Se connecter
S'inscrire





Vegas Show - WSOP 2017 - Juillet - 6
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index des Forums -> [ARCHIVE] Vegas Show - WSOP 2017
Surveiller les réponses de ce sujet 1, 2  Suivante
Aller à la page :
Auteur Message
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 33874

MessagePosté le: 06/07/2017 17:15   Sujet du message: Vegas Show - WSOP 2017 - Juillet - 6 Répondre en citant Signaler un Abus

Jeudi 6 juillet : demandez le programme !

Croupiers

11h : Event #68 - NLHE 3 000$ (Day 1)

La dernière épreuve de No-Limit Hold'em ouverte à tous organisée avant le Main Event devrait rameuter au moins deux types de joueurs : ceux qui jouent leur ultime tournoi de ce type avant un Big One qu'ils ne peuvent pas s'offrir (sauf perf' de dernière minute), et ceux qui attaquent sur le tard leur WSOP, se servant de cet Event comme d'un échauffement grandeur nature. On ne vous cache pas que notre intérêt pour ce Jour 1 risque d'être limité.

Midi : Event #66 - NLHE 1 500$ (Day 2)

Quelques frenchies se sont extirpés du Day 1 et sont parmi les 308 survivants (sur 1 956 entrants). Nous sommes aux portes de l'argent puisque 294 d'entre eux seront payés. L'event a attiré beaucoup de monde, on se battra pour 428 423 $ et un bracelet. Alexandre Réard mène les troupes françaises avec 76 800 jetons (50e au classement), devant Bruno "Kool Shen" Lopes, compté à 42 300. Jonathan Therme, Bertrand "Elky" Grospellier, Martial Blangenwitsch et Joseph Teanotoga seront également de la partie. Tout ce beau monde est emmené par Tommy Tran, qui a solidement terminé la journée avec 187 100 jetons.

14h : Event #62 - The Poker Players Championship 50 000$ (Day 5 : Table finale)

Negreanu
Pas de doublé pour Matt Ashton. Le vainqueur de l'édition 2013 du Player Championship s'est incliné en huitième position pour 164 286 $. Il a fallu quelques interminables heures pour clôre cette journée, sur l'élimination de Shaun Deeb en septième place pour le même prix. Nous retrouverons donc nos six finalistes prêts à en découdre dans toutes les variantes de ce tournoi prestigieux. Avec 1 395 767 $ promis au vainqueur, ainsi que la gloire du bracelet le plus prisé du festival (en tout cas par Alexandre Luneau), la partie risque d'être haletante. D'ailleurs le casting est plutôt rêvé, jugez plutôt :

Daniel Negreanu 5 930 000
Isaac Haxton 5 205 000
Elior Sion 4 750 000
Johannes Becker 4 560 000
Ivo Donev 2 990 000
Paul Volpe 1 570 000

C'est bien Daniel Negreanu qui mène la danse pour cette superbe table finale. De quoi attirer les fans dans le rail et nous promettre un Vlog d'exception du Canadien. Surtout quand on se rappelle qu'à 20 joueurs restants, Daniel était très short et qu'il n'est pas passé loin de la sortie.

14h : Event #67 - Pot-Limit Omaha High-Roller 25 000$ (Day 2)

Sylvain Loosli

Ils furent 187 à s'acquitter de la coquette somme d'entrée sur ce High-Roller, le plus cher des tournois à quatre cartes des WSOP. N'en restent pour l'instant que 103, mais il sera encore possible de s'inscrire pendant l'après-midi de ce Day 2. Sylvain Loosli est toujours en course avec 240 000 jetons sur les 125 000 de départ, mais Davidi Kitai nous a quitté sur une horreur en 131e position. Tout comme David Benyamine, d'ailleurs, un des premiers éliminés de la journée. Iraj Parvizi est pour l'instant le mieux placé pour prétendre au bracelet, et, faute de clôture des inscriptions, on ne peut annoncer combien rapportera la première place. Mais le tournoi comptabilise déjà plus d'entrées que l'édition de l'an passé qui avait permis à Jens Kyllönen de s'enrichir de 1 127 035 $.

15h : Event #69 - Razz 1 500$ (Day 1)

En voilà un jeu fun, où il s'agit, rappelons-le, de construire le pire jeu possible à partir des sept cartes que le croupier nous donne, à raison de trois cachées et quatre dévoilées. On risque de voir plusieurs centaines de joueurs tenter leur chance sur la dernière épreuve au programme dédiée à cette variante. Alex Luneau sera-t-il de la partie, ou privilégiera-t-il le tournoi Championship de Stud à 10,000$ qui démarre le lendemain ? Réponse dans ces colonnes en cours de journée.

Mini WSOP : de deux à sept cartes

Bandeau Mini WSOP

Notre réplique à l'échelle 1/100e des Championnats du Monde de Poker tente le grand écart ce soir, avec une épreuve de Hold'em à 30 euros tout ce qu'il y a de plus classique et un tournoi de Razz à 15 euros où les plus mauvais jeux seront récompensés. Rendez-vous, comme d'habitude, à 20 heures, pour tenter de décrocher votre propre bracelet depuis chez vous.

Multiplex Vegas : la radio en direct des WSOP !

Multiplex Vegas

Nos animateurs seront en place dès 19 heures pour revenir notamment en long, en large, et en travers sur la belle troisième place de l'ami Victor Choupeaux sur l'épreuve à 1 500 dollars mélangeant No-Limit Hold'em et Pot-Limit Omaha. Nous préparerons également le terrain en vue de la finale du Poker Players Championship et du Day 2 de Highroller de PLO.

En parallèle de l'émission, le Challenge Multiplex Vegas continue. Participez au tournoi à deux euros de buy-in et tentez de vous qualifier pour la grande Finale : il y a 4 000 € de dotation garantie à se partager et un voyage pour deux personnes à Las Vegas promis à son vainqueur !

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 33874

MessagePosté le: 07/07/2017 00:10   Sujet du message: Multiplex Vegas #5 avec Estelle Denis et Ivan Deyra Répondre en citant Signaler un Abus

Multiplex Vegas #5 avec Estelle Denis et Ivan Deyra

Organisée la veille, soirée officielle des qualifiés Winamax organisée sur le toit du casino Palms en a laissé plus d'un sur le carreau. Mais l'équipe du Multiplex Poker en a vu d'autres, et c'est à l'heure que nos animateurs débutent l'émission depuis l'épicentre des World Series of Poker (même si, "on ne va pas vous le cacher, on n'est pas très en forme", dixit Jay Pee). Quelques heures après avoir enflammé la piste de danse du Ghost Bar, Ivan Deyra fait le bilan de son premier Vegas en tant que membre du Team Winamax, et révèle pourquoi il préfère s'inscrire tard au Main Event, contrairement à la majorité des pros. Estelle Denis, elle, vient d'arriver dans la Ville du Vice : quelques mois après son passage dans la Saison 3 des Winamax Live Sessions, elle participera au Ladies Event et au Main Event aux couleurs de Wina.

Au micro : Jay Pee & Flegmatic
Régie : Etienne

Retrouvez le Multiplex Poker spécial Vegas tous les soirs dès 19h (heure française) et participez au Challenge Multiplex réservé aux auditeurs : un voyage à Vegas pour deux à gagner !

Les archives du Multiplex sont disponibles sur notre chaîne Soundcloud officielle

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 33874

MessagePosté le: 07/07/2017 00:25   Sujet du message: Paul Volpe, premier sortant de la finale du PPC 50K$ Répondre en citant Signaler un Abus

Paul Volpe, premier sortant de la finale du PPC 50K$

Event #62 - Poker Players Championship 50 000$ (Day 5 : Table finale)

Paul Volpe
"Oh non, pas toi, Paul !" En apprenant l'identité du premier joueur éliminé en finale du Poker Players Championship, mon confrère Flegmatic fait grise mine : le légendaire grinder online Paul Volpe (plus de 4 millions de dollars sur Internet, 6 millions en live) a quitté le podium le plus prestigieux de l'été en sixième position.

La logique est somme toute respectée : l'américain possédait le plus petit tapis à l'entame de la dernière table trois-quarts d'heure plus tôt, et c'est sur un coup de Deuce to Seven qu'il a joué son dernier coup, ne parvenant pas à montrer mieux que le 7-6-5-4-2 Elior Sion au showdown. Volpe manque un troisième bracelet, mais améliore son score de 2016 sur le PPC : l'an passé, il s'était incliné en 11ème place.

Après 100 minutes de jeu, la première pause de la finale est en cours : Daniel Negreanu a perdu son chip-lead au profit d'Isaac Haxton, tandis que Johannes Becker pointe désormais en seconde position.

Comment se jinx en direct devant 436 000 followers :


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 787

MessagePosté le: 07/07/2017 00:30   Sujet du message: Kool Shen ouvre son compteur Répondre en citant Signaler un Abus

Kool Shen ouvre son compteur

Event #66 - NLHE 1 500$ (Day 2)
Première place payée cette année à Vegas pour Bruno Lopes

Kool Shen

Arrivé sur le tard cet été à Sin City en raison d'un long tournage en ThaïlandeKool Shen n'a eu besoin d'attendre que son deuxième tournoi WSOP pour réaliser son premier cash. Après une épreuve à 5 000 dollars il y a quelques jours qui a malheureusement tourné court, Bruno s'est engagé sur cet Event à buy-in friendly hier, pendant que nos regards étaient tournés vers le deep run de Victor Choupeaux. Après une bulle expédiée en un clin d'oeil, le voilà d'ores et déjà assuré d'un min-cash de 2 248 dollars, tout en gardant un oeil sur les 428 423 dollars à la gagne.

La Brasilia Room étant toujours en travaux et la Miranda visiblement délaissée, il nous a fallu, une fois n'est pas coutume, prendre la direction de la Pavilion pour trouver trace de notre KS national. Arrivé avec 42 300 jetons ce midi, soit 35 blindes, le meilleur joueur/rappeur de la planète n'a pas pris un départ idéal sur cette deuxième journée. "C'est vraiment pas top, je ne touche pas de jeu," souffle-t-il avant de quitter l'espace de tournoi pour la première pause de la journée, avec un tapis descendu aux alentours des 25 000.

Sur la dernière main avant le break, je l'ai notamment vu ouvrir à 4 500 UTG+1 et se faire payer par le joueur au bouton. Sur un continuation bet à 3 300 de notre Pro sur un flop Q92, celui-ci décide de check/raise pour l'intégralité du tapis de Bruno. "Garde tes jetons, tu joueras d'autres mains plus tard," lui lâche son adversaire, avant que Kool Shen ne s'exécute. "Petit garnement," a pesté ce dernier dans un langage un tantinet plus fleuri. Un bon bol d'air (chaud) à l'extérieur du Rio ne pourra pas lui faire de mal.

EDIT : Pendant que nous écrivions ces lignes, Bruno a pris la porte en 168e position, pour un gain de 2 915 dollars.

Quoss - Hallaert - Monnette - Reard

Alexandre Reard n'a pas tiré le seat draw le plus facile de ce Day 2, avec Fabian Quoss en face de lui, ainsi que Kenny Hallaert et un certain John Monnette à sa droite. "Il n'est pas connu lui ? Sa tête me dit quelque chose," me demande Alex en désignant l'Américain. Non, si peu, après tout il ne compte que trois bracelets au poignet, dont un décroché cette année, en plus d'une finale signée hier sur un tournoi à 1 000 balles. Tiens, le voilà d'ailleurs qui élimine Quoss avec une paire d'As gagnante à tapis préflop contre As-Roi. Heureusement pour le Parisien, sa table fait partie des prochaines à casser. Même si, connaissant le lascar, qui plus est avec 90 000 jetons devant lui, il ne doit pas avoir peur de grand monde sur ce tournoi.

Joseph Teanotoga

Joseph Teanotoga assis à la place qui était celle de Jonathan Therme ce midi, voilà qui ne peut vouloir dire que deux choses. Tout d'abord que le Bordelais a rendu les armes prématurément aujourd'hui (269e, 2 352$), mais aussi que le Tahitien, parti avec sept petites blindes, est toujours en vie. Je l'ai notamment vu placer un squeeze à tapis sans être payé. La route est encore longue pour celui qui a signé deux min-cash jusqu'à maintenant sur ces WSOP. À noter également la sortie d'un deuxième joueur français, Martial Blangenwitsch, éliminé en 215e place (2 494$).

ElkY
Tout roule pour ElkY en ce début de journée, passé de 20 000 à 50 000 pions en deux heures.

Ben Yu
En embuscade dans la course au classement Player of the YearBen Yu atteint pour la dixième fois les places payées cet été, deux jours après sa neuvième place sur le Crazy 888.

John Racener
Actuel deuxième de ce même classement, John Racener pourrait prendre une belle option en cas de deep run.

Pablo Mariz
Runner-up du tournoi par équipes à 1 000 dollars, vainqueur du Millionaire Maker, et demi-finaliste du Crazy 888, Pablo Mariz connaît la formule pour perfer sur ces petites boucheries.

Mustapha Kanit
Décision compliquée sur la rivière pour Mustapha Kanit, dont le tapis de 116 500 en début de journée a depuis pris un sérieux coup de plomb dans l'aile.

Sam Grafton
In dans tout ou presque depuis le lancement des WSOP, le Britannique Sam Grafton et sa bonhomie légendaire sont encore en course.

Carré Valets
Un Valet qui en trouve tout de suite trois autres : voilà ce qui s'appelle un joli flop. Cerise sur le gâteau, l'adversaire de ce petit veinard l'a suivi au bout du monde avec... K10.


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
chubaking
Hall of Fame
Hall of Fame


Inscrit le: 21 Avr 2007
Messages: 8000

MessagePosté le: 07/07/2017 01:29   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

ca mérite des félicitations pour les coverages tjrs aussi bon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Voir son Blog Envoyer un message privé
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 33874

MessagePosté le: 07/07/2017 01:40   Sujet du message: Winamax fait la teuf à Vegas Répondre en citant Signaler un Abus

Winamax fait la teuf à Vegas

C'est désormais une tradition bien ancrée au calendrier des World Series of Poker, à l'orée du Main Event : la soirée officielle Winamax ! L'occasion de réunir sur la même piste de danse le Team Pro, les qualifiés, de plus en plus nombreux chaque année (KING5, clubs, satellites), le staff, les regulars de nos tables, et quelques têtes connues du poker français.

Soyons honnêtes : comme chaque année, la décence nous oblige à ne pas publier TOUTES les photos de ce joyeux évènement, afin de preserver la dignité de certains des participants ayant enflammé la piste de dance du Ghost Bar, sur le toit du casino Palms. Je ne savais pas que [censuré] dansait aussi bien le twerk, on a bien fait de le recruter au sein du Team !

Soirée Winamax
MIK22, Maxime Chilaud et JP Bet en pleine préparation pour le Main Event

Soirée Winamax
Membre de l'équipe demi-finaliste du KING5 "B4", Anthony et sa compagne profitent de la vue depuis le 55e étage

Soirée Winamax
Premier séjour à Vegas pour Drieu (à gauche), demi-finaliste du WPO Dublin en 2015, avec Aladin Reskallah, Alexandre Luneau, et un Matthew Ashton se consolant de son élimination en huitième place du Poker Players Championship à 50,000 dollars


Soirée Winamax
Ivan Deyra en compagnie des qualifiés Jalil (à gauche) et Youri de Poitiers (à droite)


Soirée Winamax
Polly Morrison est moins forte pour cadrer une photo que organiser des soirées à Vegas. Chacun sa spécialité !

Soirée Winamax
Polly, on t'a mis du LSD dans ton verre ou quoi ?

Soirée Winamax
Veunstyle s'est pointé avec sa faux invisible, et a passé la soirée à couper du blé qui n'existe pas

Soirée Winamax
Toujours serviable, MIK22 indique la direction du strip-club le plus proche, afin de préparer l'after

Soirée Winamax
Flegmatic tente de faire le mec sympa en distribuant des bières à tout va, mais il en a déjà bu la moitié. Escroc !

Soirée Winamax
Oui, des mecs ont fait des lunettes avec leurs doigts au cours de la soirée. Rassurez-vous : ils ont été virés séance tenante.

Soirée Winamax
Coach Matheu et Jay Pee : les chauves qui sourent

Soirée Winamax
Moins de deux heures après sa troisième place sur l'épreuve Mix, Victor Choupeaux se faisait attaquer par un Alien, et tout le monde s'en foutait. Destin tragique.

Soirée Winamax
Vainqueur du Sunday Surprise du WPO Dublin 2015, Xavier El Fassy raconte à Guillaume Diaz la blague du  trapéziste manchot du Cirque du Soleil. Hilarant !

Soirée Winamax
Jalil tente de battre le record de photos prises avec leTeam Pro, en compagnie d'Aladin et de Romain, qui a acheté son buy-in pour le Monster Stack à l'aide de ses Miles Winamax

Soirée Winamax
Non, on est n'est pas bourrés, on est juste contents ! Bon, OK on est un peu bourrés quand même.

Soirée Winamax
Polly Morisson (à droite) s'occupe bien de ses invités. Son atout secret : elle est bourrée après une demi-Corona, du coup elle rentre vite dans l'ambiance.

Soirée Winamax
Attention Jay Pee : attaque de confettis géants !

Soirée Winamax
La vue sur le Strip est plutôt sympa...

Soirée Winamax
Et les shots encre plus.

Soirée Winamax
Si si, je te jure, y'avait des meufs à cette soirée.

Soirée Winamax
"Qui c'est qui a fait troisième d'un tournoi WSOP ?" "Moi, moi !"

Soirée Winamax
Deux heures du matin, cela fait longtemps que les chevaux sont lâchés

Soirée Winamax
Labrik a pécho

Soirée Winamax
Anthony Picault et Benjo : les anciens combattants de Vegas

Soirée Winamax
Tapis Volant, l'un des français les plus performants à Vegas cet été, en compagnie de Rodolphe (à droite) et de son +1 (on a oublié son prénom, on était bourrés)

Soirée Winamax
Antonin Teisseire, Davidi Kitai : quatre bracelets à eux deux, cela fait un coach heureux

Soirée Winamax
Parmi la liste des trucs qu'il est interdit d'apporter au Ghost Bar : chewing-gum, gouttes pour les yeux, vitamines, médicaments, bobons, perruques, costumes, et même cigarettes electroniques. "Land of freedom", qu'ils disent.


 

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Gora Pizz
Vétéran
Vétéran


Inscrit le: 08 Avr 2014
Messages: 3264

MessagePosté le: 07/07/2017 01:56   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Ahah, y'a le troll des Expresso mdr. Laughing
_________________
Mogollón de gente vive trístemente
Y van a morir democráticamente
Y yo y yo
Y yo no quiero callarme
La moral prohíbe que nadie proteste
Ellos dicen mierda y nosotros amén
Amén amén
Amén a menudo llueve
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Voir son Blog Envoyer un message privé
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 33874

MessagePosté le: 07/07/2017 02:20   Sujet du message: Un jinx historique Répondre en citant Signaler un Abus

Un jinx historique

Trois heures après avoir tweeté à l'avance sa victoire, le chip-leader Daniel Negreanu est éliminé en cinquième place
Event #62 - Poker Players Championship 50 000$ (Day 5 : Table finale)

 




On a beau être le joueur de poker le plus titré de l'histoire, on tombe parfois dans des panneaux gros comme une maison. Tout de même : on aurait pu croire qu'avec 33 millions de dollars de gains de carrière en vingt ans, six bracelets WSOP et deux titres WPT, Daniel Negreanu éviterait cet écueil grossier qu'est le jinx, ce terme anglophone désignant les superstitions associées au milieu des sports de compétition.

C'est une chose certaine : en annonçant à l'avance, via Twitter, sa victoire sur le Poker Players Championship à 50,000 dollars, Daniel Negreanu se condamnait de facto à une élimination rapide, les Dieux du gambling n'étant guère cléments avec les joueurs un peu trop sûrs de leur chance et de leur talent.

Daniel Negreanu
Cela n'a pas loupé : chip-leader à l'entame de la finale, le canadien n'aura tenu que deux petits niveaux sur le podium, perdant rapidement son avance suite à une succession de showdowns ratés contre plus ou moins tous ses adversaires à table. Negreanu jouera son dernier coup sur une main de Pot-Limit Omaha : un tirage couleur pas max et une quinte ventrale qui n'iront nulle part face à la paire d'As et au flush draw max de l'autrichien Ivo Donev.

Superstitions idiotes mises à part, la déception doit être grande du côté de la super star Daniel Negreanu, assurément le grand favori de cette finale auprès du public : "Kid Poker" fut l'un des pros ayant contribué à l'élaboration de ce tournoi en 2006, et c'est la première fois qu'il y atteignait la table finale, après une 12e place en 2016 et une 13e place en 2008. Son dixième ITM de l'été en 27 épreuves WSOP (un taux enviable comprenant quatre finales et une place de runner-up) lui rapporte 300 852 dollars.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 787

MessagePosté le: 07/07/2017 03:45   Sujet du message: Sylvain Loosli prend son temps Répondre en citant Signaler un Abus

Sylvain Loosli prend son temps

Event #67 - Pot-Limit Omaha High-Roller 25 000$ (Day 2)

L'heure n'est pas encore à l'affolent sur le tournoi de PLO le plus cher de ces WSOP. Avec 65 joueurs restants sur les 207 entrants - chiffre définitif portant à 18 le nombre de retardataires qui ont attendu le Day 2 pour se lancer dans l'aventure avec un peu plus de quarante blindes - pour 31 places payées, le min-cash de 37 776 dollars paraît encore loin, et ne sera vraisemblablement atteint que très tard ce soir, voir même tôt en début de Jour 3. Quant aux 1 289 074 dollars promis au vainqueur, ils ne seront distribués que dans deux jours, en même temps que le lancement du Main Event. En clair, vous l'aurez compris, ce sont encore de très longues heures de jeu à quatre cartes qui nous attendent, en compagnie de quelques uns des meilleurs joueurs de la planète.

Sylvain Loosli

Et cela tombe bien, puisque Sylvain Loosli compte bien faire durer le plaisir le plus longtemps. Dans la foulée d'un démarrage un peu poussif qui l'a vu passer de 240 000 à 175 000, le Toulonnais a pris son mal en patience, ne rentrant que dans peu de coups - de ce que l'on a pu voir en restant derrière lui le temps de deux orbites - mais avec un pourcentage de réussite maximal. Après avoir défendu sa grosse blinde sur une ouverture à 15 000 (blindes 2 500/5 000) de son voisin de droite, Sylvain place un check/raise de 12 000 à 36 000 sur un flop A34. Plus rien n'est misé sur le turn J et la rivière 9, et notre Pro remporte le coup avec son KJ63.

Table Loosli

Une poignée de minutes plus tard, toujours face au même joueur, le November Nine 2013 envoie un 3-bet préflop de 17 000 à 55 500, avant de partir à tapis sur un flop K102 sans être payé. Deux coups qui ne paient pas de mine, mais qui lui rapportent tout de même près de 100 000 jetons. Suffisant pour s'approcher tout près de la moyenne.

Max Silver
Il est le seul que j'ai reconnu à la table de Sylvain, Max Silver est en quête d'un deuxième bracelet cette année.

Dario Sammartino
Avec deux Top 10 sur des tournois Championship et une troisième place sur le Highroller for One Drop, Dario Sammartino fait preuve d'une régularité exemplaire cet été sur les tournois à hauts buy-ins. Autant dire que ce 25K semble taillé pour lui.

Esther Taylor
Fatiguée Esther Taylor ? On le serait à moins. Au lendemain de sa quatrième place sur l'épreuve mixant Hold'em et PLO, l'Américaine remet le couvert dès aujourd'hui.

Dan Smith
Malheureux sur le PPC, Dan Smith retente sa chance sur ce tout petit tournoi de rien du tout à 25 000 balles.

Jason Mercier
Il ne reste plus beaucoup de tournois à Jason Mercier pour "sauver" ses WSOP 2017.

Pokemon Go
Il y a un an jour pour jour, le monde découvrant Pokemon Go. 365 jours plus tard, il y a encore des gens - en l'occurrence Ismael Bojang - qui jouent à Pokemon Go.


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 33874

MessagePosté le: 07/07/2017 04:15   Sujet du message: Les bases du Razz avec Alexonmoon Répondre en citant Signaler un Abus

Les bases du Razz avec Alexonmoon

Event #69 : Razz 1 500$ (Day 1)

Alexandre Luneau
"Il ne me reste plus que trois cartouches : ce tournoi, le Stud Championship et le Main Event." Comme des centaines d'autres pros, les pensées d'Alexandre Luneau commencent à lorgner vers la conclusion de son long été à Vegas, après cinq semaines passées presque quotidiennement au Rio. Le bracelet reste plus que jamais l'objectif principal de notre expert en variantes et la raison de ces longues sessions de jeu diurnes et nocturnes au sein des salles Amazon et Brasilia. La réussite d'Alex aux plus hautes sphères du poker online ces sept dernières années l'a plus ou moins mis à l'abri du besoin : c'est en compétiteur pur qu'il aborde les tournois, et un bracelet viendrait valider de la plus belle des façons une expertise dont personne ne doute depuis bien longtemps. Le trophée se fait encore attendre mais quoi qu'il arrive, Alexonmoon n'aura pas à rougir de son bilan à Vegas, avec cinq deep-runs, dont trois Top 10, et ce dans cinq formats de tournoi différents face aux meilleurs joueurs de ces disciplines.

L'épreuve du jour se joue en Razz : un format dérivé du Stud où l'on cherche à trouver les cartes les plus basses possibles. Les paires sont donc à fuir comme la peste, de même que les figures, et la meilleure main possible est tout simplement la suite des cinq cartes les plus basses du paquet : As-2-3-4-5. Au total, sept cartes sont distribuées aux joueurs au cours de cinq tours d'enchères joués en Limit, à raison de trois cartes cachées, et quatre cartes visibles par tous.

"La nature de ce jeu est le steal, le vol", explique Alex. "On peut très bien avoir de mauvaises cartes cachées, ce n'est pas grave : si notre tableau affiche des petites cartes, on misera systématiquement et les joueurs avec un board moins bon ne pourront faire autrement qu'abandonner." Une règle d'or valable aussi bien en cash-game qu'en tournoi, et ce dès le début de la partie, lorsque les mises et ante sont encore basses. "Il y a donc un côté mécanique dans ce jeu, avec beaucoup de décisions dictées par nos cartes visibles, et celles des adversaires. Mais attention : il y aussi des spots compliqués."

Un exemple ? "Imagine qu'à la cinquième carte, un joueur a 9-8-7-3-2, et l'autre a A-2-3-4-Roi. On pourrait se dire qu'intuitivement, le joueur avec 9-8 est favori : sa main est déjà constituée, et il ne reste que deux cartes à tirer. Alors qu'en fait, la main avec le Roi est bel et bien la meilleure, car si le tirage rentre, l'autre joueur est drawing dead. En fait, cette main a 60% de chances de remporter le coup !"

Les formes de Stud sont communément réputées comme des jeux où la concentration et la mémoire est importante : on voit beaucoup de cartes affichées chez les sept adversaires qui nous font face. Il faut être capable de les retenir, et ce alors que le croupier fait disparaître immédiatement les jeux des joueurs qui foldent. Alex confirme : "En Razz, il faut absolument mémoriser toutes les petites cartes que l'on voit défiler. C'est très important, par exemple, pour déterminer la probabilité qu'unn joueur trouve une paire ou pas sur la suite du coup. Disons qu'il débute avec un 3 affiché, puis trouve un 5 ensuite : si tu ne vois aucun autre 3 ou 5 chez les autres joueurs, cela augmente sa probabilité d'avoir fait une paire parmi ses trois cartes cachées." Ce qui permettra donc un éventuel hero call avec une main moyenne contre un joueur que l'on suspecte d'être en train de bluffer avec un tirage manqué.

Après deux heures de jeu en ce Day 1, Alex a quasiment doublé son tapis, passant de 7,500 à environ 14,000. "Comme souvent sur ces 1500$, le field est ultra soft. De manière générale, je trouve que les joueurs ne volent pas assez les coups, ils jouent serré. La structure est très bien : ni trop lente, ni trop rapide, le juste milieu. Plus on avance, et plus c'est intéressant : le Day 2, c'est un vrai plaisir, mais le Day 1, cela ressemble plus à du boulot !" On souhaite donc à Alex de se qualifier pour demain, histoire qu'il commence à rigoler un peu.

James Woods
Le facteur "VIP" de ce tournoi vous est offert par James Woods, grand fan de poker devant l'éternel et régulier des WSOP chaque été, avec une finale en Shootout disputée en 2015. Le légendaire acteur Hollywoodien a tourné avec les plus grands, et fut proprement brillant dans
Il était une fois en Amérique (Sergio Leone) et Casino (Martin Scorcese), entre autres.  Mais ces temps-ci, il se fait plus souvent remarquer en tant que moine-soldat indéfectible de Donald Trump via Twitter que par ses prouesses devant une caméra.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 33874

MessagePosté le: 07/07/2017 04:40   Sujet du message: L'arroseur arrosé Répondre en citant Signaler un Abus

L'arroseur arrosé

Event #62 - Poker Players Championship 50 000$ (Day 5 : Table finale)

Ivo Donev
Qui tue par le feu, périra par le feu. C'est à peu près ainsi que l'on peut résumer la fin de parcours d'Isaac Haxton dans le Poker Players Championship. Le spécialiste des High-Rollers aux 13 millions de dollars de gains a en effet eu la joie d'infliger un bad beat à Ivo Donev (photo), un "two outer" avec 55 contre deux Rois provoquant l'élimination du joueurs d'échecs autrichien en quatrième place, avant de lui-même subir un cooler assez ignoble alors qu'il était chip-leader.

Isaac Haxton
Jouer cinq jours de poker sans bavures dans huit formats différents pour se manger une rencontre KK/AA dans un coup énorme coup de No-Limit Hold'em contre le deuxième plus gros tapis de la table, il y a de quoi être frustré, non ? Oui, je sais : Haxton était derrière préflop sur cette main (et les tapis ont volé sur un flop 9-8-7 avec deux coeurs), mais à ce stade de la partie, et au vu des enjeux, la différence entre un cooler (coup dont l'issue est inévitable) et un bad beat me semble très ténue.

Le heads-up final du PPC oppose donc deux joueurs dont les visages ne sont pas familiers pour la plupart des fans de poker, ce qui ne les empêche pas d'être immensément talentueux (obv) : Johannes Becker et Elior Sion. Leurs fiches Hendon Mob ne vous apprendront pas grand chose sur eux : nous avons affaire à deux joueurs online, régulier des cash-games high-stakes. Becker n'affiche que 70,000$ de gains en live, à peine plus que le prix d'entrée du tournoi, mais Alex Luneau nous glissait dès l'entame du Day 2 que cela ne veut rien dire : l'allemand est très, très actif en ligne et finance lui-même des tonnes de compatriotes grâce à une banrkoll très confortable. Même topo pour Sion (600,000$ de gains en live "seulement" : l'anglais va quoi qu'il arrive doubler ce total aujourd'hui, minimum), qui a l'habitude de jouer en 200/400$ et 300/600$ contre Isildur, Ben Tollerene et compagnie.

Becker a entamé le duel avec un large avantage (trois fois plus de jetons) mais Sion se bat comme un diable et creusé une grande partie de cet écart : les deux sont partis en pause-dîner avec des tapis relativement équilibrés.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 787

MessagePosté le: 07/07/2017 07:20   Sujet du message: La vie sans Français Répondre en citant Signaler un Abus

La vie sans Français

Event #66 - NLHE 1 500$ (Day 2)
Il n'y aura pas de Jour 3 pour le clan tricolore

On aurait aimé vous dire que nos trois derniers Français encore en piste après la première pause de la journée caracolent désormais en tête de classement, que nos espoirs de bracelet restent intacts face à une concurrence découragée qui se demande même s'il vaut bien la peine d'aller ne serait-ce qu'au bout de cette deuxième journée. On aurait aimé vous dire tout ça. Mais parce qu'il ne sert à rien de se bercer d'illusions - alors que se faire bercer tout court, c'est bien mieux - , le temps est venu de vous annoncer la triste et âpre vérité : aucun de nos compatriotes ne remportera cette épreuve.

Alexandre Reard

Short stack depuis le lancement de ce Day 2, Joseph Teanotoga fut le premier à abandonner ses derniers espoirs, se voyant obligé de baisser pavillon en 135e position, pour un gain de 3 213 dollars. Son troisième min cash depuis le début de ces WSOP. Vint ensuite le tour d'Alexandre Reard, sorti peu après à la 128e place (3 213$ pour lui aussi). Le Parisien ne réitérera donc pas son deep run réalisé sur un Event 52 en tous points identiques, où il avait réussi à se glisser jusqu'en 21e place.

ElkY

Vite redescendu de son piédestal après un début de journée réussi, ElkY clôture la liste. Tombé aussi bas que six blindes, après avoir notamment vu sa paire de Valets craquée par Q5 sur un board 843K7 - tout est parti au flop -, Bertrand a réussi à doubler avec J10 contre J4, mais n'a fait que repousser l'inéluctable de quelques minutes. Son parcours s'arrête finalement en 59e place, pour 6 299 dollars.

Kenny Hallaert
En bons voisins, nos espoirs se tournent maintenant vers Kenny Hallaert, placé parmi les leaders alors que le compteur est descendu sous la barre des 50 joueurs restants. 17e d'un Millionaire Maker surpeuplé et troisième de l'épreuve à 5 000 dollars jouée en 6-Handed, le November Nine belge 2016 fait preuve d'une impressionnante régularité cet été.


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 787

MessagePosté le: 07/07/2017 08:00   Sujet du message: Pas payé Répondre en citant Signaler un Abus

Pas payé

Event #67 - Pot-Limit Omaha High-Roller 25 000$ (Day 2)
Sylvain Loosli échoue aux portes de l'argent

La journée en forme de montagnes russes de Sylvain Loosli s'est achevée en une brutale sortie de piste peu après 22 heures ici à Las Vegas. Pointé dans le peloton de queue alors qu'il ne restait plus que 39 joueurs en lice pour 31 places payées, le Toulonnais a finalement perdu ses dix dernières blindes à six places de l'ITM.





Qualifié il y a deux jours via un satellite live, Sylvain peut toujours se consoler en se disant qu'il n'a pas laissé filer 25 000 dollars dans la nature, mais c'est aussi ce qui aurait rendu une quelconque place payée encore plus belle et lucrative. Ce soir, Sylvain repart donc du Rio les poches vides, après deux jours presque complets de grind intensif au sein d'un field très relevé. Il ne lui reste désormais guère plus que le Main Event pour tenter de sauver un été américain qui ne se passe pas exactement comme prévu. Allez Sylvain, un deep run sur le Big One, et tout est effacé.

Notre Pro laisse donc des pointures de la trempe de Max SilverDan Smith ou encore Esther Taylor se disputer le titre et le jackpot de 1 289 074 dollars à la gagne. Le vainqueur sera connu samedi soir.


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 33874

MessagePosté le: 07/07/2017 08:25   Sujet du message: You cannot be serious ! Répondre en citant Signaler un Abus

You cannot be serious !

Event #68 - NLHE 3 000$ (Day 1)

"On ne vous cache pas que notre intérêt pour ce Jour 1 risque d'être limité." C'est ce que nous avions écrit hier soir à propos du premier tour de la 68ème épreuve de l'été, dans notre déroulé quotidien du programme des WSOP. Et c'est sans honte aucune que l'on va se dédire : le Day 1 de cette énième épreuve de No-Limit est loin d'être inintéressante.

Déjà, à cause du monde qui s'est pointé : avec 1349 inscrits au total, l'affluence est bien plus élevée que ce que l'on aurait pu imaginer, et vient même titiller celle des épreuves deux ou trois fois moins chères du même genre. On avait sans doute sous-estimé le fait que le Main Event débute dans 48 heures (déjà ! Le temps passe vite), et que des tas de nouveaux joueurs ont récemment débarqué à Las Vegas en vue du Big One. Les chiffres officiels viennent d'ailleurs d'être annoncés : le prize-pool dépasse les 3,6 millions de dollars. 203 joueurs seront payés avec 645,923 brouzoufs reservés au vainqueur, en plus du bracelet.

Sonny Franco
Aussi, le tournoi a séduit pas mal des joueurs que nous suivons jour après jour depuis un mois : en faisant un tour durant le Level 9 (il y en a dix au programme aujourd'hui), j'en ai croisé une bonne pélletée : Michel Abécassis, Ivan Deyra, Adrien Allain, Thi Nguyen, Yoh Viral, Rémy Biéchel, Ben Pollak... Aucun d'entre eux n'a véritablement décollé pour le moment, si ce n'est pour Alexis Fleur (85,000, soit six tapis de départ) et Sonny Franco (68,000, photo). En compagnie de ces joueurs, j'ai pu reconnaître des Champions du Monde (Joe Cada, Ryan Riess), des joueurs ayant perfé très récemment (Ryan Laplante, runner-up du Mix hier, Harry Lodge, podium du Crazy Eight un jour plus tôt), ou encore des joueurs dont le prénom n'est pas "Alphonse" (Cliff Josephy, Dominik Panka). La table de MIK.22 est particulièrement relevée : on y retrouve Michael Tureniec, Matt Affleck, et Michael Binger (il a fait runner-up du Main Event 2006 derrière Jamie Gold, RT si tu es trop jeune pour t'en souvenir, FAV si tu es vieux)



Outre ce casting alléchant, une petite controverse des familles a suscité notre intérêt au cours de la première partie de la journée. Une histoire d'arbitrage, racontée par Guillaume Diaz et son voisin de table Alexis Fleur (vous pouvez les apercevoir sur la photo ci-dessous, aux côtés d'un mec en train de royalement s'emmerder).

Que s'est-il passé ? Ce récit mélange les voix de Guillaume et Alexis, mais c'est bien Guillaume qui est le protagoniste du coup :

"Un joueur relance UTG, Martin Kabrhel 3bet en milieu de parole poiur 3600. Je suis en SB, je tank, et pendant que je réfléchit, la BB prend tous ses jetons et les avance avec ses deux mains. Lorsqu'il se rend compte que c'est encore à mon tour de jouer, il reprend sa pile !"

Evidemment, un superviseur est appelé, et c'est là que l'affaire déraille.

"C'est le pire floor que j'ai jamais vu, je n'ai pas compris du tout la décision. Le superviseur me dit texto 'Je ne peux pas vous dire quelle va être la décision d'arbitrage avant que vous ne preniez votre décision.' Je paie les 3600, et là le superviseur reprend la parole pour dire que le mec en BB peut faire ce qu'il veut, grosso modo. Il se prend juste un avertissement verbal. C'est fou !"

Pour la petite histoire, la BB va jeter préflop (What. The. Fuck !), et Guillaume, qui avait une paire d'As sur ce coup (il aurait donc bien aimé que la BB soit forcée de 4bet !) va remporter le coup sans showdown, envoyant son tapis face à Kabrhel sur la rivière d'un board J1088K.

Diaz

Je ne suis pas arbitre de poker, mais il me semble impensable que la BB soit autorisée à abandonné préflop sur ce coup après avoir initialement avancé les piles de jetons avant le tour de Guillaume. D'autant que ce dernier n'a pas lui-même relancé. Qu'en pensent Thomas Gimie ou Guillaume Gleize, nos arbitre français préférés ?

L'épisode n'a pas manqué de faire réagir dans la conversation WhatsApp du Team :

Michel Abécassis : "J'ai déjà vu le cas du floor qui dit "je ne peux pas vous dire la règle avant votre décision". C'est bizarre.
Gaëlle Baumann : "J'ai eu le même cas de figure quand un mec a fait tapis de SB sur la BB avant mon tour. J'ai relancé mon bouton et il a eu le droit de fold. J'ai demandé au floor après, il m'a dit que si j'avais juste call, le mec en SB était obligé de shove."

Ceci étant dit, l'épisode n'a pas trop tilté Guillaume, qui possédait 44,000 à une heure de la fin de la journée.

Daniel Negreanu
Après avoir sauté en 5e place du PPC 50K$, Daniel Negreanu s'est inscrit dans le Razz, sans succès. "Bon, il ne me reste plus qu'à aller crâmer 3000 balles de plus", a t-il annoncé à ses adversaires avant de se rendre au guichet des inscriptions pour sa troisième partie de poker de la journée.

Table Gaëlle Baumann
L'ancienne table de Gaëlle Baumann. Je dis "ancienne" car Gaëlle a sauté sur un coup assez moche : deux Rois qui ne tiennent pas contre As-Roi, il y avait 90,000 au mileu. Sick !

Scotty Nguyen
Scotty Nguyen est un vrai sympa, toujours disponible pour ses fans, quitte à rater des mains.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 33874

MessagePosté le: 07/07/2017 14:50   Sujet du message: Elior Sion remporte le Poker Player Championship Répondre en citant Signaler un Abus

Elior Sion remporte le Poker Player Championship

Elior Sion
Cinq heures. C'est long, cinq heures. C'est par exemple le temps qu'a duré le PLO High-Roller des Mini WSOP. Mais c'est surtout le temps qu'a duré le heads-up entre Elior Sion et Johannes Becker

À l'orée de la table finale, ce n'était pourtant pas vers ces deux-là que tous les regards étaient tournés. Mais plutôt sur le tapis confortable du chip-leader Daniel Negreanu, icône du poker mondial depuis maintenant plus d'une quinzaine d'années, l'homme aux 34 millions de dollars engrangés sur le circuit. Favori en jetons, favori des bookies et persuadé de remporter le bracelet de prestige, son septième s'il venait à s'imposer. La preuve, avec ce tweet plein d'humour dans lequel il affirmait déjà sa victoire avant le début de la finale.

Daniel Negreanu
Sauf que le poker n'est toujours pas une science exacte, même pour un Canadien génial, et à force de mauvaises rencontres et d'abattages perdus, c'est finalement en cinquième position que Daniel quittait la scène, plus riche de 300 000 $.

Isaac Haxton
C'est alors vers Isaac Haxton, le plus connu des quatre survivants, que les prédictions de victoires s'orientaient. Voilà un autre bel exemple de longévité et de classe dans notre jolie planète poker. Et voilà un autre bel exemple de la violence cruelle de ce jeu, lorsque une rencontre avec une paire d'as de Johannes Becker transformait une prometteuse paire de rois en symbole de sa désillusion. Ce sera la troisième place, monsieur, et 595 000 $ de pourboire.

Alors débuta le marathon final, dans ce fameux mélange de huit jeux, avec les subtilités que cela implique. Parti loin derrière en jetons pour le duel, Elior Sion faisait étalage de ses talents démontrés online pour repasser devant son adversaire. Il manqua même de clôre le tête-à-tête lors d'un coup disputé en Pot-Limit Omaha, avant de voir son adversaire allemand trouver une rivière providentielle pour repasser en tête.

Heads Up PPC
Ce fut d'ailleurs en PLO et en Razz que les jetons volèrent le plus souvent. L'avantage semblait de plus en plus pencher du côté de la balance du londonien, jusqu'à ce coup fatal en PLO8.

Sur un flop 755, Elior check-raise et se fait payer par l'allemand. La turn est le 9, misée par Elior, et Johannes annonce alors tapis, pour le big bet supplémentaire qu'il restait dans son maigre stack. 

Johannes : Q662
Elior : QJ75

Le full floppé d'Elior lui assure de remporter le high, il va falloir un low pour Johannes pour partager, mais comme vous l'avez déduit, il l'attend toujours. Même mieux, la river est un 5 qui offre un carré pour illustrer de plus belle manière encore la victoire du Britannique. 

Elior Sion est notre grand champion : il remporte son bracelet en or, 1 395 767 $ et surtout le prestigieux Chip Reese Memorial Trophy. Son discours de célébration est empreint de respect pour ses adversaires, surtout pour Daniel Negreanu qu'il craignait le plus à cette table. Mais aussi empreint de lucidité sur sa chance et la manière dont s'est déroulée sa victoire. Et enfin on pense au discours de Fedor Holz (après sa victoire sur le One Drop) dans son souhait exprimé de prendre un peu de distance avec le milieu du poker, capitalisant sur cette victoire pour "passer à autre chose", comme si cet accomplissement était avant tout un aboutissement.

Elior Sion - Angleterre - 1 395 767 $
Johannes Becker - Allemagne - 862 649 $
Isaac Haxton - Etats-Unis - 595 812 $
Ivo Donev - Autriche - 419 337 $
Daniel Negreanu - Canada - 300 852 $
Paul Volpe - Etats-Unis - 220 111 $

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Surveiller les réponses de ce sujet 1, 2  Suivante
Aller à la page :
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index des Forums -> [ARCHIVE] Vegas Show - WSOP 2017

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
visit counter