Se connecter
S'inscrire





PokerStars Championship Barcelone 2017 - Main Event - 3
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index des Forums -> [ARCHIVE] PokerStars Championship Barcelone 2017
Surveiller les réponses de ce sujet
Auteur Message
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34194

MessagePosté le: 24/08/2017 10:55   Sujet du message: PokerStars Championship Barcelone 2017 - Main Event - 3 Répondre en citant Signaler un Abus

Feux d'artifice en prévision

Event #18 : Main Event - 5 300€ (Day 3)

Sitges
¿ Ola, que tal ? Bien ? Muy bien.

Maintenant que nous avons fait le tour de mon vocable espagnol, passons au poker. 287 joueurs sont de retour dans les sous-sols du Gran Casino : 40 d'entre eux en ressortiront les mains vides. Hé oui : c'est l'heure de la bulle ! Esta la hora de la bubuletta ! Euh, pardon. J'ai dit que j'arrêtais avec l'espagnol.

Présentement, la partie a déjà repris, et l'un des vingt français en lice a déjà mordu la poussière : les derniers jetons de Patrick Caveriviere sont partis dans la direction de Nick Petrangelo. Quel dommage, j'aurais tellement aimé qu'il deep run afin de persuader les reporters anglophones de le renommer Peter Stackriver. Durant la première demi-heure de jeu, le hollandais Steven van Zadelhoff et le canadien Shawn Buchanan ont subi le même sort.

En ce qui concerne la logistique, la durée des niveaux passe à 90 minutes (contre 75 minutes lors des Day 1 et 2) et restera identique jusqu'à la fin du tournoi. Six niveaux seront joués aujourd'hui, ce qui nous promet une fin de partie aux alentours de 23h30. Je n'ai pas manqué de copieusement insulter Thomas Gimie pour cette programmation qui nous garantit de ne pas pouvoir essayer le moindre bar à tapas ou cerveceria ce soir. "Que veux-tu, il y a trop de monde", a t-il soupiré. "Et demain, on va sûrement devoir faire pareil."

Sitges
Hier soir se tenait à Sitges (45km au sud de Barcleone) le clou du spectacle d'une institution catalane : le grand feu d'artifice de la Fiesta Mayor. Il paraît que c'est dans cette cité balnéaire très colorée qu'est installé l'un des meilleurs artificiers du monde. Du coup, impossible de louper ce grand moment : une fois le Day 2 terminé, j'ai foncé dans le premier train et une heure plus tard, j'étais sur la plage, aux premières loges. Ca valait le coup.

Sitges

Sitges


 

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34194

MessagePosté le: 24/08/2017 12:25   Sujet du message: Attention chérie ça va couper Répondre en citant Signaler un Abus

Attention chérie ça va couper

14h11 à Barcelone. Le compteur affiche 249 joueurs restants, actuellement en pause pour vingt minutes. Nous ne sommes plus qu'à deux éliminations de l'argent, et le processus de main par main a débuté beaucoup plus tôt que prévu, il y a plus d'une heure, alors qu'il restait encore 254 joueurs. D'après Quentin Lecomte, cette décision drastique a été prise en raison du trop grand nombre de joueurs qui prenaient un temps infini pour se décider. C'est ainsi que Thomas Gimie a d'abord lancé un processus, non pas de "main par main", mais de "deux mains par deux mains". Comme son nom l'indique, c'est exactement la même chose que le hand-for-hand classique, mais avec deux mains jouées consécutivement.

Xuan Nguyen
Un de nos français a chuté durant cette période : Xuan Nguyen. Parti avec 90,000 en début de journée (22BB), Xuan s'est retrouvé à tapis avec As-Dame et a fait face à la pointure du dessus, As-Roi. Pas de miracle : Xuan s'est incliné en 251e position.

A 250 restants, le main par main proprement dit a débuté. On a vu successivement un short doubler avec deux Rois contre As-Roi, puis l'américain Upeshka Desilva se prendre un bad-beat (deux As qui ne tiennent pas contre deux 9), puis pas moins de quatre shorts doubler autour de quatre tables différentes, dont un en plein tilt qui avait envoyé la boîte avec As-6 : il parvient à battre deux Rois.

La partie va reprendre aux blindes 2,500/5,000 avec une ante de 500. La lenteur relative de l'action a donc fait chuter le stack moyen à 50BB...

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34194

MessagePosté le: 24/08/2017 13:55   Sujet du message: Ils ont pris leur temps Répondre en citant Signaler un Abus

Ils ont pris leur temps

Bulle PSC Barcelona
"Tu vois quoi, Aladin ?" "Je vois que dalle !"

Deux heures, montre en main, pauses comprises : c'est le temps qu'il a fallu pour passer de 254 à 247 joueurs dans cette édition 2017 du PSC Barcelona, et ainsi entrer dans les places payées. On l'a dit, le processus de main par main avait été entamé plus tôt que d'habitude pour contrer les "stalleurs" invétérés. Si l'opération a eu pour effet de permettre à chaque joueur de disputer le même nombre de coups, cela n'a fatalement pas accéléré l'action, avec une moyenne de trois coups joués toutes les vingt minutes, et des joueurs désoeuvrés n'ayant pas grand chose à faire entre les mains à part checker le cours du Bitcoin sur leur téléphone ou, pour les plus en difficulté, vérifier s'il n'y a pas des mecs ayant encore moins de jetons qu'eux. Une bulle à l'espagnole, quoi : sans se presser, à deux doigts de siester.

Les deux derniers éliminés avant la bulle se nomment Diego Ventura et Roi Pereira Conde. Vous ne connaissez pas ? Moi non plus. Le premier est péruvien (on n'en croise pas des masses en Europe) et a engagé ses derniers jetons après avoir floppé la top-paire avec As-Roi sur As-Dame-6. Un bon flop, certes, mais en face, on lui a montré deux Dames. Le Roi sur le turn a brièvement redonné un mince espoir à Venture, mais l'as (l'as Ventura. Ha ha ha !) tant attendu sur la rivière n'a pas pointé le bout de son nez. Allez, salut !

De son côté, Pereira Conde (il est espagnol) et s'est retrouvé à tapis sur un flop J-J-4 avec deux piques avec un maigre 10-7 pique. Sa situation était particulièrement mal engagée puisque son adversaire a montré A3. Du coup, le pique tombé sur la rivière ne lui a pas été d'une grande aide.

Les célébrations de bulle furent brèves : avec un tapis moyen ayant chuté à 40BB et 45 minutes à jouer dans le niveau, les 247 joueurs restants ont pas mal de temps à ratrapper.

Bulle PSC Barcelona
Scène classique de bulle, avec une masse de joueurs/couvreurs/cadreurs/superviseurs se précipitant d'une table à l'autre chaque fois qu'un joueur y voit son all-in payé.

Bulle PSC Barcelona
Qu'est-ce qu'on fait entre les coups ? Fabrice Maltez tape la discute avec Klaus Pautrot, tandis que Victor Choupeaux rafraîchit Facebook.

Bulle PSC Barcelona
Une grosse bulle européenne ne serait pas une bulle sans Thomas Gimie au micro.

Bulle PSC Barcelona
Et Thomas a officié sur une bonne quinzaine de coups aujourd'hui : c'est plus que la moyenne.


Bulle PSC Barcelona
Parmi les coups intéressants observés avant la délivrance, cet énorme bluff d'un joueur qui n'a pas hésité à tout pousser avec hauteur Roi sur un board 5A974. Félicitations à son adversaire, qui a fini par payer avec un brelan de 5 : ce n'était pas une décision si évidente que ça !


Les français ITM

Julien Rouxel
Klaus Pautrot
Julien Perouse
Aladin Reskallah (Team Winamax)
Mesbah Guerfi
Kalidou Sow
Christophe Bouziane
Renaud Lejal
Quentin Lecomte
Victor Choupeaux

Xavier Carriere
Fabrice Maltez
Albert Balayn
Gregory Janin
Gilles Huet
Alexis Fleur
Jose Astima
Arnaud Enselme (Qualifié Winamax)

OUT avant l'argent
Xuan Nguyen
Patrick Caveriviere

Bulle PSC Barcelona
Calme plat en table TV, où aucun coup à tapis n'a été joué durant la période de main par main. Kalidou Sow en a profité pour déconner avec ses adversaires entre les coups.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34194

MessagePosté le: 24/08/2017 14:30   Sujet du message: 45 minutes et autant d'éliminations Répondre en citant Signaler un Abus

45 minutes et autant d'éliminations

Event #18 : Main Event - 5 300€ (Day 3)

C'est un exercice imposé une fois la bulle d'un gros Main Event éclatée : une vague d'éliminations submergeant nombre de short-stacks sur son passage - une par minute de jeu en moyenne, alors que 45 minutes ont été disputées depuis l'entrée dans l'argent !

Ainsi, on ne sera pas spécialement surpris d'apprendre que le qualifié Winamax Arnaud Enselme s'est incliné en 239e place : avec une douzaine de blindes, il pointait en dernière position dans le classement des vingt français du jour. Même topo pour José Astima, qui possédait 21BB au moment du coup d'envoi.

Victor Choupeaux
En revanche, la sortie de Victor Choupeaux en 206e place a de quoi faire sursauter : après un solide Day 2, Choop avait repris la partie avec plus de 50BB. Que s'est-il passé ?

"J'ai pris la foudre", métaphorise Victor au beau milieu du couloir où se croisent les éliminés tous frais et les joueurs en route vers un nouveau side event. "On m'a fait un coup assez bizarre. Je 3-bet avec une paire de 4, je suis payé hors de position. Flop Roi-7-2 avec deux piques, je c-bet, le mec paie. Turn : 8 offsuit, check/check. Rivière : un 3, je mise, je suis payé par 84."

Ce coup joué hors de sentiers battus fait perdre la bagatelle de 100,000. "Derrière, j'ai eu des timings de merde. J'ai du faire deux gros folds contre Gilles [Huet]. Sur le premier, je passe une paire de 9 face à son 3-bet all-in de BB. Puis je floppe top-paire avec As-Dame sur Q-7-3, je check derrière Gilles. Turn 4, il check/call une mise. Rivière 4, il me check/raise à tapis. Je passe, il montre As-4 !"

Victor jouera sa dernière main avec un Dame-9 poussé avec dix blindes de tapis. "Je tombe contre deux As !" Il remporte 9 400€, qui seront peut-être réinvestis dans le Highroller à 10,000€ qui débute demain et qui s'annonce comme d'habitude massif.

Ils ont aussi quitté le tournoi durant le dernier niveau joué :

229e : Didier Mazairac (Belgique) pour son deuxième ITM consécutif sur ce tournoi
223e : Sam Greenwood (Canada)
211e : Dario Sammartino (Italie)
207e : Adrian Mateos (Espagne)


Arnaud Enselme
Arnaud Enselme est parvenu à se glisser dans les places payées. Il remporte 8 740€. Rappelons qu'Arnaud s'est qualifié sur les satellites organisés en ligne par Winamax, ce qui rend son retour sur investissement plutôt appréciable.

Jose Astima
Jose Astima est parti en 219e place, à temps pour franchir le premier palier de gains (9 400€)

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34194

MessagePosté le: 24/08/2017 16:40   Sujet du message: Sous la barre des 150 joueurs Répondre en citant Signaler un Abus

Sous la barre des 150 joueurs

Il reste 13 français
Event #18 : Main Event - 5 300€ (Day 3)


Fabrice Maltez
Tandis que l'on s'intéressait au parcours de Sylvain Loosli dans le PLO High-Roller, le compteur du Main Event a poursuivi sa chute effrénée, tombant de 200 à 150 joueurs au cours du Level 17. Deux éliminations sont à déplorer du côté français : celles de Fabrice Maltez (photo ci-dessus), dont la 165e place lui rapporte 10 270 euros, et Kalidou Sow, 157e pour un prix identique.

Les organisateurs nous ont communiqué le classement complet, dressé lors de la dernière pause en date. On y constatera qu'aucun de nos treize tricolores ne possède un tapis faisant véritablement rêver. Esperons que cela change rapidement !

Julien Perouse 320 000
Alexis Fleur 290 000
Xavier Carriere 290 000
Mesbah Guerfi 280 000
Julien Rouxel 250 000
Christophe Bouziane 228 000
Renaud Lejal 175 000
Gilles Huet 141 000
Quentin Lecomte 130 000
Klaus Pautrot 128 000

Aladin Reskallah (Team Winamax) 115 000
Gregory Janin 90 000
Albert Balayn 40 000

Blindes : 4 000/8 000, ante 1 000
Moyenne 345 000


Le Top 10

Frederico Spilimbergo Volpe (Brésil) 1 500 000
Akin Tuna (Allemagne) 1 268 000
Mauricio Salazar Sanchez (Colombie) 1 170 000
Patrick Leonard (UK) 993 000
Dirk Gerritse (Pays-Bas) 940 000
Aleksandr Gofman (Russie) 865 000
Nadia Wanzi (Pays-Bas) 860 000
Tsugunari Toma (Japon) 825 000
Jonathan Proudfoot (UK) 780 000
Arezki Belaidi (Canada) 712 000

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34194

MessagePosté le: 24/08/2017 17:45   Sujet du message: Exctinction des lampes Répondre en citant Signaler un Abus

Exctinction des lampes

Event #18 : Main Event - 5 300€ (Day 3)

Aladin Reskallah
Après l'éclatement de la bulle, Aladin Reskallah me résumait ses trois premières heures en un acronyme bien connu : "R.A.S." Le Top Shark était resté relativement discret durant le main par main, maintenant son tapis à flot sans faire de vagues. Malheureusement, la suite de sa journée ne fut pas plus heureuse, et faute de cartes et spots favorables, et à mesure de l'augmentation des blindes, c'est inexorablement que son tapis a baissé, pour atteindre la zone dangereuse des 15BB en table télévisée.

C'est devant les caméras qu'il a joué, et perdu son dernier coup en direct. "Je n'avais plus que 70,000 aux blindes 4000/8000. Je trouve A2 au bouton, je fais tapis après une relance du voisin. C'était un peu le moment où jamais, si j'attendais trop longtemps je n'avais plus de fold equity. Là, je pense que j'en avais encore, et avec un As en main, on a quasiment toujours au moins 30% de chances..."

Mais Aladin va être payé par As-9 off, et ne parviendra pas à trouver d'amélioration sur le board. "C'est un peu la journée inverse d'hier, où tout s'était bien passé. Je suis un peu déçu, mais le cash est bon à prendre !" Pour son premier ITM sur un EPT PS Championship, Aladin remporte 11 420 euros.

Le niveau 18 (qui est en train de se terminer) fut particulièrement cruel envers les joueurs français. En plus d'Aladin, on a aussi dit au revoir aux gonzes suivants :

Klaus Pautrot
Klaus Pautrot (145e, 10 270 €)

Gilles Huet
Gilles Huet (141e, 11 420 €)

Albert Balayn
Albert Balayn (138e, 11 420 €)

Julien Perouse
Julien Perouse (121e, 11 420 €)


Avec un field réduit à 113 joueurs dans le Main Event (dont huit français seulement), je m'éclipse le temps de prendre un rapide repas : je serai de retour pour observer Sylvain Loosli dans la dernière ligne droite de l'épreuve de PLO High-Roller : Sylvain est actuellement en pause-dîner avec cinq joueurs restants seulement.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Mifnord
Hall of Fame
Hall of Fame


Inscrit le: 19 Aoû 2010
Messages: 9039

MessagePosté le: 24/08/2017 18:19   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

GG Aladin !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34194

MessagePosté le: 25/08/2017 00:30   Sujet du message: Main Event : 70 joueurs restants dont 4 français Répondre en citant Signaler un Abus

Main Event : 70 joueurs restants dont 4 français

Event #18 : Main Event - 5 300€ (Fin du Day 3)

On s'en est plaint en début de journée, mais force est de constater que la décisions des organisateurs de jouer 90 minutes de plus aujourd'hui a porté ses fruits : il est une heure du matin à Barcelone, ils ne sont plus que 70 sur le Main Event. La bulle et la liesse des 247 joueurs entrés dans l'argent aux alentours semblent déjà un lointain souvenir. On avait déjà mentionné ici les éliminations de joueurs comme Arnaud Enselme (239e), Victor Choupeaux (206e), Kalidou Sow (157e) ou Aladin Reskallah (131e), entre autres : la liste s'est allongée encore un peu plus tandis que nous assistions à la victoire de Sylvain Loosli dans le PLO Highroller, avec les sorties de Xavier Carriere, le chip-leader du Day 1A (105e pour 13 380€), Christophe Bouziane (98e pour la même somme), Renaud Lejal (92e pour 15 490€), et Julien Rouxel (90e).

Mesbah Guerfi
Faisons les comptes : sur les vingt français qui ont participé au Day 3, 18 ont fait l'argent (Patrick Caveriviere et Xuan Nguyen ayant sauté avant la bulle) et quatre disposent encore de chances intactes d'empocher les 1,41 millions promis au vainqueur. Au sein de ce quatuor, Mesbah Guerfi (photo) est le seul à véritablement tirer son épingle du jeu avec un stack sur-gonflé grâce une belle confrontation AA/KK survenue durant le dernier niveau de jeu de la journée. Le cashgameur parisien ne loupe jamais le plus gros festival de la rentrée à Barcelone, et est en passe d'améliorer son meilleur score sur le Main Event, une 53e place atteinte en 2014, l'année des dix ans de l'EPT. Les trois autres tricolores restants possèdent des tapis en dessous de la moyenne.

A l'international aussi, les têtes de série ont pris la poudre d'escampette. Sam Greenwood, Dario Sammartino, Adrian Mateos ou encore Juha Helppi ont tiré leur révérence aujourd'hui. Avant de retrouver vendredi à midi pour la suite des festivités (on suivra aussi le Highroller à 10000€ qui s'annonce massif), découvrez ci-dessous une partie des noms à suivre au cours de la seconde moitié du tournoi...

Top 10

Benjamin Richardson (Australie) 2 804 000
Tsugunari Toma (Japan) 2 448 000
Scott Wellenbach (Canada) 2 032 000
Aleksandr Gofman (Russie) 1 915 000
Patrick Leonard (UK) 1 785 000
Nadia Wanzi (Pays-Bas) 1 657 000
Mesbah Guerfi (France) 1 552 000
Brian Kaufman Esposito (Uruguay) 1 465 000
Albert Daher (Liban) 1 381 000
Aeragan Arunan (UK) 1 345 000

Nadia Wanzi
69 mecs, et Nadia Wanzi : la hollandaise est la dernière féminine en course. Si vous n'avez jamais entendu parler de Nadia, rassurez-vous : nous non plus. Son palmarès ne comporte pour l'instant que deux min-cashs au bout du monde, à Macao et au Rio. Elle a fait tourner la tête à bien des adversaires depuis le Day 1 : on n'a probablement pas fini d'entendre parler d'elle.

4 français

Mesbah Guerfi 1 552 000
Quentin Lecomte 558 000
Alexis Fleur 466 000
Gregory Janin 208 000

Quentin Lecomte
La solidité reste le maître mot de Quentin Lecomte depuis le début de l'épreuve : il est en passe d'améliorer son meilleur score sur un Main Event PS à 5K€

Alexis Fleur
Le runner up du SISMIX 2016 Alexis Fleur entamera le Day 4 avec 35BB


Grégory Janin
Tapis de survie pour Grégory Janin, qui avait réalisé un min-cash l'an passé

Le reste du field (sélection)

Erik Friberg (Suède) 796 000
Nick Petrangelo (USA) 576 000
Andre Akkari (Brésil) 566 000
Jose Latorre (Espagne) 534 000
Kevin Stani (Norvège) 381 000
Matas Cimbolas (Lithuanie) 377 000
Philippe D'Auteuil (Canada) 348 000

Blindes 8 000/16 000 ante 3 000
Tapis moyen 720 000
Prix assuré 18 190 €

Xavier Carriere
Xavier Carriere (105e pour 13 380 €)

Christophe Bouziane
Christophe Bouziane (98e pour 13 380 €)

Renaud Lejal
Renaud Lejal (92e pour 15 490 €)

Julien Rouxel
Julien Rouxel (90e pour 15 490 €)

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Surveiller les réponses de ce sujet
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index des Forums -> [ARCHIVE] PokerStars Championship Barcelone 2017

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
visit counter