Se connecter
S'inscrire





[Winamax Series] Tous les résultats - Topic unique
Répondre au sujet    Index des Forums -> Les News du Poker
Surveiller les réponses de ce sujet
Auteur Message
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34242

MessagePosté le: 06/04/2021 10:29   Sujet du message: [Winamax Series] Tous les résultats - Topic unique Répondre en citant Signaler un Abus

Wina Series, Jour 1 : déjà 1,7 million d'euros distribués

Oubliez le jardin : dimanche, c'est sur Winamax qu'étaient planqués les plus gros œufs de Pâques.



Pendant que certains ont profité d'un dimanche de Pâques ensoleillé pour faire une overdose de cacao, vous avez été nombreux à rester devant votre écran pour chasser les pièces sur Winamax. Et pendant les Series, elles ne sont pas en chocolat ! Un total de 1 664 971 € ont ainsi été distribués sur les quinze premières épreuves de notre festival phare du printemps. Et encore : ce chiffre ne tient pas compte des trois épreuves s'étalent sur deux soirées, dont l'à peine croyable Super High Roller à 2 000 €. Avec 508 inscrits, le tournoi le plus cher de la quinzaine double presque son garanti de 500K : ce lundi, l'un des 90 joueurs encore en course (parmi lesquels Davidi Kitai, Mustapha Kanit, Tite-bouille ou encore les membre du Stream Gang Cap Haddock et 1mSoWeak) empochera plus de 100 000 €. En attendant, on vous sert sur un plateau les 15 premiers héros d'une aventure qui va nous filer les jetons tous les jours et toutes les nuits jusqu'au 15 avril...

Kinexite pourra jouer à se faire peur



Kinexite. Faites bien attention si vous croisez ce pseudo sur vos tables Winamax Series au cours des onze prochaines soirées : vous avez affaire à un joueur en totale détente. Les mains dans les poches. Pépouze à balle. Décontracté du gland, dirait notre Gégé national ! Car après avoir triomphé d'un field record de 31 893 inscrits sur le Sunday Surprise (10 % d'affluence en plus par rapport en janvier mais on notera tout de même un léger overlay, le seul de la soirée - on avait envie d'être ambitieux sur le garanti mais il a fait beau dimanche), Kinexite est en freeroll sur l'ensemble des Winamax Series. En plus d'un premier prix correspondant à 2 215 fois le montant du buy-in, nous lui créditons quelque chose comme 15 000 € de tickets pour disputer TOUTES les épreuves du festival. De quoi permettre à ce pseudo inconnu de nos services d'aller taquiner des tables high-stakes qu'il n'a probablement jamais visitées auparavant... et peut-être d'être frappé par la foudre une seconde fois, qui sait ?

Des dotations qui font trembler



Il a du bon, le gigantisme des Winamax Series : peu importe votre budget, peu importe le temps que vous avez devant vous, vous pouvez terminer la soirée avec une bankroll à cinq chiffres. Prenez par exemple Top Dog, vainqueur du Marathon Event à 10 € : il lui a fallu batailler près de onze heures pour remporter devant 7 780 inscrits l'épreuve inaugurale du festival entamée dès 16 heures, mais cela a permis à son cashier de prendre 9 996 € sur la balance. Mais il n'était pas nécessaire de sacrifier son après-midi de Pâques : il aurait pu aussi bien faire comme How u Doing en se pointant à 22 heures pour le 6-max KO à 50 € : moins de cinq heures lui ont suffi pour dominer le field de 3 019 joueurs et éteindre son ordinateur enrichi de plus de 13 000 €. L'exemple le plus extrême ? Celui de B3B3N, engagé à minuit sur la traditionelle épreuve de la dernière chance, le Deglingos 3-max : 2 heures et 19 minutes plus tard, il avait multiplié par 951 son investissement initial de 10 €. Même l'épreuve "de niche" de cette première soirée, le PLO à 20 €, a offert un très beau ROI, avec un Couillondu33 en sortant vainqueur et enrichi de 4 027 €.

Une chose que l'on remarquera en ausculant le Hall of Fame de cette soirée inaugurale : les têtes connues en sont absentes... même si on se doute bien que derrière ces pseudos "random" se cachent pas mal de regs ayant récemment opté pour un nouveau pseudo. Parmi les 15 premiers vainqueurs, un seul dont nous avons déjà parlé dans ces colonnes auparavant : Oh-Le-Triz, sacré sur le Turbo "classic" de 22 heures après avoir remporté le Night Club, le Go Fast et le Dernier Round en début d'année.

Du côté du Team Winamax, outre une finale d'entrée de jeu pour Gaëlle Baumann (voir ci-dessous), le MVP de la soirée d'ouverture se nomme Davidi Kitai. En plus d'avoir joué la finale du PLO, Kitbul sera ce soir au Day 2 de l'intégralité des trois épreuves en deux parties commencées hier (dont le SHR), et a déjà composté son ticket pour le second tour du 4 Million Event. Le Génie ne se repose jamais... et n'est pas seulement le roi du hero call, en témoignent ces deux hero folds de qualité sur l'Event 15, à voir ici et ici.

Félicitations aux 15 premiers vainqueurs des 198 épreuves du festival ! Le replay de chacun de vos sacres est disponible dans le tableau un peu plus bas.






Plus c'est long, plus c'est bon

Un buy-in costaud, une structure de rêve, un coup d'envoi programmé à l'heure du goûter et une dotation finale proche des 200K : avec le Monster Stack Championship à 250 € l'entrée, les Winamax Series ne pouvaient rêver départ plus prestigieux. Mais pour aller chercher le plus gros gain de la soirée (près de 40 000 €), il fallait être prêt à rester scotché devant son écran jusqu'au milieu de la nuit. Ainsi, ce n'est qu'après 3 heures du matin qu'acoimbra.pt a pu lâcher le clavier, à l'issue d'un duel d'une trentaine de mains entamé à armes égales face à livinmydream. Avant cela, le vainqueur a du gérer avec doigté une table finale entamée en queue de peloton (17 BB), avec en face de lui d'un chip-leader écrasant : Le Baltic, 100 BB au compteur. Mais ce fut-là l'une des plus grosses surprises de la soirée : arrivé en TF avec presque le double de jetons de son poursuivant le plus proche, Le Baltic n'aura pas réussi à aller plus haut que la septième place. Wow !



Que s'est-il passé ? Plusieurs choses. D'abord un Dame-Valet joué de façon un peu trop optimiste (main #18), puis un As-Roi détruit par l'une des trois outs de BumpHunter. Tombé de son piedestal en quatre orbites à peine, le désormais ex-leader continuera de perdre des plumes petit à petit, avant de s'engager avec trois outs à son tour (main #55) : il ne trouvera pas le miracle. Affichant le plus petit stack à six joueurs restants (moins de 20 BB), le futur vainqueur parviendra à rester patient, se laissant tomber aussi bas que 12 BB à deux reprises avant de trouver un double up les deux fois. Un très gros flip en 3-handed (main #146) lui permettra ensuite de se positionner pour la victoire finale, une victoire acquise peu après l'élimination sur un bad-beat d'un BumpHunter longtemps chip-leader.

Une (courte) finale pour O RLY



Gaëlle Baumann l'expliquait de façon très juste dans son dernier article sur le blog du Team Winamax : en l'absence de circuit live digne de ce nom, un festival comme les Winamax Series se transforme de facto en LE moment clé de la saison d'un pro. On ne saura pas tout de suite si O RLY parviendra à valider les deux objectifs fixés avant le coup d'envoi (1/ remporter un magnum et 2/ terminer "up") mais en attendant, la joueuse du Team Winamax est plutôt bien entrée dans son match, disputant une table finale d'entrée de jeu. Cela s'est passé sur l'Event 14, un Monster Stack à 100 €, devant plus de 1 000 inscrits. Malheureusement pour les fans, la finale fut courte pour notre championne, arrivée sur la dernière table avec le plus petit tapis. Après un premier shove évident passé sans encombres (main #4), Gaëlle a tout de suite trouvé une autre décision automatique en position UTG+1 (main #6) : de grosse blinde l'attendait un joueur très connu de nos services...



Propulsé en seconde position grâce à cette rencontre inévitable, JASONDU52 (puisque c'est de lui qu'on parle) dégringolera néanmoins dès la main suivante après un monstrueux tirage ne s'améliorant pas contre Jazzybazzz. Éliminé quelques orbites plus tard, l'éphémère candidat Top Shark 2021 devra donc patienter avant son quatrième titre Series. Le vainqueur final ? Il se surnomme Oberon1 : ce pseudo apparaît pour la première fois dans nos tablettes. Comme on vous laisse le découvrir grâce au replay ci-dessous, c'est une prestation très patiente qu'il nous a offerte dimanche soir, avec en cerise sur le gâteau un duel final géré tranquillement malgré un désavantage en jetons important face à Jazzybazzz.

15 vainqueurs qui n'ont pas eu froid aux yeux



Peu importe la variante, peu importe le buy-in, peu importe la récompense : tous les vainqueurs des Winamax Series vont pouvoir mettre en favoris le replay intégral et conserver pour l'éternité le souvenir de leur sacre, complet avec toutes les cartes dévoilées. Les autres consulteront ces replays afin de se prendre un peu d'inspiration pour les épreuves à venir. Pour y accéder, RDV sur Winamax.fr.



Leaderboard : hanté up !



Son monstrueux field (près de 32 000 inscriptions) a fait de l'ombre à tous les autres tournois de cette première soirée, alors forcément : il y en avait, des points Leaderboard à prendre sur le Sunday Surprise ! On retrouve ses trois meilleurs joueurs aux premières places du classement honorifique des Series au terme de la première soirée : Kinexite, Svinomax et ggBUD, dans l'ordre. Sans surprise non plus, le reste du Top 10 est occupé par les vainqueurs des plus grosses épreuves d'hier : How u Doing, onlyfold, PerrucheGang... Avec deux exceptions notables : Pecosinha, qui n'a pas remporté de titre hier mais s'est tout de même permis d'atteindre la seconde place de l'Event 10 (6 max à 100 €) et la 5e place du Marathon Event à 50 €, et aussi XXLPOKERPRO, dauphin de _M.Caca sur le très gros Event 9.





Le leaderboard complet des Winamax Series

Flight : décollage réussi

C'était il y a huit ans : Winamax faisait pour la première fois le pari de proposer un tournoi avec une garantie atteignant les sept chiffres. La première édition du Million Event (remportée par un certain larceleur) avait alors attiré un total 9 379 inscriptions au cours de trois Day 1 successifs. Comme elle a grandi depuis, notre épreuve phare ! Aujourd'hui, celui que l'on appelle désormais le 4 Million Event propose désormais 29 "flights" étalés sur onze journées : hier, les quatre premiers d'entre eux ont rassemblé près de 9 000 joueurs, presque autant que la première édition en janvier 2014. C'est donc un quart du garanti qui est déjà sécurisé alors qu'il reste encore 25 Day 1 au programme. Si, comme VicMac4, vous avez déjà franchi cette première étape : bravo, vous êtes tranquilles jusqu'au Day 2 dans dix jours ! Et si ce n'est pas le cas, il vous reste encore une infinité de chances (ou quasi) pour y parvenir jusqu'au mercredi 14 avril, date de la fermeture des inscriptions. Même topo pour les trois autres maxi-flights du festival (Giant, Colossus, High Five et Million Event), qui ont couvert entre 11 et 18% de leur dotation couverte dès la première soirée.






Tous les résultats en un coup d'œil

Le programme complet

Profitez de 100 € de bonus avec le code WSERIES30

Benjo

Les pages à suivre :

t @Winamax


in @Winamax


f Winamax


wtv Winamax TV


wtv Wam-Poker

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
m.arnou
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 17 Déc 2019
Messages: 271

MessagePosté le: 06/04/2021 12:43   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Wina Series, Jour 2 : objectif rempli pour New goals

Alors que le Stream Gang sabre déjà le champagne, le Super Highroller s'est conclu par un titre à plus de 160 000 €. Retour sur un lundi à près de 4 millions.

Un dimanche de feu pour commencer une nouvelle édition des Winamax Series ? À cela, vous nous avez habitué depuis la naissance de notre festival phare (et c’était encore le cas pour le Day 1 dominical de Pâques, avec 1 664 971 € distribués). En revanche, vous ne nous aviez pas dit que vous aviez décidé de faire toujours mieux le lundi qui suit ! Car vous avez été tout sauf fantomatiques hier soir, en vous pressant aux portes de notre manoir pour former un prizepool global de 3 886 042 €. Soit 158 % du garanti cumulé des 19 tournois s’étant achevés hier, en incluant les épreuves sur deux jours débutées dimanche, dont un Super Highroller ayant offert des gains à faire pâlir d'envie n'importe quel grinder. On vous présente les 19 sorciers de ce lundi, dont certains n’en étaient pas à leur premier coup de baguette magique.

Maison (hantée) pleine


2 000 balles : même si c’est le buy-in le plus cher de ces WSeries, cela n'a pas fait peur à nos valeureux aventuriers, puisque pour rappel le tournoi a enregistré pas moins de 508 inscriptions, frôlant le million d’euros de prizepool (965 200 € exactement). Et New goals, un nouveau pseudo sur nos feuilles de résultats (même si on connait le loustic sous un ancien alias), ne doit pas regretter d’avoir bravé le danger à deux reprises (il a re-entry) puisqu’il encaisse pas moins de 163 475 €, bounties inclus ! On notera la 17e place de Cap Haddock pour 4 167 € + 3 725 €.

Eux sont davantage des habitués de nos récaps' : toujours concernant ces épreuves sur deux jours, Nitn3lav s'adjuge un très beau Mass Start KO Championship (732 192 € de prizepool) pour un gain de 45 572 € + 14 632 €, lui qui avait déjà remporté un titre KO Battles, mais aussi le Prime Time en janvier, le Battle Royale mi-février et l’XTASE la semaine dernière. C’est un peu la même chose pour les deux membres du Stream Gang BigZoowAAp et Juanitoo : le premier s’offre en effet le Deglingos de minuit pour 3 217 € tandis que le second termine à la 3e place du 10 € Turbo de 23h pour 2 230 € tout en terminant dans le Top 40 du Mass Start Championship pour 1 727 €, après s'être qualifié pour 8 € !


Même son de cloche pour PagaLaFanta, qui s'offre sa troisième pastille Series sur le 6-Max KO Turbo de 23 heures après avoir re-entry (12 590 €). Un tournoi où Borja Gross (4e pour 4 508 €) compile une troisième finale pour le Team W sur ces Series après Gaëlle Baumann et Davidi Kitai. Un Kitbul qui n’a malheureusement pas pu transformer l’essai sur les trois Days 2 dans lesquels il était engagé hier (36e, 67e, 393e). MaradonaDios, après deux finales WS en janvier (sans oublier des TF Battle Royale et Highroller), s’est élevé plus haut que tout le monde dans le 6-max KO à 250 €, encaissant un très beau salaire de 40 575 € dans un MTT qui a proposé le plus gros prizepool des tournois débutés hier (320 624 €). Dans l'Event #30, lui aussi richement doté (259 380 €), c'est le_phoque, ancien finaliste Nitro, Clash, Crunch et Top 50, qui s'est imposé comme le roi de la banquise et encaisse 27 751 €.


En revanche, d’autres cherchent encore la formule magique pour aller au bout : c’est le cas de lIIlIlIlIlll (à ne pas confondre avec le vainqueur du dernier 4 Million Event), qui après avoir terminé second du premier tournoi de ces Wina Series (un Marathon Event à 10 € lancé dimanche à 16 heures) échoue encore une fois tout près du but en prenant la 3e place de l’Event #25. Il s'agissait du Monster Stack à 50 € de 18 heures (prizepool de 146 520 €, près de deux fois son garanti) remporté par AKQUISITION pour 23 870 € après plus de dix heures de jeu.


Et pour finir sur les beaux tournois de l'heure de l'apéro, JfumepaslesQ gagne le 6-Max KO à 10 € et au prizepool de 108 288 € pour 8 250 €, semblant avoir déjà dépassé ses objectifs de grind, alors que O_bOulOt a bien bossé dans l'Event #26 (qui a aussi franchi la barre des 100K de prizepool), gagné pour 14 260 € après un deal avec joeylaners (10 773 €). Enfin, petit coucou à jibinho10, 4e du 3 Million Event KO de septembre, et qui après avoir trébuché sur la dernière marche d'un tournoi de notre festival en 2019 se rappelle à notre bon souvenir avec un premier titre Wina Series dans le Win The Button à 20 €.

New goals pulvérise son objectif

À chaque Winamax Series, on vous parle de joueurs qui profitent de l'occasion pour repartir de zéro avec un tout nouveau pseudo et ainsi passer sous les radars de leurs adversaires. En clair, ce n'est pas parce que nous manquons d'infos sur un nom donné que celui-ci n'est pas secrètement un top reg' cherchant à passer incognito. C'est d'ailleurs exactement le cas pour New goals, à ceci près que son changement d'alias date lui de début novembre. Si nous ne divulguerons pas ici son ancienne identité, sachez que ce joueur a priori sans références compte déjà à son palmarès un Monster Stack à 100 € des WSeries, un gros Main Event, un Battle Royale Funday et plusieurs finales de choix sur notre festival phare. Mais ce lundi, celui qui n'a sans doute pas choisi son nouveau pseudo par hasard s'est surpassé, s'imposant en deux jours sur le tournoi le plus cher proposé chez nous, le Super Highroller KO, pour un gain mirobolant atteignant 163 475 € ! Car oui : désormais, plus besoin d'attendre le dernier jour des Series pour admirer de monstrueux chèques à six chiffres. Il faut dire que ce "SHR" a largement dépassé les attentes placées en lui, passant tout près de doubler sa dotation garantie de 500 000 €.

Pour vous résumer simplement une longue, très longue finale étalée sur pas moins de 215 mains, sachez que, bien qu'arrivé dans le milieu du peloton, New goals s'est très vite propulsé en tête des opérations, profitant d'un bluff particulièrement malvenu (main #34) de celui qui lâchait en même temps son fauteuil de chipleader, jeandu48. Une position dominante qu'il n'allait plus quitter jusqu'au heads-up final, possédant dès la phase de 4-handed plus de jetons que ses trois derniers adversaires réunis. Seul le régulier IOwnUFrench parvient à lui tenir tête. Bourreau plus tôt de Maxime 'MORDRED_' Chillaud (6e, 19 672 € + 18 317 €), il double sur le futur champion avant de mettre fin au numéro de short stack ninja de kumquad (3e, 53 979 € + 6 356 €), pour rééquilibrer les débats à l'attaque du heads-up final. Il parvient même un temps à renverser la situation, faisant grimper son tapis au-dessus du niveau symbolique des cent blindes. Mais un brelan qui se heurte à une couleur max floppée sonne le glas de ses espoirs de top 1. Il ne parviendra jamais à remonter la pente et échoue ainsi à un cheveu du titre et de son premier cash à six chiffres. Un an après avoir déjà terminé runner-up du 6-max Monster Stack Championship des Series du premier confinement, il repart de nouveau avec la médaille d'argent mais tout de même plus lourd de 99 427 €. Quant à New goals, aux 75 571 € de la première place, il ajoute 87 904 € de bounties. Oui, ça laisse rêveur. Ne manquez pas cette rencontre de grands champions via le replayer ci-dessous.

MaradonaDios touché par la grâce

On vous a déjà dit qu'un soupçon de réussite était toujours nécessaire pour aller au bout d'un tournoi de poker ? Surtout quand il rassemble près de 1 400 des plus redoutables joueurs de MTT de notre site comme le 6-max KO Championship de ce lundi soir. MaradonaDios a pu s'en rendre compte lors d'une finale où il n'a pas trop eu à se plaindre des rivers. Comme celle de la main #14 qui lui permet de valider un très bon début de TF, amorcé par une rencontre entre ses Rois et le As-Dame de WinaRaveeer (6e, 3 988 € + 2 841 €) ; celle de la #40, qui fait tomber la pièce de son côté et élimine en même temps PumpedGabor (4e, 11 162 € + 2 291 €), peu après la sortie du top reg Guantanam&ra (5e, 7 937 € + 398 €) ; celle encore sur la main #48, faisant rentrer sa gutshot tout en offrant deux paires à un aDvanTageouS qui s'apprêtait justement à perdre l'avantage (3e, 15 677 € + 4 334 €) dont il disposait au départ.

Avec plus du double de jetons que son dernier adversaire Doug0wnDani, le fan du feu numéro 10 argentin n'aura pas besoin de forcer son talent lors de l'ultime face-à-face. Un simple crochet sous la forme d'un dernier flip transformé en carré floppé et le voici soulevant la coupe, la toute première de sa carrière sur Winamax et pas la moindre, puisqu'elle lui rapporte 40 575 €, dont près de la moitié en primes de buts. Sacré lui sur plusieurs tournois quotidiens à 50 €, Doug0wnDani améliore également son high score chez nous, avec une première perf' à cinq chiffres bonne pour 26 091 €. Un slalom vers le trophée digne des plus beaux exploits du pibe de oro, à découvrir sans plus tarder.

19 vainqueurs, 19 replays


Pas besoin d'organiser une séance de spiritisme pour convoquer à domicile les vainqueurs des Winamax Series ! Depuis les 33 mains de l'expéditif triomphe de SmothLando sur le KO à 10 € de 23 heures jusqu'à l'épique odyssée de New goals sur le Super Highroller (215 mains !) en passant par le duel entre Mothman-X et Krankenwagen sur le HU Championship, toutes les finales de lundi sont à une portée de clic.

Pour consulter les replays, RDV sur Winamax.fr


Tous les résultats en un coup d'œil

Leaderboard : tout en haut du spectre


Ils ont fait péter un jackpot de points en remportant les trois énormes épreuves de lancement étalées sur deux soirées (Mass Start, Mass Start Championship et Super Highroller) : Nitn3lav, wincacipo et New goals chamboulent le Top 10 du classement honorifique des Series en s'installant directement sur le podium. Le freerolleur en chef du Sunday Surprise Kinexite n'a pas signé de nouvelle perf hier, mais conserve un matelas de points suffisant pour rester dans le Top 10. Pecosinha se maintient aussi grâce à trois Top 100 dans des épreuves à gros field. Au chapitre des arrivées, on salue une ribambelle d'entrées : CallaMucka (après sa seconde place sur le Mass Start Championship), unomass (8e du même tournoi et 7e sur le Marathon Event à 10 euros la veille), ult_Apparata (3e du Mass Start à 50 euros) et enfin Hydrogenium (runner-up au même endroit).


Le leaderboard complet des Winamax Series

Le programme complet

Profitez de 100 € de bonus avec le code WSERIES30

Les pages à suivre :

t @Winamax


in @Winamax


f Winamax


wtv Winamax TV


wtv Wam-Poker



Dernière édition par m.arnou le 08/04/2021 13:38; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
m.arnou
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 17 Déc 2019
Messages: 271

MessagePosté le: 07/04/2021 13:25   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Wina Series, Jour 3 : le mardi hanté et ses 16 fantômes

Il y avait plus de 1,3 million d'euros à se partager hier ! Faites-vous peur en revoyant toutes les finales en replay "cards up".


Les Winamax Series sont un banquet d’un genre un peu spécial. Aussitôt les convives arrivés, on leur propose un buffet d’entrées digne de La Grande Bouffe de Marco Ferreri : les soirées d’ouverture de dimanche et lundi, où il y avait plus de 5,5 millions d’euros à ingurgiter. Tout à la fin, en guise de dessert, on y va encore plus fort, avec les conclusions sucrées des quatre énormes Flights, dont les dotations combinées vont allègrement franchir la barre des 7 millions de calories – pardon, euros. Entre ces deux étapes, les appétits voraces peuvent se repaître d’une infinité de plats de résistance, certes gras mais tout de même sacrément roboratifs. On prendra pour exemple la soirée de mardi, qui offrait un menu à l’ancienne, respectueux des traditions du poker : que des tournois « one day » joués d’une traite et un format KO pour une fois minoritaire. Moins copieuse, cette troisième soirée ? Tout est relatif : 1,34 million d’euros ont été distribués (une somme qui excède de 43 % les garantis initialement proposés), et 16 nouveaux vainqueurs couronnés. Pas de doublé à signaler pour le moment : à la place, nous avons découvert pas mal de nouvelles têtes. Découvrez-les avec nous, en chiffres et en replay.

Un mardi qui fait péfli

Le premier tournoi de la soirée, le Monster Stack 6-max à 10 €, s’est terminé dans une atmosphère conviviale : les quatre derniers joueurs d’un field dépassant les 7 700 inscrits se sont entendus pour renégocier les prix sur la dernière ligne droite. Au final, c’est MaeNicThu qui en empoche la plus large partie (10K tout rond) : huit ans après son inscription sur Winamax, il signe sa plus belle perf’ en MTT. Vieux motard que jamais, comme disait mon tonton garagiste. L’autre épreuve de 18 heures était un 6-max KO à 20 € : c’est du côté de l’Espagne qu’elle a fait un heureux, en la personne de NBraish, désormais plus riche de 9 802 €, quatre semaines à peine après avoir triomphé sur l’une des épreuves des KO Battles.


Retour en France : Tarzan5743o, que l’on avait récemment croisé en finale du Purple, s’est régalé sur l’énorme 10 € rebuys (plus de 100K de dotation !) : au-delà des 18 122 € qu’il se met dans la poche, il faut compter aussi les points remportés sur le traditionnel Challenge du Club Poker chapeauté par Adrian Allain, où s’affrontent 19 binômes avec une carotte de 700 euros par tête. Le duo que forme Tarzan avec Touchdown67 pointe désormais en deuxième place, derrière la paire Nitn3lav/Javods, forcément en tête puisque que le premier des deux a remporté le Mass Start Championship lundi soir.


Son pseudo est un hommage à l’un des plus gros regs de Winamax, et lui-même commence à se faire connaître sur nos tables : EN_VARIANCE a de nouveau frappé mardi, avec une victoire sur l’Event 43, un classique NLHE à 20 €. Un sacre qui arrive après une victoire sur le Pokus (2019) et les KO Battles (2020). C. de Gaulle, lui, a été grand, très grand sur le 6-max KO à 50 € : deux semaines après avoir ship le Flipper, il s’adjuge hier l’un des plus gros gains de la soirée : 23 206 €. En finale, il aura croisé le fer avec How U Doing : sacré dimanche en Turbo, il se contente ici du podium (pour 12 000 € tout de même).

La plus grosse affaire de la soirée ? Le KO à 250 €, dont la dotation a dépassé les 220K. On vous détaille un peu plus bas la victoire de Hacienndaaa, et on revient aussi sur l’autre label « Championship » de mardi, joué lui en Pot-Limit Omaha. Avant cela, un mot sur les épreuves Turbo. Le vainqueur du 5 € rebuys FrappDeBouch (7 561 €) affiche l’écusson du club Lorraine Poker Tour, tandis qu’IMh0tep (sacré sur le Heads-Up à 50 balles) roule pour l’écurie Kill Tilt. On a aussi joué en PLO tard dans la soirée : après être passé tout près du triomphe il y a bien des lunes de cela (2018), Reblochman y a gagné son premier magnum de champagne.

Hacienndaaa patron sur ses terres

Vous le savez bien : le format 6-Max fait partie de l'ADN des tournois Winamax, et fait toujours un carton, que ce soit sur nos MTT live ou nos festivals online. Mais les meilleurs regs et les fans de full ring plébiscitent aussi un autre format : le 8-Max. Autant dire qu'il n'était pas surprenant d'en retrouver quelques-uns en finale de la Rolls des tournois 8-Max de ces Wina Series, le Championship à 250 €. Un certain Hacienndaaa se pose alors en grand favori en finale avec trois fois plus de jetons au départ que ses adversaires directs sur une dernière table débutée à neuf joueurs (la loi du rééquilibrage). Le très shortstack Verbessern est le premier à passer à la trappe au bout de 4 petites mains (9e), tandis que le chipleader grapille encore quelques jetons jusqu'à l'élimination de IMh0tep (8e) puis de unomass (7e), deux sorties signées de la main de ce sacré -JEAN-PHIL-, avant que le top reg J. Alaphilip n'envoie UCall_ULoose dans la voiture-balai (6e).

C'est le moment que choisit Hacienndaaa pour montrer qu'il est bien le plus gros proprio dans cette TF : il calme vite les ardeurs de J. Alaphilip (5e) avant que -JEAN-PHIL- ne s'offre un troisième scalp deux mains plus tard, en la personne d HLLFRKBT4Z (4e). Au bout de 44 mains, on recense donc déjà pas moins de 5 éliminations et une intéressante phase de 3-Handed débute alors. Malgré cette boulimie de Knockout, -JEAN-PHIL-, craquera finalement sur un (trop ?) gros bluff fatal contre Hacienndaaa (main #62), encaissant tout de même 11 195 € + 1 970 € pour sa performance. Avec un avantage en jetons de 3 contre un pour le duel final, notre épouvantail va cependant cravacher pour conclure : il lui faut plus de 50 mains pour venir à bout d'ElendiI, qui, s'il n'a jamais pu menacer le boss, aura fait de la résistance sans rien lâcher et a bien mérité un beau chèque de 15 718 € + 3 764 €. De quoi bien entamer le palmarès d'un pseudo tout neuf qu'on soupçonne d'avoir été créé spécialement pour ces Series... Quand à Hacienndaaa, totalement inconnu de nos services, il repart avec le plus gros gain de la soirée de mardi, 15 719 € + 16 651 €. Vous aimez les victoires incontestables ? Le replay ci-dessous est pour vous.

Picccolino a bien chargé la mule


On les aime, nos beaux tournois Championship. Et autant dire que celui joué en Pot Limit Omaha ce mardi était l'un des plus attendus par les spécialistes, réunissant la crème des joueurs online sur la variante. On attendait donc du spectacle, et il y en a eu en finale, avec un Picccolino déjà 8e de ce tournoi sur les Series de janvier qui espérait bien pouvoir faire mieux, fort du second tapis en TF. Pourtant, il perd une bonne partie de son capital dès la première main, tandis que C.Kaepernick redescend le premier sur terre au bout de 20 mains (7e). Mais Picccolino, qui commençait alors à se détacher en tête, tape dans le buffet de QueQuette12 (6e) sur un coup typique de PLO (main #39) puis joue intelligement un brelan (main #41) pour éliminer son dauphin en jetons CashOut4Once (5e).

Détenant plus de 60% des jetons en circulation à quatre joueurs restants, Pico s'applique ensuite à conserver son avantage, laissant LacosteA1M ne faire qu'une bouchée de ZZ7RAZIM23 (4e), et attendant patiemment de croquer le crocodile au bout d'une quarantaine de mains en 3-Handed (3e pour 7 460 €). Le duel entre les deux seuls joueurs de la TF à avoir re-entry durant le tournoi est déséquilibré sur le papier (dix fois plus de jetons chez Picccolino face à Muzir) et ne laisse finalement que peu de place au suspense, notre chipleader concluant l'affaire en 5 petites mains à peine. Son dauphin Muzir, runner-up Winamax Pokus et vainqueur sur le Mad Max, La Fièvre et le Flipper l'an dernier, manque une nouvelle occasion d'accoder une pastille spéciale à son pseudo mais encaisse sa première récompense à cinq chiffre sur Wina (10 494 €). Quant à Picccolino, il a tenu le bar jusqu'au bout contrairement à sa finale de janvier : très rare sur nos tables de tournoi, cet adepte des Expresso semble bien avoir trouvé LE MTT qui lui réussit le mieux...

Montez à bord du train (fantôme) de la hype


Envie de vous faire peur devant des 3-bet lights pour des sommes à cinq chiffres ? De frissonner depuis le confort de votre salon face à des 3-barrel bluffs pour d'énormes pots ? Alors les seize replayers ci-dessous devraient vous offrir votre lot de sensations fortes pour la journée, en attendant de pouvoir imiter ceux qui ont su braver leurs peurs sur les quelques quinze tournois de ce mercredi, dont deux Kill the WIP qui s'annoncent sanglants. Poussez les portes et prenez place... si vous l'osez.

Pour consulter les replays, RDV sur Winamax.fr.


Tous les résultats en un coup d'œil

Leaderboard : une régularité surnaturelle


Les vainqueurs des plus grosses épreuves de dimanche (Mass Start, Sunday Surprise, Super Highroller) continuent de squatter les premières places du classement honorifique, sans qu'ils n'aient ajouté de vraie perf' à leur collection mardi soir. Titré dimanche, How u Doing fait son retour dans le Top 10 après un beau podium sur le tournoi offrant le plus gros prizepool de la soirée (Event 45). Même topo pour unomass, croisé en finale du NLHE Championship (7e) après sa 8e place sur le Mass Start à 250 € dimanche. Dans la seconde moitié du Top 10, on fait de la place pour quatre nouveaux arrivants : l'incontournable Cap Haddock (pas encore de finale mais deux finishs dans le Top 50 hier), Tarzan5743o (vainqueur sur le 10 € rebuy et 7e dans l'Event 41), PumpedGabord (4e sur le 6-max Championship hier et quatre Top 100 en tout) et valdovas (7e sur l'Event 46, 7e sur l'Event 22, et 15e du Marathon Championship).


Le leaderboard complet des Winamax Series

Le programme complet

Profitez de 100 € de bonus avec le code WSERIES30

Les pages à suivre :

t @Winamax


in @Winamax


f Winamax


wtv Winamax TV


wtv Wam-Poker



Dernière édition par m.arnou le 08/04/2021 13:36; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34242

MessagePosté le: 08/04/2021 12:54   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Wina Series, Jour 4 : un Team Pro peut en cacher un autre

10 minutes après une victoire à 12 000 €, un membre du Team Winamax se retrouvait en heads-up d’un autre gros tournoi… face à l’un de ses coéquipiers ! Récap et replays d’une soirée sous le signe du W.




Le Team Winamax a frappé mercredi soir ! Et pas qu’un peu. Déjà gravé en lettres d’or dans le Grand Livre des Winamax Series (quatre ans après, on n’a pas oublié cette perf’ Highroller signée à 30 000 mètres d’altitude), le nom de Guillaume Diaz s’est inscrit dans un nouveau chapitre de l’histoire de notre festival, avec un titre sur le 6-max KO à 50 € remporté devant plus de 2 400 inscrits. Si Volatile38 se rappellera de ce troisième magnum Series (qui vient accompagné d’un prix de 12 000 €), c’est parce qu’il ne le fêtera pas seul. Le Top Shark 2014 va en effet pouvoir trinquer avec l’un de ses amis et coéquipiers… Romain Lewis, sacré sur le Super Turbo Championship pour presque 21 000 € à peine quinze minutes après Guillaume. Attendez, l’histoire ne s’arrête pas là : son troisième titre Series, Romain a été le chercher contre… Guillaume ! Un HU fratricide sur les Winamax Series ? On croit bien qu'avant la soirée d'hier, la chose demeurait inédite.

Un bonheur ne vient jamais seul

« C’était fou de jouer le heads-up contre Romain », a réagi Volatile au lendemain de cette soirée bien remplie. « Cela ne nous était jamais arrivé, alors qu’on joue les mêmes tournois depuis des années ! Que la chose se produise le soir même où je gagne un titre, c’est surréaliste. Pour l’anecdote, on s’est croisés durant la journée, et on était tous les deux pas sûrs de jouer hier soir ! »



Devant ce doublé d’ores et déjà culte (et bon pour 47 000 € de gains combinés), Davidi Kitai ne pouvait que siffler d’admiration, lui qui n’a pourtant pas ménagé ses efforts hier, disputant sa seconde finale en Omaha du festival sur le Kill The WIP à quatre cartes. Après son élimination en 5e place, la victoire est revenue à CHU2424. Un vrai spécialiste, celui-là : ses premières victoires sur le Omaha Beach remontent à 2013 !

La boulimie de finales du Team Pro ne doit pas faire oublier les autres gagnants d’une soirée à 986 234 € qui a vu un total de 14 joueurs ajouter leurs noms aux tablettes des Series. Sur le plus gros field de la soirée, le Kill The WIP version No Limit (près de 13 000 inscriptions), WEST INDIZfr est reparti avec 8 667 €. Un accomplissement indélébile pour cet habitué du format Expresso, qui avait déjà joué les finales de tournois comme La Fièvre et l’After Work… et terminé en 13e place d’un Million Event, c’était en avril 2017.

En auscultant de près les classements, on repère pas mal de récidivistes, comme PagaLaFanta (7e sur le Monster Stack à 50 € deux jours après avoir gagné un titre en Turbo) ou MaradonaDios, dont la deuxième finale du festival s’est jouée sur le 6-max KO à 100 €. C’est sur cette épreuve que l’on trouvera le plus gros gagnant de la soirée (après Romain Lewis) : déjà runner-up du Starter et d’un Monster Stack en avril, Cyril Gane empoche 19 922 euros. Le vainqueur du Win the Button de 22 heures, JumentoCesar, n’est pas inconnu de nos services non plus : ayant déjà terminé 3e de la Trilogy à 30 € en 2020, 3e d’un 6-max KO à 250 € des Series de septembre dernier, et 2e de La Fièvre il y a un an, son dernier score (6 714 €) n’est donc pas le plus gros de son palmarès. Même histoire pour Mister_V2.0 : cet habitué des mid-stakes (on l’a croisé en finale de l’After Work, La Fièvre, Booster en 2020) est arrivé au bout du deepstack de 16 heures, empochant 9 000 € après un deal négocié avec PoKico0L.





Vainqueur express du Deglingos de minuit (l’affaire était pliée en 103 minutes), carrataghju a également été vu en table finale du 4-max remporté par TchinTchin. Ce dernier est un habitué lui aussi : ses premières finales sur les Series datent de 2013. Toujours en Turbo, Gpas2chance célèbre son second magnum de champagne sur le Deglingos Rebuys : il conservera donc la pastille acquise en janvier sur un 6-max KO.





On termine avec une variante exotique ? Hier, on a joué en Razz, ce format où les mains les plus pourries sont les reines du bal. On ne connaissait pas l'Espagnol JEVOUSTRAITE avant sa victoire devant 408 inscrits, en revanche le pseudo de TomLarson (4e - photo) ne sera pas étranger aux habitués du Multiplex Poker version radio… Bravo !





Romain Lewis remporte le duel 100% Team Pro !



Un heads-up entre membres du Team Winamax en clôture d'un tournoi Winamax Series... Nous n'avons pas consulté l'intégralité de nos archives pour en avoir le cœur net mais de mémoire de "couvreur" de nos festivals online, l'événement nous semble bien inédit ! Pourtant, cette confrontation fratricide entre Guillaume Diaz et Romain Lewis (puisque c'est bien d'eux qu'il s'agit) ne semblait pas jouée d'avance au moment où démarre la finale du 6-max Turbo Championship de 22h. Certes, volatile38 plane déjà bien au-dessus de ses adversaires, avec plus du double de jetons que son poursuivant direct, le redoutable Kasben, mais son compère Bordelais est en moins bonne posture dans le peloton de chasse, avec douze petites blindes. Il ne lui faut cependant qu'une petite main pour doubler ce capital, éliminant au passage MINUS04 (7e, 2 655 €).

La suite, vous vous en doutez à ces profondeurs, c'est une succession de coups où les tapis valsent dans tous les sens et où les flops se font rares. Une phase qui sourit à nos W rouges, d'abord lorsque Guillaume s'offre le scalp de Randynamit (6e, 3 767 €) sur un joli bad beat, puis peu après quand Romain remporte le lancer de pièce de la survie pour mettre fin en deux temps au parcours de Kasben (5e, 5 323 €) et enfin alors que "Volatar" élimine sans trembler un CA3377 bien mal tombé (4e, 7 503 €). La phase de 3-handed peut alors démarrer, avec un drew.derzh en retrait qui va pourtant causer quelques torts à nos pros, doublant sur le Grenoblois pour prendre un temps la tête, avant de redescendre en troisième position pour finalement perdre un ultime coup à tapis face à Romain (3e, 10 554 €).





Assis l'un à côté de l'autre durant toute la finale, n'hésitant pas à se voler dans les plumes (on vous renvoie notamment vers ce bluff osé de volatile sur la main #51), Guillaume et Romain n'auront malheureusement pour nous pas vraiment le loisir d'en découdre, la faute à un heads-up déséquilibré qui tourne vite à l'avantage du second. Six mains lui suffisent pour accroître son avance et remporter le seul coup à tapis du match, un banal 40/60 qui tourne à son avantage. Mais l'essentiel est quelque part ailleurs : ensemble, nos champions se partagent 35 634 €, dont exactement 20 807 € pour le plus jeune des deux, qui s'offre là sa quatrième couronne Winamax Series, deux ans après son retentissant doublé signé en deux jours. Mais ne soyez pas triste pour Guillaume : 15 minutes plus tôt, le Grenoblois avait lui aussi sabré le champagne...

Un troisième titre sorti de nulle part



Le scénario était tout autre pour volatile38 en finale de l'Event #65, un 6-max KO Semi-Turbo à 50 €. Cette fois, c'est en queue de peloton que le Top Shark aborde cette TF, avec un tapis qui descend même aussi bas que 10 blindes. Sans s'affoler, malgré là encore une marge de manoeuvre réduite, il regarde partir son voisin de gauche Heuu no log (7e, 1 298 € + 680 €) avant de ronger son frein comme les autres durant une longue phase de 6-handed, qui éprouve grandement la structure et fait chuter d'autant le tapis moyen. Une période tendue qui s'achève sur l'élimination de _DO_MI_ (6e, 1 692 € + 281 €) par un Wika alors en position dominante... mais avec seulement 30 BB devant lui.

C'est à ce moment que tout change pour notre Volatar national, en l'espace de deux mains. Il met d'abord fin à la guerre éclair de blitzkrieg11 (5e, 2 419 € + 1 009 €), frappant un 9 dès le flop pour craquer sa paire de Rois avant de trouver une paire d'As pour vaincre les Valets de Carence en L (4e, 3 437 € + 973 €), malgré une petite frayeur au flop. Propulsé en tête, il remporte ensuite un lancer de pièce décisif pour couper l'herbe sous le pied de Wika (3e, 4 862 € + 1 794 €) et aborder le heads-up avec 42 belles blindes face aux 16 de flox-.





De nouveau, rien ne se passe comme face à Romain, flox- doublant dès la troisième main pour revenir à égalité parfaite. Le tournant intervient tout aussi rapidement, Guillaume valorisant à fond deux paires trouvées dès le flop (main #83) pour prendre un avantage décisif, se contenant ensuite de collecter les dix dernières blindes de son adversaire, qui choisit de s'en débarasser avec un maigre 10-5 off. Avec 7 438 € de gains, ce spécialiste d'Expresso signe en tout cas de loin sa meilleure perf' en tournoi chez nous, laissant notre volatile préféré refermer ses serres sur un pactole total de 12 147 €, dont 5 288 € de bounties, et signer une soirée à plus de 26 000 €. Une spectaculaire remontada, à découvrir sans plus tarder en replay. GG Guillaume !

Âmes sensibles s'abstenir





Une chose est sûre, les vainqueurs listés ci-dessous n'ont pas eu peur d'aller voir ce qui se cachait dans les pièces les plus sombres de notre maison hantée, celles qui renferment des trésors dont seuls les aventuriers les plus courageux peuvent profiter. Et comme nous sommes une maison hantée moderne, on a filmé toute l'action des 14 fins de quêtes de la soirée, que l'on vous propose maintenant en replay, sans oublier tous les gains ramenés dans la besace par ceux qui ont osé explorer tous les recoins. N'éteignez pas la lumière si vous n'êtes pas prêts, ça peut foutre les chocottes...



Pour consulter les replays, RDV sur Winamax.fr



Tous les résultats en un coup d'œil

Leaderboard : Nitn3lav leur file toujours la frousse



Le trône du vainqueur du Mass Start Championship à 250 € n'est pour le moment pas en danger, tout comme la seconde place de New goals, champion sur le Super Highroller. Quelques petits bouts de deep runs permettent au freerolleur du Sunday Surprise Kinexite de grimper d'une place et de revenir sur le podium. Wincacipo tombe de quatre places, unomass chute de deux, tandis que PumpedGabor en gagne cinq grâce à deux finishs dans le Top 50 hier soir. Un seul entrant dans le Top 10 à l'issue de cette quatrième soirée : CashOut4Once, qui a disputé deux finales mardi soir et a signé plusieurs deep runs hier, une 30e place sur le Turbo à 100 € de 23 heures, notamment. Au terme d'une nuit qu'il n'est pas prêt d'oublier, Guillaume Diaz frappe à la porte du Top 10 (14e), suivi de près par Davidi Kitai (23e).





Le leaderboard complet des Winamax Series

Le programme complet

Profitez de 100 € de bonus avec le code WSERIES30

Les pages à suivre :

t @Winamax


in @Winamax


f Winamax


wtv Winamax TV


wtv Wam-Poker

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34242

MessagePosté le: 09/04/2021 12:44   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Wina Series, Jour 5 : même pas peur !

Un premier doublé qui se fait attendre, des top regs qui manquent le coche mais tout de même 1,7 million d'euros distribués, 16 nouveaux vainqueurs et autant de replays : ça vaut le coup de venir jeter un œil, non ?




Sur les Winamax Series, tous les jours sont bons pour se faire peur. Le frisson s'apprivoise au quotidien mais toujours sous une nouvelle forme, pour vous forcer à votre adapter et, au bout de cette dizaine de jours de rollercoaster émotionnel, à ne plus trembler devant rien. Pas même devant un Super Championship à 500 € qui n'est pas passé loin de doubler son garanti, ni devant un monstrueux Day 2 ou un tournoi de 8-Game. Pourtant, vous auriez raison de frissonner face à l'armada de joueurs réguliers qui investit les tables chaque soir. Si les Series sont un véritable havre de paix pour one times paradisiaques, elles sont aussi le terrain de chasse privilégié pour habitués en quête de chair fraîche. Une fois n'est pas coutume, ils se sont d'ailleurs accaparés ce jeudi la majeure partie des 1,7 million d'euros distribués, soit environ 150% de la dotation promise. Car s'il y a une chose qui ne change pas soir après soir, ce sont les énormes montants qui nous passent sous les yeux. Allez, ne soyez pas timides, sortez de votre cachette et venez admirer tout ça en replay.

Si près, si loin



Cette soirée de jeudi serait-elle celle des occasions manquées pour quelques-uns des gros noms de notre site ? On pourrait le penser en regardant les résultats du Super Championship à 500 €, sur lequel Romain '1mSoWeaK' Nussmann a chuté en neuvième place, aux portes d'une finale où le finaliste Top Shark Nicolas 'Chevre.Miel' n'a fait qu'une courte apparition (7e). On aimerait beaucoup vous parler à la place du grand gagnant, d'autant qu'il a signé avec 52 950 € le plus gros cash de la soirée, mais de Musashi22, on ne sait rien ! Vous pourrez quand même admirer son talent cartes en main via le replayer disponible plus bas. Lui était déjà apparu sur notre radar en janvier en décrochant le Marathon Championship : WinaRaveeer a manqué d'un cheveu de renouveler sa pastille sur le Monster Stack à 50 €, s'inclinant en heads-up face à Wololo., dont il s'agit de la première victoire d'envergure, en tout cas sous ce pseudo. Et à 27 316 € s'il vous plait ! Le coup est passé tout près aussi pour PumpedGabor. Taulier de notre leaderboard (voir plus bas), grâce notamment à une quatrième place sur le 6-max KO Championship, il gagne deux rangs mais tombe cette fois en deuxième position sur le Show One à 100 €, après s'être fait dunké sur la tête par HardenCooks. Lauréat du Battle Royale Funday de novembre, ce dernier ajoute un nouveau titre et un chèque de presque 20 000 € à son palmarès.


Outre Musashi, ils sont deux à être repartis avec plus de 40 000 € sous le bras, ou plutôt sous l'aile en ce qui concerne Cygne.core1, qui a dansé à la perfection sur le 6-max Championship, où un autre joueur émérite en la personne d'Hugo 'GoD NaTT' Larachiche a frôlé la finale (11e). Il faut croire que le cygne en avait assez de jouer les vilains petits canards sur des tournois à 10 et 20 €. Solide, très solide performance également pour Castle Frank, vainqueur du Monster Stack 6-max Championship étalé sur deux jours au terme d'une table finale dantesque de 351 mains dont, tenez-vous bien aux remparts, 187 mains de heads-up contre LetsgoDisney ! De quoi complètement faire buguer PonceP, que l'on a toujours pas réussi à rebooter depuis. Un interminable duel final qui n'a étonnamment pas débouché sur un deal, à l'inverse du 10 € Rebuys : Mercimonam1 (3e), 6darkshark6 (2e) et FiletMign0n se sont ainsi serrés la main avant que ce dernier ne l'emporte pour 10 667 €, bien au-delà de ce qu'il s'était déjà bâfré sur le Shooter, le Payback, le Samourai ou le Saloon. Cela valait bien un petit brag sur Twitter. En attendant le Championship de samedi soir, notre Poker Players Championship à nous, on jouait aussi en 8-Game ce jeudi, et c'est dpeters17 qui a prouvé sa polyvalence, empochant un petit billet de 2 965 €.





Accélérons pour finir avec les traditionnels Turbo, qui ont notamment permis à etidrood de s'offrir sa première pastille sur le Win the Button de 23 heures, après deux belles victoires sur le Gladiator. Encore un logo pour la Team NutsR ! Le meilleur rendement est à mettre au profit de Be water, sacré pour 11 038 € sur un 50 € tout ce qu'il y a de plus classique en à peine plus de 4h30. Enfin, bouclons la boucle des presque vainqueurs avec Cyril Gane, passé à une marche du doublé sur le Déglingos de minuit deux jours après s'être adjugé l'Event 57. Vous voulez des nouvelles des Flights ? Allez, parce que c'est vous, sachez qu'ils ont tous dépassé ce jeudi la barre des 50% de leurs garantis respectifs. Il vous reste encore six journées pleines de qualif' pour marcher dans les traces d'Aladin Reskallah.

Musashi22, une arrivée en fanfare



C'était l'un des tournois les plus chers de ces Wina Series, estampillé du label "Super Championship" : confirmant le succès des MTT à 500 € sur Winamax, l'Event #79 a enregistré pas moins de 751 entrées, faisant exploser son garanti de 200 000 € en portant son prizepool à 352 000 €. De quoi attirer des tops regs comme Romain "1mSoWeaK" (9e pour 3 527 € + 3 844 €) où Chevre.Miel, qui atteint la finale avec 5 blindes seulement et en est logiquement le premier sortant (7e) au bout de 7 petites mains. À ce moment, aucun joueur ne détient moins de 20 blindes, et on assiste à une lutte féroce avant la prochaine élimination qui a lieu 42 mains plus tard, avec JuanParis121 (6e), busté par un LouisLignare qui s'empare alors du chiplead. Mais Musashi22, dominateur depuis le début de la TF, va vite reprendre le contrôle des opérations, pendant que Neruth 667 fait tomber LostInBranch (5e). Cependant, les débats se rééquilibrent rapidement jusqu'à ce que Musashi ne double sur LouisLignare (main #89).

Sauf que le chipleader se fait bluffer par un Neruth 667 inspiré quelques secondes plus tard (on vous recommande cette main #90), ce dernier tentant de suite la passe de deux, sans succès cette fois... Dans la foulée, Musashi22 essaie d'éliminer le fan de Louis Linard avec réussite (4e), se plaçant définitivement sur orbite avec plus de la moitié des jetons en circulation à trois joueurs restants. Et il ne va pas faire dans le détail en scalpant très vite l'ancien vainqueur du Main Event et du Purple Neruth 667 (3e pour 18 971 € + 2 195 €), qui s'offre là son second plus gros cash sur Winamax. Une dizaine de mains supplémentaires lui seront nécessaires pour achever un A.DelPiero bien mal embarqué (runner-up pour 26 559 € + "seulement" 782 € de bounties), mais qui s'offre son plus gros gain sur Wina après des podiums sur le Highroller ou le Top 50 et un doublé sur l'XTREM. Quand au vainqueur Musashi22, totalement inconnu de nos services jusqu'ici, il prend plus de 50 000 € (26 560 €+ 26 390 € exactement). Difficile de mieux inaugurer son pseudo...

Cœurs de lion





351 mains : c'est donc le temps qu'aura duré la table finale du Monster Stack Championship. Difficile de trouver une finale Winamax Series aussi longue dans nos archives... Un tournoi qui a donc bien fait honneur à son format qui offre aux joueurs des stacks conséquents. Mais il faut dire que ce dernier acte au long court résulte surtout d'un heads-up particulièrement disputé. Avant de revenir sur le duel final, voyons ce qu'il s'est passé durant une TF entamée sans chipleader incontestable : il faut attendre 21 mains avant de voir ibericpig (7e) couiner une dernière fois contre Castle Franck, et 24 de plus pour voir NutsAndYou éliminer en deux coups de cuiller à pot Rital9zeroo (6e). LetsgoDisney commence alors à se détacher nettement en tête, jusqu'à ce que NutsAndYou, qui depuis qu'il avait réglé le sort de Rital avait vu passer de nombreuses premiums sans en tirer profit, n'en trouve une nouvelle qui lui coûte cette fois son tournoi (5e) contre J.K.Trolling (main #85). Puis, après avoir été sur la selette durant une dizaine de mains, PasParLeUC se la prend quand même contre J.K.Trolling et termine au pied du podium (4e) avant que ce dernier décide de raconter une histoire pas assez convaincante pour LetsgoDisney (main #164), le privant de son siège dans le tournoi (3e pour 21 920 €, son plus gros gain sur Wina après des podiums sur le Prime Time ou une victoire dans l'XTREM). C'est là que le tournoi va basculer dans l'irrationnel.

On vous le disait en préambule, le dernier duel a été épique : il a fallu 187 mains pour trouver un vainqueur ! Il faut dire qu'au départ, les deux protagonistes débutent avec une belle profondeur de tapis : 130 blindes chez LetsgoDisney contre 48 chez Castle Frank. Et ce dernier va donc vendre chèrement sa peau : s'il prend très brièvement le chiplead au bout de 20 mains, il perd un gros coup dans la foulée (main #185) et se contente de résister jusqu'à la main #245, avant de connaitre un petit rush pour reprendre les commandes. Mais cette fois, les débats restent équilibrés et c'est même Castle Franck qui prend une belle avance, qui va cependant fondre sur un setup à la main #287. On assiste alors à une grosse foire d'empoigne, les deux joueurs se battant comme des lions, LetsgoDisney tombant pourtant à un désavantage en jetons de plus de 5 contre 1 suite à la main #319, rentabilisée au maximum par Castle Franck. Il a laissé passer sa chance : il ne parviendra plus à refaire son retard, rendant les armes 32 coups plus tard. 187 mains de HU : on ne peut que féliciter les deux joueurs pour leur endurance. Et si LetsgoDisney ne sera pas le roi de la jungle, il encaisse tout de même 30 738 €, lui qui a terminé second du Prime Time il y a une semaine et qui avait remporté un titre Wina Series il y a un an. Son adversaire, dont le plus gros gain jusqu'ici n'excédait pas 2 500 € et qu'on avait vu en finale de tournois middle buy-in, remporte pas moins de 43 043 € ! Pas encore de quoi se bâtir un château, mais de quoi se faire plaisir sur la fin des Series...

Allo oui, c’est pour un replay



Vous avez ghosté les finales d’hier ? Pas de problème : on vous les ressert sur un plateau d’argent, complètes avec les cartes de tous les protagonistes. Soit 17 nouvelles TF et autant de nouveaux vainqueurs dont le sprint victorieux n’aura plus aucun secret pour vous.



Pour consulter les replays, RDV sur Winamax.fr



Tous les résultats en un coup d'œil

Leaderboard : le ghost ? Non, le GOAT !



Nitn3lav reste accroché au fauteuil de leader dans le classement honorifique des Series, presque uniquement sur la foi de sa victoire sur l'un des plus gros tournois d'ouverture du festival, le Mass Start à 250 euros l'entrée. Mais l'écart de points avec les poursuivants se réduit petit à petit : il lui faudra très probablement de nouvelles perfs ce week-end pour conserver son trône. Après une seconde grosse finale (mais toujours pas de victoire), PumpedGabor pique à New goals sa seconde place. Après une quantité impressionnante de frustrants finishs dans le Top 10 (on en a dénombré 9), SkyRaise fait irruption dans le Top 10 grâce à une seconde place sur l'énorme Event 71 (plus de 9 000 inscrits). Des Series sans une victoire de Cap Haddock sont-elles vraiment des Series ? Pour l'instant, le taulier du Stream Gang collectionne les deep runs avortés : c'est suffisant pour lui assurer sa place habituelle dans les premières places du Leaderboard, mais certainement pas assez pour satisfaire sa soif de champagne. Depuis sa victoire sur le Sunday Surprise, le freerolleur en chef des Series Kinexite continue d'en foutre partout pour pas un rond : ces dernières 48 heures, on l'a vu dans le Top 50 de deux épreuves Championship. Après avoir manqué de très peu un doublé, Cyril Gane débarque dans le Top 10, tout comme Sigmaalgebra (deux podiums en trois jours), LouisLignare (deux 4e places) et KEVIN PSG 93 (deux secondes places). Derrière, pas mal de grosses pointures se bousculent aux portes du Top 10 : -OURS BRUN-, Heuu no log, JASONDU52, volatile38...





Le leaderboard complet des Winamax Series

Le programme complet

Profitez de 100 € de bonus avec le code WSERIES30

Les pages à suivre :

t @Winamax


in @Winamax


f Winamax


wtv Winamax TV


wtv Wam-Poker

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34242

MessagePosté le: 11/04/2021 19:13   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Wina Series, Jour 6 : un premier doublé terrifique

GilouAA58300 est pour l'instant le joueur le plus effrayant du festival, avec un second titre remporté cette nuit. On revient par écrit et en vidéos sur une longue soirée à un million d'euros.




On l'attendait, il est enfin arrivé ! Au cœur d'une folle nuit ce vendredi qui a également accouché d'un nouvel Expresso 1 Million (plus d'infos lundi) et d'un autre million d'euros distribué sur les Winamax Series (1 023 929 € exactement), GilouAA58300 signe le premier doublé de l'édition d'avril en plein milieu du festival : après un premier coup gagnant lundi, il s'est ainsi offert le Championship 4-Max ! Quelques nouveaux fantômes ou revenants ont également fait trembler les tables de notre haunted house... On vous raconte les histoires à dormir debout de la nuitée écoulée.

GilouAA58300, le feu follet



En direct de Dezices, dans la Nièvre (du moins, c'est ce que laisse penser le code postal de son pseudo), GilouAA58300 se paye le premier doublé de ces WSeries, et dans un event Championship s'il vous plaît (le 4-Max en l'occurrence), après une première pastille épinglée dans le tournoi de PLO5 lundi. Pour briller de mille feux et encaisser près de 20 000 €, il a dû batailler jusqu'à près de 5 heures du mat' dans la pénombre, en battant en heads-up LetsgoDisney, déjà runner-up héroïque hier... On vous raconte tout ça plus en détails ci-dessous. En parlant de variantes, on vous a également concocté un petit résumé de la table finale du H.O.R.S.E à 100 € remporté par l'amoureux des chiffres 2468846201.



Tout comme LetsgoDisney, d'autres ont plus de mal à concrétiser leur deeps runs : c'est en effet au bout de sa troisième finale dans ces Wina Series que C.Kaepernick, 6e de l’Event 29 lundi et 7e du PLO Championship, a enfin conjuré le sort en gagnant le 6-Max K.O à 50 € pour 12 387 € + 6 896 €. Chevre.miel, lui attend toujours : souvent placé mais jamais gagnant depuis le début des Series, le finaliste de la Top Shark Academy donne une nouvelle preuve de sa régularité avec une 7e place dans le Monster Stack 100 € remporté par zehcliv_navi.

Parmi les tops regs qui gagnent sur ces Wina Series, honneur aujourd'hui à Pipeplaster, vainqueur du tournoi à 20 € : son gain de 10 141 € n'est ainsi que la suite d'une longue série de perfs à cinq chiffres depuis quatre ans, dont le Marathon Championship des Wina Series de septembre et un podium sur le Main Event en 2019. Enfin, petit clin d'oeil à la communauté Kill Tilt avec le cri de victoire poussé par 2pourPapaaaa dans le 6-Max K.O face à un joueur qui a pris soin de choisir un pseudo bien en phase avec ces Series : Killghost.

À chacun son doublé




On y pense avec angoisse depuis le début du festival, et il a fallu patienter encore jusqu'au bout de la nuit ce vendredi : ce n'est qu'à 4h54 très exactement que GilouAA58300 a signé le premier doublé de ces Winamax Series en gagnant la dernière main du 4-Max Championship. Un tournoi forcément relevé où après les éliminations de RobinDesNOiX (12e) ou B.Grougi (8e) aux encablures du dernier acte, on retrouvait en TF un duo qui décidément ne se quitte plus après une finale commune dans le Monster Stack Championship jeudi : LetsgoDisney, héros malheureux de ce tournoi après avoir perdu un heads-up d'anthologie, et NutsandYou, qui avait échoué en 5e place. Sauf que cette fois, ce dernier pouvait espérer bien mieux, fort du chiplead au départ de la TF.

Une finale qui met du temps à se décanter, aucune élimination n'étant à déplorer lors des 49 premières mains : il faut une défense de blindes heureuse de iTsMyBounty pour que foggysunday ne se perde dans le brouillard (5e). Tombé shortstack, NutsAndYou double dans la foulée mais va tout perdre 45 mains plus tard sur deux coups de semonce (4e), éliminé par... Letsgodisney, à qui il laisse alors le chiplead : Nuts améliore donc d'un rang seulement son score de jeudi, encaissant ici 4 738 € + 2 119 €. La phase de 3-handed ne dure que quelques mains avec l'élimination par GilouAA58300 de iTsMyBounty(main n°104), qui a bien défendu son bifteck et repart le ventre bien rempli de 6 683 € + 1 509 € après avoir re-entry le tournoi. Avec un bel avantage en jetons, Gilou voit cependant le fan de Disney doubler assez rapidement à l'issue d'une main #114 ma foi assez intéressante, mais ne tarde pas à se refaire pour reprendre les commandes, restant devant au score jusqu'au coup de sifflet final, qui résonne au bout de la 150e main de cette TF. GilouAA58300 remporte ainsi 19 996 € (dont 10 589 € de Bounties), son premier gain à 5 chiffres sur Winamax. LetsgoDisney chute pour la seconde fois en deux jours sur la dernière marche avant un premier titre Wina Series mais gagne encore 9 407 € + 3 769 €, de quoi s'offrir le pass VIP dans les tous les parcs d'attractions dédiés à son studio favori...

Le compte est bon pour 2468846201



2468846201 : non, on vous rassure, ce n'est pas le nombre de mains qu'à duré la finale de l'Event #93, premier tournoi de H.O.R.S.E de ces Wina Series, combinant pour rappel No Limit Hold'em, Razz, Stud, Stud Hi-Lo et Omaha Hi-Lo. Et au petit jeu du grinder le plus complet, c'est donc notre féru de chiffres qui remporte la palme : non content de montrer qu'il maîtrisait cinq variantes, il a également fait preuve d'un mental solide puisqu'il était shortstack au départ de la TF à 6 joueurs. Heureusement pour lui, il touche un runout favorable sur la main #7 en Stud Hi-Lo pour se refaire, et un improbable brelan servi deux mains plus tard pour passer second en jetons ! On avance encore de deux cases, et c'est bien lui qui mange tout cru MasterMoule en Omaha Hi-Lo (6e) puis prend vite le chiplead avant d'achever nbkscat (5e) pour posséder la moitié des jetons en circulation à quatre joueurs restants.

profyl se charge ensuite de destituer kingqueen44 (4e) en Razz avant que 2468846201 ne fasse une encore des dégâts en Stud en calmant une bonne fois LocaLocaWin (3e pour 1 708 €) et ne débute le HU avec un avantage en jetons de deux contre un. Après avoir mis à l'agonie son adversaire sur la première et dernière main du duel jouée en Stud, notre homme de chiffres va ensuite l'achever tranquillement en Stud Hi-Lo quelques coup plus tard. profyl, croisé en 2017 déjà sur la TF d'un Monster Stack et heureux gagnant d'un jackpot x1000 sur un Expresso à 5 € en 2018, remporte son plus gros gain en tournois (2 442 €) tandis que 2468846201, qui avait re-entry, repart avec 3 469 €, son seul gain connu à ce jour sur Winamax. Si les bons comptes font les bons amis, nul doute qu'on le recroisera sur nos tables...

Des apparitions bien réelles



16 fantômes se sont sentis comme chez eux dans notre maison hantée ce vendredi, se servant allégrement dans le million d'euros distribué et les beaux prizepools proposés. Alors regardez bien comment ils ont traversé les murs, vous risquez de ne pas en croire vos yeux...



Pour consulter les replays, RDV sur Winamax.fr




Jorge333, champion du dernier Highroller Funday, est en forme...


Tous les résultats en un coup d'œil

Leaderboard : Nitn3lav contient la meute



Ça y est, il sent le vent dans le dos ! En tête de notre classement honorifique depuis le deuxième jour des Series, Nitn3lav a connu un coup de moins bien hier, grapillant tout de même quelques points... Et autant dire qu'il le fallait pour conserver son fauteuil de leader, car C.Kaepernick, le vainqueur de l'Event #92, est rentré directement dans le Top 10 et a bien failli lui ravir le trône d'entrée, Nitn3lav restant devant pour 39 minuscules points à la photo finish de ce Day 6. PumpedGabor chute d'un rang mais conserve sa place sur le podium.

Il faut dire que les meilleurs grinders n'ont pas chômé hier, comme le vainqueur du Sunday Surprise inaugural Kinexite, toujours en total freeroll sur ses Series et qui gagne deux places (4e) grâce à une 19e place sur l’Event 88 et une 38e sur l’Event 90. Cap Haddock a validé plusieurs places payées pour conserver sa 5e place, tout comme Cyril Gane sa 7e. Entre les deux, on retrouve un SkyRaise qui perd deux rangs (6e), alors que LouisLignare (8e après une troisième finale sur l'Event #101) et Sigmaalgebra (9e) échangent leurs places. Tarzan5743, 11e du 4-Max Championship, revient dans le Top 10, autour duquel rôde un belle bande de spectres comme GilouAA58300 (11e), valdovas (12e), luxusreisen (13e), -OURS BRUN- (15e), New goals (16e, qui était encore sur le podium hier) ou Chevre.miel (18e).




Le leaderboard complet des Winamax Series

Le programme complet

Profitez de 100 € de bonus avec le code WSERIES30

Les pages à suivre :

t @Winamax


in @Winamax


f Winamax


wtv Winamax TV


wtv Wam-Poker

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34242

MessagePosté le: 11/04/2021 19:24   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Wina Series, Jour 7 : la frousse du samedi soir

14 pseudos ont rejoint le Hall of Fame du festival, dont celui de maskilili, sacré sur le prestigieux 8-Game Championship. À découvrir d'urgence en replay.




Par où on le commence, ce récap d'une soirée à 944 177 euros ? Il est dimanche, autrement dit pas le jour pour se compliquer la vie : commençons par le début. Omniprésent en haut des charts depuis le début de l'année (on l'a vu gagner le Prime Time, le Guerilla, le Nitro ou encore le Tea Time), T.Kunakey prévaut sur le Knockout à 20 €, entamé à 18 heures et achevé 9 heures et 7 minutes plus tard. C'est à peu près le même laps de temps qu'il a fallu à sliPanthere pour s'adjuger l'autre tournoi de fin d'après-midi et devenir le plus gros gagnant de la soirée... On vous en reparle un peu plus bas.

Les tournois de 20 heures, maintenant. Sachatt explose les compteurs sur le 6-max à 10 balles : 12 702 € gagnés après un deal avec Kykykcul en heads-up. Pas mal pour un compétiteur dont le plus gros gain enregistré jusqu'ici était une quatrième place à 400 € sur le Desperado ! Même topo pour 1Money Trees, qui multiplie par cinq son high score en remportant le 4-max KO à 100 € (12 700 € directement dans la popoche). Membre de l'une des plus grosses assos amateur de France (Poker à Lyon, pour ne pas la citer) TopTouriste domine le plus gros field de la soirée : presque 9 000 inscrits sur le 6-max KO à 20 €. Déjà vainqueur du Gladiator et du Nitro en janvier (et troisième d'un énorme Prime Time à 100K garantis à la même période), le voilà qui décroche son premier gain à cinq chiffres. Sur le No-Limit "classic" à 50 € l'entrée, RogenVoice bat lui aussi son record en MTT sur Wina (qui remontait à 2015, sur le Top 50) : il empoche 13 503 € au terme d'une bataille longue de presque huit heures.

Du côté des Turbos : M3T4XPL01T célèbre le deuxième anniversaire de son premier titre Winamax Series par... une nouvelle victoire. Cela s'est passé sur le Show One à 20 euros. Autre vainqueur "communautaire" : PIRATADEL29 de chez Kill Tilt, qui n'a eu besoin que de 147 minutes pour achever le KO à 30 euros de 23 heures. Le Deglingos de minuit, un heads-up à 10 euros, a duré un peu plus longtemps (3h14) : la faute à deux zigotos ayant décidé de sit out leur premier match. Le service intégrité de Winamax va enquêter histoire de savoir si c'était intentionnel ou pas : en attendant, l'incident n'a fort heureusement pas impacté la structure, et le dernier tournoi de la soirée s'est terminé par le sacre à 2 428 € de ReakSmeyy.

Des variantes contagieuses

C'est notre petit plaisir de fins gourmets sur chaque édition des Winamax Series : le 8-game Championship. Un field réduit (119 joueurs pour cette édition) mais où l'on retrouve un classieux assemblage des plus gros joueurs de MTT de Winamax tentant de démontrer qu'ils peuvent jouer avec plus de deux cartes en main. Au cours des 83 mains de la finale reproduite ci-dessous, sept des huit variantes au programme se sont enchaînées : la TF n'a pas duré assez longtemps pour que l'on assiste à un coup de Razz. Pas grave : il y a largement de quoi se régaler dans cette finale équilibrée où vous reconnaîtrez pas mal de visages familiers. Ce n'est qu'après 39 mains qu'un favori a fini par se détacher du lot, avec un maskilili passant chip-leader après une quinte bien rentabilisée en Stud face à un Salut_Ca_Va auteur d'un hero call malheureux. C'est en Deuce to Seven que le duel final s'achèvera, LoT0FooTiXmx tentant un audacieux check/raise en bluff après avoir manqué le dernier tirage. Son timing ne pouvait pas plus mal tomber : maskilili avait trouvé un 7-6 largement suffisant pour aller au showdown, et remporter son premier titre Winamax Series. Un persévérant, notre gagnant : il s'agissait de sa sixième finale sur notre festival phare !

La panthère rase

Pour aller chercher le plus gros gain de cette septième soirée, il fallait lancer sa session relativement tôt : 17 011 € étaient promis au vainqueur du Monster Stack de 18 heures à 50 € l'entrée. Après un peu plus de 2 000 éliminations (dont celle de Volatile38 en 11e place), la finale a débuté avec une configuration tout en déséquilibres : trois stacks au-dessus de 70 BB, les quatre autres sous la barre des 20 BB. Et devinez quoi ? Le vainqueur appartient à la seconde catégorie ! Muni de 17 BB à l'entame de la dernière table, sliPanthere est parvenu à sortir de la zone rouge dès la 9e main (un flip tout ce qu'il y a de plus classique), puis s'est rapidement catapulté vers le chip-lead grâce à deux pocket pairs gagnantes trouvées coup sur coup (mains #21 et #22), la seconde renvoyant dans les cordes le désormais l'ex chip-leader NoSkillsAtAl, qui ne parviendra plus à remonter ensuite et devra se contenter de la quatrième place. Ne passez pas à côté de la longue phase de jeu à trois, jouée à armes presque égales : vous pourrez y observer une démonstration d'agression chirurgicale d'un sliPanthere accumulant les jetons avec régularité, encaissant deux ou trois revers sans broncher. Sa domination n'a jamais été sérieusement remise en question. Saluons aussi la très belle forme de CallaMucka, de nouveau runner-up d'une grosse épreuve Series six jours après avoir manqué de peu la victoire sur l'énorme Mass Start Championship à 250 euros.

Arrivés à bon port



Le samedi, on expédie : 10 des 14 finales jouées hier ont été bouclées en moins de 90 mains. Citons par exemple le PLO de 23 heures, torché en 22 coups chrono ou le dernier duel du Deglingo, qui n'a pas dépassé les dix mains : les revoir en entier ne vous demdera que quelques instants. Vous préférez le beau jeu deep stack ? Installez-vous devant les replays des Event 103, 104, 106 et 107.



Pour mater les replays, rendez-vous sur Winamax.fr !



Tous les résultats en un coup d'œil

Leaderboard : statu quo en tête



Le podium du classement honorifique reste inchangé : ses trois occupants ont franchi hier la barre symbolique des 100 000 points. Le vainqueur du Mass Start Surprise Nitn3lav fête sa sixième soirée consécutive en tête, mais son matelas de points d'avance a désormais l'épaisseur d'un tapis de bain. Sigmaalgebra grimpe de cinq places suite à deux nouveaux deep runs (12e sur l'Event 116, 40e sur l'Event 108). Valdovas cherche encore un titre mais revient dans le Top 10 après une troisième finale (5e sur l'Event 107). Auteur du seul doublé du festival jusqu'à présent, GilouAA58300 fait son entrée dans le Top 10 suite à son deep run sur l'Event 112 (69e sur 1 992 inscrits).





Le leaderboard complet des Winamax Series

Le programme complet

Profitez de 100 € de bonus avec le code WSERIES30

Les pages à suivre :

t @Winamax


in @Winamax


f Winamax


wtv Winamax TV


wtv Wam-Poker

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
m.arnou
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 17 Déc 2019
Messages: 271

MessagePosté le: 12/04/2021 12:31   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Wina Series, Jour 8 : ils ont fait fi du danger

1 757 128 € distribués, 16 nouveaux preux vainqueurs : personne n'était planqué sous son lit ce dimanche. Tous les replays sont dans notre récap'.


Oui, ce second dimanche de Winamax Series, marqué par le début du Highroller sur trois jours, était peut-être une étape de transition dans la course d'endurance que constitue notre festival. Mais ce n'est pas pour ça qu'il n'y avait pas de belles récompenses à l'arrivée, au contraire : 1 757 128 € ont ainsi été distribués aux meilleures coureurs (soit 144 % du garanti de ce huitième jour d'épreuves) sur les 16 courses achevées cette nuit. Un dimanche qui a également permis à trois de nos tournois Flights, le Giant, le High Five et le Million Event KO, de dépasser leur prizepool garanti, en attendant que le Colossus et le 4 Million Event KO en fassent de même très prochainement. On revient en détails sur les kilomètres avalés ce dimanche...

Un an comme un roi


Comme attendu, il y avait foule de top regs dans le Highroller des Series. Un certain Ita4Ever a rejoint cette caste dimanche, pour au moins un an : en remportant le Sunday Surprise pour 11 429 € + 3 873 €, soit la plus grosse part du prizepool de 208 206 €, il s’octroie également le statut si envié de Red Diamond ! Alors que même les meilleurs grinders doivent jouer durant des semaines pour l’obtenir, ce joueur jusqu’ici habitué des tournois low buy-in n’a eu besoin que de 7 heures et 9 minutes pour s’offrir la flopée d’avantages exclusifs qui accompagne ce grade VIP, comme des tickets pour les tournois live Winamax, un gros multiplicateur de Miles, des Bonus VIP, ou encore des accès à des Freerolls dédiés… On en connait un qui va se régaler !

Un Highroller à faire peur


Depuis que les satellites pour y accéder se sont multipliés, la fréquentation du traditionnel Highroller des Series a explosé : dans la lignée de l'édition de janvier, on a recensé plus de 1 600 inscriptions sur notre cru printanier, ce qui a permis au prizepool d’exploser sa garantie de plus de 50% et d’atteindre les 1 542 800 € ! À l’issue du Day 1, il reste 307 joueurs en lice pour atteindre les 203 places payées, avant de penser aux très gros sous et à la finale qui se jouera mardi. Il faudra tenir le coup... Le chipleader actuel ? Un certain Caledonian17, qui va devoir contenir un paquet de cracks comme le vainqueur WS Cygne.core1, nos team pros volatile38 et Naza114 ou encore -OURS BRUn-, tous dans le Top 10. On retrouvera également au rendez-vous à 20 heures ce lundi soir Cap Haddock, MAMARAZZI, La Belle Gzelle, New goals, Amadi_17, Crokou, Kool Shen, Aladarrrrr, JuanParis21, Dr.Bayard, arrobares ou encore LeVietF0u… Une belle foire d’empoigne en perspective !


Comme pour nos gambleurs du Highroller, il a fallu du souffle à KKJbet pour remporter le Marathon Championship, long de plus de 11 heures. Cet habitué de nos gros MTT encaisse le plus gros chèque du week-end (46 458 €), en attendant la fin des tournois sur deux jours ce soir. Dans le Marathon Event à 50 €, RogenVoice, titré la veille, a bien failli signer le deuxième doublé du festival, mais s'est heurté à DeBrignac A. dont la troisième finale Wina Series fut la bonne et lui rapporte 27 129 €. Pour mrsweets, il a carrément fallu attendre sa cinquième finale (en seulement sept mois) pour le voir remporter le 6-Max à 10 € de 21 heures (11 665 € de gains). De doublé, il en était également question lors du HU de l’Event #122, mais là encore PumpedGabor, titré samedi, en a été privé par l’Espagnol amavis 12e du Mass Start Championship la semaine dernière : ce dernier empoche 23 616 €.


Il a passé le week-end concentré sur un tournoi, mais ça valait le coup : en lice depuis samedi sur le 6-Max Championship, Csssstakopp a conclu en vainqueur le tournoi ce dimanche, et a bien mérité les 44 015 € gagnés, deux fois plus que ce qu’il avait banqué pour sa victoire dans le Prime Time Funday en mai 2020. Après plusieurs deep runs sur ces Series, paslui aka Louis Linard (oui, il a changé son légendaire pseudo labrik) n'a pas choisi n'importe quel tournoi pour signer sa première finale : il termine 3e pour 22 395 €. Quant à firgil, déjà vainqueur du Highroller, du Battle Royale, de l'XTREM, de l'XTASE ou du Top 50, on espère qu’il avait laissé un peu de place sur la cheminée : il va devoir y caler le trophée du 6-Max à 100 € de 22 heures, après avoir vu sa bankroll augmenter de 13 706 €. Et dans l'Event #124, si on peut mentionner les 16 309 € gagnés par kickassplay, on se souviendra surtout du montant d'un prizepool qu'on pourrait mettre sur un article dans la boutique Winamax, juste pour rigoler : 99 999 € !

KKJbet en solitaire

On peut collecter nombre de victoires sur quelques-uns des tournois les plus prestigieux de notre grille, comme le Prime Time l'XTASE, l'XTREM, l'After Work, le Flipper ou le Rush Hour, mais bloquer lorsqu'il s'agit d'épingler son pseudo tout en haut d'un tournoi Winamax Series. KKJbet en sait quelque chose, lui qui s'est approché deux fois du Graal, il y a une semaine en atteignant les demi-finales du Super Highroller et surtout en septembre dernier, quand il terminait runner-up de l'Event 131. À croire que ce qu'il lui fallait, c'était une course d'endurance acharnée face à plus de 1 000 prétendants : ce dimanche soir, il s'est imposé sur le tournoi sur un jour le plus long du festival, le Marathon Championship 6-max, après 11 heures et 17 minutes de course.

Une performance d'autant plus remarquable qu'il n'a quitté son fauteuil de chipleader que brièvement durant le heads-up, restant en tête durant l'immense majorité des 163 mains qu'a duré la table finale. S'il s'évertue à faire grossir son tapis, c'est en spectateur qu'il observe les deux premières éliminations. D'abord celle du short stack OrangeBlood_ (7e, 6 048 €) par celui qui sera son dernier adversaire ROCKnROLLA22 puis celle de Vaildoise (6e, 8 517 €), raccompagné dans le 95 par un ElMechraa en pleine résurrection. Tombé plus tôt aussi bas que quatre blindes, il s'empare alors de la tête du gang des poursuivants mais n'ira pas plus loin que la quatrième place (16 814 €), la faute à un bluff un peu trop ambitieux alors que KKJbet avait floppé full (main #53). Et ce, une douzaine de mains après avoir sorti railerita (5e, 11 974 €) en bataille de blindes.

Débute alors une phase de 3-handed nettement déséquilibrée, avec KKJbet en éternel patron, ROCKnROLLA en voiture-balai et un .R.E.D. en chasse-patate au milieu. Le rapport de force va cependant s'inverser entre ces deux derniers, suite à un setup tournant à l'avantage du fan de Guy Ritchie (main #64). On imagine que rouge vire au vert, d'autant qu'il ne fera guère de vieux os après cela, abandonnant ses derniers espoirs sur une nouvelle confrontation inévitable. 78 mains sont passées et il en faudra 85 de plus pour déterminer un vainqueur, la faute à un duel final on ne peut plus deep (105 blindes contre 63), globalement dominé par KKJ, qui aurait même pu plier l'affaire bien plus tôt sans une rivière providentielle (main #111). Une simple péripétie sur la route du titre, celui-ci reprenant son grind de plus belle pour s'imposer assez logiquement et encaisser les 46 358 € de la victoire, soit le plus gros gain distribué ce dimanche. Titré sur un KO Battles il y a un mois, ROCKnROLLA22 passe tout près du doublé mais pulvérise son high score chez avec une deuxième place bonne pour 33 077 €. On vous laisse savourer leur joute épique via le replay ci-dessous.

Amavis a serré le jeu


Neuf joueurs assis autour de la dernière table, une trentaine de blindes de moyenne : forcément, les rebondissements furent nombreux avant de connaître le vainqueur de l'Event 122, un tournoi de Las Vegas sans limite de pot tout ce qu'il y a de plus classique, à part peut-être son prix d'entrée de 100 €, plutôt élevé pour le commun des mortels. Tout commence d'ailleurs sur les chapeaux de roues, avec un lancer de pièce dès la première main, perdu par Allez-Siena (9e, 2 017 €) face à Durair. Mais ceux qui assureront un spectacle durable répondent plutôt aux pseudos de amavis (photo), PumpedGabor et tanketa1990. Particulièrement en forme chez nous depuis le début de l'année avec à son actif un Starter, un Prime Time et surtout un Main Event, il poussera son jeu ultra agressif jusqu'en cinquième place, malgré un tapis qui n'est que peu monté au-delà des vingt blindes, uniquement cripplé par un setup à ces profondeurs, face à amavis (main #101).

Entre temps, un joueur s'était élevé loin au-dessus de la mêlée ; un joueur dont on parle presque tous les joueurs depuis le coup d'envoi de ces Series, bien placé dans le Leaderboard du festival (voir plus bas) grâce notamment à deux Top 4 sur deux gros tournois : PumpedGabor. C'est lui qui se charge de régler leur compte à Monooos (8e, 2 658 €), DontTilt28 (7e, 3 533 €), ruffidevil (6e, 4 738 €), d'achever tanketa1990 (5e, 6 411 €) puis d'engloutir Fin Absolut (4e, 8 759 €), tout en remportant la majorité des rares gros pots, grâce à une agression constante. Une mainmise qui n'est remise en question qu'à partir du 3-handed, lorsqu'un amavis passé par tous les états lors de cette TF remporte un flip décisif contre Durair (3e, 12 083 €) pour aborder le face-à-face avec un stack décent d'un peu plus de 30 BB, contre près du double pour Gabor.

C'est alors que, contre toute attente, l'insubmersible leader montre des signes de faiblesse. Ou plutôt, amavis n'offre que peu d'ouvertures où permettre à son ultime adversaire de s'engouffrer. Sans être spectaculaire, sans faire grossir les pots outre mesure, sans chercher à augmenter la part de variance comme beaucoup auraient pu être tentés de le faire dans pareille situation, l'Espagnol remonte à la force du poignet, avec patience et maîtrise, sans commettre d'erreur. Une stratégie payante représentée à merveille par la dernière main, où Gabor met lui-même les jetons au milieu, qu'amavis n'est que trop heureux de récolter avec son brelan floppé. Runner-up du Prime Time et de l'XTASE depuis fin 2018, il signe là sa toute première victoire en tournoi sur notre site, engrangeant un joli pactole de 23 616 €. Runner-up de l'Event 77 jeudi soir, PumpedGabor passe de nouveau tout près du logo, mais ajoute 16 832 € à une bankroll qui continue de se porter à merveille, tout en confirmant son statut de top joueur de ce festival. Ne ratez pas le replay !

Sunday, Scary Sunday


Entre la finale du PLO de 23 heures, brutale et sèche comme un coup de couteau (15 mains !) et le long cauchemar de l'Event 122 (181 mains), faites le grand écart ! Les 16 finales de dimanche vous attendent en replay... mais seulement si vous n'avez pas peur de croiser un bad beat ou deux au cours de votre exploration.

Pour mater les replays, rendez-vous sur Winamax.fr !


Tous les résultats en un coup d'œil

Leaderboard : there's a new ghost in town


Le trio de tête dans le classement honorifique n'a pas bougé depuis deux jours... ce qui n'empêche pas un changement de taille : le règne de Nitn3lav a pris fin, après sept soirées consécutives au sommet. La troisième finale de PumpedGabor lui permet en effet de prendre les rênes, et ce sans avoir remporté de titre (du moins pas encore). Kasben fait son entrée dans le Top 10, ayant lui aussi disputé sa troisième finale hier, ça s'est passé sur le Deglingos de minuit.

Avec quatre énormes Day 2 au programme ce lundi (dont celui du Highroller), le classement va très probablement être secoué très rapidement : pas mal de joueurs qui se pressent aux portes du Top 10 ont la possiblité de marquer beaucoup de points ce soir...


Le leaderboard complet des Winamax Series

Le programme complet

Profitez de 100 € de bonus avec le code WSERIES30

Les pages à suivre :

t @Winamax


in @Winamax


f Winamax


wtv Winamax TV


wtv Wam-Poker



Dernière édition par m.arnou le 14/04/2021 11:50; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 1485

MessagePosté le: 13/04/2021 10:56   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Jour 9 : esprits, êtes vous là ?

Babuin0 signe le deuxième doublé du festival, GilouAA58300 passe à un cheveu du triplé, Kitbul ajoute une finale à sa collection... Découvrez les 17 héros d'une soirée à 1,7 million d'euros.

Commençons par un mea culpa : on a voulu aller plus vite que la musique en annonçant la conclusion du Highroller dès lundi. Sauf qu’on avait oublié que nos collègues en charge du programme des Winamax Series avaient décidé de l’étaler sur trois jours, anticipant (à juste titre) un succès similaire à l’édition de janvier. Ce n’est donc que ce soir que l’on connaîtra le vainqueur de ce tournoi mastodonte : ils ne sont plus que 22 candidats à ce poste enviable, parmi lesquels C. de Gaulle, déjà croisé au sommet de l’Event 45 la semaine dernière. En revanche, pas de Team Pro au casting du Day 3 : Volatile38 et Kool Shen ont dû se contenter de frustrantes places d’honneur (31e et 36e, respectivement). On a mal pour les deux : le tapis de Guillaume a fondu suite à un enchaînement de coups désastreux en direct sur Winamax TV (dont une quinte jouée à fond contre deux paires : le turn apporte le full à l'adversaire), tandis que le binôme de Joey Starr s'est fait craquer deux Rois par As-Roi assortis. Avant la dernière ligne droite d’un des tournois les plus attendus du festival (il y aura environ 200 000 euros à gagner), revenons sur un lundi où 17 vainqueurs ont été couronnés, et un total 1,7 million d’euros ont été distribués. Cela représente 150 % de la dotation garantie de la soirée : le succès de cette édition ne se dément pas !

Un doublé mais pas de triplé



Babuin0
n’a pas perdu de temps. Pas encore remis de sa victoire sur le Deglingos de minuit dimanche soir, le voilà qui prévaut sur un tournoi on ne peut plus différent : le 6-max KO à 20 € entamé à 18 heures. Une victoire en 1 heure 44 suivie d’une victoire en 9 heures 10… Ce sacre deep stack représente son high score sur Winamax : il lui rapporte 23 319 euros.

La plus grosse finale de la soirée : assurément celle du 6-max KO Championship, avec plus de 2 000 inscrits et un prize-pool tutoyant le demi-million d’euros. Le Day 2 a souri à VentToMedbay, que l’on avait déjà croisé pas mal de fois en finale de tournois mid/high stakes (Purple, After Work, Tea Time, Gladiator…) : il domine une TF où l’on retrouvait notamment Mr. V (sacré sur l’édition de janvier) et le reg KEVIN PSG 93. Cette victoire à 57 000 € mérite bien un paragraphe dédié : rendez-vous un peu plus bas dans cet article.

On a bien failli assister à un rare triplé hier soir… Las : GilouAA58300 (déjà vainqueur en PLO5 et sur le 4-max Championship) doit se contenter de la seconde place sur le 4-max à 100 €, malgré un duel final entamé en position très favorable face à terrrr1. Ce dernier n’a pas volé sa victoire : pour remonter l’écart, il a signé deux hero calls absolument légendaires, à revoir absolument (rendez-vous au tableau des replays un peu plus bas).



Parlons variantes. Ce lundi était placé sous le signe du Pot-Limit Omaha, avec pas moins de quatre vainqueurs dans le format. Bravo à Eskogrif (titré sur le High-Low à 30 €), Coronaids (6-max à 100 €), PRT150302 (6-max KO turbo à 10 €) et enfin Bumpa_9, vainqueur sur la version « Championship » à cinq cartes après une finale où il a affronté un certain Kitbul, qui faisait là sa troisième apparition en TF de la quinzaine (la seconde en Omaha). On vous en reparle un peu plus bas.

Du côté des vieux de la vieille, célébrons la victoire à 14 715 € de MF91PKR sur le 5 € rebuys, après un deal avec iAAcedyou : ses premières grosses perfs sur des tournois à 5 ou 10 balles remontent à 2013. Tellement anciennes que certaines ont été signées sur des épreuves disparues depuis longtemps : vous vous rappelez du Cinq Majeur ? Autre épreuve en mode « recaves », celle à 10 € : on y retrouve au sommet joeylaners, le runner-up de l’Event 26. Sacré sur le Monster Stack à 20 € de 18 heures, benza13 est lui aussi un spécialiste en petites limites, avec trois victoires sur La Fièvre depuis 2013.

On termine en mode Turbo : Harden Cooks voit le doublé lui filer entre les doigts sur le 4-max à 50 € après un deal perdu contre CARLOS ANDRE, qui avait fait lui-même runner-up sur un des tournois de l’édition de septembre (et pris un bracelet sur les Mini WSOP organisés durant l’été 2018). Enfin, après une sixième place en Deglingo et une 5e place sur l’Event 21, -KpassAmigo- va jusqu’au bout du 6-max à 30 €.

VentToMedbay en poupe

Il est parfois intéressant de noter à quel point les décisions des autres peuvent avoir un impact décisif sur notre survie dans un tournoi. Car s'il y a les choix que l'on fait, et les erreurs qui peuvent en découler, restent celles que l'on peut exploiter chez nos adversaires, en les poussant à la faute jusqu'à les faire craquer. C'est exactement ce qui nous est venu en tête en découvrant la main #26 de la finale du 6-max KO Championship débuté dimanche soir. En bluff complet, VentToMedbay parvient à convaincre KEVIN PSG 93 de jeter son brelan max en le relançant à tapis sur la rivière d'une bataille de blindes et de short stacks. Plus cruel encore pour l'ami Kevin, il se fera sortir dès la main suivante (6e, 8 015 € + 3 465 €) par ce même VentToMedbay, qui amorcera alors le début de sa marche en avant qui le mènera vers le titre. Et ce, alors qu'il aurait pu (dû ?) tout aussi bien tomber à cinq blindes, compliquant forcément la suite de sa finale.

Mais à la place, c'est donc tout en haut de l'affiche qu'est grimpé ce fan d'Among Us, rattrapant un retard certain sur l'intraitable leader Mr. V. Les deux joueurs sont d'ailleurs les protagonistes d'un autre coup de théâtre majeur, qui s'est produit à la main #86. Alors que la phase de 5-handed s'éternise, un 3-way all-in permet à VentToMedbay de multiplier son tapis par plus de deux tout en sirotant les six dernières blindes de COCACHANEL (5e, 11 272 € + 3 545 €) grâce à une paire de Dames trouvée au meilleur des moments. À armes égales pour le titre avec Mr V., il voit de nouveau ce dernier s'échapper en sortant Rysed (4e, 15 830 € + 3 559 €) mais le fameux "duel à trois" avec Ares_1311 tourne entièrement à son avantage.

Grâce à une bonne dose d'agressivité et une série de runouts pas piqués des hannetons (mains #100, #112, #115, #123, #138 au choix), il prend très vite les commandes de cette fin de tournoi pour ne plus les lâcher. Mr. V (3e, 22 213 € + 8 544 €) puis Ares (2e, 31 148 € + 5 266 €) au terme d'un heads-up de cinq petites mains sans aucun suspense ne peuvent que s'avouer vaincus. Vainqueur d'un After Work Road to 4 Million mi-mars et multi-finaliste sur nombre de nos tournois brandés (Purple, Tea Time, Gladiator), VentToMedbay a parfaitement joué son rôle d'imposteur sur l'un des tournois les plus disputés du festival, s'imposant de loin comme le plus gros gagnant de ce lundi avec une première place à 31 149 € réhaussée de 25 523 € de bonties. De quoi saboter quelques tables high stakes lors des semaines et mois à venir. Ne manquez pas le replay.

Kitbul passe encore tout près

Décidément, Davidi Kitai et le Pot-Limit Omaha, c'est une histoire qui dure sur ces WSeries ! Après l'Event 12, après le Kill the WIP à quatre cartes, le Génie s'est de nouveau illustré en PLO mais cette fois-ci dans sa déclinaison "Big O", comprenez à cinq cartes, et en version Championship s'il vous plait ! Dans la foulée de ses 6e et 5e places, notre Belge préféré semblait bien placé pour décrocher une nouvelle pastille avec un tapis le plaçant dans le trio de tête mais tout ne s'est pas passé comme prévu. C'est pourtant lui qui réalise la première élimination, s'offrant le sclap de nbkscat au bout de 39 mains (7e, 1 563 €) pour revenir dans le sillage de Rasen. Mais derrière tout se complique, notamment à cause d'un gros pot perdu dans la foulée pour faire doubler le régulier Pass123. Les cinquante mains suivantes ne sont qu'un long degrind, qui s'achèvera en cinquième position pour 2 939 €, Dav' se faisant cueillir par un Bumpa_9 en pleine renaissance.

Short stack officiel au début de la TF, et de loin, il était complètement revenu dans la course en passant l'annonce de Skip_Ad (6e, 2 063 €) avant donc de poursuire sur sa lancée en s'occupant de notre pro. La suite des événements confirme cette tendance. Une fois Pass123 ejecté de la course au podium (4e, 4 164 €), il mène la vie dure à Rasen et POUCELEZAZOU, le long d'une phase à trois pleine de swings en tous genres. Le coup décisif est porté sur la main #157, avec une quinte floppée qui marquera le début de la fin pour POUCELEZAZOU, achevé par Bumpa une dizaine de mains plus tard (3e, 5 880 €).

Avec deux fois plus de jetons en poche, le face à face n'est qu'une formalité, surtout lorsque Rasen s'accroche désespérement à sa paire d'As. Titré sur le PLO KO Championship il y a un an, il se contente cette fois de la médaille d'argent et du prix de 8 282 € qui va avec. Régulier des Expresso mais s'invitant toujours à la fête pour nos gros festivals, Bumpa_9 signe quant à lui la passe de deux cette année, trois mois après son titre sur... le PLO KO Championship ! Il en profite aussi pour améliorer légèrement sa meilleure marque chez nous, avec un chèque de 11 646 €. Cela valait le coup de re-entry et cela vaut le coup pour vous de jeter un oeil au replay.

Le tableau à explorer le temps

Nom de Zeus ! 17 replays accessibles rien que pour vous, quand vous le désirez, histoire de vous inspirer aussi bien des 202 mains de la finale de l'Event 126 que des neuf petits coups qui ont scellé la victoire de Raspberryy sur le Heads-up Deglingos de minuit. On préfère tout de même vous prévenir : certains moves semblent tout droit venus d'un autre âge, à l'image du hero call réussi par terrrr1 pour s'ouvrir les portes du titre sur l'Event 144. Rendons hommage à tous ces joueurs passés pour toujours à la postérité.


Cliquez sur le tableau pour vous rendre sur Winamax.fr.

Tous les résultats en un coup d'œil

Leaderboard : au sommet, il ne faut pas trembler

En haut du classement honorifique, l'heure est à la consolidation des positions : le podium reste inchangé. PumpedGabor injecte quelques points supplémentaires dans son total avec une 136e place sur le Day 2 du Highroller. GilouAA58300 grimpe de quatre places après manqué de très peu un historique triplé. Le freerolleur du Sunday Surrise Kinexite continue de s'amuser comme un petit fou sautant d'un buy-in à l'autre sur tous les formats du festival : depuis le début du festival, il n'a jamais quitté le Top 10. KEVIN PSG 93 y fait son retour au lendemain de sa troisième finale en l'espace d'une semaine. Cap Haddock attend encore sa première victoire de la quinzaine : le membre du Stream Gang n'a pourtant pas ménagé ses efforts hier soir (58e du Highroller, 21e de l'Event 137 et 27e de l'Event 136). Enfin, le top reg -OURS BRUN- apparaît pour la première fois dans les cîmes du classement grâce à un deep run sur le Highroller (122e).


Le leaderboard complet des Winamax Series

Le programme complet

Profitez de 100 € de bonus avec le code WSERIES30

Les pages à suivre :

t @Winamax


in @Winamax


f Winamax


wtv Winamax TV


wtv Wam-Poker

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
m.arnou
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 17 Déc 2019
Messages: 271

MessagePosté le: 14/04/2021 11:38   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Wina Series, Jour 10 : la frousse aux trousses

Un vainqueur à 190 000 € sur le Highroller, un nouveau titre pour labrik, le tout accompagné de 17 autres replays : on vous dit tout sur une antépénultième soirée de festival à deux millions d'euros.

C'est désormais une certitude : en comptant les cinq flights, qui ont tous dépassé leurs dotations garanties et dont les derniers Day 1 auront lieu ce mercredi, cette trentième édition des Winamax Series sera quoi qu'il arrive la plus terrifiante de l'histoire. Mais avant que les 27,64 millions d'euros distribués en janvier ne soient rayés des tablettes, intéressons-nous à ceux qui ont fait fortune ce mardi, réalisant un exploit à la hauteur de celui du Paris Saint-Germain. Les Series c'est la Champions League ? Oh que oui, et pour certains même un peu plus que ça. Pour vous en rendre compte, venez fouler la pelouse avec vous, on va tout vous expliquer, replays à l'appui.

Oui, labrik, c'est lui

Non, il n'a pas changé ce bon vieux Louis Linard ! Ou plutôt, il a beau avoir laissé derrière lui son pseudo mythique pour le faussement anonyme Paslui, le double finaliste de la Top Shark Academy continue de garnir son palmarès de quelques-uns des plus beaux et des plus chers tournois de notre site. Ce mardi soir, après une médaille de bronze sur le 6-max Championship, il s'est offert un autre de nos tournois "brandés" à 250 €, le fullring sur deux jours pour près de 40 000 €. Une retentissante victoire qui a bien failli être la deuxième de sa folle soirée, puisqu'il était passé tout près du titre moins d'une heure plus tôt, s'inclinant en heads-up de l'Event 167 (un Turbo à 50 €) pour un peu moins de 5 000 € face à quinoaverra. Doublé de finales également pour Pass123, 6e dudit fullring Championship et 4e du plus gros tournoi du jour (pour 22 705 € gains cumulés), le 6-max KO Championship remporté par Eleveni (18 156 € + 14 076 €). Juste derrière ce dernier, que du beau monde avec Skip_Ad, finaliste la veille du PLO5 Championship et le Top Shark 2016 Florian 'DaytonFlyers' Decamps, 7e en même temps du Win the Button 6-max raflé par RiojaFuelled (voir tweet ci-dessous).
 



Autant de noms ronflants qui ne doivent pas nous faire oublier LE gros gagnant de ce mardi, et ce loin. Après trois jours de lutte acharnée, c'est... un parfait inconnu de nos services qui remporte le Highroller à 1 000 € ! Une victoire que n'a certainement pas usurpé AlaafAkbar, au terme d'une finale globalement dominée face à plusieurs habitués de nos tournois high stakes (railerita et Dimon&Pumba notamment) et d'un heads-up de 153 mains contre OoOoOoOo0. Ses 190 326 € engrangés (dont 86 791 € de bounties) font de lui le plus gros gagnant du festival, en attendant la conclusion du 4 Million Event jeudi soir. Restons sur les vainqueurs au long cours avec Milffinder, lauréat de l'Event 142 pour près de 25 000 € après ce que l'on suppose être un changement de pseudo pré-Series. Tout l'inverse de X. Thevenard, que l'on avait croisé tout en haut du Purple en février et qui a décroché sa première pastille en plus de 16 454 € sur l'Event 157. C'est un tout petit moins que les 18 898 € amassés par lyar17 sur le Monster Stack à 100 €, qui pulvérise ici son high score après s'être illustré sur plusieurs de nos gros tournois réguliers (Grand Tournament, Battle Royale, Highroller, XTASE). Même constat pour Ali_AbAbouA sur l'Event 155, déjà monté sur un podium Pokus en novembre, ainsi que pour l'habitué des 20 € Superq22. Abonné aux victoires et autres finales sur le Flipper, l'After Work, le Tea Time ou l'Uppercut, il s'impose sur l'Event 154, un 6-max KO à... 20 €. Il n'y a pas de hasard.

Vous voulez un peu de PLO ? Félicitations alors à Uvablue, passé à la vitesse supérieure sur le PLO KO Championship pour son tout premier gain à cinq chiffres, lui dont la meilleure perf' connue jusque-là était une victoire à 500 € sur le Omaha Beach. Toujours en Omaha, sur le 158 à 50 €, EN_VARIANCE passe à un cheveu du doublé (2e, 3 222 €) et laisse le titre à Bi1KKomilfo. Chemin inverse pour BAD  BUNNY sur l'Event 165 Semi-Turbo : médaillé d'argent en janvier, il a cette fois mordu dans le titre à pleines dents. Un début de printemps très (trop ?) doux qui sourit également à Winter Vault, sacré sur l'Event 163, une semaine après son podium en PLO8. Terminons en rendant hommage à un vieux de la vieille. Runner-up du Sunday Surprise, vainqueur de La Fièvre et du Multiplex Poker en... 2014, année où il a aussi deep run l'une des premières éditions du Million Event, _Untouchable montre qu'il porte toujours bien son pseudo en enlevant le Show One Turbo à 10 € pour 3 752 € piécettes.

AlaafAbkar était le plus grand


Alors, on fait quoi quand on arrive avec le chiplead en finale du second plus gros Highroller de l’histoire des Winamax Series, avec on top le gain le plus important qui sera distribué depuis le début du festival ? AlaafAkbar a la réponse : on gagne pardi ! Et même si pour ça il faut jouer 316 mains, soit la durée de cette finale à rallonge… Dès les premiers coups, notre commandant s’applique d’ailleurs à consolider son avantage, et après 49 mains disputées, il a ainsi augmenté son tapis de près de 50%. C’est à ce moment qu’il raye de la carte railerita (7e pour 19 250 € + 4 408 €, son quatrième top 10 sur ces Wina Series sans gagner) grâce à une belle compagnie aérienne (main #50), pour sceller la première élimination d’une TF où personne ne veux prendre de risques inutiles (et on le comprend, avec plus de 100 000 € à la gagne). Les débats commencent déjà à s’éterniser, notamment grâce à la magnifique structure du tournoi et au rééquilibrage des tapis : songez qu’à la main #93, le shortstack officiel possédait encore 41 blindes ! On s’en doute, il faut donc un setup pour assister à une seconde élimination : en bataille de blindes, Dimon&Pumba et lebleuffeur partent à tapis au flop (main #102) et c’est le second, couvert, qui perd la confrontation (26 951 € + 3 614 €), le premier s’emparant du chiplead au détriment d’un AlaafAkbar qui avait déjà perdu des plumes. Pas pour longtemps…

Cinq mains plus tard, alors qu’Alaaf avait repris son bien, Dimon décide de profiter de l’avantage de la position, en surrelançant au bouton. Mauvaise idée, quelques secondes plus tard, c’est bien celui qui était chipleader quelques mains auparavant qui s'envoie en l'air et est éliminé en 5e place (37 731 € + 6 427 €). AlaafAkbar s’applique alors à résister aux assauts de ses adversaires pour conserver son fauteuil de leader, jusqu’à la sortie de schleich di au pied du podium (4e pour 52 824 € + 2 389 €), busté par OoOoOoOo0 (main #151) juste après que ce dernier nous ait gratifié d’un joli call river (main #148). Peut alors débuter ce qui s’annonce comme une passionnante phase de 3-Handed, les trois joueurs restants possédant tous entre 52 et 55 big blinds ! Pourtant, à ce petit jeu, le chipleader au début du Day 3 Bcause I Can va rapidement craquer, s’empalant au bout de 12 mains seulement avec sa top pair dans la quinte d’AlaafAkbar (3e pour 73 954 € + 10 789 €). Il remporte évidemment le plus gros gain de sa belle carrière sur nos tables même s’il manque de peu un 4e titre Winamax Series (au minimum).

On part alors pour un joli heads-up entre OoOoOoOo0 (56 BB) et AlaafAkbar (97BB). Mais ce qu’on ne savait pas encore, c’est que ce duel allait durer 152 mains, soit presque autant que tout le reste de la TF ! Les deux joueurs vont s’échanger tour à tour le chiplead grâce à quelques jolis coups (mains #175, 203) avant qu'un carré chez Mister O ne fasse tomber Alaaf à 21 blindes (main #227). Vous l’aurez compris, l’histoire était loin d’être terminée, le shortstack se refaisant une santé grâce à un turn salvateur (main # 233). Les deux joueurs se rendent ensuite coup pour coup (mains #267, 274, 282, 303) jusqu’à en arriver à la 316e main de cette TF : alors quAlaaf est en tête, il conclut cette finale comme il l’avait commencée, avec deux beaux As, son adversaire ayant choisi le mauvais timing pour le bluff d’un vie. Néanmoins, OoOoOoOo0 a bien fait de jouer ce Highroller, puisque celui qui semble être un spécialiste des Expresso à 100 € repart avec 103 534 € + 6 020 €, 100 fois plus que son plus gros gain sur notre site ! Quant à AlaafAkbar, spécialiste des tournois high stakes, il encaisse près de 200 000 €, 103 535 € + 86 791 € de Bounties (!) exactement, après avoir sorti 4 joueurs en TF. Retour gagnant donc pour celui que l'on avait plus vu à l’œuvre depuis novembre 2020 sur Wina et dont les meilleures perfs avant ces Series restaient des anecdotiques deep runs sur le Highroller. Bien placé pour le Day 2 du 3 Million Event, il aura même l'occasion de pousser le bouchon encore plus loin d'ici la fin des Series… En attendant, vous pouvez mater le replay de son premier coup d’éclat :

labrik, c’est du solide


Ne dit-on pas qu’une des principales qualités des meilleurs joueurs de poker est la résilience ? En tout cas, s’il y a un joueur qui en fait étalage, c’est bien Louis Linard aka labrik et plus récemment Paslui (on a encore un peu du mal à s'habituer à ce nouveau pseudo). Triple finaliste malheureux de la Top Shark Academy, le grinder a connu un début de Winamax Series frustrant mais n’a pas lâché l’affaire, se retrouvant une nouvelle fois en finale sur le Championship Full Ring avec le 3e stack, après avoir re-entry. Dans cette TF qui met beaucoup de temps à se décanter, Paslui s’empare du chiplead à la force du grind avant de le consolider en bustant enfin un premier joueur dans cette finale, Hugo Strada (9e), au bout de 81 mains. Masterdo6love (8e) trouve ensuite son maître en la personne de Pass123, tandis que Louis se charge du cas Jeff Belli (7e). Large chipleader, il fait cependant doubler deux shortstacks avant de récupérer les jetons perdus en éjectant l’expérimenté Pass123 (6e). Un gros setup contre chopedsuprem a raison d'un SkyRaise (5e) très régulier depuis le début des Series, puis la sortie de Petit Oeil. (4e) vient sceller une indécise phase de 4-Handed longue de 70 mains. Tombé shortstack, chopedsuprem résiste tant bien que mal avant de céder une petite trentaine de mains plus tard (3e pour 20 236 €) contre Mamanabuxa. Paslui débute alors le heads-up final avec un avantage en jetons de deux contre un, et va plier l’affaire en deux temps trois mouvements sur un coinflip. Déjà titré sur un bel Event Wina Series et double vainqueur du Highroller en 2020, Mama s’offre son plus gros gain sur notre site (28 380 €) tandis que Louis Linard repart avec 39 783 € dans la musette et gagne à minima son troisième titre sur notre festival, lui qui a commencé sa moisson il y a plus de 4 ans de cela. De quoi espérer une autre win, celle du Challenge Club Poker joué avec Volatile38... On vous laisse savourer sa prestation sans anicroches :

Flights : dernier appel !


Phase d'atterrissage en vue pour les cinq vols long courrier des Winamax Series ! Depuis le Giant (près de 140 000 inscrits !) jusqu'au 4 Million Event, tous ont confortablement dépassé leurs dotations garanties au cours des dernières 48 heures. Il est maintenant temps de penser à la fin du voyage... mais pas avant d'embarquer les derniers passagers. Pour rejoindre les Day 2, il vous reste trois chances en Semi-Turbo ou en Turbo : les décollages sont programmés à 15h, 17h30 puis 18h30. N'oubliez pas votre brosse à dents : ce n'est dans 24 heures que vont se terminer ces longues croisières... et vous pourrez comme d'habitude y assister en direct sur Winamax TV.



Révélés pour l'éternité


Pas de place pour la modestie pendant les Winamax Series : les 19 vainqueurs de mardi vont pouvoir brag jusqu'à plus soif en faisant tourner les replays "cards up" de leur triomphe, accessibles en un clic grâce au tableau récapitulatif ci-dessous.
Retrouvez tous les replays sur Winamax.fr. 


Tous les résultats en un coup d'œil

Leaderboard : labrik consolide son édifice


Après son tonitruant coup d'éclat sur le NLHE Championship, Louis Linard alias labrik alias Paslui entre dans le Top 10 directement en première place. Forcément : cela faisait un moment que le Nordiste rôdait aux portes du sanctuaire des meilleurs joueurs du festival, avec une quantité impressionnante de deep runs signés quasi quotidiennement au cours des dix derniers jours. Trois podiums sur des grosses épreuves et un total de 13 arrivées dans les cent premières places : qui dit mieux ? A deux jours de la conclusion du festival, personne ! Derrière, peu de changements : PumpedGabor, Nitn3lav et C.Kaepernick continuent de truster les premières places. Une deuxième finale permet à SkyRaise de revenir dans un Top 10 que le freerolleur du Sunday Surprise Kinexite pourrait bien quitter dès ce soir, car les candidats pour le remplacer ne manquent pas (Florien "DaytonFlyers" Decamps (15e), Volatile39 (16e), luxusreisen (20e))...


Le leaderboard complet des Winamax Series

Le programme complet

Profitez de 100 € de bonus avec le code WSERIES30

Les pages à suivre :

t @Winamax


in @Winamax


f Winamax


wtv Winamax TV


wtv Wam-Poker

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
m.arnou
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 17 Déc 2019
Messages: 271

MessagePosté le: 15/04/2021 12:08   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Wina Series, Jour 11 : arrobares aime la vitesse

Avant l’atterrissage des flights long courrier ce soir, le Top Shark Espagnol offre au Team Winamax son troisième titre du festival.


C’est toujours la même histoire. Malgré un programme qui ne cesse de se diversifier et de s’enrichir, édition après édition, c’est le sentiment habituel qui domine à l’aube de la dernière ligne droite : elles ont filé en un instant, ces Winamax Series ! Ce jeudi soir, notre festival emblématique va (déjà) se conclure avec une ultime salve d’épreuves - un dernier petit million d’euros est mis en jeu sur les 15 derniers tournois - et, en guise de bouquet final à grand spectacle, la conclusion des cinq maxi-flights. On sait déjà que cette trentième édition aura battu les records établis précédemment : la cagnotte globale va quoi qu’il arrive dépasser les 28 millions d’euros. En revanche, pour découvrir en direct l’identité des gagnants du High Five, du Giant, du Colossus, du Million Event et surtout du 4 Million Event, il faudra se brancher dès 20 heures sur Winamax TV. Nous vous présenterons les protagonistes de cette soirée de gala dans un article dédié. En attendant, on vous dévoile le palmarès d’une avant-dernière soirée à 1,5 million d’euros, où le Team Winamax a une nouvelle fois frappé fort.

arrobares, le pouvoir expéditif


Quoi que de plus normal que le dernier arrivé dans le Team Winamax ait décroché son premier titre Winamax Series sur un tournoi Deglingos ? Après tout, avec ses tables 3-handed et des blindes qui augmentent toutes les 2 minutes 30, le format le plus turbo du festival (dont le coup d’envoi est invariablement donné à minuit chaque soir) est le cousin pas très éloigné de l'Expresso, terrain de chasse préféré d’Alex « arrobares » Hernandez. Et c’est sur l’unique édition high stakes de la quinzaine, le Deglingos Championship à 250 €, que le Top Shark espagnol s’est distingué devant 312 inscrits (et devant les spectateurs de notre chaîne Twitch espagnole, qu'il avait convié pour une session en direct). 91 petites minutes lui ont suffi pour remporter les 16 790 € mis en jeu et offrir au Team Winamax son troisième titre du festival, après une finale expédiée en 16 mains face à Bl4nK0DAMM1T et -RANGOR- (que vous connaissiez mieux sous sa véritable identité : Pierre Merlin).



Récapitulons les membres du Team victorieux depuis le 4 avril : Guillaume Diaz, Romain Lewis, Alex Hernandez… mais pas Davidi Kitai. Et pourtant, le Génie Belge ne ménage pas ses efforts depuis onze jours, en témoigne cette quatrième finale disputée hier : après trois TF en PLO, Davidi a décidé de varier les plaisirs avec un deep run sur le gros Zone 30 à 250 €. Au milieu d’autres gros regs (.Joey Knish, Vegan4life, totinjo…), Kitbul se contente d’une cinquième place tout de même assez lucrative (5 743 €) et c’est OFFseason77 qui s’octroie la pastille. Un habitué des gros buy-ins que l’on avait par exemple croisé en finale de notre Grand Tournament mensuel en février…

Runner-up de l’Event 142 (un 6-max KO à 50 €), A. Khangah est le big boss de la soirée, remportant 44 102 € sur le tournoi le plus cher au programme mercredi, le 6-max Super Championship à 500 €. En finale, on a brièvement croisé Dr.Bayard, vainqueur du 3 Million Event face à Pierre Calamusa il y a un an. On vous en parle un peu plus longuement ci-dessous.

jibinho10 a bien failli rejoindre le club très fermé des signataires d’un doublé (deux membres jusqu’à présent) : sur l’Event 174 (un 6-max KO à 100 €) la victoire lui échappe face à HPparadox au terme d’un duel long de plus de quarante mains. En parallèle se terminait le 6-max KO à 50 € : 3e de la 2 Million Week d’octobre, Samouraii00 y décroche un jackpot à 23 334 €. En finale, on l’a vu éliminer en quatrième place un certain… jibinho10, tiens tiens ! Pas de doublé pour ce dernier donc, mais un bilan comptable archi positif : près de 30 000 € !


Au palmarès de mercredi, un pseudo qui devrait faire dresser les antennes des anciens, celui de TITAN_FR. Maxime Conte (son blaze dans le civil) montre qu’il n’a pas perdu la main en allant au bout du 4-max KO à 50 €. On le croisait déjà au sommet de nos gros tournois en 2010 : on aime à penser qu’on écrira encore sur lui en 2030…

Qui est Toxikull ? Réponse : quelqu’un qui gagne partout en high stakes. Après avoir ship en Turbo sur les Series de septembre, après avoir gagné sur le Battle Royale et le Highroller, après avoir signé une quatrième place sur le Grand Tournament en octobre, le voilà qui encaisse plus de 10 000 euros sur le 6-max KO à 30 € de 23 heures.

12 261 € de gains pour un tournoi à seulement 20 balles l’entrée ? Oui, c’est possible sur les Winamax Series, et ce n’est pas Kash-Or-Taxe qui nous contredira, lui qui s’est offert un petit Monster Stack des familles pour un buy-in plutôt modique devant un certain Goldenfish (tweet ci-dessous).


On termine sur une contrée lointaine et peu peuplée : celle du Stud High-Low, qui se pratiquait hier au tarif de 100 €. Bravo au membre de la communauté Kill Tilt JM le VEAUUU, qui a sué comme un bœuf hier pour remporter son premier titre Series. Au même moment, il atteignait le podium de l’Event 180 remporté par Toxikull !

A. Khangah en a fait son affaire


Deuxième et avant-dernier tournoi Super Championship au programme du festival, soit proposant un buy-in de 500 € contre 250 € pour les Championship habituels, cet Event #176 nous a proposé un scénario parfaitement illisible du début à la fin. Tout d'abord parce qu'avec 740 inscriptions recensées, il a pulvérisé sa dotation garantie de 200 000 € pour passer tout près des 350 000 €. Ensuite car même le plus doué des devins n'aurait pu prédire une telle série de rebondissements le long d'une table finale étalée sur 157 mains. Tout débute pourtant de façon parfaitement "logique" mais néanmoins rocambolesque, lorsque 879875547888 (un joueur qui aime les chiffres) réalise le strike parfait dès la 9e main pour sortir le vainqueur du 3 Million Event d'avril dernier Dr.Bayard (7e, 4 867 € + 2 375 €) et l'autre short stack LoptiMismE (6e, 6 814 € + 763 €). Seul joueur autour de la vingtaine de blindes quand ses quatre autres camarades culminent entre 40 et 70 BB, on se dit alors qu'A. Khangah est le suivant sur la liste... On ne pouvait plus être dans le faux.

Car derrière, 81 mains s'écoulent sans aucune élimination, sapant grandement une structure jusque-là irréprochable. Quelques coups à retenir de cette phase de 5-handed ? La main #13 d'abord, un setup en 3-way qui permet à Khangah de passer de short stack à nouveau leader... avant de rechuter en queue de peloton à cause de nombreux coups perdus suite à des moves pas toujours judicieux (la main #29 notamment). On pense aussi à ces deux splits impliquants 879875547888 (mains #64 et #67), qui double même deux fois contre DouxeMania. Mais ce dernier finira par arriver à ses fins, grâce à une paire de Rois trouvée au bout moment. Deux hommes qui ne lui porteront toutefois pas bonheur face à Javods. Après avoir déjà remporté le 30/70 de la survie (main #76), ce dernier remet le couvert un peu plus tard (main #119) pour pousser vers la sortie un Douxe qui venait tout juste de faire doubler A. Khangah. De chipleader à quatrième (13 356 € + 6 379 €) en seulement six mains : la chute est rude.

Loin devant ses deux compagnons, vous pensez que Javods va poursuivre sa petite balade jusqu'au titre ? C'est tout l'inverse qui se produit. Un call un poil trop ambitieux face à Khangah (main #123), quelques bluffs qui ne passent pas et un coup à tapis préflop perdu face à Scamdinavian ont raison de ses ambitions (3e, 18 699 € + 8 558 €). Alors qu'il n'avait éliminé personne jusque-là, A. Khangah n'est que trop heureux de récupérer les miettes et les primes qui vont bien, avant de terminer le travail en neuf petites mains. Double runner-up du Battle Royale, Scamdinavian passe de nouveau à un cheveu du sacre mais pulvérise son meilleur score avec un chèque total de 33 840 €. Couronné à de multiples reprises sur nos tournois les plus chers, le fan d'un homme d'affaires iranien (friand de tournois high stakes à ses heures perdues et en photo ci-dessus) décroche un nouveau titre et 44 102 € (dont 17 923 € de bounties), quelques jours après avoir décroché l'argent et plus de 17 000 € sur l'Event 142. Sympa comme semaine.
 

C'est la saison de OFFseason77...


...mais un petit peu moins celle de Davidi Kitai. Pour sa quatrième finale sur ces Series (le record de cette édition ?), qui plus est sur un nouveau Championship, en Zone 30, Kitbul n'a de nouveau pas réussi à faire mieux qu'une cinquième place. Tout commence pourtant à merveille pour le Génie, qui prend la tête des opérations dès la première main avant de se faire rappeler à l'ordre par -Gaspard-. Et puis, après une grosse vingtaine de mains de relative tranquilité, où les masses évoluent peu, tout s'active, sous l'impulsion de OFFseason77. En quatre mains, ce dernier élimine deux des joueurs les plus dangereux de la table : Vegan4life (7e, 2 930 €), sur un vilain bad beat en batailles de blindes puis Totinjo (6e, 4 102 €), bien mal tombé face à deux Dames.

Un passage de six à quatre joueurs qui coïncide avec le début de la fin pour notre Belge préféré, tombé progressivement dans la zone short stack suite à un degrind lent mais continu. Tombé à 10 blindes, il est donc tout content de recevoir deux beaux 9 en début de parole mais se herte aux Dames de OFFseason... qui remporte en plus un crucial lancer de pièce contre le As-Roi de HuhuKannabis (4e, 8 040 €), qui s'était incrusté dans le coup. Davidi récupère 5 743 € de plus pour ses efforts, tandis qu'OFFseason77 voit se dérouler devant lui la voie royale vers le trophée. -Gaspard- (3e, 11 257 €) puis le discret .Joey Knish (2e, 15 760 €) sont balayés en moins de quinze mains. Multi-finaliste sur nos tournois high stakes (Grand Tournament, Highroller, Purple, Prime Time), ce non-saisonnier de la Seine-et-Marne décroche son premier titre de choix, en tout cas sous ce pseudo, engrangeant au passage 22 064 €. De quoi largement rentabiliser ces deux re-entries. Un petit replay express de 68 mains pour la route ?
 

16 à la maison


Au programme de votre avant-dernière fournée de replays : trois Championship aux profils bien distincts, dont la victoire expéditive (mais non dénuée de talent) de notre dernier Top Shark espagnol en date, du PLO et du Stud High-Low pour vous aider à bosser vos variantes ou encore un heads-up acharné de 44 mains sur l'Event 174. N'oubliez pas de prendre des notes avant de vous précipiter une ultime fois dans l'arène.

Retrouvez tous les replays sur Winamax.fr
 


Tous les résultats en un coup d'œil

Leaderboard : chaises musicales au sommet


Une "petite" 32e place sur l'Event 174 à 100 € (il y avait 2 837 inscrits, tout de même) permet à PumpedGabor de retrouver sa place sur le trône, mais l'écart de points qui le sépare de labrik aka Paslui est infime. jibinho10 fait une entrée plus que remarquée dans le Top 10 après les deux finales supplémentaires disputées mercredi (total sur l'ensemble du festival : 4, dont une victoire). Volatile38 y fait son apparition pour la première fois : après une victoire et un podium la semaine dernière, le Team Pro a manqué de peu une finale en PLO hier (8e de l'Event 183). L'entrée de Babuin0 en 9e place signifie que les deux seuls joueurs ayant signé un doublé jusqu'à présent figurent maintenant dans le Top 10 (le second étant GilouAA58300, 10e). Après dix journées de présence au sommet, Kinexite chute en 20e place. Mais il se pourrait bien que le freerolleur du Sunday Surprise retrouve les cimes du classement : ses Winamax Series vont se conclure par un très gros Day 3, celui du High Five, qu'il entame avec un tapis confortable...
 


Le leaderboard complet des Winamax Series

Le programme complet

DERNIER JOUR ! Profitez de 100 € de bonus avec le code WSERIES30

Les pages à suivre :

t @Winamax


in @Winamax


f Winamax


wtv Winamax TV


wtv Wam-Poker

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Surveiller les réponses de ce sujet
Répondre au sujet    Index des Forums -> Les News du Poker

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
visit counter