Se connecter
S'inscrire





Vegas Show - WSOP 2017 - Juin - 20
Répondre au sujet    Index des Forums -> Vegas Show - WSOP 2017
Surveiller les réponses de ce sujet
Auteur Message
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 33855

MessagePosté le: 20/06/2017 19:10   Sujet du message: Vegas Show - WSOP 2017 - Juin - 20 Répondre en citant Signaler un Abus

Lundi 20 juin : Demandez le programme !

brasilia

11h (20h en France) - Event #39 : Super Turbo Bounty NLHE 1 000$ (Day 1)

La lecture du libellé de l'épreuve suffit à donner des sueurs froides. "Super Turbo", cela correspond en pratique à des niveaux de... 20 minutes, un record de durée pour un tournoi des Championnats du Monde ! IN before les râleurs qui pensent que les WSOP sont dénaturés (on ne leur donnera pas entièrement tort). Ajoutez-y un système de bounty prévoyant 300$ de récompense pour chaque joueur éliminé, et vous obtenez une boucherie en bonne et due forme qui, sur le papier, ne prévoit même pas de Day 2. Au menu : des tonnes de bad beats et quantité de coups à tapis entre des mains pas forcément premium. Forcément : les blindes vont augmenter après chaque tour de table, grosso modo. Du coup, hors de question de "late reg", d'autant que les inscriptions ne sont ouvertes que durant les deux premières heures (à ce moment-là, le tapis de départ ne représentera plus que dix BB !) A noter que cette épreuve est inédite au programme des WSOP : gageons qu'ils seront nombreux à vouloir la tester.

11h - Event #35 : Super Senior NLHE 1 000$ (Day 2)

Les papys font de la résistance ! Il reste 22 anciens qui n'ont pas dit leur dernier mot, parmi lesquels 21 Américains et 1 Canadien (il a vu de la lumière, il est rentré). Autant vous dire qu'on ne reconnait absolument personne, mais ce n'est pas une raison pour ne pas leur rendre hommage : Kerry Goldberg (1,15 million) entamera ce dernier jour avec une grosse longueur d'avance sur son premier poursuivant, Earl Hirakawa (728 000). Tous se battront pour drastiquement améliorer leur bankroll, grâce au chèque de 259 230$ promis au vainqueur. A noter la présence de Veronica Daly en troisième place au classement. Un premier bracelet féminin en 2017, c'est peut-être pour ce soir.

Midi - Event #37 : NLHE 1 000$ (Day 2)

Les 238 survivants sont déjà dans l'argent. En tête : un certain Chad Eveslage. Des Français en train de deep run ? Affirmatif : en 58e place, on retrouve Maxime Chillaud. Plus bas dans le classement, on a aussi repéré des joueurs ayant déjà fait un ou plusieurs ITM cet été :  Benoît Lam (161e) et Ludovic Moryousef (166e), mais aussi Albert Balayn (132e), Philippe Ktorza (174e), Damien Gayer (176e), Jean Fabre (206e) et l'ancien pro du Team Winamax Yann Del Rey (171e).

14h - Event #36 : NLHE 6-max 5 000$ (Day 3)

18 joueurs restants, deux Français qui s'accrochent, quelques stars au menu et 580 000 balles à aller chercher : le Day 3 de ce 5 000$ 6-max s'annonce plutôt très alléchant ! Dans le détail, cela veut dire que l'on va suivre de près le chip-leader, un certain Kenny Hallaert, November Nine Belge de son état, le jubilatoire Faraz Jaka, le déjà titré en 2017 James Obst, l'italo-allemand Giuseppe Pantaleo, ou encore Mike Leah. Les français sont représentés par le très connu Louis "labrik" Linard, et le très pas connu Dan Abouaf, que l'on croise sur un tournoi environ une fois tous les cinq ans. Le neveu de Jan Boubli a tout de même un fait d'armes sympathique à son actif : celui de la meilleure perf Française sur le Main Event 2006, cela date un peu. C'était le premier Main Event de l'auteur de ces lignes : Dan avait sauté en 103e place (parmi plus de 8700 joueurs, un record absolu sur l'épreuve reine des Championnats du Monde), autant dire que je m'étais un peu tourné les pouces sur le reste du tournoi, même si je garde un souvenir inoubliable de l'electrisante victoire de Jamie Gold quelques jours plus tard.

14h - Event #38: Limit Hold'em Championship 10 000$ (Day 2)

Gros buy-in + variante de spécialistes = petit field. La formule est encore une fois prouvée avec ce Limit Hold'em à 10K. Ils ne sont plus que 41 parmi les 120 partants à pouvoir encore prétendre au bracelet et au premier prix de 311 817 brouzoufs. En tête : un Ben Yu qui n'a pas eu le temps de fêter sa victoire sur le Deuce to Seven remporté la veille. Il y a aussi Daniel Negreanu, Phil Hellmuth, Joe McKeehen, JC Tran, Brock Parker, ce tankeur énervant de Martin Kabrhel, Jeff Lisandro, Sorel Mizzi, Shaun Deeb, bon je vais pas tous les citer sinon cela reviendrait à recopier le classement entier et ça, le site officiel des WSOP le fait très bien.

15h - Event #40 : Stud High-Low 1 500$ (Day 1)

Hors de question de jouer des flips en slip ici. Au lieu de ça, on va posément tenter de faire la meilleure et la pire main parmi un total de sept cartes distribuées, dont quatre sont visibles par vos adversaires, le tout en misant à enchères fixes.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Oak Island
Habitué
Habitué


Inscrit le: 10 Déc 2006
Messages: 218

MessagePosté le: 20/06/2017 20:07   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Benjo, ne peut-on pas considérer que Liv Boeree a été le premier bracelet féminin en début de mois, bien que ce soit en format "tag team" ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 756

MessagePosté le: 21/06/2017 00:55   Sujet du message: Un départ timide Répondre en citant Signaler un Abus

Un départ timide

Event #36 : No-Limit Hold'em 6-Handed 5 000$ (Day 3)
Une seule élimination à signaler après une première heure très tranquille

5K 6-max

Au lendemain d'une fin de Jour 2 agitée et enjouée, les 18 survivants de ce prestigieux "5K 6-max" sont revenus aujourd'hui au Rio avec de toutes autres intentions. Terminée la déconne entre amis et les cartes retournées, l'ambiance autour des trois dernières tables réunies dans un coin de la Brasilia Room est, du moins pour l'instant, beaucoup plus studieuse, voire pesante. L'enjeu aurait-il pris le dessus sur l'enjeu, pour reprendre une vieille maxime footbalistique ? Toujours est-il qu'après un peu plus d'une heure à brasser cartes et jetons, l'action n'est guère au rendez-vous. Pour preuve, une seule élimination est à déplorer, celle de Christopher Stats (18e, 24 799$), aux dépens de James Obst. L'Américain se voyait beau avec son brelan de Dames trouvé dès le flop, mais l'Australien est passé devant sur la rivière, grâce à une paire de 6 transformée en full.

Pantaleo - Linard

Pour autant, il ne fallait pas arriver en retard aujourd'hui au Rio. Contraint de se mettre en action très vite avec seulement 22 petites blindes devant lui, Louis Linard n'a même pas attendu que son voisin de droite Giuseppe Pantaleo ait fini de ranger ses jetons pour annoncer "tapis" après une ouverture d'un joueur en milieu de position, payée par l'Italo-Allemand. Non sans y avoir réfléchi de longues minutes, ce dernier finit par passer. Quelques autres resteal à tapis plus tard, labrik est parvenu à légèrement augmenter son capital, qui s'élève désormais autour des 400 000 pions. Mais avec des blindes 8 000/16 000, ante 2 000, le double finaliste Top Shark n'est pas encore complètement sorti de la zone rouge.

Dan Abouaf

Début de journée plus compliqué en revanche pour l'autre tricolore de ce field, Dan Abouaf. Après avoir dû lâcher quelques petits pots par ci, par là, celui qui avait réalisé un joli deep run sur le Main Event 2006 (oui, ça remonte un peu) a fait doubler Mohsin Virani, en perdant un flip avec une paire de 4 contre le K7 de l'Américain. Parti avec un peu plus d'un million, il plafonne désormais à 630 000.

James Obst
Le grand gagnant de ce début de journée, c'est lui, James Obst. Arrivé avec 585 000, il dépasse désormais le million de jetons.

Table 3 5K 6-max
Aucun Français autour de cette troisième table, mais tout de même un casting de rêve avec Kenny HallaertFaraz JakaMike Leah et Jonathan Jaffee.

Kenny Hallaert
Et pour l'heure, le plus actif, c'est lui, le November Nine belge en titre. Son statut de chipleader lui a notamment permis de multiplier les relances et surrelances préflop, comme pour mieux montrer qui était le patron.

Jonathan Jaffee
Avec moins de 200 000 jetons, la situation est beaucoup plus critique chez Jaffee, qui a fait doublé Leah, avant de se refaire légèrement la cerise contre Jaka.

Louis - Dan
Entre Français et a fortiori à trois tables restantes d'un tournoi aussi prestigieux, on se soutient, c'est bien normal.


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 756

MessagePosté le: 21/06/2017 03:00   Sujet du message: Labrik fondu Répondre en citant Signaler un Abus

Labrik fondu

Event #36 : No-Limit Hold'em 6-Handed 5 000$ (Day 3)
Fin de l'aventure en 13e place pour Louis Linard, qui remporte 24 799$

On le savait sur la corde raide depuis le départ de cette troisième journée, qu'il avait attaqué avec seulement 22 blindes. Louis Linard a finit par rendre les armes en 13e position de ce magnifique tournoi de 6-max à 5 000 dollars, non sans s'être battu bec et ongles pendant de longues heures. Revenu de la première pause avec sept petites blindes devant lui, labrik nous a même offert une jolie remontée, nourrissant aussi bien nos espoirs de finale que les siens.

Louis Linard DU
Quand tu es plutôt content du flop

Attendant patiemment que le croupier daigne lui donner deux cartes décentes pour risquer une fois de plus son tournoi. le Français a été servi, avec un A et un K, et s'est empressé de tout envoyer au milieu. En face, le Q8 de Christian Rudolph a dû s'avouer vaincu suite à un board, A7524.

Louis Linard

Remonté au dessus des 300 000 jetons - soit un peu plus de 15 blindes - Louis tente à nouveau sa chance quelques minutes plus tard sur la grosse blinde d'un Robert Kuhn, qui préfère décliner l'invitation. Mais sur la main suivante, alors que tout le monde a passé jusqu'à lui, c'est au tour de l'Américain de vouloir s'emparer de la blinde du Français. "I hate you!," lâche en souriant Louis qui finit quand même par payer. Bon choix, puisque l'ami Bob était en pleine (mauvaise) imitation de Doyle Brunson avec 102, et ne peut que constater les dégâts contre le QJ du Nordiste, après un board 76939 tout ce qu'il y a de plus anodin. "Je peux dormir maintenant," souffle alors Louis à son voisin de droite, tandis qu'il dépasse la barre des 500 000 pions.

Robert Kuhn

Sauf que Robert (photo) ne comptait pas en rester là. Une orbite plus tard, il relance à 55 000 depuis sa SB, et voit Louis annoncer "tapis" pour un total de 643 000. Il faut bien trois minutes à l'Américain pour faire le choix douteux de payer avec J10. Il se retrouve en flip contre la paire de 6 du Français, et trouve un Valet et un 10 dès le flop pour passer devant.

Sauvé des eaux tant de fois aujourd'hui comme hier, Louis doit cette fois s'incliner, non sans nous avoir fait vibrer, nous et ses nombreux railbirds passés l'encourager durant la journée, Antoine Saout et Aurélie Quelain en tête. Face aux très nombreuses têtes d'affiche qui s'étaient donnés rendez-vous sur cette épreuve, le finaliste Top Shark a une fois de plus prouvé son talent, et remporte 24 799 dollars pour sa treizième place.

Virani - Abouaf
Quand tu n'es pas trop content du flop

Entretemps, Dan Abouaf s'est offert une petite bouffée d'air frais. Quelques minutes après l'avoir fait doubler, celui qui est désormais le dernier Français du field s'est emparé des derniers 200 000 jetons de Mohsin Virani, son As-Roi se permettant même de flopper la quinte max contre le As-8 de l'Américain. Remonté aux alentours des 850 000, Dan n'a pas franchement tiré la table la plus facile au redraw à douze, puisqu'il devra en découdre avec trois des joueurs les plus dangereux encore en course, James ObstKenny Hallaert et Faraz Jaka. "C'est très difficile," nous a-t-il avoué avant de prendre sa place, et on veut bien le croire.

Table Dan Abouaf
Bonne chance Dan !

Mike Leah
Grosse journée pour Mike Leah, 17e de ce tournoi (24 799$)... tout en terminant 105e du 1 000 dollars qui se jouait juste à côté (2 182$) !

Giuseppe Pantaleo
Giuseppe Pantaleo a pris la porte en 15e place (24 799$)


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 756

MessagePosté le: 21/06/2017 04:20   Sujet du message: Trois Français dans le Top 60 Répondre en citant Signaler un Abus

Trois Français dans le Top 60

Event #37 : No-Limit Hold'em 1 000$ (Day 2)
Philippe Ktorza, Yann Del Rey et Benoît Lam peuvent encore rêver au bracelet

Pendant que le tournoi de 6-max à 5 000 dollars attirait toute notre attention, un autre coin de la Brasilia Room était occupé par un second tournoi de No-Limit Hold'em, à 1 000 dollars et en fullring. Et sur les neuf Français engagés sur cette deuxième journée parmi les 238 survivants, trois étaient encore en course lors de mon passage juste avant le dinner break. Évacuons d'emblée les mauvaises nouvelles, à savoir les éliminations de Christophe Gabriel (245e, 1 577$), Jean Fabre (211e, 1 678$), Ludovic Moryousef (195e, 1 808$), Albert Balayn (119e, 2 182$), Damien Gayer (116e, 2 182$) et Maxime Chilaud (78e, 3 171$), pour nous concentrer sur ceux qui ont encore des jetons devant eux.

Yann Del Rey

Le premier que je retrouve à table est un joueur bien connu chez Winamax, en sa qualité de vainqueur de la Top Shark Academy 2013, Yann Del Rey. "C'est un vrai rollercoaster aujourd'hui, explique DaProd. J'ai commencé à 20 000, grimpé à 80 000, tombé à 12 000, remonté à 80 000, redescendu... et là j'ai à nouveau 80 000." Sur des blindes 2 000/4 000, cela nous donne donc 20BB à faire fructifier. "C'est dommage, plus tôt j'ai perdu un gros flip avec deux Dames contre As-Roi. Mais bon, derrière je suis remonté avec deux Dames contre une paire de 9. Le niveau est quand même assez moyen, lâche-t-il avant de conclure. J'ai le Day 2 d'un tournoi au Planet Hollywood demain avec un énorme stack ! Je sais vraiment pas ce que je vais faire." C'est ce qui s'appelle un problème de riche ça, monsieur.

Philippe Ktorza

Non loin de là, Philippe Ktorza affiche lui aussi sa sérénité. Il faut dire qu'il était également parti avec un petit tapis, guère supérieur à 20 000. "Je suis rapidement monté à 120 000, détaille-t-il, grâce à une paire d'As et un coup avec As-Roi où j'envoie trois barrels pour me faire payer par un mec qui avait Roi-Dame. Je l'avais un peu chauffé avant en parlant français, je crois qu'il s'est énervé." Stabilisé autour des 90 000, pour une moyenne fixée à 168 000, Philippe va maintenant pouvoir profiter d'une pause dîner d'une heure bien méritée. "J'en avais marre de voir des merguez, je vais aller me faire des sushis." Eh bien, bon appétit !

Benoît Lam

Enfin, du côté de Benoît Lam, on a pas beaucoup de jetons, mais on a le sourire. Comme d'habitude en fait. "Je suis short stack, mais ça fait deux jours que ça dure !, explique celui qui est bien plus habitué aux tables de cash game que de tournoi. C'est mon jeu de jouer avec 15 blindes, plaisante-t-il du haut de ses quelques 60 000 pions. Mais Top 60, c'est bon ça !" Sur 2 020 joueurs au départ, c'est vrai que la perf' est déjà belle. Mais elle le serait encore plus en allant chercher le bracelet et les 292 880 dollars à la gagne. Même si pour ça, il faudra attendre demain. En l'état, au retour de la pause dîner, il restera encore 4 heures et 30 minutes de combat avant de pouvoir placer quelques jetons dans un sac. En espérant qu'au moins un de nos Frenchies y parviendra.

Michael Gathy
Dans la foulée de son élimination sur le 5K 6-max qu'il avait remporté l'an dernier, Michael Gathy a foncé sur cette petite boucherie. Bien lui en a pris puisqu'il est encore en piste avec un stack qui le place dans le peloton de tête.

Chipleader
Voilà qui ressemble fort un à tapis de chipleader, monsieur Chad Eveslage.

Luck
Nul doute qu'il en a fallu pour arriver jusque-là, et qu'il en faudra encore pour aller jusqu'au bout.

Hippie chic
Hippie's not dead


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 756

MessagePosté le: 21/06/2017 05:45   Sujet du message: Une dernière table sans Dan Répondre en citant Signaler un Abus

Une dernière table sans Dan

Event #36 : No-Limit Hold'em 6-Handed 5 000$ (Day 3)
Dan Abouaf éliminé en onzième place (32 105$)
Faraz Jaka chipleader d'une finale très ouverte

Dan Abouaf

C'est avec violence que s'est achevé la copie pourtant presque parfaite de Dan Abouaf sur ce tournoi. Dans la foulée de l'élimination de Louis Linard, le dernier des tricolores a décidé de placer un 3-bet derrière une ouverture de Faraz Jaka. La parole revient à l'Américain qui finit par annoncer "all-in" et se fait snap call par le Français qui retourne la meilleur main de départ au Hold'em, deux As. Avec deux Rois, Jaka est en danger et ne trouve aucune aide sur un flop 6410 et un turn 2... jusqu'à ce qu'un cruel K fasse irruption sur la rivière pour anéantir les ultimes espoirs de Dan. Dernier Français en lice il y a onze ans sur le Main Event, Dan Abouaf marque cette fois ce 5K 6-max de son empreinte. Ce qui constitue seulement sa deuxième place payée sur un tournoi WSOP lui rapporte la jolie somme de 32 105 dollars. Mais on ne serait pas surpris que cette dernière main lui reste un bon moment en travers de la gorge.

Dernière Table 5K 6-max

À la sortie du Français succédèrent les éliminations de Robert Kuhn (10e), Jacob Haller (9e, 42 512$ chacun), Garrett Greer (8e, 57 550$), puis James Obst (7e, 57 550$). Si l'Australien ne décrochera pas de deuxième bracelet sur cette épreuve après son sacre sur le Championship de Razz il y a quelques jours, il marque de nouveaux précieux points dans la course à la première du classement Player of the Year.

Faraz Jaka

De quoi constituer une finale de rêve, avec au casting Faraz Jaka (photo) dans la peau du chipleader, le November Nine belge Kenny Hallaert, l'habitué des Highrollers de l'Aria (trois victoires à son palmarès) et détenteur d'un bracelet en PLO obtenu l'an dernier Sam Soverel, ou encore le vainqueur du Deepstack du Venetian sur lequel Ludovic Riehl a fait huitième, le Russe Nadar Kakhmazov.

Tout ce beau monde se retrouvera donc demain mercredi à partir de 14 heures, sous les feux de la rampe du vaisseau ESPN. À la clé, un beau bracelet qui brille bien sûr, mais aussi un chèque colossal de 580 338 dollars.

Les six derniers prétendants au titre

Kenny Hallaert

1/ Kenny Hallaert 2 960 000 (74 BB)
2/ Christian Rudolph 1 305 000 (32 BB)
3/ Nadar Kakhmazov 2 925 000 (73 BB)
4/ Sam Soverel 2 200 000 (55 BB)
5/ Faraz Jaka 3 150 000 (78 BB)
6/ Chris Hunichen 1 860 000 (46 BB)

Échelle des gains

Vainqueur : 580 338$
Runner-up : 358 677$
3e : 238 855$
4e : 162 257$
5e : 112 484$
6e : 79 611$


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
veunstyle72
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 20 Mai 2016
Messages: 4

MessagePosté le: 21/06/2017 08:25   Sujet du message: Ktorza et Lam s'accrochent Répondre en citant Signaler un Abus

Ktorza et Lam s'accrochent

Event #37 : No-Limit Hold'em 1 000$ (Day 2)
Phillippe Ktorza et Benoit Lam ne sont plus très loin de l'exploit !

ktorza lam

La journée est bientôt terminé sur ce petit tournoi à 1 000$... et deux Français rêvent encore de rejoindre Fabrice Soulier et ElkY au rang de finalistes WSOP 2017, il s'agit de Philippe Ktorza et Benoit Lam. Pour cela, ils vont devoir encore s'accrocher un tout petit peu, puisque les joueurs rangeront leurs jetons lors du prochain niveau seulement, et ce n'est pas la grande joie niveau jetons.

"Ecoute, j'ai 12 blindes, c'est peu, mais on sait jouer avec ça", me confiait un Philippe Ktorza qui en a vu d'autres croyez moi. Si beaucoup de joueurs s'enverraient en l'air avec un tel stack, ce n'est pas le cas de Philippe : "Tout à l'heure, un mec fait tapis 150 000 et son voisin qui avait 300 000 le paye avec Roi-Dix ! Ils sont complètement fous les mecs !"

Dieu merci, ce n'est pas notre bon Philippe Ktorza national qui nous ferait une bétise pareil, lui qui dispute cette fin de journée avec Benoit Lam juste à sa droite : "Non, on ne s'est pas vraiment joué. En même temps, avec aussi peu de jetons, ce n'est pas évident non plus."

Dans ce field, on notera également la présence du Belge Michael Gathy qui, on le sait, adore ces petites boucheries. Pour le moment tout va bien. Objectif pour lui : décrocher une 4e bague WSOP et devenir ainsi le Belge le plus titré sur les WSOP. Une stat qui, j'en suir, motiverais encore plus que jamais notre Davidi Kitai !

gathy

Michael Gathy est en train de réaliser que cette 4e breloque irait parfaitement sur ce poignet

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
veunstyle72
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 20 Mai 2016
Messages: 4

MessagePosté le: 21/06/2017 10:10   Sujet du message: Le back to back d'une vie Répondre en citant Signaler un Abus

Le back to back d'une vie

Event #35 : Super Senior NLHE 1 000$ (Day 2)
James Moore conserve son titre en s'imposant une seconde année de suite !

james moore

Les miracles arrivent à ce jeu, quand on vous le dit ! James Moore a réussi un improbable "back-to-back", en remportant le senior Event, un an après avoir déjà soulevé le bracelet sur cette même épreuve ! 

Pour cet exploit, ce radiologue de Philadelphie empoche 259 230$ après avoir déjà encaissé 230 626$ l'an passé. En 2016, il avait du battre 1475 adversaires, cette année, il s'en est offert un peu plus, 1719, et au final, l'histoire se termine de la même façon : c'est bien lui qui repart avec le bracelet champion WSOP, le second de sa carrière donc. 

Parti derrière en jetons lors du tête à tête final, face à Kerry Goldberg, Moore a su être patient, pour revenir petit à petit à jeu : "La confiance m'a gagné quand je suis revenu à égalité. J'ai travaillé mon jeu depuis l'an passé, et je savais que je pouvais le faire."

James Moore n'a pas menti et finit par sortir avec les honneurs. Rendez-vous l'an prochain pour un triplé historique ? Oh mais attendez, il vient déjà de marquer l'histoire ! 

backtobacksenior

Quand tu as enfin trouvé ton tournoi fétiche

Kerry Goldberg

Kerry Goldberg, runner up, est comme tout le monde, il a simplement du s'inclincer face au run infernal de James Moore

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
veunstyle72
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 20 Mai 2016
Messages: 4

MessagePosté le: 21/06/2017 11:25   Sujet du message: Benoit Lam poursuivra sa route seul Répondre en citant Signaler un Abus

Benoit Lam poursuivra sa route seul

Event #37 : No-Limit Hold'em 1 000$ (Day 2)
Ktorza s'incline 25e, tandis que Benoit Lam se qualifie pour le jour 3

benoit lam

"J'apprends en m'amusant", me glissait hier Benoit Lam, lors du jour 1 de ce tournoi à 1 000$. Oui, et bien on dirait qu'il apprend vite et bien ce monsieur : alors qu'ils sont 20 à avoir rangé des jetons dans un sac, Benoit Lam fait partie du casting final de ce tournoi qui offrira 292 880$ à son futur vainqueur. Avec 280 000 jetons pour le day 3, Benoit n'est pas forcément le favori ultime, mais il a le mérite d'être encore là... ce qui n'est plus le cas de Philippe Ktorza, éliminé 25e pour 9 209$. 

Le runner up du WPT World Championship 2012 a tenté de resteal avec A9 et une toute petite dizaine de blindes. Mais son adversaire a call avec AQ et a immédiatement trouvé les nuts sur un flop KTJ. Premier tournoi et premier gros deeprun, Philippe Ktorza n'est pas venu jusqu'à Vegas pour profiter des 41°C extérieur la journée on dirait, et c'est tant mieux comme ça, on veut du Frenchy motivé sur ces WSOP ! 

Pour Benoit Lam, le plus dur reste à faire demain : remonter un stack d'abord (les blindes sont à 6 000/12 000, ce qui lui offrira 23 blindes), puis tenter de s'insérer discrètement mais surement sur l'ultime table de cet event. Lam devra composer avec un Hollandais en possession de pas mal de jetons, Joep Raemaekers, mais aussi et surtout un bon paquet de joueurs avec un tapis équivalent au sien. Vous comprenez ou je veux en venir ? Tout peut encore arriver pour Benoit Lam, et surtout de bonnes choses ! 

La table de Benoit Lam au day 3

Siège 2 - Li Fu : 282,000 
Siège 3 - Joep Raemaekers : 890,000 
Siège 5 - Daniel Deveau : 458,000
Siège 6 - Shaun Davis : 535,000
Siège 7 - Allan Bieler ; 240,000
Siège 8 - Jeff Blenkarn : 203,000 
Siège 9 - Benoit Lam : 280,000

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Surveiller les réponses de ce sujet
Répondre au sujet    Index des Forums -> Vegas Show - WSOP 2017

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
visit counter