Se connecter
S'inscrire





WSOP 2018 - Juin - 11
Répondre au sujet    Index des Forums -> WSOP 2018
Surveiller les réponses de ce sujet
Auteur Message
veunstyle72
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 20 Mai 2016
Messages: 4

MessagePosté le: 11/06/2018 19:35   Sujet du message: WSOP 2018 - Juin - 11 Répondre en citant Signaler un Abus

Lundi 11 juin : demandez le programme

Une alerte au bracelet Français, encore plus d'un millier de joueurs sur le Millionaire Maker, début du Marathon Event... encore une journée intense qui s'annonce du côté du Rio !

marathon
Photo : USA Today

11h (20h en France) - Event #24 : The Marathon NLHE (100 min levels) 2 620$

Des nerfs d'acier, une préparation physique optimale, du jeu, beaucoup de beau jeu... oui, un Marathon, ça se prépare, même au poker. Cette épreuve ne ressemblera en rien aux autres, avec notamment des niveaux de 1h40 ! Six d'entre eux seront disputés à l'occasion de cette journée d'ouverture, qui devrait être remplie de joueurs. Pas mal de membres du Team Pro Winamax devraient en être, en revanche, je paierai cher pour les voir s'installer dans ce tournoi dès le premier niveau. L'an dernier, c'est un Vénézulien qui avait offert le premier bracelet WSOP pour son pays. Il avait alors battu un field de 1 759 joueurs et empoché plus de 690 000$ !

11h - Event #21 - The Millionaire Maker NLHE 1 500$ (day 2)

Le bout du tournoi est encore tellement loin, qu'au lieu de rêver et de penser au 1 173 223$ de la gagne, on va plutôt y aller step by step. Et aujourd'hui, l'étape du jour est encore une étape de montagne : 1 104 joueurs sont encore debout dans cette histoire dont au moins 13 Français, et tous sont déjà assurés de l'ITM : Romain Putz (100 300), Julien Martini (88 500), David Fhima (86 200), Erwann Pecheux (59 300), Alexandre Viard (49 000), Matthieu Auclair (45 400), Adrien Allain (37 000), Alexandre Reard (30 900), Laurent Patroni (22 300), Paul Pires Trigo (17 800), Jean Louis Santoni (17 000), Damien Le Goff (9 400), Gaelle Baumann (9 000). Pour le moment, 2 249$, c'est la garantie que chacun gagnera aujourd'hui. Les paliers montent doucement, tout comme les blindes (level 1h), il va donc falloir être très patient avant de commencer à y voir vraiment clair.

12h - Event #20 - Big Blinde Ante NLHE 5 000$ (day 4 et finale)

Et si le bouchon allait enfin sauter pour Shawn Buchanan. Chipleader de cette finale, le Canadien est toujours bien placé, mais rarement gagnant. Avec trois places de runner up en carrière sur les WSOP (dont une en 2011 derrière Fabrice Soulier) Buchanan aura une occasion supplémentaire dans sa carrière, d'atteindre l'objectif d'une vie, le bracelet. Pour cela, il faudra aussi valider cette étape du jour, qui comptera encore huit joueurs, dont Jake Schindler et David Peters. Ce sera du grand poker, et si vous avez l'occasion de regarder cette finale en streaming, faites le ! Le futur champion embrassera son bracelet WSOP et se gavera avec 537 710$.

14h - Event #22 - 8-Game Mix 6-Handed (day 3 et table finale)

Jean Montury peut commencer à sérieusement rêver de bracelet WSOP, son premier ! Actuellement à 16 joueurs restants de ce tournoi de variantes, le vainqueur de l'EPT Malte trône sur la plus petite marche du podium au chipcount (avec 345 000), juste derrière l'Américan chipleader Nicholas Seiken (360 000) et l'Anglais Philip Long (357 000). Quelques grands noms du poker sont toujours là pour le spectacle, bien que parfois shortstack, comme Mike Matusow (83 000) et Daniel Negreanu (126 000), ou placés en milieu de peloton, comme David Bach (263 000), Robert Williamson III (250 500), John Racener (226 500) et Anthony Zinno (198 000). Assurés de remporter 6 072$, il serait peut-être plus judiciable de ne seulement se concentrer sur les 147 348$ de la première place et le bracelet WSOP !

14h - Event #23 - Deuce-to-Seven Lowball Draw Championship 10 000$ (Day 2)

Comme attendu, c'est en petit comité que se déroule ce tournoi de 2 to 7, puisque le jour 1 a enregistré 85 inscriptions seulement (re-entry inclus). Les inscriptions ne sont pas encore terminées, et les 38 survivants de ce day 1 pourraient voir débarquer d'autres clients à 14h au dernier moment. En attendant, celui qui impose sa loi pour l'instant, c'est Galen Hall. L'américain a monté un tapis de 389 800 (sur les 50 000 de départ). Deux français ont participé à ce tournoi, David Benyamine et Samuel Touil, mais sans succès. 

15h - Event #25 - Stud Hi Lo 1 500$

La tendance est au jeu mixé ces derniers jours, et bien soit, allons y gaiement, avec un petit Stud hi lo à 1 500$. L'an passé, c'est Ernest Bohn qui avait remporté ce tournoi, nous offrant alors l'une des plus belles pages Hendon Mob qui existe. Pas dit que cette année, il vienne défendre son titre. On imagine bien quelques Français se jeter à l'assaut de ce tournoi, même si l'an dernier, un seul d'entre eux avait atteint les places payées, il s'agissait de Pascal Leyo (68e). 

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
veunstyle72
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 20 Mai 2016
Messages: 4

MessagePosté le: 11/06/2018 23:30   Sujet du message: Et maintenant, en route vers le million Répondre en citant Signaler un Abus

Et maintenant, en route vers le million

Dans l'argent, mais encore loin du compte, une dizaine de français se débat toujours
Event #21 - The Millionaire Maker NLHE 1 500$ (day 2)

sonny franco

Plus on avance dans le tournoi, et plus celui-ci a de vrais odeurs de Main Event tout de même. Le nombre d'inscriptions (7 361) et donc le nombre de joueurs dans l'argent (1 104), les jetons, extrèmement nombreux sur toutes les tables, l'atmosphère qui règne, avec tous ces joueurs encore répartis dans différentes salles du Rio, et bien évidemment, la somme importante au bout du bout, équivalente à 782 fois la mise de départ !

Et comme dans un bon Main Event, c'est avec joie que l'on suit de près tous ces petits poulains bleu blanc rouge, qui galope dans ce tournoi. Le plus frais d'entre tous, c'est Sonny Franco, en photo-ci dessus. Son tapis a déjà été multiplié par deux depuis le début de la journée, pour passer à plus de 200 000. "J'ai fait un brelan j'ai pris 60k rapidement, et puis maintenant, on grind". En 2017, Sonny avait également monté beaucoup de stack sur le vrai Main Event, avant de disparaitre presque subitement. Attention tout de même, ce genre de choses en céramique ou plastique, ça va et ça vient vite. 

J'ai tenté de trouver tout le monde, tous les tricolores, une mission qui ne s'annonçait pas évidente, surtout vu le petit tapis de certains. Ce fut le cas avec Gaelle Baumann par exemple, que je n'ai pas eu le temps de saluer. Son petit tapis a rapidement été poussé avec 77, payé par KK. La dernière Team Pro Winamax en lice dans ce tournoi, s'incline finalement 1 089e et signe déjà son second cash sur ces WSOP.

Parmi les autres éliminations de ce début de journée côté Français, il y a celles de Damien Le Goff (1 060e), Paul Pires Trigo (921e), Romain Putz (797e) et Jean Louis Santoni (764e). Tous empochent entre 2 249$ et 2 808$. 

Tous les autres Français n'ont pas encore fait sonné mon radar à Français (exemple avec Alex Viard et David Fhima), mais pour le reste, ça donne ça si on veut prendre des nouvelles en photos : 

erwann pecheux
Erwann Pecheux a l'air en pleine forme, son stack aussi, bonne nouvelle : "Et oui, normal, j'ai fait KK vs QQ comme les grands !" Bilan, Erwann est passé au dessus de la barre des 100 000

payout
De peur de voir des queues de plusieurs dizaines de mètres dans les couloirs du Rio, le staff a disposé un stand "payout" au milieu de l'Amazon, pour accélerer les choses. Là encore, comme une répétition d'avant Main Event...

alex reard
Alex Reard est dans l'obscurité mais également en plein brouillard avec son petit tapis. Au moment de la photo, je l'ai observé open puis 4-bet shove, incitant son adversaire à rendre vite ses cartes au croupier. Attention à Alex, à tout moment, il prend le contrôle de sa table, et c'est terminé pour les autres

matthieu auclair
Matthieu Auclair, 496e en 2016 sur ce tournoi, arrivera-t-il à faire mieux cette année ?

julien martini
Nouvel ITM pour Julien Martini : "Ça fait 4 jours j'avais pas fait itm, il était temps"

adrien allain laurent patroni
Table avec le Patron et Laurent Patroni. Enfin... le "patron" Adrien Allain souffre quand même, comme beaucoup de joueur.

qui nguyen
Le champion du monde 2016 Qui Nguyen, encore dans les parages, encore avec bon gros tapis

javier tsunamy
La tornade Javier Tsunamy a traversé le globe aussi, et pas pour profiter la piscine

massage
Quand t'es ITM, mais quand même suffisament broke pour ne oas prendre un massage à 2$/la minute

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
veunstyle72
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 20 Mai 2016
Messages: 4

MessagePosté le: 12/06/2018 00:45   Sujet du message: Montury veut continuer de rêver Répondre en citant Signaler un Abus

Montury veut continuer de rêver

Jean Montury est en demi finale, à une table de prestige
Event #22 - 8-Game Mix 6-Handed (day 3 et table finale)

montury racener negreanu

Voici la vue que Jean Montury aura désormais lorsqu'il tournera la tête sur la gauche : John Racener suivi de Daniel Negreanu. Si le premier n'est pas spécialement frais niveau jeton, le second vit une bien belle journée déjà, alors que les joueurs sont revenus depuis un peu plus d'une heure. C'est le temps qu'il a fallu pour passer de 16 à 12 joueurs restants. Les premiers éliminés du jour ? David Bach (16e), Hrair Danielyan (15e), Robert Williamson III (14e) et Anthony Zinno (13e).

Le premier et le dernier cité ont pris la foudre, et aujourd'hui, elle s'appelle Daniel Negreanu. Le Canadien, shortstack en début de journée, a rapidement mis la machine en route : d'abord en éliminant Bach sur un coup de PLO (Bach était short et a un peu gamble), puis en récupérant les derniers jetons de Zinno (qui venait de faire doubler Matusow juste avant), avec AQ vs A9, en Holdem donc. "Kid poker" a trouvé une flush avec son As-Neuf, ce qui a valu un petit commentaire de Matusow : "Ladies and gentleman, mister Daniel Negreanu... Jesus !"

zinno negreanu
Dernière image d'Anthony Zinno, bientot éliminé par Daniel Negreanu

Et Jean depuis le début de la journée ? Un peu stressé par la présence du chipleader Anglais Philip Long, qui a vécu un rêve en début de journée, s'offrant le scalp de Williamson III, alors qu'il possédait 7-6-4-3-2 en Deuce-to-Seven. Mais Jean Montury s'est quelque peu calmé, son tapis a plutot stagné, et une fois le nouveau redraw proposé, tout allait mieux : Philip Long, parti sur l'autre table, Jean pouvait se concentré sur un autre client intéressant sur sa droite, un certain Mike Matusow. Et vu comme l'Américain regarde le Français avec dédain, on ne saurait pas surpris d'apprendre que Jean Montury a fortement envie de faire fermer la bouche de "The Mouth" très vite.

montury
Ce moment où Jean Montury réalise que la présence à sa droite du patron de ce tournoi, Philip Long, risque d'être un sacré problème. Heureusement, ça n'aura pas duré longtemps.

Pour info, la table finale se déroulera avec 7 joueurs, et on m'a expliqué qu'elle se disputerait sur la table TV principal de ces WSOP. Les plus malins se diront "hey mais attend, on ne va pas pouvoir jouer au 2-7 triple draw à sept joueurs ?" et ils auraient raison : "Dans ces cas là, il y a un joueur qui ne jouera pas à chaque fois, je dois encore me renseigner pour connaitre les détails de cette règle", m'a confié le directeur de ce tournoi.

montury matusow
Quand Jean Montury tournera la tête à droite, c'est la grande bouche de Mike Matusow qu'il tentera de faire fermer

Les Demis :

Table 425
Siège 1 - Devin Looney (USA) 115 000
Siège 2 - Per Hilderbrand (Suède) 400 000
Siège 3 - Aaron Schaff (USA) 60 000
Siège 4 - Nicholas Derke (USA) 460 000
Siège 5 - Philip Long (UK) 1 011 000 (Chipleader)
Siège 6 - Iori Yogo (Japon) 300 000

Table 426

Siège 1 - Mike Matusow (USA) 69 500
Siège 2 - Nicholas Seiken (USA) 235 000
Siège 3 - Jean Montury France 220 000
Siège 4 - John Racener (USA) 65 000
Siège 5 - Daniel Negreanu (Canada) 572 500
Siège 6 - Kevin Malis (USA) 50 000


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
veunstyle72
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 20 Mai 2016
Messages: 4

MessagePosté le: 12/06/2018 03:45   Sujet du message: Le scénario catastrophe pour Montury Répondre en citant Signaler un Abus

Le scénario catastrophe pour Montury

Jean Montury accroche la 7e place. Entre joie et frustration.
Event #22 - 8-Game Mix 6-Handed (day 3 et table finale)

montury

Le plan n'a pas été respecté. Le plan, c'était de gagner, de chanter demain, d'enchainer sur une nouvelle performance toujours aussi folle de la part d'un Français depuis le début des WSOP, de faire la fête et de kiffer toujours plus. Et puis les cartes se sont retournées contre Jean Montury, et c'est finalement en 7e position que le tournoi du Français s'est arrêté.

"Depuis qu'on est 10 joueurs, je n'ai pas gagné un seul coup développé. Je n'ai rien pu faire. C'est dur d'avoir des regrets, je n'ai juste rien vu. C'est dommage."

Soutenu par quelques Français dans le rail, Jean Montury a d'abord tenté de profiter de cet instant, celui de disputer une table finale de WSOP, avec, à ses côtés, de sérieux cadors de ces jeux, comme Daniel Negreanu bien sur, mais aussi John Racener

Certains trouvaient ça dommage de ne pas pouvoir suivre le tout en streaming live. Gregory Chochon, l'un des directeurs des WSOP, m'a apporté un début de réponse : "Comment tu veux stream du 8-game toi ??" Pas complètement faux, mais probablement pas impossible non plus, c'est certain. Dans le public, certains étaient pessimistes, comme Anthony Picault, qui doit posséder quelque chose comme une quinzaine de tables finales (dans le rail) à son actif, mais majoritairement en NLHE : "Je crois que je vais rester debout, je ne comprend rien. A quoi jouent-ils ? Au razz ? Ah, super". Jamais facile de suivre ces jeux depuis les tribunes.

montury

Le début de table finale appartenait à l'Anglais Philip Long. Qui est ce jeune homme ? Surement pas un spécialiste de Razz en tout cas : "Il a check deux fois river avec les nuts ! Mais je suis persuadé qu'il ne savait même pas qu'il avait le meilleur jeu", constatait Jean Montury. Puis Daniel Negreanu est quelque peu entré dans la danse, s'occupant de faire quelque peu fructifier son tapis au profit de John Racener.

A ce moment là, à 7 joueurs restants, trois joueurs étaient sur la sellette, avec des tapis de plus en plus faibles. John Racener, Jean Montury mais aussi Kevin Malis, le voisin de Jean. 

Le Nordiste a alors disputé un coup important, face à John Racener, justement, en Stud Hi Lo. 
Découvrons les cartes affichées : 

Jean Montury : x-x-A6J2-x
John Racener : x-x-A636-x

Les deux joueurs avaient simplement décider de compléter le bring-in, proposé par Per Hildebrand, avant que Montury ne mise sur la 5e carte, n'entrainant qu'un call, celui du Français. Sur les deux streets suivantes, les deux joueurs ont check et Jean a du muck ses cartes, lorsque Racener retournait T55 en cartes cachées, pour deux paires affichées. 

Dans la foulée, Jean est reparti à tapis deux fois : la première fois, il a fini par split le hi et lo avec son adversaire. La seconde fois, il a bust. Decouvrons la dernière main disputée par Jean, à tapis avant la 4e : 

Jean Montury : x-x-47Q5-x
Per Hildebrand : x-x-4TQ2-x
Daniel Negreanu : x-x-9238-x

Fortement excité, Jean se voyait gagnant, au moins pour le Lo, avec A33 dans les mains. Mais ça c'est avant que Per Hildebrand ne retourne A53 pour une straight backdoor. Negreanu ne pouvant montrer mieux qu'une wheel, avec 99A qui avait pourtant trouvé brelan ! 

montury

Jean Montury est éliminé 7e et remporte 13 979$. Le gain parait maigre pour une table finale, mais tout le monde était au courant, seul la première place était vraiment belle. 

Dans la foulée de l'élimination de Jean, l'Américain Nicholas Derke prenait la 6e place, suivi de Per Hildebrand (5e) et John Racener (4e). A l'heure d'écrire ces lignes, Kevin Malis est plus ou moins décroché des deux derniers joueurs, Daniel Negreanu et Philip Long, qui risquent probablement de se disputer le bracelet. 

racener negreanu
John Racener, face à Daniel Negreanu

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rh1n0Lov3r
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 12 Avr 2014
Messages: 1

MessagePosté le: 12/06/2018 06:05   Sujet du message: The Last One Répondre en citant Signaler un Abus

The Last One

La légende Doyle Brunson dispute le dernier tournoi de sa vie
Event #23 : 2-7 Draw Lowball 10 000$ (Day 2)

En constatant la baisse de la fréquentation lors du Day 1, on pensait le format 2-7 Draw Lowball en complète désuétude. Mais c’était sans se douter que certains amateurs éclairés de cette variante avaient un plan : late reg au Day 2 et commencer ce tournoi à 10 000$ avec seulement vingt blindes et décrocher un bracelet plus facilement qu’en s’inscrivant sur une loterie à 2 000 joueurs. Faut dire qu’avec seulement quarante survivants à la fin du Day 1, le bracelet semblait presque tout proche.

Parmi ces inscriptions de dernière minute, Brian Rast, Phil Ivey, Phil Hellmuth, Ben Yu, James Obst, Robert Mizrachi, Matthew Ashton (vainqueur du Player’s Championship en 2013) et surtout Todd et Doyle Brunson.

Doyle_Brunson

Avant de s’inscrire au tournoi, « Texas Dolly » l’avait annoncé sur Twitter, en précisant que ce serait probablement le dernier tournoi qu’il jouerait de sa vie. Annoncé mort à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux et âgé de 85 ans, Doyle Brunson est pourtant l'un des piliers  de la Bobby’s Room pendant les World Series of Poker, disputant de grosses parties de cash-game avec les meilleurs joueurs du monde. Mais quand son fils lui a annoncé qu’un tournoi de 2-to-7 avait lieu au Rio, il n’a pas fallu longtemps à Doyle pour se rappeler aux bons souvenirs de ces années où il faisait la course aux bracelets contre Johnny Chan et Phil Hellmuth.







Même si Phil Hellmuth s’est depuis bien éloigné avec un record de 14 bracelets, Doyle Brunson fut longtemps co-détenteur du record avec 10 bracelets WSOP, dont deux victoires sur le Main Event en 1976 et 1977. Légende parmi les légendes, Doyle continue à faire rêver les fans et à fasciner les observateurs du monde du poker, il suffit de constater l’enthousiasme des journalistes quand il est arrivé au volant de sa voiturette pour rejoindre le field du tournoi !

Loin d’être dépassé sur cette variante où il faut pourtant avoir le coeur bien accroché, Doyle Brunson s’est même permis le luxe de passer une grosse partie de la journée dans le fauteuil de chipleader. Retombé depuis dans le ventre mou du classement suite à une confrontation perdue contre Paul Volpe, Doyle Brunson n’est plus très loin de réaliser sa 37e place payée sur les World Series of Poker. Pour l’anecdote, sa première place payée, c’était déjà sur une épreuve de 2-7 Draw Lowball, c’était en 1976 et Doyle s’était imposé sur un field de 26 joueurs, signant la première de ses 7 places payées dans cette variante.

Ungar_Brunson


Doyle Brunson avec Stu Ungar en 1980



Son dernier bracelet WSOP date de 2005, quand il avait triomphé de Minh Ly et Scotty Nguyen sur un Event No Limit Hold’em 6-Max à 5 000$. L’auteur de la bible de du joueur de poker « Super System » est tout proche de la barre des 3 millions de dollars de gains sur les WSOP et pourrait y arriver en finissant dans le Top 4 d’un tournoi sur lequel on retrouve encore quelques adversaires redoutables comme Brian Rast, Dario Sammartino, Robert Mizrachi, Erik Seidel, Paul Volpe ou encore Todd Brunson.

Pour le spectacle, on ne vous cache pas qu’un heads-up impliquant Brunson père et fils nous ferait bien plaisir. Plaisantant avec Mike Gorodinsky, un autre régulier de la Bobby's Room, Doyle lui donnait rendez-vous au Bellagio après ce tournoi de Deuce to Seven. Même si c'est probablement la dernière fois qu'on le voit sur un tournoi de poker, Doyle Brunson n'a pas encore dit son dernier mot et va probablement continuer à raser la Bobby's Room pendant quelques années.




Steven, légèrement impressionné par la légende, a tenté une petite interview


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
veunstyle72
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 20 Mai 2016
Messages: 4

MessagePosté le: 12/06/2018 08:10   Sujet du message: Le plus important, c'est d'arriver au bout Répondre en citant Signaler un Abus

Le plus important, c'est d'arriver au bout

Près de 1500 joueurs sont inscrits sur le Marathon Event
Event #24 - The Marathon 2 620$ (day 1)

Aaaaaah le Marathon ! Ça c'est une épreuve sportive, une vraie de vraie. Au départ, on est des milliers, on a le sourire et des ambitions toujours très élevés. Et puis les premiers kilomètres s'enchainent. Un poing de côté par ici, une crampe par là, le second souffle qui se perd, la bave qui commence à couler, bref ce n'est pas toujours évident de rester en pleine forme toute la course. Et bien aux WSOP, ils se sont dit "tiens, si on les faisait courir tous ces joueurs de poker ? Si on leur mettait un énorme prix à la gagne mais après seulement 5 jours de combat ?"

Et voilà comment on se retrouve aujourd'hui, à disputer un tournoi de poker parfaitement hors norme, vu son prix d'entrée 2 620$. L'explication de ce buy in est toujours la même et vous la connaissez peut-être : 26,21 miles, c'est l'équivalent de nos 42,19 kms, soit la distance d'un Marathon. Heureusement pour tous les joueurs que les WSOP se sont calqués sur le système métrique Américain.

1 473 coureurs de fond se sont lancés dans cette épreuve, et les Français ont bien évidemment décidé de se mêler à tous ces Kenyans, pour aller décrocher eux aussi la médaille d'or. 

merlin

Et qui de mieux que Pierre Merlin pouvait nous parler de ce tournoi ? Il y a quelques semaines, le grinder Français a tronqué son costume de joueur de poker pour celui de grand sportif, et au final, c'est en 3h36 qu'il franchissait la ligne d'arrivée, like a boss, respect. Aujourd'hui, Pierre est de retour dans le rôle du joueur de poker, et pour le moment, on peut dire qu'il a pris un bon départ, avec un tapis de 120 000 qui commence à avoir de la gueule au milieu de ce level 5 : "Au final, ce tournoi, c'est comme le vrai marathon : c'est dans la tête que ça se jouera. Le mental, rien de plus important, surtout quand il faut parcourir les 15 derniers kilomètres. Je pense que je peux tirer pas mal de bonnes choses de cette course, contrairement à beaucoup d'autres joueurs."

Pour en arriver là, Pierre est donc parti en boulet de canon, ce qu'on déconseillerait fortement à n'importe quel novice de cette course... "mais bon, je me suis fait livrer aussi, je n'y peux rien ! Dans un pot 3bet avec J-T, j'ai trouvé un flop J-T-T et un mec a décidé de me donner 60 000 avec deux Rois !" Pas mécontent d'accélerer le pas tout de suite, Pierre n'oublie pas pour autant qu'il s'agit d'une course de fond. Bien démarrer, c'est important, passer la ligne d'arrivée en un seul morceau, c'est encore mieux ! 

gaelle baumann

Tiens, voici une marathonienne également en grande forme, une certaine Gaëlle Baumann. Avec près de 100 000 en sa possession, Gaëlle est également parti tambour battant dans ce tournoi. Après avoir craqué une paire de Dames avec une paire de 5, en trouvant un brelan au flop, c'est elle qui s'est retrouvée avec cette même paire de Dames en main, pour battre plus facilement une paire de Huit. 30 000 jetons par ci, 20 000 jetons par là, Gaëlle a le sourire, même si nous n'en sommes qu'au kilomètre 4. Plus que 38 kilomètres avant de pouvoir lever les bras bien haut au ciel !

lamagnere

Plus à l'aise en cash game qu'en tournoi, Matthieu Lamagnère n'en reste pas moins un sacré grinder de MTT. "Il est génial ce tournoi, c'est un mini Main Event en fait. C'est pour ça que je suis arrivé à 11h, pour ne rien manquer." Tout en me parlant, "sixcoups" comptait son tapis, qui ressemblait aux 26 000 jetons de départ. "Je suis tombé à 13 000, donc c'est bien. Mais surtout, je ne peux rien faire à cause de mon voisin de droite. Il joue tous les coups et touche beaucoup, c'est compliqué." Dans la foulée de cette conversation, Matthieu dispute un coup de poker, qui le voit relancer en fin de parole. Seul le joueur en blindes défend, puis sur un flop Q52, Matthieu va c-bet, payé par son adversaire, avant que les tapis ne volent sur un 7 à la turn. Son adversaire retourne QJ pour top pair... une main bien insuffisante face à KK chez le Français ! La river est une brique et Matthieu Lamagnère en profitait pour passer à 42 500. Et voilà un marathon qui vient de prendre une sacré bonne tournure d'un coup.

ivan deyra

Le roi de la Merguez a délaissé ses spatules à barbecue pour tenter lui aussi un coup de maitre sur ce tournoi. Vous vous souvenez du nom de ce tournoi ? Ma-ra-thon ! Ce qui veut dire ... qu'Ivan n'a encore rien de spécial à relever dans ce tournoi. On se revoit dans 10 kilomètres !

mikedou scotty

Je ne suis pas certain que Mikedou soit le plus grand marathonien de tous les temps... mais s'ils font une course de lever de coude avec Scotty Nguyen, je serais bien tenté de mettre une petite pièce sur lui quand même, malgré toute l'expérience du champion du monde 1998.

adrien delmas

Lui non plus n'est peut-être pas le plus sportif de l'équipe, mais le Top Shark Adrien Delmas a tout a fait les capacités pour faire quelque chose de beau et grand sur ce Marathon Event. Le départ est timide, mais la ligne d'arrivée est encore bien loin, tout va bien.

sgorrano

En Belgique aussi ils ont quelques coureurs de fond, Jérôme Sgorrano est l'un d'entre eux. Presque méconnaissable depuis qu'il s'est rasé la barbe, Jérôme est tombé à 8 000 sur ce tournoi... avant d'avaler deux bananes, une énorme barre de chocolats vitaminés et 2 litres de Gatorade, pour remonter tranquillement à 70 000 ! Jérôme va faire la découverte aujourd'hui d'un joueur qui a vibré deux fois dans sa vie sur le Main Event des WSOP (mais qui a aussi du bien pleurer deux fois), Anton Morgenstern. L'Allemand avait terminé 20e en 2013 et 22e en 2015, avant de quelque peu disparaitre. 

Laurent Patroni

Le patron, c'est Patroni. Enfin, pas encore, mais Laurent Patroni va tout faire pour rester le plus longtemps possible dans ce tournoi.

jeremie_sarda

Encore un français en forme sur ces WSOP, Jérémie Sarda. Après une 192e place sur le Colossus (sur un field de 13 070 inscriptions), Sarda remet le couvert sur un tournoi très long. Face à lui, un autre Belge plutôt décent aimerait bien lui glisser quelques petits tacles bien placés, il s'agit de Mickael Gathy.

guy pariente

D'habitude, Guy Pariente aime bien investir sur les joueurs de poker. Mais quand ça ne marche pas toujours, rien de tel que de faire le travail soi même. Et pour le moment, Guy s'en sort plutôt bien, avec un tapis d'environ 90 000.

alexis fleur

Pour Alexis Fleur, le marathon ne dure pas 5 jours, mais un mois et demi, lui qui est là depuis le début des WSOP, et qui partira probablement après tout le monde : "20 MTT de suite, 0 ITM ! J'en suis déjà de 18 000$ sur ce Vegas." Aïe, il va être temps d'aller découvrir la salle des payouts très vite, avant que l'ambulance n'intervienne d'ici quelques jours, pour un énorme claquage musculaire.

pecheux shak

Encore un coureur de fond bien connu du millieu de l'athlétisme, Erwann Pecheux. Et pour l'occuper aujourd'hui, les WSOP lui ont collé Dan Shak à sa gauche. S'il lâche son téléphone, l'Américain s'apercevra peut-être que malgré son gabarit, Erwann est capable de grande chose avec ce sport.

julien sitbon

Enfin Julien Sitbon participe également à cette grande fête du Marathon : "j'adore ça, et en plus, j'ai vraiment une table magnifique". Avec plusieurs sprinters d'une autre époque à sa table, le Français a l'air de s'éclater, et ne dirait pas non pour disputer ce tournoi de bout en bout.

Cette épreuve durera cinq jours, et c'est l'une des plus longues de cet été. Un peu trop longue ? Ce matin, il parait que Phil Ivey a débarqué au Rio pour demander le programme du jour. On lui a dit "il y a ce tournoi Marathon à 2 620$ si ça vous intéresse monsieur." Ivey n'avait pas l'air désintéressé... jusqu'à ce qu'on lui dise qu'il se terminerait 5 jours plus tard. Parait-il alors qu'il auraut fui le Rio dans la foulée à toute vitesse. 

L'an passé, l'Uruguayen Joseph Di Rosa Rojas avait passé la ligne d'arrivée en tête, ce qui lui avait permis de glaner le premier bracelet de l'histoire de son pays, ainsi que la très jolie somme de 690 469$. Alors, à qui le tour cette année ?

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hayguss
Habitué
Habitué


Inscrit le: 07 Mai 2011
Messages: 756

MessagePosté le: 12/06/2018 11:13   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Quand je vous bassine jours et nuits que le 2-7 NL c'est le meilleur jeu de tournoi <3 <3 Cool Cool
_________________
2-7 NL Single draw BPC Namur 2015 Champion \o/
https://www.wam-poker.com/forums/2-7-ca-arrive-!!-c-est-quoi-ca-104195 : 2-7 NL guide stratégique
[CR]The Las Vegus Show 2016
[Vidéo][MTT 50€ qualifier 300€] Stratégies de base
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chhriis
Staff Winamax
Staff Winamax


Inscrit le: 03 Jan 2007
Messages: 36831

MessagePosté le: 14/06/2018 12:32   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

hayguss a écrit:
Quand je vous bassine jours et nuits que le 2-7 NL c'est le meilleur jeu de tournoi <3 <3 Cool Cool

Tu vas à Vegas toi cette année ?

_________________
Suivez Wam Poker sur Facebook et Twitter
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hayguss
Habitué
Habitué


Inscrit le: 07 Mai 2011
Messages: 756

MessagePosté le: 14/06/2018 17:07   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Chhriis a écrit:
hayguss a écrit:
Quand je vous bassine jours et nuits que le 2-7 NL c'est le meilleur jeu de tournoi <3 <3 Cool Cool

Tu vas à Vegas toi cette année ?


Non Non Sad

me suis "broke" et je déménage.. donc le pognon va autre part cet été Very Happy Je devrais venir à Dublin Wink

le streaming de la tf du 2-7 NL avec Phil Galfond qui commente c'est magnifique ! j'ai maté 1h30 pour l'instant et pffifouuu !

_________________
2-7 NL Single draw BPC Namur 2015 Champion \o/
https://www.wam-poker.com/forums/2-7-ca-arrive-!!-c-est-quoi-ca-104195 : 2-7 NL guide stratégique
[CR]The Las Vegus Show 2016
[Vidéo][MTT 50€ qualifier 300€] Stratégies de base
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Surveiller les réponses de ce sujet
Répondre au sujet    Index des Forums -> WSOP 2018

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
visit counter