Se connecter
S'inscrire





Résultats Summer Shots [TOPIC UNIQUE]
Répondre au sujet    Index des Forums -> Les News du Poker
Surveiller les réponses de ce sujet
Auteur Message
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34264

MessagePosté le: 19/07/2021 13:46   Sujet du message: Résultats Summer Shots [TOPIC UNIQUE] Répondre en citant Signaler un Abus

Summer Shots, Jour 1 : à la vôtre !

Vous vous êtes bousculés au comptoir pour la première tournée de notre festival d'été.




8 tournois, 8 variantes différentes, 8 vainqueurs uniques, et plus de 340 000 € distribués : touffue, elle le fut, cette première soirée des Summer Shots, notre série estivale de MTT à petit buy-in. Elle nous rappelle un peu El Bosc de les Fades, ce bar de Barcelone niché dans une ruelle à deux pas des Ramblas et décoré comme une véritable forêt enchantée. Qu'est-ce qu'on y boirait, pour trinquer à la santé des premiers vainqueurs du festival ? Soyons raccord et commandons quelque chose de vert : moitié jus de concombre, moitié jus de citron, ajouter deux cuillères de sirop d'érable, servir dans un verre rempli de glaçons, et décorer d'une rondelle de citron - vert, bien entendu. Ça s'appelle le Builder, histoire de rendre hommage à tous ceux qui se construit hier une bankroll largement suffisante pour affronter les sept prochaines soirées des Summer Shots !



Le premier à payer sa tournée fut mon argent, que l’on avait déjà célébré en avril après sa victoire sur le monstrueux High Five des Winamax Series. Son sacre sur l’Event 1, il l’obtient après avoir battu en heads up Jus2Citron : parfait, on reste dans le thème ! Ce dernier pleure donc des larmes amères après avoir manqué le premier titre du festival, mais peut tout de même se satisfaire d’une semaine éclatante qui l’a vu remporter tour à tour un Kill the Fish, l’Uppercut et un « 180-max », et terminer en seconde place du Pistolero. Sur l’Event 2, un spécialiste du PLO a failli signer un back to back à quatre cartes : SKAGboyfmGLA, qui se contente de la troisième place et laisse la victoire à -Hugues-. Le plus gros vainqueur de la soirée se surnomme Jlas Betico mais, comme on vous l’explique ci-dessous, les 18 000 euros remportés hier sur l’Event 4 ne représentent même pas son plus gros bonheur de la soirée. 536 inscrits pour un tournoi de 5-game : voilà de quoi faire saliver les amateurs de variantes, qui seront chouchoutés tout au long du festival. Le vainqueur du premier tournoi exotique de la semaine est Cuantico : il s’était déjà illustré en PLO sur le Pokus il y a huit mois. Aux avant-postes de l’Event 6, un 6-max à 20 euros : l’ancien candidat Top Shark (version espagnole) the_soprano, après un deal conclu avec 10E-exist-PA. Un deal, c’est aussi comme cela que s’est achevé l’Event 7 : il a rassemblé quatre des cinq finalistes, rien que ça !

Jlas Betico : allez papa !

Un bonheur n'arrive jamais seul, dit le proverbe. Dans le cas de l'espagnol Jlas Betico, on a envie de supposer que la joie immense procurée par sa victoire sur la plus grosse épreuve Summer Shots de la soirée est rapidement passée au second plan : aussitôt jouée la dernière main de l'épreuve, à 2h29 du mat' tout pile et vu apparaître sur l'écran le message lui confirmant qu'il était désormais plus riche de 17 942 €, l'Andalou filait à la clinique pour... devenir papa ! Aux dernières nouvelles, le travail est toujours en cours du côté de Séville : avant de féliciter officiellement Juan Luis et sa compagne, prenons le temps de nous pencher sur une table finale entamée avec 36 BB. Les premières contractions se feront sentir à la main numéro 12, avec ce qu'il convient d'appeler un hero call rivière avec top paire, face à un E6hyperoff tentant le tout pour le tout après avoir loupé un monstrueux tirage. 24 mains plus tard, à une table déjà réduite à 4 joueurs, le futur vainqueur passera pour la première fois chip-leader avec un check/raise à tapis rivière avec la deuxième paire : un check/call aurait suffi, puisque OuttaRoad était en bluff complet, mais c'est toujours ça de gagné niveau panache.

Entamée à partir de la 56e main, la phase de jeu à trois sera le théâtre de plusieurs passes d'armes de qualité, culminant sur la main 76 avec un hero call courageux de GilouAA58300. Dommage pour le plus gros reg de cette TF (au four et au moulin hier, puisqu'il disputait en parallèle une belle finale en high stakes, voir ci-dessous), qui a payé tous ses jetons sur la rivière avec hauteur As : le futur papa était bien en bluff, mais... avec un As supérieur. Entamé avec quatre fois plus de jetons, son duel face à OuttaRoad sera pourtant accroché, le dauphin parvenant à doubler son tapis immédiatement, puis à revenir à égalité. Une rivière providentielle (main 97) remettra Jlas Betico sur les rails de la victoire, avant une dernière main tout à fait classique. Mais pour l'espagnol, la nuit ne faisait que commencer... ¡Enhorabuena por partida doble!






Federal Bureau of 5-Game



Plus de 500 entrées sur un tournoi de mixed games : si vous pensiez que ce genre de chiffres était l'apanage des Winamax Series, détrompez-vous. Certes, cet Event #5 des Summer Shots était accessible contre un petit billet de 5 €, mais il a tout de même fait la joie de tous ces joueurs qui ne demandaient qu'à se tirer la bourre en Deuce to Seven, Razz, Limit Omaha Hi-Lo, Stud et Stud Hi-Lo. À ce(s) petit(s) jeu(x), un duo se démarquait nettement au départ de la table finale : Cuantico, joueur régulier déjà sacré en PLO sur la dernière édition du Pokus, et BALTHAAZAAAR. Sauf qu'après seulement cinq mains en 2-7, la dynamique change : alors que G.R.A., bourreau de Lapi Day (6e, main #3) et surtout PhoeNicks s'invitent dans le haut d'un peloton resserré, Cuantico bascule en position de dernier de cordée. Il lui faut un coup décisif en LO8 (#7) pour se remettre en selle.

Un jeu qui voit en même temps la montée en puissance de BALTHAAZAAAR, aux dépens de PhoeNicks (#6). S'il se fait discret en Razz, le roi mage assoit sa domination en Stud, pendant que le pensionnaire du Toulouse Hold'em PhoeNicks perd ses dernières plumes (5e, #26). Sans doute le plus discret des six finalistes, VOUILIIIII voit ensuite son parcours s'achever sur un cruel coup de Stud8 où il n'a jamais réussi à toucher son Low (#33). Une élimination qui profite à Cuantico. Sur sa lancée, ce dernier porte peu après le coup quasi fatal à BALTHAAZAAAR (3e) sur ce Deuce to Seven qui lui avait si mal réussi précédemment (#45), avant de manquer de peu le strike (#47). Passé devant comme par enchantement, G.R.A. ne reste en tête que l'espace d'une main. Malgré deux double ups, il doit se contenter de la deuxième place et des 369 € qui vont avec, laissant Cuantico repartir avec le titre et le chèque de 517 €. Ne manque désormais plus à ce dernier qu'une pastille Winamax Series pour poser sur sa tête la fameuse Triple Crown Winamax. Autant dire que nous le surveillerons de près à la rentrée.

Summer Shots : les 8 premiers vainqueurs

Rendez-vous sur Winamax.fr pour revivre les premiers sacres du festival en mode "cards up" !




Summer Shots : tous les résultats en un coup d'œil
Summer Shots : le programme

NeDoedeT Dieu de l'Olympe



Même entre les dates fatidiques synonymes de vacances que sont le 14 juillet et le 15 août, le Sunday Surprise ne désemplit pas. Il faut dire que son cadeau représentait à lui tout seul une formidable invitation au voyage : une semaine en Grèce entre Athènes, Paros et Amorgos. Alors que Lucky Sunday (3e, 3 687 €) et SeijuurouMVP (2e, 5 396 €) sont passés à quelques marches de donner raison à leurs pseudos, la victoire est finalement revenu à NeDoedeT. Sacré depuis ce printemps sur le Guerrila, le Cocktail, le Bowling ou encore le Payback, il décroche de très loin son plus gros gain chez nous ce dimanche, ajoutant 2 146 € de primes aux 4 626 € de la victoire. De quoi s'offrir quelques parts de moussaka arrosées d'un peu d'ouzo.

SUNDAY SURPRISE 10 € - 9 016 inscriptions - Prizepool 81 144 €
Vainqueur : NeDoedeT - 4 626 € + 2 146 €

C'est toujours la saison d'OFFseason77



En pleine floraison sur le Zone 30 Championship des Series de printemps, OFFseason77 irradie de mille feux cet été sur le Purple. Alors que la compétition était rude au lancement des demi-finales (Pierre Calamusa, 14e ; Alexandra G, 10e ; LostInBranch, 8e) et en finale, avec gaufreancien (4e, 4 075 €) et Le Baltic (3e, 5 659 €), le futur champion ne leur a laissé aucune chance. Nettement en tête au départ de la finale, il s'est d'abord montré discret avant de signer les quatre dernières éliminations, sans être inquiété outre mesure par Eaaazzzy (2e, 8 467 €) lors du heads-up final. Résultat des courses, son total de bounties pulvérise les 5 978 € à la gagne : 9 480 €, pour un chèque final de 15 458 lardons. Une véritable démonstration de force.



La bataille fut beaucoup plus disputée en revanche du côté d'IMh0tep, pour aller chercher les 16 438 € à la gagne du Highroller. Parti dans le coeur du groupe des poursuivants, il a dû remettre en question le leadership de Yanix3BET (2e, 11 705 €), en éliminant Hasbulla (4e, 5 911 €) puis en lui craquant les As pour rester en vie lors du heads-up final. À noter aussi en finale la présence du top reg Potamophobe (5e, 4 186 €), tandis que le runner-up du dernier 4 Million Event Sheev P. a intégré de justesse le Top 10 (10e, 1 122 €). Plus discret dans les médias et derrière un pupitre ces derniers mois, J.castex se rattrape semble-t-il sur nos tables. Vainqueur du Money Time et deuxième du Main Event depuis mi-mai, le Premier Ministre du confinement avait bien validé son pass sanitaire pour s'envoler tout en haut du Battle Royale. Même GilouAA58300, auteur d'une deuxième finale ce dimanche (5e, 3 145 €), n'a pas l'empêcher de s'offrir un pactole de 15 496 €, dont 9 480 € de bounties.

Mais avant cela, l'XTREM avait décroché le titre de plus belle table finale de la soirée. Car derrière le Champion WSOP Jérémy 'Alexandra G' Saderne, lauréat de son 12 486e tournoi sur Winamax (à peu près) pour 3 691 €, et de son runner-up émérite SeriesGambit (2e, 2 600 €) se cache un trio composé du top reg KKJbet (3e, 1 821 €), ApeRelated (4e, 1 390 €) et du Wameur Glenn 'domino7' (5e, 993 €). Excusez du peu. On ne peut d'ailleurs pas résister à l'envie de vous la proposer en grand.

Enfin, et même si nous n'avons reconnu personne à ses côtés, n'oublions pas la victoire de PureMustard sur l'XTASE, monté au nez de plus de 400 adversaires pour engranger 3 510 € de primes, en plus des 2 895 € de la première place.





Pendant ce temps, sur les mid stakes...



Summer Shots oblige, quelques uns de nos tournois brandés avaient disparu de la grille ce dimanche (le Prime Time et La Fièvre notamment) mais il restait de beaux billets à prendre sur le reste des petites et moyennes limites. Allez donc demander au double vainqueur WSeries Girafalito19, dernier survivant de l'arène du Gladiator pour près de 7 000 €, ou encore Armadilhas, qui a multiplié par 367 son investissement de départ sur le Monster Stack 10 €. Quand on vous dit que les bonnes affaires sont partout sur Winamax !





Bravo à tous pour vos résultats du week-end et bonne chance sur nos tables cette semaine !

Benjo & Flegmatic

Tous les tournois Winamax



Dernière édition par BenjoDiMeo le 02/08/2021 10:13; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 1503

MessagePosté le: 20/07/2021 12:55   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Jour 2 : cul sec pour Guillaume Diaz !

Premier titre estival pour notre volatile national, et en streaming s'il vous plait ! Revivez ce nouvel exploit, replay à l'appui.

Deux soirées. C'est le court laps de temps qu'il nous a fallu patienter avant de voir le Team Winamax s'illustrer sur ces Summer Shots. Et comme en avril lors des Winamax Series, c'est de nouveau Guillaume Diaz qui a fait briller le W rouge. Rouge, comme le Virgin Jungle Bird (photo ci-dessous), ce mocktail (c'est le nom classe pour dire cocktail sans alcool) parfait pour trinquer avec ce champion de volatile. Dans un grand verre, versez dans cet ordre 6 cl de jus d'ananas, 15ml de jus d'orange, 3 cl de jus de citron vert, beaucoup de glaçons et compléter avec du Stappi, ce soda amer italien en vente dans toute bonne épicerie championne d'Europe qui se respecte. Afin de siroter ce doux breuvage dans un endroit approprié, pourquoi ne pas s'envoler au Birds, un bar/club/restaurant tout ce qu'il y a de plus branché, situé au 84e étage de la OKO Tower à Moscou. C'est l'été, on a le droit de rêver non ?

Un concentré de saveurs



Si Guillaume Diaz tient bien sûr le haut du pavé dans cet article, vainqueur de l'Event #9 en 4-max KO pour un peu plus de 2 000 € après un heads-up parfaitement mené face au lauréat du WPO 2019 Philippe Guillou, ils sont cinq autres veinards à s'être offerts une petite rasade bien méritée en ce lundi soir. Voire même une grosse rasade en ce qui concerne PNM_ONE, vainqueur du plus gros tournoi de la soirée, l'Event #12 Monster Stack joué à six par table. Quatrième pour 127 000 € du dernier 4 Million Event remporté par l'inénarrable Yojimbooo, il est cette fois monté tout en haut du podium, se défaisant notamment en finale d'Hadrien 'ViensMonAgno' (6e), pour flirter avec les 10 000 € de gains. .ATTITUDE s'était quant à lui illustré sur le Pokus, décrochant l'argent sur le Colossus pour 75 000 €. Il repart cette fois avec l'or du Deglingos de 23 heures et 1 829 € dans la besace.

Pendant ce temps N_air GU men n'a pas eu peur de montrer l'un de ses deux cartes sur le Show One, remporté pour 5 408 € tout en donnant régulièrement des nouvelles sur ses progrès à PonceP et Guillaume dans le chat de Winamax TV. Mais cette soirée était aussi celle des variantes, et pas les moins exotiques ni les moins funs. Il a tout de même fallu plus de six heures de bataille à Lebelours pour enchaîner les pires jeux possibles et triompher en Razz, alors que CALL SEAVERS était déjà en train de savourer sa win en PLO5. Alors si vous aimez jouer à autre chose que du Hold'em, restez dans le coin : on enchaîne ce mardi avec un tournoi de H.O.R.S.E. accessible contre seulement 10 €.

volatile38 : le bec dans le shot




Quelle grande année 2021 pour Guillaume Diaz. Le 7 avril dernier, le Top Shark 2014 sabrait son troisième magnum de champagne sur un tournoi Winamax Series, quelques minutes avant d'échouer à une marche du doublé, vaincu par son partenaire du Team et ami Romain Lewis. Trois mois plus tard, le Grenoblois a redéployé ses ailes de top reg sur un autre de nos festivals online, refermant ses serres sur l'un des rares titres qui manquait jusque-là à son palmarès : un Summer Shots. En l'occurrence, l'Event #9 disputé en 4-max et en format Knockout. Et entretemps, celui qui a longtemps été le benjamin des W rouges est devenu papa ! Avec tout ça, difficile de trouver joueur et homme plus comblé que Guillaume en ce moment. Alors certes, les 2 086 € glanés en même temps que le trophée ne changeront pas sa vie, mais toute victoire mérite d'être célébrée, d'autant plus face à plus de 5 000 joueurs et en direct dans Top of the Pok.

Un live de presque cinq heures, passé globalement en vol stationnaire sur cet Event #9, mise à part une petite alerte peu après l'entrée dans l'argent, qui a vu notre volatile chuter brièvement sous les 15 blindes. Au terme de demi-finales menées à un rythme d'enfer, c'est ainsi dans un fauteuil qu'il se glisse en TF, confortablement installé au sein du trio de tête, juste derrière II MARSU II et Philippe 'Phil0p0k_TAG' Guillou, membre émérite du Winamax Stream Gang et stakhanoviste de nos MTT. Il ne faut cependant que quatre mains pour que ce tiercé explose, sur "un coup de mutant à cinq left" dixit PonceP : As-10 pour Marsu, paire de Rois chez Guillaume, des tapis qui volent préflop et un board à rebondissements comme on aime. Propulsé à cent blindes, Volatar prend alors déjà une énorme option sur la gagne, qui s'éloigne définitivement peu après pour MARSU (5e, 759 €, #14).

La suite est celle que l'immense majorité des viewers de Winamax TV appelaient sans nul doute de leurs voeux : un heads-up final Guillaume Diaz contre Philippe Guillou, une fois le short stack Grooveteory5 (4e, 848 €, #23) et RedBull4EVer (3e, 1 047 €) mis hors d'état de nuire, tous deux sur des lancers de pièce. À noter tout de même la belle résistance de ce dernier, qui semblait en mesure de remettre en cause le scénario annoncé. Malheureusement pour le spectacle, et à l'image de son face à face avorté au printemps face à Romain Lewis, le duel au sommet ne dure pas plus de dix mains, sans que Philopok ne puisse réellement défendre ses chances. Ce dernier encaisse tout de même 1 637 €, laissant notre oiseau de nuit pousser son chant victorieux à presque 2 heures du matin. Décidément, il nous les aura toutes faites ce Volatile !
 



4h54 d'émission pour revivre la soirée et le sacre de Guillaume dans les conditions du direct. Enjoy!




Pas si barbant, le Razz



Son pseudo était inconnu de nos services jusqu'à aujourd'hui. Hier, il n'a joué qu'un seul et unique tournoi sur Winamax. Si vous voulez notre avis, Lebelours a le profil type de l'amateur de saveurs exotiques, qui retrouve le chemin des tables de Winamax quand elles proposent des goûts différents. Par exemple un tournoi de... Razz ! Très populaire aux États-Unis pendant une bonne partie du siècle précédent, ce format "Limit" est aujourd'hui tombé en désuétude, n'ayant rien pu faire contre la déferlante du No-Limit Hold'em au début des années 2000. S'il est encore programmé aux World Series of Poker (à raison de deux épreuves par édition), c'est surtout par respect pour la tradition du poker. Et pourtant, on a envie de penser que la réputation du Razz comme un jeu du passé, chiant et mécanique, mériterait d'être réévaluée : les joueurs agressifs peuvent s'y donner à cœur joie (tant qu'ils sélectionnent un peu leurs mains de départ, of course) et les possibilités de bluff sont aussi nombreuses (voire plus) qu'en No-Limit Hold'em, en particulier en short-handed. Un vrai jeu d'intimidation, où l'on passe son temps à raconter des histoires à l'adversaire, basées sur la force des cartes affichées aux yeux de tous. Pour vous en convaincre, jetez un œil à la prestation de celui qui a triomphé d'un field de 331 inscrits (pas mal pour une variante obsolète !) grâce au replay marathon ci-dessous, avec en point d'orgue une prise de contrôle épatante une fois atteinte la phase de 3-handed, et un duel à rasoirs tirés contre seb22150.

Summer Shots : les 6 vainqueurs de lundi



Dans un shaker rempli de glaçons, versez une bonne rasade de Hold'em. Ajoutez un zeste de Razz et une larme de Omaha. Saupoudrez de Show One. Secouez fort et consommez immédiatement !


Summer Shots : tous les résultats en un coup d'œil
Summer Shots : le programme

La nouvelle nous a frappé au réveil comme une mauvaise gueule de bois : Layne Flack s’est éteint lundi dans son sommeil à l’âge de 52 ans. Pour nombre de fans de poker, le pro américain fut l’un des visages emblématiques du boom du poker du début des années 2000, au même titre que Daniel Negreanu, Phil Ivey ou Gus Hansen. Personnage hors normes et véritable artiste du No-Limit, l’ancien croupier avait gagné le surnom de Back to Back Flack après avoir signé nombre de « coups doubles » prestigieux : deux victoires sur le Legends of Poker de Los Angeles en 1999, deux bracelets WSOP en 2002, puis deux autres en 2003. Né dans le South Dakota en 1969, Layne Flack laisse un palmarès riche de 5 millions de dollars de gains en live, six bracelets de Champion du Monde et Hailey, sa fille de 26 ans. Son style de jeu ultra-agressif, régulièrement ponctué par de francs éclats de rires et de larges rasades de bière, manquera à tout le circuit professionnel.  


Benjo & Flegmatic

Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34264

MessagePosté le: 22/07/2021 12:59   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Jour 3 : les assoiffés du mardi soir

Six nouveaux vainqueurs, un long replay au grand galop et un nouveau cocktail qui désaltère : il n'y a que des bons plans dans notre récap' de ce mardi.


Il fait chaud non ? On ne sait pas bien si cela a à voir avec les températures qui ont enfin décidé de se comporter convenablement pour un mois de juillet ou avec les 125 000 € distribués lors de la troisième journée des Summer Shots, mais en tout cas, ça nous donne une furieuse envie de nous rafraîchir le gosier. Et nul doute que les six vainqueurs de ce mardi aussi. Alors pour saluer leur sacre comme il se doit, nous sommes allés chercher pour vous la recette du Ruby Tuesday (qui n'est donc pas qu'un excellent titre des Rolling Stones), en version sans alcool. 10 feuilles de menthe écrasées, une cuillère à café de sucre brun, le jus d'un demi citron vert, une bonne dose de glace pilée, 100ml de jus de cranberry et 50ml de soda, le tout recouvert d'un peu de feuilles de menthe et d'une rondelle de citron vert et le tour est joué ! Et puis, quitte à jouer jusqu'au bout la carte du rafraîchissement, autant aller siroter cela au Ice Kube Bar (photo ci-dessous), ce fameux établissement parisien où l'on vous sert vos verres à une température de -18°. N'oubliez pas les doudounes !

Laplume 81 plus forte que les épées



Avant tout festival online, sur Winamax ou ailleurs, il faut être affuté, techniquement comme physiquement. S'il est un joueur qui semble particulièrement bien taillé depuis dimanche, c'est Laplume 81. S'agit-il toujours d'Anthony Lerust, ancien régulier de nos tables MTT et pensionnaire de la Top Shark Academy durant l'édition 2015/2016 ? Rien n'est moins sûr. Ce que l'on sait en revanche, c'est que nous avons affaire à un joueur en forme, lauréat ce mardi de l'Event #17 Show One à 5 € pour 2 454 €, deux jours après avoir terminé cinquième pour 1 051 € du tout premier tournoi au programme, le Monster Stack à 5 €. Quelques minutes plus tôt, LuckyKitten avait décroché ce qui allait se révéler être le plus gros chèque de la soirée : 6 061 € après avoir triomphé de 641 adversaires sur l'Event #16, un 4-max à 50 €. Ce, en disputant une autre finale durant la soirée, et non des moindres (voir plus bas). Beau billet également pour le Nantais JERFCNA44 sur le 6-max KO à 20 balles, sacré pour 5 461 € au terme d'une courte finale rondement menée.

Mieux valait avoir l'âme d'un marathonien en revanche pour se sortir d'une TF longue de 187 mains sur l'épreuve de H.O.R.S.E. à 10 €. Tombé à moins de trois big bets en Stud après une trentaine de coups, hivoise77 n'a rien lâché, avant de cavaler jusqu'au trophée, non avoir avoir dealé au préalable avec MARAISAC1212 et Journey man. Si vous voulez réviser vos jeux de Limit, on ne saurait que trop vous conseiller le replay ci-dessous. Aylluu est allé lui beaucoup plus vite pour boucler son dernier Heads-up sur le Deglingos de 23 heures et repartir, là-aussi après deal, avec un premier prix de 1 316 €. Et enfin, le roi du Rebuys ce mardi est le bien nommé GrowMyStack, qui a fait grossir son tapis au point d'encaisser tous les jetons de ses 1 368 adversaires et un pactole de 2 608 €.

Un remède de cheval

Impensable d'organiser un festival appelé "Summer Shots" sans proposer un petit H.O.R.S.E.,ce cocktail relevé où il faut faire preuve de doigté pour doser ses relances dans cinq variantes différentes. Muni du deuxième plus petit tapis à l'entame d'une finale plutôt équilibrée, hivoise77 a pris son temps avant de remporter son premier pot d'importance, se payant même le luxe de tomber à trois blindes après un terrible coup de Razz contre un Journey man trouvant le moyen de montrer la meilleure main au showdown malgré un brelan affiché (main #22). À peine une douzaine de mains suffiront au futur vainqueur pour se remettre en selle (vous l'avez ?), grâce à deux paires cachées consécutives en Stud (mains #32 et #33). La quarantième main lui permettra de signer sa première élimination de la finale (tout en nous rappelant le danger de ne jouer que le "high" en Stud High-Low). Le deal conclu après l'élimination de QueQuette12 (franchement...) en quatrième place n'aura pas pour effet d'accélérer la conclusion de la partie - plutôt normal pour du Limit, me direz-vous. Ce n'est qu'en heads-up que le vainqueur pourra goûter pour la première fois aux joies du chip-lead, après un run très propre en Hold'em. Après 187 mains, c'est avec l'une des meilleures mains de départ en Razz que la course se terminera, sans passer par la photo finish.

Citrons pressés

Pour mater la plus grosse table finale de la soirée - en termes monétaires, du moins -, il ne fallait pas arriver en retard : en une dizaine d'orbites, l'affaire était pliée sur le 6-max KO à 20 €. La dernière table a débuté avec des tapis resserrés (cinq joueurs sur sept avec moins de 17 BB) et au petit jeu de l'ICM, c'est le très familier Sissendeux qui a tiré la courte paille, avec un 60/40 perdu dès la 6e main. Arrivé en TF avec le second stack, JERFCNA44 a trouvé le double-up très rapidement, avec un As-Dame joué en mode sous-marin (main #13). Après 25 mains, le "duel à trois" débutait déjà : on a pu découvrir une façon intéressante de jouer Valet-4 dépareillés (main #26), avant que le duel final ne soit annoncé. Entamé à armes égales, il s'étalera sur plus de trente mains, soit la moitié de la finale. C'est un As-Dame joué à l'envers, encore une fois, qui fera basculer définitivement le match (main #61).

Summer Shots : les 6 secoués de mardi



Comme un bon cocktail, une journée de Summer Shots est un subtil mélange d'ingrédients tous différents les uns des autres. À deux, quatre ou six par table, que l'on doive montrer une carte ou que l'on rebuy ou encore à cheval sur plusieurs variantes : il y en a pour tous les goûts ! Consultez les replays sur Winamax.fr





Summer Shots : tous les résultats en un coup d'œil
Summer Shots : le programme

Main Event : Le_COlombbi1, c'est de la bonne



Il y avait du beau monde aussi ce mardi soir autour de la table finale du Main Event. Mais ni Antoine 'luxusreisen' Goutard, sorti sur la toute première main (7e, 3 379 €) ni le vainqueur du Purple Funday de juillet summasumarum (3e), trop souvent décroché lors de la phase de 3-handed, n'auront réussi à se dresser entre Le_COlombbi1 et le titre. C'est en signant peu après l'élimination du déjà cité plus haut LuckyKitten (6e, #4) que la TF de notre ami sud-américain a pris une tournure favorabe, avant qu'un setup full contre brelan face à SC&ManafaGod (5e, #21) lui permette de doubler et de s'emparer du chiplead. Le scalp de Imyourtilt (4e, #57) lui redonnera ensuite les commandes de la finale, pour contrecarrer la montée en puissance de Marg a Table, avec qui il se tire la bourre durant toute la phase à trois. Alors que tout aurait pu se terminer sur un 3-way all-in dès la 91e main, trente coups supplémentaires seront nécessaires au Colombien pour se défaire de Marg, récompensé de ses efforts par un pécule de 18 725 €. Inconnu de nos services jusqu'à aujourd'hui, Le_COlombbi1 s'offre donc une glorieuse entrée sous les feux des projecteurs, avec un sacre tonintruant bon pour 26 266 €. De quoi s'offrir un petit voyage aux sources de l'autre côté de l'Atlantique ?

Main Event 125 € - 18/19/20 juillet
1 207 entrées (dont 215 re-entries) - Prizepool : 137 598 €





Classement complet du Main Event

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34264

MessagePosté le: 22/07/2021 13:02   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Summer Shots, Jour 4 : on se calme et on boit frais

Gagner un tournoi dans une variante dont on connaît à peine les règles : c'est l'exploit qu'a failli signer ViensMonAgno hier soir.



Au moment de sécuriser son pseudo sur Winamax, le vainqueur du Kill the WIP format No-Limit Hold'em des Summers Shots ne voulait pas choisir entre deux légendes du football, l'une du passé, l'autre du présent. Pour célébrer le sacre à 2 419 € de CruyffModric, on ira donc forcément lorgner du côté de l'Espagne, avec un pied à Barcelone, ville de cœur du meilleur joueur Hollandais de tous les temps, et un autre à Madrid, terre d'accueil du plus talentueux joueur Croate actuel. On pourrait par exemple trouver une table au Marsella, le plus vieux bar de la capitale catalane, à la recherche des fantômes de Picasso, Gaudi, Hemingway ou Dali - tous y ont traîné leurs guêtres au début du 20ᵉ siècle.



On y commandera une Virgin Sangria concoctée à bas de Pulco, de jus de raisin rouge, de jus d'orange et de jus de pêche, agrémentée de sucre, de coulis de fraise, d'une pincée de cannelle quelques morceaux de fruits de saison : poires, brugnons, melon... Les nuits sont espagnoles sont à l'image des Summer Shots : chaudes et animées. Inutile de préciser, donc, que vous devrez boire le plus frais possible pour en profiter au mieux.

Souris l'agneau



Lundi soir, Hadrien alias ViensMonAgno (photo) se demandait à voix haute si consulter les règles du Razz en plein milieu de la partie constituait une infraction à notre règlement. À notre connaissance, cela n'a rien d'illégal, mais il semble que cela n'a pas aidé le membre historique du Stream Gang, éliminé en razz campagne en 232e place. Mercredi soir, ViensMonAgno était au rendez-vous d'un autre format à sept cartes, le classique Stud, et toujours avec une connaissance limitée des règles et de la stratégie. Sauf que là, le streamer a réussi à pousser la plaisanterie assez loin : arrivé avec le plus gros stack en finale (il y côtoyait entre autres Jus2Citron, runner-up de l'Event 1 dimanche soir), Hadrien a bien failli s'échapper avec le titre, en direct devant plus de 1 000 viewers. C'est Jcentss qui l'a privé du titre, au terme d'une finale ultra-turbo (34 mains), et ce sans passer par la case "heads-up" : il restait encore trois joueurs quand s'est jouée la dernière main, chacun d'entre eux partant à tapis dès le premier tour d'enchères !






Sur la version PLO du Kill the WIP, LeChiffre00 trouve la bonne combinaison pour repartir avec 848 €. Ritou décroche son premier gros titre sur Winamax en quatre ans au terme de la finale du PLO8 (voir plus bas), tandis que fludujdejiox fait de nouveau parler de lui sur le Show One, trois mois après son titre Series (hier, on l'a aussi vu sur le podium du Shooter). Enfin, jucamahe va chercher la victoire la plus rapide de la soirée (2h29 tout pile) sur le Deglingos à 5 €, mais pas la moins lucrative (2 441 €).

Une oasis au milieu du désert

Bien deep comme il faut, la finale du 4-max à 50 € : cela promettait un spectacle long et chargé en retournements de situation. Le futur vainqueur MrSmithh s'est d'abord contenté d'un rôle d'observateur, se laissant tomber aussi bas que 7 BB avant de trouver sa première vraie premium de la TF (main #37). Pas spécialement sorti d'affaire avec un stack remontant à 15 blindes seulement, il se laissera une nouvelle fois rouler au bord du précipice (6 BB) avant d'être sauvé une nouvelle fois (#57). Un As-Roi trouvé dès la main suivante lui permettra de se sortir de la zone rouge face à un Ballas Gang utilisant son chip-lead de façon sans doute un peu trop bourrin (#58). Désormais chip-leader, MrSmithh allait signer sa première élimination de la finale sur la main #65 (FD5d, 4e pour 1 900 €) avant de rester sur ses gardes lors de la longue phase de jeu à trois. À ce stade la structure commençait à rattraper chacun des joueurs restants et notre vainqueur allait devoir passer encore une fois par la case "all-in" pour rester en vie (main #119). Même topo lors du heads-up final contre Ballas Gang : précautionneux et peu aidé par les cartes face à un adversaire à la gâchette facile, MrSmithh allait se laisser fondre aussi bas que 5 BB et devoir doubler deux fois supplémentaires avant de prendre l'avantage définitivement. La preuve que l'on peut aller au bout d'un tournoi sans recevoir les As toutes les deux mains ! La stratégie "sous-marin" de MrSmithh lui permet de remporter le plus gros prix de la soirée : 4 855 €.

En haut, en bas, en haut, en bas...



187 mains ont été nécessaires pour boucler la finale de l'Event 23 : pour briller sur un jeu de partage tel que l'Omaha High-Low, il ne faut pas être pressé. Son vainqueur Ritou ne l'était clairement pas : son chemin vers la victoire fut constellé d'embûches et de chausse-trappes. Arrivé sur la dernière table avec l'un des plus gros stacks (38 BB), il a commencé par s'en délester de quasiment la moitié au cours de la neuvième main, ayant décidé de relancer UTG avec une main pas spécialement belle pour cette variante, puis de tenter un gros bluff sur le turn. Raté : en face, FullDFlop était max en haut, et quasi-max en bas. Mais comme on l'a déjà dit, le PLO8 est un jeu lent : en l'absence d'ante et avec deux fois plus de possibilités de gagner au moins la moitié du pot, on peut tenir plus longtemps avec un stack réduit. Ritou va donc rester patient, ne bougeant pas une oreille ou presque au cours des 50 mains suivantes, qui n'auront d'ailleurs été le théâtre que d'une seule élimination, celle de Le Malgache (194 €). Muni d'une main de départ plus ou moins optimale pour tenter d'éliminer EnjoyTVPoker, il manquera tous ses tirages pour tomber à 5 BB (main #55). La situation était grave, mais pas désespérée : 15 mains plus tard un double-up était trouvé, de façon un poil chanceuse (main #69). Une paire d'As transformée en couleur dès le flop lui permettra ensuite de prendre sa revanche sur EnjoyTVPoker (main #80), et de tutoyer les cimes du classement. Réduit à la portion congrue, ce dernier parviendra néanmoins à se débattre admirablement près de cinquante mains durant, avant que ne débute un heads-up final plutôt équilibré contre FullDFlop. Un challenger qui manquera de faire basculer le match définitivement en sa faveur grâce à une rivière parfaite pour atomiser un brelan (main #171) mais Ritou, décidément plein de ressources, n'aura besoin que d'une quinzaine de mains pour transformer 4 blindes en un trophée. Un sacré tour de manège qui s'achève avec une récompense de 1 307 € décernée à un joueur que nous n'avions mentionné qu'une fois dans ces colonnes jusqu'à aujourd'hui : c'était en avril 2018, après sa victoire sur un tournoi 6-max à 10 € des Winamax Series.

Summer Shots : les 7 ingrédients de mercredi



Sur les Summer Shots, il n'y a pas deux cocktails qui se ressemblent, et aucun ne fera pleurer votre porte-monnaie. En attendant la reprise de l'happy hour ce jeudi soir avec, entre autres, du Deuce to Seven, un Monster Stack, un Rebuys et un 6-max KO, revivez les sacres des sept piliers de comptoir qui ont poussé jusque la fermeture hier soir. Pour consulter les replays, RDV sur Winamax.fr.



Summer Shots : tous les résultats en un coup d'œil
Summer Shots : le programme

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34264

MessagePosté le: 23/07/2021 13:08   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Summer Shots, Jour 5 : il fait soif de victoires

Les joueurs de club et les regs ont squatté le comptoir jusqu'à pas d'heure.



Situé à très exactement 282 mètres au-dessus du niveau de la mer, le 1-Altitude de Singapour est réputé comme étant le rooftop bar le plus élevé du monde. Il constitue donc une échappatoire parfaite aux températures actuelles, et est l'endroit idéal pour se sentir le King of the World après une victoire sur les Summer Shots.



Un triomphe qu'on célèbrera comme un local, par exemple en commandant un Singapore Slings version virgin : deux tiers de Fanta Cerise, un tiers de Canada Dry, beaucoup de glace pilée, un poil de jus de citron, et une cuillère de sirop de grenadine. Pour la décoration : une tranche d'ananas, et la petite cerise qui va bien. Santé !

Les clubs paient leur tournée

La cinquième soirée des Summer Shots a fait la part belle aux grinders membres de clubs et associations partenaires de Winamax, et à des pseudos déjà croisés récemment au sommet de beaux MTT. Ainsi, on reconnaît chez le vainqueur du NLHE "classique" à cinq balles un joueur du club GrenoblePoker, CuernitoFR. Le 6-max avec recaves de 22 heures est revenu à Deus Paqueta, membre de l'écurie Kill Tilt (et aussi d'une des deux équipes demi-finalistes du KING5 2021 - on espère te croiser à Vegas à l'automne !). Le plus gros prix de la soirée (9 267 €) est revenu à Cachou Kijou, qui confirme son bel été après avoir pris le Gladiator et l'Uppercut ces dernières semaines. Deux tournois dont Pushkinovski a aussi disputé les finales en mai, sans parvenir à les remporter : c'est maintenant chose faite sur le 6-max Monster Stack à 20 euros.

Cachou qui ship

1 747 inscrits au départ de l'Event 29 : malgré son tarif élevé, le 6-max KO à 50 € a fait le plein jeudi soir à l'heure où se termine l'happy hour. En finale, on retrouvait en position de chip-leader un pseudo familier, celui de PNM_ONE, vainqueur du Monster Stack au même tarif organisé lundi soir. Une paire de Rois service allait lui permettre de signer la première élimination d'une TF jouée très deep (main 6). On le verra ensuite gérer tranquillement l'ICM et les paliers jusqu'à subir une première déconvenue à 4 restants, sous la forme d'un flip perdu contre best buddha (main 73). Mais ce dernier sera rapidement victime de la même entourloupe préflop (main 78), ouvrant la voie à son élimination en 4e place après une longue bataille short-stack (main 103). C'est un setup tout à fait classique qui achèvera les espoirs de doublé de PNM_ONE (main 112). Pour observer le coup qui a fait basculer le duel en faveur de Cachou Kijou, déjà vainqueur du Gladiator et de l'Uppercut il y a un mois, rendez-vous directement à la main 123... sans-peine ne se remettra jamais de ce bluff manqué.

Deuce avec un D comme Deuce






Jus2Citron : un pseudo qui va comme un gant au concept des Summer Shots... et un joueur en train de s'imposer comme le MVP du festival. Après sa deuxième place sur l'Event inaugural dimanche soir, puis sa 15e place sur l'Event 20 mardi, c'est en position de chip-leader que Jus2Citron a attaqué la finale du tournoi de Deuce to Seven. Il consolidera un peu plus son statut en éliminant Shovin4info dès la première main, puis en rentabilisant un beau 8-6 contre Tehofish dès le coup suivant. Après même pas deux orbites en TF, le voilà qui possédait plus de jetons que l'ensemble de ses quatre derniers adversaires, et après 15 mains, le duel final face à Tehofish pouvait commencer. Un match rapidement bouclé ? Non. Car le challenger allait toucher une belle quantité de tirages en succession rapide (mains 17, 19, 26) et faire preuve d'un bon sens du timing au moment de bluffer (main 23), lui permettant de revenir à égalité en un temps record. Une hauteur 10 lui suffira pour sécuriser le titre, au bout de 57 mains seulement : en face, Jus2Citron avait pressé tous ses tirages, sans parvenir à faire moins bien qu'une paire.

Summer Shots : ils ont enflammé le comptoir jeudi





Un doigt de Deuce to Seven, un large rasade de No-Limit Hold'em, deux mesures de 6-max, un splash de Turbo et de Knockout : c'est le cocktail épicé d'un jeudi valant 163 000 €. Pour consulter les replays, RDV sur Winamax.Fr





Summer Shots : tous les résultats en un coup d'œil
LAST CALL ! Summer Shots : le programme des trois dernières soirées

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
m.arnou
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 17 Déc 2019
Messages: 317

MessagePosté le: 26/07/2021 11:20   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Week-end Summer Shots : Sigmaalgebra, barman de l'année

Trois derniers jours de festival, un Sunday Surprise et cinq tournois high stakes à s'enfiler d'une traite !

587 405 € distribués en trois jours, un Main Event qui a largement dépassé sa dotation garantie de 150 000 €, 20 gagnants, des habitués qui cartonnent : ce week-end de Summer Shots nous a emmené haut, très haut. Alors pour être raccord, on vous emmène au Ozone Bar. Si pour la plupart des Français, ce nom refait sonner dans nos oreilles un certain tube de l'été roumain de triste mémoire, il est aussi synonyme depuis 2014 de bar le plus haut du monde. Situé au 118e étage de la plus grande tour de Hong-Kong, il culmine à 490 mètres d'altitude, dominant la ville et donc le reste de la planète avec son architecture rappelant celle d'une ruche.


Question de cohérence toujours, on y boit donc un mocktail à base de miel (2,5 cuillères à café pour 4 personnes) de fraises (250g) de feuilles de menthe (7), de jus de citron vert (pour célébrer le héros de ce festival, voir plus bas), le tout mixé avant de l'allonger de tonic dans un pichet. Le nom de ce doux nectar ? Peu importe, pourquoi qu'on ait l'ivresse de la victoire, le goût sucré des choses bien faites et le doux parfum du sentiment du devoir accompli. Avant de trinquer à nouveau en septembre lors des Winamax Series, asseyez-vous encore une fois pour cet été : la dernière tournée de résultats et de replays est pour nous !

Le compte est bon pour Sigmaalgebra


150 000 balles, c'était le très beau prizepool garanti proposé par le Main Event des Summer Shots. Un happy number qui n'a pas fait long feu, avalé cul sec par une armée de près de 5 000 soiffards, et qui a finalement été dépassé de 50 % pour atteindre une dotation finale de 224 100 €, permettant à 623 joueurs d'entrer dans l'argent.

Si les tops regs semblent être restés à l'eau claire pour ce tournoi, l'épreuve a néanmoins permis de dénicher quelques futurs piliers de bars, à l'issue d'une finale longue de 99 mains. Dès l'entame, deux buveurs en tiennent une bonne : Sigmaalgebra et Tentat1on3 possèdent alors à eux deux plus de deux tiers des jetons en circulation à sept joueurs restants ! Et avec quatre joueurs en dessous des dix blindes, les deux chipleaders vont vite commander les dernières tournées : celle de Labertio au bout de 9 mains (7e pour 2 977 €) pour Sigmaalgebra, celle de PopeYe- pour Tentat1on3 10 mains plus tard (6e pour 4 417 €), avant que 1er. prenne le relais pour envoyer au lit l'ancien vainqueur du Night Club AiTT (5e pour 5 588 €). C'est le moment que choisit Celeidoneo pour sortir de sa boîte : il trouve rapidement deux double ups contre Sigmaalgebra (main #26 et #30) pour revenir en haut du classement. 1er. tente de l'imiter en doublant une première fois ses 10 blindes, mais cède dans la foulée (4e pour 7 600 €) contre le décidément omniprésent Sigmaal, qui détient alors deux fois plus de jetons que ses deux derniers adversaires pour le 3-Handed.

Après être repassé en queue de peloton, il gagne ensuite un coin flip décisif qui laisse Tentat1on3 au bord du coma éthylique (main #69), ce dernier voyant le plafond tourner avant de s'endormir plus riche de 12 033 €, lui qui a également atteint la finale de l'Event #62 des Summer Shots hier soir pour un premier gain à 4 chiffres. Celeidonea aborde alors la lutte pour le dernier shot de ce festival avec presque deux fois plus que jetons que Sigmaalgebra. Mais après être tombé à 10 blindes contre 50, le grand animateur de cette finale parvient à reprendre du poil de la bête, avant de trouver deux Barbus salvateurs (main #96) et de fermer définitivement le bar des Summer Shots 2021 trois mains plus tard. Celeidoneo, qui a rouvert une deuxième fois la porte de l'établissement plus tôt dans le tournoi après avoir déjà payé un premier verre à 50 €, a bien fait de revenir puisqu'il repart avec 15 548 €, ce qui semble être sa meilleure descente sur notre site. Sigmaalgebra encaisse lui 22 410 € de recettes pour cette belle beuverie, alors qu'on le soupçonne d'avoir tout récemment changé de pseudo. De quoi payer un bon paquet de tournées cette été... Revivez la finale en replay :

Summer Shots - Main Event 6-Max KO 50 €
4 980 entrées (dont 1 080 re-entries) - Prizepool : 224 100 €


Classement complet du Main Event

Friday Night Shots

Grand gagnant d'un Sunday Surprise centré sur l'Euro en juin (un épais matelas de freebets était ajouté au prizepool), Minniemon s'est de nouveau fait remarquer ce week-end en s'adjugeant la plus grosse cagnotte en jeu sur les Summer Shots vendredi soir sur le Show One organisé en 4-max. 9e sur la Trilogy à 5 € en mai, PANVLAD s'est adjugé un Win the Button à 50 € ayant souffert d'un très léger overlay (60 balles à peine) après un deal conclu avec SirLothian. Du côté des variantes, Fancy_Arkana n'a eu besoin que de 72 mains pour emballer la finale du Omaha High-Low mixte (une moitié de Pot-Limit, une moitié de Limit).

RETROUVEZ TOUS LES REPLAYS SUR WINAMAX.FR


Saturday Shots Fever

La très animée finale du Stud High-Low s'est achevée par la victoire d'un membre de la communauté online Kill Tilt, JOELTUNING59, après un deal conclu avec riela. Sur l'Event 45, un Show One hyper-turbo, Show Maker fait durer le spectacle jusqu'au rappel, quelques jours après avoir dû se contenter de la 4e place sur l'Event 16. Les amateurs de marathons se jetteront sur le replay de l'Event 41 remporté par Pro V1 : 167 mains jouées en finale, dont 50 rien que pour son dernier duel face à JODIDO945.


La dernière manche de dimanche

Et le huitième et dernier jour, Jus2Citron consolida définitivement son statut de Most Valuable Player de ces Summer Shots 2021, remportant le 6-max Monster Stack après avoir manqué d'une marche le titre à deux reprises la semaine précédente (runner-up de l'Event 1 puis de l'Event 28). Beau résultat global aussi pour son dauphin 4G-2B-0A&M-T, que l'on avait déjà aperçu en 7e place de l'Event 42 samedi. Avec deux finales disputées le même soir (3e sur le Main Event, 5e de l'Event 52), Tenta1on3 n'a pas chômé non plus en ce jour du Seigneur. Enfin, sur le 4-max KO à 20 €, on chante les louanges d'un très gros client en MTT : rien qu'en 2021, Mick0411 a en effet disputé deux fois la finale du Main Event, et remporté pêle-mêle le Highroller, l'XTREM et le Starter.



<pSummer Shots : tous les résultats en un coup d'œil

Le travail a payé pour Mynewwork19

En voilà un beau voyage, tabarnak ! Oui, en remportant le Sunday Surprise de ce dimanche, Mynewwork19 s'est non seulement adjugé un gain total de 6 743 € - signant au passage ce qui semble être sa meilleure perf' sur Winamax -, mais aussi le droit de traverser l'Atlantique pour aller découvrir les charmes du Québec ! Et comme vous savez qu'on aime chouchouter nos vainqueurs chez Winamax, Mynewwork ne se contentera pas d'apprendre les expressions du langage local : en compagnie de la personne de son choix, il se baladera ainsi durant une semaine entre la belle ville de Montréal et le Québec plus traditionnel, au volant de la voiture spécialement louée pour l'occasion et le tout en logeant dans de biens jolis hôtels. Sans oublier le clou du séjour : une croisière pour aller observer les baleines. Comment on prononce "merci" avec l'accent québécois déjà ?

SUNDAY SURPRISE 10 € - 9 483 inscriptions - Prizepool 85 347 €
Vainqueur : Mynewwork19 - 4 696 € + 2 147 €

Un joli cocktail de regs


Même un dimanche de tournée générale de Summer Shots, nos tournois high stakes habituels continuent d'asperger de beaux billets les joueurs les plus chevronnés à la bankroll bien fournie. Avec un palmarès bien étoffé sur nos tables depuis près de deux ans (Battle Royale, XTREM, Top 50, La Fièvre, Road to Million Week 20 €, deux finales de Main Event), RealJ0hnD0e fait sans conteste partie de ceux-là. Ce dimanche, il a franchi une marche supplémentaire vers les sommets en remportant son premier Highroller et son plus gros chèque chez nous : 17 531 €. Une quatrième récompense à cinq chiffres obtenue de haute lutte face notamment à l'épouvantail de ces hautes limites JCJ2512, de nouveau sur le podium (3e, 8 883 €). Chipleader au départ de la finale, celui qui est loin d'être un inconnu chez nous a cependant passé plus de temps en queue de peloton qu'en tête durant les 131 mains de la TF. Pour se maintenir à flot et continuer à prétendre au titre dans ces conditions, il lui a fallu partir à tapis préflop plus d'une fois avec des mains bancales, signer quelques bluffs audacieux (mains #56, #68 et #91) et bien sûr bénéficier du soupçon de réussite nécessaire au bon moment, en l'occurrence pour sortir JCJ2512 sur un cruel setup (#129). Un temps leader lors de la phase à quatre puis nettement distancé lorsque débute le heads-up, Ekrem2627 se satisfait sans doute très bien des 12 486 € de sa deuxième place, son quatrième podium sur cette épreuve. Le replay ci-dessous n'attend que vous.

Dans le reste de l'actu high stakes, sachez que le Battle Royale a de nouveau tutoyé la barre des 100 000 € de dotation, sacrant IneedMascada. Le plus beau titre en tournoi pour ce dernier mais son deuxième meilleur gain, derrière sa médaille d'argent sur l'Event 30 des Series d'avril. Auteur lui d'une soirée exceptionnelle le 31 janvier dernier, avec un doublé Purple/Highroller à plus de 47 000 €, GrinderMike a de nouveau frappé sur notre MTT à 500 € et de quelle manière : aux 5 521 € à la gagne, il a ajouté 9 093 € de primes, ne laissant que des miettes à ses adversaires, dont les habitués de ces colonnes GTOExploiter (4e, 2 755 € + 117 €) et La vie estb (6e, 1 469 € + 1 432 €).

Pendant ce temps, PNM_ONE parachevait une superbe semaine : champion de l'Event 12 des Summer Shots lundi soir pour près de 10 000 € et sur le podium de l'Event 29 jeudi, il a terminé en pleine XTASE ce dimanche, pour un total de 6 217 €, dont 3 468 € de bounties. One week, one time! On termine avec Checkson, qui s'est extirpé d'une finale très relevée pour repartir avec les 3 075 € à la gagne de l'XTREM : simbakubwa (7e, 425 €), le vainqueur du Main Event Le_C0lombbi1 (3e, 1 632 €) et enfin nogpolsoj (2e, 2 160 €) ont dû s'avouer vaincus. Quant à vous, vous gagnez à tous les coups avec les finales de ces cinq tournois à découvrir en replay.





Duel de haut vol en conclusion du Go Fast de minuit, remporté par le Top Shark François Pirault devant Hugo 'GoD NaTT' Larachiche. Mais aux points sur l'ensemble de la soirée, c'est bien le vainqueur du SISMIX 2017 qui l'emporte, avec en plus une autre deuxième place sur le Top 50, pour 3 201 € supplémentaires. Des vacances ? Très peu pour eux !

Bravo pour vos perfs du week-end et bonne chance cette semaine aux tables de Winamax !

Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Surveiller les réponses de ce sujet
Répondre au sujet    Index des Forums -> Les News du Poker

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
visit counter