Se connecter
S'inscrire





Le Check-up : Negreanu VS Hansen
Répondre au sujet    Index des Forums -> Les News du Poker
Surveiller les réponses de ce sujet
Auteur Message
m.arnou
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 17 Déc 2019
Messages: 228

MessagePosté le: 21/01/2021 15:57   Sujet du message: Le Check-up : Negreanu VS Hansen Répondre en citant Signaler un Abus

Le Check-up : Negreanu VS Hansen

Nouvelle rubrique ! En compagnie du Team Winamax, on passe au scanner les coups les plus marquants de l'histoire du poker.

Le poker a beau être un jeu ancestral, il n'est pas imperméable aux modes. Car si ses règles n'ont que peu changé depuis un siècle, les stratégies pratiquées, elles, sont en perpétuelle révolution. Un bluff que l'on qualifiait de génial il y a six mois pourra très bien être jugé impensable demain. Des combinaisons que l'on jetait préflop sans y faire attention lors de la première édition des Winamax Series s'insèrent maintenant dans nos ranges de 3-bet. Bref, à l'instar de certains films ou séries, de vêtements ou coupes de cheveux que l'on porte, au poker aussi il y a des trucs qui vieillissent bien, et d'autres pas du tout.

D'où la nouvelle rubrique que nous vous proposons aujourd'hui : le Check-up. Dans cette série d'articles, nous nous replongerons dans les mains qui ont marqué l'histoire du poker passée ou récente. Live, online, MTT, cash-game, tout y passera, avec un objectif simple : déterminer si les moves d'hier peuvent être rangés définitivement aux archives, ou sont au contraire toujours valables aujourd'hui. Pour cela, nous serons aidés par le Team Winamax : vous pouvez compter sur eux pour vous livrer un verdict sans appel. Pour cette première édition du check-up, on revient avec Léo "Ya 2 ecoles" Lombardozzi sur l'une des mains de cash-game les plus célèbres de l'histoire du poker télévisé...

2006 fut une année capitale pour le poker mondial. Outre un Jamie Gold crevant l'écran sur le Main Event des WSOP le plus peuplé de l'histoire, on a aussi vu débarquer une nouvelle émission qui allait rapidement devenir culte : High Stakes Poker. Ultra simple, le concept avait tout pour cartonner à une époque où toute la planète ne parlait que de cartes et jetons : rassembler les joueurs les plus célèbres du moment autour d'une table de CG aux enjeux astronomiques, allumer les caméras, et laisser la magie opérer. Parmi les dizaines de pots rentrés dans la légende, la rencontre au sommet entre le full de Daniel Negreanu et le carré de Gus Hansen fait figure de cas d'école. On rembobine.

Nous sommes au milieu de la deuxième saison de HSP. Blindes : 300/600 $ avec une ante de 100 $. Autour de la table : sept joueurs, qui font tous partie du gotha de l'époque. Des centaines de milliers de dollars sont posés sur table. Littéralement : en lieu et place des jetons de grosse valeur sont posés des liasses de billets de cent dollars - ça prend de la place, mais ça fait son petit effet sur les spectateurs.

PRÉFLOP

En position UTG, Gus Hansen relance à 2 100 $ avec 5Carreau5Trèfle. Juste derrière, Daniel Negreanu décide de surrelancer à 5 000 $ avec la pointure au-dessus, 6Pique6Coeur. Tout le monde passe, dont Antonio Esfandiari avec As-Dame en BB, expliquant que jouer hors de position contre Gus et Daniel n'est clairement pas une bonne idée avec cette main. The Great Dane, lui, peut donc setminer et voir un flop pour pas cher : logiquement, il paie.

L'analyse de Ya 2 ecoles : "Sur une table de sept joueurs, la relance de Gus à 3,5 BB est totalement standard, vu la présence des antes. En revanche, le sizing du 3-bet de Negreanu est complètement manqué, avec son stack de plus de 400 BB. Mais à l'époque, j’ai l’impression que les joueurs variaient énormément les sizings en fonction de la force de leur main. Le play standard pour Negreanu devrait être de flat call sans se poser de question, car il y a beaucoup de joueurs faibles à cette table et il a la possibilité de jouer un pot multiway. En plus, il se fera rarement squeeze et si ça arrive, il aura très souvent un call en position à effectuer : ça me va avec un stack aussi deep. Concernant Esfandiari qui fold As-Dame, c'est théoriquement standard. On peut aussi cold 4-bet ou flat call, même si cette dernière option est une honte. Mais en étant aussi deep contre deux joueurs aussi faibles [NDLR : tout est relatif, il faut croire], je pense qu’on fait beaucoup d'argent sur le long terme en payant dans un tel spot. Ensuite, le call de Hansen : il ne foldera presque aucune main sur le sizing de Negreanu, même s'il est hors de position. Le cœur de sa range est compris entre 44 et JJ, des broadways assorties et les meilleurs suited connectors, avec en priorité 76ss (meilleur que 98ss pour une question de board coverage et s'il faut jouer un set up contre AK sur un éventuel flop QJT)."

FLOP : 9Trèfle6Carreau5Trèfle


On peut féliciter le croupier : il vient de poser les jalons d'un coup phénoménal. Gus laisse tranquillement la parole à Daniel, qui ne se fait pas prier pour miser 8 000 $ avec son brelan. Le Danois en a un aussi, et fait un peu de cinéma avant de relancer à 26 000 $. Le Canadien décide de simplement payer pour aller voir le turn.

.L'analyse de Ya 2 ecoles : "En théorie, je pense que la range de Hansen fracasse tellement ce board qu'il doit miser directement. Il n'a pas l’avantage de range sur Negreanu (du fait qu’il n’a pas QQ+) mais le nuts avantage (66/55/99/87) est bien plus présent dans sa range que dans celle de Daniel. Ceci étant, j'aurais check aussi car Negreanu va continuation-bet 100% du temps, sur tous les tableaux : à l’époque, le taux de c-bet dans les pots 3-bets devait être de 250 %, au moins ! Daniel choisit de c-bet cher : je suis d'accord avec ce sizing. Le check/raise d'Hansen est totalement standard, car il y a pas mal de cartes qui vont geler l’action au turn. Et théoriquement, c'est plus compliqué de valoriser un maximum les overpaires quand on est hors de position, c'est donc important de construire un pot dès maintenant. Son sizing est bon au vu des profondeurs, et Negreanu paye, naturellement."

TURN : 9Trèfle6Carreau5Trèfle  5Pique

Carte dévastatrice pour celui qui avait 80% de chances de gagner le coup au flop ! Désormais armé d'un carré, Gus envoie une nouvelle salve à 24 000 $. Pensant avoir la meilleure main (on le comprend), Negreanu passe en mode trappish en se contentant de payer.

L'analyse de Ya 2 ecoles : "Le sizing d'Hansen, environ 1/3 pot, est très étrange. Il n'a aucun combo de 5x dans sa range - à part 5-5 donc - alors que Negreanu a lui deux combos de As-5 suité. En tout cas, comme ce 5 change suffisamment les équités (le full rentre, et donc les quintes éventuelles d'Hansen sont drawing dead contre une toute petite partie de la range de Negreanu), théoriquement la mise de Gus est OK : il aurait aussi continué à miser 96s (deux combos marginaux), ainsi que des 9x suited et 87. Néanmoins, contre Negreanu on s’en fout : il faut sacocher comme un fou ! Perso, je mise le montant du pot et je pense que si Gus a misé petit c'est qu'il s'est dit "J'ai carré, je ne veux pas qu'il fold", ce qui n'est pas pertinent quand on pense à la range de Negreanu qui ne sera pas élastique au sizing - peut-être même qu’il va continuer de double float des AK/AQ ou des Rois."

RIVER : 9Trèfle6Carreau5Trèfle  5Pique  8Pique

La dynamique du coup n'est guère affectée par cette dernière carte, même si une improbable quinte peut éventuellement rentrer. En tout cas, Gus est ici frappé par un éclair de génie : il check rapidement son jeu max ! D'ailleurs, Negreanu semble quelque peu surpris par cette manœuvre, qui le conforte certainement dans l'idée qu'il possède la meilleure main : il mise ainsi à hauteur de deux tiers du pot, soit 65 000 $. Mais s'il était interloqué quelques instants auparavant, Kid Poker va carrément être choqué la seconde d'après : Gus annonce all-in ! Stressé, le Canadien se lève de son siège et demande au croupier de calculer : une fois les 65 000 $ décomptés, ce sera un total de 167 000 $ à ajouter, monsieur. Daniel réfléchit (se permettant au passage de réveiller un Eli Elezra visiblement pas très intéressé par l'issue de cette main pourtant énorme) et énumère à voix haute les potentiels combos qui le battent : 55, 99 et 88. "Si je perds cette main, ce sera un cooler" [NDLR : un gros setup, quoi], analyse un Negreanu fataliste, mais qui ne pourra pas se résoudre à arrêter les frais. Les jetons demandés sont avancés : Gus lui montre les nuts, et Daniel ne peux qu'admettre la réalité... Il vient de perdre un pot à 575 700 $, ce qui constituait à l'époque le plus gros pot de l'histoire du poker télévisé !

L'analyse de Ya 2 ecoles : "Ici, y'a deux écoles ! La mise standard serait de faire 1/3 du pot. On continue à value à 100% contre les QQ-AA adverses, si Negreanu a full ou quinte il va raise, et alors on pourra faire tapis. Bon, ici Hansen check/raise all-in. Franchement, aucun respect : Gus est forcément énorme, il ne va jamais faire ce move avec une quinte. Daniel lui, possède un bottom full et bat 95/65/85 : 95 n'est pas dans la range préflop de Hansen, tout comme 85 qu'il n'aurait jamais relancé au flop. Il ne reste que 65 assortis. Et encore, avec cette main, je ne suis même pas sûr qu'Hansen aurait check/shove pour un tel montant de 222 000 $. Bref y’a pas de mains qui se value cut chez Hansen, mais au contraire plein de value hands cohérentes (99, 88, 55) et donc pas de bluffs (à part avec T8 ou 96, mais personne ne le faisait à l’époque). De la part de Negreanu, c'est donc un énorme spew call."

LES NOTES DE LÉO

Gus Hansen : 5/10

"Gus a pris le maximum, mais on a l’impression que quel soit la manière dont il aurait joué la main, le résultat aurait été le même. On notera quand même son check/raise au flop, intelligent car c'est important de fast play sur des boards comme ça qui peuvent vite évoluer et redistribuer les équités. Le sizing turn et l'action à la river ne sont pas optimaux. Mais bon, c'est gagné, c'est bien joué..."

Daniel Negreanu : 1/10

"Des livraisons comme ça à 500 BB deep, même en NL10 on ne les voit plus ! Tout part d’un 3-bet peu inspiré qui a mis dans l’embarras notre bon Daniel. Kid Poker a clairement surjoué sa main, car dans un spot river où il y a beaucoup de value et très peu de bluffs, sa main est juste un bluff catcher."

LE VERDICT DE LÉO


"C'est le genre de mains que j’aurais pu analyser dans mon émission Spew or not Spew. Pour beaucoup, ce sera un setup, mais pour moi, cette main est juste un énorme spew. Et pas si spectaculaire au final, si on met de côté le fait qu’on est sur une confrontation "full contre carré". Mais on ne peut pas jeter la pierre à Negreanu, ce genre de stratégie était standard pour l’époque : même si sur la river on voit qu'il comprend que ça ne sent pas bon, il ne trouve pas le fold, parce qu’il a full. Les joueurs avaient peur de folder des grosses mains, ils avaient moins conscience des ranges, on jouait plus sur la force absolue de notre combo. Je suis sûr que s'il rejouait cette main aujourd'hui, Daniel passerait 100 % du temps."

CoeurCarreauTrèflePique

Quoi qu'il en soit, cette main constituera le point de départ d'un chemin de croix pour Daniel Negreanu. Souvent du mauvais côté de la barrière quand des centaines de milliers de dollars partaient au milieu, il allait enchaîner une belle série de sessions perdantes devant les caméras. Quant à Gus Hansen, il reviendra gratifier les spectateurs de son jeu agressif et spectaculaire avant l'avènement sur ces parties d'un OVNI encore plus fou que lui : Tom Dwan...

On se retrouve bientôt pour un nouveau Check-up. Vous verrez que les tournois peuvent aussi procurer leurs lots de mains sensationnelles...

Et vous, comment auriez-vous joué cette main ? Réagissez sur nos réseaux !

Les pages à suivre :

t @Winamax


in @Winamax


f Winamax


wtv Winamax TV


wtv Wam-Poker

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PistoPutin
Prend ses marques
Prend ses marques


Inscrit le: 09 Juil 2017
Messages: 50

MessagePosté le: 24/01/2021 03:11   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

C'est un gros setup, je suis pas sûr que tu aurais fold dans ces conditions de jeu, bon à la river c'est sûr il faut se poser des questions mais bon il a quand même un sacré jeu... De la à dire que c'est un spew y'a des limites...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
marsupilamix
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 11 Nov 2010
Messages: 1258

MessagePosté le: 24/01/2021 12:34   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Très intéressant de remettre ça dans le contexte, effectivement le jeu a beaucoup évolué depuis, même en basses limites !

Ca reste un coup de légende, obv plus pour les montants que le "set-up" en lui-même

_________________
you take it you buy it
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Surveiller les réponses de ce sujet
Répondre au sujet    Index des Forums -> Les News du Poker

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
visit counter