Se connecter
S'inscrire





[Wina Series Janvier 2022] Tous les résultats - Topic unique
Répondre au sujet    Index des Forums -> Les News du Poker
Surveiller les réponses de ce sujet Précédente  1, 2
Aller à la page :
Auteur Message
m.arnou
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 17 Déc 2019
Messages: 370

MessagePosté le: 13/01/2022 13:50   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Wina Series, Jour 11 : la fiesta ne s'arrête jamais

Plus d'1,4 million d’euros distribué, 17 champions, et même un triplé : ces Wina Series finissent fort, très fort. On vous dévoile le contenu de la piñata du jour dans notre récap'.

On ne voit pas le temps passer dans ces Winamax Series de début d'année : chaque jour apporte son lot de nouveautés, et c'était encore le cas ce mercredi avec le premier triplé du festival, en plus de 16 vainqueurs inédits. Enfin, il y a bien une chose qui ne change pas, c'est la dotation journalière, qui envoie du rêve depuis le coup d'envoi : hier, les fêtards se sont encore partagés 1 439 000 €. En attendant notre article sur la conclusion des mirifiques tournois Flights, on suit le rythme effréné des autres épreuves dans notre carnet du jour.

Il est là papa !


Le Win The Button 10 € pour démarrer en trombe, un 6-Max KO 20 € deux jours plus tard pour continuer sur sa lancée, et enfin un Monster Stack 20 € ce mercredi pour conclure en beauté : Papa Deyra a incontestablement marqué ces Wina Series de son empreinte, puisqu’il est le premier joueur à réussir le triplé dans ce festival. Pour son troisième titre, il empoche 11 902 € après un deal avec Alexatt (8 885 €), de quoi compléter des Series forcément lucratives, puisque ses trois wins lui ont rapporté près de 25 000 €. Et il lui reste une journée pour signer la passe de quatre…

Lui en revanche a attendu la fin des Series pour monter au sommet : Mastermandel, un régulier de nos tournois High-Stakes avec deux victoires dans l’XTASE et un XTREM gagné en 2020, a conclu victorieusement ce mercredi le NLHE Championship sur deux jours, encaissant 35 167 € pour sa performance. Il a notamment battu en TF Pokeriste75 (5e pour 9 126 €), double finaliste hier. On vous dissèque ce dernier acte ci-après.


Jean Farine
, lui, avait déjà brillé il y a une semaine en terminant second du Master Championship pour 46 964 €. Cette fois, cet ancien lauréat du Battle Royale est allé au bout dans 6-Max KO à 100 € et encaisse 27 443 € supplémentaires. Et il pourrait bien faire voler en éclat ces scores déjà majestueux, puisqu’il est actuellement 17e en jetons à 49 joueurs restants dans le 4 Million Event KO, qui promet plus de 210 000 € à son vainqueur… Eux aussi s'étaient déjà affirmés sur ces Series : Chevre.Miel et JeTaime .. Nicolas termine second du Déglingos Championship de 23 heures pour 13 505 €, tandis qu’Adrien, 1er de l'Event 160 il y a deux jours, n’a tenu que trois mains en TF (5e pour 4 921 €) mais confirme que les Turbos de fin de soirée, c'est son dada. Le titre est allé dans l’escarcelle du nouveau venu JM LE CLODO (18 907 €), en 90 minutes chrono.


D’autres regs se sont également illustrés ce mercredi, à commencer par _Jkeok, qui a déjà joué plus de 13 000 parties sur notre site et y a amassé plus de 162 000 € : lors d’un 6-Max 10 € long de 9h21 (le plus long one day event du jour), il a ajouté 8 769 € à sa bankroll, après ses réussites dans le Prime Time, l’XTASE ou le Battle Royale. Champion d’un Win The Button sur les Series en septembre, Teiikiinhooo s’offre un doublé quatre mois plus tard sur le PLO 6-Max de 23 heures, pour un gain de 2 935 €.


Keskjvousser, lui, n’avait pas un palmarès aussi prestigieux, malgré des titres dans le Samourai et le Monster Stack 5 € : il peut maintenant fièrement apposer un logo WS à son avatar, puisqu’il remporte 7 389 €. C’est encore plus le cas pour Clutch, 7e du Main Event des Mini WSOP en novembre, et qui prend le 6-Max 10 € de 20 heures pour 9 036 €, et StepUpPoker, un habitué des deepruns sur les gros tournois des Series, qui s’offre le Zone 30 Championship pour 23 766 €. Et on ne parle même pas de SUCEWAM, qui a lui préféré dealer avec ses deux derniers adversaires BeastRAA et Olive&Pastis à 3 heures du mat’ sur le Show One à 10 € pour sceller le premier arrangement à trois de ces Wina Series : outre la pastille, il s'adjuge 5 649 €.


Quitte à gagner un premier tournoi chez nous après des finales sur le Ninja, le Samourai, le Pour la Daronne ou l’AfterWork, autant que ce soit un Winamax Series. VVVouBUSTO, ultime survivant de l’Event 181 pour 5 641 €, ne nous contredira certainement pas. Et son frère non plus… Pareil pour yyrvyyn, totalement inconnu de nos services : le voilà qui entre par la grande porte dans notre galerie de vainqueurs en dominant le tournoi de Stud Hi-Lo à 100 €, devant notamment Ivy_poker (3e), finaliste du 6-Max KO Championship sur les Series de janvier. On vous donne l'occasion de faire plus ample connaissance avec eux dans quelques lignes.


Parce que c'est quand même bien mérité, on fait une petite dédicace à Merivan, une vieille connaissance de la famille Winamax, qui termine runner-up du bel event 184 pour 16 882 € derrière le membre du Haillan Poker Tour Cha Cha Cha (23 637 €).

Mastermandel maître du fullring


Parce qu'il n'y a pas que les Flights dans la vie, ce mercredi soir était aussi le théâtre d'un autre Day 2, celui du 8-max Championship promettant plus de 35 000 € à la gagne, le plus gros gain mis en jeu lors de cette avant-dernière soirée. Fait rare, sur les neuf finalistes, six étaient passés par la case re-entry la veille, judicieusement donc, s'assurant au moins 2 755 € une fois le régulier PrinzOfRozva sorti aux portes de la TF. Il ne faut attendre que deux mains pour connaître le premier éliminé, Sergi_Sergio se faisant craquer les Rois par un Nianueli qui redistribue dans la foulée une partie des jetons gagnés au top reg Pokeriste75 (main #3), qui disputait en même temps la finale du Zone 30 Championship. Le chipleader Mastermandel fait ensuite parler la poudre en remportant un lancer de pièce à plus de soixantes blindes contre Good&Fold (8e, #15), pour franchir la barre symbolique des 100 BB. Tous deux habitués de nos tournois high stakes, Dimetrius et Jatin Rabei se clashent peu après dans une confrontation à tapis préflop fatale au second (7e, #24). Les esprits se calment durant une trentaine de mains avant que les deux short stacks GreenTeaPeng (6e, #55) puis Pokeriste75 (5e, #56) ne prennent la porte coup sur coup, poussés dehors respectivement par MissClickLie et Nianueli.

Il ne reste alors plus que quatre joueurs, tous entre 40 et 78 blindes. Un final indécis qui se débloque bien vite, lorsque Mastermandel décide de partir à tapis avec KCarreauJCarreau et craque la paire de Dames de Dimetrius (4e, #65). Redevenu clair patron de cette table finale, il continue de mettre la pression à ses deux derniers adversaires et finit par trouver le spot idéal pour sceller le sort de MissClickLie (3e, #98). Armé d'un tapis 2,5 fois plus important que Nianueli, il ne tremble jamais durant la vingtaine de mains que dure le heads-up. Doté d'un palmarès en mid stakes long comme le bras (Money Time, TNT, Sprint, Tea Time, Starter, Clash, Uppercut, Monster Stack), double vainqueur de l'XTASE et d'un gros XTREM lors du confinement de mars 2020, Mastermandel débute l'année sur les chapeaux de roue avec un nouveau high score culminant à 35 167 €.

Les montagnes russes de yyrvyyn


Qu'est-ce que ceci ? Un jeu sans cartes communes au milieu de la table, où chaque joueur reçoit jusqu'à sept cartes et où les pots sont partagés entre les meilleures combinaisons et les plus bases ? Tout va bien, n'ayez pas peur, vous êtes simplement tombé sur le seul et unique tournoi disputé en Stud Hi-Lo, sur les 211 que comptent ces Winamax Series. Une épreuve de spécialiste donc, surtout pour un prix d'entrée de 100 €, qui a tout de même rassemblé 122 entrées et près de cent joueurs uniques. Ils ne sont plus que six quand débute la finale, avec un yyrvyyn bien placé dans le trio de tête, mais qui sombre rapidement. Une fois le short stack KakVasSavut disparu de la circulation (6e, #15), notre héros se retrouve même dernier de cordée. Tombé à deux big bets, il trouve alors un double up in extremis sur la dernière street (#41), puis un second, sans showdown et contre les deux chipleaders (#48). C'est l'un de ceux-là, Psychdelic, qui se charge du nouveau short stack en chef ViMAAVIE (5e, #56), déclenchant une longue phase à quatre durant laquelle il se mue en véritable tyran. Seul yyrvyyn parvient à contester son hégémonie, en récupérant coup sur coup les petits tapis d'un discipline_ depuis longtemps en sursis (4e, #98) et d'un Ivy_poker en perdition (3e).

99 mains ont été jouées ; le duel final en durera plus du double. Nettemenr dominé au départ, yyrvyyn tombe plusieurs fois autour de cinq big bets avant de remporter la majorité des gros pots. D'un coup en position de force, il voit Psychdelic revenir à sa hauteur mais remporte ensuite quatre coups décisifs sans même avoir besoin de montrer de low (#173, #179, #184 et #193), dont un avec une maigre paire de 9. La suite n'est qu'une lente agonie pour Psychdelic, qui repart avec la médaille d'argent et un peu plus de 2 000 €, pour sa première perf' connue en MTT chez nous. Joueur plus qu'occasionnel chez nous (27 parties seulement depuis septembre 2019), yyrvyyn est donc sorti de sa boîte au meilleur des moments : le voilà Champion Winamax Series et heureux vainqueur d'un chèque de 2 906 €.

Dans l'ombre des Flights


Alors que des milliers de joueurs entamaient une course folle à travers les Day 2 des tournois Giant, High Five, Colossus, Million Event, et 4 Million Event, eux se sont contentés de tournois à échelle un poil plus humaines... mais tout de même sacrément lucratifs. Les 17 vainqueurs de cette onzième soirée à 1,4 millions d'euros sont réunis dans le tableau ci-dessous : vous n'êtes qu'à un clic du replay "cards up" de leur triomphe.


Leaderboard : J.castex sur un strapontin


J.castex reste le maître à bord en haut du classement honorifique des Series, mais son autorité risque fort d'être remise en question ce soir puisque notre premier ministre n'est pas qualifié pour le Day 3 de l'un des cinq maxi-flights du festival... au contraire de plusieurs de ses poursuivants actuellement dans l'ombre du top 10, comme C_Pa_Darwin2 (16e mais toujours en course dans le Million Event), Clope Poker (21e mais bien stacké sur le Colossus) et surtout Pokeriste75, qui monte en 7e position après deux nouvelles finales hier et entamera le Day 3 du 4 Million Event avec le deuxième plus gros stack. Jamais présent dans le top 10 du classement honorifique jusqu'à présent, SIPHERIAN y fait irruption directement en deuxième place suite à sa très belle perf' sur l'Event 180 (runner-up). Il cumule une quantité invraisemblable de finishes dans le top 100 : dix-neuf au total. Après son troisième podium, Chevre.Miel grimpe encore un peu, le voilà désormais 4e. LiveLovLaugh revient dans le top 10 après sa 9e place sur le Zone 30 Championship, tandis que le freerolleur du Sunday Surprise CADvsZAD continue de s'y accrocher.

À noter : les points engrangés par les joueurs présents sur les Day 2 des gros Flights (Colossus, Giant, etc) ne seront comptabilisés que ce soir, après la conclusion de chacun d'entre eux. Cela fera mécaniquement monter pas mal de joueurs, par exemple _Winda dont la 135e place sur le 4 Million Event lui assure 8 616 points.


Benjo, Flegmatic & Rootsah

Le Leaderboard des Series

Tous les résultats en un coup d'œil

Le programme complet

Profitez de 100 € de bonus et de tickets offerts avec le code WSERIES32

Faites le plein de tickets sur la Route des Series ou via les Expresso Qualifiers

Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
m.arnou
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 17 Déc 2019
Messages: 370

MessagePosté le: 14/01/2022 11:32   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

miles cordis remporte le 4 Million Event KO

Auteur d'une remontée spectaculaire puis dominateur de bout en bout en table finale, Samy Dubonnet empoche 275 000 €. Et confirme au passage tout le bien que l'on pensait de lui depuis un an.


C'est un soir de mai 2021 que son visage est apparu pour la première fois sur les écrans de Winamax TV. On avait invité Samy "miles cordis" Dubonnet au micro du Multiplex Poker, car on voulait découvrir qui se cachait derrière ce pseudo qui avait enchaîné deux podiums sur le Main Event en un mois, et collectionné en peu de temps des finales et victoires sur quelques-uns de nos tournois les plus chers et les plus difficiles : XTREM, High Roller, Grand Tournament, Battle Royale... Via la webcam, on avait fait connaissance avec un grinder de trente ans posé, nous racontant tranquillement comment il avait grimpé les échelons pour se retrouver à ne plus jouer que les tournois à 100 € et plus de Winamax. Parce qu'au poker, s'était-il justifié, il n'était pas capable de lancer deux dizaines de tables, comme le font beaucoup de ses collègues pros. Lui, il préférait la qualité à la quantité... Hier soir, Samy a de nouveauté branché la webcam. Sauf que cette fois, c'est un miles cordis un tantinet plus agité qui a fait coucou aux milliers de spectateurs encore connectés à une heure du matin. Il y avait de quoi : quelques minutes plus tôt, il venait de jouer, et gagner la dernière main du 4 Million Event des Winamax Series. Assurément une victoire de qualité... dont il repart avec des euros en quantité : 275 995, très précisément.


Samy pouvait d'autant plus être chamboulé par sa performance qu'il ne figurait pas parmi les favoris à l'entame du troisième et dernier jour du tournoi, malgré son statut de "seul pseudo dont on connaît la tête" parmi les 59 joueurs du Day 3. 39e au classement, quinze blindes en guise de tapis : pas le scénario rêvé sur le papier. Mais il était inutile de se mettre à paniquer : porté par un mental solide, il saura attendre les bonnes confrontations (une paire de Valets pour éliminer Chazemais et son As-x en 37e place, un As-Roi versus As-Dame pour réduire NoodyBaaby à presque rien) et sortir indemne des deux premières heures, au contraire de la majorité des autres short-stacks. À 20 joueurs restants, il bénéficiera d'ailleurs d'un aspect sous-estimé de la variance : le tirage de table. "Les gros tapis étaient à celle d'à côté, et s'envoyaient des grosses sacoches. Moi, j'étais avec les short-stacks, qui jouaient assez serré. J'ai pu ouvrir pas mal préflop." De quoi lui permettre d'arriver en table finale en meilleure santé que trois heures plus tôt.

Après avoir tenté d'entrée de jeu une première manœuvre infructueuse contre celui qui était devenu énorme chip-leader en moins d'une heure et contre qui il jouait hors de position, Arcimboldo (un peu plus tôt, ce dernier avait éliminé deux excellents joueurs munis de gros stacks, ZVEREV18 et Pokeriste75) Samy fera le dos rond. Il avait de quoi patienter, et assister en spectateur aux éliminations des short-stacks cpbp (main #16) et ShAArKKTtAA (main #18), qui s'était qualifié pour tout juste 4 €. Sa deuxième tentative d'en conter à Arcimboldo - un joueur peu assidu sur Winamax mais affichant des résultats dans le vert - se soldera par le même résultat (main #27), avant qu'il ne parvienne enfin à lui prendre un coup probant (main #37). C'est alors que surviendra LE coup providentiel de la finale : cette 43e main où Samy ouvre au bouton avec A[img=img_club]8[img=img_club], puis 4-bet shove après le 3-bet de sa nemesis. Si ce n'avait pas été pour cet As retourné sur le flop, c'est un autre article que nous serions en train d'écrire.

Le coup est cependant standard, selon Samy. "Quand on bosse l'ICM, on sait que l'adversaire n'est pas censé 3-bet beaucoup ici. Il a pas mal de bluffs. J'ai pris le spot." Un spot au dénouement plus qu'heureux : pour la première fois de la soirée, miles cordis était chip-leader. Il restait cinq joueurs et au cours des 80 mains suivantes, Samy n'allait pas faire regretter aux Dieux du poker de l'avoir sauvé, déroulant un poker méthodique, à l'agressivité contrôlée. Retrouvant son meilleur ennemi en heads-up, il fera basculer définitivement ce qui s'annonçait au départ comme un duel équilibré grâce à une rivière parfaite sur la main numéro #114. L'occasion d'un discret coup d'éclat à porter au crédit du futur runner-up : avoir eu la discipline d'abandonner un brelan battu...


"Ça fait vingt minutes que je saute partout, que je crie, que je hurle", confiera Samy Dubonnet à PonceP, maître de cérémonie de la soirée. "En finale, j'ai été patient, je savais que les mains allaient venir. Arrivé en heads-up, j'ai fait beaucoup de visualisation durant la pause. Je me disais : dans tous les cas ce n'est jamais fini, j'ai la discipline, je connais les ranges, j'ai travaillé. J'étais dans un mood où je savais ce que j'allais faire... et ça c'est bien passé." Au fait, combien de tentatives pour franchir le premier tour de ce 4 Million Event caractérisé par son mode re-entry et ses dizaines de Day 1 ? "Quatorze !" répond-t-il, hilare, ajoutant qu'il ne s'agit même pas de son record sur Winamax. "Mais de toute façon, pour battre 39 000 joueurs, il faut être un gros sac à chatte... J'avais fait des belles perfs avant, mais je n'avais jamais tapé les cinq chiffres." Une occasion qui se fête, non ? "Je n'ai pas le choix : j'ai déjà du monde devant la porte !"

"Ce qui doit arriver, arrive." Tels étaient les mots de Samy Dubonnet en mai 2021, lors de sa première apparition sur Winamax TV, pour expliquer comment il avait réussi à se détacher des considérations financières et de la variance propre au poker, pour à la place se concentrer sur sa stratégie et sa performance. Ce soir, ce qui devait arriver est arrivé.
 


On retiendra aussi...

Carreau La belle prestation de survivor de Kokan mulous : arrivé au Day 3 en 49e position, il tiendra jusqu'à une très belle 10e place.
Carreau Le coûteux retard de Detergente : ayant probablement cru que la journée démarrait à 21 heures, c'est une heure après tout le monde qu'il s'est connecté. Alors qu'il avait le sixième tapis à 20 heures, il devra se contenter de la 21e place.
Carreau Les deux représentants de la France amateur ayant deep-run : Elfara88, membre du Lorraine Poker Tour (40e) et Ra65 (14e), affilié à l'Orléans Poker Club.
Carreau La frénésie de scalps de NemAsManjo (5e), qui a collectionné plus de bounties que n'importe qui d'autre, à l'exception du vainqueur. Et pas forcément avec des mains avouables.
Carreau L'impeccable hero call d'A_Noseque en finale (main #59) : discret mais efficace, l'Espagnol a contribué à l'élimination du NemAsManjo sus-cité, lui chipant au passage une place sur l'échelle des prix.
Carreau Le beau travail d'animateur de Chanceuxsolo (4e), responsable de quelques-uns des coups les plus dingues et chanceux de la soirée. Prenez par exemple celui-ci, un pot à 100 millions qui a cloué sur place un Be a King (15e) n'ayant pourtant pas ménagé ses efforts pour remonter son short-stack :

Winamax TV : le replay intégral de l'émission


Un fil Twitter à dérouler
 


4 Million Event KO 125 €
39 399 inscriptions - Dotation 4 491 486 €


4 Million Event KO : classement complet du Day 2 / Day 3

Million Event KO : 8 blindes qui valent 83 K

48 heures à peine après une cinquième place à 42 000 € sur le Highroller 6-max KO, OlivieGiroud s'est resservi une dernière part de la galette Series. Et il n'en a pas laissé beaucoup aux autres car cette fois, c'est bien lui qui repart avec la fève, la couronne en forme de logo, et un magnum de champagne pour faire bonne mesure... après un come-back en bonne et due forme au cours d'une table finale rejointe avec seulement 8 blindes. Trouvant rapidement un double-up, il se montrera ensuite patient. Ce n'est qu'après l'élimination en quatrième place du dangereux Be water (deux titres Series et un titre Pokus, entre autres) qu'il prendra véritablement le contrôle des débats, grâce à As-Roi joué en sous-marin (main #74). Il restait encore plus de 80 mains à jouer (dont 59 face au sérieux client Recryt), mais OlivieGiroud n'allait plus jamais quitter le fauteuil de leader.

Million Event KO 15 € - 105 940 inscriptions - Prizepool 1 430 190 €
Vainqueur : OlivieGiroud - 70 801 € + 13 063 €

Colossus Million : pidorashka reste bien droit

En voilà une table finale dont les pieds n'étaient pas faits d'argile. Y avaient pris place jojojoestar (vainqueur Mini WSOP), Marg a Table (vainqueur Series en septembre 2021 et 5e du 4 Million Event dans la foulée), ou encore l'épatant multitableur de Day 3 Ehwolajcall (il a atteint en parallèle la dixième place du Million Event susmentionné !). Au milieu de cet aréopage de qualité, pidorashka a réussi à tirer son épingle du jeu, aidé par un stack dominant en début de finale dont il s'est bien servi pour agresser avec application et détermination. Face à des adversaires pour la plupart short-stacks, forcés de jouer l'ICM plutôt que leurs cartes, sa domination n'a jamais été remise en question, y compris lors de la quarantaine de mains disputées en duel contre l'ancien champion Summer Shots werendor.

Colossus 30 € - 39 348 inscriptions - Prizepool 1 062 398 €
Vainqueur : pidorashka - 137 873 €

High Five : un gros chèque pour aggro check

Ils se sont fait désirer, mais les résultats et le replayer du High Five sont finalement bien arrivés. Et comme on vous l'avait signalé, c'est après minuit que le tournoi s'est achevé (à 0h50 exactement) par la victoire du bien nommé aggro check, pour un gain de 71 548 €. 30e du 4 Million Event sur les Wina Series d'il y a un an et vainqueur du Starter en novembre dernier, le champion encaisse son premier gain à cinq chiffres après avoir disposé en finale de spécialistes du High Five : 3e pour 36 495 €, _Drixe_ avait ainsi gagné le HF du Winamax Pokus 2020 pour 60k, tandis son dauphin Nice2fishU_ (runner-up pour 51 092 €) avait déjà fini second du High Five des Wina Series de septembre dernier pour 41k ! Débutant la finale avec le second tapis, aggro check avait pourtant mal commencé dans une configuration où la faible moyenne était comme une épée de Damoclès au dessus de la survie de la grande majorité des finalistes. Mais il a pu sortir BIG TILTS (6e, main #22), eu un bon coup de pouce du destin pour éliminer Tabone0106 (4e, main #28) et arriver en heads-up à l'issue d'une longue phase de 3-Handed avec un stack deux fois inférieur à celui de Nice2fishU_. Il lui faudra 29 coups pour renverser la vapeur, grâce à la main #100 notamment. Ça valait le coup d'attendre...

High Five 5 € - 116 005 inscriptions - Prizepool 522 022 €
Vainqueur : aggro check - 71 548 €

Giant KO : les petits ont eu raison du grand

BaCaliskan avait entamé la finale du Flight avec 105 blindes, soit trois fois plus que n'importe lequel de ses six derniers adversaires. Il a dû en définitive se contenter de la troisième place. Aurait-on eu affaire à une narrative à la David et Goliath sur le Flight le plus populaire du festival ? Le replay dément cette impression. Même s'il a été rattrapé par BAISSlesYEUX (8 BB en début de finale) et surtout HSM777 (il en avait 21), vainqueur pour plus de 16 000 €, BaCaliskan s'est somme toute montré très prudent avec son pécule, ne perdant qu'un seul gros pot avant la phase de 3-handed, sur la main #20, qui a lancé la remontada du futur vainqueur. Sur la dernière ligne droite, c'est de fait une rencontre inévitable qui précipitera la fin de l'ex-chip leader (main #79), et surtout une turn désastreuse transformant ses nuts en une main battue (main #84). Derrière, BAISSElesYEUX et HSM777 ont livré une longue bataille à armes plus ou moins égales, avant que le second ne prenne définitivement le dessus grâce à deux paires floppées tenant face à un tirage couleur.

Giant KO 2 € - 150 081 inscriptions - Prizepool 270 148 €
Vainqueur : HSM777 - 13 484 € + 3 003 €

Un dernier doublé pour boucler


En marge de toutes les belles histoires que l'on vient de vous raconter, en voici quelques autres pour lesquelles on devra malheureusement se contenter d'une ligne, faute de temps. Parmi les 17 derniers héros des Winamax Series, on salue un Sheev P. qui achève la quinzaine exactement comme il l'avait commencée : tout en haut d'une épreuve à 100 € l'entrée. Après le 4-max remporté lors de la soirée d'ouverture, c'est en PLO 6-max qu'il se distingue dans les toutes dernières heures du festival. L'ultime doublette d'une édition qui en totalise pas moins de douze, auxquels il faut ajouter le triplé réalisé par Papa Deyra. Un record pour une seule édition ? On le pense.
 




Leaderboard : le hold-up d'Arcimboldo


Il était en tête des sondages depuis plusieurs jours. Mais à l'issue de nos derniers gros meetings "Flights", J.castex s'est finalement fait coiffer au poteau par Arcimboldo : ce dernier, qualifié pour les Day 3 du 4 Million Event et du Million Event, a finalement terminé runner-up du premier et 43e du second, ce qui lui a permis de récolter pas moins de 83 147 points ! De quoi finir loin devant un autre vice-champion de 4 Million Event, Sheev P. (c'était en avril dernier), qui conclut en beauté avec la victoire dans l'Event #203, et qui devance d'une très courte tête Pokeriste75 (3e), 22e du 4 Million Event hier après sa finale sur le Zone 30 Championship mercredi.

Le pauvre J.castex, qui n'a pu faire mieux que 26e du Turbo Championship ce jeudi, est donc bouté hors du podium, sauvant la médaille en chocolat contre notre tout beau tout frais Top Shark 2022 _Winda, qui prend la 5e place (une preuve de plus qu'il était un ton au dessus de ses adversaires durant le marathon MTT). SIPHERIAN et AAMAAZING, 2e et 3e du classement hier, restent finalement ensemble (6e et 7e) alors que le vainqueur du Million Event KO OlivieGiroud (8e) se hisse in extremis dans le Top 10. LiveLovLaugh (9e) conserve sa place dans les dix meilleurs à la faveur de plusieurs deep runs durant la fin des Series, tout comme notre streamer Cap Haddock (10e). Bravo à tous !


Le Leaderboard des Series

Tous les résultats
 

Pfiou ! On ne sait pas pour vous, mais après 12 jours et 12 nuits de fiesta non-stop durant 211 tournois, on peut dire qu'on a bien prolongé les festivités de la fin d'année 2021. En même temps, on vous avait donné de quoi vous motiver, avec nos piñatas remplies à ras-bord (24 millions d'euros garantis). Et vous ne vous êtes pas fait prier pour en vider le contenu : au final, vous étiez si nombreux que ce sont plus de 30 millions d'euros que vous avez pu ramasser sur ces 32e Winamax Series ! Comme souvent, vous avez donc fait péter le record de dotation.. Et comme d'hab', on ne saurait trop vous remercier d'avoir contribué à faire de notre grande fête l'événement majeur du poker online européen en ce début d'année, que vous soyez seulement passé faire coucou ou que vous ayez dansé jusqu'au bout de la dernière nuit. 

Mais vous savez bien que sur Winamax, la party n'est jamais vraiment terminée : alors pour ceux qui en ont encore sous la semelle, ou qui ont simplement profité du début d'année pour recharger les batteries, on vous a mitonné un petit Sunday Funday des familles ce dimanche. Enfin, petit : il y a tout de même 1 million d'euros garantis sur six de nos tournois phares, dont les buy-ins sont divisés par deux pour l'occasion. Alors on se revoit très très vite sur nos tables !

Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Surveiller les réponses de ce sujet Précédente  1, 2
Aller à la page :
Répondre au sujet    Index des Forums -> Les News du Poker

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
visit counter