Se connecter
S'inscrire





Vegas Show - WSOP 2017 - Main Event - 6
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index des Forums -> [ARCHIVE] Vegas Show - WSOP 2017
Surveiller les réponses de ce sujet 1, 2  Suivante
Aller à la page :
Auteur Message
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 33874

MessagePosté le: 16/07/2017 21:35   Sujet du message: Vegas Show - WSOP 2017 - Main Event - 6 Répondre en citant Signaler un Abus

Première chute tricolore

Blindes 40 000/80 000 ante 10 000

La première heure du Day 6 a vu l'élimination d'une dizaine de joueurs dont malheureusement un membre du clan français.

Comel est miné

Sébastien Comel
La visage est triste, Sébastien Comel semble avoir pris un sacré coup derrière la tête, son Main Event s'est achevé 45 minutes seulement après le début de journée. Un enfer de journée pour Sébastien, qui n'aura pas vraiment eu le temps de profiter : "C'est toujours compliqué le poker quand c'est tapis préflop. Aujourd'hui, je n'ai pas été très bon dans cet exercice." Le Français a joué sur deux tables différentes, a perdu deux gros pots et a pris la porte de sortie. Sur sa première table, Sébastien se retrouve confronté à payer 3-barrels sur un board A4K95, à hauteur de 140 000 au flop, 325 000 sur la turn et 1,1 million sur la river. Il snap call le dernier bet mais doit rendre ses cartes tout aussi vite à la vue du AK de son adversaire Joshua Marvin pour deux paires floppées. "J'avais As-Dame ici, j'étais dans le top de ma range, je suis obligé de payer", repensait Sebastien dans le couloir du Rio.

Sébastien Comel

Quelques instants à peine après ce coup, sa table casse. Il lui reste quelque chose comme un million de jetons pour démarrer sur sa nouvelle table, un petit million qui va rapidement voler avec KQ derrière une relance de Artan Dedusha. L'Anglais paie avec QJ et n'est donc pas favori dans ce coup. Mais le flop K94 va lui apporter une gushot... qui va entrer dès le turn, après l'apparition d'un T. Une carte qui signifie la fin de l'aventure sur WSOP 2017 pour Sébastien Comel, forcément très déçu du scénario final : "Je pense avoir bien joué jusqu'au jour 5. Je suis tombé sur de très bonnes tables, le seul problème, c'est que je n'ai jamais eu de jeu, c'est vraiment dommage. Sans compter les petites erreurs qui ont pu me coûter cher... ouais c'est vraiment dommage. Désormais, je vais rentrer à la villa et je vais pouvoir me reposer, avant de partir en road trip et de couper un peu avec le poker." Sébastien Comel est donc le premier éliminé Français de la journée. Pour ce magnifique parcours qui l'aura vu atteindre la 79e place (sur 7221 joueurs), il empoche un gain de consolation de 85 482$. Il reste encore cinq Français.

Hey bro, c'est quoi le seat draw, bro

Ben Pollak
Benjamin Pollak a entamé son Day 6 sur la table télé principale (diffusée en quasi direct sur le site de streaming Poker Go et sur ESPN, faites un petit tour sur Google pour trouver les liens). Pas la table de départ la plus facile, avec Ben Lamb et Max Silver à ses côtés, mais reste t-il des tables faciles à ce stade ?

Brasilia / 709 / 1 Paul Vas Nunes (United Kingdom) 6,780,000
Brasilia / 709 / 2 Florian Lohnert (Germany) 6,300,000
Brasilia / 709 / 3 Max Silver (United Kingdom) 8,665,000
Brasilia / 709 / 4 Michael Zelman (United States) 1,785,000
Brasilia / 709 / 5 Ben Lamb (United States) 4,725,000
Brasilia / 709 / 6 Benjamin Pollak (France) 5,690,000
Brasilia / 709 / 7 Gregory Goldberg (United States) 1,355,000
Brasilia / 709 / 8 Ryan Leng (United States) 2,970,000
Brasilia / 709 / 9 Hyon Kim (South Korea) 3,035,000


Valentin Messina
Valentin Messina s'est assis face à Alexandre Réard sur le podium télévisé numéro 2, et une tripotée de bons joueurs connus (Connor Drinan, Dario Sammartino) et moins connus (Pedro Oliveira).

Alex Réard
Tous les coups de cette table seconde ne sont pas forcément diffusés sur Poker Go, ESPN, mais les caméras tournent en permanence afin de ne pas louper une éventuelle élimination ou tout autre gros coup.

Brasilia / 719 / 2 Valentin Messina France 4,995,000
Brasilia / 719 / 3 Nick Guagenti United States 3,045,000
Brasilia / 719 / 4 Dario Sammartino Italy 2,585,000
Brasilia / 719 / 5 Robin Hegele Germany 9,990,000
Brasilia / 719 / 6 Arash Ghaneian United States 2,680,000
Brasilia / 719 / 7 Alexandre Reard France 6,100,000
Brasilia / 719 / 8 Connor Drinan United States 3,360,000
Brasilia / 719 / 9 Pedro Oliveira Portugal 3,135,000


Antoine Saout
Sur le podium télévisé #3, on retrouve deux "November Niners" assis côte à côté : Michael Ruane (4e en 2016) et Antoine Saout (a t-on besoin de vous rappeler son meilleur classement sur le Main Event ?)

Brasilia / 703 / 1 Joseph Michael United States 3,400,000
Brasilia / 703 / 2 Neil Patel United States 1,905,000
Brasilia / 703 / 3 Sean Gibson United States 5,595,000
Brasilia / 703 / 4 Andrew Ostapchenko United States 2,225,000
Brasilia / 703 / 5 Kevin Song United States 1,965,000
Brasilia / 703 / 6 Yin Liu China 2,415,000
Brasilia / 703 / 7 Michael Ruane United States 3,450,000
Brasilia / 703 / 8 Antoine Saout France 8,260,000

Présentation de la journée sur Périscope :


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Mifnord
Hall of Fame
Hall of Fame


Inscrit le: 19 Aoû 2010
Messages: 6664

MessagePosté le: 16/07/2017 22:15   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Let's go !!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 33874

MessagePosté le: 16/07/2017 23:00   Sujet du message: Perd Cardyn Répondre en citant Signaler un Abus

Perd Cardyn

Le vainqueur KING5 Nicolas Cardyn est éliminé en 74e place
85 482$ de gains... pour 0€ investis !


"C'est dommage, parce que Nico vraiment une bonne table de départ. A ce stade du Main Event, c'est rare d'avoir autant de non-professionnels en face de soi."

Cardyn
C'est Alban Juen qui parle. Coéquipier de Nicolas Cardyn au sein de l'équipe gagnante du KING5 2016, le londonien regrette que la table du dernier des vainqueurs de la compétition par équipes de Winamax soit la prochaine à casser, et que son tapis ne soit pas assez gros pour lui permettre de mettre la pression sur ses adversaires. Les 90 premières minutes de jeu ont été pauvres en spots favorables. Déjà en dessous de la moyenne à onze heures, le stack de Cardyn est passé sous la barre des 25 blindes.

Juen & Cardyn
Juen ne va pas tarder à quitter Vegas - dès la fin de l'après-midi, en fait. Ses dernières heures en ville se passent donc au Rio. En tant que soutien moral, bien sûr, mais aussi en tant que détective privé pour le compte de son coéquipier. "Je discute avec le rail, histoire d'avoir quelques infos sur les joueurs qu'on ne trouve pas sur Internet. Tel siège est un amateur qui joue le Main Event tous les ans, tel siège n'avait jamais joué les WSOP avant, etc."

Entre les coups, Cardyn se lève pour se rapprocher de Juen. Discussion stratégique à chaud. A quel moment pousser son tapis ? Avec quelles mains ? Quels sont les joueurs les plus susceptibles de relancer avec des mains faibles ? Quels sont ceux contre qui il ne faut pas faire tapis light ? Avec une telle hauteur de tapis, le poker devient un jeu de micro-management : chaque décision à prendre est peut-être la dernière, et doit être calibrée au millimètre.

Le bon spot arrivera très vite : au bouton, un joueur du nom de Chris Wallace ouvre à 180,000. A sa gauche, Cardyn ouvre QJ. Tapis ! Pour 1,8 million.

Sauf que... Son voisin de gauche Kfir Nahum paie instantanément. Wallace fait mine d'être intéressé, mais abandonne.

Les jeux sont retournés : le Dame-Valet de notre français est loin derrière le AQ adversaire.

Cardyn
Le board 53104K scelle l'élimination de Nicolas Cardyn en 74e place. Il devance ainsi 99% des participants au Main Event !

Le retour sur investissement est infini : qualifié pour zéro euro après sa victoire sur le KING5 en compagnie de ses quatre potes de l'équipe "Le grand méchant loup", Cardyn 85 482$. C'est la meilleure peformance en huit éditions de notre compétition par équipes annuelle !

Les stacks des quatre derniers français à la première pause du Day 6

Bon début de Day 6 pour Valentin Messina, avec un tapis qui a quasiment doublé en deux heures. "Sans showdowns, du coup je ne peux pas vraiment te dire les mains, puisque Alex est assis en face de moi et regarde le coverage", s'excuse le qualifié Winamax. Il me confiera avoir "cold 4-bet" Alex, puis provoqué l'abandon de son compatriote sur un flop 8-8-9 dépareillés. Autre gros coup joué sans montrer ses cartes : un re-shove après un squeeze de Connor Drinan de petite blinde, qui abandonne face à cette démonstration de force.

Antoine Saout a quant à lui perdu quelques plumes - l'équivalent de 15BB à ce stade de la partie, donc rien de véritablement grave. Sur l'une des mains diffusées sur le stream Internet, on l'a vu tenter un 3-bet avec Roi-10 face à Michael Duane. Mais le November Nine 2017 a semble t-il flairé quelque chose : il 4-bet avec son As-8, forcant le breton a abandonner.

Valentin Messina 8,75 millions
Antoine Saout 6,885 millions
Benjamin Pollak 6,625 millions
Alexandre Réard 4,1 millions


Tableau de bord
67 joueurs restants (sur 7 221 au départ)
Blindes 50 000/100 000, ante 15 000
Tous les joueurs sont garantis un prix de 101 444$

Ils remportent 85 482$

74e Nicolas Cardyn (Vainqueur KING5, France)
78e Matthias De Meulder (Belgique)
79e Sébastien Comel (France)
80e Martin Finger (Autriche)

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
25cookies
Hall of Fame
Hall of Fame


Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 5835

MessagePosté le: 16/07/2017 23:15   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

double up de Jimmy Guerrero sur le one little for one drop sur sa 2eme main ^^

Sur la 1ere il push sans etre payé sur la deuxieme il push A4 et est payé par Ak flop442 le voilà 4eme à 12 left.

_________________
[quote="Hyppo"]
Je pense qu'au poker si t'es pragmatique / rationnel, t'as pas besoin de compter sur la chance. C'est seulement quand tes choix t'entrainent dans des situations inconfortables que t'as besoin que la chance vienne à ta rescousse.[/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 787

MessagePosté le: 17/07/2017 00:10   Sujet du message: L'action s'intensifie en même temps que les Répondre en citant Signaler un Abus

L'action s'intensifie en même temps que les enjeux

Blindes 50 000/100 000 ante 10 000
Il reste 56 joueurs, tous assurés de remporter 121 188$

Faux départ

alex reard
Après les éliminations de Sebastien Comel et Nicolas Cardyn, c'est désormais Alexandre Reard qui se retrouve dans une zone dangereuse. Avec seulement 1,5 million de jetons en sa possession, sur des blindes à 50 000/100 000, ante 10 000, le Parisien n'a désormais plus beaucoup de marge de manoeuvre, la faute à un début de journée plutôt raté : "J'ai limp call As-Six en bataille de blindes et mon adversaire a envoyé 200 000, 500 000 puis 1 million de jeton, sur un board A-Q-8-K-4. J'ai fold sur la river... Et sinon j'ai relancé avec une paire de Neuf, premier de parole et mon voisin UTG+1 a payé. J'ai c-bet tout petit au flop et j'ai check fold sur la turn d'un board A-7-2-6. Il avait brelan d'as ! On va dire que j'ai fait 20 premières bonnes minutes, et depuis c'est le bordel. Allez, on va se focus un peu..."

N'enterrons pas trop vite Alexandre Reard, bien parti déjà pour battre le plus gros cash de sa carrière, avec 121 188$ d'assurés. Cet homme est en très grande forme cette année, et si les cartes décident de le suivre un peu, il pourrait lui aussi remonter la pente et se méler à la bataille en compagnie de Ben Pollak, Antoine Saout et Valentin Messina.

Anecdotes, statistiques et citations à la con

Daniel Ott

15,955 : en millions, le tapis du nouveau chipleader de ce tournoi, Daniel Ott. Parti avec un peu plus de huit millions ce matin, l'Américain a eu raison de son voisin de gauche Colin Moffatt en deux coups. Le premier où il paie trois barrels avec une paire de 6 sur un board Valet-7-Valet-5-Roi pour rester devant la paire de 3 de son compatriote. Le second où il encaisse les derniers 2,75 millions de l'ami Colin, grâce à deux Rois qui restent devant As-Roi à tapis préflop. Daniel va désormais pouvoir mettre son nouveau statut à l'épreuve de la table télévisée, où il vient de prendre place entre Max Silver et Ben Lamb.

"Je te connais mais, mais je peux te faire un câlin ?" - Signé : un joueur s'addressant à un random dans le rail, après avoir doublé avec 66 contre QQ grâce à un miracleux 6 sur le flop.

6 : Le nombre de dégrés qu'il doit faire dans la salle Brasilia. Et moins il y a de monde dans la salle, plus il fait froid ici.

12 : Le prix en dollars de la barquette de 6 makis qu'un couvreur Winamax vient de s'offrir.

drea
Sur le circuit européen, les joueurs de poker connaissent Drea pour ses talents indéniables de masseuse. Mais la charmante Américaine est aussi devenue présentatrice pour la chaine PokerGo. 


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
pASse-pASse-
Meneur de jeu
Meneur de jeu


Inscrit le: 26 Déc 2006
Messages: 1663

MessagePosté le: 17/07/2017 00:32   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

C'est déjà fini la retransmission sur espn2?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
floflo...76
Habitué
Habitué


Inscrit le: 15 Juin 2008
Messages: 320

MessagePosté le: 17/07/2017 00:44   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

https://m.youtube.com/watch?v=QWdwAAksAKI
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mifnord
Hall of Fame
Hall of Fame


Inscrit le: 19 Aoû 2010
Messages: 6664

MessagePosté le: 17/07/2017 00:47   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

floflo tu gères merci Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
pASse-pASse-
Meneur de jeu
Meneur de jeu


Inscrit le: 26 Déc 2006
Messages: 1663

MessagePosté le: 17/07/2017 00:58   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Mifnord a écrit:
floflo tu gères merci Smile


+1
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 33874

MessagePosté le: 17/07/2017 01:10   Sujet du message: Ils ont tué Kenny Répondre en citant Signaler un Abus

Ils ont tué Kenny

Il reste 52 joueurs
Blindes 50 000/100 000 ante 15 000


kenny hallaert
L'incroyable run de Kenny Hallaert s'est achevé en milieu de Day 6. Un an après être devenu le second "November Nine" belge de l'histoire (derrière Pierre Neuville), Kenny a longtemps cultivé l'espoir d'un back to back à la Mark Newhouse, qui atteignit la neuvième place deux années de suite en 2013 et 2014. Il devra se contenter d'une déjà très honorable 64e place. Pour Kenny, la suite, ce sont des vacances amplement méritées après six belles semaines de grind à Vegas marquées par 11 places payées, dont deux finales WSOP en No-Limit : "Avec mes potes, on part en road trip vers l'Ouest, histoire de visiter les parcs nationaux et San Francisco." Bon voyage !

Big Ben, Small Bet

Gros coup que celui remporté par Benjamin Pollak juste avant la deuxième pause du Day 6.

Nous arrivons à la table au moment où un turn 69104 vient d'être dévoilé. En position de hi-jack, Pollak mise 450,000 et voit un joueur américain du nom de Zu Zhou (nous sommes déjà en train de chercher des jeux de mots s'il va au bout) check/raise à 1,375 million depuis la petite blinde. Un troisième joueur s'écarte du chemin, et Pollak prend un temps inifni avant de se décider à payer.

Pollak
La rivière est un J. Zhou s'arrête un instant avant de checker. Pollak fixe son adversaire avant de prendre une dernière fois l'initiative avec une étrange mise, étrange car le montant n'est que de 550,000. C'est cependant suffisant pour faire abandonner son adversaire !

Pollak est parti en pause avec un stack de presque 8 millions, soit 66BB.

Valentin Messina franchit la barre des 10 millions

Notre qualifié Winamax Valentin Messina continue la construction de son stack, ayant franchi durant le Level 28 la barre symbolique de 10 millions. Antoine Saout vient d'être déplacé sur la table télévisée principale, visible en léger différé sur PokerGo avec les cartes visibles : avec un logo Winamax tout neuf ("C'est bon pour le good run !"), Antoine vient de nous régaler de l'un de ses moves favoris : un 4-bet préflop avec Roi-5 (KING5, baby) face à un adversaire ayant eu l'imprudence de sur-relancer avec hauteur Dame !

Benjamin Pollak et Alexandre Réard sont hors de portée des caméras. Réard entame le nouveau niveau avec un stack d'une douzaine de blindes : on espère que son prochain coup à tapis se terminera bien.

Valentin Messina 10,7 millions
Benjamin Pollak 7,95 m.
Antoine Saout 7,7 m.
Alexandre Réard 1,6 m.


56 : le nombre d’heures de jeu sur ce Main Event jusqu’à présent. On attaque le 29ème niveau. En 2016, le tournoi le plus long du monde s’était achevé au cours du Level 43 (blindes 1,5 millions / 3 millions ante 500,000 (!)) Sachant que les niveaux du Main Event durent deux heures, nous vous laissons calculer le temps de jeu restant. Indice : c’est loin d’être fini, cette histoire.

Il remporte 145 733$

53e Wesley Pantling (Canada)

Ils remportent 121 188$

56e Connor Drinan (USA)
59e Kevin Song (USA)

Il remporte 101 444$ 64e

Kenny Hallaert (Belgique)

Ils remportent 85 482$

74e Nicolas Cardyn (France, Vainqueur KING5)
78e Matthias de Meulder (Belgique)

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 787

MessagePosté le: 17/07/2017 01:15   Sujet du message: Jimmy Guerrero fait durer le plaisir Répondre en citant Signaler un Abus

Jimmy Guerrero fait durer le plaisir

Event #74 : NLHE Little One For One Drop 1 111$ (Day 4 et Finale)
Le Français est encore là parmi les huit finalistes !

Souvenez-vous, c'était il y a un an. Pendant qu'Antoine Saout attaquait le Day 6 de son Main Event - légère impression de déjà-vu - Guillaume Diaz s'asseyait autour de la table finale du Little One for One Drop, ultime boucherie du festival avec ses trois jours de départ et ses re-entries illimitées. Eh bien cette année, un autre tricolore fait parler la poudre sur ce tournoi, un Français que l'on a vu absolument partout cet été au Rio, et qui compte déjà sept places payées au compteur - record national de 2017 : Jimmy Guerrero.

Jimmy Guerrero

Pourtant pas favori à la reprise aujourd'hui à 14 heures avec seulement le onzième tapis sur les douze derniers survivants, le Français a eu le droit à un petit coup de pouce du croupier. Après avoir poussé son tapis dès la première main sans être payé, le membre du Team Onpok a retenté sa chance dans la foulée avec As-4 et a cette fois trouvé preneur, en la personne d'un de ses voisins de table, qui retourne As-Roi. Comme un joueur de foot supersticieux tournant le dos aux cages dans le rond central avant que son partenaire ne s'élance pour le tir au but décisif, Jimmy préfère alors se cacher les yeux pour ne pas voir le board défiler. Il les relève bien vite en entendant les cris stupéfaits autour de lui : le flop a apporté deux 4 et lui permet de rester en vie.

Retombé à une quinzaine de blindes environ une heure et demie plus tard, et alors qu'il ne reste plus que huit joueurs en lice, le Français s'engage à nouveau à tapis après une ouverture d'un de ses voisins de droite qui s'empresse de payer avec deux Dames. Cette fois encore, Jimmy est derrière avec As-Valet, et cette fois encore, Jimmy passe devant, grâce à un As débarqué dès le flop. Complètement relancé dans la course, avec un tapis légèrement supérieur à 5 millions équivalant à la moyenne, il peut encore prétendre aux 528 316 dollars à la gagne, tout en étant assuré de 58 953 billets verts [EDIT : et même 76 871, après l'élimination, le temps d'écrire cet article, de Samuel Vonkennel en huitième place]. Plus que jamais, ce dimanche 16 juillet peut être historique pour le clan français !

Matt Berkey
Pour aller chercher le bracelet, Jimmy devra toutefois se défaire de celui qui est actuellement le (très) large chipleader de ce tournoi, Matt Berkey. Avec un tapis de 19,5 millions en sa possession, l'Américain possède plus de 40% des 45 millions de jetons en circulation. Il va falloir aller le chercher.

Giuseppe Pantaleo
Seul visage reconnu par nos soins parmi les finalistes, celui de l'Italo-Allemand Giuseppe Pantaleo, déjà aperçu cet été en finale d'un tournoi de Hold'em à 2 500 dollars, et qui a également terminé 15e du "5K 6-max." Un client donc.

Le casting final

1/ Matt Berkey (USA) 
2/ Martin Lesjoe (Norvège)
3/ Adrian Moreno (USA)
4/ Jimmy Guerrero (France)
5/ Ricardo Ramos (USA)
6/ Giuseppe Pantaleo (Allemagne)
7/ Richard Dixon (USA)

 Échelle des gains 

Vainqueur : 528 316$
Runner-up : 326 314$
3e : 240 588$
4e : 178 764$
5e : 133 868$
6e : 101 041$
7e : 76 871$


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Surfin_Bird
Vainqueur Grande Course 2012
Vainqueur Grande Course 2012


Inscrit le: 04 Mar 2008
Messages: 194

MessagePosté le: 17/07/2017 01:38   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

pASse-pASse- a écrit:
Mifnord a écrit:
floflo tu gères merci Smile


+1

+1

_________________
Vesper Lynd : "Vous voulez dire que ce n'est qu'affaire de probabilités et de risques? Je croyais qu'il y avait une part de hasard."
James Bond : "Seulement si on suppose que la meilleure main l'emporte."
Vesper Lynd : "C'est ce que vous devez appeler bluffer!"
CASINO ROYALE
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
floflo...76
Habitué
Habitué


Inscrit le: 15 Juin 2008
Messages: 320

MessagePosté le: 17/07/2017 01:48   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Jimmy 3eme sur 7 - 500K à la gagne --> https://www.pokernews.com/tours/wsop/wsop-2017/event-74-little-one-drop/chips.htm
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 33874

MessagePosté le: 17/07/2017 03:05   Sujet du message: RunGood4Love ! Répondre en citant Signaler un Abus

RunGood4Love !

Pause-dîner 90 minutes
Il reste 43 joueurs dont 4 Français
Blindes 60 000/120 000, ante 20 000


Trois niveaux de deux heures sont derrière nous dans ce Day 6 : le field a fondu pour passer de 85 à 44 joueurs. Deux français ont quitté la fête : Sébastien Comel (79e) et Nicolas Cardyn (74e), empochant 85,482$ chacun. Les quatre derniers français tiennent bon, s’engagent dans plein de coups, certains souffrent mais d’autres continuent de croître. Une chose est sûre : tous jouent le meilleur poker de leur carrière ! Avant de développer, on s'arrête sur les stacks :

Benjamin Pollak 9,7 millions
Valentin Messina (Qualifié Winamax) 8,43 millions
Alexandre Réard 5 millions
Antoine Saout 4,19 millions


alex reard aurelie reard
Ne jamais rien lâcher à ce jeu, jamais jamais ! Alexandre Reard l'a parfaitement compris et a su jouer de patience et de réussite pour effectuer un niveau de rêve, et se repositionner dans la course aux 8 millions de dollars !

De 1,6 million de jetons lors du dernier break, Alex est repassé à près de 7 millions de jetons ! Tout ne s'est pas joué sur un coup bien évidemment, le Parisien a enfilé sa plus belle tenue de grinder pour remonter quelques jetons... avant une grosse confrontation face à Max Silver

Tapis une fois... tapis deux fois... tapis trois fois... A chaque fois, Alexandre entendait la même chose chez ses adversaires, le mot fold : "L'air de rien, tout ces petits coups m'ont fait du bien. Moralement mais aussi en jetons, pour remonter à plus de 3 millions." 

En possession d'un tapis un peu plus maniable, Alex a ainsi pu se remettre à jouer au poker, plutôt que d'annoncer tapis tout le temps avant le flop. Et le coup de folie que tout son rail attendait avec impatience a fini par arriver.

Après avoir ouvert à 265 000, Alex ne trouve qu'un payeur, Silver (qui est rappellons-le le créateur de Snapshove, une application qui a plus ou moins résolu le No-Limit Hold’em en short-stack), les deux joueurs étant en milieu de parole. Puis sur un board 3A938, Alex a pris l'option de check call flop tout le long du coup, 240 000 au flop, 660 000 à la turn et tapis sur la rivière, pour 2,4 millions. Autant vous dire qu'il n'a pas fallu plus d'une demi seconde à Alexandre pour annoncer "call" sur la rivière, la décision étant prise depuis bien longtemps. L'Anglais retourne AQ, une main qui sera insuffisante face au AK du mari d'Aurélie, l'ex Team Pro Winamax. 

Rail Français
"Il n'y a plus de snapshove, c'est snap call maintenant !", hurle Anthony Picault, dans un rail Français qui retrouve des couleurs, après s'être longtemps inquiété du petit tapis de leur chouchou. Alex est de retour dans ce Main Event alors que Max Silver a pris la porte peu de temps après. 

"Il y a trois jours, j'avais joué un coup contre lui, de la même façon, avec une paire de dames. Je voulais qu'il se rappelle de ce coup, qu'il pense qu'une fois de plus j'avais QQ ou KK. Bon, là, en l'occurence, il avait une main, mais voilà pourquoi je l'ai joué comme ça ", dixit un Alexandre Reard plus heureux que jamais d'avoir bien attraper l'un des meilleurs joueurs restants du field.

Jetons économisés = jetons gagnés

Valentin Messina
Monté à 12 millions, Valentin Messina (ici en photo face à Jonathan "Superman" Dwek) a encaissé une lourde perte lorsque sa paire de Rois s’est fait craquer sur la rivière par le 98 de Pedro Oliveira, qui a payé deux grosses mises sur un flop 9-7-5 et un turn 7 avant de trouver un 6 sur la rivière, lui donnant quinte. Heureusement, Valvegas fait un bon fold sur la rivière, probablement aidé par le bet rapide de son adversaire (2,5 millions) et le fait qu’un tirage couleur potentiel venait de rentrer aussi.  Derrière, Valentin va repartir au charbon pour rapidement repasser au dessus de la barre des 10 millions.

Mais qui peut le stopper ?

Benjamin Pollak

Benjamin Pollak n'en finit plus de grimper vers les sommets. Le nouveau chip-leader du clan français a passé un temps la barre des dix millions - avant de perdre quelques pions ensuite - après avoir remporté un bon vieux 30/70 des familes. "J'ai ouvert avec As-10 au bouton, raconte Ben. Un short stack a shove pour 14 blindes depuis sa grosse blinde avec As-Valet. J'ai fait le 10 river." Voilà ce qu'il y a de bien avec Ben Pollak : c'est clair, rapide et souvent très efficace. Et dire qu'il n'avait que douze blindes en début de Day 5...

Saout en danger

Antoine Saout
Antoine Saout va partir en pause-dîner avec un tapis amputé de moitié. La faute à une confrontation avec Ben Lamb qui n’a pas tourné en sa faveur. Le breton paie les trois « barrels » du November Nine 2011 sur un board AJ479 : Lamb lui montre une flush avec 63 ! Antoine entamera le niveau 80,000/160,000 ante 20,000 avec un tapis de 4,23 millions. Les heures à venir seront déterminantes.

Anecdotes, statistiques et citations à la con

Le fainéant du jour : ce railbird qui, au lieu de crier « YES » quand son pote gagne un coup, comme tout le monde, sort à la place son téléphone et appuie sur une touche qui fait le travail à sa place.  « YES !.. YES !.. YES !.. YES !.. » Même au bout de la vingtième fois, ça me fait encore marrer.

John Hesp (alias l'Homme à la Chemise) a décidément tout pour plaire : le mec est propriétaire d'une voiture aussi cultissimme que rare. Doux Jésus !




Un pari débile entamé il y a un an jour pour jour vient de se conclure dans la Brasilia Room, avec la remise par Antonio Esfandiari de huit jetons jaunes du Rio (valeur : 1000 dollars chacun) à Lance Bradley, rédacteur en chef du site Pocket Fives. L'enjeu du bet ? Lance devait tout simplement porter la même chemise tous les jours, une année durant, qu'il pleuve ou qu'il vente.

Les termes du pari ont rendu le bet un peu trop facile à gagner à mon goût : il n'y avait pas de contrepartie pour Lance en cas de défaite, la chemise en question n'avait rien de moche ni de ridicule (des petits carreaux d'un rouge discret, genre smart casual), Lance avait le droit de se procurer d'autres chemises identiques afin de pouvoir porter des vêtements propres tous les jours, et surtout, il pouvait porter les vêtements qu'il voulait tant qu'il était chez lui, la chemise n'était obligatoire que lorsqu'il sortait ! Quand on sait que notre confrère travaille depuis sa maison, en télétravail, on peut considérer que le pari était gagné d'avance.

Esfandiari semble être le genre de mec prêt à payer très cher pour voir les journalistes poker faire des trucs débiles : après avoir remis à Lance ses 8000$, il était déjà en recherche d'une nouvelle victime à enrichir. "Dis, toi, pour 8000$, je te coupe les cheveux, et tu dois garder la coupe pendant un an. J'ai le droit de faire tout ce que je veux sur ta tête !" Prudent, le journaliste en question a décliné.




500k chips
Dites bonjour aux jetons de 500 000 qui ont récemment fait leur apparition dans ce tournoi

Max Silver
Max Silver s’est incliné en 45e place après avoir poussé ses 10BB avec une paire de 7 qui tombe contre une paire de Valets. Après avoir remporté un bracelet cette année en Limit Hold'em, Silver se classe ainsi pour la seconde année consécutive dans le Top 50 du plus gros tournoi du monde, après sa 33e place en 2016.


Tableau de bord
43 joueurs restants (sur 7 221 au départ)
Blindes à la reprise 80 000/160 000 ante 20 000
Tapis moyen 8,39 millions
Prix assuré 176 000$

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Mifnord
Hall of Fame
Hall of Fame


Inscrit le: 19 Aoû 2010
Messages: 6664

MessagePosté le: 17/07/2017 03:33   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Les 4 Fantastiques toujours en course. Que c'est bon ! Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Surveiller les réponses de ce sujet 1, 2  Suivante
Aller à la page :
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index des Forums -> [ARCHIVE] Vegas Show - WSOP 2017

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
visit counter