 138 570 €

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34348

MessagePosté le: 15/03/2022 20:25   Sujet du message: Les meilleurs runs ont une fin Répondre en citant Signaler un Abus

Les meilleurs runs ont une fin

Immense chipleader à 9 left, Teun Mulder bulle la table finale (7e pour 138 570 €)
Main Event - 5 300 € (Day 5)


Teun Mulder
Visiblement, on a vendu la peau de l'ours bien trop tôt dans ce Main Event, en faisant de Teun Mulder le grand favori de ce tournoi. Et pour cause : le 7e, celui qui ne verra pas la table finale, qui prend la place promise aux petits tapis, c'est bien le Hollandais ! À notre décharge, la victoire, où tout du moins une place dans le Top 3, ne semblait pas pouvoir lui échapper, tant ils s'était envolé en tête du classement durant la journée, leadership qu'il occupait encore il y a trois heures quand s'est constituée la dernière table à neuf joueurs.

Gab Teun
Mais une fois arrivé là, le Hollandais a perdu tous les coups un tant soit peu importants dans lesquels il était impliqué, étant systématiquement derrière au showdown sur les mains après le flop, et faisant doubler quelques adversaires préflop, dont un Gab Yong Kim qui n'en demandait pas tant. C'est d'ailleurs celui qui a fini 9e de ce Main en 2019 qui s'est chargé d'achever Teun sur le plus classique des coinflips, son As-Roi ayant fracassé les deux Dames du Hollandais avec un As dès le flop et un Roi pour finir. Après cette chute paranormale, Mulder encaisse tout de même le premier chèque à cinq chiffres de ce tournoi (138 570 €), son deuxième d'un festival réussi puisqu'il avait déjà pris 250 000 balles en gagnant le premier 25k de cet EPT. Cela devrait lui faire relativiser cette descente aux enfers...

Nous tenons désormais nos six finalistes ! On se retrouve rapidement pour la conclusion de ce Day 5.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34348

MessagePosté le: 15/03/2022 21:15   Sujet du message: Le danger viendra de partout Répondre en citant Signaler un Abus

Le danger viendra de partout

Gab Yong Kim mène confortablement la finale à six
Mais aucun joueur n'aura moins de 30 blindes
Main Event - 5 300 € (Fin du Day 5)

Gab Yong Kim
Eh bien, si on s'attendait à ça ! Cette dernière table a accouché d'un scénario improbable : le numéro un à 9 left a finalement fait la bulle de la table finale, et l'un des joueurs les moins bien lotis en jetons il y a quelques heures en sera le chipleader ! Oui, vous le savez déjà, l'ex-favori Teun Mulder est passé de vie à trépas après une chute vertigineuse. Et celui qui lui a subtilisé son fauteuil de leader est le sympathique Gab Yong Kim, l'un des animateurs du tournois depuis trois jours. Soutenu par quelques proches dans le rail et avec le 6e stack à 9 joueurs restants, il a su faire pencher la balance en sa faveur pour finalement revenir demain avec 80 BB, seul Andrea Cortellazzi étant à l'heure actuelle en mesure de lui faire de l'ombre avec 66 BB effectives. Le Sud-Coréen, qui avait terminé 9e du tournoi l'an passé, a déjà fait mieux mais visera encore plus haut... Derrière, les quatres autres finalistes se tiennent en 11 blindes, le shortstack Armin Rezaei possédant encore 31 BB. Pour chacun, il suffira d'un double-up pour revenir dans la course au titre... On espère que ce dernier acte qui s'annonce excitant ne mettra pas trop de temps à se décanter.

Les Bleus ont fait ce qu'ils ont pu

Vous l'aurez compris, cette finale ne comportera donc aucun des deux joueurs français présents au départ de ce Day 5. S'ils pouvaient nourrir de légitimes espoirs d'être au coup d'envoi du sprint final, ils n'ont jamais réussi à prendre leur envol, à commencer par Alexandre Amiel. Le producteur n'a malheureusement pas tenu longtemps : après voir perdu quelques plumes, il s'est retrouvé dans un spot bourbax dont il n'a pû se dépétrer, et a finalement été le premier à rejoindre le rail (16e pour 45 540 €).

Labous
Quant à Manuel Labous, parti en milieu de peloton, il s'est maintenu à flot mais n'a pu véritablement faire décoller son tapis, termimant son premier EPT sur un 70/30 perdu contre Teun Mulder. 9e en début de journée, il prend une dixième place bien méritée (63 450 €) et aura marqué les esprits pour son baptème du feu à ce niveau. On espère que ce n'est que le début d'une belle carrière pour le Bordelais de 24 ans.

La table finale débutera à 12 heures sur le podium de la salle de tournois, avec encore 35 minutes à jouer au level 30 (blindes 60 000/120 000 BB Ante 120 000) pour un average à 5 950 000. On vous souhaite une bonne soirée, et on vous dit à demain pour l'épilogue de ce Main Event !

Le chipcount de la finale :
















































Siège Joueur Stack Blindes
1 Gab Yong Kim (Corée du Sud) 2 675 000 80
3 Andrea Cortellazzi (Italie) 5 940 000 66
4 Armin Rezaei (Autriche) 3 765 000 31
5 Symeon Alexandridis (Grèce) 4 655 000 39
7 Demetrio Caminita (Italie) 4 720 000 39
8 Grzegorz Glowny (Pologne) 5 040 000 42


Les sortants du jour (cliquez sur leurs noms pour en savoir plus) :

7e : Teun Mulder 138 570 €
8e : Valentino Konakchiev 98 570 €
9e : Dimitar Danchev 76 950 €
10e : Manuel Labous 63 540 €
11e : George Chiriac 63 540 €
12e : Leonardo Romeo 67 080
13e : Justin Steinbrenner 57 080 €
14e : Hossein Ensan 50 310 €
15e : Mario Navarro 51 310 €
16e : Alexandre Amiel  45 450 €

Les prix restant à distribuer :








































Place Gains
Vainqueur 1 033 520 €
Runner-up 608 890 €
3 428 250 €
4 320 900 €
5 245 870 €
6 181 800 €
7 138 570 €

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Surveiller les réponses de ce sujet
Répondre au sujet    Index des Forums -> Winamax Poker Open Madrid 2022

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
visit counter