Se connecter
S'inscrire





[CINE] Films à voir dans les mois à venir ?
Répondre au sujet    Index des Forums -> Le comptoir
Surveiller les réponses de ce sujet Précédente  1, 2, 3 ... 834, 835, 836
Aller à la page :
Auteur Message
kroktachon
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 09 Déc 2006
Messages: 9260

MessagePosté le: 02/08/2018 09:21   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus



Source : http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/cinema/mission-impossible-6-le-plus-gros-tournage-jamais-realise-a-paris-31-07-2018-7839555.php
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cyrroq
Sensei
Sensei


Inscrit le: 26 Juin 2010
Messages: 17574

MessagePosté le: 05/08/2018 16:37   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

fritzlm a écrit:
Mission impossible Fallout - Christopher McQuarrie - 2018 - 7/10

Déjà ??? Shocked Shocked

Il t'arrive quoi Fritzlm ? Mr. Green Mr. Green

J'ai pas lu ton commentaire (pas de spoils maintenant) mais je verrai si je partage le même que toi...

_________________
"Qu'ils sont heureux ceux qui ne craignent, ne redoutent jamais rien, qui s'endorment tous les soirs d'un sommeil réparateur peuplé uniquement de rêves doux et paisibles !"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Voir son Blog Envoyer un message privé
karlm
Vainqueur DC Séries 4
Vainqueur DC Séries 4


Inscrit le: 26 Jan 2012
Messages: 885

MessagePosté le: 05/08/2018 23:34   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Allez va pour une première fournée.

La disparition de sydney hall, 6/10

Un bon film américain sur un écrivain qui disparaît. Une histoire cousue et décousue à la fois où le présent et le passé se mêlent. Une fin un peu longuette mais se regarde bien quand même.


Dans les forêts de Sibérie.7/10


Film inspiré d'un livre de Sylvain Tesson.. L'action se passe au plus près du lac Baïkal. On est vite imprégné de l'atmosphère. Le rythme du film est assez bon. Pour les amateurs de beaux paysages et de belles histoires.


Spotlight. 9/10

Très bon film sur le journalisme d'investigation aux USA dans les années 2000. Juste avant la toute prégnance d'internet et du portable. Les acteurs sont bons. A ce titre un excellent Mark Ruffalo. Bien meilleur que Pentagon papers que j'ai trouvé vraiment pas bon.


The revenant. 5/10

Un bon Di Caprio. Bien filmé mais histoire avec les mièvreries américaines habituelles.


Tout le monde debout. 1/10

Ni drôle, ni touchant avec les mièvreries des comédies françaises habituelles. Pas réussi à aller jusqu'au bout.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fritzlm
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 19 Avr 2007
Messages: 40126

MessagePosté le: 06/08/2018 00:46   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Je l'avais noté dans les à voir tout le monde debout, on verra ce que ça donne Mr. Green
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Voir son Blog Envoyer un message privé
fritzlm
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 19 Avr 2007
Messages: 40126

MessagePosté le: 07/08/2018 08:51   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Never let met go - Mark Romanek - 2010 - 7/10

Elevés dans un pensionnat dont le but est de fournir des clones dont le corps est littéralement voué à servir de pièces détachées, Kathy (Carey Mulligan), Ruth (Keira Knightley) et Tommy (Andrew Garfield) subissent cette situation de manières différentes. Avant d'elle même être démentelée, Kathy choisit d'accompagner les clones durant leur fin de vie, Ruth mène une vie sexuelle délurée tandis que Tommy semble ailleurs.

Le côté SF est presque secondaire finalement, en tout cas je n'ai pas vu de traitement politique : les personnages acceptent leur destin sans jamais le remettre en question, ce qui leur confère une beauté tragique en plus de leur beauté plastique, la même chose qu'un cerisier en fleurs dont la beauté est exacerbée par l'éphémère. Le tout est nimbé d'une très jolie lumière qui n'est pas sans rappeler les tableaux de Turner. Ca aurait pu être un film très agaçant et poseur, ce coup ci ça fonctionne bien pour moi.

Chérie j'ai rétréci les gosses - Joe Johnston - 1989 - 6/10

Je vais pas le résumer tout le monde connaît. Grand classique de mon enfance, ça n'a pas si mal vieilli. Les décors fonctionnent toujours très bien, les jeux sur les échelles aussi, plein de situations rigolotes dans lesquelles un gamin se projette facilement (la baignade dans le bol de céréales du matin). Par contre y a des trucs ratés ou en tout cas qui supportent mal le poids des années, en premier lieu l'animation des différentes bestioles (la fourmi et le scorpion surtout). La réaction de ma fille à la mort de la fourmi aussi "- Pourquoi il pleure ? - Bah sa copine fourmi est morte ... - Il pleure pour une fourmi ?!" qui peut vouloir dire 2 choses : soit c'est raté émotionnellement parlant, soit c'est une psychopate en puissance ce qui ne serait pas de bol étant donné le peu de représentants féminins de cette population. Bref, un film pour enfants que je n'ai aucune envie de regarder sans enfants mais qui fait le job avec sérieux.

Grand piano - Eugenio Mira - 2013 - 3/10

Tom Selznick (Elijah Wood), un des plus grands virtuoses au piano de tous les temps, fait son grand retour après 5 ans d'absence (ce n'est jamais vraiment expliqué mais on comprend qu'il est traumatisé d'avoir loupé 3 notes à son dernier concert ce qui motive sa retraite). Mal lui en prend puisque sa partition est annotée de menaces de mort en cas de fausses notes. Script ultra débile comme on les aime (je ne vous spoile pas mais les motivations du tueur Rolling Eyes), très bon potentiel de marrade entre potes, un authentique nanar moderne ce qui n'est pas si courant finalement. J'ai bien aimé (au premier degré) le générique d'ouverture dont la musique lorgne beaucoup sur la BO des incorruptibles, pour le reste ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Voir son Blog Envoyer un message privé
cAArpeDiem87
Titulaire
Titulaire


Inscrit le: 05 Juil 2018
Messages: 131

MessagePosté le: 07/08/2018 10:14   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Never let met go - Mark Romanek - 2010 - 7/10

Elevés dans un pensionnat dont le but est de fournir des clones dont le corps est littéralement voué à servir de pièces détachées, Kathy (Carey Mulligan), Ruth (Keira Knightley) et Tommy (Andrew Garfield) subissent cette situation de manières différentes. Avant d'elle même être démentelée, Kathy choisit d'accompagner les clones durant leur fin de vie, Ruth mène une vie sexuelle délurée tandis que Tommy semble ailleurs.

Le côté SF est presque secondaire finalement, en tout cas je n'ai pas vu de traitement politique : les personnages acceptent leur destin sans jamais le remettre en question, ce qui leur confère une beauté tragique en plus de leur beauté plastique, la même chose qu'un cerisier en fleurs dont la beauté est exacerbée par l'éphémère. Le tout est nimbé d'une très jolie lumière qui n'est pas sans rappeler les tableaux de Turner. Ca aurait pu être un film très agaçant et poseur, ce coup ci ça fonctionne bien pour moi.
    (...)


C'est l'image du cerisier en fleur et l'éphémère qui me donne envie de mater ce film 😏
_________________
"On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde" - Pierre Desproges-
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Voir son Blog Envoyer un message privé
KCNARF95
Habitué
Habitué


Inscrit le: 11 Mai 2008
Messages: 679

MessagePosté le: 07/08/2018 11:03   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

cAArpeDiem87 a écrit:
Never let met go - Mark Romanek - 2010 - 7/10

Elevés dans un pensionnat dont le but est de fournir des clones dont le corps est littéralement voué à servir de pièces détachées, Kathy (Carey Mulligan), Ruth (Keira Knightley) et Tommy (Andrew Garfield) subissent cette situation de manières différentes. Avant d'elle même être démentelée, Kathy choisit d'accompagner les clones durant leur fin de vie, Ruth mène une vie sexuelle délurée tandis que Tommy semble ailleurs.

Le côté SF est presque secondaire finalement, en tout cas je n'ai pas vu de traitement politique : les personnages acceptent leur destin sans jamais le remettre en question, ce qui leur confère une beauté tragique en plus de leur beauté plastique, la même chose qu'un cerisier en fleurs dont la beauté est exacerbée par l'éphémère. Le tout est nimbé d'une très jolie lumière qui n'est pas sans rappeler les tableaux de Turner. Ca aurait pu être un film très agaçant et poseur, ce coup ci ça fonctionne bien pour moi.
    (...)


C'est l'image du cerisier en fleur et l'éphémère qui me donne envie de mater ce film 😏


+1

avec quand mm l'image de Keira Knightley en fleur et menant une vie sexuelle délurée qui me trotte dans la tête Mr. Green

_________________
___________________________________
In the abundance of water the fool is thirsty!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fritzlm
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 19 Avr 2007
Messages: 40126

MessagePosté le: 07/08/2018 11:26   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Y a moyen de chopper un bout de boobs pour les plus poètes Embarassed
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Voir son Blog Envoyer un message privé
cAArpeDiem87
Titulaire
Titulaire


Inscrit le: 05 Juil 2018
Messages: 131

MessagePosté le: 07/08/2018 12:11   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

KCNARF95 a écrit:
cAArpeDiem87 a écrit:
Never let met go - Mark Romanek - 2010 - 7/10

Elevés dans un pensionnat dont le but est de fournir des clones dont le corps est littéralement voué à servir de pièces détachées, Kathy (Carey Mulligan), Ruth (Keira Knightley) et Tommy (Andrew Garfield) subissent cette situation de manières différentes. Avant d'elle même être démentelée, Kathy choisit d'accompagner les clones durant leur fin de vie, Ruth mène une vie sexuelle délurée tandis que Tommy semble ailleurs.

Le côté SF est presque secondaire finalement, en tout cas je n'ai pas vu de traitement politique : les personnages acceptent leur destin sans jamais le remettre en question, ce qui leur confère une beauté tragique en plus de leur beauté plastique, la même chose qu'un cerisier en fleurs dont la beauté est exacerbée par l'éphémère. Le tout est nimbé d'une très jolie lumière qui n'est pas sans rappeler les tableaux de Turner. Ca aurait pu être un film très agaçant et poseur, ce coup ci ça fonctionne bien pour moi.
    (...)


C'est l'image du cerisier en fleur et l'éphémère qui me donne envie de mater ce film 😏


+1

avec quand mm l'image de Keira Knightley en fleur et menant une vie sexuelle délurée qui me trotte dans la tête Mr. Green


J'ai la même à la maison... Bon, elle s'appelle pas Keira, mais elle est assez douée pour jouer à cache cache toute nue près d'un cerisier éphémère en fleur.

_________________
"On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde" - Pierre Desproges-
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Voir son Blog Envoyer un message privé
cyrroq
Sensei
Sensei


Inscrit le: 26 Juin 2010
Messages: 17574

MessagePosté le: 07/08/2018 21:46   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Je vais proposer ceci (en attendant mieux) :





Film sorti en 2017 mais qui vient juste de sortir en France...

_________________
"Qu'ils sont heureux ceux qui ne craignent, ne redoutent jamais rien, qui s'endorment tous les soirs d'un sommeil réparateur peuplé uniquement de rêves doux et paisibles !"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Voir son Blog Envoyer un message privé
fritzlm
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 19 Avr 2007
Messages: 40126

MessagePosté le: 10/08/2018 17:04   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Chérie, j'ai agrandi le bébé - Randal Kleiser - 1992 - 4/10

2ème volet de la saga, cette fois c'est le petit dernier qui a été agrandi, semant la panique jusqu'à Las Vegas. Contrairement au premier volet la situation ne nous place pas au coeur de l'action, on perd donc tout l'aspect aventure qui faisait le charme du premier. J'aurais bien vu quelques blagues de caca/pipi/crachat/vomis géant mais ils n'ont pas osé. Dommage, c'est mou et beaucoup moins bien que le premier du coup.

Suspiria - Dario Argento - 1977 - 8/10

Suzy part à Fribourg dans une prestigieuse école de ballet. Elle se rendra vite compte que quelque chose ne tourne pas rond chez les germains. Ambiance angoissante tout du long, de l'arrivée à l'aéroport sous un orage tropical jusqu'à la scène finale rien n'est épargné à la pauvre suzy, même pas un décollement de la rétine du fait des filtres rouges/vert/bleu qui émaillent le récit. Le tout est accompagné d'une ritournelle toute droit sorti de la boîte à musique de Satan accompagné de temps à autres par des soupirs grotesques qui ne font que rendre plus pesante encore l'ambiance. Le seul point négatif du tout c'est le jeu allant du médiocre au franchement nul de l'ensemble du casting dont le doublage post production n'arrange vraisemblablement rien.

Mon voisin Totoro - Hayao Miyazaki - 1988 - 9/10

Satsuki et Mei emménagent avec leur papa non loin de l'hôpital dans lequel leur mère est soignée pour une longue maladie. Leur nouvelle maison et ses environs sont peuplés de créatures étranges dont le plus important d'entre eux : Totoro. Je n'ai pas vu tous les Miyazaki (me manque notamment Mononoke et Nausicaa) mais Totoro est sans doute celui que je préfère, y compris devant Chihiro qui a l'air de faire l'unanimité parmi les admirateurs du maître. Tout est réussi dans ce film, l'animation est chouette, esthétiquement c'est magnifique, émotionnellement ça fonctionne aussi bien chez les tous petits que chez les grands, le tout est bercé par la musique de Hisaishi au sommet de son art. En fait ce que je préfère dans les films de Miyazaki ce ne sont pas tant les moments fantastiques des récits que les scénettes du quotidien qu'il arrive à capter avec une empathie et une justesse d'autant plus surprenantes qu'il met très souvent en scène des fillettes ingénues, très éloignées de la réputation bourrue du réalisateur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Voir son Blog Envoyer un message privé
cyrroq
Sensei
Sensei


Inscrit le: 26 Juin 2010
Messages: 17574

MessagePosté le: 10/08/2018 19:42   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Bonne surprise ?


_________________
"Qu'ils sont heureux ceux qui ne craignent, ne redoutent jamais rien, qui s'endorment tous les soirs d'un sommeil réparateur peuplé uniquement de rêves doux et paisibles !"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Voir son Blog Envoyer un message privé
fritzlm
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 19 Avr 2007
Messages: 40126

MessagePosté le: 15/08/2018 14:58   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Hellraiser - Le pacte - Clive Barker - 1987 - 4/10

J'ai toujours été intrigué par la jaquette du DVD quand les video clubs existaient encore, faut dire que tête de pine (traduction librement littérale de pinhead) a un look plutôt cool. C'est le cas de tous les cénobites (relol) qui composent la mythologie de l'univers. Malheureusement dans ce premier volet on les voit très peu, dommage parce que c'est certainement ce qui m'a le plus attiré. Le reste est réalisé assez platement et laisse peu de souvenirs précis.

Blue ruin - Jeremy Saulnier - 2013 - 8/10

Revenge movie qui ne réinvente rien mais qui fait tout très bien. Réalisation minimaliste qui colle bien avec le thème, le film est très sec, quasi muet. Le perso principal est très bien incarné, c'est très bien écrit, plein de petits détails parsèment le récit et lui donnent une couche réaliste, on sent que ça a été pensé et que ce n'est pas un hasard. Très chouette moment pour un film dont je n'avais pas entendu parlé.

Les indestructibles 2 - Brad Bird - 2018 - 8/10

La famille Parr est de retour, cette fois c'est la maman dont on suivra principalement les aventures, le papa devant assumer le quotidien à la maison pendant ce temps. C'est tout ce qu'un bon film de super héros devrait être pour moi : les scènes d'action sont cool et les super pouvoir sont très bien exploités, c'est fun, c'est familial, le méchant est bien pensé (on regrette presque de ne pas plus le voir mais c'est compréhensible étant donné la cible). Bref, ça enterre tous les marvel des 10 dernières années que j'ai pu voir assez facilement.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Voir son Blog Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Surveiller les réponses de ce sujet Précédente  1, 2, 3 ... 834, 835, 836
Aller à la page :
Répondre au sujet    Index des Forums -> Le comptoir

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
visit counter