Se connecter
S'inscrire





Vegas Show - WSOP 2017 - Juin - 24
Répondre au sujet    Index des Forums -> Vegas Show - WSOP 2017
Surveiller les réponses de ce sujet
Auteur Message
Harper
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 10149

MessagePosté le: 24/06/2017 18:20   Sujet du message: Vegas Show - WSOP 2017 - Juin - 24 Répondre en citant Signaler un Abus

Samedi 24 juin : Demandez le programme !

Lambada Room

Un petit cours de Lambada ?




10h (19h en France) - Event #47 : Monster Stack No-Limit Hold'em 1 500$ (Day 1A)

Coup d'envoi (très) matinal pour cette épreuve qui nous rend un brin nostalgique. C'est lors de l'édition inaugurale en 2014 qu'a été remporté le dernier bracelet français en date avec la victoire d'Hugo Pingray pour plus d'1,3 million de dollars. Cette épreuve marquera l'arrivée du contingent des qualifiés Winamax. Ils seront 18 sur ce tournoi dont 12 sur la première des deux journées d'introduction ! Pour les accompagner, une pro du Team W sera dans le coin en la personne de Gaëlle Baumann. Et au fait, pourquoi Monster ? Car les joueurs débuteront avec une cave doublée par rapport au format traditionnel : 15 000 jetons au lieu de 7 500.

12h - Event #43 : Shootout NLHE 1 500$ (Finale)

Parmi les 1 025 joueurs ayant tenté leur chance, ils ne sont plus que douze dans le coup ! Du coup, il a été décidé d'organiser deux Sit & Go de six tables avec ces douze prétendants, tous déjà assurés de prendre 16 844 dollars, en lorgnant vers les 257 764 dollars à la gagne. Parmi ceux-là on trouve notamment Tim West (plus de 3,7 millions de dollars de gains en tournois live), Jonathan Little et Alexander Rocha. L'Allemand Paul Michaelis visera quant à lui son deuxième bracelet après celui obtenu il y a deux ans sur un tournoi de Pot Limit Hold'em à 1 500 dollars. En clair, on ne va pas se mentir, il ne s'agira pas de la Finale la plus glamour de l'été. Qui plus est parce qu'aucun Français ne sera dans le coup après l'élimination de Pierre Merlin au deuxième tour (4 837$).

12h - Event #45 : No-Limit Hold'em 5 000$ - Niveaux de 30 minutes (Day 2 et finale)

49 joueurs restants, 9 304 dollars dans la poche et surtout 527 555 dollars on top. Le programme de la deuxième et dernière journée de cette épreuve Semi-Turbo est alléchan. Il devient carrément séduisant si l'on ajoute un Ivan Deyra toujours dans le coup avec le 32e tapis (183 000). Après sa démonstration du Jour 1, où il a réussi à remonter après être tombé à deux blindes, on se demande bien ce qui peut arriver à notre Merguez préférée. Le Girondin sera épaulé côté français par Jimmy Guerrero (34e, 180 000). Cela ne sûrement pas de trop pour partir à la chasse au chipleader mexicain Diego Sanchez (660 000), et tenir tête aux pointures encore en piste comme Max Silver (504 000), le triple vainqueur de bracelet Frank Kassela (444 000), Michael Tureniec  (278 000), Ivan Luca (219 000), James Akenhead (183 000) ou Chris Moorman (179 000).

14h - Event #44 : H.O.R.S.E. 3 000$ (Day 3 et Finale)

Pas de Français au programme de cette dernière journée - aucun n'est même rentré dans l'argent - et pas non plus de Stephen Chidwick (58e), Phil Hellmuth (47e), Jason Mercier (40e), Scotty Nguyen (35e) ou Shaun Deeb (26e). Avec un certain Tom Koral chipleader à 18 joueurs restants et Mike Matusow et Valentin Vornicu dans le clan des short stacks, c'est probablement de loin que nous regarderons ce Jour 3. Tous sont assurés d'un gain de 7 141 dollars, avec en ligne de mire les 256 226 dollars de la première place.

14h - Event 46 : Pot-Limit Omaha High-Low 1 500$ (Day 2)

Alex LuneauAladin ReskallahMichel Abécassis : aucun de nos trois W rouges engagés n'a réussi à franchir le cap du Day 1, au contraire de Fabrice Soulier (45 000) et Stéphane Coupra (16 600), qui seront donc nos deux chances françaises parmi les 151 joueurs qualifiés. Avec 125 places payées, le min-cash de 2 249 dollars n'est plus très loin pour eux, comme pour les têtes d'affiche Calvin Anderson (79 200), Barny Boatman (54 000), John Monnette (47 400), Ben Yu (46 300), Barry Greenstein (24 100), David Bach (18 400) ou encore David "ODB" Baker (18 200). Nos yeux ont également repéré un certain Mikko Hirvonen caché en 70e place (39 900). Serait-ce le pilote de rallye finlandais avec qui Sébastien Loeb s'est tiré la bourre pendant plusieurs saisons ? Le suspense reste entier.

15h - Event #48 : Stud Hi-Lo Championship 10 000$ (Day 1)

Avant de laisser la place aux Championship de Omaha, c'est au tour du Stud Hi-Lo d'avoir son tournoi à 10 000$. Vous allez nous demander si Alex Luneau va participer ? Il y a de grandes chances. L'an passé, seuls 136 joueurs s'étaient alignés et c'est l'Allemand George Danzer qui avait remporté le gros lot de 338 646$.

Mini WSOP : un bracelet depuis le canapé

Bandeau Mini WSOP

Comme chaque soir depuis le début des WSOP, vous allez pouvoir jouer les mêmes épreuves que les pros de Vegas, confortablement installés devant votre ordi ou tablette. Au programme de ce samedi 24 juin si vous préférez éviter la chaleur des bars, le Day 1A du Monster Stack au prix d'entrée de 15 € et le Championship de Stud Hi-Lo à 100 € l'entrée. On compte sur vous pour poursuivre la chasse au bracelet !

Le programme complet des mini-WSOP

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Harper
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 10149

MessagePosté le: 24/06/2017 21:45   Sujet du message: Les qualifiés déboulent sur Las Vegas Répondre en citant Signaler un Abus

Les qualifiés déboulent sur Las Vegas

Event #47 : Monster Stack No-Limit Hold'em 1 500$ (Day 1A)

salle

3 000 joueurs. Sur un Day 1A. Tous en train de jouer au poker simultanément. Bienvenue sur le Monster Stack, Messieurs Dames ! Ce tournoi aux allures de répétition pour le Main Event remplit trois salles de l'hôtel-casino Rio : la Pavilion, l'Amazon et la Miranda pour les puristes. Autant dire que faire le tour pour repérer quelques têtes connues s'apparente à un vrai marathon. Fort heureusement, nous avions auparavant pris des forces.

brunch3

Le rendez-vous était fixé à 8h30 (gloups !) au TGI Fridays. Si, comme moi, vous vous êtes toujours demandé pourquoi un restaurant a le mot vendredi dans son nom alors qu'il est ouvert tous les jours, voici l'explication : TGIF est une abréviation pour Thanks God It's Friday. En gros, c'est super, c'est le weekend. Ce qui ne change rien au fait qu'on peut également y manger quand ce n'est pas le weekend... Bref, ils l'ont appelé comme ça, c'est leur choix et c'est l'endroit où on a décidé de réunir tous les qualifiés Winamax fraichement arrivés en ville ! Ça va les amis ?

« J'ai dormi quatre heures ! » répond Guillaume LeSouilleuse (en retrait en face de Gaëlle Baumann sur notre cliché), arrivé vendredi soir sur Las Vegas. « Je suis tellement bien réveillé que j'ai oublié mon ticket de tournoi dans la chambre ! » se marre-t-il. Problème : une fois le ticket retiré, les blindes tournent ! « Bon, je vais courir alors » sourit celui qui a choisi son pseudo en hommage à LaSouilleuse qui l'avait battu en finale du Million Event en 2014. « J'avais tout de même fini troisième » se remémore-t-il.

brunch2

Autre bande dans le coin : celle des qualifiés King5 répondant au doux nom de Les Gros Beaufs. C'est assumé, ils sont d'ailleurs venus avec un tee-shirt portant le hashtag de leur équipe. « On est trois à être déjà venu à Vegas, pour les autres, c'est une première ! » lance Benoit. Alors, il y a eu un bizutage ? « Non, on est sages pour l'instant ! On dort au Rio pour être au plus près des tournois ! » Très professionnel pour des Beaufs.

brunch1

De l'autre côté de la table, Stéphane Matheu et Sylvain Loosli échangent avec Jean-Luc le_caiman et Gérôme Stu or Spew.

romain

Après avoir englouti des omelettes de la taille d'une tronçonneuse, il est temps de filer vers le Rio. « Je veux arriver à l'heure » souffle Romain Ivanovitchhh, « je pense que c'est à ce moment-là qu'on risque d'avoir le plus de livraisons. » Il ne croyait pas si bien dire puisque je le retrouve une heure plus tard en position de chipleader du tournoi avec 47 000 jetons, plus du triple de la cave initiale (15 000 jetons) ! « C'est fou » se marre-t-il, « j'ai eu deux fois les As et run de façon incroyable ! La table est géniale... » apprécie celui qui a pour fait d'armes d'avoir eu le jackpot maximum sur un Expresso à 25 €. Résultat : un gain de 200 000 € ! 

g27t

Parmi nos qualifiés se trouve également un habitué de Las Vegas : Gérôme Stu or Spew. Du coup, il n'est pas forcément comme les autres à la recherche du grand frisson sur le Strip. « Je suis avec un ami qui vit six mois par an ici » précise-t-il, « on est du coup souvent avec des Français ! Par exemple, on a été faire la Fête de la musique à Summerlin (une ville voisine, NDLR), c'était génial ! »

king5

Pour le runner-up du KING5 Sébastien TY EZ DONKEY, la partie a plutôt bien démarré. « Je suis monté à 19 000 rapidement puis j'ai eu une paire de Dames... Il y a eu une série de sur-relances et je me suis retrouvé à investir 2 100 (42 blindes !) préflop. J'étais persuadé qu'il avait deux As ou deux Rois et je voulais trouver la Dame d'une vie... Bon, le flop est sorti hauteur huit et je me suis vite barré. »

king52

Son coéquipier Florian MowgliMbala a connu un départ plus compliqué en voyant son tapis chuter à 12 000.

aurelie

Tiens, mais ce ne serait pas Aurélie Quelain ? Fraichement arrivée sur Las Vegas, l'ancienne pro Winamax vise le double Day 2 ! Qualifiée pour la seconde journée d'un tournoi au Golden Nugget dimanche, elle espère effectivement également avoir à disputer le deuxième jour de ce Monster Stack lundi. Vous suivez ? 

tapisvolant

Et voilà l'homme qui a terminé 257ème du dernier Main Event des championnats du monde de poker. L'homme que l'on nomme Tapis Volant ! Après sa superbe performance lui ayant rapporté 36 708$, Victor Saumont n'a pas résisté à l'appel des lumières de Las Vegas cette année. Également qualifié pour le Day 2 du tournoi à 150$ du Golden Nugget avec un beau tapis, le voilà également lancé à l'assaut du double Day 2. « Les plus nuls, ce sont les électeurs de Trump, c'est eux que je vise » se marre Victor en me montrant un mec à chapeau assis à sa table. Pour l'heure, la partie se passe plutôt bien puisqu'il est assis derrière un tapis de 17 000 jetons.

jonathan

Autre qualifié croisé autour des tables : Jonathan IeP0isson. À Las Vegas, il est en colocation avec Benjamin Pollak à l'Aria. À Londres, un de ses meilleurs amis s'appelle Guillaume de la Gorce, ex-joueur du Team Winamax. Pourtant, Jonathan n'a rien d'un pro ! « Pour moi, ce sont juste des amis de Londres ! » sourit-il, « je bosse avec Guillaume dans l'immobilier et joue occasionnellement en ligne... Ça va être une de mes premières en live ! » poursuit-il, « on m'a dit qu'il fallait être moins fou qu'en ligne, je vais essayer de m'y tenir » conclue ce jeune papa.

gaellebaumann

Au milieu de ces qualifiés, une pro Winamax a décidé de pointer son nez sur le Day 1A : Gaëlle Baumann. « J'avais prévu d'arriver tardivement sur le tournoi mais le déjeuner avec les qualifiés était super sympa, du coup, je suis venu avec eux dans la foulée » précise-t-elle. Pour ce qui est son dernier tournoi avant une pause dans l'ouest américain, Gaëlle a pris un bon départ en trouvant une quinte contre une quinte supérieure et en rentabilisant bien quelques mains : son tapis pointe à 25 000.

jetlag

Sinon, comment ça se passe le jetlag Aurélien Guiglini ?

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Harper
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 10149

MessagePosté le: 25/06/2017 00:25   Sujet du message: En apnée avec Ivan Deyra Répondre en citant Signaler un Abus

En apnée avec Ivan Deyra

Event #45 : No-Limit Hold'em 5 000$ - Niveaux de 30 minutes (Day 2)

Il est sympa, cet Ivan Deyra. Lorsqu'il a tiré au sort sa place pour la seconde journée de l'épreuve turbo à 5 000$, il a pensé à ne pas trop nous faire marcher en partageant la table de l'unique autre Français en course et des favoris.

Siège 1 : Javier Gomez 59 000
Siège 2 : Max Silver 504 000
Siège 3 : Kenneth Smaron 264 000
Siège 4 : Diego Sanchez 660 000
Siège 5 : Jimmy Guerrero 180 000
Siège 6 : Chris Moorman 179 000
Siège 7 : Ivan Deyra 183 000
Siège 8 : Rui Ye 110 000

On n'est pas bien, là ? Je vous propose même de rester avec tous ces champions pour suivre l'évolution du pro Winamax, à ce moment-là assuré d'un gain de 9 304 dollars mais visant les 527 555 dollars de la victoire.

12h02 : Le coup d'envoi du Day 2 est donné, blindes 6 000/12 000 ante 2 000 !

12h24 : Au bouton, Ivan décide de placer un limp avec une paire d'As... Et Max Silver tombe dans le panneau en poussant son tapis depuis la grosse blinde avec K8 ! Ivan reste en tête et double son tapis à 320 000. « Ce n'est pas sur son appli les limps ! » sourit Ivan en faisant référence à SnapShove, une application donnant toutes les ranges avec lesquels faire tapis ou payer un tapis.

ivan

12h32 : Blindes 8 000/16 000 ante 3 000.

12h38 : Au bouton, Chris Moorman pousse son tapis pour dix grosses blindes. Ivan décide de payer avec une paire de Six depuis la petite blinde mais s'incline contre T8, voyant son tapis fondre à 140 000 jetons.

12h47 : Oh l'occasion de se refaire ! Ivan est à tapis avec As-Dame contre le As-Huit du même Chris Moorman mais voit le croupier dévoiler un tableau KJ7-7... J ! Partage !

12h57 : Cette fois, c'est la bonne. Ivan parvient à doubler son tapis en remportant un coin flip avec As-Valet contre une paire de Cinq chez Max Silver et est de retour à 300 000. L'Anglais est lui éliminé quelques minutes plus tard en 34ème place (12 109$). 

13h02 : Blindes 10 000/20 000 ante 4 000.

13h06 : Au cut-off, Ivan limp et la grosse blinde se contente de check. Sur un flop AT5, Ivan mise 27 000 mais se retrouve check-call. Le turn 2 et la river 5 sont alors checkés par les deux joueurs... La grosse blinde retourne KQ pour une hauteur roi suffisante. « J'ai peut-être évité de sauter sur cette main... » confie Ivan, « j'avais Roi-Valet et je pense qu'il aurait payé mon tapis ! »

13h09 : Second de parole, ValueMerguez pousse son tapis ! « Come on, give me As-Five ! » hurle Jimmy Guerrero en grosse blinde, déclanchant l'hilarité à la table. « Je paye direct si j'ai As-Cinq ! » poursuit-il alors qu'Ivan a fait tapis pour douze blindes. Le Français passe finalement sagement sa main.

francois

13h14 : En petite blinde, Jimmy Guerrero pousse son tapis face à Chris Moorman qui possède six blindes. Alors que l'Anglais réfléchit, Jimmy se tourne vers le croupier : « Tu sais que tu ressembles à Claude François toi ? » La table se marre mais pas Chris, qui continue de prendre son temps. « Je ne le connais pas » répond le croupier. « Sérieux ? » s'emballe Jimmy en commençant à siffler l'air de Comme d'habitude. « Dès que Chris a passé, je te montre une photo sur mon téléphone » poursuit-il en déclenchant de nouveaux rires. « Oh je ne peux plus attendre » poursuit-il, « clock ! » Et c'est ainsi que la direction du tournoi est appelée, laissant l'Anglais avec seulement trente secondes de réflexion. Il finit par passer.

13h27 : Le rythme efréné du tournoi ne faiblit pas et ils ne sont plus que 27 en course, tous assurés de prendre 14 277$. Un nouveau tirage au sort des tables est effectué et les deux Français se retrouvent séparés. Ivan hérite de Yevgeniy Timoshenko tandis que Jimmy Guerrero est toujours avec Chris Moorman.

13h32 : Ivan place une relance premier de parole et récupères blindes et antes, de quoi lui permettre de remonter à onze blindes... pour quelques minutes.

13h37 : Comme toutes les demi-heures, les blindes augmentent ! 12 000/24 000 ante 4 000.

13h48 : Derrière un limp du bouton pour 24 000, Ivan décide de compléter sa petite blinde. Enfin un flop ? Non, Yevgeniy Timoshenko envoie une salve à 99 000 et fait passer ses deux adversaires.

guerrero

13h53 : Jimmy Guerrero est debout, ce qui a le don de m'inquiéter. En fait, il regardait juste Chris Moorman doubler son tapis à 6 blindes alors que le sien est de 750 000, 27 belles blindes le plaçant dans le Top 5 du tournoi !

13h54 : UTG, Ivan se content de relancer. Ça passe !

13h59 : Alors qu'il ne reste plus que 21 joueurs en course, la table d'Ivan est paralysée... Ils ne sont effectivement plus que 5 et doivent attendre l'arrivée d'un nouveau joueur avant de relancer la partie. Sauf que ce dernier est impliqué dans une main durant plus de cinq minutes sur une autre table ! « Ce n'est pas idéal de louper un sixième de niveau quand on est shortstack » sourit Ivan. 

14h11 : Une pause de quinze minutes intervient.

14h26 : C'est reparti sur des blindes 15 000/30 000 ante 5 000 !

ivan2

14h35 : Ivan n'a plus que 160 000 de tapis alors que 19 joueurs restent en course. Au bouton, il prend tout son temps avant d'envoyer son tapis. La raison ? Si un autre joueur est éliminé durant ce laps de temps, 2 000 dollars de plus sont assurés ! Voyant les autres tables au point mort, le pro Winamax pousse et parvient à prendre les blindes.

14h43 : Jimmy Guerrero perd un sale coup. À tapis sur un turn 942A avec AJ, le Français tombe contre 44... Après une river anodine, il tombe à dix blindes.

14h51 : Enfin ! Frank Kassela s'incline en 19ème place et soulage les 18 joueurs restants qui peuvent désormais être considérés comme demi-finalistes... Plus que deux tables, c'est l'heure d'un nouveau tirage au sort des places.

14h52 : « Je n'ai plus que 3 blindes et demi », confie Ivan en rangeant son tapis, « ça va être chaud, il faut que j'ai le bouton. »

francais

14h55 : Les tables sont prêtes et les deux Français se retrouvent à nouveau cote à cote... La situation est tendue.

Ivan Deyra : 140 000
Jimmy Guerrero : 200 000
Blindes 20 000/40 000 ante 5 000

15h00 : Avec Roi-Valet contre As-Dix, Chris Moorman a cru doubler son tapis en trouvant un Valet sur le flop mais un As vient s'abattre sur la river... L'Anglais termine 18ème.

bust

15h04 : Second de parole, Ivan est tout heureux de trouver K8 pour pousser son tapis. C'est son voisin de gauche qui enfile le costume de bourreau avec AQ. Notre merguez préférée est sur les dernières braises du barbecue, il lui faut trouver un soufflet pour se relancer, pourquoi pas sur ce flop 762 lui donnant un tirage couleur ? Le 7 sur le turn ne change rien et la river est une Q... C'est fini. Au lendemain de sa 20ème place sur le 10 000$ 6-max, Ivan Deyra signe une 16ème place sur cette épreuve turbo pour un gain de 17 196$. « Aucun regret », confie le pro Winamax en récupérant son argent à la caisse, « le spot était magnifique avec ce Roi-Huit de trèfle puisque la grosse blinde était très short... Allez, il y en aura d'autres ! » Mais pas tout de suite, car Ivan a décidé de s'octroyer quelques jours de repos.

15h16 : Au tour de Jimmy Guerrero de tenter sa chance. Mais avec une paire de Six contre As-Dame et Roi-Dix, il voit ses adversaires trouver un Dix, une Dame et puis une couleur. Rien de bon, donc. Il termine 15ème pour un gain de 21 148$ et avec lui s'en vont les derniers espoirs français de bracelet.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Harper
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 10149

MessagePosté le: 25/06/2017 03:50   Sujet du message: Qu'importe le Stud, pourvu qu'on ait l'ivress Répondre en citant Signaler un Abus

Qu'importe le Stud, pourvu qu'on ait l'ivresse

Event #48 : Stud Hi-Lo Championship 10 000$ (Day 1)

« Elle te plait ma table ? » Alors qu'il me voit jeter un regard inquisiteur sur les personnes l'entourant, Alex Luneau manie la rhétorique. Il faut dire que la tablée ressemble à une joyeuse sauterie où les protagonistes semblent particulièrement déshydratés.

luneau
 « Je ne vois plus rien avec ce verre de vin blanc ! » se marre ainsi sa voisine, debout pour tenter de distinguer les cartes adverses. « Si vous buvez du vin, je vais me prendre un petit gin-tonic ! » lance alors un joueur situé à l'autre bout de la table. Bienvenue sur le Championship de Stud Hi-Lo à 10 000$ Messieurs Dames ! « Ils sont à point » se marre Alex qui a vu son tapis augmenter de 25% durant les premières heures de jeu. « Le siège 1, c'est nul, le siège 8, c'est nul ! » proteste l'homme venant de commander le breuvage. Un fait partagé par Alex : « c'est un jeu où il faut voir toutes les cartes de tes adversaires donc si tu es au siège 1 ou 8, soit juste à côté du croupier, il faut jouer les contorsionnistes pour tout observer... Ça demande une extrême concentration. »

table

Et même avec le focus réglé à intensité maximale, il n'est pas rare de voir des joueurs plisser les yeux à l'heure de montrer leurs cartes afin de discerner les mains gagnantes. « Je n'avais pas vu que j'avais une couleur » poursuit ainsi l'homme au gin-tonic (photo, tee-shirt rouge) alors qu'il retourne ses cartes. « Tu as économisé un gros bet ! » À cette table se trouvent également Greg Raymer et Mike Gorodinsky, deux hommes bien plus disciplinés que leurs petits camarades. J'ai ainsi vu Greg se contenter de payer à quatre reprises avec XX-KT6K avant de sortir du bois sur la septième contre XX-5AJ4 et 62Q5. S'il a dû abandonner le low, Greg a retourné KJ6 comme cartes cachées pour un full afin de gagner le High.

benyamine

Parmi les 67 joueurs dans le coup, un autre Français est de la partie : David Benyamine, auteur l'an passé d'une finale (6ème) dans la version High du Stud à 10 000$.

montury

Troisième tricolore dans la course : Jean Montury ! « Il y a vraiment peu de joueurs... » observe-t-il, « les gens n'aiment plus le stud ! Moi, c'est ma variante préférée ! » Et le vainqueur de l'EPT Malte a de quoi profiter puisqu'il s'est qualifié via un satellite pour l'évènement. « Ce n'est que du plaisir » poursuit-il, « en plus, je ne reconnais pas grand-monde à ma table. » Euh, il y a quand même Jeff Lisandro, Frank Kassela et Abe Mosseri, Jean ! Pas de quoi l'effrayer, visiblement.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Harper
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 10149

MessagePosté le: 25/06/2017 04:55   Sujet du message: À la pêche aux Français Répondre en citant Signaler un Abus

À la pêche aux Français

Event #47 : Monster Stack No-Limit Hold'em 1 500$ (Day 1A)

Alors qu'ils sont déjà 3924 à avoir tenté leur chance sur le Monster Stack, la moitié a déjà dû faire une croix sur ses espoirs de titre. Parmi eux, on retrouve une Gaëlle Baumann abattue à l'heure de nous raconter son élimination : « Je défends ma grosse blinde avec T6 et trouve deux paires sur un flop T6x. Une dame âgée envoie une salve au flop et pousse son tapis sur un turn anodin. Je suis trop heureuse de payer et elle retourne deux Rois. River : Roi... » Allez, tâchons de trouver de meilleures nouvelles dans la salle.

reardaurelie

Pourquoi pas avec un autre visage féminin ? Celui d'Aurélie Réard est d'humeur concentrée et cela lui réussit : la Parisienne possède un tapis de 80 000 représentant plus de cinq caves de départ !

nguyen

Dans l'opération « double Day 2 » dans laquelle sont engagés Aurélie et Victor Saumont (leur objectif est d'avoir le Day 2 d'un tournoi à 150$ au Golden Nugget dimanche et celui de ce Monster Stack lundi), notre confrère Tapis Volant est moins bien parti avec 8 000 jetons devant lui. « Men Nguyen est tellement lent ! » se plaint Victor qui partage sa table. « Il prend trente secondes par décision ! Par contre, j'ai vu que Flegmatic a monté des pions ? » Quoi ? Notre collègue qui écrit habituellement sur ces reportages ? Mais oui, lui aussi sera au Day 2 du tournoi du Golden Nugget avec un beau tapis. Allez petit !

reard

Vainqueur d'un bracelet il y a une petite semaine sur un 1 500$ pour plus de 384 000$, Christopher Frank (photo, à droite) a la position sur Alexandre Réard, mal en point avec 12 000 jetons. Ce n'est pas franchement mieux pour l'Allemand qui possède 14 000.

jonathan

Notre qualifié le mieux placé semble être Jonathan IeP0isson avec un tapis de 45 000. « Et encore j'étais monté à 65 000 ! » précise-t-il. « Tu sais à combien sera la moyenne en fin de journée ? » me demande-t-il. Aux alentours de 50 000 jetons, M'sieur. Autant dire que tu es très bien !

biechel

« Personnellement, je préfère avoir moins de jetons, ça me réussit mieux » sourit Rémy Biéchel. C'est pour ça que tu es passé de 34 000 à 15 000 ? « Une sombre histoire d'un 3-bet avec KQ où je trouve une top paire alors qu'on m'a piégé avec deux As » se marre le toujours très jovial Rémy.

guignol

Comme souvent, c'est vers Aurélien Guiglini qu'il faut se tourner pour voir une montagne de jetons. Déjà finaliste l'an passé à Las Vegas sur un tournoi de ce type (7ème/6761 du Crazy 888), Guignol est assis derrière un tapis de 95 000 jetons après avoir notamment éliminé un Texan avec une paire de Valets contre As-Dame. Comment tu fais Aurélien ? « C'est simple, quand ils ont une main, ils misent et quand ils checkent, c'est qu'ils n'ont rien. Assez facile le poker aux États-Unis ! » plaisante à moitié le chef de produit Winamax. Un peu moins de deux niveaux sont encore prévus avant un emballage général des jetons.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Surveiller les réponses de ce sujet
Répondre au sujet    Index des Forums -> Vegas Show - WSOP 2017

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
visit counter