Se connecter
S'inscrire





[Wina Series Janvier 2022] Tous les résultats - Topic unique
Répondre au sujet    Index des Forums -> Les News du Poker
Surveiller les réponses de ce sujet 1, 2  Suivante
Aller à la page :
Auteur Message
Rootsah11
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 17 Déc 2019
Messages: 415

MessagePosté le: 03/01/2022 14:19   Sujet du message: [Wina Series Janvier 2022] Tous les résultats - Topic unique Répondre en citant Signaler un Abus

Wina Series, Jour 1 : une première piñata à 1,7 million

Pierre Merlin, lebordelaii, Sheev P., J.castex, CADvsZAD... On vous dévoile les 16 joueurs qui ont entamé 2022 par une grosse victoire.

1 785 617 euros. C'est la manne que contenait la piñata inaugurale des Winamax Series. Une somme rendue possible par plus de 105 000 inscriptions cumulées dimanche : c'est peu dire que vous vous êtes bousculés hier pour tenter de faire tomber les premières grosses dotations de notre festival phare. Quitte à parfois faire ployer nos serveurs sous la charge, en témoignent les ralentissements observés au début d'un Mass Start Surprise qui, avec ses 29 088 joueurs déjà inscrits à l'heure du coup d'envoi, affichait tout simplement complet. Depuis le Giant KO à 2 € jusqu'au Super High Roller Million à 2 000 €, tous les tournois ont donc fait le plein. Concernant ce dernier, il va falloir patienter avant d'en découvrir ses héros, puisque les inscriptions sont encore ouvertes et la partie ne s'achèvera que mardi soir. En attendant, découvrons les 16 premiers vainqueurs de ces Winamax Series placées sous le signe de la fiesta à la mexicaine. On peut vous l'assurer : ils n'ont pas frappé à l'aveugle.

11 jours de fiesta open-bar


Il a commencé très fort ces Winamax Series : CADvsZAD a ainsi remporté le Mass Start Surprise d'ouverture, encaissant un billet de presque 20 000 € après avoir dominé au milieu de la nuit un field de plus de 29 000 entrants. Et après avoir déjà gagné un autre titre Series en 2020 (en plus de victoires sur le Starter, La Fièvre ou le Monster Stack 10 €), il va avoir une occasion en or de faire encore gonfler son palmarès : on lui offre l'entrée à tous les tournois de ces Wina Series, soit un minimum de 211 buy-ins pour une valeur totale de plus de 13 000 € ! Plus qu'à continuer sur sa lancée pour que la fête soit encore plus belle...

Sa baguette fonctionne encore


La star de cette soirée d’ouverture ? En termes de notoriété, il s’agit assurément de RANGOR POKER. Derrière ce pseudo se cache une figure totem de la communauté tricolore : Pierre Merlin. Le vainqueur de l’édition 2013/2014 du WiPT ne se fait plus appeler Lenchanteur sur Winamax, mais son pseudo originel restera à jamais dans nos cœurs. Devançant plus de 1 600 inscrits sur le 6-max à 100 €, il ajoute à son palmarès une nouvelle ligne de choix, pesant 27 012 € bien tassés. Pour en apprendre un peu plus sur la façon dont Merlin manie sa baguette magique, scrollez un peu plus bas : le replay est en ligne, comme celui des 15 autres finales disputées hier soir.

Auteur d’un doublé sur les Series de septembre 2018, le double vainqueur Main Event lebordelaii s’est mis dans les conditions idéales pour recréer cet exploit en 2022, en remportant le Marathon Event à 50 € entamé à 16 heures. La première place valait plus de 26 000 €… mais c’est du côté de son grand-frère à 250 € qu’il fallait chercher le high-score de la soirée – 42 470 € - signé par JennyFuchs et qui vaut bien un replay détaillé un peu plus bas. Pour aller au bouton des bien nommés Marathon, il fallait être prêt à rester connecté plus de onze heures consécutives : les plus pressés auront comme d’habitude préféré les tournois Turbo débutant à 22 heures, 23 h ou minuit, tel le couche-tard J.castex qui, entre deux séances du conseil de défense sanitaire, s’est offert un petit multiplicateur x1 100 sur le Deglingos à 10 € de minuit. C’est durant les petites heures de la nuit que s’est aussi illustré l’un des plus anciens regs MTT de Winamax, l’immortel Sheev P., sacré pour presque 10 000 € sur le 4-max à 100 € lancé à 23 heures.

Du côté des joueurs de club, on salue la performance du membre de Poker à Lille UnirexCity, dernier survivant sur le 6-max KO à 20 € après neuf heures de combat : une démonstration de patience qui lui rapporte plus de 15 000 €.
 



JennyFuchs, médaille d'or du Marathon


Sur nos tables de MTT high stakes, il y a les "top regs", ceux que l'on sait que l'on va croiser à chaque session ou presque, et plus souvent en haut du classement qu'en bas ; les habitués des limites inférieures venus tenter leur chance dans la cour des grands ; et il y a les récréatifs fortunés, que l'on ne voit pas souvent mais qui aiment jouer cher, très cher. Avec quelques dizaines de parties à peine jouées chez nous depuis septembre, toutes à trois chiffres l'entrée JennyFuchs fait indéniablement partie de la dernière catégorie. Et si sa fiche de résultats ne comptait jusque-là aucune perf' digne de ce nom, tout cela appartient désormais au passé. Suite à une course de plus de 11 heures, Jenny a triomphé du bien nommé Marathon Championship à 250 € pour encaisser le plus gros chèque de cette session inaugurale : 42 470 €.

Arrivé en finale avec une cinquantaine de blindes, au coude à coude avec Potluck2022, ce n'est pourtant pas le futur champion qui anime ce début de TF mais un certain TobyKoer. Ce dernier se charge d'abord de renvoyer au vestiaire un Mr. Kimpembe sur une jambe depuis un bon moment (9e, main #22), avant de se charger d'un autre short stack, Rekt.. (8e, #49). Sur sa lancée, il fait ensuite doubler PasMonCARLOS (#53), avant de sauver sa peau par deux fois (#54 et #62), pour se maintenir entre 15 et 20 blindes. C'est alors qu'intervient l'un des coups clés de cette finale (#77) : un 3-way all-in entre Eo Yun SoO (7e), l'inévitable TobyKoer (6e) et Potluck2022, dont la paire de Rois reste en tête jusqu'au bout, lui permettant de remonter à 45 BB. Débute alors une phase à cinq, étalée sur 75 mains et émaillée de nombreux double ups, dont pas moins de quatre pour l'increvable KiKocAnToRa. Ce dernier assiste à l'élimination de PasMonCARLOS (5e, #153), de la main d'un JennyFuchs qui prend alors le contrôle des opérations, avec en sa faveur plus de la moitié des jetons en circulation.

C'est à ce moment que KiKocAnToRa sort de la zone short stack, grâce à un énième double up en bataille de blindes face à Jenny (#166), suivi d'un vilain bad beat infligé à Potluck2022 via une river cruelle (4e, #171). Très discret durant la quasi intégralité de cette finale et probablement très content d'arriver sur le podium sans avoir eu à prendre de risques inconsidérés, NoraDrenalin tente sa chance dans la foulée mais se fait à son tour crucifier par JennyFuchs (3e, #172), qui aborde le heads-up en position de force. Un état de fait que KiKocAnToRa ne parvient jamais à renverser, s'inclinant après moins de 20 mains d'un match à sens unique. Lui aussi sans référence sur notre site avant cette soirée, il frappe un grand coup avec cette médaille d'argent bonne pour 30 299 €. Plus régulier dans la dernière ligne droite, JennyFuchs a bien mérité sa victoire, repartant avec de quoi financer quelques belles sessions hautes limites.

Pierre Merlin nous enchante toujours


Beaucoup d'eau a coulé sous bien des ponts depuis sa victoire sur le Winamax Poker Tour il y a près de huit ans, mais Pierre Merlin continue d'enquiller les résultats, sur les tables live comme online. Si celui que l'on a longtemps connu sous le pseudo Lenchanteur. sévit aujourd'hui sous le sobriquet de RANGOR POKER, du nom du logiciel qu'il a lancé il y a tout juste un an, il n'a rien perdu de sa magie. Victorieux de son premier titre WSeries l'an passé sur un tournoi à 10 € en janvier, il a ensuite signé deux belles deuxièmes places, avant donc de refaire parler de lui en ce tout début 2022 sur l'Event #10, un tournoi 6-max à 100 €.

Tout aurait pu se passer ou presque autour d'une table finale particulièrement indécise : derrière le large chipleader Don DeLillo, les six autres finalistes se tiennent dans un mouchoir de poche, des 11 blindes de STUUNGAR1964 aux 23 de Pierre Merlin, en tête de la meute des poursuivants. Un statut qu'il asseoit dès la première main, en remportant un joli pot contre son voisin Coll1Max. Un Coll1Max qui double peu après (#3), imité par Very Fat Dad par deux fois (#5 et #14), qui se charge ensuite d'achever STUUNGAR1964 (7e, #16). Avec trois joueurs autour des 10 BB et un Don DeLillo toujours nettement en tête, l'ICM joue alors un rôle prépondérant et la prudence est de mise. Vient cependant un moment où les jetons doivent partir au milieu, ce que finit par faire tapadisimo qui se fait crucifier par Pierre Merlin (6e, #46). BTNClicking est le suivant sur la liste (#53), rayé d'un trait par un Don DeLillo qui remet ensuite Very Fat Dad dans la course (#54). L'auteur de Cosmopolis aura néanmoins sa revanche, sous la forme d'un flip crucial qui enterre Very Fat Dad (#72) et lui permet de s'envoler au classement.



La suite est encore et toujours une histoire de lancers de pièce, d'abord perdu par RANGOR POKER contre Coll1Max (#74), puis remporté (#75), à chaque fois avec une paire de 3 en main, pour aborder le heads-up avec un tapis confortable de 30 blindes, contre les cinquante de Don DeLillo. Il faut moins de dix mains à Pierre pour prendre les devants grâce à un bluff bien senti (#82), puis de finir le travail sur une classique confrontation préflop. Amateur d'Expresso Nitro à petites limites, Don DeLillo pulvérise son meilleur gain chez nous avec cette deuxième place valant près de 20 000 €. Quant à Pierre, en plus d'une deuxième pastille obtenue en l'espace d'un an, il ajoute 27 012 € à sa bankroll et se place d'entrée de jeu comme l'un des joueurs à suivre durant la suite de cette quinzaine.

Les 16 rois de la fête 


Visiblement, Noël et le Nouvel An ne leur suffisaient pas : pour les joueurs de la liste ci-dessous, la fête n'était pas finie ! On vous présente 16 mariachis qui ont enflammé la première soirée des Winamax Series, et qui vont pouvoir garder un souvenir impérissable de leur début d'année 2022 grâce aux replays de leurs exploits. Pour encore plus de détails chiffrés et tous les liens utiles, consultez notre fichier Excel tout beau tout neuf.

Retrouvez tous les replays sur Winamax.fr.


Flights : un premier feu d'artifice


On s'est dit que vous aviez bien récupéré de votre réveillon le samedi, et que donc vous seriez en forme dimanche ; du coup, on a rajouté un Day 1 dès 13 heures sur deux de nos cinq tournois Flights : le Giant KO et le High Five. Et visiblement, vous étiez frais et dispo pour envoyer les pièces de 2 € et les billets de 5 €, puisque vous étiez respectivement 3 442 et 3 837 joueurs sur le pont dès l'heure du brunch, permettant aux deux tournois de flirter avec la barre des 20 000 entrées au bout de leurs 5 Day 1 joués ce dimanche. Si ça vous tente, on proposera d'ailleurs une nouvelle tournée quotidienne de Day 1 sur ces events, jusqu'au mardi 11 janvier.

Nos trois autres tournois Flights, eux, débutaient comme d'hab à 15h, avec quatre Days 1 au programme : eux aussi ont fait le plein, avec déjà 23% du prizepool garanti atteint sur le Million Event KO et le 4 Million Event KO. Pendant ce temps, le Colossus a enregistré près de 5 000 buy-ins. Si vous n'êtes pas encore entrés dans la danse, il vous reste un paquet de Day 1 pour vous qualifier pour le Day 2 et imiter ainsi Gaëlle Baumann, auteure d'un perfect dans le 4 Million Event avec une seule bullet tirée :
 


Leaderboard : le cours de CADvsZAD est à la hausse


Il a gagné un énorme Sunday Surprise : CADvsZAD (dollar canadien contre Zone d'Aménagement Différé, pourquoi pas) se retrouve logiquement en tête de notre Leaderboard honorifique. Mais il lui a aussi fallu grapiller quelques centaines de points sur d'autres tournois pour devancer le type qu'on voit partout en ce moment : J.castex, qui a décidé de s'inviter en seconde place, grâce évidemment à sa victoire dans l'Event 24 mais aussi avec une 11e place sur le Marathon Event à 50 €. AAMAAZING, lui, a complété son titre dans l'Event 22 par deux Top 100, tandis que UnirexCity n'a eu besoin que de sept tournois pour grimper sur le podium... il faut dire qu'il a remporté des points sur 5 d'entre eux, dont 26 063 pour avoir fini en tête de l'Event #9. Un peu l'inverse de domino7, qui a lui misé sur la quantité avec 25 tournois disputés, avec une seconde place dans l'Event 21 et une 13e dans l'Event 23. Le membre de Wam-Poker est le seul joueur du Top 10 de ce Leaderboard à n'avoir gagné aucun titre Series ce dimanche !


Benjo, Flegmatic et Rootsah

Le Leaderboard des Series

Tous les résultats en un coup d'œil

Le programme complet

Profitez de 100 € de bonus et de tickets offerts avec le code WSERIES32

Faites le plein de tickets sur la Route des Series ou via les Expresso Qualifiers

Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rootsah11
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 17 Déc 2019
Messages: 415

MessagePosté le: 05/01/2022 13:46   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Wina Series, Jour 2 : une coloc' de choc !

Deux médailles d'argent pour Pierre Calamusa et Victor Choupeaux, près de 2,4 millions distribués, 16 nouveaux champions et autant de replays : c'est ça un lundi de Winamax Series !

La fête a commencé très fort sur les Winamax Series, avec 1,6 millions d'euros distribués dès le premier jour du festival. Mais on connait la musique : la soirée opener n'est qu'un échauffement avant l'énorme bamboche du lundi. Notre édition de cet hiver 2022 n'a pas dérogée à la règle : la piñata du jour contenait pas moins 2 395 6060 € de friandises, dont 16 nouveaux gourmands se sont partagés la plus grosse part. Comme aux WSOP, Pierre Calamusa a aussi contribué à lancer le Team Winamax avec une seconde place, tout comme son ancien coloc' à Vegas Crokou... On vous présente ceux qui ont frappé le plus fort dans la figurine d'hier soir.

LeVietF0u lance le Team W, version 2.0


Souvenez-vous : lors des derniers Championnats du Monde à Las Vegas, Pierre Calamusa avait été le premier membre du Team Winamax a atteindre un podium dès l'Event #10, chutant à une marche du bracelet. Sur ces Series, il ne lui a fallu que deux jours pour signer une pareille perf sur l'Event #26 : il passe à un cheveu d'un nouveau titre WS dans ce Monster Stack 50 € après quasiment 9 heures de jeu contre le champion ALSE7ER, pour un gain de 16 957 € qui devrait financer la totalité, ou presque, de son festival. On n'espère qu'une chose : que le scénario des WSOP se reproduise, puisqu'après la seconde place de Pierrot le Team W a gagné trois bracelets à Sin City...

Et visiblement, on était en forme dans le crew du VietF0u hier : son coloc' de Vegas Victor Choupeaux alias "Crokou", qui se concentrait plutôt sur le cash-game ces derniers temps après des WSOP ratées, est passé lui aussi en mode Poulidor dans l'Event #32. Il en franchit la ligne d'arrivée en seconde place pour 16 094 € + 1 605 € derrière PiccolaGamba (16 095 € + 12 077 €), déjà sacré sur un Prime Time Road to 4 Million en décembre 2020.


Celui qui a ramassé le plus de sucreries dans la piñata de lundi se nomme maverick_igm, qui encaisse plus de 60 000 € (dont le tiers en Bounties) après avoir perfé dans le Monster Stack Championship sur deux jours, dont le prizepool est monté à 638 000 €. BECT0P a également bataillé durant deux soirées dans le Mass Start 6-Max KO 50 € pour remporter le second plus gros gain du jour, de l'ordre de 48 826 € (dont 14 723 € de Bounties), lui dont le best cash sur Wina était de 500 € sur un Money Time en novembre... Nouveau pseudo ? On est tenté de le croire.


vico.jr
, lui, a déjà vu du pays sur Wina : finaliste de l’After Work, du Tea Time, du Ninja ou encore des Monster Stack 10 et 20 € depuis l'an passé, il s'empiffre avec un premier titre pimenté pour 9 122 € sur le tournoi à 10 € de 18 heures, qui a réuni plus de 13 000 inscrits et a explosé sa dotation assurée (118 989 € de prizepool pour 70 000 € garantis). Même son de cloche pour l'Event #27 à 5 € de buy-in (un droit d'entrée que, nouveauté, vous retrouverez chaque jour sur un event Series à 18h ou 20h), dont le prizepool de 66 420 € constitue 2,6 fois le garanti initial de 25 000 € : c'est Taopapapa, prince du Night Club en 2019, qui s'impose pour 3 665 € + 1 278 €, après avoir re-entry.

Sur les tournois plus onéreux, c'est un récent vainqueur du Main Event qui a frappé : Ivan_Rigged prend près de 10 000 € sur le Heads-Up Championship à 250 €, l'un des deux events les plus chers du Day 2 (avec le Master Championship qui finira mercredi). Les Turbos de fin de soirée ont également consacré des têtes connues : PrinzOfRozva, déjà couronné sur les Wina Series de septembre (un 6-Max KO 20 €) et vainqueur de l'XTASE il y a moins d'un mois, se paye le 6-Max Rebuys à 5 € pour 7 763 €, de quoi financer un prochain voyage au casino de Leon Tsoukernik. OrsoNIT avait également fait parler de lui sur la dernière édition des Series, où il a fini runner-up du Million Event KO pour près de 60K : également second du Prime Time en novembre, il épingle son premier badge WS sur le Head-Up Déglingos de minuit, pour 3 504 €. PAlN n'a eu lui besoin que de 2h53 pour effacer toutes ses douleurs en encaissant 13 274 € dans le 6-Max à 50 € de 23h.

maverick_igm vise en plein dans le mille


Les Winamax Series représentent à chaque fois une occasion en or pour bon nombre de nos joueurs réguliers d'améliorer voire d'exploser leurs meilleurs scores sur nos tables. En cette deuxième soirée de festival, le high score est à mettre au crédit de maverick_igm. Finaliste du Tea Time, du Gladiator et d'un tournoi WSeries à 50 € entre juillet et septembre, avec 3 000 € en guise de plus gros chèque, il a multiplié ce gain par vingt à l'issue de la finale la plus richement dotée de la soirée, celle du Mass Start Championship, traditionnel tournoi de lancement débuté dimanche.

Une TF qui débute sur un rythme piano, malgré la présence de trois joueurs entre 17 et 25 blindes. Il faut ainsi attendre 46 mains pour que kickassplay, tombé à trois petites blindes, ne se décide à les mettre au milieu avec une belle paire de dix, malheureusement pour lui craquée par le... 5-2 off de amx50FochB. Ce dernier se charge deux coups plus tard de mettre fin au numéro d'équilibriste de tzu007 (6e, main #48), avant que tazys ne voient ses chances de double up s'évaporer contre l'incontestable chipleader NitroxD (5e, #50). Légèrement en retrait jusque-là, maverick_igm se décide enfin à mettre les gaz, sous la forme d'un joli call contre amx50FochB, avec deuxième paire sur un board on ne peut plus connecté (#58). Il en remet même un petit coup cinq mains plus tard, en envoyant ses deux Rois perforer les vingt dernières blindes de Lugentz Dort (4e, #63). Débute alors une passionnante phase à trois, qui va s'achever de manière inattendue. Perdant la majorité des coups dans lesquels il est impliqué, NitroxD passe ainsi de plus de cent blindes à zéro, notamment à cause de deux nouvelles roquettes balancées par maverick (#89 et #91). amx50FochB se charge de porter le dernier coup (#109), pour aborder le heads-up final avec 66 belles blindes, contre les 90 de maverick.

Un duel digne d'un affrontement sous le soleil en plein désert à la Sergio Leone, qui s'étale sur pas moins de 162 mains ! Le premier rebondissement a lieu sur un setup quinte max contre quinte inférieure (#140), permettant à amx50FochB de signer un énorme double up pour passer à plus de 110 blindes. Pas découragé pour un sou, maverick_igm cramponne fort son manche pour se maintenir entre 30 et 55 BB jusqu'à la rencontre décisive le propulsant dans la stratosphère : deux paires contre deux paires (#226). Tombé à 35 blindes, amx se fait ensuite grignoter, double (#242) et rechute, pour se faire crucifier par une cruelle rivière. Multiple finaliste de nos tournois high stakes les plus huppés (Highroller, Battle Royale, XTASE), il repart tout de même avec 14 139 € de primes pour accompagner les 40 770 € de sa deuxième place, pour un total finalement proche des 60 795 € encaissés par maverick_igm. Mission accomplished!

LeVietF0u à une marche du quatrième


Près de deux ans (oui, déjà) après sa retentissante deuxième place sur le 3 Million Event des Winamax Series du confinement, Pierre Calamusa est en train de se construire une solide réputation de Poulidor. Au point que l'on en oublierait presque que LeVietF0u a conquis depuis une troisième pastille. Mais en ce premier lundi soir de janvier, le Grenoblois a dû une nouvelle fois se contenter de l'argent sur le Monster Stack à 50 € de 18 heures, pour un gain néanmoins enviable de 16 597 €. Un dénouement pour lequel Pierre aurait probablement signé les yeux fermés au départ de la finale à neuf, qu'il aborde dans le clan des short stacks avec une petite quinzaine de blindes, loin derrière les 81 BB du chipleader ViViD WiseAS.

Après une grosse trentaine de coups de relative accalmie, les choses s'emballent lors des trente mains qui suivent, durant lesquels cinq musiciens quittent la scène, à commencer par JazzBerri64 (9e, #36), première victime d'ALSE7ER, qui assoit alors son emprise sur la table. Il récidive en se chargeant de collecter les petits tapis de JulienPepouz (7e, #51) et blanko1tda (5e, #66). Ce dernier venait pourtant de raccourcir le Pr.Flitwick (8e, #41), alors que porter91 x avait braconné Liondort (6e, #65). Et notre VietF0u national pendant ce temps ? Il a remporté le lancer de pièce de la survie (#50) avant de retrouver un peu de son agressivité légendaire pour remonter autour des 30 blindes. Il se montre pourtant discret lors d'une longue phase à quatre (54 mains)... pour mieux sortir du bois, de nouveau grâce à un coinflip victorieux (#119), puis un petit coup de pouce de la river, fatal à ViViD WiseAS (4e, #120).

Le contrôle de la table reste cependant entre les mains d'ALSE7ER, qui entame petit à petit le tapis de porter91 x avant de le dévorer tout cru sur un 35/65 tournant en sa faveur (#133). Avec presque cinq fois moins de jetons que son dernier adversaire, Pierre n'est pas franchement favori pour décrocher la timbale et voit ses espoirs brisés sur un ultime flip, perdu cette fois avec As-8 contre paire de 7. Un retour de bâton plutôt logique, tant ALSE7ER a dominé cette finale, et a mérité son chèque de 22 804 €. Une vraie surprise pourtant lorsque l'on consulte sa fiche de résultats, concentrés entre 2018 et 2019 pour une meilleure perf' à... 300 € ! Les Winamax Series, définitivement la terre de tous les possibles.

Tableau d'honneur(s)


La soirée de dimanche avait vu un seul vainqueur couronné dans une variante autre que le No-Limit Hold'em : DAM10, titré sur le PLO 6-max KO à 20 €. Lundi soir, on a célébré deux nouveaux succès en Omaha : celui de Texas Baby dans le format à cinq cartes, et celui de BACK26 dans le PLO 6-max Turbo. Dans ce dernier, on aura brièvement croisé un Cap Haddock disputant sa première finale des Series (et probablement pas la dernière - voilà le genre de pari sur lequel on ne prend aucun risque). Ce mardi soir, trois nouveaux tournois de Omaha vous attendent, de 10 à 250 € l'entrée. En attendant l'arrivée des formats les plus exotiques du festival (on vous a préparé du Razz mercredi soir, du 8-Game jeudi, et du HORSE vendredi), délectez-vous des 16 finales jouées mardi, toujours au format "cards up" bien sûr.

Retrouvez tous les replays sur Winamax.fr.


Reservé aux membres


mmmhIMember
s'installe directement en tête du classement honorifique des Series... et ce sans même avoir remporté de titre : couplée à trois Top 100 sur des tournois joués dimanche et lundi, sa deuxième place sur le Mass Start à 50 € lui permet de se placer un cran au-dessus de BECT0P, son bourreau. Le vainqueur du Mass Start Surprise (et donc freerolleur en chef du festival) CADvsZAD reste sur le podium, malgré une seconde soirée décevante (on notera tout de même cette 83e place parmi les 6 714 inscrits de l'Event 39). AAMAAZING consolide sa position dans le Top 10 avec une quatrième place sur l'Event 41, tandis que maverick_igm et PrinzOfRozva font irruption dans le sommet du classement après leurs grosses victoires hier soir.


Benjo, Flegmatic et Rootsah

Le Leaderboard des Series

Tous les résultats en un coup d'œil

Le programme complet

Profitez de 100 € de bonus et de tickets offerts avec le code WSERIES32

Faites le plein de tickets sur la Route des Series ou via les Expresso Qualifiers

Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv



Dernière édition par Rootsah11 le 05/01/2022 15:44; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rootsah11
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 17 Déc 2019
Messages: 415

MessagePosté le: 05/01/2022 14:16   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Wina Series, Jour 3 : Top Sharks du passé, Top Sharks du présent

Adrien « Je Taime . » Guyon et Loïc « _Winda » : deux générations de requins du haut ont brillé hier soir, tandis que le Super Highroller Million nous a offert une conclusion épique.


Quelle soirée, mes chicos et chicas. Durant les Winamax Series, on n’attend pas le week-end pour faire durer la fiesta jusque très tard. Entre la première flambée de points côté Top Shark, le retour au sommet d’un célèbre ex-Team Pro, et la conclusion épique du tournoi le plus cher du festival, il y avait du (beau) monde pour faire tomber les juteuses piñatas accrochées au mur mardi soir. Si bien qu’on ne sait par où commencer pour vous résumer cette troisième soirée où 18 nouveaux vainqueurs ont été adoubés et 2 022 087 € distribués.


Allez, honneur aux chiffres les plus impressionnants. Ceux du Super High Roller Million, qui s’est achevé hier après trois soirées d’ébats (débats ?). 567 inscriptions de 2 000 € sur la table, un magot qui atteint 1 077 300 €, et un premier prix de 168 112 € qui revient, non pas à Guillaume Diaz (short-stack en début de Day 3, le Team Pro a chuté aux portes de la finale en 10e place) mais à Kuconi. Pas un nouveau venu sur nos tables, ce gros vainqueur, mais jusqu’à présent on le connaissait surtout pour ces secondes places : deux fois sur les Series (avril 2018 puis septembre 2019), sur le Main Event (septembre 2020) et sur le Highroller du Pokus (novembre 2021). Mais pas un Poulidor non plus puisqu’on avait célébré sa victoire sur une des épreuves Series jouées lors de l’édition d’avril 2018. Les 168 000 € remportés par Kuconi représentent à peu près ce qu’il avait déjà gagné jusqu’ici sur Winamax : une sorte de « double-up » sur lequel on revient un peu plus bas dans cet article, avec le replay commenté d’une finale dont la durée fut à la hauteur de ses enjeux.


La grande famille de la Top Shark Academy s’est illustrée de fort belle manière hier. A la fois du côté de ses anciennes gloires que de ceux qui aspirent encore à entrer dans la légende du concours de recrutement annuel du Team. Au chapitre des « vieux » : Adrien Guyon, gagnant du concours en 2015 et titré hier sur le PLO 6-max Championship pour 12 632 €, sous un énième nouveau pseudo, JeTaime .. Au moment de remporter la Top Shark et d’intégrer le Team Winamax, le joueur de Poitiers comptait déjà trois titres Series : sept ans plus tard, on a arrêté de compter ses triomphes sur Wina, tant il continue de les collectionner, encore et encore, festival après festival.


Et les jeunes pousses n’ont donc pas été en reste avec un _Winda faisant péter le jackpot sur le 6-max rebuys à 5 € : une victoire qui augmente sa bankroll de 18 366 €, et son capital en finale de 21 000 points, de quoi lui permettre de s’envoler au classement. Même s’il reste encore neuf jours de finale à disputer, ne tournons pas autour du pot : Loïc est désormais grand favori pour devenir le prochain Top Shark, ses trois concurrents ayant une montagne de points à gravir avec le vent de face.


vous parlera un peu plus en détail de cette ouverture du score décisive dans un article Top Shark dédié. En attendant, nous n’en avons pas terminé avec les héros de mardi soir. Comme par exemple penekes, vainqueur pour 37 000 € du KO Championship… ou encore de satus252525, qui signe sa deuxième victoire Series sur le 6-max KO de 22 heures, trois ans après un titre en Monster Stack. Un mois après un podium sur le Main Event et une victoire After Work, LiveLovLaugh continue de rigoler en prenant le 4-max à 5 €. Titré dimanche soir, le reg old-school Sheev P. refait parler de lui avec une troisième place sur le Monster Stack 6-max à 100 € remporté par M. Paisting. Du côté des super turbos, Karissssss explose son high-score (mais pas Booba) avec une victoire à 11 000 € sur le 6-max KO 50 € de 23 heures. Sur le Deglingo de minuit (il était hier joué en heads-up), une autre prime à l’ancienneté a été decernée, à PokerKaiser, finaliste du Main Event en 2016, 2018 et 2020 et plusieurs fois titré sur le Highroller au cours des six dernières années. Enfin, un dernier mot à propos des communautés : on félicite le joueur du club DLPoker imCHAZ, primé sur le Monster Stack 6-max, et le membre de Kill Tilt poker-ball-z, dernier survivant du Heads-Up à 50 €.

Kuconi, une patience à toute épreuve


2 000 balles : chez Winamax, on est rarement monté plus haut concernant le buy-in de nos MTT online. Autant dire que le Super Highroller Million KO de ces Wina Series était entouré en rouge dans le calendrier de nos meilleurs grinders, qui ont débarqué en nombre (567 entrées recensées) pour faire péter le garanti du tournoi et former un prizepool de 1 077 300 €. Dans le Top 15 du chipcount au départ du Day 3, notre pro Guillaume Diaz aka Volatile38 a malheureusement échoué (provisoirement) en 10e place dans sa quête d'un quatrième titre Series, ce qui lui rapporte tout de même un beau billet de 7 960 € plus 6 917 € en bounties, un peu plus que Kan-Tchan (11e pour 7 960 € + 6 917 €), vin de Porto (13e pour 6 021 € + 423 €) ou encore le finaliste de la Top Shark Academy Crypto_Nit (20e pour 3 783 € + 2 375 €).

En tout cas, les sept finalistes, qui ont tous encaissé au minimum 30 000 €, se sont eux bien gavés. Mais le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ont dû batailler pour aller chercher les très gros prix dans ce SHR puisque la finale a duré... 366 mains ! Il faut dire qu'avec un chipleader à 120 BB en début de TF (OFFseason77) et un shortstack à 20 BB effectives (GaI4cticG415), on ne s'attendait pas à ce que l'histoire se règle rapidement. Il faudra ainsi pas moins de 41 mains avant que ce dernier ne cède, après être tombé sous les dix blindes et avoir doublé à plusieurs reprises, sans résultat au final (7e pour 15 181 € + 17 181 €), permettant à un Kuconi qui avait déjà ravi le chiplead de conforter son avance. Une finale où personne n'a pris de risques démesurés, en témoigne ce fold d'OFFseason sur la main #59, et où Kuconi maintient son emprise (malgré ce coup perdu à tapis préflop, main #89) en sortant notamment lefant1977 - qui avait doublé sur un setup AA contre KK à la main #68 -, à l'issue d'une main #102 qui vaut le détour (6e pour 21 253 € + 11 978 €). Le chipleader aura également de la réussite sur la main #134, durant laquelle il finit par manger gaufreancien (5e pour 29 755 € + 5 996 €, lui qui avait re-entry 3 fois le tournoi) en touchant une turn heureuse après avoir tenté de lui mettre la pression au début du coup.

Avec plus des deux tiers des jetons en circulation à quatre joueurs restants, Kuconi attend donc patiemment que l'un de ses adversaires craque, laissant même Saxiflop revenir dans sa roue à l'issue d'une sick confrontation quinte vs flush max vs deuxième flush sur la main #202. Ce dernier s'emparera ensuite rapidement de la tête, avant de faire doubler ce même Kuconi (main #215), qui remettra ensuite les pendules à l'heure en récupérant avec autorité un large chiplead après une série de coups gagnants. Et c'est finalement Saxiflop qui va rendre les armes, d'abord en tentant un resteal mal inspiré contre Baby_Proot (main #272) puis en cédant ses dernières blindes quelques mains plus tard à Kuconi (4e pour 41 657 € + 6 219 €) pour conclure une éreintante phase de 4-Handed, longue de 142 mains ! Avec deux fois plus de jetons que chacun de ses deux derniers adversaires, Kuconi reste alors favori, et va rapidement montrer qui est le patron, laissant cependant Baby_Proot se charger du sort d'un OFFseason77 peut-être un poil optimiste (main #312, 3e pour 58 320 € + 18 113 €) et arriver en tête pour le duel final. Kuconi va encore lui céder des jetons sur la main #328, avant de doubler sur un setup lors de la main #335. Dès lors, il va gérer son avance, et alors que son adversaire était revenu sur ses talons, il lui portera l'estocade sur un coinflip des plus classiques.



Finaliste du Purple l'an passé, Baby_ProooT signe évidemment son meilleur score sur Wina avec cette seconde place bonne pour 96 168 € (dont 14 519 € de bounties). Kuconi, qui avait re-entry ce tournoi, double carrément ses gains sur notre site en encaissant 168 112 € (le premier gain à 5 chiffres des Series), dont plus de la moitié en Bounties, gagnant son premier gros titre après une multitude de secondes places (Highroller Pokus, Main Event, deux sur des Wina Series il y a plus de deux ans), excepté un cash à 10k dans le Magnum il y a plus de trois ans. Tant dans cette finale que pour sa carrière, ça valait le coup de patienter...

Adrien Guyon : à la folie


Il y avait évidemment d'autres finales de prestige jouéés ce mardi (hé, c'est les Wina Series, hein !), au premier rang desquelles celle du Pot Limit Omaha Championship, qui a réuni les meilleurs spécialistes de notre site pour dépasser son garanti de 50 000 €. La finale, débutée à 7 avec un Elchafaudage réduit à 1 blindes (et éliminé dès la première main), semble déjà promise à un Pokeriste75 aussi bien favori au niveau des jetons (116 BB de stack contre 44 chez son plus proche poursuivant), qu'en terme d'expérience (victoire Gladiator et finale Battle Royale, Highroller et WSeries l'an passé). Il conforte cette impression en sortant Zorbagriego sur la main #12 (6e), puis Edge Heeran sur la main #27 (5e) et encore FanOFaphago avec un brelan sur la main #43 où tout part au milieu préflop.

Sauf que malgré cette démonstration de force, ses deux derniers adversaires refusent de s'avouer vaincus : Encantame se bat et survit avec son short stack (grâce notamment à un full sur la main #65), tandis que JeTaime . (derrière lequel se cache donc l'ex-Team Pro Adrien Guyon) revient progressivement dans sa roue jusqu'à prendre le lead à la main #69 et de le conforter sur les coups suivants. Il rate cependant un bluff sur la main #83 et voit Pokeriste75 envoyer sur les roses Encantame (3e pour 6 383 €) sur la main #94. De quoi former deux stacks équilibrés pour le dernier duel, qui va commencer par tourner à l'avantage de Pokeriste (main #102), avant que les mouches ne changent d'âne sur la main #105. Je Taime . gère ensuite son avance et attend alors le bon moment pour porter l'estocade finale, ce qu'il fait 42 mains plus tard grâce à un brelan floppé. Après avoir re-entry ce tournoi, Pokeriste75 remporte 8 987 € pour sa deuxième place, son second plus gros gain sur Wina. Déjà déteneur, sous ce pseudo, d'un titre Pokus gagné en novembre dernier mais aussi de trophées dans le Money Time et le Nuit Blanche glanés en décembre, Adrien Guyon s'offre donc une cinquième pastille Wina Series.

De 5 à 2 000 €


Que les cordons de votre bourse soient particulièrement tendus ou au contraire étirables à l'envie, vous trouverez forcément de quoi vous faire plaisir durant ces Winamax Series, surtout avec un tournoi quotidien à 5 € ajouté spécialement pour cette édition. Oui, exactement celui remporté par LiveLovLaugh pendant que d'autres s'amusaient à dépenser cinquante fois plus sur l'un de nos légendaires Championship. Un mardi qui était également placé sous le signe du PLO, avec deux épreuves au format classique et une autre en version High-Low, remportée après deal par Duncan-Idaho. De deal il fut aussi question sur le Win the Button Semi-Turbo de 22 heures et le Monster Stack 6-max ayant permis à CUF GTO LINE et M. Paisting d'encaisser chacun au moins 21 000 €. Comme chaque jour, on vous laisse découvrir tout cela par vous même en cliquant sur les boutons "Replay" pour bénéficier des tables finales avec les cartes de tous les protagonistes dévoilées.

Retrouvez tous les replays sur Winamax.fr.


Un leaderboard sous haute autorité ministérielle


Deux Top 100 sur l'Event #43 et le 8-max KO Championship en guise de meilleures perfs du jour : il n'en fallait pas plus à J.castex pour récupérer le fauteuil de président de séance à un mmmhlMember plus discret ce mardi soir. Toujours aussi actif grâce à un passe freeroll sanitaire lui permettant de jouer gratuitement même assis l'intégralité des tournois au programme, CASvsZAD s'accroche toujours à sa troisième place et devance désormais le finaliste Top Shark _Winda, lauréat de l'Event #45 au milieu d'un très gros volume de 75 tournois. Pour l'anecdote, le stakhanoviste de ces Series après trois sessions joue lui aussi pour un CDD d'un an au sein du Team Winamax, et pointe aux portes de ce Top 10 (14e), en la personne de Crypto_Nit, avec 88 entrées recensées. Un Top 10 dans lequel font irruption LiveLovLaugh (5e), champion de l'Event #44 et GpasPied (9e), alors que ce dernier ne compte qu'un seul Top 5 au compteur (mais plusieurs gros deep runs sur des épreuves aux fields bien garnis).


Benjo, Flegmatic et Rootsah

Le Leaderboard des Series

Tous les résultats en un coup d'œil

Le programme complet

Profitez de 100 € de bonus et de tickets offerts avec le code WSERIES32

Faites le plein de tickets sur la Route des Series ou via les Expresso Qualifiers

Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34348

MessagePosté le: 07/01/2022 15:17   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Wina Series, Jour 4 : Master of pépètes

Anciens et nouveaux Top Sharks se sont encore illustrés mercredi, au cours d’une soirée marquée par la conclusion des massifs tournois Master. Récap, replays : on vous dit tout.




Ils représentaient l’un des ajouts notables de cette nouvelle édition des Winamax Series : les trois tournois « Master », avec une formule calquée sur le Main Event Master KO, lancé en 2021 et faisant depuis apparition dans notre grille MTT de façon sporadique : un seul Day 1, une late reg très longue, et un titre décerné au bout de la troisième soirée de combat. Cette soirée, c’était mercredi.



Sur la version à 10 €, c’est Cantotheback qui s’est illustré. Avant cette victoire à 26 000 €, on l’avait déjà vu gagner La Fièvre (avril 2020) et un Monster Stack à 50 balles (avril 2021). Montons d’un cran : sur le Master à 50 € l’entrée, DonaldCanard joue les Picsou en ramassant 40 000 pièces. Enfin, sur la version grand luxe à 250 €, c’est Fliekertje qui se régale avec un titre valant 66 000 €. Un gros client à n’en point douter, à en juger par sa fiche de résultats : quatrième sur le Highroller à 1 000 € des Series de septembre dernier, vainqueur Grand Tournament en novembre 2020 et, déjà, vainqueur sur les Series il y a un an, sur un 6-max KO à 250 €. C’est simple : avant de toucher le gros lot sur ce Master, Fliekertje cumulait déjà près de 400 000 € d’ITM sur Winamax, et ce en ayant joué moins de 600 tournois chez nous. Au cours de la finale (dont on vous détaille le déroulement un peu plus bas), on a croisé l’indéboulonnable proscoo, l’un des plus anciens regs de Winamax, du genre qui gagnait déjà nos gros tournois en 2010, au lancement des sites en .FR. Une longévité qui force le respect.



La soirée de mercredi était aussi placée sous le signe des traditionnelles séances de ball trap des Series : les Kill the WIP à 10 €. Sur la version Hold’em, vous avez été près de 17 000 à chasser tout ce que Winamax compte de sportifs, musiciens et autres notables du show-biz et c’est molotovv4 qui a le mieux utilisé ses cartouches, multipliant sa mise par 1 200. Jusqu’ici, son high score (87 petits euros) avait été signé sur un tournoi tellement random qu’on ignorait son existence : le Wake Up à 5 €. En Omaha, c’est LaGaCheTe06 qui a prévalu : en 2020, on l’avait déjà vu gagner d’autres épreuves low cost comme le Derby ou le Trident.

Hier, les puristes ont crié « Enfin ! » en s’inscrivant au premier tournoi du festival joué dans une autre variante que le Hold’em ou le Omaha. Il s’agissait de Razz, et c’est Uvablue qui a soulevé le trophée, et encaissé 2 401 €. Un gain modeste à l’échelle des Series, mais l’exploit réalisé au passage n’est pas si fréquent : remporter trois titres Series au cours de trois éditions consécutives. Les deux premiers avaient été raflés sur des épreuves de PLO à 250 € (KO puis non-KO). Nous avons donc bien affaire à un spécialiste.



Souvenez-vous, on vous racontait hier que plusieurs générations de Top Shark avaient brillé en simultané lors de la troisième soirée. Ce fut de nouveau le cas mercredi... même si nos requins n’ont pas ajouté de titre sur leurs étagères. Du côté des anciens : Chevre.Miel. Il y a un an, il n’avait rien pu faire face à la domination d’On_The_Road en finale de l’édition 2021. Depuis, il s’est largement consolé en remportant le KING5 puis en devenant le meilleur Français du Main Event des WSOP. Hier, c’est sur le Monster Stack à 50 € que Nicolas Vayssieres s’est illustré, inscrivant son pseudo sur la deuxième ligne du classement, juste en-dessous de ce qui nous semble être un nouveau venu, TATA MAYA. Du côté des nouveaux : _Winda, encore lui ! 24 heures après sa victoire sur le 10 € rebuys, Loïc a enfoncé un clou déjà fermement planté dans le contrat de Team Pro en atteignant la seconde place du 6-max Turbo Championship. Bilan de cette défaite (qui n’en est pas vraiment une) face à cheveuxrose. ? 9 456 points marqués au classement Top Shark et un boost de bankroll de 16 000 €. La TSA 2022 est-elle déjà pliée, après seulement quatre jours d’épreuves ? Evidemment que non, mais pour aller chercher _Winda, ses trois concurrents vont avoir besoin d’une sérieuse quantité de variante positive au cours des huit jours à venir.

On termine avec quelques héros supplémentaires d’une soirée à 1,7 million d’euros : Mikejean28 confirme sur le Show One après une victoire sur le Gladiator début décembre, IceInMyVeins s’occupe du 6-max KO à 50 € (on l’avait déjà croisé en haut d’un Pokus en novembre 2020, et aussi du Top 50 et du Battle Royale la même année), et –Cashtor- se fait plaisir sur le Deglingo Rebuys à 5 € après être tombé sur un Expresso à 50 000 € en décembre.

Fliekertje maître des lieux



Aborder une table finale à sept avec 185 blindes, soit quasiment la moitié des jetons restants et un tapis presque quatre fois plus gros que son plus proche poursuivant : ce rêve de grinder, Fliekertje l'a réalisé ce mercredi soir, et pas sur n'importe quel tournoi, le Master Championship à 250 €. Nouveauté de cette édition des Winamax Series, les épreuves Master sont calquées, comme leur nom l'indique, sur le Main Event Master KO, cette version à un seul Day 1 et sur trois jours de notre légendaire tournoi hebdomadaire. Se retrouver en TF avec un tapis pareil est une chose. Parvenir à conserver cette avance jusqu'au bout pour soulever le trophée en est une autre. Dans un premier temps, Fliekertje opte pour l'observation et la patience, laissant IWtPlayaGame jouer un mauvais tour aux deux short stacks Ars&Ly (7e, main #31) et .Swish (6e, #32). Suivant sur la liste avec quinze petits blindes au compteur, Paul 'proscoo' Pirès-Trigo trouve lui un double up (#36) aux dépens d'Emanuel, qui ne tardera pas à se faire emmerder par Jean Farine sur un banal lancer de pièce (5e, #54). Ce dernier remporte ensuite le 30/70 de la survie en craquant la paire de 10 de Fliekertje (#61), avant que le leader ne se refasse la cerise en poussant vers la sortie un proscoo depuis trop longtemps en sursis (4e, #68).

Derrière, il faut un setup pour précipiter le heads-up : une rencontre entre les deux As de IWtPlayaGame et la paire de 9 de Jean Farine, transformée en brelan sur le flop (#74). Tout part au milieu sur le turn, et malgré un tirage couleur, c'est bien IWtPlayaGame qui finit par mordre la poussière, remportant 33 510 € et une nouvelle médaille de bronze WSeries, après celle décrochée sur le 6-max KO Championship en septembre dernier. 130 blindes contre 90 en la faveur de Fliekertje : ce n'est pas tous les jours que l'on assiste à un duel final aussi deep et celui-ci va tenir toutes ces promesses le temps d'un affrontement de 68 mains. Tout aurait cependant pu s'achever après seulement quatre petits coups, mais armé d'un monster draw tirage couleur/open ended et de la troisième paire, Jean Farine trouve l'un de ses nombreux outs sur la rivière pour battre la top paire de Fliekertje. 180 blindes contre 40 : le match est complètement renversé... mais loin d'être terminé.

Même s'il chute tout près des 20 BB, l'ex-chipleader ne lâche rien et se fend même d'un bluff osé qui aurait pu être le dernier (#96), si Jean Farine avait décidé de payer avec sa top paire. À la place, il paie perdant six mains plus tard (#102), faisant doubler un Fliekertje qui repasse même devant peu après à la faveur d'une couleur rentrée avec une belle poubelle (#112). La suite est à sens unique, Fliekertje s'emparant de tous les gros pots (#130, #133, #136 et #138), avant de conclure sur une main anecdotique. Lauréat du Battle Royale en septembre, Jean Farine pulvérise son meilleur score sur Winamax avec cette deuxième place bonne pour 46 964 €. Habitué des très grosses sommes, vainqueur en 2020 du 6-max KO Championship des Series d'avril et du Grand Tournament et quatrième en septembre du Highroller à 1 000 € pour plus de 68 000 €, Fliekertje signe donc son deuxième plus gros cash sur nos tables, avec cette victoire à 65 801 €. Un top reg, un vrai.

Uvablue : la Razz de trois



Peu de joueurs peuvent se targuer de compter trois titres Winamax Series à leur palmarès, et beaucoup sauraient s'en contenter à la fin de leur carrière. Mais ils sont encore moins nombreux à avoir réussi l'exploit accompli par Uvablue, à savoir s'offrir trois pastilles WS au cours trois festivals consécutifs. Vainqueur de deux tournois PLO Championship entre avril et septembre dernier, ce spécialiste du jeu à quatre cartes a donc remis ça ce mercredi, non pas dans sa variante de prédilection mais sur le premier tournoi de cette quinzaine qui n'était ni du Hold'em ni du Omaha : l'épreuve de Razz à 30 €.

En tête au départ de la finale, il n'a que peu été inquiété lors des 115 dernières mains, accroissant son avance d'entrée de jeu en avalant le short stack odonus (6e, #10) puis en raflant un gros pot (#26) qui précipite la chute de fbata11 (5e, #27). Sans surprise, Mario-all-in est le suivant à passer par la case Game Over (4e, #30), sur une main permettant à dropkick-I.D de doubler et de se poser en menace numéro 1. Son duel avec Uvablue est ainsi la principale attraction d'une longue phase à trois (66 mains), les deux joueurs s'échangeant la tête à de multiples reprises, jusqu'à ce que le futur champion prenne définitivement les devants (#77).

Simple spectateur de ce mano a mano, krigarehatar parvient à doubler trois fois (#83, #88 et #90) pour rester dans la course au titre mais finit par subir le courroux d'un Uvablue en mission (#96). Avec quatre fois plus de jetons en sa possession, il finit le travail sans trembler, malgré un sursaut de dropkick en milieu de heads-up (#106). Avec les 1 679 € de sa deuxième place, ce dernier signe son plus gros gain en tournoi, loin devant les 270 € glanés sur un Omaha Beach en août. Quant à Uvablue, les 2 401 € de la gagne ne rentrent même pas dans le Top 4 de ses perfs mais lui permettent de s'installer un peu plus dans la légende des Winamax Series. On se retrouve en avril pour le 4 à la suite ?

Un buffet de fête



Chaque jour, si vous avez envie de vous faire une petite finale des familles, vous pouvez vous servir le format ou variante qui vous plaît le plus dans le menu varié des Wina Series : ce jeudi, on vous propose ainsi de picorer parmi 18 replays cards-up, que ce soit en Hold'em, en PLO ou en Razz, ou bien encore en Monster Stack, Show One, 4-Max, Win The Button, 3-Max et Deglingos. Parmi les plats principaux, on retrouve évidemment les très prisés Championship. Si avec ça, vous n'arrivez pas à manger à votre faim...



Pour consulter les replays, RDV sur Winamax.fr



Leaderboard : le coup d'État de _Winda



Visiblement, la perspective de remporter le contrat de 50 000 € et d'intégrer le Team Winamax durant un an lui donne des ailes : le finaliste Top Shark _Winda a survolé la journée de mercredi, avec une seconde place sur le 6-max Turbo Championship au lendemain de sa victoire sur l'Event 45 qui lui permet d'engranger 9 400 points supplémentaires en une soirée et aussi de prendre la tête du Leaderboard honorifique des Series. Délogé du pouvoir par une autorité plus forte que la sienne, J.castex a pourtant réussi une belle soirée à 12 000 points, tandis que le wameur domino7 se hisse sur le podium grâce à sa seconde finale dans ces Series sur l'Event 64 : une 7e place lui rapporte plus de 6 500 points. Juste de quoi devancer de très peu AAMAAZING (4e), qui gagne quatre places, tandis que mmmhIMember (5e) se retrouve éjecté du podium, tout comme CADvsZAD (7e). Intercalé au sixième rang, LiveLovLaugh ne perd qu'une place et complète un trio à 63 000 points, devant un autre trio, fort de 60 000 points celui-là : DonaldCanard (8e), victorieux du Master 50, fait son entrée dans le Top 10, tout comme LouisLignare (9e), auteur de deux deeps runs sur le Turbo Championship et l'Event 59 hier soir, alors que BECT0P sauve lui sa place parmi les dix meilleurs.





Benjo, Flegmatic et Rootsah

Le Leaderboard des Series

Tous les résultats en un coup d'œil

Le programme complet

Profitez de 100 € de bonus et de tickets offerts avec le code WSERIES32

Faites le plein de tickets sur la Route des Series ou via les Expresso Qualifiers

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34348

MessagePosté le: 07/01/2022 15:29   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Wina Series, Jour 5 : les 18 Rois mages de jeudi

Quelques pseudos bien connus de nos services sont repartis les bras chargés de présents après une session à plus d'1,7 million d'euros. Venez prendre votre part de galette.




Ce qu'il y a de bien avec les Winamax Series, c'est qu'on peut y participer assis comme debout, de chez soi comme depuis n'importe où ailleurs, sans aucune autre restriction que celle de votre porte-monnaie, et même manger et boire en pleine session ! Un festival aux portes grandes ouvertes donc, prêt à chaque nouvelle édition à accueillir toujours plus de monde, habitués comme nouveaux venus. Une fois encore, on a vu de tout ce jeudi, du one timer sorti de nulle part au top reg en pleine forme, en passant par un doublé... qui aurait bien pu ne pas être le seul de la soirée.

Une soirée de Rois



En ce jeudi 6 janvier, ils sont 18 à avoir connu l'Épiphanie sur les tables de notre festival online, mordant dans une galette à près d'1,8 million d'euros. La plus grosse fève est revenue à KKJbet, vainqueur du 6-max KO Super Championship à 500 € pour 54 029 € (dont plus de la moitié en bounties). Réguliers de nos tournois chers et de ces colonnes, il remporte au moins sa deuxième pastille, la plus belle, neuf mois après celle du Marathon Championship. High score battu également et même explosé pour 0943320377, lauréat du 6-max Championship du soir pour un peu plus de 40 000 €, lui qui s'était invité en demi-finales du dernier 4 Million Event (14e pour environ 15 000 €). Le podium des plus gros gains du jour est complété par JustOneOut, qui a donc trouvé la carte magique pour s'imposer après deux jours d'effort sur le 6-max Monster Stack Championship. Il encaisse en même temps 38 366 €, soit plus de vingt fois son meilleur résultat précédent - en tout cas sous ce pseudo : 1 700 € pour une deuxième place sur le Starter en toute fin d'année.



Cette session était aussi celle des récidivistes, à l'image d'un Papa Deyra de nouveau titré. Deux jours après avoir dealé avec succès le Win the Button Semi-Turbo à 10 €, il a franchi un palier avec une nouvelle victoire deux fois plus lucrative sur l'Event #86, un 6-max KO à 20 €. MelonFraise fut tout près de l'imiter, mais dans la foulée de son titre en Show One dimanche soir, il s'est cette fois incliné en heads-up de l'Event #81 contre decipherer, non sans avoir négocié un joli pactole de 20 040 €. Runner-up de l'Event #66 la veille, Nicolas 'Chevre.Miel' est lui grimpé sur un second podium, celui de l'Event #78, laissant ClopePoker repartir avec le trophée et les 12 089 € à la gagne. Un clopeur lui aussi en plein rush, puisqu'il a terminé en parallèle quatrième de l'Event #79 pour 5 000 € supplémentaires. Un tournoi remporté par le top reg Expresso (près de 85 000 parties jouées chez nous !) bitBlowjb, dont les 13 875 € engrangés constituent de loin le meilleur résultat en MTT. Avec tout cela, on en oublierait presque le nouvel exploit réalisé par Nitn3lav. Passé par la Top Shark Academy cette année (c'était en Semaine 1), il est le deuxième joueur sur cette édition à signer un "3 à la suite", à savoir obtenir un nouveau logo lors de la troisième édition consécutive. Après le Mass Start Championship en avril et le 4-max KO Championship en septembre, son premier gros coup de l'année s'est fait sur l'Event #75, un 6-max KO à 10 €, pour environ 7 500 €.

On sait beaucoup moins de chsoes en revanche voire rien du tout sur Jeremb31, premier vainqueur Mixed Games de ce festival, sur le 8-Game à 50 €. Mais cela ne nous empêche pas de vous proposer ci-dessous un résumé détaillé de sa victoire, et notamment d'un long et rocambolesque duel final. Enfin, terminons avec ces grinders de l'ombre qui ont enfin eu droit à leur moment de gloire, tel que Tehofish, vainqueur du Show One à 10 € de 21 heures après avoir sifflé un petit Summer Shot cet été et empilé les finales sur La Fièvre, Pour la Daronne ou encore le Totem. On pense aussi à Carence en L, multiple finaliste WSeries depuis un an, et enfin consacré lors de cette édition sur un classique tournoi de Hold'em à 50 €. Et puis la France des clubs est représentée ce jeudi par D_Poulet. Le membre de Toulouse Hold'em a battu des ailes sur le Win the Button Turbo de 23 heures. Son plus gros gain chez nous, loin devant ses victoires sur le Magnum, le Morning Live et des Monster Stacks 20 € enregistrées en fin d'année dernière.






KKJbet, un Super champion



Durant les Winamax Series, il y a les Highrollers, et les Super Highrollers. Mais il y a aussi les events Championship... et les Super Championship. Également proposés à un buy-in multiplié par deux (500 € contre 250 €), ces tournois s'imposent donc parmi les plus chers du festival, et sont logiquement prisés par une poignée de top regs de notre fiesta tri-annuelle : YoSoyElPadre (15e) ou Sh0rebreak (13e) ont notamment deeprun cet Event #84 au sein d'un field ayant tout de même enregistré 741 inscriptions. Pourtant, on retrouve peu de noms ronflants en finale, où elpingz débute avec une bonne avance (82 BB contre 52 chez son plus proche poursuivant). Avec un shortstack compté à 16 blindes et des petits tapis décidés à ne rien lâcher, à l'image de A. Hakimi (main #44), de LaRiviere61 (main #58) ou d'un D Water Law tombé ultra-crippled à 2 BB (main #67), il faut logiquement un bout de temps avant d'assister à une première élimination : c'est finalement ce même D Water Law, qui avait réussi à conserver une blinde suite à la main #72, qui saute peu après (7e, #76).

Une sortie qui a le mérite d'accélérer le rythme : mais de manière surprenante, ce sont les deux chipleaders qui s'affrontent sur le plus classique des coinflips lors d'une main #84 fatale à elpingz, qui était donc en tête en début de TF, et qui ne termine qu'à une décevante 6e place. Avec désormais près des deux tiers des jetons en sa possession et chaud patate, KKJbet expulse ensuite à coup de pieds au derrière kickassplay (5e, main #85), puis pousse sur le banc de touche A. Hakimi (4e pour 13 374 € + 4 430 € main #88), qui avait gagné le Rush Hour le soir de Noël il y a deux semaines. Prochain nom sur la liste, LaRiviere61 parvient pourtant à s'en sortir grâce à des plays peu académiques (main #106 et 115) et un double-up heureux (main #111) pour se hisser jusqu'en heads-up après qu'un coinflip inévitable a eu raison de BigGapBtwUS (3e pour 18 724 € + 8 368 €), dernier survivant du Battle Royale en novembre. Mais avec un désavantage en jetons d'environ un contre neuf, LaRiviere61 ne va résister que trois mains avant de céder sous les coups de KKJbet, encaissant un très beau chèque de 26 214 €... mais seulement 734 € de bounties. À titre de comparaison, son vainqueur a lui compilé 27 814 € de bounties en plus de sa récompense de 26 215 €, soit un gain de 54 029 €, mieux que les 46k gagnés pour son premier titre Series lors du Marathon Championship d'avril. 250 €, 500 €... À quand la passe de trois sur un buy-in à quatre chiffres ?

Jeremb31 n'a pas tilté



Ils trépignaient d'impatience depuis le début des Series : les amateurs de variantes ont enfin pu satisfaire leur soif de jeux divers et variés sur le premier tournoi 8-Game du festival, l'Event #80 à 50 € de buy-in. Ils étaient ainsi 287 inscrits à s'écharper en Deuce to Seven Triple Draw, Razz, Pot-Limit Omaha à 4 cartes, Limit Omaha High-Low, Texas Hold’em (Limit et No-Limit), Seven Card Stud et Stud High-Low. Une variante dans laquelle Tanolyno est le premier à craquer en finale (6e, main #6) contre Raisinaldo, qui se charge également d'un BEATthelo très shortstack sur la première main de No Limit Hold'em un peu plus tard (5e, main #17). Mais l'embellie sera de courte durée : deux coups plus tard, il se retrouve embarqué dans un coup un peu sick contre Jeremb31, seul joueur à le couvrir à ce stade. Après avoir payé pour son tapis à la river, on imagine qu'il n'était pas trop content de la main gagnante montrée par son adversaire au showdown pour finalement échouer au pied du podium... Avec les deux tiers des jetons en circulation pour le plan à trois, Jeremb31 est bien parti pour aller chercher le titre et conforte rapidement son avance en Stud avant de provoquer la petite mort de UrGirlInMyBeD (3e pour 1 537 €, main #40).

Débute alors un duel où lobabi tombe vite à un dixième de blinde (!) au bout d'un coup de Limit Hold'em (main #46), soit 17 753 jetons contre 5 572 247 aux blindes 100k/200K... Pourtant, 16 mains plus tard, le voilà de retour à 2 millions ! De quoi relancer complètement un heads-up qui va alors s'avérer beaucoup plus serré, lobabi prenant même le lead à la main #83 sur un coup de Razz, puis se détachant à la main #86. Mais après avoir perdu un improbable coup de PLO alors qu'il couvrait de très peu Jeremb31 à la main #125 (il était favori à 83% quand les deux joueurs sont partis à tapis au flop), le voilà qui se retrouve encore à deux doigts de la sortie avec 2 BB en sa possession... Et il se refait cette fois une santé en Stud Hi-Lo à partir de la main #126, pour réamorcer encore ce duel, repassant en tête à deux reprises. Voir deux fois un adversaire au bord du précipice se rattraper in extremis : voilà qui aurait eu de quoi faire tilter Jeremb31. Mais après que lobabi a repris avec seulement huit blindes en NLHE, ce dernier ne parvient pas à se raccrocher une dernière fois aux branches et Jerem le pousse enfin dans le vide au bout d'une finale longue de 170 mains. lobabi aura donc plus que mérité son gain de 2 152 €, après avoir gagné le Gladiator en novembre et fini second du Prime Time en décembre. Jeremb31, inconnu de nos services, encaisse lui 3 013 € pour ce qui semble donc être une première pastille WS. Le début d'une longue série ?

Le replay, un plat qui se mange froid



Depuis l'expéditif travail d'A ROULETTE sur le dernier duel du Heads Up Deglingos (dix mains, emballez c'est pesé) jusqu'à l'odyssée deepstack du 6-max à 20 € remporté par C_Pa_Darwin2 (200 mains tout rond), en passant par la victoire quatre cartes en main de _XXIII_ sur le PLO hyper turbo, la piñata des Winamax Series renferme une infinité de saveurs, pour tous les goûts et toutes les bourses. Des plats qui se consomment très bien sortis du frigo le lendemain, saupoudrés de l'épice "cards up".




Leaderboard : J.castex confiné au sommet



Il n'aura quitté la tête du classement qu'une seule journée : en haut du Leaderboard honorifique des Series, J.castex a repris son strapontin ministériel à _Winda grâce à une demi-finale sur le Deglingos heads-up de minuit. Le combo victoire/quatrième place signé par ClopePoker lui permet d'atterrir directement en troisième place. AAMAAZING solidifie sa quatrième position avec une nouvelle finale (6e de l'Event 86), tandis que C_Pa_Darwin2 et Nitn3lav entrent dans le Top 10 grâce à leurs victoires respectives. GpasPied fait de même, mais sans avoir gagné (du moins pas encore) : c'est une enviable quantité de finishes dans le top 50 (six jusqu'ici) qui lui permet de revenir en neuvième position.





Benjo, Flegmatic et Rootsah

Le Leaderboard des Series

Tous les résultats en un coup d'œil

Le programme complet

Profitez de 100 € de bonus et de tickets offerts avec le code WSERIES32

Faites le plein de tickets sur la Route des Series ou via les Expresso Qualifiers

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Ethereum2.0
Habitué
Habitué


Inscrit le: 28 Oct 2012
Messages: 433

MessagePosté le: 07/01/2022 20:33   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Bonjour à toi support,

Une question d’ordre technique stp qui m’empêche de me lancer pour l’heure dans Les Winamax series : doit-on porter le masque lorsqu’on est aux tables où peut-on jouer derrière son ordinateur le visage découvert (enfin avec la casquette et les lunettes bien évidemment )

Merci de votre retour
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34348

MessagePosté le: 08/01/2022 10:55   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Wina Series, Jour 6 : et 1, et 2, et 3 doublés

Une soirée à un million d'euros, braquée par un trio de récidivistes.




La chose est entendue : la soirée Series de vendredi est la plus calme parmi les douze au programme du festival. Mais sans vouloir se jeter des fleurs plus que nécessaire, une petite soirée Series, cela une soirée largement plus animée que les plus grosses soirées des sites concurrents. Nulle part ailleurs vous ne trouverez des épreuves à 10 € dépassant les 80 K de dotation, des tournois Highroller offrant des premières places à 20 K, ou des tournois nocturnes rassemblant plus de 3 000 joueurs.

Fois deux fois trois



Et les résultats ne sont pas en reste, avec des vainqueurs nous laissant l'embarras du choix au moment de réfléchir à l'angle à donner au récap' du jour. Un doublé ? Deux doublés ? Mieux que ça : ce sont bien trois doublés auxquels nous avons assisté au cours de ce vendredi à 1,05 million d'euros. Vainqueur du Sunday Surprise inaugural, CADvsZAD a fait bon usage de son invitation à tous les tournois du festival en allant au bout d'une seconde épreuve, le Monster Stack à 50 €. Une victoire à 11 000 € acquise en huit heures de jeu après avoir négocié un deal avec Garcia992. À noter : la quatrième place de cheveuxrose., vainqueur du 6-max Turbo Championship organisé mercredi soir. Sur le Monster Stack à 100 €, PAlN a repris une victoire bien cuite après avoir déjà levé plein de pâte sur le 6-max Hyper Turbo à 50 € lundi soir. Enfin, et c'est peut-être l'exploit le plus impressionnant de ces Series jusqu'à présent, Alex whine s'est offert coup sur coup le Show One à 10 € puis le 6-max KO lancé à 18 heures. Deux victoires obtenues à trente minutes d'intervalle aux alentours de trois heures du matin... et non sans difficulté : sur la première, il est tombé à 6 BB alors qu'il restait cinq joueurs et sur la seconde, il a dû batailler 124 mains lors de son heads-up face à Cizia Zyk. Bilan comptable : près de 14 000 € cumulés. Bravo !

Les plus gros gagnants de la soirée ? Ils se surnomment NICEBLUFFBRO et F.chiesa. Le premier - dont le pseudo ne nous est pas spécialement familier - s'est engraissé de presque 20 000 € sur le 6-max KO à 50 €, tandis que le second a encaissé 21 000 € sur le seul tournoi à 250 € organisé hier, ça s'est passé sur le terrain du 4-max. C'est beaucoup, mais il ne s'agit pas d'un record pour lui puisqu'il avait collecté 58 000 € en remportant le 6-max KO à 500 € l'entrée lors des Series de septembre.

Quoi d'autre ? Sur le HORSE à 100 €, fibusisback remporte le tiercé dans l'ordre. En 2020, l'habitué des Expresso était arrivé placé sur le Purple (runner-up) et le Highroller (troisième). Hier, il a croisé la route d'un certain Cap Haddock. 24 heures après sa seconde place sur l'Event 85, pwncakez améliore son score d'une place (la plus cruciale !) en terminant premier de l'Event 97 - un NLHE classique - au terme d'une finale où figuraient l'ancien finaliste Top Shark moktavarium et le WIP PyroSC. Sur le Knockout de 21 heures, on a vu Joao Vieira monter sur le podium (après avoir été longtemps chip-leader) et DontTreadOnM s'emparer de la médaille d'or. Enfin, Gon-405 entame 2022 en collant une nouvelle pastille à côté de son pseudo, qui viendra remplacer celles gagnés sur le Summer Shots et le Pokus en 2021 : il remporte le 6-max KO à 10 € pour 7 000 €.

Nice work bro

A tapis dès la première main, NICEBLUFFBRO a mené tambour battant la finale du 6-max KO à 50 €, s'emparant du chip-lead au cours des premières orbites et signant de sa main cinq des six dernières éliminations. Du travail soigné.

fibusisback s'est mis au galop

Après dix mains en finale, il avait déjà éliminé deux joueurs (sur des coups de Limit Hold'em et Omaha High-Low), lui permettant de solidifier un chip-lead déjà imposant. Mais fibusisback a tout de même eu besoin de cravacher un peu pour remporter la photo finish sur le HORSE à 100 €, ayant perdu la tête alors que les trois derniers joueurs abordaient l'ultime virage de la course. C'est grâce un énorme coup de Razz gagné face à son dernier adversaire (le bien nommé OnMyH0rse) qu'il se remettra en selle, avant de donner le coup de pied de l'âne du cheval en Stud.

Ils n'ont pas pris de pause vendredi soir



Une soirée calme, vraiment ? Pas pour les 16 vainqueurs d'hier, qui n'ont clairement pas ménagé leurs efforts, certains devant s'escrimer jusqu'à quatre heures du matin pour venir à bout de leurs derniers adversaires. Pendant qu'ils profitent d'une grasse mat' amplement méritée, on vous laisse découvrir leurs secrets, révélés grâce à la magie de nos replays "cards up".





Leaderboard : _Winda reprend les rênes



Toujours en tête en finale de la Top Shark Academy (son écart sur ses trois poursuivant s'est réduit mais reste laaaaaarge), _Winda retrouve le fauteuil de leader sur le classement honorifique des Series. Et ce sans avoir rien fait de spécial hier : s'inscrire à quinze tournois lui a suffi pour gagner le quota de points nécessaires pour voler le totem à un J.castex ayant posé un RTT vendredi soir (zéro tournoi joué) et qui chute donc en sixième place. Le wameur domino7 passe de la cinquième à la deuxième place après trois nouveaux finishes dans le top 50. Le freerolleur du Sunday Surprise CADvsZAD retrouve le podium grâce à sa seconde victoire. Un qui entre dans le Top 10 pour la première fois, c'est Cap Haddock, suite à sa deuxième finale du festival. Ça s'est passé en HORSE (voir plus haut).





Benjo

Le Leaderboard des Series

Tous les résultats en un coup d'œil

Le programme complet

Profitez de 100 € de bonus et de tickets offerts avec le code WSERIES32

Faites le plein de tickets sur la Route des Series ou via les Expresso Qualifiers



Dernière édition par BenjoDiMeo le 08/01/2022 11:20; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34348

MessagePosté le: 08/01/2022 10:56   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Ethereum2.0 a écrit:
Bonjour à toi support,

Une question d’ordre technique stp qui m’empêche de me lancer pour l’heure dans Les Winamax series : doit-on porter le masque lorsqu’on est aux tables où peut-on jouer derrière son ordinateur le visage découvert (enfin avec la casquette et les lunettes bien évidemment )

Merci de votre retour


Masque optionnel, mais capuche obligatoire. Le respect des gestes barrière vis à vis des mains comme As-Valet et 7-8 suité reste fortement conseillé.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Ethereum2.0
Habitué
Habitué


Inscrit le: 28 Oct 2012
Messages: 433

MessagePosté le: 08/01/2022 22:39   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Merci pour ta réponse, support!

Grace à ces précieux conseils, j'ai osé me lancer dans le grand bain, malheureusement j'ai mis trop de gel hydroalcoolique, ca m'a piqué Shocked
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34348

MessagePosté le: 09/01/2022 12:43   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Wina Series, Jour 7 : week-end warriors

15 nouveaux vainqueurs, un million d'euros distribués, et des variantes plus sympa qu'Omicron.




stak0max agrandit sa collec'



Près de la moitié des quinze vainqueurs couronnés hier sont partis se coucher avec des gains à cinq chiffres : pas mal pour un samedi de Series qui se veut traditionnellement une journée où beaucoup de joueurs, pros comme amateurs, choisissent de s'éloigner des tables (avant de revenir en force pour l'énorme soirée du dimanche). L'un de ces joueurs ayant raflé plus de 10 000 € est stak0max. Pas du tout un pseudo inconnu de nos services puisqu'on a déjà eu l'occasion de le féliciter pour deux titres Series, remportés coup sur coup en septembre 2021, puis un titre Pokus conquis dans la foulée. Hier, il s'est illustré sur l'Event 113, un 6-max KO à 20 € qui offrait la dotation la plus importante de cette septième journée (si l'on excepte l'Event 116, qui ne se terminera que ce dimanche soir). Seulement 60 mains ont été jouées en finale : c'est en dessous de la moyenne pour un tournoi programmé à 20 heures (entendez par là : un tournoi deepstack). Il faut dire que le vainqueur s'est chargé d'éliminer cinq de ses six derniers adversaires, et a trouvé une rivière proprement magique pour expédier son duel final face à Lowis278. De quoi accélérer n'importe quel tournoi, peu importe sa structure...

Bambushku le touche-à-tout



On le connaît depuis longtemps comme un redoutable compétiteur en No-Limit Hold'em : depuis quelques mois, Timothée Marlin semble avoir envie de conquérir d'autres territoires, derrière le pseudonyme Bambushku (cela fait un moment que le légendaire AzizDuLoft a pris sa retraite). On en veut pour preuve cette nouvelle victoire sur le format par définition le plus tout-terrain, le 8-Game, joué hier dans sa version la plus chère et qui fait suite à deux mini bracelets remportés sur les Mini WSOP durant l'automne, déjà en 8-Game mais aussi en PLO High-Low. Arrivé en finale avec le plus gros tapis, Timothée est parvenu à consolider sa position rapidement grâce à une série de coups gagnés en Limit Hold'em puis en Deuce to Seven. Cap Haddock (qui disputait sa troisième finale du festival) lui causera quelques soucis en 3-handed lors d'une phase de Stud High-Low, puis de très gros soucis lors du (long) heads-up final, parvenant même à accumuler 90 % des jetons en circulation. Un bon run en Omaha High-Low sauvera Marlin de l'élimination : il reprendra l'avantage sur leur terrain de jeu de prédilection, le NLHE, avant de porter l'estocade finale sur un coup de Stud.

XV de chance



Depuis le dernier duel du Deglingos Heads-Up de minuit, torché en huit mains par Laich Moncha, jusqu'au marathon tout-terrain du 8-Game Championship, long de 195 coups, les quinze héros de samedi soir sont immortalisés à jamais, grâce aux replays "cards up" accessibles en un seul clic dans le tableau ci-dessous.



Pour consulter les replays, RDV sur winamax.fr



Leaderboard : le calme avant la tempête ?



La session de samedi n'a provoqué que très peu de changements au sommet du classement honorifique des Series : les dix noms listés hier sont toujours à leur poste. Tout au plus remarquera-t-on l'accession en tête de domino7. Présent dans le Top 10 depuis plus ou moins le coup d'envoi du festival, le wameur rafle son totem de leader à _Winda sans avoir signé de nouvelle perf' marquante, sur la foi de 13 nouvelles inscriptions à des épreuves. L'actuel finaliste de la Top Shark Academy s'est contenté de jouer douze tournois "seulement" hier soir... C'est certain : avec ses 20 tournois au programme et un garanti global tutoyant les quatre millions d'euros (sans compter les cinq Flights), la session dominicale va forcément bouleverser le classement.





Benjo

Le Leaderboard des Series

Tous les résultats en un coup d'œil

Le programme complet

Profitez de 100 € de bonus et de tickets offerts avec le code WSERIES32

Faites le plein de tickets sur la Route des Series ou via les Expresso Qualifiers

Les pages à suivre

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
KurWamaX
Hall of Fame
Hall of Fame


Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 8738

MessagePosté le: 09/01/2022 16:36   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Domino toujours aussi constant !

C'est remarquable

_________________
tant qu'il te reste des jetons t 'es pas au bar !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 1584

MessagePosté le: 10/01/2022 16:17   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Jour 8 : un carré de doublés

Quatre doublés en une soirée, 1,8 millions d'euros distribués : récit d'un dimanche que l'on est pas prêts d'oublier.

Quatre doublés Wina Series en une seule soirée ? C'est l'incroyable dénouement que nous a offert le second dimanche du festival. Du calme : il s'agit de doublés sur l'ensemble du festival, ils n'ont pas été réalisés en une seule session. Mais tout de même : cette session dominicale, qui a offert 1 807 732 € très exactement et sacré 17 vainqueurs restera parmi nos fiestas les plus mémorables. Pour que la fête soit complète, il ne manquait qu'un titre pour l'un de nos Team Pros... mais João Vieira a échoué en heads-up d'un très beau 6-max Championship sur deux jours, face au célèbre Jean-Robert "SeptGeckos" Autran. Avec les trous de mémoire en moins, on vous fait le débrief' d'une soirée bien arrosée, où les bouchons de champagne ont sauté les uns après les autres.

Une noce de diamant (rouge)


Plutôt habitué à grinder nos tournois low-stakes (vainqueur du Big Bang, de tournoi Kill The Fish ou encore runner-up After Foot en août dernier), ndp33 va changer de standing grâce à sa victoire dans le Sunday Surprise : car en plus des 16 439 € gagnés pour avoir dominé un field gigantesque de plus de 25 000 entrées, il intègre directement le club très fermé des joueurs Red Diamond sur Winamax durant un an ! Le voilà qui fait maintenant partie des VIPs de notre site, avec la pléthore d'avantages qui en découle, comme une accumulation de Miles sextuplée, des bonus mensuels jusqu’à 1 000 €, des freerolls mensuels dotés de 20 000 € et des invitations aux tournois live Winamax. Allez, c'est l'heure de découvrir un nouveau monde...

Des doublés comme s'il en pleuvait


2022, année des doublés ? C'est ce qu'on pourrait croire en consultant les résultats de cette huitième journée de Winamax Series. Car si les jours précédents ont accouché de leurs lots de doubles victoires, cette fois ce ne sont pas moins de quatre joueurs qui ont remis le couvert après avoir déjà triomphé plus tôt dans le festival. De mémoire de journaliste Winamax, on n'avait encore jamais assisté à un tel feu d'artifice sur une seule soirée Series...

On commence avec Carence en L, qui ne manque visiblement pas de skill sur les tournois à 50 € puisqu'après avoir foncé droit au but dans le Turbo de 22 heures jeudi (un NLHE gagné pour 11 746 €), il a cette fois fait preuve d'endurance pour s'adjuger le Marathon à 50 € de 18 heures pour 27 035 €. BECT0P, l'un des top players de notre Leaderboard (voir plus bas), fait une nouvelle fois preuve de sa régularité sur ces Series avec une sixième place bonne pour 4 924 €. Le second doublé est signé Duncan-Idaho, qui a lui confirmé qu'il était à l'aise avec quatre cartes en mains : après avoir ship le tournoi de Pot Limit Omaha High-Low mardi, il se paye cette fois l'Event #133, un PLO KO à 50 €, pour un gain de 5 861 € (dont plus de la moitié en bounties). On revient en détail sur sa perf plus bas : il a notamment vaincu le reg LacosteA1M en heads-up (runner-up pour 2 698 € + 1 104 €, après un re-entry). On poursuit cette série de doublés avec AAMAAZING., qui semble être dans la "zone" en fin de semaine : une nouvelle fois, il commencera sa semaine d'excellente humeur puisqu'après avoir gagné le 6-Max KO de 23 heures dimanche dernier, il remporte le 4-Max KO Semi-Turbo de 21 heures pour 4 534 € + 2 348 € (après avoir re-entry). Enfin, R301 a encore sorti la sulfateuse sur l'Event #141, un 6-Max Turbo à 100 € : il encaisse 16 527 € et montre qu'il vise juste sur toutes les gammes de buy-in suite à son premier titre sur un 6-Max Rebuys à 5 € mardi soir.

 





Lui n'a pas réussi le doublé, mais a tout de même de quoi faire la fête : le streamer de renom SeptGeckos est le champion du 6-Max Championship joué sur deux jours. L'ancien champion Pokus, finaliste Series en septembre, vainqueur Battle Royale et finaliste Grand Tournament encaisse 39 791 € (il a bien fait de re-entry) après avoir imposé son flow dans la dernière battle à un punchchliner de très haut niveau, notre Team Pro João Vieira, runner-up pour 28 386 €, son second plus gros gain sur Wina depuis 2018. curevor (7e), l'un des plus gros gagnants MTT de l'histoire de notre site (champion du Highroller Million des Series en 2018 pour 213K), et kropeta (6e), empereur du Main Event en février, avaient auparavant subi le même sort. On vous raconte cette énorme TF ci-après.



ZicO_LocO peut aussi avoir le sourire : double vainqueur du Purple en août, 7e du Highroller à 1 000 € des Series de novembre pour plus de 30 000 €, il s'adjuge l'Event #129 pour 23 866 € (encore un qui a eu raison de re-entry). Autre joueur à s'être bien servi dans notre piñata dominicale : BaleiaRomulo, qui a dansé sur l'Event #132 (un 6-Max à 20 €) pour un gain de 16 705 €, lui qui avait déjà placé sa choré sur un event Series en 2020 et un Pokus il y a quelques mois. Marc Dusmic avait également chopé un Monster Stack à 10 € sur les Series de septembre : cette fois, il s'impose sur le KO 30 € de 23 heures pour 7 407 €, soit environ six mois de SMIC net. bliuser, lui, n'avait encore jamais atteint la perfection : 6e du dernier 4 Million Event, 6e d'un Highroller Funday, 7e du Main Event Master KO, il a cette fois trouvé le petit truc qui lui manquait pour enfin s'imposer dans l'Event #138, un 6-Max à 10 € qui lui rapporte 11 044 €. Un gain quasi similaire a celui de Menopausa sur le 3-Max Déglingo à 50 € de minuit (11 300 €), sauf que lui n'a mis que 1 h 42 pour l'obtenir ! Les clubs se sont également illustrés ce dimanche : KkarukerAa X a bien représenté Kill Tilt en s'adjugeant l'Event #140, un NLHE 20 €, pour 8 487 €, tandis que 4 win, gagnant du PLO Turbo à 100 € pour le club de Max Breizh PC, va pouvoir brandir fièrement le drapeau breton au milieu de notre festival.
 





On avait vu très grand pour notre Highroller Million KO à 1 000 €, en lui conférant un garanti d'1,5 million d'euros : à l'issue du Day 1, il manque finalement 103 500 € dans le prizepool pour atteindre cette somme, avec tout de même 1 470 entrées comptabilisées. N'empêche, au moins deux chèques à cinq chiffres seront distribués sur ce tournoi, dont 110 721 € pour le vainqueur (sans compter ses éventuels bounties), et cela fait visiblement bien saliver Victor Choupeaux. Crokou devra cependant en découdre avec 245 adversaires encore en course, dont un paquet de champions WS, Pokus ou KO Battles, un prétendant au titre de Top Shark 2020 (Cryto_Nit, néanmoins shortstack), un vainqueur KING5 et 17e du Main Event des WSOP 2021 (Chevre.Miel) ainsi que trois pros W (rien de moins qu'Adrian Mateos, João Vieira et Mustapha Kanit). Le titre sera décerné mardi soir après trois jours de combat sans merci.

SeptGeckos n'a pas lézardé



Un Gladiator par ci, un XTASE par là, un bracelet de Mini Champion du Monde cet été faisant suite à un Battle Royale Funday remporté l'hiver précédent et un paquet de places d'honneur sur certains de nos tournois les plus chers : Jean-Robert 'SeptGeckos' Autran est ce que l'on appelle un top reg de notre site - et pas que du nôtre d'ailleurs - et ce depuis de longues années. Mais il manquait encore à ce membre historique de la communauté française, anciennement connu sous le pseudo de 'pulsar83', la consécration sur un tournoi WSeries. Une anomalie réparée ce dimanche soir, et de quelle façon : Jean-Rob' s'est ainsi offert un 6-max Championship sur deux jours, après avoir dominé plusieurs joueurs de renom en finale, dont le n°1 de la All-Time Money List online, notre W rouge portugais João 'Naza114' Vieira.

Assis à la droite du chipleader Hanss82, il ne met que 27 mains à lui ravir la tête, grâce à une belle rencontre deux paires contre deux paires. Il se montre ensuite patient autour d'une TF résolument sage, où personne ne veut se mettre en danger. Les blindes défilent, la moyenne chute et il ne reste ainsi que deux blindes au vainqueur du Highroller Million des Series de janvier 2018 curevor lorsqu'il se fait cueillir par SeptGeckos sur la main... 71 ! Les choses s'accélèrent alors, Jean-Robert se chargeant peu après de Kropeta (6e, #81) pour faire grimper son tapis à près de 50% des jetons en circulation. C'est alors que João Vieira sort de sa boîte, réalisant les deux éliminations suivantes, à chaque fois avec une paire de Valets contre un As mal kické : Jesuis1niT d'abord (5e, #102), suivi de ZizoudeUno (4e, #116). Entretemps, SeptGeckos avait accentué son avance en remportant un nouveau gros pot contre Hanss82 (#114). Ce dernier ne s'en remettra pas, finissant par envoyer la boîte avec une main bancale, dominée tout du long par celle de Jean-Robert (3e, #131).

87 blindes contre 36 en la faveur de pulsar : le heads-up final a de quoi faire saliver sur le papier, mais João ne parvient jamais à inveser la tendance. La main #136 symbolise bien ce manque de réussite dans la dernière ligne droite pour le Madérois, qui finit par partager le pot après avoir pourtant trouvé le flop quasi parfait. Le match se termine ainsi sur une main anecdotique, laissant Naza à une marche d'un deuxième titre WSeries, plus de trois ans après le précédent, mais tout de même enrichi de 28 386 €. À l'inverse, Jean-Robert Autran peut sabrer le champagne en attendant de recevoir la bouteille floquée à son nom : les 39 791 € de ce titre constituent le plus gros gain de sa carrière. "Contre le boss de fin en plus !", n'ont pas manqué de faire remarquer certains sur Twitter. Assurément une soirée dont il se souviendra longtemps.

Duncan-Idaho dans un état proche de l'Omaha



Le Hold'em, très peu pour lui. Sur ces Series, Duncan-Idaho a choisi de faire mordre la poussière à ses adversaires en Omaha. D'abord en format Hi-Lo, c'était mardi soir sur l'Event #47, remporté après deal pour 2 800 € ; puis ce dimanche, sur un tournoi de PLO version Knockout sur lequel il n'a pas fait dans la dentelle. C'est bien simple, le long des 107 mains d'une finale débutée avec 123 blindes et un écrasant chiplead, il n'a jamais quitté la tête, se chargeant de quatre des six dernières éliminations. Il achève pour commencer les deux short stacks 5LLL (7e, #16) et Amazon Prime (6e, #20) avant de se calmer, pour laisser le beau rôle à LacosteA1M. Celui-ci parvient à rester en tête face au monster draw de EnLaJicoteca (5e, #38) avant de rentrer le sien pour vaincre le brelan floppé de Kukulkan. (4e, #60).

Les débats sont alors légèrement rééquilibrés, avec trois joueurs entre 45 et 70 blindes, mais Duncan-Idaho s'offre alors la majorité des gros pots (dont une rencontre full over full contre Lacoste sur la main #68) pour reprendre ses distances. Dame Chance continue de lui sourire au moment de sortir ELJIGE sur un bon vieux "flip au flop" (3e, #87), puis sur la main finale, un lancer de pièce tout ce qu'il y a de plus banal faisant suite à un heads-up à sens unique. De quoi ajouter 3 161 € de primes aux 2 699 € à la gagne et signer un nouveau high score en MTT chez nous. Et dire qu'avant ce festival sa meilleure perf' - sous ce pseudo - était une victoire à 400 € sur un Kill the Fish...

Flights : des garanties survolées



Au cours du week-end, le Giant, le High Five et le Million Event ont atteint sans forcer les dotations minimum qui leur étaient promises, le High Five passant même la barre des 130 % de son garanti. Avec plus de 75 % de l'objectif atteint et encore trois journées entières pour se qualifier sur les Day 1 programmés entre 15h et 22h30, le Colossus et le 4 Million Event ne devraient pas avoir de mal à faire de même avant leurs Day 2, qui démarreront mercredi à 21 heures.

Pas des joueurs du dimanche



"Mais comment on fait, pour gagner au poker ?" Pas sûr que cette éternelle question trouve un jour une réponse définitive... mais avec le replay intégral et "cards up" de chacune des finales jouées dimanche, que nous vous proposons ci-dessous, il y a forcément quelque chose pour qui veut prendre la peine de s'y pencher.

Retrouvez tous les replays sur Winamax.fr.
 


Leaderboard : cent patates, sinon rien



Le tarif d'entrée est désormais fixé à 100 000 points au sommet d'un classement honorifique désormais dominé par AAMAAZING suite à sa seconde victoire du festival. Normal : cela faisait un moment qu'il attendait son heure dans le Top 10. YueXiaLaoren y fait irruption suite à sa troisième place sur le NLHE à 100 € - jusqu'à présent il s'est classé dans le top 100 de huit tournois. Chevre.Miel, lui, en est à six finishes dans le top 30 : il pointe désormais en neuvième position au Leaderboard, juste au-dessus d'un - Tiresias - trois fois finaliste depuis le début du festival.


Benjo, Flegmatic & Rootsah

Le Leaderboard des Series

Tous les résultats en un coup d'œil

Le programme complet

Profitez de 100 € de bonus et de tickets offerts avec le code WSERIES32

Faites le plein de tickets sur la Route des Series ou via les Expresso Qualifiers

Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
KurWamaX
Hall of Fame
Hall of Fame


Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 8738

MessagePosté le: 11/01/2022 19:42   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

YES !!!!

j'ai battu mon nombre de 80/20 perdu sur les series Smile

_________________
tant qu'il te reste des jetons t 'es pas au bar !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rootsah11
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 17 Déc 2019
Messages: 415

MessagePosté le: 12/01/2022 14:07   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Wina Series, Jour 9 : une nouvelle vague de récidivistes

3 pseudos viennent s’ajouter à la (longue) liste des doubles vainqueurs, tandis que François « On_The_Road » Pirault offre au Team W son premier sacre de 2022.

Les jours se suivent et se ressemblent sur les Winamax Series… sans que vienne pointer le moindre sentiment de lassitude. Au contraire : chaque nouvelle soirée est l’occasion de s'extasier devant des nouveaux fields mammouth et dotations surnaturelles, et de saluer la régularité des compétiteurs les plus en forme. Alors que se profile – déjà – la dernière ligne droite du festival, aucun signe de relâchement sur nos tables : près de 2,2 millions d’euros ont été distribués au cours d’un lundi marqué par trois nouveaux doublés et la première victoire de l’année du logo W.

Des x2 qui rapportent gros


Vous l’avez compris : au moment de hiérarchiser les perfs d’hier pour vous offrir ce résumé de l’action, on n’a que l’embarras du choix. Allez, honneur aux récidivistes. Décidément au four et au moulin en ce mois de janvier, J.castex remporte une nouvelle élection, six semaines après un premier scrutin favorable en Deglingo. Cette fois, c’est sur le 6-max KO à 20 € et devant plus de 5 000 candidats qu’il termine en ballotage ultra favorable. Pendant ce temps, Adrien Guyon n’en finit pas de faire grimper sa cote d’amour. Toujours sous le pseudo Je t’aime ., l’ancien Team Pro fait suivre son sacre sur le gros PLO de mardi par un triomphe turbo sur le NLHE de 23 heures : à peine 2 heures 30 lui auront suffi pour surclasser 913 adversaires, et partir se coucher avec 8 000 € dans son escarcelle. Complétons cette trilogie de doublettes avec Timothée « Bambushku » Marlin, décidément en pleine conquête de territoires exotiques : vainqueur du 8-Game Championship samedi soir, l’ex-AzizDuLoft conquiert cette fois le PLO High-Low à 30 €.



Le Team Winamax avait bien failli frapper fort dès la deuxième soirée du festival, via un Pierre Calamusa ne chutant que sur la dernière marche de l’Event 26. Par la suite, on a retrouvé le logo W en finale à plusieurs reprises… sans toutefois le voir tout en haut. C’est désormais chose faite après la victoire de François « On_The_Road » Pirault sur le 6-max KO à 100 €, au terme d’une finale où l’on pouvait croiser le membre du Stream Gang ekippppppppp et le double vainqueur Series Alex whine. Un titre bon pour 22 000 € qui vient presque un an, jour pour jour, après celui remporté sur le 6-max Turbo Championship des Series de janvier 2021, et qui avait largement contribué à lui faire gagner la Top Shark Academy et intégrer le Team.
 


On espère qu’il vous reste un peu de place pour quelques exploits supplémentaires, déroulés avec le débit d’une mitraillette. Quatrième du 4 Million Event il y a un an pile et vainqueur d’un Main Event en novembre, WeeeeC137 se régale – 30 kilos euros - sur le Day 2 du 6-max KO à 50 €… mais pas autant que rankapawer (a priori un pseudo récent), qui ramasse 50 000 piécettes sur la version « Championship » du même tournoi. On pense aussi avoir affaire à un nouveau pseudo concernant le joueur de Kill Tilt momolechat, qui n’avait joué qu’une poignée d’Expressos avant de briller sur le PLO5 le plus cher du festival. Vainqueur Circus en 2019, kobale94 fait un beau x600 sur le Monster Stack à 20 € (plus de 11 000 € de gains). Le jeune reg Mathieu “lapoooonte” Pontin remporte un quatrième logo (il avait déjà un Circus et deux Series) ainsi que 4 000 € sur le 5 € de 20h (un 6-max KO) qui a éclaté sa garantie (x2, un de plus !), ça s’est passé en live devant sa commu de 400 viewers malgré l’heure tardive. Un autre qui poursuit sa collection de trophées (et fait mentir son pseudo) : ruinemax.fr, plus riche de 15 000 € au terme du 6-max rebuys à 10 € après un titre Pokus (novembre 2020), un titre Series (janvier 2021) et un bracelet Mini WSOP (novembre 2021). Vainqueur du Grand Tournament en octobre pour 26 000 €, MrKnowsBest bat déjà son best score avec un titre à 40 000 € sur le 6-max KO Championship à 250 €. Enfin, la troisième finale Series fut la bonne pour Shabalba, sacré sur le 4-max KO de 22 h.

On_The_Road again, again and again


En voilà une belle façon de célébrer l'anniversaire de sa victoire lors de la Top Shark Academy ! Un an après avoir tout écrasé sur son passage avec notamment un premier logo à la clé, François Pirault s'est offert ce lundi soir sa troisième pastille Winamax Series sur l'Event #146, un Knockout à 100 € entamé à 18 heures. Le tout, avec une facilité déconcertante. Chipleader au départ de la finale, il maintient d'abord son avance, assistant en spectateur à la première élimination, celle du short stack All4Dady par son voisin de droite Fee-KK-allin (7e, main #22). Ce dernier ne le sait pas encore, mais il ne lui reste plus que cinq coups à disputer sur ce tournoi. C'est lors d'une confrontation cut-off contre bouton face à notre Pro que tout se joue : avec ses deux paires, Fee s'empale contre la quinte trouvée river par notre Pro et lui livre un énorme pot sur un plateau (6e, #27). Il ne faut ensuite que dix mains supplémentaires pour faire tomber à trois le nombre de prétendants au titre, le membre du Stream Gang ekippppppppp remportant un flip crucial contre Alex whine (5e, #31) avant que que iTsMyBounty ne s'empare du tapis de MonAmieJolie (4e, #37).

C'est alors qu'On_The_Road démontre toute sa science du jeu. Il rentabilise parfaitement une rencontre flush contre flush (#42), se fait payer avec full par une hauteur Roi (#51) et avec deuxième paire par une hauteur Dame (#65). Il bénéficie même du soupçon de réussite nécessaire pour sortir vainqueur d'un 20/80 fatal à iTsMyBounty (3e, #95). Avec plus de cent blindes contre 15, le heads-up contre ekippppppppp n'est qu'une formalité et s'achève sur un lancer de pièce on ne peut plus classique. Vainqueur du Shooter, de l'XTREM, de l'XTASE et du Battle Royale ainsi que d'un Expresso à 20 000 € en décembre, Matthew décroche sa meilleure perf' en MTT grâce à cette deuxième place, pour un gain total de 14 922 €. De son côté, François dépasse lui les 20 000 €, grâce à 9 643 € de bounties s'ajoutant aux 12 651 € de sa première place. Un nouveau titre taille patron.

He's got the rankapawer


25 blindes pour aborder une table finale, c'est peu quand le chipleader en compte 120. Non vraiment, au départ de la TF du 6-max KO Championship, il fallait posséder un sacré don de divination pour imaginer que rankapawer allait éliminer Moumou52 en cinquième place 86 mains plus tard. D'autant qu'après la sortie du short stack prestacu (7e, #6), c'est justement rankapawer qui récupère le statut de lanterne rouge, végétant entre 15 et 25 BB durant la majorité de la phase à six puis à cinq, une fois GokPaslAAs sorti sur un flip par LaVistaPrint (6e, #54). Tombé à douze blindes, son plus bas niveau lors de cette finale, rankapawer trouve alors un double up contre ger0nim0_ (#59), puis un second contre Moumou52 (#68), première étape vers l'élimination de ce dernier à une place que l'on imagine bien décevante.

Nouveau leader, rankapawer passe alors de la fonction survie au mode rouleau-compresseur, commençant par se faire payer trois streets par un LaVistaPrint légèrement calling station sur les bords (#96), qu'il éliminera un peu plus tard avec les flèches (#105). Le 3-handed met un peu plus de temps à se décanter, mais après avoir fait doubler ger0nim0_ (#135), Giooorrr finit par rendre les armes (#145). Le heads-up final ne dure qu'une petite main, la faute à un ger0nim0_ ayant décidé de jouer à fond sa bottom paire. Mauvais timing, puisque rankapawer en possédait deux, et les plus belles. Tout nouveau joueur - ou tout nouveau pseudo - comptant à son actif une deuxième place sur le Battle Royale signée le jour de Noël, ger0nim0_ décroche une nouvelle médaille d'argent et 33 487 € pour son joli parcours. Soupçonné lui aussi d'avoir changé d'alias il y a quelques semaines, rankapawer explose quant à lui les compteurs et passe la barre symbolique des 50 000 € de gains, grâce à plus de 18 000 € de primes.


Une leçon à retenir du Top 5 des mains de la semaine ? Ne pas crier victoire trop vite... Envoyez-nous vos plus beaux renversements de situations à multiplex@winamax.fr

Le chemin vers la victoire


On_The_Road
a montré la voie à 18 de ses compères joueurs lundi... Bon, certains ont mis plus de temps (deux jours de tournoi pour le trio d'ouverture de ce tableau) que d'autres (2h32 pour Olivyeah22, vainqueur du Heads Up Déglingos de minuit) pour atteindre leur destination finale, un titre sur notre festival phare. On vous propose de revivre les derniers kilomètres de leurs périples en replays cards-up.

Retrouvez tous les replays sur Winamax.fr.




Leaderboard : J.castex redonne de la voix


En ce moment, il ne reste jamais loin du feu des projecteurs. Descendu à la 7e place de notre classement honorifique ce week-end, J.castex a repris son poste de numéro un du gouvernement Wina Series en gagnant sa deuxième pastille sur le 6-Max KO 20 €. Ses quatre plus proches poursuivants, AAMAAZING, domino7, _Winda et CADvsZAD reculent tous d'un rang en raison d'un lundi pas très prolifique, tandis que C_Pa_Darwin2 retrouve sa place dans le Top 10 (6e) grâce notamment à une finale dans l'Event #158 et une 29e place sur plus de 2 000 joueurs dans l'Event #146. YueXiaLaoren (7e) et ClopePoker (8e) perdent deux sièges, alors que c'est le statu quo pour Chevre.Miel (9e) et - Tiresias - (10e), ce dernier franchissant tout de même la barre des 100 000 points.


Benjo, Flegmatic & Rootsah

Le Leaderboard des Series

Tous les résultats en un coup d'œil

Le programme complet

Profitez de 100 € de bonus et de tickets offerts avec le code WSERIES32

Faites le plein de tickets sur la Route des Series ou via les Expresso Qualifiers

Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rootsah11
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 17 Déc 2019
Messages: 415

MessagePosté le: 12/01/2022 14:32   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Wina Series, Jour 10 : ils en ont encore sous la pédale

Tandis que MrKnowsBest signe un très lucratif doublé en remportant le massif Highroller, And1ero bouscule les lignes en finale de la Top Shark Academy espagnole.

Près de 1,8 millions d’euros distribués mardi, 17 nouveaux vainqueurs, un doublé supplémentaire, et du remue-ménage du côté des apprentis requins espagnols : à deux jours de leur conclusion, les Winamax Series n'ont pas encore livré toutes leurs surprises.

Savoir mieux pour gagner mieux


La fin du temps réglementaire approche sur les Winamax Series… et les joueurs sur le terrain mettent toutes leurs forces dans la bataille pour nous offrir de belles actions de jeu et des buts de légende. Parmi ceux qui ont scoré pour la première fois mardi soir : Kurcias. Habitué de nos grosses tables (on l’a déjà vu victorieux et/ou finaliste du Battle Royale, et en finale de tournois à 1000 € comme le Grand Tournament ou un Highroller Series), il ouvre la marque sur un 6-max KO à 50 € ayant atteint les 186 000 € de dotation : un but à 19 000 €. Sur le Day 2 du NLHE 6-max à 50 €, minigosen fait encore mieux – 25 000 € – dans la foulée de ses victoires sur La Fièvre, l’After Work et le Gladiator au cours de l’année 2021. De grosses sommes… mais qui semblent riquiqui comparées à la timbale de 203 000 € décrochée par MrKnowsBest sur le Day 3 du fameux Highroller à 1 000 €, seulement 24 heures après sa victoire sur le 6-max KO Championship. Oui : cette dixième soirée nous a offert un énième doublé supplémentaire, le plus gros de tous sur cette édition. Un exploit qu’on vous détaille évidemment en milieu d’article, avec le replay commenté de la (longue) table finale.

Il ne totalise qu’une cinquantaine de parties sur Winamax (sous ce pseudo tout du moins) : N3V3R-G1V3UP se connecte uniquement pour disputer des épreuves à 250 euros l’entrée… ce qui était définitivement une bonne idée puisqu’il est venu à bout du PLO 6-max KO Championship, au terme d’une finale où l’on a croisé Cap Haddock, décidément souvent classé sur ces Series, mais pas (encore) gagnant.





Du côté de la Top Shark Academy, le coup de sifflet final va lui aussi bientôt se faire entendre. Dans la version française dominée depuis le début par _Winda, un challenger a fait parler de lui mardi soir : -Alouette-, runner-up du Show One de 23 heures derrière beverlyly. Une perf’ valant 4 300 € et 8 300 points au classement, mais il en faudra beaucoup plus au cours des 60 prochaines heures : -Alouette- reste troisième au classement derrière un Crypto_Nit ayant réduit le fossé le séparant de _Winda (juste un poil : il est désormais en retard de 16 000 points) en gagnant hier hors du terrain des Series, sur le Ball Trap à 10 €. Du côté espagnol, le suspense est d’un autre acabit : And1ero a complètement rebattu les cartes avec sa victoire sur le 6-max Rebuys à 10 €. Le voilà désormais en tête du classement avec près de 4 000 points d’avance sur borjatm5, son poursuivant le plus proche.


Quelques belles actions supplémentaires dans la surface : b0neman agrandit un palmarès déjà interminable (3e sur la Trilogy à 50 € d’août 2020 pour 30K, vainqueur et finaliste Battle Royale en 2021, 3e d’un Highroller Funday en novembre…) avec un titre à 9 300 € sur le 6-max KO à 20 €. Après avoir ship un 6-max KO sur l’édition de septembre dernier, KeepFaithBro renouvelle sa pastille Series avec une victoire sur le PLO 6-max à 50 €. Double vainqueur du Top 50, TonyParker termine sa session sur le buzzer, avec un panier à trois points marqué à 2h32 sur le NLHE 30 € Turbo. Enfin, la frustration est peut-être de mise chez cabrooooon, qui signe l’exploit inhabituel de terminer à la fois en seconde place du PLO 6-max à 50 € ET du PLO Championship à 250 €. Relativisons : ces quasi-victoires lui rapportent tout de même 11 030 €.

MrKnowsBest savait mieux que tout le monde


C'est ce qui s'appelle un gros, un très gros doublé. Lauréat du 6-max KO Championship lundi soir pour près de 40 000 €, MrKnowsBest se qualifiait en parallèle pour le troisième et dernier jour du Highroller 6-max KO à 1 000 €... qu'il a fini par remporter moins de 24 heures plus tard ! La configuration de la table finale à six n'est pourtant pas à son avantage, avec le chipleader fishdluxe assis juste à sa gauche. Elle l'est encore moins quand il se retrouve à tapis avec As-Valet contre les deux As de HealthyPoXia dans un pot de presque 60 blindes. Avec seulement 10% de chances de l'emporter, il trouve pourtant une quinte salutaire dès le turn (main #14). Le début d'une dernière ligne droite idyllique mais pas de tout repos. Relativement discret après cet épisode, il voit bababangg lui passer devant, puis renvoyer au vestiaire OlivieGiroud (5e, #56), tandis que fishdluxe s'accapare plus de la moitié des jetons en circulation. La situation de MrKnowsBest se complique encore un peu plus quand le short stack gl_2_me s'offre un double up contre bababangg (#74), le laissant seul en queue de peloton aux alentours des 20 BB.

À la force du poignet, le futur champion se maintient jusqu'à trouver LE spot décisif : une couleur floppée contre le tirage couleur max chez gl_2_me, qui ne rentre finalement pas (4e, #109). Revenu dans la course, il passe même brièvement en tête en éventant le bluff de fishdluxe (#117), qui fait ensuite doubler bababangg (#125). Le match est alors complètement relancé, avec les trois derniers prétendants au titre regroupés entre 44 et 51 blindes. C'est alors que MrKnowsBest fait la différence, remportant deux gros pots consécutifs contre bababangg (#132 et #133). Ce dernier double peu après contre un fishdluxe en pleine asphixie (#135), qui se fait hameçonner puis vider peu après par MrKnowsBest, lorsque ses Rois se font craquer par une paire de 8 (3e, #152).

96 BB contre 21 : le duel final penche nettement en la faveur de Monsieur Je-sais-tout, mais sans même doubler, bababangg ne met que dix mains à renverser la vapeur. Un hero call ambitieux (#169) marque cependant pour lui le début de la fin. Malgré une belle remontée finale, il dilapide ses derniers espoirs de titre sur un ultime bluff manqué, ou plutôt devrait-on dire un joli call gagnant de MrKnowsBest avec une simple deuxième paire. Déjà runner-up d'un tournoi WSeries en septembre dernier, bababangg pulvérise son meilleur score avec cette énorme perf' à 117 262 €, mais termine finalement loin des 203 731 € engrangés par MrKnowsBest, grâce à un ahurissant total de bounties de 93 010 €. Le savoir, ça paie.

N3V3R-G1V3UP n'a rien lâché


Il y a des finales où le chipleader profite de son avantage pour marcher sur la table et ses adversaires, évacuant les short stacks en trois coups de cuillière à pot avant de soulever le trophée. Et puis il y a celles où c'est exactement l'inverse qui se produit. Avec moins de 9 blindes à sept joueurs restants, N3V3R-G1V3UP ne pèse pas lourd face au tapis XXL de 130 BB devant lequel trône Digimonz. Pourtant, preuve que rien n'est décidément écrit au poker, le premier est reparti avec la coupe de ce PLO KO Championship, tandis que le second n'a pu faire mieux que cinquième. Cette remontada, probablement la plus belle depuis le lancement de ces Series, elle démarre forcément très tôt, sur la sixième main des 134 de cette TF, où le champion en devenir passe un crucial "flip au flop" contre le grand favori. Mieux, elle se confirme quatre coups plus tard sous la forme d'un second double up, contre un autre joueur particulièrement dangereux, Cap Haddock. De quoi grimper à 47 BB et rebattre toutes les cartes. Le plus fou dans cette finale, c'est que Digimonz aurait pu être le premier à se faire sortir : amputé de la moitié de son stack par cabrooooon (#13), il s'en sort ensuite in extremis contre Cap Haddock (#23). À l'inverse, N3V3R-G1V3UP se porte à merveille, signant de sa main l'élimination de Kekkuli (7e, #40) et récupérant le fauteuil de leader.

C'est alors que démarre le show cabrooooon, qui se charge de mettre dehors coup sur coup Diesseomax (6e, #49) puis un Digimonz qui a dû bien mal dormir (5e, #51). Et s'il laisse un temps la première place à 6NewStreet (#68), il récupère aussitôt son dû (#69). Sur la corde raide depuis un long moment, Cap Haddock finit par couler à pic lorsque N3V3R-G1V3UP trouve une couleur backdoor pour battre sa paire d'As (#80). La cinquième finale sur ce festival du Vainqueur KING5 se termine ainsi au pied du podium pour 4 520 €. 6NewStreet ne tarde pas à suivre (3e, #83), permettant à cabrooooon de remonter à 55 BB pour affronter les 75 blindes adverses. Un duel final indécis, où les gros pots passent de main en main, jusqu'au tournant de la main #114, permettant à N3V3R-G1V3UP de prendre un avantage définitif. Runner-up en parallèle pour 3 167 € de l'Event 168, également joué en PLO, cabrooooon passe à deux cheveux d'un formidable exploit à quatre cartes, mais encaisse tout de même 7 864 € sur ce tournoi. Joueur occasionnel ne disputant que nos tournois high stakes, N3V3R-G1V3UP signe lui un improbable retour et réussit même à plus de doubler les 5 214 € à la gagne avec 6 485 € de bounties. Quand on vous dit qu'il ne faut jamais rien lâcher !

Flights : atterrissages en douceur


Alors que le Giant, le Million Event et surtout le High Five (161% de son garanti !) continuent d'affoler les compteurs, le 4 Million Event KO a atteint à son tour son point de destination mardi soir, comme prévu par les commandants de bord de notre pôle MTT. Et si vous portez votre regard vers l'horizon, vous verrez arriver dans son sillage le Colossus, qui atterrira sans peine autour du million d'euros promis, grâce aux quatre derniers Day 1 prévus pour lui (comme pour nos quatre autres Flights) à 13h30, 16 heures, 17h30 et enfin 18h30. Il sera ensuite temps pour tous nos passagers de regagner leur siège sur chacun des Day 2, dont le décollage est programmé à 21 heures. Bon voyage à tous !

They are the best

Publiée il y a moins de 24 heures, son Interview Deepstack est encore toute chaude... et visiblement, on l'a un peu blanchi puisque Julien Sitbon vient de nous confier qu'il avait remporté un titre Series hier soir ! Mais ce grand pudique ne souhaite pas nous révéler derrière quel pseudo il se dissimule : à vous d'essayer de deviner laquelle des 18 finales fut le théâtre de son sacre : on vous en livre l'intégralité ci-dessous, en mode "cards up".

Retrouvez tous les replays sur Winamax.fr.
 


Leaderboard : J.castex garde la main


Près de 9 000 points de plus dans la besace de J.castex lui permettent de rester en tête des sondages devant AAMAAZING. _Winda remonte sur le podium au détriment de domino7 (4e), tandis que Chevre.miel gagne trois places (6e), pour revenir sur les talons de CASvsZAD (5e). Sheev P., alias Matthieu Rodriguez, alias le runner-up du 4 Million Event d'avril, rejoint le Top 10 (7e) grâce notamment à une 14e place dans l'Event #178 cette nuit, tout comme Cap Haddock, qui fait un joli bond au classement (9e) suite à ses deux deepruns de la soirée (4e du PLO 6-Max KO Championsip et 8e du Win The Button). C_Pa_Darwin2 perd deux places (8e), tandis que Pokeriste75, en embuscade jusqu'ici, profite de la conclusion du Highroller 6-Max KO, dont il a fini 19e, pour intégrer la bande des dix.


Benjo, Flegmatic & Rootsah

Le Leaderboard des Series

Tous les résultats en un coup d'œil

Le programme complet

Profitez de 100 € de bonus et de tickets offerts avec le code WSERIES32

Faites le plein de tickets sur la Route des Series ou via les Expresso Qualifiers

Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv



Dernière édition par Rootsah11 le 14/01/2022 11:14; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Surveiller les réponses de ce sujet 1, 2  Suivante
Aller à la page :
Répondre au sujet    Index des Forums -> Les News du Poker

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
visit counter