Se connecter
S'inscrire





[Winamax Series] Tous les résultats - Topic unique
Répondre au sujet    Index des Forums -> Les News du Poker
Surveiller les réponses de ce sujet
Auteur Message
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 1509

MessagePosté le: 06/09/2021 13:43   Sujet du message: [Winamax Series] Tous les résultats - Topic unique Répondre en citant Signaler un Abus

Jour 1 : un premier lancer à plus de 1,5 million d'euros

Il y avait du monde sur la piste pour la rentrée des Series. Boule après boule, replay après replay, on vous déroule le fil de cette soirée inaugurale.

Existe-t-il parfum plus enivrant que celui de la rentrée ? Chaque année, c'est un ballet savamment orchestré, un grand foutoir organisé où chacun trouve sa place. Bien sûr les Winamax Series ne font pas exception à la règle. Il y a les vieux briscards, prêts depuis des lustres et qui savent comment tirer profit de cette cacophonie ambiante ; les petits nouveaux qui arrivent sur la pointe des pieds, le cartable rempli à ras bord et le trouillomètre à zéro ; ou encore les insouciants, pleins de bonne volonté mais qui vont bien vite être confrontés à la dure réalité. Tout ce bon monde a en tout cas permis de constituer une première cagnotte s'élevant à 1 581 129 €, qui ne tient pas compte des chiffres ahurissants des trois autres tournois qui s'achèveront entre lundi et mardi. Si les deux Mass Start à 50 et 250 € ont dépassé de justesse leurs dotations respectives de 500 000 et 600 000 €, le Super Highroller à 2 000 € a lui pulvérisé son million garanti (1 240 700 € à l'heure où ces lignes sont tapées), alors que le bureau des inscriptions reste ouvert jusqu'à la fin du deuxième niveau du Day 2. Mais n'allons pas trop vite en besogne et intéressons-nous d'abord aux quinze premiers petits veinards du festival.

Un Diamant Rouge pour briller de mille feux

On vous l'assène depuis un bon moment maintenant : il vous faudra viser juste pour ces Wina Series. Et ce n’est pas Ididnotcheat qui prétendra le contraire, lui qui s’est faufilé au milieu d’un field de plus de 26 000 inscriptions (insuffisant pour atteindre le garanti de 250 000 € cependant) et a raflé le Mass Start Surprise d’ouverture. Un coup d’œil avisé qui permet à cet ancien finaliste de La Fièvre de remporter son premier gain à six chiffres sur notre site (19 471 €), mais surtout de gagner sa place parmi les tous meilleurs joueurs de Winamax, puisque sa victoire lui offre également le statut Red Diamond durant un an ! Et autant dire que les Series sont une occasion en or de faire honneur à cette distinction digne des plus gros VIP, puisque ses Miles gagnés seront désormais multipliés par 6. Sans oublier 3 000 € de bonus par mois, des tickets pour les Freerolls Super Diamond et des entrées aux tournois live Winamax... Ne lui reste plus qu’à porter fièrement son nouveau bijou sur nos tables !

À en perdre la boule


Parmi les joueurs à avoir fait sauter la banque dès leur premier essai ce dimanche, LuckyKitten tient le haut du panier. Pour son gain de près de 43 000 € bien sûr, de loin le plus élevé par rapport aux autres champions du jour, mais aussi parce que cette pastille s'ajoute à une autre déjà conquise sur les Summer Shots cet été ainsi qu'un palmarès comptant Battle Royale et autre XTREM. Sans compter qu'il y avait du beau monde autour de cette table finale du Marathon Championship (voir plus bas), premier tournoi à 250 € à prendre fin durant cette quinzaine. À en croire notre recensement effectué ce matin, aucun membre de cette première fournée de lauréats n'avait auparavant conquis de titre WSeries, en tout cas sous ces pseudos. Cela ne veut pas dire que nous avions pour autant à faire à des joueurs inexpérimentés, à l'image de Hasbulla sacré sur le Monster Stack 100 € après plusieurs titres glanés sur l'XTASE et le Highroller, mrsweets, champion du 6-max KO 20 € dans la foulée de belles perfs sur l'After Work et le Gladiator ou encore AwotHeadShot, sacré sur le 6-max à 100 balles après s'être imposé depuis mai sur le Starter et le Tea Time. On pense aussi à darkzefiro, déjà monté sur la deuxième marche d'un Purple dominical et dont les 10 868 € engrangés en même temps que le trophée sur le Marathon 10 € ne constituent même pas le meilleur résultat.

À l'inverse, les Series sont toujours un événement propice aux révélations, au dépassement de soi. Et ce dimanche, nous n'avons pas trouvé meilleur exemple que Windpun. Alors qu'il n'avait jamais atteint la moindre finale d'un tournoi à 50 € jusque-là (du moins à notre connaissance), il a décroché une victoire éclair sur le Semi-Turbo de 22h, raflant plus de 15 000 € en moins de cinq heures. Le poker à toute vitesse, P3RS3V3RANC3 et sAnTa64AMD y connaissent quelque chose. Réguliers des Expresso plus que des MTT, ils ont dérogé à leurs habitudes avec succès, s'imposant respectivement sur le Marathon Event à 50 € et... le Deglingos de minuit. On ne se refait pas complètement. Chapeau enfin à ceux qui n'étaient encore jamais apparus sur nos radars et qui ont illico gagné leur place sous les spotlights, comme Razzor-TV, premier vainqueur en PLO (voir ci-dessous) et Substance, qui a transformé un billet de 10 € en chèque de 7 300 €.


Mais il n'y a pas que les champions dans la vie. Même sans avoir soulevé la coupe, certains méritent d'être salués pour leur régularité. Personne n'a ainsi battu plus de joueurs que the_jeweler hier (34 121 en deux tournois pour être exact), monté sur deux podiums et pas n'importe lesquels : à quelques minutes d'intervalle, il a décroché le bronze sur le Sunday Surprise et l'argent sur le Marathon Event 10 €, pour près de 20 000 € de gains cumulés. Deux TF au compteur également pour Ahahiko, même s'il les a malheureusement pour lui quitté plus tôt, en terminant septième de l'Event 9 et sixième de l'Event 21. Enfin, comme Gaëlle Baumann, en direct ce dimanche dans Top of the Pok, à défaut de signer un résultat clinquant, vous avez peut-être profité de votre soirée pour composter votre billet pour le Day 2 d'un ou plusieurs de nos cinq flights. O RLY n'a d'ailleurs pas fait les choses à moitié, en cochant tout de suite la case 4 Million Event. Pour les autres pas de panique : vous avez jusqu'à 15 septembre.

Mignon tout plein (aux as)

De 16h jusqu’à 3h26 du mat’ : il fallait être endurant pour venir à bout du premier event "Championship" de ces Series, plus long tournoi de ce dimanche et joué en mode Marathon. Et ne rien lâcher jusqu’au bout, LuckyKitten (photo) sait faire (voir son palmarès plus haut). Il a encore démontré sa résistance tout au long des 195 mains d’une finale où le shortstack paslui aka Louis Linard est le premier éliminé (9e) après avoir résisté 30 mains tout de même, rapidement suivi par B1ZAR4P (8e). Pendant que Zen1To prend les commandes, notre chaton reste bien calé dans les jupes de sa mère, avant de sortir de son panier en éliminant nomn0mnom (main #70, 7e). pipofcaro termine ensuite dans la rigole après s’être fait prendre en sandwich (6e, main #101), tandis que LuckyKitten observe sagement ses congénères se dévorer entre eux (Zen1To, 5e), se laissant même tomber sous les neufs blindes au bout de 186 mains de finale. Il va alors vivre le rush d’une vie : deux doubles ups consécutifs (mains #187 et 188), et l’élimination de ses trois derniers adversaires en quatre mains seulement : Allez Papaww en 4e place (main #191), puis Nuez Moscada (3e pour 21 872 €, main #194) et enfin Its time. (runner-up pour 30 672 €, après avoir re-entry) au bout d’un heads-up qui n’aura donc duré qu’une main. De quoi banker 42 991 € pour grinder les Series en toute sérénité…

Razzor-TV rase gratis


Dans un jeu aussi indécis que le PLO, on peut passer rapidement de vie à trépas. Mais il y en a un qui a su déjouer la variance hier soir, en emmenant son tapis de chipleader du début de finale jusqu’au bout du tournoi : parti avec deux fois plus de jetons que son poursuivant direct au chipcount, Razzor-TV a ainsi mené sa barque jusqu’à la victoire dans l'Event #12 ! Et ce malgré un gros pot perdu dès la première main... Mais une rencontre quinte contre brelan floppé lui permet de récupérer les jetons perdus 10 coups plus tard. Il laisse ensuite Kiasu fermer le clapet de FLRAP (6e, main #26) avant de faire redescendre sur terre ataraxy (5e) puis ImaSp3wTAArD (4e) pour aborder le 3-Handed avec plus de la moitié des jetons en circulation. Mais ses adversaires ne lâchent rien, et il faut attendre 37 mains avant que les As doublement suités de Kiasu ne clouent au lit DoKtorOmAhA (3e pour 1 518 € et seulement… 68 € de bounties, à peine plus de trois buy-ins). King Kiasu prend les commandes du heads-up au bout d’un joli coup (main #79), et après 125 mains de TF, il possède bel avantage avec 54 BB contre 14. Sauf que Razzor-TV va doubler sur la main #128 avant d’achever son adversaire sur une dernière main assez chanceuse. Il remporte 2 001 € + 2 242 € de bounties, sa première perf notable sur Wina, tandis que Kiasu se contente de 2 000 € + 479 €. Le début d’une longue série ?


 


Des runouts toujours plus insensés et un multiway de dingue pour finir : dans notre Top 5 aussi, ça strike à tout-va. Envoyez-vous vos coups de folie à multiplex@winamax.fr

Ils ont striké d'entrée

La grande salle de bowling Winamax a ouvert ses portes avec fracas ! Comme ce sera le cas jusqu'à la fin du festival, les pistes de ce dimanche ne se ressemblaient pas, avec une large gamme de prix d'entrée et des profils taillés pour différents types de joueurs. Mais à l'arrivée, ils sont bien quinze à avoir inscrit leur nom tout en haut de la fiche de score, avec une petite majorité de gains à cinq chiffres. Ne boudez pas votre plaisir et cliquer sur "REPLAY" pour vous refaire leurs fins de parties avec l'intégralité des cartes dévoilées.


Flights : premiers coups de boule

Nos cinq tournois Flights, qui s’étendent sur toute la durée de ces Winamax Series, ont frappé fort d’entrée : les Giant, High Five, Colossus et Million Event KO ont déjà complété entre 11 et 16% de leur garanti, le 4 Million Event ayant même franchi la barre des 800 000 € de prizepool sur la seule journée de dimanche, soit 20% de sa dotation assurée ! Et dire qu’il reste encore une multitude de boules à lancer jusqu’au mercredi 15 septembre pour compléter le spare… Voilà des parties qui promettent !

Ils l'ont tweeté










Flegmatic et Rootsah

Tous les résultats en un coup d'œil

Le programme complet

Profitez de 100 € de bonus avec le code WSERIES31

Vous pouvez encore faire le plein de tickets sur la Route des Series ou via les Expresso Qualifiers

Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34272

MessagePosté le: 07/09/2021 12:55   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Jour 2 : les As des As

Itinéraire de 18 enfants gâtés.




2,5 millions d'euros au soleil : pour la deuxième soirée consécutive, les Winamax Series nous ont offert des dotations magnifiques. Et à l'image de Jean-Paul Belmondo, disparu lundi à l'âge de 88 ans, les 18 vainqueurs couronnés hier ont réalisé eux-mêmes leurs cascades.



Le véritable cerveau du casse ? Probablement Il Principe., reparti du Mass Start à 250 € avec un magot de 70 000 € après avoir damé le pion à un certain Romain "1mSoWeaK" Nussmann en finale (3e pour 35 000 €). En attendant de rejouer L'Homme de Rio à Vegas sur le Main Event des WSOP, le finaliste Top Shark et vainqueur du KING5 2021 Nicolas "Chevre.Miel" est passé très près du sacre sur le 6-max KO Championship. C'est un pseudo encore peu connu de nos services, JaiBesoin, qui l'a privé du triomphe sur la ligne d'arrivée. La scoumoune fut aussi au rendez-vous pour Kool Shen : chip-leader du Monster Stack à 50 € alors qu'il restait 25 joueurs en course, le rappeur dont on pourra bientôt redécouvrir la carrière en mode biopic (sortie en salles le 24 novembre) a échoué aux portes de la finale du Mass Start à 50 €. Deux soirées n'auront pas été de trop pour boucler cette très grosse affaire (plus de 11 000 inscrits) remportée par ToTheMillion, qui empoche 43 000 € trois mois après un podium signé sur un XTASE en mode "Funday".

Sur le Zone 30 entamé à 20 heures, les derniers finalistes ont terminé à bout de souffle : ce n'est qu'à cinq heures du matin que Mitsuk0 fut déclaré vainqueur, partant se coucher avec plus de 10 000 cartouches dans son étui. Il aura croisé la route d'un certain PatrickDrahi (5e), fort occupé lundi puisqu'il a joué en parallèle la finale du Monster Stack à 50 € (6e). Ce n'est pas à un vieux singe (en hiver) qu'on apprend à faire la grimace : deux fois vainqueur sur le Battle Royale en 2021, le joueur de la communauté Kill Tilt Martin_Byrde a fait mouche sur le 6-max à 20 euros. Autre récidiviste repéré au sommet hier : Cyril Gane, titré sur le 6-max rebuys Turbo après une victoire sur les Series d'avril puis un titre Highroller en mai. Tout frais d'une victoire sur les Summer Shots fin juillet, Cachou Kijou va voir apparaître un nouveau logo à côté de son pseudo après avoir fait régner la peur sur la ville lors du Win the Button à 20 euros. Runner-up du Main Event en avril, Veloutaaax est l'un des plus gros gagnants de cette seconde soirée, avec 28 000 € gagnés sur le 6-max KO.



On s'est regardé les yeux dans les yeux hier soir, à l'occasion du gros tournoi de heads-up à 250 € l'entrée, un véritable concentré de top regs si l'on en juge par le dernier carré : Adrian Mateos, Antoine "luxureisen" Goutard, le fameux IMh0tep et l'habitué des MTT les pus chers Reveur. C'est ce dernier qui est reparti avec le magnum de champagne et les 9 000 euros de la première place, alors que Joao Vieira et Leo Margets se contentés de places d'honneur (1/4 de finaliste et 1/8e de finaliste, respectivement). Enfin, high score de carrière pour PI Dooooo sur le Deglingos de minuit (3 081 €), après une quatrième place sur La Fièvre en juin et une cinquième place sur une épreuve à 20 € des Series de janvier. De quoi se payer un week-end à Zuydcoote ?

Il Principe. roi du Mass Start Championship



Au lendemain d'un dimanche de lancement en grandes pompes avec son lot de tournois sur plusieurs jours, le premier lundi des Winamax Series est devenu la journée marquant les premières (très) grosses finales du festival. Et la nuit dernière, aucune TF ne distribuait autant d'argent que celle du Mass Start Championship. Forcément, des enjeux aussi élevés attirent les têtes de série, à commencer par Romain '1mSoWeaK' Nussmann, chipleader d'une courte tête au départ de la finale, juste devant son voisin de droite Il Principe.. En queue de peloton avec une vingtaine de blindes, le vainqueur du Marathon Event darkzefiro accédait lui à sa troisième finale en deux jours, la deuxième de la soirée, quelques minutes après sa médaille de bronze sur l'Event 33. Il n'aura cette fois pas autant de chances, poussé vers la sortie après seulement onze mains par TheUnknIcon (7e, 7 404 € + 5 315 €). Suivront dans une logique tout mathématique les deux joueurs les moins bien dotés en jetons à ce moment-là : __Manolo__ (6e, 10 415 € + 1 808 €, main #18), terrassé par DragonLord13, puis tAtOucheQUOI (5e, 14 632 € + 1 096 €), destitué par Il Principe. sur un vilain setup préflop.

Un prince qui en profite pour prendre les commandes d'une phase à quatre particulièrement indécise. Elle le devient d'autant plus quand Romain Nussmann tente un hero call sur un TheUnknIcon bien équipé (#56) et le fait doubler, pour resserrer l'ensemble du groupe entre 33 et 64 blindes. Une quarantaine de mains défilent, sous la domination du duo Principe/DragonLord... avant que ce dernier ne s'empale sur sa propre épée dans ce qui n'est pas loin de ressembler à un suicide ICM en bonne et due forme (#99) : dans une confrontation bouton contre petite blinde, il décide de 4-bet à tapis son As-3 de pique et tombe contre le As-Roi de Il Principe. suite à un board à rebondissements. Un temps en tête durant ce 4-handed, il doit se contenter de la médaille en chocolat, bonne tout de même pour 20 534 €, augmentés de 3 629 € de primes.

Désormais en possession de 70% des jetons en circulation, Il Principe. ne met que quatorze mains à finir le travail. Il remporte d'abord son lancer de pièce face à 1mSoWeak (#112), laissant le vainqueur du 2 Million Event de septembre 2019 signer une nouvelle perf' de choix et repartir avec 35 262 €, avant d'achever dès la main suivante TheUnknIcon grâce à une quinte floppée (40 370 € + 5 197 €, #113). Auteur de deux podiums sur le Nitro en avril, Il Principe. signe un résultat autrement plus lucratif et prestigieux, son premier à cinq chiffres et de loin le plus gros de la soirée : 69 831 €, dont presque 30 000 de bounties. Et dire que son meilleur résultat jusque-là était... la gagne d'un Expresso WSeries pour un ticket à 2 000 € ! Revivez son couronnement grâce au replay qui suit.

JaiBesoin a tout ce qu'il lui faut

Attention, scénario à rebondissements en finale du 6-max KO Championship ! Victime de son succès avec plus de 1 200 entrées et une dotation augmentée de presque 50%, l'un des Events les plus courus du festival a attendu 4h19 du matin pour livrer son verdict, au terme d'une TF à la profondeur toute relative. Avec 30 blindes de moyenne au départ, on pouvait se douter que le jeu préflop allait avoir son importance, mais peut-être pas à ce point. Une quinzaine de double ups en 112 mains, un chipleader éliminé en septième position, le short stack qui finit par soulever le trophée : on a tout eu.

Ce short en question répond au pseudo de JaiBesoin et débute sa marche en avant dès la deuxième main en doublant sur un MaxiMiLLione décidément partageuse puisqu'il fera doubler également un peu plus tard Get_Buckets suite à un call que l'on qualifiera d'ambitieux (main #14). C'est pourtant un fold qui précipitera sa descente aux enfers, contre un Chevre.Miel pourtant en plein bluff (#21). Le début de la domination au contraire pour le finaliste Top Shark et vainqueur du KING5, qui regarde Maxi se transformer en mini par IWtPlayaGame (7e, 3 644 € + 2 423 €, #28), après avoir été cripplé par JaiBesoin. Nicolas accentue ensuite son avance en flinguant JOHN WICK 26 (6e, 5 151 € + 1 750 €, #31) avant que IWtPlayaGame ne se charge de faire le ménage parmi les petits tapis. Exit donc pitoquinh333 (5e, 7 262 € + 4 810 €) et le short stack ninja Get_Buckets (4e, 10 217 € + 1 214 €), depuis longtemps sur un fil.






Tout s'enchaîne ensuite en huit petites mains : JaiBesoin double sur Chevre.Miel (#63) qui double sur IWtPlayaGame (#65) qui triple dès la main suivante (#66) avant de perdre un gros pot (#67) pour finalement prendre la porte (#68, 3e, 14 354 € + 6 209 €). De quoi nous offrir un heads-up de prestige et parfaitement équilibré avec environ 35 blindes de chaque côté. Un duel final qui sera à l'image du reste de la finale : enlevé et spectaculaire. Pour vous résumer, on a eu le droit à un énorme bluff de Chevre.Miel (#82) suivi d'un deuxième, complètement manqué cette fois (#85), d'un double up sous haute tension (#87) et enfin d'une grosse rencontre (#106) pour sceller le résultat final. Runner-up pour 26 111 €, Chevre.Miel n'a pas grand-chose à se reprocher et fait le plein de confiance pour la suite de ces Series. Quant à JaiBesoin, il multiplie par plus de 30 son plus gros gain chez nous, encaissant pas moins de 38 414 €. Le meilleur film d'action de votre mardi est à dérouler juste en dessous.

All in the game, yo



"I don't know about cards, but I think those four fives beat a full house." Tous les fans de poker ayant binge watch la série HBO The Wire une fois (ou dix) auront gardé en tête cette punchline magique, lâchée avec désinvolture par le personnage d'Omar Little au moment de faire irruption au beau milieu d'une partie clandestine avec son complice, chacun armés de deux calibres de 5 mm. On l'a appris hier soir, alors que la deuxième soirée des Series battait son plein : l'acteur Michael K. Williams, qui avait donné vie à l'un des plus attachants et uniques gangsters de l'histoire de la télévision, nous a quittés à l'âge de 54 ans. Pour tenter de se consoler, on pourra s'enquiller un best-of des meilleures scènes de l'improbable Robin des Bois gay des cités de Baltimore... avant de réaliser un braquage sur les épreuves de ce soir. You come at the King, you best not miss!



Pour consulter les replays, RDV sur Winamax.fr



Leaderboard : darkzefiro, le professionnel



Une victoire et deux finales en deux jours : pas étonnant que darkzefiro, vainqueur du Marathon 10 € dimanche et double finaliste hier, pointe en tête de notre Leaderboard. Même si rien n'est évidemment joué à ce stade de la compétition, le tout frais numéro 1 a déjà créé un petit écart sur ses poursuivants : 8 000 points (tout de même) sur ToTheMillion, son dauphin champion du Mass Start 50 € dimanche. Il Principe, titré lui sur le Mass Start Championship, complète le podium et mène un peloton groupé : six joueurs se tiennent en effet en 6 000 points. On y retrouve le vainqueur du Marathon Championship, LuckyKitten (4e), en embuscade avec 43 123 points, tout juste devant the_jeweler, Veloutaaax, mrsweets, et LeaDieVa (titré en Turbo hier après une seconde place sur le premier Deglingos du festival dimanche). Enfin, ce bon vieux Chevre.Miel et 32ansAvecMam (deux finales en deux soirs) complètent le Top 10.





Le Leaderboard des Series

Tous les résultats

Le programme

Profitez de 100 € de bonus avec le code WSERIES31

Qualifiez-vous en Expresso

Flegmatic, Benjo & Rootsah

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 1509

MessagePosté le: 08/09/2021 10:43   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Jour 3 : Sonny brille encore plus fort

Au terme d'une époustouflante finale marathon, Sonny Franco a remporté la première édition du Super Highroller Million KO pour plus de 180 000 €. Sa finale et les 17 autres de la soirée sont à découvrir en replay.

Ciel ce mardi ! Rien qu'avec ses 18 vainqueurs et près de deux millions d'euros distribués, cette troisième journée de Winamax Series était déjà suffisamment exceptionnelle en soi. Mais elle a en plus offert au Super Highroller KO Million une conclusion de très haut niveau le temps d'une table finale de plus de 350 mains. Et à la fin, c'est Sonny Franco qui gagne, et pas qu'un peu ! Tout ça, en même temps qu'un improbable back to back en PLO, des tas de victoires pour la France des clubs et une nouvelle pastille pour l'un de nos top regs espagnols. Soyez prêts, le récap' qui suit est riche, très riche.

Le roi Sonny



La dernière fois que l'on a vu Sonny Franco "en vrai", c'était avec un trophée à la main, celui du WPTDeepstacks, le premier et dernier en date du genre organisé dans la capitale par le Club Pierre Charron, entre février et mars 2020. Autant dire il y a une éternité. Une victoire à 200 000 € qui était la plus belle de la longue et prolifique carrière du Sudiste. Sauf qu'entre temps, alors que la machine pokeristique mondiale tournait au ralenti, Sonny n'a pas chômé. Lui le pur produit du live, il s'est offert un premier titre Winamax Series lors du fameux "festival du confinement". Un "petit" sacre à 9 500 € mais un sacre quand même, d'autant plus sur ce terrain pour lui inhabituel. Et puis, après de longs mois de disette, l'appel du live fut trop fort : direction les États-Unis avec le poto Arthur Conan, pour disputer le WPT Seminole Hard Rock Poker Showdown. Un voyage en Floride qui se terminera... à Las Vegas avec une splendide quatrième place sur le Main Event à 3 500 $, le plus gros de l'histoire, bonne pour 438 500 $.

Sauf que Sonny n'en avait pas fini avec le online et comptait bien de nouveau faire parler de lui, sous un nouveau pseudo Haaland-BVB, en hommage à l'attaquant vedette du Borussia Dortmund. Un autre genre de buteur d'exception. Le théâtre des rêves était une évidence, les Winamax Series de nouveau bien sûr, mais pas n'importe quel tournoi : le plus cher de l'histoire de Winamax, pour la première fois doté d'au moins un million d'euros (dépassés de plus de 30%), étalé sur trois jours, le Super High Roller KO à 2 000 €. L'épreuve ultime pour la fine fleur de nos joueurs de MTT, à la durée et aux récompenses semblables à un 4 Million Event, transformée en marathon avec un Day 3 de 5h17 et une finale de 357 mains, dont 183 rien que pour la phase de 3-handed. Ça tombe bien pour Sonny : les tournois au long cours il adore ça, il a connu presque tous les scénarios et peu nombreux sont ceux qui lui font peur.

Pour cette table finale, il aborde d'abord la posture de l'observateur. Du haut de ses 50 blindes, il est dans une position confortable : assez nettement derrière le chipleader imsixthsense et les dangereux COCACHANEL et SMBH mais au coude à coude avec le régulier AlorPeutEtre et devant les deux plus petits tapis IMh0tep et lebleufffeur. Deux "short stacks" qui sont d'ailleurs les premiers à passer l'arme à gauche, repartant respectivement avec 27 554 et 34 381 € après avoir été victime du même joueur, COCACHANEL (mains #39 et #63). Débute alors un petit match dans le match entre AlorPeutEtre et SMBH. Le second double d'abord aux dépens du premier en lui craquant ses As (#67) avant que ne se produise l'inverse 25 mains plus tard (#92) sur une confrontation flush over flush. AlorPeutEtre termine ensuite le travail sur un flip (#99) pour récupérer les onze dernières blindes de SMBH.



Onze blindes, c'est aussi ce qu'il reste à Sonny lorsqu'il double à son tour sur COCACHANEL grâce à une river providentielle (#125), avant de remettre ça dans la foulée (#128) grâce à une quinte floppée pour remonter au-dessus des 40 blindes. C'est alors qu'intervient le coup qui bouleverse toute la dynamique de la table, un clash entre les deux plus gros tapis imsixthsense et AlorPeutEtre. Sur un board hauteur Roi, ce dernier paie les trois sacoches de son adversaire, même la dernière, un énorme overbet, pour valoriser à fond une paire de 5 transformée en brelan puis en full (#129). Avec 167 blindes, soit 60% des jetons en circulation, imsixthsense semble indétrônable mais c'est alors que débute la phase la plus passionnante de cette finale : l'interminable "duel à trois" mentionné plus haut.

C'est Sonny qui en sortira le plus gagnant, remportant plusieurs jolis pots pour passer un temps devant (#216, #218, #225) avant de finaliser achever sur un setup brelan contre top two un COCACHANEL en queue de peloton depuis une grosse vingtaine de mains (3e, 70 840 € + 30 080 €, #312). Avec 97 blindes pour imsixthsense contre 73 pour Sonny, le heads-up final est à l'image du reste de la TF, profond et indécis. Il le restera jusqu'au bout, mais s'achèvera dans la stupéfaction. Alors que rien ne le laissait présager, imsixthsense termine son tournoi sur un overbet river d'1,5 fois le pot après avoir manqué ses tirages quinte et flush. Avec les deux paires max, Sonny est tout heureux de payer pour cueillir un gain stratosphérique de 181 723 €. Un résultat qui ne dépareillerait pas sur sa fiche Hendon Mob à plus de 2,6 millions de dollars. Déjà runner-up du Grand Tournament en février, imsixthsense se contente une fois de plus de la médaille d'argent. Mais que ce drôle de move final n'entâche pas l'ensemble de son œuvre, entamée bien avant le tournoi : c'est sur un Expresso à 20 € qu'il a décroché son ticket à 2 000 €, finalement converti en chèque de 134 363 €. Et dire que ces Series n'ont commencé que depuis trois jours !

Des clubbers et des serial perfeurs



À l'ombre du gargantuesque Super Highroller Million, les joueurs de clubs et assos partenaires de Winamax ont raflé pas mal de billes sur quelques-unes des épreuves plus modestes (forcément) programmées mardi soir. Commençons par la fin avec Rocambole.. : le joueur du Lorraine Poker Tour (et membre des Winteractivity, l'équipe gagnante du KING5 2020) n'a eu besoin que de 21 mains pour gagner son ultime duel sur le Deglingos Heads Up de minuit et filer au lit pour compter, non pas les moutons, mais 4 026 €. Belle bascule aussi pour OccItalian : le membre de Kill Tilt conclut l'épreuve de HU à 50 € par une poignée de main amicale avec son dernier adversaire NiT aMere, après avoir slalomé entre plusieurs adversaires de haut rang au cours des phases finales. Tout au sud de la carte, le club Montpellier Poker célèbre le triomphe de Riz Style sur un petit PLO 6-max à 10 € l'entrée : une victoire bonne pour 2 302 € tout de même.



Les fans de tirages wrap et autres paires d'As "double suitées" étaient à l'honneur hier puisque deux autres tournois de PLO étaient au programme. En haut de la pyramide poker, on salue la belle constance d'Uvablue, qui remporte la version "Championship" à 250 € quatre mois tout pile après avoir gagné... exactement le même tournoi. Un back to back en bonne et due forme qui lui permet de conserver son logo et de gonfler sa bankroll de plus de 13 000 € : on vous en reparle en détail un peu plus bas. On complète cette trilogie PLO en saluant &CuT SiR& : celui que l'on suspecte d'avoir un faible pour l'un des tout premiers membres de l'histoire du Team Winamax s'est fait plaisir sur un format High-Low à 30 €.

Parlons un peu des récidivistes. Dix jours après avoir prévalu sur le Starter, --Valuebet- persiste et signe sur le 6-max rebuys : avec un premier prix fixé à plus de 15 000 € contre un prix d'entrée de 10 €, on tient assurément la plus belle value de cette troisième soirée de festival. Signalons en troisième place la présence de Martyn_Byrde, sacré la veille en 6-max. En mai, il gagnait le Tea Time : tel un poète Irlandais, ImJustDrunk a une nouvelle fois titubé avec élégance jusqu'à la consécration, allant au bout de l'Event 43. L'Espagnol NBarish peut se targuer d'une impressionnante collection de logos en 2021 : les KO Battles en mars, les Series en avril, et maintenant les Series de septembre, avec ce titre raflé sur le KO Turbo à 20 €.







On termine ce tour d'horizon avec un 6-max KO à 50 € qui sur-performe (207 000 € de dotation) et dont ALdoMacioNE sort grand vainqueur - on ne connait pas ce pseudo, mais c'est parce qu'on n'a pas passé beaucoup de temps à la plage cet été. Enfin, c'est un relatif nouveau venu sur les tournois high stakes qui signe une victoire à 31 000 € sur le gros 8-max KO Championship, NOHOROKTAR, face à un supercloclo que l'on avait croisé tout en haut du Main Event en août.

Blue-face killer

Uvablue est donc le vainqueur de ce PLO 6-Max Championship. Tiens tiens, mais ce pseudo nous dit quelque chose... N'aurait-il pas perfé lors des Wina Series d'avril ? Et sur le... PLO 6-Max Championship ? Vous l'aurez compris, le vainqueur de ce mardi signe donc un improbable back-to-back. Il faut dire qu'il y avait de quoi y croire au départ d'une TF débutée avec le statut de large chipleader. Problème, Uvablue fait quasiment doubler hectorballer dès la 6e main, perd un autre coup dans la foulée, et ne se retrouve plus qu'avec quelques blindes d'avance au chipcount, avant d'abandonner la tête de course. Mais il va remettre le bleu de chauffe sur la main #19 en éliminant le shortstack QueQuette12 (7e) grâce à une combo de départ qu'on vous laisse apprécier...



Avec aucun joueur en dessous des 24 blindes, s'ensuit alors une longue phase de 6-Handed jusqu'à la sortie de piste de NoRagrets (6e), puis celle dans la foulée d'hectorballer (5e), envoyé dans la rigole par Uvablue alors qu'il possédait à peine une demi-blinde de plus que son adversaire. Notre héros va envoyer Anivia enlever ses chaussures peu après (4e, main #90), bluffer les As de whytheface (main #125) et enfin éjecter un SkArcHa6 tombé progressivement shortstack (3e pour 6 822 €). De quoi débuter le dernier duel avec une avance en jetons de près de trois contre un, ce qui va lui permettre de plier l'affaire en trois coups de cuiller à pot au bout de la 133e main de cette finale. whytheface, déjà runner-up du KO Championship des Series en 2020 et du Grand Tournament en 2019, encaisse ici 9 601 € après avoir re-entry, tandis qu'Uvablue s'offre donc une seconde pastille WSeries assortie d'un gain de 13 492 €, son plus gros sur notre site devant son titre dans le Prime Time en mai dernier. Revivez sa partie bien maîtrisée en replay :

Ils ont enflammé la piste



Ils ont bien choisi leur piste hier soir parmi les multitudes de formats et variantes proposés pour cette nouvelle soirée quilles : 17 joueurs ont terminé leur partie en dernier hier soir, et réalisé pour certains leur meilleur score dans notre bowling, remportant de 2 302 € à 31 169 € pour leur victoire. Si vous avez raté ça, tous les meilleurs moments de la fête sont disponibles en replay cards up ci-dessous.


Leaderboard : darkzefiro conserve le totem



Les trois finales disputées par darkzefiro dimanche et lundi (incluant une victoire sur le monumental Marathon Event à 10 €) lui assurent de rester (très) confortablement en tête du classement honorifique des Series, sans avoir eu besoin de trop mouiller le maillot hier. Même topo pour son dauphin ToTheMillion, sacré sur le Mass Start à 50 € lundi. Vainqueur de l'Event 32 avant-hier, Martin_Byrde signe une troisième place sur l'Event 42 : une nouvelle perf' qui lui permet de grimper sur le podium. MARMULO JR fait irruption dans le Top 10 après deux deep-runs hier (8e de l'Event 31 et 30e de l'Event 54). On salue aussi les entrées de PrinzOfRozva et Pokeriste75. Quid du grand vainqueur du Super Highroller Million, Sonny Franco ? Le fan du Borussia Dortmund ne pointe qu'en 30e place. Pourquoi ? Simple : il n'a joué que six tournois depuis le lancement des Series. Bien trop peu pour prétendre faire concurrence aux stakhanovistes du festival... La donne va-t-elle changer au cours des soirées à venir ? On reste cramponnés à nos fauteuils.


Le Leaderboard des Series

Tous les résultats

Le programme

Profitez de 100 € de bonus avec le code WSERIES31

Qualifiez-vous en Expresso

Flegmatic, Benjo & Rootsah
Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mer.lo 34
Titulaire
Titulaire


Inscrit le: 14 Aoû 2007
Messages: 168

MessagePosté le: 08/09/2021 14:07   Sujet du message: winamax serie Répondre en citant Signaler un Abus

salut qualifie au tournoi giant ko pour le 15.09 + qualifie high five pour le 15.09 super content. maintenant ce soir serie kill wip1 20 h
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 1509

MessagePosté le: 09/09/2021 10:41   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Jour 4 : des étoiles sur les pistes

936 443 € dans la salle, 14 bowlers d'exception, et des WIPS strikés sans ménagement : récit d'une soirée une nouvelle fois fructueuse, avec les parties en replay.

Certes, on n’a pas atteint le million d’euros distribué hier soir (bon, on n’était pas loin, avec 936 443 € décernés aux joueurs) ; mais on a tout de même augmenté de 24 % le total des garantis proposés pour ce Day 4 des Winamax Series. Et puis ce n'est que partie remise... En tout cas, ces chiffres ne doivent faire ni chaud ni froid aux 14 vainqueurs de la veille, qui se sont donc accaparés la plus grosse part du pactole, ni aux milliers de joueurs lancés dans le grand bain de nos cinq tournois Flights richement dotés. Et si vous voulez aussi manger la part du lion dans ces prizepools dantesques, on ne peut que vous pousser à tenter votre chance dans les quatre Day 1 quotidiens prévus pour chaque Flight, notamment pour notre fameux 4 Million Event KO. Histoire de rêver plus grand, comme l'heureux qualifié ci-dessous. En attendant, on vous présente les petits veinards du milieu de semaine.




Les WIPS dans la rigole


Nos pistes de bowling accueillaient hier soir quelques invités de marque pour deux parties qui ont passionné les spectateurs : les deux tournois Kill The Wip. La version No Limit Hold’em a par exemple recensé plus de 12 000 inscriptions, et a été remportée par un joueur qui va devoir changer de pseudo : gagnejamais4 encaisse 9 361 € pour sa victoire, dont le tiers en bounties. Peut-être compte t-il à son actif le scalp d’Aladarrrrr, notre Team Pro qui échoue à la 21e place de l'épreuve. Dans la version PLO, le vainqueur sng-4-life, déjà runner-up d’un Summer Shot cette année, remporte près de 3 000 € et pourrait bien lui aussi changer son fusil d’épaule… Quant à nos WIP, ils n'ont pas fait les gros titres.



20 922 € : c’est le plus gros gain distribué ce mercredi, et c’est Surma-core qui en est le bénéficiaire, après avoir dominé une partie bien difficile, le Turbo Championship. Il ne lui a ainsi fallu que 32 petites mains pour conclure la finale après un deal avec son dauphin MU4LIFE (qui repart tout de même avec 16 239 €). On vous résume en détails l’explication finale plus bas dans cet article : soyez attentifs, les strikes s'enchainent ! Le second plus gros gain de la soirée vient récompenser i work, qui a bien bossé dans le 6-Max KO 100 €, qu’il a re-entry avant de s’imposer pour un gain de 9 933 € + 7 358 € de Bounties, plus de dix fois son meilleur score sur Wina. Quelques euros de plus que les 17 223 € banqués dans le Monster Stack 10 €  par Caleta-Car, sorti du banc de touche pour signer le plus gros contrat sur le prizepool de 99 000 € tout rond.



Parmi les meilleurs bowlers de la soirée, on retrouve également ShmjAmm, qui remporte 11 206 € pour son titre dans le 6-Max Show One, en ayant dompté en finale le top reg JCJ2512 (4e pour 4 003  €), dont le premier titre Series remonte à 2018, sous le même pseudo ! Un autre habitué de nos tables (et c’est peu de le dire) s’est également illustré : vainqueur du Main Event en… 2012 puis vainqueur d’un bracelet Mini WSOP en 2017, MasterMoule s’est rappelé à notre bon souvenir en s’offrant le 4-Max à 20 € pour un gain de 6 126 €. Plus récemment, JossTheBoss a lui remporté un titre Pokus (en 2020) et avait déjà gagné un premier titre Wina Series en janvier sur un Deglingo : cette fois, c’est sur le 6-Max KO à 50 € qu’il a montré qui était le patron (11 232 €). Quant à Teiikiinhooo, il est lui en plein rush depuis le mois dernier, durant lequel il a ship rien moins que cinq tournois : le Totem, le Pour la Daronne, le Big Bang, le Sniper et un Monster Stack ! Il peut maintenant ajouter à son palmarès une victoire WSeries après avoir dealé le Win The Button avec vanessa75012 (5 046 €) tout en validant son meilleur score sur Wina (6 464 €).



Le tournoi de variante du jour a lui été gagné par B0bbyLaPince, qui a donc fait montre de ses talents en Razz pour repartir avec 2 368 € en venant à bout d’un field de présumés spécialistes : pas mal pour celui qui semble simplement être un joueur occasionnel d’Expresso… Mais vous allez voir ci-dessous qu’il a visiblement plusieurs cordes à son arc. Enfin, les autres Turbos de fin de soirée ont sacré le joueur de Poker@Lyon TrampALLIN, qui a sauté à pieds joints sur le Déglingos Rebuy (4 026 €), tandis que PeterSagagn a franchi la ligne en tête dans le sprint final du 6-Max KO 100 € (11 473 €) et que PleaseRG va pouvoir se payer un siège en loge pour le prochain Roland-Garros grâce aux 7 397 € glanés pour sa victoire dans le 3-Max Déglingos.

Surma-core sur les chapeaux de roue

Habituellement dans ces paragraphes, nous prenons le temps de revenir sur de longues et passionnantes finales, d'interminables passes d'armes où les jetons passent d'un côté, puis de l'autre, avec d'improbables rebondissements. Mais la réalité des Winamax Series est aussi celle de ces TF supersoniques bouclées en à peine 30 mains, avec des enjeux tout aussi élevés que le plus deep des Monster Stacks. C'était le cas ce mercredi, où le plus gros gagnant de la soirée est à trouver du côté d'un tournoi particulièrement prisé de nos joueurs high stakes réguliers, le 6-Max Turbo Championship. Et si ce format propice aux grosses salves préflop peut donner lieu à bon nombres de surprises, un joueur était décidé à ne laisser aucune place au doute : Surma-core.

Leader au départ de la finale du haut de ses 35 blindes, il n'a jamais quitté son siège, poussant lui-même vers la sortie cinq de ses six derniers adversaires avec, comme élimination la plus notable, celle de WillyleLion (4e, 7 774 €, #13) sur un lancer de pièce qui aurait pu tout changer. À la place, Surma-core n'a fait qu'une bouchée de 0x112255208 (3e, 10 934 €, #20) et MU4LIFE, non sans avoir serré le main de ce dernier pour l'un des rares deals du festival (2e, 16 239 €). Il se permet même de signer son sacre avec une main de légende, la fameuse "Doyle", pour craquer deux beaux Rois. Une finale rêvée donc, qui lui rapporte la coquette somme de 20 922 €, largement au-dessus de son high score précédant signé sur le Magnum début août. Servez-vous un café bien serré et sifflez ce replay d'une traite.

La séance de torture trimestrielle



On connaît le nombre de masochistes qui étaient connectés sur Winamax mercredi soir... Vous étiez 419, très exactement. Comment sommes-nous arrivés à un chiffre aussi précis ? Rien de plus simple : un coup d'œil au nombre d'inscrits à l'épreuve de Razz aura suffi. 419 amateurs de douleur, donc, contraints de ne se lancer qu'avec les cartes les plus pourries possibles, pédalant jusqu'à la septième carte dans l'espoir de trouver les combinaisons les plus basses et désordonnées, souffrant à l'apparition de la moindre figure, s'écartelant au moment de jeter un magnifique As-2-3 transformé en deux paires après trois ou quatre calls coûteux successifs, et s'arrachant les ongles lorsque leur magnifique hauteur 6 se fait clouer au sol par une wheel parfaite. Le Razz fait mal, le Razz est cruel, le Razz n'est pas à laisser entre les mains d'enfants en bas âge... et c'est pour cela qu'il n'est pratiqué que par un petit comité d'amateurs de torture.

À l'entame de la finale, le futur vainqueur B0bbyLaPince était déjà installé au sommet du chip-count, mais une partie longue semblait se profiler : les tapis des six derniers prétendants étaient relativement équilibrés. Seul MM.88-CH affichait un réel déficit en jetons, et il ne lui faudra que cinq mains pour se lancer avec une triplette de départ quasiment parfaite (pour du Razz s'entend) : As-2-4. A tapis dès le second tour d'enchères, il ne pourra pas montrer mieux à l'abattage qu'une hauteur 10, honnête mais loin de la hauteur 6 d'un NoICMnoRoi qui s'était lancé avec un combo de départ identique. Au cours des tours suivants, les cinq joueurs restants allaient se regarder en chien de faïence. Avec des enchères élevées, même le plus gros tapis pouvait très bien voir son capital décimé en un ou deux coups joués à fond : pas mal de mains se sont donc terminées dès le premier tour d'enchères, une relance avec un menaçant As ou un 2 affiché suffisant pour voler les antes. Peu servi en petites cartes en début de finale, reasonable sera contraint d'envoyer ses derniers jetons sur la main #25 avec un 3-4-5 pas si dégueu : parti avec 2-3-5, PerroquetVif montrera une hauteur 6 à l'abattage pour le crucifier. Juste derrière (main #27), B0bbyLaPince ira jusqu'au bout de sa tentative de bluff avec un tableau alléchant. Erreur de timing : NoICMnoRoi l'attendait sur la rivière avec les nuts. Le futur vainqueur s'embourbera un peu plus en alléchant chercher un tirage hasardeux face au même adversaire (main #33), provoquant sa chute à cinq "big bets". C'est donc logiquement qu'on le verra tenter le tout pour le tout avec As-3-8 (main #43) puis se relancer dans la course en décapitant Janemba2.0 en quatrième place (main #47). PerroquetVif manquera ensuite un gros tirage (main #62), ouvrant la voie à un long et équilibré duel entre B0bbyLaPince et NoICMnoRoi. Une ultime séance de torture, pleine de rebondissements, qui s'étalera sur 70 douloureuses mains. Vivement la prochaine... enfin, pas trop tôt tout de même.

Les quilles ont valsé, les euros sont tombés



Depuis l'expéditif boulot de PleaseRG en finale du Deglingos de minuit (14 mains !) jusqu'au méticuleux travail de Teiikiinhooo sur le Win the Button (141 mains), depuis l'ascension en Razz de B0bbyLaPince jusqu'à l'odyssée deepstack de Toni291 sur le 6-max de 18 heures, toutes les façons de striker sur les Winamax Series sont à admirer en replay, impeccablement ordonnées dans le tableau récapitulatif ci-dessous. Un visionnage indispensable afin de parfaire votre technique de lancer, et vous aussi faire valdinguer les quilles lors de votre prochaine session.


Leaderboard : rien ne bouge (ou presque)

On prend neuf des dix pseudos d'hier et on recommence ! Et encore, si the_jeweler ne figure plus dans le tableau ci-dessous, il reste en embuscade à moins de 400 points derrière le vainqueur du Mass Start Championship Il Principe., qui rentre par la petite porte. Devant, la seule progression notable est à mettre au crédit de LeaDieVa, qui monte de la sixième à la deuxième place après avoir terminé 11e de l'Event 68 et signé un Top 50 sur l'Event 57. Sans avoir véritablement perfé malgré trois deepruns (51e de l'Event 56, 52e du 69 et 63e du Turbo Championship), darkzefiro conserve peu ou prou la même avance que la veille et peut envisager les prochains jours sereinement. Que l'on espère plus animés.


Le Leaderboard des Series

Tous les résultats

Le programme

Profitez de 100 € de bonus avec le code WSERIES31

Qualifiez-vous en Expresso

Rootsah, Benjo & Flegmatic
Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv



Dernière édition par Flegmatic_ le 10/09/2021 10:34; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 1509

MessagePosté le: 10/09/2021 10:33   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Jour 5 : un dimanche avant l'heure

Un doublé atypique, 17 nouveaux vainqueurs et des dotations qui explosent, en low stakes comme en high stakes : sur les Winamax Series, il n’y a pas de petites soirées.

Pendant les Winamax Series, c’est tous les jours dimanche. Magie de notre gros festival trimestriel : n’importe quelle banale soirée de semaine se transforme en un carnaval d’énormes dotations, de fields infinis et de gains record. Visez un peu le palmarès de jeudi soir : la moitié des 17 gagnants sont partis se coucher avec un gain à cinq chiffres, se taillant la part du lion d’une dotation globale atteignant plus de 1,6 million d’euros.

High stakes, low stakes : même combat



Et n’allez pas croire qu’il fallait s’inscrire aux tournois les plus chers, les 100 € et autres Championship à 250 €, pour espérer faire péter un jackpot d’anthologie. Peu importe le poids de votre boule : partout, il y avait de gros strikes à faire valser. Demandez donc à HAstaS1empre ce qu’il en pense, lui qui a transformé un billet de 10 € sur l’épreuve Rebuys en un premier prix de 10 930 €, deux jours seulement après avoir disputé la finale de l’Event 46 et manqué celle de l’Event 55 le lendemain. Histoire similaire chez stak0max : il n’aura eu besoin que d’un ticket à 20 € sur le 6-max KO (et de sept heures de boulot, tout de même) pour voir sa bankroll gonfler de 11 525 €.



Et pour ceux qui disposaient du capital (et des cojones) nécessaires pour aller titiller les épreuves high stakes, ce sont des promesses de gains délirantes qui les attendaient. Le high score de la soirée ? Les 45 737 € extraits par TacoCrusher sur le 6-max KO Super Championship, un rare buy-in « billet mauve » ayant attiré plus de 700 inscriptions. On vous reparle un peu plus en détail de cette épreuve maousse plus bas, ainsi que du 6-max Monster Stack Championship, dont le Day 2 s’est achevé par le triomphe à 40 125 € de Seiko24 face à PleaseRG - ce dernier manque donc de très peu le doublé 24 heures après avoir prévalu sur le Deglingos de minuit. On n’a pas fini avec les gains à 40K+ : sur le 6-max Championship, oMalhaVacas fête l’anniversaire de son podium sur le 3 Million Event en s’adjugeant le logo, le magnum de champagne et les 42 758 € qui vont avec.



Pfiou… avec tout ça, on en viendrait presque à passer à côté de l’étonnant doublé signé par Rocambole.. Étonnant, car cette doublette ressemble fort à un choc thermique : deux soirs après avoir montré sa maitrise de la turbo-chatte sur le Deglingos de minuit, le bougre démontre que le poker deepstack n’a aucun secret pour lui en allant chercher le titre sur le 6-max à 20 € entamé à 18 heures, au bout de huit heures et demie de combat. Deux salles, deux ambiances... et une nouvelle perf à cinq chiffres. Rocambolesque, assurément. Concernant l’identité du joueur se cachant derrière ce pseudo, on ne vous révélera qu’une chose : Rocambole.. faisait partie du gang Winteractivity, la fine équipe ayant dominé l’édition 2020 du KING5, avant de changer de pseudo (mais pas de coéquipiers K5 !).





Quoi d’autre à se mettre sous la dent en ce gros jeudi soir ? Encore beaucoup de choses. 48 heures après avoir atteint la deuxième place de l’Event 50, NiT aMere obtient le même résultat sur le 8-game à 50 €, laissant le titre à ZEETTE. Le Top Shark Timotyy était chip leader à trois tables restantes, mais a dû finalement se contenter de la 13e place. Déjà vu en finale de l’XTASE et du Tea Time cette année, Jordan Lane effectue un sprint nocturne très lucratif en remportant le Win the Button de 23 heures avant d’atteindre les 1/4 de finale du Deglingos Heads Up englouti par Bonboon81. Runner-up d’une épreuve à 20 € des Series d’avril, AceKarole franchit cette fois la dernière haie sur le 6-max KO du même tarif. pidorasique a été un peu plus vite, triomphant sur le Show One à 100 € seulement 24 heures après sa cinquième place sur l’Event 57. On termine avec une victoire espagnole : 5e du Main Event des KO Battles en 2020, runner-up du High Five du Pokus la même année, le top reg ibérique Pastor10 explose son record sur le Monster Stack à 20 €, avec une victoire bonne pour 23 717 €. Quelle soirée !

Seiko24 a pris son temps

Avec un tournoi sur deux jours et une finale longue de 180 mains, il fallait une bonne dose d’endurance pour venir à bout du très gras Monster Stack Championship. D’autant plus lorsque l'on démarre la dernière table avec dix fois moins de jetons que le chipleader... Et Seiko24 avait visiblement plus de souffle que ses concurrents : parti avec 13 BB pour le dernier acte, il avait une sacrée pente à remonter pour contrecarrer les plans de C-un-GAG (139 BB) et PleaseRG (138 BB), ultra-favoris pour le titre. Il commence par doubler son tapis contre le chipleader dès la 9e main sur un runout franchement magique, avant que le shortstack SiriusBlack ne rende les armes peu après (7e, main #21). Dans la foulée, Seiko augmente son tapis de 50% grâce à un brelan floppé, avant de redescendre progressivement sous la barre des 15 BB à la main #70. Tombé à son tour shortstack, 1caan fait ses adieux à la main #86 (6e) et Seiko reperd des plumes jusqu’à se retrouver avec 7 maigres blindes à la main #105. Mais encore une fois, il sauve sa peau sur un coup à tapis, avant d’enchainer avec un nouveau double-up contre PleaseRG, à ce moment épouvantail de la TF. Ce dernier va d’ailleurs éjecter l’ex-chipleader C-un-GAG (5e, 10 352 €) sur un setup à la main suivante (#111), et faire boire le verre de trop à Lee Rhum (main #126, 4e pour 14 543 €). Mais il lâche un gros pot contre Baby_Yoda (main #133), qui va lui faire doubler Seiko24 sur la main suivante suite à une rivière dévastatrice. De quoi revenir sur les talons de PleaseRG, qui va rester devant jusqu’à ce que Baby_Yoda ne perde un coinflip à tapis couvert contre Seiko, qui trouve une nouvelle fois une rivière miraculeuse (main #156), Yoda chutant donc en 3e place pour 20 410 €.

Seiko ne sera ensuite jamais inquiété lors d’un heads-up long de 24 mains, gardant sous son contrôle PleaseRG avant de placer une accélération décisive, son adversaire étant drawing dead dès le turn sur la dernière main. Déjà titré hier sur un Deglingos, PleaseRG prouve donc qu’il sait aussi tenir le carton sur des formats Deepstack et encaisse tout de même 28 625 € pour digérer son doublé manqué. Quant à Seiko24, qui apparemment a joué son premier tournoi sous ce pseudo… hier, il encaisse 40 125 € (de quoi se payer une bien belle tocante) après cette finale incroyable où il a frôlé la catastrophe à plusieurs reprises. Patience et longueur de temps...

TacoCrusher a su attendre son heure


Les top regs TAGvsLAG et summasumarum, le finaliste WSeries LouisLignare, le n°1 espagnol et tête de gondole du Team Winamax Adrián Mateos : c'est peu dire qu'il y avait du beau monde en finale du 6-max Super Championship KO à 500 € ! Pourtant, aucun de ceux-là n'est parvenu à soulever le trophée. Le titre semblait même pendant longtemps promis à un joueur que l'on suspecte d'avoir changé de pseudo cette semaine, BobbyFischer. Mais alors que s'est-il passé ? Enterrons déjà les espoirs d'Amadi_17 : arrivé avec trois petites blindes, le Madrilène n'a tenu... qu'une main (7e, 4 796 € + 675 €). Comptant parmi les joueurs en difficulté autour d'une vingtaine de blindes, Rumukulus le suit une petite trentaine de mains plus tard : cripplé à trois blindes après avoir fait doubler LouisLignare (#21), il triple puis double dans la foulée, pour mieux se faire cueillir par summasumarum (6e, 6 715 € + 5 320 €, #28). Des jetons que ce dernier ne mettra pas à profit bien longtemps : parti à tapis préflop avec deux beaux Rois, il subit un violent échec et mat de la part de BobbyFischer, dont le As-Roi trouve la rivière parfaite (5e, 9 401 € + 7 272 €, #41). Vient ensuite le tour de LouisLignare, qui traînait sa lanterne rouge depuis bien trop long et finit par s'empaler sur les As de TAGvsLAG (4e, 13 162 € + 6 076 €).

Ne reste alors plus que trois joueurs en course et, si vous avez été attentif, vous noterez qu'il manque un pseudo pour compléter ce casting de sept finalistes. Et pour cause : lors de ces 50 premières mains, on ne peut pas dire que TacoCrusher se soit beaucoup fait remarquer, en dehors d'un coup remporté face à BobbyFischer (#37). C'est donc sous le radar qu'il aborde ce 3-handed, avec 20 blindes soit deux fois moins que TAGvsLAG et près de quatre fois moins que BobbyFischer. Et dans un premier temps, on a du mal à voir comment la supériorité de ce dernier va être remise en question. Mais alors qu'il approche des dix millions de jetons, il fait doubler TacoCrusher (#79), lui laisse un nouveau joli pot (#83) avant de remettre également en course TAGvsLAG (#95). Le coup décisif intervient seulement quatre mains plus tard, sur une confrontation à tapis préflop As-Dame contre As-Valet qui tourne en faveur de TacoCrusher (#99) et laisse l'ami Bobby avec seulement 6BB. Il abdiquera dans la foulée, laissant son bounty filer du côté de notre amateur de cuisine mexicaine. Il encaisse tout de même 26 383 € pour ses efforts mais, au vu du scénario de cette finale, c'est un euphémisme de dire qu'il aurait pu espérer mieux.

Sorti de nulle part ou presque, TacoCrusher se retrouve propulsé en un rien de temps grand favori de ce heads-up, avec 65 blindes contre 23 pour TAGvsLAG. Un statut qu'il n'a aucun mal à assumer, accentuant très tôt son avance sans laisser respirer son adversaire. Les deux double ups de TAGvsLAG n'y changent rien (#118 et #127) : multiple vainqueur sur nos tournois high stakes réguliers, il signe là son quatrième podium Winamax Series, dont la troisième seconde place, bonne cette fois pour 31 964 €. Ne lui manque que la pastille, que pourra arborer fièrement jusqu'en janvier TacoCrusher, plus riche de 45 737 €, dont 19 939 € de primes, rien que ça.

Ils ont scoré le 300 parfait


17 strikers de plus au Hall of Fame des Winamax Series, c'est 17 replays supplémentaires à savourer. En turbo ou en deepstack, en 6-max ou en Full Ring, en 8-game ou en PLO, pour 10 balles ou pour 500 : on ne lance pas tous la même boule, mais on a la même passion.


Leaderboard : groupir !


Huit joueurs en à peine plus de 5 000 points, seulement 8 000 unités d'écart entre le premier et le dixième : cette cinquième journée de Series restera comme celle du rapprochement général en tête de notre classement honorifique. Une impressionnante densité que subit avant tout darkzefiro, rétrogradé de la tête jusqu'en en septième position. Il faut dire que le vainqueur du Marathon Event d'ouverture joue beaucoup moins que les autres. Deux fois moins par exemple que Pokeriste75, nouveau leader à la faveur de plusieurs deep runs (14e de l'Event 85 et et 52e du 6-max Championship notamment), sans avoir décroché le Graal. Celui-ci devance désormais MARMULO JR, aperçu dans le Top 30 de l'Event 76 et PleaseRG, grimpé en 13e place de l'Event 74 et surtout passé tout près du doublé sur le Monster Stack 6-max Championship. Et si vous vous demandez où se trouve Rocambole.., scrollez vers la... 181e place (juste devant BigZoowAAp). Les voies du leaderboard sont impénétrables.


Le Leaderboard des Series

Tous les résultats

Le programme

Profitez de 100 € de bonus avec le code WSERIES31

Qualifiez-vous en Expresso



Incroyable, mais vrai : à 18 ans seulement, Emma Raducanu, 150e au classement WTA, disputera samedi la finale de l'US Open. L'Anglaise, qui n'avait jamais disputé un tournoi du Grand Chelem avant Wimbledon, est toute la première joueuse de l'histoire du tennis (tous sexes confondus) à disputer le dernier match d'un "Grand Slam" après être passée par les tours qualificatifs. C'est inimaginable, surréaliste, tout simplement magique... et on aimerait bien que la même chose arrive à l'un d'entre vous sur les Flights des Winamax Series. Les satellites (Expresso et classiques) pour le Giant, le Colossus, le High Five, le Million Event et le 4 Million Event tournent 24h/24, qualificatifs pour des Days 1 organisés tous les jours jusqu'au 15 septembre. Tout le monde a le droit de rêver !


Benjo, Rootsah & Flegmatic

Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
m.arnou
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 17 Déc 2019
Messages: 328

MessagePosté le: 13/09/2021 12:35   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Wina Series, Jour 8 : 1,5 million sur les pistes

Une nouvelle cagnotte à sept chiffres a été partagée aux meilleurs joueurs de dimanche, dont 17 nouveaux champions. En attendant les grosses finales de ce lundi, tous les replays sont dans notre récap'.

Les sorties au bowling, ça peut aussi occuper un dimanche soir : la preuve avec cette seconde session dominicale des Winamax Series, qui a distribué plus d’un million et demi d’euros (1 537 797 € exactement) et a sacré 17 nouveaux joueurs émérites, Marg a table enlevant notamment le très couru 6-Max Championship. On vous laisse regarder l’écran au-dessus des pistes pour connaitre tous les résultats…


Nos tournois Flights continuent de tourner à plein régime. Il ne vous reste que trois jours pour prendre part à la fête sur les derniers Day 1 et vous qualifier pour les Day 2 comme notre héros ci-dessous, notamment sur le 4 Million Event KO !

Le 52 à la suite

Il y en a qui ne rêvent de jouer ne serait-ce qu’un seul Main Event. Cabrooooon, lui, va pouvoir en jouer 52, et pas n’importe lequel : on parle bien du tournoi phare de notre grille de tournois hebdomadaire et son garanti minimum de 100 000 €. En plus des 13 941 € gagnés pour sa victoire devant le top reg RobindesNOix, c’est donc une bankroll de 6 500 € faite d'un ticket à 125 € chaque semaine qui lui sera offerte pour tenter de faire gonfler son pactole avec pourquoi pas de nouveaux gains à 5 chiffres. En voilà un qui pourrait bien connaitre une très belle année…

Ils ont enquillé les lancers


Chaque jour, des épreuves estampillées Championship vous sont proposées durant ces Series. Et parmi eles, il y en a quelques-unes qui revêtent une importance particulière pour les meilleurs grinders, comme le 6-Max Championship qui s’est achevé hier soir. Pensez donc : un tournoi sur deux jours, dans le format à six joueurs par table devenu l’une des signatures de Winamax, un prestigieux titre Championship sans oublier un gros chèque à aller chercher… Pas étonnant que la victoire revienne donc à Marg a table, ancien vainqueur Summer Shot et titré dans l’XTASE et le Prime Time cette année : le reg a finalement dealé avec son dauphin Donktagnon, un pseudo qui semble avoir été créé juste pour ces Series. Voilà de quoi se la péter devant ses potes grinders.


Le dimanche, c’est aussi le jour des Marathons, à pied et aux tables de poker : et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils portent bien leur nom, chacune des trois versions d'hier ayant duré plus de dix heures : S.PATY gagne la course à 10 € pour 9 887 €, le finaliste de l’Event 80 vendredi Darki06 s’adjuge celle à 50 € pour un gain de 22 869 €, et AlaafAkbar, vainqueur du Highroller des Wina Series Series d’avril, s’offre une seconde pastille sur le Marathon Championship, bonne pour 42 800 € ! D’autres regs se sont également illustrés : BientoTonton, le vainqueur de la Trilogy 50 € de cet été mais aussi du Battle Royale et du Prime Time cette année, connait aussi une belle rentrée avec la win sur l’Event 124 pour 15 351 €. Vainqueur dans le Rush Hour et le Tea Time cette année, Sur2Soi a lui fait le plein de confiance en gagnant l’Event 132 pour un gain de 7 559 €. Champion Prime Time il y a deux ans, beltxa26 s’offre lui sa première perf à cinq chiffres sur Winamax avec la gagne de l’Event 122 pour 21 284 €

En ce qui concerne les parties rapides de la soirée, blanko1tda, ancien membre de la Top Shark Academy 2019 (il jouait sous le pseudo GetAwayPlzz) a bien retenu la leçon et gagne le PLO pour un gain de 2 166 €. 2High, vainqueur du Mass Start Championship des Series en janvier, se paye cette fois le 3-Max Deglingos de minuit : il ne lui a fallu que 1h44 pour remporter 10 654 € !




Quatre tournois sur plusieurs jours ont également débuté hier, dont notre très beau Highroller à 1 000 € et 1,5 million garantis. Certains se sont offert de jolis droits à rêver !

Alaaf est (deux fois plus) grand

Vous commencez à en avoir l'habitude : les dimanches de Winamax Series, on enfile ses plus belles chaussures de running et on part affronter les épreuves dites Marathon. Car n'y voyez pas une énième expression galvaudée : avec autour de 10h30 de jeu pour chacune des versions à 10, 50 et 250 €, nous avons ici à faire à de réelles épreuves d'endurance, qui ne se révèlent qu'aux joueurs les plus persévérants. Cette caste, AlaafAkbar en faisant indéniablement déjà partie, lui qui avait triomphé sur le Highroller à 1 000 € lors du festival d'avril pour la coquette somme de - tenez-vous bien - 190 000 €. Ce dimanche, il n'a remporté "que" 42 800 €, au terme d'une nouvelle course de fond maîtrisée de bout en bout. Si vous voulez une preuve de sa domination, foncez tout de suite à la main #39, un cold 4-bet shove tellement initimidant qu'il en fait lâcher son As-Roi préflop à PureMustard. Avant cela, seul le short stack attrapez moi s'était pris les pieds dans le tapis (7e, 5 575 €), bousculé par un pseudo bien connu des tables high stakes, ALEJATE23.

Il faut attendre la main #72 pour assister à une nouvelle défaillance, celle du discret Skepta (6e, 7 856 €), vite suivi par Chien dApuli (5e, 11 048 €, #74). Alors que les débats s'équilibrent en tête comme en queue de peloton, avec un duel au coude à coude entre ALEJATE et Alaaf et un double up de PureMustard aux dépens de bolachafaria, intervient LE coup qui chamboule toute la dynamique de cette finale. Sur le turn d'une centième main a priori anodine, ALEJATE23 trouve le jeu max, une quinte, tandis qu'Alaaf voit sa poubelle se transformer en deux paires. Les tapis volent, et AlaafAkbar trouve une providentielle river pour scorer un énorme double up et s'élever loin au-dessus de la masse.

La suite est on ne peut plus prévisible : avec 110 blindes contre 20 pour son plus proche poursuivant, AlaafAkbar se charge des trois dernières éliminations, PureMustard (4e, 15 518 €, #102), ALEJATE23 (3e, 21 775 €, #135) et enfin bolachafaria (2e, 30 535 €), au terme d'un heads-up sans suspense de trois mains. À noter pour l'anecdote qu'à part lors de l'ultime coup, toutes les éliminations ont eu lieu alors que le short stack avait montré la meilleure main à l'abattage. Que cela ne vous empêche pas de savourer ce beau replay tout en justesse.

La revanche des short stacks


De deux blindes et demi à six joueurs restants à lauréat de l'un des plus beaux chèques de la soirée : c'est la folle histoire qu'a connu BientoTonton sur l'Event 24, un tournoi 6-max à 20 € a priori classique, qui ne laissait pas augurer d'une dernière table aussi folle. Dénuée de toute profondeur de jeu et réquerant donc sang-froid et maîtrise sur le bout des doigts de ses ranges préflop, elle nous a livré le plus beau film d'action de la soirée. Révélé par la dernière édition en date de la Trilogy, où il s'est illustré sur l'épreuve à 50 €, notre futur oncle préféré a tout connu durant ces 113 mains, passant donc de leader ambitieux à short stack désespéré. Cette victoire, il la doit à une bonne dose de réussite, forcément, mais aussi de résilience et de témérité, n'hésitant pas à s'embarquer dans des bluffs avec une marge de manœuvre pourtant limitée.

À côté de lui, on a adoré le destin cruel de Setari, qui a infligé bad beat sur bad beat, notamment à Kebabdeturki (6e, 2 752 €, #67) et franky4dedos (4e, 5 514 €, #90), avant de faire doubler ces deux derniers adversaires, puis de sortir sur une main au runout improbable (3e, 7 769 €, #102). Et que dire de Hich14, deuxième pour 10 928 € après être tombé à une blinde au bout de... deux mains ! Lui aussi laissé pour mort à de nombreuses reprises, BientoTonton s'offre donc ce tournoi de déglingos, avec au bout un jackpot de 15 351 € pour se remettre de ses émotions. Amis spectateurs, sortez les pop-corns et asseyez-vous bien confortablement : ça va secouer !

Les Winamax Series sont évidemment à l'honneur dans ce nouveau Top 5, qui se termine en beauté avec deux carrés floppés aux destins forcément tragiques. On attend vos plus belles (et vos pires) mains à multiplex@winamax.fr.


Les 16 acrobates de dimanche


Ils ont enchaîné les strikes en évitant la rigole : félicitations aux 16 nouveaux vainqueurs des Winamax Series. Leurs finales sont à une portée de clic grâce à ce très beau tableau récapitulatif. Enjoy !

RETROUVEZ TOUS LES REPLAYS SUR WINAMAX.FR


Leaderboard : statu quo en tête


Le tarif d'entrée est désormais fixé à 100 000 points dans un Top 10 qui n'a que très peu bougé entre samedi et dimanche, sans doute parce que les tournois dominicaux offrant les plus grosses réserves de points ne se termineront que lundi (et mardi dans le cas du Highroller). Le trio de tête reste inchangé, sans que PrinzOfRozva, LeaDieVa et Pokeriste75 aient eu besoin de briller hier soir. Le top reg RobinDesNOiX entre dans le Top 10 après son coup d'éclat sur le Sunday Surprise, de même que le vainqueur de l'Event 124 BientoTonton. Et c'est tout pour aujourd'hui, mais on aura probablement un peu plus de changements à commenter demain.


Le Leaderboard des Series

Tous les résultats

Le programme

Profitez de 100 € de bonus avec le code WSERIES31

Qualifiez-vous en Expresso

Rootsah, Benjo & Flegmatic

Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 1509

MessagePosté le: 14/09/2021 10:52   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Jour 9 : stak0max, c’est comme le Port-Salut

Tandis que les Flights entament leur phase d’atterrissage, un nouveau doublé est venu chambouler une soirée où 1,6 million d’euros furent enquillés.

Neuf jours après leur décollage (depuis les pistes du Planet Bowling de Lille, autoproclamé plus grand bowling d’Europe avec ses 40 pistes, dont 16 dans une ambiance « fluo et vidéo », si si), les maxi-flights des Winamax Series vont enfin entamer leur phase d’atterrissage. À l’heure où vous lisez ces lignes, il ne vous reste plus qu’une poignée de tentatives pour espérer franchir le Day 1 des tournois Giant, High Five, Million Event KO, Colossus et 4 Million Event KO. Mercredi soir, peu avant le lancement des Day 2, les dotations officielles et définitives seront connues. Si le Million Event n'aura aucun mal à dépasser sa garantie éponyme, le High Five se traîne un peu avec seulement 75 % de l’objectif atteint. Les trois autres, quant à eux, devraient soit enregistrer un léger overlay, ou passer de justesse. Ce qu’on sait déjà avec certitude, c’est que ces cinq compètes XXL vont offrir au minimum plus de 6,6 millions d’euros, et seront commentées en direct par PonceP et Kinshu sur Winamax TV jeudi, au cours de la traditionnelle soirée de clotûre/de gala du festival. En attendant, place au hall of fame des meilleurs bowlingeurs (quand je veux j’invente des mots) d’un lundi soir qui a couronné 17 vainqueurs et réparti près de 1,6 million d’euros.

stak0max, comme son pseudo l’indique



À chaque soirée son doublé, ou presque. Le dernier back to back en date est de type très juteux : stak0max n’a pas fait mentir son pseudo en remportant un second magnum de champagne et plus de 50 000 € sur le 6-max KO Championship à 250 € l’entrée, seulement quatre jours après s’être échauffé sur un 6-max KO plus modeste (20 € de buy-in) mais très peuplé (7 000 inscriptions). Une perf’ de choix dont on vous parle un peu plus en milieu d’article.
Il y a un an tout pile, F. Moynihan quittait en premier la finale du plus gros tournoi des Winamax Series de la rentrée 2020, le 3 Million Event (de nos jours le chiffre « 3 » a laissé place à un réjouissant « 4 ») : il fête cette perf en remportant son premier titre Series, sur un  classic NLHE lancé à 23 heures en mode super turbal. Sur le PLO à 100 €, PhilOpOK_TAG manque de peu ce qui aurait été son second titre Series, et le premier en quatre ans : SecondNature lui rafle la bouteille de champagne sur la dernière ligne droite, et les 5 768 € qui vont avec.


Sur d’autres tables, un membre du Stream Gang a fait parler la poudre, enchaînant deux tables finales… mais sans parvenir à conclure l’affaire. Il s’agit de juaniitoooo (photo), premier éliminé de la finale du 6-max KO de 21 heures (remporté par Straight2Ze. 48h après sa 5e place sur l’Event 114), et 4e du 6-max KO à 50 € organisé sur deux soirs (remporté par un membre du club DL Poker, 1ooSouFrance). Pas de logo pour le streamer à bonnet, donc, mais une belle quantité d’euros, c’est l’essentiel : 11 215 très exactement.
Très beau high score à 14 000 € signé par -The dead97-, joueur membre du club Caen Poker, sur le 10 € rebuys - avant cela, la meilleure perf’ du Normand sur Winamax était une seconde place sur La Fièvre. Sur le 4-max KO à 50 € de 22 heures, C0MPTE_EN_OR prévaut, semble-t-il inspiré par la prouesse signée par un de ses potes la veille, c’est pas moi qui le dit mais le tweet ci-dessous :
 




Enfin, on a bien failli assister à ce qui aurait été le premier triomphe du Team Winamax sur ces Series : lancé à fond de balle sur le Deglingos de minuit, le Top Shark espagnol Borja « Timotyy » Gross a perdu son dernier duel contre Picsou-AA, ça s’est passé en direct sur notre chaîne Twitch ibérique :
 




Un doublé de Champion



Reproduire un exploit n'est jamais chose aisée. Assurément, remporter un tournoi Winamax Series à 20 € face à plus de 7 100 adversaires en est un. Mais alors signer un doublé seulement quatre soirs plus tard, sur une épreuve sur deux jours aussi relevée et aux enjeux aussi démentiels que le 6-max KO Championship, c'est la confirmation d'un énorme potentiel. D'autant que si l'on a longtemps cru que stak0max allait avoir la partie facile en table finale, il n'en fut rien. Tout démarre pourtant de la meilleure des façons avec, dès la première main, un joli pot remporté au nez et à l'accent chantant de J.castex pour se propulser seul en tête. En suivront beaucoup d'autres, dont deux un peu plus conséquents (mains #28 et #38) qui assoient sa domination. Après moins de 50 mains, il franchit même la barre des vingt millions (soit plus de 50% des jetons en circulation) en sortant JartofikAA en sixième position (7 502 € + 5 002 €, #46). Un peu moins agressif - mais aussi moins bien servi en cartes - il voit ensuite le mandat de J.castex prendre fin (5e, 10 553 € + 485 €, #71) de la main de MaradonaDios, lui-même éliminé peu après par EasyAces (4e, 14 825 € + 474 €, #99).

La dynamique change alors radicalement. D'abord avec le double up de ChrizzCasual aux dépens de stak0max (#105) mais surtout lorsque EasyAces prend les devants en attrapant ce même stak0max en flagrant délit de 3-barrel bluff (#113). En plein rush durant cette phase de 3-handed, EasyAces atteint même les 30 millions de pions avant deux nouveaux coups cruciaux. Sauvé in extremis par la rivière après avoir bien degrind (#129), stak0max remonte autour des 30 BB pour mieux bluff catch à son tour un voisin peut-être un peu trop confiant (#131). EasyAces a beau reprendre un peu d'avance en se chargeant dans la foulée de ChrizzCasual (3e, 20 805 € + 4 995 €, #132), la première main du duel final inverse définitivement les positions (#133). Sans solutions, EasyAces doit se contenter de la deuxième place, sa deuxième du festival, quatre jours également après celle signée sur l'Event 83. Elle lui rapporte cependant un chèque autrement plus costaud de 35 102 €, nettement au-dessus de ses deux victoires sur le Prime Time décrochées entre mai et juillet. Quant à stak0max, il fait sauter la banque avec 24 501 € de bounties en plus des 29 179 € de la première place et s'impose déjà comme l'un des joueurs forts de ce festival. Allez, un petit replay pour fêter ça !

STAKANOVIICH, du travail bien fait



Si vous n'avez pas encore testé le Pot Limit Omaha joué avec cinq cartes en main, tentez un shot dans la variante sur un tournoi de notre grille : vous devriez bien vous amuser... Demandez donc aux finalistes du PLO5 Championship de ces Series s'ils n'ont pas pris du plaisir, eux qui se sont écharpés durant 221 mains en TF après deux jours d'un tournoi qui a comptabilisé 183 entrées.

Enfin, tous sauf un...Commençant chipleader du dernier acte avec une avance très confortable (deux fois plus de jetons que son plus proche poursuivant), GOALAZZO encaisse un premier gnon à la main #20, lâchant la tête à LouisLignare. Il reprend cependant du poil de la bête en mettant une châtaigne fatale à Coco_27 (7e, main 33) pour revenir au top, avant de faire disparaitre Cepheid (6e, main #75). À la main 85, notre goleador compile ainsi plus de la moitié des jetons en circulation ! Mais il va perdre plusieurs pots (mains #86, 104, 106) avant de craquer complètement sur la main #118, manquant un énorme bluff contre STAKANOVIICH pour tomber shortstack. Il est ainsi éliminé par KEVIN DU 93 quelques mains plus tard : en 20 coups, l'ex-chipleader se retrouve ainsi dans le rail...

La partie s'annonce alors équilibrée avec quatre joueurs aux stacks assez similaires, jusqu'à ce que STAKANOVIICH ne remporte plusieurs coups à partir de la main 145 pour se détacher en tête. Et après avoir donné une première partie de son stack à LouisLignare (main #165), dogec0in lui lâche le reste 15 coups plus tard (4e pour 3 745 €), lui permettant de revenir dans la roue de STAKANOVIICH. Opposé à deux tops regs de notre site, cet inconnu du bataillon Winamax va pourtant faire montre d'une belle maitrise, venant à bout d'un KEVIN DU 93 tombé en dessous des 10 blindes sur la main #199 (3e pour 5 294 €, après avoir re-entry le tournoi), de quoi débuter le duel avec un bon avantage au chipcount. Il lui faudra 21 mains de plus pour parachever son travail de titan et s'offrir un premier titre Wina Series et un gain à 5 chiffres (10 496 €) avec son pseudo tout neuf. 3e de la Trilogy en mai, 4e du KO Super Championship en avril et du 6-Max Super Championship KO il y a quelques jours, LouisLignare montre qu'il en sait également long en PLO5 avec cette deuxième place bonne pour 7 461 €. De quoi garder le sourire...

Un doublé qui claque



Une première win à 11 525 € suivie d'une seconde à 53 680 € quatre jours plus tard : c'est peu dire que le bras de stak0max est chaud sur ces Series ! De quoi lui offrir une place de choix dans ce tableau de 17 noms qui fait la part belle à la diversité avec du Hold'em bien sûr mais aussi du PLO5, du PLO High-Low, du Heads-up et l'un des plus petits buy-in du festival, le Rebuys à 5 €. Quel que soit votre format ou votre limite de prédilection, vous trouverez donc forcément quelque chose à tirer de ces replays. Bon visionnage !


Leaderboard : PrinzOfRozva enchaine les spares



Il ne fait peut être pas de strikes à tire-larigot, mais il fait tomber les quilles quand il le faut pour augmenter son score : cela fait déjà plusieurs jours que PrinzOfRozva trône sur ce Leaderboard, compilant chaque jour les quelques milliers de points nécessaires pour rester tout en haut du classement. C'était encore le cas ce lundi avec un Top 100 dans l'Event #144, et il le fallait étant donné que Pokeriste75, 24e de l'Event #138 notamment, a raflé plus de 9 000 points pour ravir la place de dauphin à LeaDieVa, désormais 3e. MARMULO JR s'empare lui de la 4e place au détriment de gl_2_me (5e), tandis que ImJustDrunk a visiblement bien fait d'enquiller quelques verres durant la partie d'hier : le voilà qui gagne 3 places pour pointer au 6e rang grâce à trois Top 100 hier. Chevre.Miel fait lui son retour au 7e rang suite à plusieurs places payées supplémentaires, tout comme mathann (9e, 30e du 6-Max KO Championship notamment) alors que RobinDesNOiX complète le Top 10.



Avis aux retardataires : le best-of de la victoire de Sonny Franco sur le Super Highroller Million (juste le plus gros tournois des Series en attendant l'atterissage des Flights) est en ligne. Et vous pouvez aussi découvrir la réaction à chaud du champion grâce à l'entretien qu'il nous a accordé au lendemain de son triomphe.

Le Leaderboard des Series

Tous les résultats

Le programme

Profitez de 100 € de bonus avec le code WSERIES31

Qualifiez-vous en Expresso

Rootsah, Benjo & Flegmatic
Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 1509

MessagePosté le: 16/09/2021 10:28   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Jour 10 : 3 millions et une sanction

Tandis que l'incontournable Cap Haddock signe (enfin !) sa première perf du festival, le Highroller trouve une conclusion inattendue. Récap et replays d'une antépénultième soirée à 2 933 914 €.

C’est un pseudo familier des joueurs high stakes de Winamax, YoSoyElPadre, qui est venu à bout de l’un des tournois les plus relevés et les plus chers de cette édition de rentrée des Winamax Series, le Highroller 6-max KO à 1 000 € l’entrée. Mais c’est bien avant cette victoire à 179 241 €, et bien avant le coup d’envoi du Day 3, programmé mardi à 20 heures, que s’est produit l’évènement le plus notable de cette épreuve hors normes ayant attiré près de 1 600 joueurs.

Une décision sur tapis vert



De fait, c'est loin des tables de poker qu'à eu lieu ce fait de jeu. Un méfait de jeu, devrions-nous plutôt écrire... Après une enquête du service de sécurité de Winamax menée mardi matin, il s’est avéré, de façon irréfutable, que l’un des 9 joueurs qualifiés pour le Day 3 avait enfreint les conditions générales d’utilisation de notre plate-forme. Pour Winamax, la décision allait de soi : Martinsagrad, le joueur incriminé, ne pouvait qu’être disqualifié du tournoi et exclu immédiatement du site, sans pouvoir prétendre à la moindre récompense.

Si la décision de Winamax était évidente, sa mise en application l’était un peu moins. Pour des raisons techniques, il ne nous était pas possible de "sortir" le pseudo disqualifié du tournoi avant que la partie ne reprenne. Les huit autres joueurs encore en lice ont donc tous été informés en amont de la situation : bien que disqualifié, Martinsagrad serait encore présent à table, mais de façon purement virtuelle, en sit out. L’essentiel étant que peu importe son classement final, il n’allait recevoir aucun prix, et si d'aventure des joueurs se retrouvaient éliminés avant lui, ils seraient alors automatiquement reclassés sur l’échelon supérieur de l’échelle des gains (ce reclassement était évidemment valable pour tous les joueurs éliminés auparavant : le joueur éliminé 203e à la bulle passait 202e, le joueur 202e passait 201e, et ainsi de suite). Mais quid des primes (bounties) accumulées par le joueur disqualifié ? Celles déjà collectées au cours des deux journées précédentes (9 "knockouts" au total) sont actuellement en cours de remboursement auprès des joueurs concernés. Concernant la prime encore active (d’un montant avoisinant 12 000 €), elle restait à prendre, là encore pour des raisons techniques. Enfin, pour garantir un maximum d’intégrité et de fair play à ce Day 3 très particulier, une ultime décision a été prise : réunir dès le coup d’envoi les 9 derniers joueurs autour de la table finale. Plus tôt que prévu, donc, puisque ce Highroller était joué au format 6-max.



Voilà pour le volet « sur tapis vert » de l’affaire… que notre animateur PonceP s’est chargé d’inlassablement expliquer à toi, cher public, tout au long d’une émission spéciale diffusée sur Twitch. Pour le volet « poker », c’est une finale forcément atypique à laquelle nous avons eu affaire. Les blindes du joueur disqualifié étaient offertes à qui voulait les prendre : une dynamique très volontariste a donc été observée d’entrée de jeu, avec des finalistes nous montrant toute la palette d’un bon jeu agressif préflop. Le stack du joueur disqualifié était tel (136 BB) qu’il était virtuellement impossible qu’aucune élimination ne se produise avant la sienne. C’est donc de façon logique que l’on a assisté aux sorties de Mika1chance (main #42), whytheface (main #78) et ZicO_LocO (main #86), sur des coups plus ou moins standard. A ce stade il ne restait plus que six joueurs : le pseudo « sit out » avait encore 62 BB à distribuer.

Passé chip-leader après avoir signé la première élimination de la finale, schleich di vit sans doute des lendemains qui déchantent en ce mercredi : deux setups imparables (mains #89 et #94) ont scellé son destin en 5e place, après celle de BriskiBochi en 6e place (sur un autre setup impossible à contourner, main #92). Une longue et belle phase de 3-handed (mais jouée avec 4 joueurs à table, à ce stade vous avez compris pourquoi) offrira une belle conclusion à cette finale : des prétendants qui ne se laissent pas faire, de l’agressivité à tous les étages, peu de suckouts et une foule de coups intéressants post-flop. Pas de doute : le bocal était rempli de sharks hier soir… avec notamment un gde_tormoza qui aura agréablement surpris son monde. Nous ne le connaissions pas avant la soirée d’hier et avons pu découvrir un compétiteur sachant parfaitement se servir de son image agressive (main #158)… peut-être parfois un peu trop d’ailleurs (voir main #163).



Ce n’est qu’à la 172e main que le joueur disqualifié finira de saigner ses derniers jetons. On peut d'ailleurs s’interroger sur cette paire de 8 abandonnée préflop sur ce coupoù le désormais large chip-leader YoSoyElPadre avait directement shove préflop avec une poubelle : gde_tormoza était-il bien conscient qu’il allait quoi qu’il arrive prendre au moins les gains de la seconde place, et était donc en train de refuser une occasion en or de doubler et se relancer dans la course au titre ? Quoi qu’il en soit, à ce stade les dés étaient jetés : après avoir pris le bounty « sit out » de Martinsagrad, YoSoyElPadre n’allait avoir besoin que de huit mains supplémentaires pour boucler l’affaire, face à un gde_tormoza ayant sans doute expédié un peu trop vite l’ultime duel. Déjà vainqueur d'un gros Highroller en mode « Sunday Knockout » en novembre 2020, YoSoyElPadre explose son peine son highscore avec cette victoire à 179 241 euros. Bravo !

Comme un Cap Haddock dans un jeu de quilles



Mais il n'y avait pas que le Highroller au programme ce mardi. Au contraire, la soirée était riche en épreuves avec 18 autres tournois au programme - dont deux sur deux jours - pour autant de vainqueurs. Commençons par celui qui n'est plus qu'à une unité d'égaler le record de titres Winamax Series (détenu par la légende MAMARAZZI) : Nicolas Burtin alias Cap Haddock. Entré timidement dans son festival, il a donné la pleine mesure de son talent en combinant une septième pastille obtenue sur le Monster Stack à 100 € et une sixième place sur le 6-max KO Championship, remporté d'ailleurs par un autre habitué, vainqueur du Main Event il y a un mois, WhenLamboXD, pour un peu plus de 30 000 €. On vous reparle en détail du nouveau fait d'armes de notre capitaine préféré juste en dessous.

Lui aussi a fait parler la poudre ces derniers mois sur nos plus beaux tournois réguliers (Highroller, Battle Royale, Gladiator) et avait déjà atteint le Top 5 de l'Event 45 sur ce festival : BRELANCIAGA a confirmé sa bonne forme du moment avec ce qui semble être son premier titre WSeries, pour une victoire visiblement chargée en émotions (voir tweet ci-dessous). Très belle régularité également pour l'Espagnol PagaLaFanta, sacré pour la troisième fois depuis janvier 2020 (après avoir notamment terminé runner-up de la Million Week en février 2019), sur le 6-max Rebuys à 10 €. À l'inverse, c'est un parfait inconnu de nos services, lovethepok, qui s'est imposé sur le troisième Day 2 de la soirée, l'Event 142 à 50 €, se payant le luxe de vaincre en heads-up un top reg' de notre site depuis de nombreuses années, M.Anttonen. Une entrée triomphale dans la cour des grands, à 24 020 €, soit l'un des plus gros jackpots de la soirée. En parlant de jackpot, difficile de trouver meilleur pseudo que celui du membre du ClubPoker 7 7 7 7 7 7, lauréat de l'Event 163 pour un peu plus de 8 000 €.





On jouait également en Pot-Limit Omaha ce mardi, et pas sur n'importe quelle tournoi, le plus cher du festival, le KO Championship à 250 €. Après avoir terrassé un field de 207 entrants, IzzMirEgal est reparti avec la couronne à 10 188 €, la première à notre connaissance de ce joueur jusque-là sans références (du moins sous ce pseudo). Histoire d'être exhaustif sur les gains à cinq chiffres, saluons la gagne à 17 225 € de gremy11 sur l'Event 157, la première de ce genre pour ce joueur qui joue sur notre site depuis au moins avril 2013. Il devrait prendre exemple sur Jepushenfiat, auteur de nombreux deep runs depuis dix jours (sept Top 50 avant ce mardi soir) et récompensé de sa résilience par un titre et un chèque de 6 193 € sur le Semi-Turbo à 30 € de 22 heures. Enfin, Be water a lui attendu de lancer le tournoi de minuit, l'inévitable Deglingos Ultra-Turbo, pour sabrer sa deuxième bouteille de champagne de l'année.

Flights : c'est maintenant ou jamais !





Il ne vous reste plus que trois lancers pour entrer en piste sur nos 5 tournois Flights et imiter notre streamer ViensMonAgno : les derniers Day 1 auront lieu à 15h, 17h30 et 18h30 ce mercredi, avant les Day 2 prévus à 21h. Oui, il est encore temps de faire gonfler les beaux garantis de ces tournois, le Million Event KO ayant d'ores et déjà atteint sa dotation minimum. Ne vous inquiétez pas, on vous a gardé des places dans notre bowling !

Cap Haddock surgit des flots



On avait presque fini par l'oublier : Cap Haddock a enfin fait parler de lui sur ces Wina Series d'automne. Car contrairement à ses habitudes, l'un des joueurs les plus titrés sur notre festival phare se faisait encore désirer, n'étant jamais apparu en finale depuis le 5 septembre. Hier, il a donc décidé de remettre l'église au centre du village, puisqu'on l'a aperçu simultanément en finale du 6-Max KO Championship et de l'Event #159. S'il a échoué à la 6e place du premier nommé pour un gain total de presque 8 000 € tout de même (après avoir re-entry), il s'est offert le Monster Stack à 100 € dans la soirée !

Arrivé large chipleader en table finale de ce tournoi joué en full ring, le demi-finaliste de la Top Shark Academy 2021 a annoncé la couleur d'entrée en clouant au sol LeeeeeBrico dès la 2e main (9e), puis en passant un joli move sur la main #15. Deux shortstacks rendent ensuite les armes : NewHouseUJMV met à la rue gustave2020 (8e), avant que championnat ne soit relégué dans les limbes (7e) par CIDFASTEADOR. Peu après, Cap Haddock envoie par le fond le dangereux top reg NBarish (6e) puis fait définitivement taire F.Kabrhel (5e) avant de renvoyer dans ses pénates NewHouseUJMV (4e) cinq mains plus tard en trouvant un flop plutôt heureux (main #80). Avec 61 blindes en sa possession contre moins de 20 chez ses deux derniers adversaires, Cap Haddock en profite pour leur mettre une pression de tous les instants et finit par faire craquer CIDFASTEADOR (3e pour 8 880 €, main #118), histoire d'aborder le heads-up contre psgpascool avec un avantage en jetons de 3 contre 1. Et après avoir bien rentabilisé une quinte (#127), il va couler définitivement son adversaire sur le coup suivant au bout de neuf mains de duel, laissant son adversaire avec un chèque de 12 427 €. Insuffisant pour s'offrir une star de foot mais tout de même son plus gros gain sur notre site après avoir déjà fini second de l'Event #151 lundi. Quant à l'un des gagnants du KING5 2021, il signe une nouvelle victoire bonne pour 17 449 € (son 4e cash le plus lucratif sur Wina) et remporte un septième titre WS. Et on le connait notre Cap' : il est capable d'aller chercher le huitième lors des deux dernières soirées !

Ils sont là papa !

Eux aussi ont attendu la fin des Wina Series pour montrer qui était le daron : 19 nouveaux virtuoses de la boule sont à l'honneur dans notre tableau des résultats, entre noms ronflants bien connus de nos services et jeunes espoirs en devenir.


Leaderboard : Cap Haddock à l'abordage !



Ça remue et ça tangue au sein du Top 10 de notre classement honorifique ! On l'a déjà dit mais on va le répéter : Nicolas 'Cap Haddock' profite de sa soirée à deux finales et surtout son titre sur l'Event 159 pour bondir sur le pont directement en quatrième place. Il se positionne juste derrière un autre joueur qui a de la bouteille, ImJustDrunk, grimpé de trois places grâce à un Top 5 sur l'Event 165. Sa quatrième finale du festival, rien que ça. C'est deux de plus que Pokeriste75, qui reste à flot sur la deuxième marche du podium et est désormais devancé par MARMULO JR, aperçu brièvement en finale du 6-max KO Championship. De jolis perfs qui font retrograder le leader d'hier PrinzOfRozva en sixième position, mais à moins de 3 000 points. À noter enfin l'entrée de BRELANCIAGA, à la faveur de son sacre sur le 145. Quant à Nitn3lav, mathann ou encore RobinDesNOiX, ils ont chaviré mais restent à portée de bouée entre la 11e et la 14e place. Une chose est sûre : tous ces braves moussaillons vont devoir s'accrocher en vu de la tempête finale s'ils veulent espérer conserver leurs postes.


Le Leaderboard des Series

Tous les résultats

Le programme

Profitez de 100 € de bonus avec le code WSERIES31

Qualifiez-vous en Expresso

Rootsah, Benjo & Flegmatic
Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 1509

MessagePosté le: 16/09/2021 10:36   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Jour 11 : comme 16 champions dans un jeu de quilles

Cap Haddock et lashmypy ont remis le couvert lors d'une soirée à 1 385 238 €. Entrées, plats, desserts : goûtez donc au copieux repas d'hier soir.

4 millions, 1 million, 500 000 €… OK, difficile de rivaliser avec les dotations de nos tournois Flights, dont les Day 3 ont lieu ce jeudi soir (Benjo vous prépare un brainstorming complet), avec notamment 42 joueurs encore en lice pour un premier prix de plus de 200 000 € dans le 4 Million Event KO. Mais les 16 tournois achevés ce mardi n’ont certainement pas à rougir de leurs aînés : ils ont distribué un total de 1 385 238 € - trois d’entre eux atteignant même une dotation à six chiffres - et ont été le théâtre de deux nouveaux doublés, dont celui de Cap Haddock. Résumé du spectacle ci-dessous.

Des regs et un record



Trois beaux tournois, donc. On commence par le plus cher, le Super KO Championship à 500 €. Après s’être échauffé en terminant trois fois dans le Top 50 d'events WSeries depuis dix jours, F.chiesa, inconnu de nos services il y a encore deux semaines, a profité de sa première finale du festival pour décrocher le titre, après avoir joué les prolongations jusqu'à 4h19 du mat'. On vous a concocté un beau récap' plus bas dans cet article, et si j’étais vous, j’irai y jeter un œil. On passe ensuite au 6-Max KO 100 € : excité par une première TF dans l’Event 159 il y a deux jours, gustave2020 s’impose pour un gain de 23 090 € après avoir dominé une finale de haut niveau comprenant le déjà doublement titré The Omega (4e), Linoleum23 (6e), Louis "paslui" Linard (7e) et un certain WalterKovacs en heads-up (runner-up pour 15 146 €). Ce dernier était en forme puisque dans le même temps il s’est imposé dans l’Event 72 pour 10 637 €, en battant… Linoleum23. Le monde des Series est petit. Pour compléter la trilogie des six chiffres, on termine avec l’Event 173, un 6-Max 50 € non-KO : c’est le runner-up du 4 Million Event d’avril Sheev P. alias Matthieu Rodriguez (photo), qui se pare d’une nouvelle pastille Winamax Series pour plus de 20 000 € de gains, privant de doublé en finale pidorasique (2e) et ElReyDePTM11 (3e).



Même son de cloche sur l’Event 171, où Les_Retomb& sèvre Jo Tongo d’une seconde victoire dans ces Series. lashmypy, lui, a bien réussi ce fameux doublé : vainqueur d’un Sunday Surprise spécial freebets en août et de l’Event #105 samedi, le voilà qui rempile en gagnant l’Event #180, un 6-Max KO à 30 €, qui lui rapporte 11 261 €. Autre gros tournoi à s’être disputé ce mardi : le Zone 30 Championship, où Potamophobe, vainqueur du Main Event en juillet, a bien respecté la limitation pour encaisser 21 319 €. Dans la même veine, à 22 heures débutait le terrible Deglingos Championship : oui, il y a des joueurs (332 précisément) qui sont prêts à mettre 250 € pour kiffer la variance. Sans surprise, c’est un habitué des tournois High-stakes, santy312, qui n’a eu besoin que de 102 minutes pour gagner 17 497 €, après avoir plié la finale en 46 petites mains. Le meilleur rendement de tout le festival sans aucun doute…



On termine avec deux MTT plus petits mais pas moins intéressants : si le Stud Hi-Low, plus petit garanti du festival, n’a pas réussi à dépasser son prizepool initial de 10 000 €, il est revenu à Cap Haddock qui remporte donc son deuxième titre en deux jours sur ces Wina Series, égalant le record de MAMARAZZI avec désormais huit pastilles à son palmarès ! Il a notamment dû venir à bout dans la dernière ligne droite d’un certain Naza114, septième et bubble boy de la finale, et il lui reste 15 tournois dans le sextant pour réussir un incroyable triplé et entrer dans la légende. Après avoir fini 3e du Sunday Surprise des Series de janvier et avoir atteint la finale du Grand Tournament Funday en juin, yesssloove a lui envoyé de l’amour dans l’Event 170, un KO à 20 € qu’il a chiné pour 7 319 €.



F.chiesa ballon d'or

Il n'y avait qu'un seul joueur sur le terrain dans la nuit de mercredi à jeudi autour de la dernière table du 6-max KO Super Championship. Et même s'il a dû en découdre jusqu'à 4h19 du matin, F.chiesa n'a que peu tremblé... à part peut-être sur la toute dernière main (nous allons y revenir). Car avant cela, le Champion d'Europe italien a vécu dans un fauteuil sa première TF du festival, démarrée en tant que large chipleader avec plus de cent blindes. Un statut qui ne sera jamais remis en question, même en faisant doubler lmlmIoveCoCo dès la première main. Il se rattrape peu après en brisant la baguette de TaPeurPotter (7e, 4 842 € + 4 684 €, main #15) puis en appliquant une pression constante sur ses adversaires. Les cinquante mains suivantes s'avèrent cependant vierges de toute élimination, principalement animées par ToTheMillion. Vainqueur du Mass Start 50 € dès le deuxième jour, celui-ci double son petit tapis par trois fois (#38, #58, #60), le dernier double up infligeant un coup quasi fatal à MonsieurFuM, achevé dans la foulée par F.chiesa (6e, 6 779 € + 1 175 €, #64).

C'est le moment que choisit le néo-Turinois pour placer une accélération qui va laisser deux joueurs sur le carreau en un rien de temps : vaincus tous deux sur un lancer de pièce, Jatin Rabei (5e, 9 491 € + 4 417 €, #76) et ToTheMillion (4e, 13 288 € + 4 463 €, #82) sont ainsi invités à rejoindre le banc de touche. Auteur de 100% des éliminations jusque-là, F.chiesa laisse AveDominus s'occuper de lmlnIoveCoCo sur un bon vieux setup entre short stacks (3e, 18 604 € + 594 €, #89). Avec seulement 28 blindes devant lui pour empêcher F.chiesa et ses 97BB de mettre la main sur le trophée, AveDominus part de très loin mais montre ses ambitions d'entrée de face-à-face, avec un bluff osé (#90). Sa résistance ne dure pourtant pas plus de sept mains : il termine terrassé par un ultime coup de rein du croupier, alors qu'il avait plus de 98% de chances de l'emporter au flop (2e, 26 045 € + 3 014 €, #96). Mais que cet ultime coup du sort ne ternisse en rien la prestation de F.chiesa, digne d'un homme du match. Les chiffres ne trompent d'ailleurs pas, puisqu'aux 26 046 € de sa victoire, il a ajouté 32 337 € de bounties. Bravo campeone!

Et de 2 qui font 8 !



"On le connaît notre Cap' : il est capable d'aller chercher le huitième [titre] lors des deux dernières soirées !" Ainsi concluions-nous notre paragraphe de mercredi, consacré à la septième victoire WSeries de Nicolas 'Cap Haddock'. Aors bien sûr, nous en savions l'animal capable, par son talent cartes en mains ainsi que son envie et sa capacité à tout jouer. Mais ce jeudi soir, il a de nouveau réussi à nous impressionner, en allant chercher sa huitième pastille en... Stud Hi-Lo ! Certes, avec un prix d'entrée dissuasif à 100 €, cette épreuve de spécialistes a réuni l'un des plus petits fields du festival (107 entrées, soit cinq de plus que le 8-Game Championship), manquant de peu d'atteindre son garanti de 10 000 €, là encore l'un des plus petits de la quinzaine. Forcément, le chèque de 2 724 € à l'arrivée ne changera pas la vie de notre ex-streamer - le résultat rentre tout juste dans le Top 50 de ses plus gros gains - mais la perf' n'en est pas moins historique, d'autant qu'elle fut acquise avec une réelle maîtrise du format.

Nettement en tête au départ de la finale, avec deux fois plus de jetons que son plus proche poursuivant Salut_Ca_Va (pas trop mal merci), le Cap met une grosse trentaine de mains à rentrer dans la partie avant de passer le million de jetons puis de signer deux éliminations coup sur coup : celle de 123 BB (5e, 709 €) puis de Salut_Ca_Va (4e, 992 €), complètement passé à côté de sa TF. Avant cela, le quadruple vainqueur WSeries Pass123 avait vu son compteur de jetons fondre à zéro (6e, 506 €), suite notamment à un pot perdu contre Milan Baros, alias Fausto du ClubPoker. La phase à trois qui suit sera la plus longue de la finale et de loin : 138 mains, marquées par un "match dans le match" tendu entre Cap Haddock et Milan Baros, avec Ivy_poker dans le rôle de l'arbitre.

Malgré une belle résistance, et après avoir brièvement occupé la place de deuxième, c'est bien ce dernier qui finit par craquer (3e, 1 389 €, #194), laissant le champ libre à Cap Haddock pour pourfendre son dernier adversaire. Avec un avantage en jetons de presque six contre un, il ne se gênera évidemment pas, bouclant l'affaire en une quinzaine de mains. Quatrième de ce même tournoi en janvier (remporté à l'époque par... Salut_Ca_Va), Fausto améliore donc sa marque et encaisse 1 945 €. Mais le vrai héros de la soirée répond bien sûr au nom de Nicolas Burtin, entré dans l'histoire des Winamax Series en égalant le record de huit titres, désormais co-détenu avec MAMARAZZI. À demain pour le trois à la suite ?

Le bout de la piste pointe à l'horizon
 




On y est presque : ce jeudi soir se tiendront les 15 dernières épreuves des Winamax Series, cuvée Septembre 2021... et aussi les Day 3 des cinq "flights" au long cours, que vous pourrez suivre en direct sur Winamax TV. En attendant, régalez-vous des replays des 16 finales jouées hier : vous l'avez compris en lisant les paragraphes précédents, elles regorgent de top regs.


Leaderboard : Cap Haddock prend la barre



Logique, après ces deux magnums de champagne enquillés en 48 heures, de voir le stakhanoviste Cap Haddock (246 épreuves jouées - c'est un record) prendre la tête du classement honorifique du festival. Logique aussi, car ce n'est pas la première fois que nous écrivons des lignes similaires à propos de l'octuple (!) vainqueur Series. Mais on se gardera bien de déclarer Nicolas Burtin grand gagnant du Leaderboard : tous les joueurs du Top 10 se tiennent dans un écart d'un peu plus de 10 000 points, et les cinq maxi-flights du festival n'ont pas encore livré leur verdict. Nicolas ne figure au casting d'aucun d'entre eux... à l'inverse, par exemple, de PrinzOfRozva, qui pointe en seconde place à l'entame de la dernière ligne droite du joyau du festival, le 4 Million Event. Pour le reste du Top 10, très peu de changements : on remarquera tout de même l'entrée de Sheev P. en 9e place après sa victoire sur le 6-max à 50 €.


Le Leaderboard des Series

Tous les résultats

Le programme

Profitez de 100 € de bonus avec le code WSERIES31

Rootsah, Benjo & Flegmatic
Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mer.lo 34
Titulaire
Titulaire


Inscrit le: 14 Aoû 2007
Messages: 168

MessagePosté le: 16/09/2021 14:13   Sujet du message: series high Répondre en citant Signaler un Abus

serie high five day 2 fini 1664 serie giant ko day 2 fini1326 purer que c etait dur j ai fait le tafff mer.lo
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 1509

MessagePosté le: 17/09/2021 14:00   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

4 Million Event : theangler, un vainqueur d'équerre

Les chip-leaders ont souffert... et la structure aussi. Mais même si on ne l'avait pas vu venir, c'est bien le meilleur joueur qui est reparti avec le titre et le premier prix de 276 980 €.



Si le 4 Million Event a comme d'habitude été le centre de toutes les attentions lors de la douzième et dernière soirée des Winamax Series, il y avait foule d'autres choses à voir en ce jeudi soir : quatre autres maxi-flights (dont les déroulés furent résolument plus tranquilles), et une ultime salve de 15 tournois "one shot" où les plus acharnés ont tenté une dernière fois d'enchaîner 12 strikes et de scorer un 300 parfait.

Tiens, avant de commencer, rendez-moi un service : jetez un œil au replay de la finale du 4 Million Event, inséré un peu plus bas - mais ne matez pas en entier, attendez d'avoir fini de lire, OK ? - puis cliquez immédiatement sur le bouton "BB" pour convertir les stacks des finalistes en valeur "grosse blinde", et appuyez enfin sur "next" pour aller directement à la deuxième main, juste au moment où les blindes passent à 2,5 millions / 5 millions. Vous remarquez ce qui cloche ? Simple : personne n'a de jetons ! 4 joueurs sur 7 à moins de 15 BB, deux sous la barre des dix. Scandale ! On était où, là ? En finale du 2 € et l'apéro ? Je vous vois déjà venir : pour son plus gros tournoi de l'année, Winamax a opté pour une structure dégueulasse. Sauf que pas du tout - des rounds de 15 minutes, c'est censé être largement suffisant. L'explication réside dans une combinaison de facteurs. D'abord : les short stacks n'ont pas arrêté de doubler, beaucoup plus fréquemment que d'ordinaire, alors que pendant ce temps les blindes ne se gênaient pas pour prendre du volume, faisant progressivement chuter le tapis moyen jusqu'à un niveau risible. Ensuite : des joueurs prenant leur temps sur nombre de décisions, y compris - hérésie - lorsque l'on jouait en main-par-main. Enfin : un certain chip-leader (mais pas vainqueur au final !) appliquant quantité de pression sur ses camarades moins lotis, et incapables d'offrir la moindre résistance. Mais justement : il aurait pu (il aurait dû) y aller plus fort, brandir encore plus haut la menace ICM, notre chip-leader, si l'on en croit notre animateur PonceP. "Si cette partie a duré plus longtemps que prévu, c'est aussi parce que Sp3wderman a probablement eu un moment de relâchement. Peut-être qu'il s'est fait intimider par l'enjeu, peut-être qu'il s'est senti au pied d'une montagne à 270 000 € et qu'il a eu peur de gagner. S'il avait poursuivi sur le même rythme en finale, les autres n'auraient eu aucune chance et il ne se serait pas fait ratrapper par theangler."



Mais avant de revenir sur cette occasion manquée de Sp3wderman, qui a profité à un joueur high stakes en tous points carré dans sa prestation (vous l'avez ?), quelques mots sur le marathon qui a précédé la finale. 3h32 pour passer de 42 à 7 joueurs. La plupart des short-stacks sont sortis très vite : arriver aux trois dernières tables ne fut qu'une formalité. C'est ensuite que le rythme s'est ralenti, et que les favoris ont commencé à chuter. Exemple : PrinzOfRozva, l'un des héros de ces Series (matez le Leaderboard) 13e après (pêle-mêle) un gros bluff manqué, un brelan d'As victime d'un énorme tirage rentré sur le turn, et enfin un bête coin flip. Mais pas de doute : on le reverra, et ce fut un plaisir de le voir manier son chip-lead. Idem pour Guantanam&ra, sans doute le plus gros palmarès du field... et la plus grosse déchatte hier : il échouera aux portes de la TF, en 9e place. On aura aimé aussi l'activité du MVP du festival ImJustDrunk (12e après trois gros podiums dont une belle victoire), aussi nerveux à table que dans le chat, exhortant ses adversaires à jouer vite, plus vite, encore plus vite - avec raison : comme on l'a déjà dit, les choses sont souvent allées trop lentement. Du côté des outsiders, on a bien aimé la prestation de so-express (devinez son format de poker favori), qui a réussi à porter un micro-stack de 5 BB jusqu'à la 11e place. Et après la sortie du joyeux wittos L0sProblemos en 8e place - pour un high score en carrière de 32 000 € -, la finale pouvait commencer. Il était 23h32...

Ayant fait son taf de chip-leader en demi-finales, Sp3wderman bénéficiait d'une belle avance à l'entame de la dernière table... Mais visez un peu l'influence de l'augmentation des blindes sur la profondeur des stacks, dès la seconde main ! Est-ce là qu'il a commencé à douter ? Toujours est-il que les short-stacks étaient légion : on n'allait pas devoir patienter avant de voir de l'action. Ainsi, Prokop_top quittera la table après huit petites mains... mais avec une 13e place sur le Starter en guise de meilleur résultat précédent, probable que ces 44 000 € ont probablement le goût d'une victoire indélébile. Après vingt mains, autour de bliuser, chip-leader quatre heures plus tôt mais désormais aux abois, de tirer sa révérence (6e pour 62 000 €), au profit d'un theangler qu'on avait à peine remarqué jusqu'ici. On aurait dû : dans l'ombre d'un Sp3wderman qui monopolisait toute notre attention, ce régulier de nos tournois chers (finaliste du Grand Tournament et vainqueur Battle Royale en mai, runner-up d'un tournoi Series à 100 € quelques jours plus tôt) avait passé les heures précédentes à discrètement mettre la pression sur ses adversaires, sans même avoir besoin de beaucoup de munitions pour cela. Dixit PonceP : "Dès qu'il avait plus de 25 BB, il attaquait les shorts, tout le temps ! On le voyait même refuser de payer des tapis de 5 BB : sur le moment, tout le monde n'a pas compris ce qu'il faisait."



Après cette main #20, personne ne pouvait plus ignorer ce qui était en train de se passer. Sans faire de bruit, theangler avait réussi son tour de passe-passe : il s'était installé dans le fauteuil de chip-leader. Il n'allait plus jamais le quitter, éliminant au passage le favori des spectateurs de Winamax TV Marg a Table (il cherchait son deuxième titre : il s'en sort avec une 5e place valant 87 000 €) puis Alarachh (3e pour 150 000 €), véritable OVNI de cette table car au palmarès entièrement vierge. OVNI aussi, NOAELLINE, l'a été, sorti juste avant par Sp3wderman (4e pour 104 000 €) après une interminable prestation short stack : il se fendra d'un message de remerciements bien à lui auprès de Yoh Viral et des joueurs du Team Winamax.

Bien que long de plus de 50 mains, le tête à tête final entre theangler et le désormais ex-favori n'allait pas offrir de réels rebondissements. Peut-être un poil trop timide par endroits, Sp3wderman, dont le meilleur résultat jusqu'ici était une victoire sur le Magnum en juin, n'a pas été en mesure de contrer une prestation adverse nette et sans bavures. Notre conclusion sera donc simple : hier soir le meilleur, c'était le vainqueur.

Si vous n'avez que cinq minutes devant vous

Vous avez manqué l'émission spéciale de PonceP sur Twitch ? Pas de panique, tous les clips des éliminations et le dénouement sont compilés dans un thread à dérouler fissa :





Si vous avez un peu plus de cinq minutes devant vous

4h50 de Day 3 résumées en 12 minutes et 32 secondes avec la gouaille légendaire de l'ami PonceP et tous les coups marquants depuis le shuffle up & deal : voilà le condensé dont vous aviez besoin pour bien attaquer le week-end.



4 Million Event KO 125 €
35 015 inscriptions - Dotation 4 000 000 €


4 Million Event KO : classement complet du Day 2 / Day 3

Million Event KO : MJ23X au buzzer

C'était censé être la finale d'OrsonNIT, un grinder low stakes que l'on avait déjà croisé en finale de La Fièvre et au sommet du Tie Break. Arrivé en finale avec le chip-lead, il n'avait fait qu'accroître son avance à mesure que ses adversaires jetaient l'éponge, franchissant même la barre symbolique des 100 BB à quatre joueurs restants. Las : un fan du plus célèbre basketteur de l'histoire est venu lui mettre des bâtons dans les roues sur la dernière ligne droite, au cours d'une trèèèès longue phase en 3-handed - 80 mains ! Si cette paire de Rois avait tenu face à As-6 (main #66), c'est une tout autre histoire que l'on raconterait. Au lieu de ça, on évoquera des blindes qui n'en finissent pas d'augmenter, réduisant les écarts de jetons et aussi l'edge technique, une solide séance de grind chez les trois derniers joueurs, et un énorme coin-flip (main #146) permettant à MJ23X d'entamer le heads-up final à armes égales avec OrsonNIT. Un mano a mano de cinquante mains où les dribbles et rebonds seront nombreux, avec un courageux - mais raté - hero call en guise d'étonnante main finale.

Million Event KO 15 € - 81 130 inscriptions - Prizepool 1 095 255 €
Vainqueur : MJ23X - 54 283 + 14 873

Colossus et plumbus : ça rime à Rhodes

32 mains avant que la moindre élimination ne soit observée : elle a mis du temps à démarrer, la finale du tout premier Colossus dôté d'un garanti d'1 million d'euros. Mais elle n'a pas déçu, avec un plumbus livrant une prestation à la hauteur de ce que son palmarès (deux finales Main Event, un titre Series en avril 2019, entre autres) nous laissait espérer. Regardez donc la main #71 pour vous en convaincre. Voilà une victoire presque tranquille, qui ne souffre d'aucune contestation, y compris sur la phase de heads-up : seulement dix mains lui auront suffi pour combler son déficit sur l'ancien vainqueur de La Fièvre Arhimed.

Colossus 30 € - 37 005 inscriptions - Prizepool 1 004 535 €
Vainqueur : plumbus - 135 894 €

High Five : CHIPS&TRICKS sans forcer



Voici le genre de finale qui pourrait brièvement nous laisser croire que le poker est finalement un jeu très simple. Assis autour de la dernière table du High Five avec un léger chip-lead (les stacks étaient équilibrés), CHIPS&TRICKS s'est immédiatement détaché du peloton grâce à un beau coup de pouce du destin (main #3). Ce joueur au palmarès vierge (sur Winamax en tout cas) prendra définitivement les commandes de la partie après que la pièce soit tombée du bon côté contre Dembaya (main #30). À ce stade, seuls trois joueurs étaient encore assis face à lui : il ne lui faudra que cinquante mains pour tous les éliminer...

High Five 5 € - 81 421 inscriptions - Prizepool 400 000 €
Vainqueur : CHIPS&CHICKS - 58 584 €

Giant KO : williamenzo1, plutôt tortue que lièvre

Si l'entame de la finale du plus abordable des Flights fut dominée par TTuKKu et 12Valckior84, ni l'un ni l'autre n'est parvenu à graver son nom au sommet du Giant. Non, la bonne surprise est venue de l'un des short stacks, williamenzo1. Un joueur de petites (voire très petites) limites, certes, mais cela n'empêche pas l'expérience de se former au fil des parties et des années. D'ailleurs, sa plus belle perf' sur Winamax est vieille de sept ans - une victoire à 2 252 € sur le Cinq Majeur (ne cherchez pas ce tournoi sur la grille, il a été remisé au garage il y a bien longtemps). Arrivé en TF avec seulement 16 BB, le futur vainqueur est resté patient, réussissant à voler assez de blindes par-ci par-là pour se retrouver encore assis (et encore short-stack) à quatre joueurs restants. C'est à ce moment qu'il s'est retrouvé à tapis payé pour la première fois (main #76). L'inexorable augmentation des blindes lui a profité en ce sens qu'elle a réduit considérablement les écarts entre les tapis. Toujours en short (mais toujours à l'aise, semble-t-il) après la sortie d'13Valckior84, williamenzo1 n'aura eu besoin que de 12 mains pour complètement renverser la tendance. Un sacré sprint final venant après 130 mains en retrait, mais composé en réalité de 3 mains clés : une paire de 5 pour se rapprocher du chip-lead (main #130), un Roi-Dame pour éliminer 1enTourLOUPe (main #136), puis un surprenant 7-5 dépareillé pour achever TTuKKu. Comme dirait l'autre : rien ne sert de courir, il faut partir à point.

Giant KO 2 € - 105 028 inscriptions (dont re-entries) - Prizepool 200 000 €
Vainqueur : williamenzo1 - 11 360 € + 1 680 €

Les 15 dernières quilles



Il y avait largement de quoi faire en ce dernier jour des Winamax Series pour tous ceux qui ne s'étaient pas faufilé jusqu'au Day 3 de l'un de nos flights, avec encore de très beaux garantis pour tous les prix. Demandez à Iberimyr, auteur du plus beau rendement de la soirée sur le Super Turbo Championship : 19 064 € en exactement 144 minutes. Il faut dire qu'avec un titre Nitro et un K.O. Battles à son palmarès, il nous avait déjà montré sa maîtrise du format. Il devance au tableau des scores indianutalpa, qui a transformé un billet de 50 € en chèque de 18 092 € et Mufasa1, qui a rugi de bonheur sur l'Event 190 pour décrocher son deuxième gain à cinq chiffres chez nous. Pendant ce temps, le reg high stakes RealJ0hnD0e se faisait connaître sur un Monster Stack à 10 € tandis que thebighalim s'offrait le dernier tournoi de PLO du festival.


Leaderboard : la tournée du patron pour ImJustDrunk




Il était déjà en embuscade hier, accoudé tranquillement à notre comptoir avant le Day 3 du 4 Million Event : et grâce à sa 12e place finale qui lui rapporte la bagatelle de 27 335 points, ImJustDrunk coiffe tous ses adversaires au poteau pour engloutir tel un vrai pilier de bar ce Leaderboard d'automne, terminant avec une belle longueur d'avance sur theangler, le champion du 4 Million Event. Le podium est complété par l'un des grands animateurs de ces Wina Series, PrinzOfRozva, qui prend une 3e place bien méritée après avoir fini juste derrière ImJustDrunk dans le 4 Million (13e). 

Après s'être emparé des commandes mercredi, Cap Haddock et ses 264 tournois joués (on ne fait pas mieux) a également été dépassé dans la dernière ligne droite, sa 23e place sur le KO Championship étant insuffisante pour rester devant jusqu'au bout. 5e du 4 Million Event, Marg a table sécurise une 6e place également pas volée après un titre et une finale dans ces Wina Series, tanfis que gl_2_me, runner-up du classement jeudi, termine finalement 7e après une dernière soirée ratée. Le régulier Sheev P., finit 8e, Pokeriste75 assure une place dans le Top 10 grâce à plusieurs deep runs sur les derniers gros events du festival, et Tony Soul valide une 10e place après avoir fini 8e du High Five. Dans le Top 20, on retrouve également des noms ronflants comme The Omega (11e), RobinDesNOiX (14e), Chevre.Miel (16e) ou encore BRELANCIAGA (18e). Bravo à tous pour votre persévérance durant ces Wina Series !


Le Leaderboard des Series

Tous les résultats


Oui, on a un peu mal aux bras : il faut dire que 12 jours et 12 nuits à lancer des boules à tire-larigot pendant 199 parties, ça laisse forcément des traces. Mais pour sûr, c’est ce qu’on appelle la « bonne fatigue » : car pour des milliers de joueurs, cela a valu le coup, surtout pour ceux qui quittent notre bowling les poches pleines - et ils sont nombreux. Songez que près de 26 millions d’euros ont été distribués sur les tables de ces Wina Series... Tous, vainqueurs ou vaincus, vous méritez en tout cas les félicitations du jury, que vous ayez enchaîné les strikes ou tout mis dans la rigole : encore une fois, vous avez permis à notre festival phare de confirmer qu’il fait partie des événements incontournables – si ce n’est LE rendez-vous majeur – du poker en ligne français.

Allez, il est temps de défaire le scratch de vos chaussures et de quitter la piste pour prendre un repos bien mérité. Mais si vous en avez encore sous la semelle, on vous redonne vite de quoi vibrer sur Winamax : ce dimanche aura lieu le Sunday Funday, avec ses six tournois aux dotations boostées et aux buy-ins réduits de moitié, avant une nouvelle 2 Million Week pour laquelle vous pouvez vous qualifier dès aujourd'hui via les Expresso dédiés.  Et vous le savez, on a encore du lourd dans les tuyaux… On se dit à bientôt pour de nouvelles aventures !


Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Surveiller les réponses de ce sujet
Répondre au sujet    Index des Forums -> Les News du Poker

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
visit counter