Se connecter
S'inscrire





WPT Barcelone 2019 - Main Event 3 300 € - 1
Répondre au sujet    Index des Forums -> WPT Barcelone 2019
Surveiller les réponses de ce sujet 1, 2  Suivante
Aller à la page :
Auteur Message
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34043

MessagePosté le: 11/03/2019 10:40   Sujet du message: WPT Barcelone 2019 - Main Event 3 300 € - 1 Répondre en citant Signaler un Abus

Le Team Winamax de retour à Barcelone

World Poker Tour Barcelone
Barcelone en août, Barcelone en avril, Barcelone en mars : toutes les excuses sont bonnes pour visiter aussi souvent que possible Barcelone. C'est que la capitale catalane, facile d'accès et en perpétuel ébullition touristique, est aussi depuis un moment celle du poker européen. Nous nous y rendons chaque été pour vivre le coup d'envoi de la saison via l'European Poker Tour. L'an passé, l'opérateur Party Poker y a lancé avec succès son circuit concurrent, le partypoker MILLIONS (un nouveau festival qui a souri, entre autres, à Davidi Kitai). Cette semaine, nous ajoutons à notre calendrier une troisième visite : le vénérable World Poker Tour pose ses valises du côté du Gran Casino le temps d'une poignée de beaux tournois alternant buy-ins modiques et fields massifs avec des épreuves un poil plus chères. Notre reporter Rootsah sera sur le pont toute la semaine pour vous raconter les perfs des huit pros du Team Winamax présents sur ce qui est la seule étape du WPT organisée en Europe cette année, deux mois après celle de Sotchi (Russie).

Temps forts du festival
11-17 mars : Main Event 3 300 €
12 mars : table finale du WPT 500
14-17 mars : Deepstacks 1 500 €
16-17 mars : High Roller 5 300 €

Les pros du Team Winamax en lice

Leo Margets, Adrian Mateos, Pierre Calamusa, Mustapha Kanit, Davidi Kitai, Kool Shen, Joao Vieira, et Michel Abécassis (hé oui !)

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34043

MessagePosté le: 12/03/2019 13:45   Sujet du message: L'auberge espagnole Répondre en citant Signaler un Abus

L'auberge espagnole

Le Team W est bien décidé à imité ses glorieux prédécesseurs au WPT Barcelona
Pierre Calamusa surnage dans une belle pagaille
Main Event 3 300 €

auberge-espagnole
Holà a todos ! ¡Bienvenido a Barcelona! Après le Party Poker MILLIONS en avril dernier, nous sommes de retour dans la capitale catalane pour suivre un nouveau festival sponsorisé par PartyPoker, le World Poker Tour Barcelona 2019. Et pour le circuit WPT, il s'agit d'un retour après plusieurs années de disette, puisque le Casino Barcelona, unique établissement casinotier de la ville, n'avait plus accueilli le circuit depuis 2013 ! Car si l'EPT Barcelone est une étape phare du circuit européen depuis plus de dix ans maintenant, le WPT s'est concentré ces dernières années sur d'autres destinations lors de ses passages en Europe, comme Prague, Nottingham ou Amsterdam.

Et pourtant, le World Poker Tour et l'Espagne, c'est une longue histoire. C'est en effet la légende du poker hispanique Carlos Mortensen qui mène le classement de la WPT All-Time Money List, avec 6 738 672 $ accumulés, devant Daniel Negreanu et Michael Mizrachi, rien que ça. Il faut dire que le « Matador » fait partie du club très fermé des quatre joueurs ayant gagné trois titres WPT, derrière Darren Elias et ses quatres titres (('Américain a d'ailleurs manqué la passe de cinq cette nuit, en terminant 3e du WPT L.A Poker Classic). Mais selon mon collègue espagnol Alex Hernando, aucune chance de le voir ici, car il ne joue plus rien en dehors de Las Vegas...

Le palmarès du WPT Barcelone :

2013 : Chanracy Khun (534 000 €)
2011 : Lukas Berglund (231 500 €)
2010 : Ali Tekintamgac (278 000 €)
2009 : Mark Randal Flowers Jr (277 000 €
2008 : Casper Hansen (425 000 €)
2006 : Markus Lehmann (562 000 €)

Le WPT Barcelone fait également partie de l'histoire du poker français, avec souvent un finaliste tricolore lors des six premières éditions, même si le titre leur a toujours échappé. En 2011 par exemple, les Français avaient ainsi repoussé les limites de la Team Poulidor derrière le vainqueur Lukas Berglund, avec un improbable triplé : Romain Matteoli 2e, Frédéric Bussot Fuentes 3e et Jorge Duffour 4e !

Mais surtout, le tournoi fait partie de l'histoire du Team Winamax... Rappelez-vous la première édition, en 2006 : si l'Allemand Marcus Lehmann s'était imposé, il avait du venir à bout en heads up d'un jeune loup du poker tricolore, un certain Ludovic Lacay, qui signait là sa première ligne Hendon Mob ! Le début de longues années de succès au sein du Team W... Ce WPT a également souri à un autre prodige issu de l'écurie W : même s'il avait déjà plus de vécu sur le circuit que « Cuts », le jeune Tristan Clémençon avait terminé 6e en 2010.

Casino1
Le casino, c'est tout droit !

Cette année, huit pros Winamax vont tenter d'imiter leurs prédécesseurs dans ce WPT Barcelona : Leo Margets, Adrian Mateos Diaz, Pierre Calamusa, Mustapha Kanit, Davidi Kitai, Kool Shen, Joao Vieira, et Michel Abécassis. Et comme un symbole, le WPT revient aux racines des premiers events joués au casino Barcelona : si depuis plusieurs années, les tournois, et notamment les EPT, se jouaient dans une grande salle au fond du casino, les tables du WPT se retrouvent collées à la salle de jeux, jouxtant les tables de blackjack et les machines à sous.

Résultat : un beau bordel règne dans la salle de tournoi ! Entre les files d'attentes interminables pour s'inscrire, les tables de tournois jouxtant les tables de cash-game et les « ding ding » incessants, l'atmosphère n'est pas franchement propice à la concentration nécessaire pour jouer ces beaux tournois. Certains ne s'en laissent pas compter, comme Alexandre Reard, qui a amené son petit coussin perso pour lui assurer une meilleure assise sur sa chaise : "Je ne l'utilise que pour les gros tournois, c'est pour rester concentré justement !" Le pro Unibet, en compagnie de son coéquipier Quentin Lecomte, faisait partie des joueus tiltés par l'organisation hier, tout comme Imad Derwiche, vieil habitué du circuit : "C'est une catastrophe". Il n'a d'ailleurs pas manqué de faire part de ses remarques à ElkY, nouveau Team Pro PartyPoker, assis à sa table : "C'est mauvais pour l'image"... Bertrand semblait plutôt d'accord avec lui. Sans oublier les déboire du WPT 500 joué en parallèle (article à venir). Bref, une belle pagaille digne d'une auberge espagnole, que n'aurait certainement pas renié Romain Duris dans le film culte de Cédric Kaplish...

Calamusa Pierre
Pierre Calamusa a démarré très fort

]Mais revenons-en au jeu : pendant qu'Adrien Delmas perfait online, deux pros Winamax étaient en lice hier dans le Day 1 A du Main Event à 3 300 € : Pierre Calamusa et Davidi Kitai. LeVietFou termine avec un très beau stack de 230 000 jetons, soit plus de huit fois le stack de départ, loin devant 58 autres survivants de la journée (sur 123 entrées) mais derrière Dominikas Karmazinas (selon le chipcount officiel). Pour Kitbul, la journée n'a pas été aussi rentable...




Le chipcount du Day 1 A :























































































































































































































































































































Position Joueur Chipcount
1 DOMINYKAS KARMAZINAS 368.000
2 PIERRE CALAMUSA 230.000
3 JONI JOUHKIMAINEN 175.000
4 ALEJANDRO ROMAN PACHECO 160.900
5 JON GURRUTXAGA ALBA 148.500
6 DAVID PEDRO LEJA 145.200
7 HASSAN AKI ROBERT SEY 130.300
8 LUCA MARCHETTI 120.500
9 IMAD DERWICHE 115.000
10 CHARLES KEITH LEHR JR 113.100
11 JEREMY JEAN LUC SADERNE 111.100
12 DANIEL PARSONAGE 91.500
13 JAMES CHRISTOPHER ROMERO 88.000
14 BERTRAND GROSPELLIER 85.100
15 JULIAN CONSTANTIN MENHARDT 84.100
16 DENYS SHAFIKOV 80.600
17 JESUS MARQUEZ GOMEZ 78.600
18 JOEL ISLA GONZALO 70.100
19 JOKIN BLANCO MUÑOZ 68.800
20 JES BONDO 68.000
21 MICHAEL ANTHONY KANE 67.000
22 DENIS KARAKASHI 65.500
23 JOSE MARIA NIETO 64.200
24 DAVIDI KITAI 61.000
25 MARCIN FELIKS KREFT 60.100
26 PAUL JAMES ROBERT HIZER 54.400
27 MANUEL BARDON OSHEA 54.000
28 ANDREW JAMES HULME 53.500
29 BENCE PARIS 53.400
30 MORTEN PER VARBK MORTENSEN 49.200
31 FRANCESCO DELFOCO 49.000
32 FRANK JOAQUIN NARANJO 49.000
33 ADAM PETER HILTON 48.000
34 JOHAN STIG ARNE CREUTZ 47.700
35 MATTI JOHANNES KONTTINEN 46.900
36 MARIO NAVARRO 45.800
37 DANILO VELASEVIC 45.100
38 RASMUS VEJSTRUP LARSEN 40.900
39 KUNAL PATNI 39.700
40 FLAVIANO CAMMISULI 39.000
41 ROBERT FLORIN GRIGORE 36.300
42 MITCHELL THOMAS JOHNSON 35.900
43 NIKOLAOS LAMPROPOULOS 34.800
44 PER ERIK OLIVER VENNERLUND 34.400
45 YUCEL EMINOGLU 32.200
46 ALEJANDRO SANCHEZ ARGUIANO 31.400
47 OMAR DEL PINO 31.400
48 CORENTIN FLORIAN ROPERT 29.700
49 MIKOLAJ ROBERT ZAWADZKI 29.600
50 BEN THOMAS FARRELL 29.000
51 PER JOHAN SALOMONSSON 26.200
52 VLADIMIR SHABALIN 23.400
53 JAKOB MADSEN 21.800
54 FARID D JATTIN 19.900
55 EUGENIO PERALTA 19.100
56 BRUNO ANDRE NESSIM FITOUSSI 19.100
57 ARAM SARGSYAN 18.300
58 ANDREY IVLEV 16.500
59 THOMAS JEREMIE BICHON 14.000
60 JONATHAN CONCEPCION 13.900




Ce Day 1 B, qui a débuté à 12 heures, verra l'entrée en lice de Michel Abécassis, Adrian Mateos Diaz, Mustapha Kanit, Leo Margets, et Bruno "Kool Shen" Lopes. Les pros tenteront d'atteindre le Day 2, qui se déroulera jeudi, et commencent avec un stack de départ de 30 000 jetons aux blindes 50/100 et huit niveaux de 60 minutes à disputer. On devrait avoir un dinner-break de 60 minutes à la fin du level 4, comme hier, mais rien n'est moins sûr selon les organisateurs... Leo et Adrian débutent à la même table. Allez, on file dans la salle de tournoi !

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34043

MessagePosté le: 12/03/2019 17:50   Sujet du message: Les Répondre en citant Signaler un Abus

Les

Main Event 3 300 € (Day 1 B)

Nous retournons dans le casino pour suivre le Main Event, alors que nous approchons de la fin du level 4... Et nous voyons Pierre Merlin assis en table, et plus loin Thierry Gogniat et Isabel Baltazar. Pourtant, tous les stacks de leurs tables respectives semblent bien maigrichons. Renseignement pris auprès d'un floor, il s'agit en fait d'un tournoi satellite pour le Main Event. Les jetons utilisés sont pourtant identiques, alors que les tables des deux tournois se juxtaposent ! Inconcevable ? Tout est possible à Barcelone apparemment.

Jetons
Au fait, voici donc la jetonnerie de ce Main Event (mais pas que) :
Verts : 25
Noirs : 100
Rouges : 500
Jaunes : 1000
Violets : 5000

Gogniat-Baltazar
Thierry Gogniat joue donc ce satellite deux crans à droite de sa compagne Isabel Baltazar. Il nous livre même une petite info : la grande salle où se jouait les EPT par exemple se louerait 42 000 € la journée. Si on fait le calcul, cela fait pas moins de 224 000 € pour sept jours du Main Event. De quoi comprendre pourquoi la salle n'a pas été réquisitionnée pour ce festival ?

Testud-Labat
Pas loin des machines à sous, on retrouve déjà Antoine Labat et Paul Testud assis côte à côte. Antoine en est déjà à sa troisième bullet dans ce tournoi - rappelons que les joueurs ont le droit à une inscription et un re-entry pour chaque Day 1, soit un maximum de six inscriptions à 3 300 € dans ce Main Event -, mais a déjà perdu un tiers de son stack. "Je viens de vivre quatre longues journées, déplore le 9ème du Main Event des WSOP 2018. Je suis déjà venu trois fois ici pour l'EPT, mais j'attends toujours la perf'. Concernant l'organisation ? No comment."

Michot-Helppi-Rheem
Dans la salle principale, située plus au fond, on retrouve ce bon vieux Laurent Michot, qui n'a vraiment pas chatté son tirage de table avec Juha Helppi et Chino Rheem à sa gauche. "Et encore, tout à l'heure, il y avait aussi Antoine Labat et Quentin Lecomte, qui a sauté très vite en perdant trips contre full chez Helppi. Moi je suis staké pour ce tournoi, comme pour l'EPT Prague, et je jouerai le WPT Deepstacks si je bust." Laurent explique aussi que Chino Rheem en fout partout : "Il a 3-bet avec 9-3, a trouvé un flop 9-9-5 et a pris trois barrels à Antoine, avant de faire une livraison." Résultat ? Chino Rheem est proche du stack de départ. Cyril Brémond vient d'arriver à cette table.

Diaz-Margets2
Enfin, comment ne pas faire un tour à la table réunissant les deux Teams Pros Winamax en lice aujourd'hui, Adrian Mateos Diaz et Leo Margets. Pour l'instant, la Barcelonaise Leo gagne contre le Madrilène Adrian : elle possède près de deux fois le tapis de départ, tandis que la "Máquina" était tombée à 20 000 jetons.

Dans le tournoi, on retrouve également Martial Blangenwitsh, Patrick Sacrispeyre, Anatoly Filatov, Barny Boatman, Jason Tompkins, Evangelos Bechrakis, Johan Guilbert, Florence Allera, Arne Coulier, Per Linde, Jason Wheeler, Alexandru Papazian, Govert Metaal...

En faisant un tour du côté du cashier, nous croisons Jonathan Therme, Florian Ribouchon et Alexandre Reard, qui vont tous buy-in. Il s'agit donc d'un re-entry pour Alex, qui a déjà sauté aujourd'hui... Apparemment, Eric Sfez a également busté une première fois avant de retenter sa chance : il joue maintenant avec Abdelhadi Kondah.

Panka-Sampras
Dominik Panka devra se méfier des coups du sosie officiel de Pete Sampras.

Roger-Hairabedian
Roger Hairabedian prêt à casser du "poney"

De-Meulder-brothers
Matthias de Meulder n'est pas loin de son frère Christophe, de dos en bleu

Michel-Abecassis
Michel Abécassis porte encore le logo Winamax sur ce tournoi


Gilbert-Diaz
Gilbert Diaz, assis en face d'un autre vieux briscard du circuit européen, Lucien Cohen

A noter que Sonny Franco a finalement craqué dans le WPT 500 : malgré sa belle résistance, c'est bien lui qui a cédé à la 16ème place...

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34043

MessagePosté le: 12/03/2019 19:45   Sujet du message: Dinner-break : la règle de trois Répondre en citant Signaler un Abus

Dinner-break : la règle de trois

Adrian Mateos Diaz, Leo Margets et Michel Abécassis sont toujours in
Encore deux niveaux d'une heure à jouer ce mardi
Main Event 3 300 € (Day 1 B)

Alors que les tables se vident au moment du dinner-break de 60 minutes, les trois joueurs Winamax engagés aujourd'hui reviendront disputer les deux derniers niveaux du Day 1 B. A l'issue des six premiers levels, ils ont tous monté un stack décent, même si Adrian a été contraint de repasser à la caisse.

Les réactions de nos champions :

Leo-Margets3
Leo Margets (95 000) :
"C'est super ! Mon tapis n'a fait que grimper, j'ai été payée quand j'avais de grosses mains et mes bluffs sont tous passés. C'est la journée rêvée !"
Leo a notamment pris un gros coup avec trips au turn d'un baby board. Son adversaire ne l'a pas cru avec une overpaire...

Michel-Abecassis3
Michel Abécassis (70 000) : "Rien de spécial, je n'ai pas perdu beaucoup de coups."
Michel joue a une table plutôt difficile avec Alexandre Reard, Eric Sfez et Abdelhadi Kondah

Adrian-Mateos3
 Adrian Mateos Diaz (69 000) : "Je n'ai qu'une heure pour manger, on discute après !"
Adrian en est à sa deuxième bullet aujourd'hui. Il a re-entry dans la foulée, et s'est retrouvé au même siège que précédemment, toujours à la table de Leo Margets !

Il reste 268 joueurs pour 342 entrées comptabilisées. Encore deux heures de jeu dans ce Day 1 B, on se retrouve vers 20h15 pour la reprise (blindes 200/400 "BB ante" 400).


WPT 500 :

Le Français Alberto Ah-Line a malheureusement été éliminé en 3ème place pour 99 415 €. Il a perdu un three way-pot énorme à tapis préflop pour tomber à moins de dix blindes, avant de bust contre Federico Piroddi, qui jouera le heads up contre Lukasz Fraczek. Les deux joueurs discutaient d'un deal...
, qui j

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34043

MessagePosté le: 12/03/2019 21:20   Sujet du message: Un Ange passe Répondre en citant Signaler un Abus

Un Ange passe

Main Event 3 300 € (Day 1 B)

Besnainou-Angelo
Au retour du dinner-break, nous passons dire bonjour à Angelo Besnainou, un vieux de la vieille du poker français. Jugez plutôt : il compte pas moins de 126 lignes sur Hendon Mob, la première répertoriée en... 1997. Pas mal, mais moins bien que son compère Paul Testud (228 lignes), assis à la table adjacente. Il faut dire qu'Ange, qui a pris son ticket sur un satellite hier, ne joue presque plus depuis 15 ans : "Quand tu es rodé, c'est bien, mais la façon de jouer a changé, avec tous ces jeunes..." Le 14e du Main Event des WSOP en l'an 2000 est surtout venu pour Barcelone : "C'est le meilleur endroit pour jouer, tant pour la ville que pour le poker. Enfin, l'organisation est meilleure d'habitude..". En tout cas, Ange ne prend pas ce tournoi à la lègère : "Je suis venu pour gagner !" Card dead depuis deux heures selon son propres aveu, Angelo va devoir cravacher avec un tapis de 15 000 jetons.

De-Meulder-brothers2
Les deux frères De Meulder se retrouvent à la même table. De face, Christophe, moin bien loti des deux avec moins de 20 000, tandis que Matthias possède 50 000.

Eric Sfez
Eric Sfez semble un peu fatigué, au point de me demander dans quelle direction était la salle de tournoi au retour du dinner-break. Pourtant, le Français en est à sa deuxième bullet dans ce Day 1 B. "Je n'arrive pas à décoller", déplore Eric.

YoH-ViraL
YoH ViraL vient lui de passer par la case re-entry après avoir perdu un pot de 40 blindes avec 8-8 contre 10-10 à tapis préflop.

Quelques arrivées notables dans ce Main Event : Roger Tondeur à la table de Barny Boatman, Arthur Conan, François Tosques, Florence Allera, Gianluca Speranza...

Chino-Rheem2
Parmi les récents bustos, on recense Arnaud Enselme, Antoine Labat, Parham Ahoor ou encore David « Chino » Rheem (photo), sans oublier Noah Boeken plus tôt dans la journée.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34043

MessagePosté le: 12/03/2019 22:10   Sujet du message: Vous êtes fatigués ? On est pas fatigués Répondre en citant Signaler un Abus

Vous êtes fatigués ? On est pas fatigués !

Main Event 3 300 € (Day 1 B)

Alors que nous approchons de la fin de la journée après plus de sept heures de poker, Michel Abécassis est en plein forme et continue sa tranquille ascension. Enfin, pas si tranquille, MIK22 étant descendu très bas avant de réussir un beau coup contre Eric Sfez : "Je relance avec AJ. Eric paye ainsi qu'un autre joueur. Je c-bet sur le flop K78et Eric suit. Je check le turn Q, et il bet 5200. A ce moment, je le vois sur une très large range de bluff avec beaucoup de tirages, d'autant qu'il va check-back une paire. Je paye et il mise 22 000 en gros overbet sur une Q" river. Ca n'a pas de sens, il n'a pas de Dames dans sa range... Je suis et il montre 6p3p..."

Eric Sfez a ensuite gagné un gros coup contre Alex Reard : Michel Abécassis relance à 1200 en early, Eric surrelance à 3800, et Alex Reard 4-bet à 10 500 en position. Seul Eric call pour voir un flop A-6-8, checké par les deux joueurs. Eric va ensuite check-call 5700 sur le turn 7, avant d'envoyer 14 200 sur la river 8. Alex paye pour la presque totalité de son tapis et doit s'incliner contre 78 pour full house...

Table3
Ne vous fiez pas aux apparences, cette table ne dort pas, bien au contraire...

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Mifnord
Hall of Fame
Hall of Fame


Inscrit le: 19 Aoû 2010
Messages: 8284

MessagePosté le: 12/03/2019 23:42   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Let's go le Team ! Faites nous rêver. Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34043

MessagePosté le: 12/03/2019 23:50   Sujet du message: Fin du Day 1 B : costume trois pièces Répondre en citant Signaler un Abus

Fin du Day 1 B : costume trois pièces

Leo Margets, Adrian Mateos Diaz et Michel Abécassis rejoignent Pierre Calamusa et Davidi Kitai au Day 2
Main Event 3 300 € (Day 1 B)


Abecassis-Diaz3
Bon ok, ils ne sont que deux, mais Leo Margets avait un train à prendre...

Quatre buys-in, trois qualifiés : tel est le bilan du Team Winamax à l'issue du Day 1 B de ce tournoi. Bonne nouvelle, personne n'a été éliminé, car Adrian Mateos a eu besoin de deux buy-ins pour emballer des jetons aujourd'hui. Pourtant, il n'y a pas de quoi pavoiser pour l'Espagnol, qui finit avec un maigre 15 100, soit moins de trente blindes à la reprise pour le Day 2. Il faut dire que perdre deux As contre deux Rois sur la dernière main du jour n'aide pas à monter un stack...

Leo-Margets
En revanche, c'est l'embellie pour Leo Margets, qui n'a fait que grapiller des jetons toute la journée pour finir avec 125 000. De quoi la positionner parmi les chipleaders du Day 1 B !

Entre les deux espagnols, on retrouve l'ami du Team Winamax Michel Abécassis, qui a pour rappel quitté son costume de joueur pro il y a quelques semaines. MIK22 a connu des hauts et des bas dans cette journée, mais heureusement tout s'est bien terminé : Michel revient au Day 2 avec 91 400.

Adrian, Leo et Michel rejoignent donc au Day 2 Pierre Calamusa et Davidi Kitai, qualifiés hier lors du Day 1 A. Il se sont extraits d'un field ayant comptabilisé 350 entrées aujourd'hui, contre 123 hier et 63 lors des deux Days 1 joués online. Faites le calcul : 536 buys-ins sont déjà dans le prizepool, il faudra 464 inscriptions demain pour atteindre la garantie de 3 millions d'euros proposée par PartyPoker sur ce Main Event.

202 autres joueurs ont également validé leur ticket pour jeudi lors de ce Day 1 B : chez les Français, on note les qualifs de YoH ViraL, Gilbert Diaz, Florian Ribouchon, Arthur Conan, Eric Sfez ou encore Jonathan Therme, tandis que quelques têtes d'affiche étrangères comme Alexander Ivarsson, Ramon Collilas, Per Linde ou Dominik Panka ont également fait le taff.

En revanche, Alexandre Reard ou François Tosques devront re-entry lors du Day 1 C prévu demain à 12 heures pour espérer faire long feu dans ce Main Event.

On se retrouve donc dès demain en direct du Casino Barcelona avec les entrées en lice de Bruno "Kool Shen" Lopes, Mustapha Kanit et Joao Vieira. Buenas noches !

Chipcount partiel :

Milan Rabsz : 131 500
Leo Margets : 125 000 (Team Winamax)
Alexandar Ivarsson : 114 800
Michel Abécassis : 91 400 (ami du Team Winamax)
Dominik Panka : 70 100
Arthur Conan : 56 000
Evangelos Bechrakis : 54 100
Lucien Cohen : 48 500
Eric Sfez : 45 200
Laurent Michot : 45 000
Abdelhadi Kondah : 42 100

Johan Guilbert : 39 200
Gilbert Diaz : 38 700
Jonathan Therme : 38 600
Cyril Bremond : 38 500
Paul Testud : 38 000
Ramon Collilas : 27 500
Florian Ribouchon : 20 900
Per Linde : 19 300
Adrian Mateos Diaz : 15 100 (Team Winamax)
Angelo Besnainou : 15 000

Crédit photo Leo Margets : Alex Hernando

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34043

MessagePosté le: 13/03/2019 13:45   Sujet du message: Le chipcount complet du Day 1 B Répondre en citant Signaler un Abus

Le chipcount complet du Day 1 B

Voici le classement des 205 survivants du Day 1 B de ce Main Event WPT Barcelona. Leo Margets est troisième tandis que son compatriote Jaime Victor Soler Puig est chipleader.

Position           Joueur              Stack
1 JAIME VICTOR SOLER PUIG 163 400
2 MILAN TOMASZ RABSZ 131 500
3 LEO MARGETS (Team Winamax) 125 100
4 ALEXANDER STAFFAN ANDERS IVARSSON 119 800
5 HRISTOFOR IVANOV 117 400
6 ADNAN DACIC 110 000
7 ALEKSEI GORTIKOV 107 600
8 TIMUR MARGOLIN 105 600
9 GUSTAVO OMAR MOSCON 104 800
10 CARLOS SANCHEZ DIAZ 104 700

11 JACK O'NEILL 104 400
12 ALAIN EL-HAJJ 99 200
13 ALI MAITHAM HATIM ABID AL SAIDY 98 200
14 NICKLAS RUBEN KLEY LUNDBORG 97 900
15 SERGIU COVRIG 97 000
16 VINCAS TAMASAUSKAS 95 400
17 DRAGOS TROFIMOV 95 100
18 GIANLUCA SPERANZA 93 800
19 MICHEL ABECASSIS (Team Winamax) 91 400
20 LUIGI D ALTERIO 91 400

21 FAUSTO TANTILLO 91 200
22 JOHNNY MEHL HANSEN 91 200
23 JOSE JULIEN ASTIMA 91 000
24 VLADA STOJANOVIC 88 700
25 DARIO MARINELLI 87 000
26 ANATOLII VALEREVICH CHEN 85 900
27 LUIS RODRIGUEZ CRUZ 85 300
28 MARCIN DOMINIK WYDROWSKI 85 300
29 MOSHE ORY REFAELOWITZ 85 000
30 MIHAI GABRIEL NISTE 83 000

31 FRANCOIS MAX EVARD 82 700
32 MICHELANGELO SCALCIONE 82 400
33 PAUL MARTINUS ADRIANUS VAN OORT 81 800
34 SIMON GUSTAV BRANDSTROM 81 800
35 PRZEMYSLAW GLANER 81 100
36 MANUEL SAAVEDRA NUÑEZ 80 500
37 PRZEMYSLAW PIOTROWSKI 78 900
38 BELMEHEL DJA DAOUADJI 78 500
39 LEON LLOYD LOUIS 78 500
40 BRUNNO BOTTFON DE ALBUQUERQUE 77 600

41 GHEORGHE GABRIEL PODOVEI 77 200
42 ASI MOSHE 76 200
43 GEORGES HANNA 76 200
44 FLORIAN DIMITRIE DUTA 74 400
45 CEDRIC JEAN CAVALIER 73 800
46 GEORGIOS KARAKOUSIS 73 600
47 RAZVAN BORDEI 72 100
48 MASATO YOKOSAWA 71 900
49 LUIS HENRIQUE SHINIKE KAMEI 70 800
50 GOVERT JAN ANTONIUS METAAL 70 700

51 DOMINIK MACIEJ PANKA 70 100
52 ANATOLY FILATOV 70 000
53 XAVIER RIERA TAYEDA 70 000
54 PEDRO MIGUEL FERNANDES DE OLIVEIRA 69 500
55 MARCEL JULES VADELLA 69 000
56 DEMETRIO CAMINITA 68 100
57 NIKOLAY ILIEV 67 800
58 JARI MIKA JUHANI MAHONEN 67 100
59 FRANCESC XAVIER GUIXERAS GINER 66 800
60 JAKUB MACIEJ MICHALAK 66 300

61 BESMIR HODAJ 65 600
62 FERNANDO DA CUNHA ARAUJO 65 600
63 EZEQUIEL WAIGEL 65 500
64 KRIJN MICHIEL BROSKIJ 65 400
65 ROGER CHRISTIAN TONDEUR 65 100
66 ALESSANDRO BORSA 63 600
67 FRANK BLUMLEIN 63 600
68 BARNY MATTHEW BOATMAN 62 600
69 SANTTU KALEVI LEINONEN 62 200
70 BALAZS UJVARI 62 100

71 FREDERICO NUNO PEREIRA DA ROCHA 61 300
72 JASON MICHAEL TOMPKINS 61 100
73 TONNY RENATO VAN ECK 60 400
74 PAVLOS XANTHOPOULOS 60 400
75 ALESSIO DI CESARE 59 400
76 ALAIN ZEIDAN 57 500
77 PASCAL SVEN BAUMGARTNER 57 400
78 HAROUT GHAZARIAN 57 300
79 ERIK MARKUS FRIBERG 57 100
80 ARTHUR CONAN 56 000

81 EVANGELOS BECHRAKIS 54 800
82 GEORGIOS ANGELOS TAVOULARIS 53 900
83 EMMANOUIL CHRYSOVERGIS 53 900
84 SUM YIP 53 200
85 CARLOS EGEA HERNANDEZ 53 100
86 PETER LASZLO TURMEZEY 53 100
87 HABIB DABBAGH 52 700
88 THOMAS ALEXANDRE CAZAYOUS 52 400
89 CORENTIN, PATRICE BARRAUD 52 100
90 MATIAS RUIZ VIÑALS 51 900

91 VOLODYMYR TRUBANOV 50 900
92 PRZEMYSLAW KRZYSZTOF KLEJNOWSKI 50 800
93 PIERRICK YVES DOMINIQUE M BURBAN 50 700
94 YOTAM BAR YOSEF 49 900
95 TOUKO TEIVONPOIKA BERNDTSON 49 700
96 LUCIEN COHEN 48 500
97 LUCAS JOSEPH SFEZ 48 400
98 ROMAIN SERGE PIRAUX 48 200
99 GABRIELE RE 48 100
100 ANDREA GIUSEPPE PAPA 48 000

101 OLEKSANDR SHCHERBAK 47 900
102 CELINE SANDRINE PALACIOS 47 700
103 REHNAN SALIM KASSAM 46 700
104 SYLVAIN, JEAN MAZZA 46 600
105 CHRISTOPHE ROLAND V DE MEULDER 46 600
106 APOSTOLOS LANOPOULOS 45 300
107 HASSAN FARES 45 200
108 ERIC, HAI SFEZ 45 200
109 LAURENT HENRI MICHOT 44 900
110 LANH VAN BUI 44 700

111 STOYAN OBRESHKOV 44 000
112 LONG NGUYEN 43 500
113 JORGE RUIZ ROJO 43 000
114 SARAH HAJAR EL MOUAHID 42 100
115 ABDELHADI KONDAH 42 100
116 MAKRAM SABER 41 500
117 KIMMO MATIAS KURKO 41 300
118 CARLOS ANGEL HERRAIZ MORALES 41 200
119 VLADO BANICEVIÇ 40 900
120 PETAR KALEV 40 800

121 TOM AKSEL BEDELL 40 600
122 ANDREA RICCI 40 400
123 DORIAN ALEJANDRO RIOS PAVON 40 200
124 DANYEL BOYACIYAN 40 000
125 ANTONIO MARIA CALDEIRA BARRADAS DE CAMPOS PALMA 39 800
126 TOTTI MATIAS AROSUO 39 700
127 PATRYK WLADYSLAW POTEIREK 39 500
128 JOHAN FRANCOIS GUILBERT 39 200
129 KONSTANTINOS PANAGIOTIS TSIKOPOULOS 39 000
130 GILBERT CHRISTIAN DIAZ 38 700

131 JONATHAN THERME 38 600
132 CYRIL CLAUDE JEROME HENRI BREMOND 38 500
133 LAWRENCE ROMAN ANDREYS 38 500
134 KAROLIS SEREIKA 38 100
135 JYRI TAPIO MERIVIRTA 38 100
136 TIZIANO DI ROMUALDO 38 000
137 ALEXANDRE, PAUL VIARD 37 200
138 ZHONG CHEN 36 200
139 GERARD CARBO SANTAMARIA 36 100
140 PAUL JEAN CLAUDE TESTUD 36 000

141 JESUS CORTES LIZANO 35 800
142 MARCEL CHRISTIAN GOLDENBELT 35 300
143 JAMES PAUL RANN 35 200
144 AMJAD NADER 34 500
145 JOZSEF LISZKOVICS 34 300
146 MATEUSZ SEBASTIAN WOZNIAK 34 300
147 STIG TIMOTHY ROGER HAROLD 34 200
148 JEAN-MARC DANIGO 33 900
149 SAHIL CHUTTANI 33 200
150 GIOVANI SALVATORE 32 000

151 IACOPO BRANDI 31 500
152 WAEL SARKIS 31 200
153 AIDAN MARTIN CONNOLLY 30 600
154 SEBASTIEN TA 29 100
155 ANTAL MEZEI 29 000
156 PIOTR IRENEUSZ NURZYNSKI 28 600
157 ANTONIOS KOUKOURAS 28 400
158 NORDERTO ANDRES KORN 27 600
159 RAMON COLILLAS DE LA FUENTE 27 500
160 JOHN MOONEY 27 300

161 ALEJANDRO NICOLAS GONZALEZ 26 300
162 BARTOSZ STASIEWICZ 26 100
163 DYLAN ELIE SLAMA 25 900
164 VIKTOR SHEGAI 21 200
165 FLORIAN ANDRE, JEAN RIBOUCHON 20 900
166 STEN THOMAS PETTERSSON 20 600
167 ARTHUR SANCHEZ PANTOJA 20 000
168 RAFAEL NEVES TELLES 19 800
169 IOANNIS ANGELOU KONSTAS 19 700
170 NARCIS GABRIEL NEDELCU 19 400

171 PER ALBIN LINDE 19 300
172 KARIM ALLEG 19 200
173 JOHAN MARTIN STORAKERS 18 600
174 MARCO FONTANELLA 18 500
175 ROBERLY FELICIO 17 900
176 JAVIER GOMEZ ZAPATERO 17 600
177 ANDRE FILIPE ARCANJO MATIAS 17 000
178 MARWAN KHALIFE 16 800
179 JOAO ANTONIO MENDES FERREIRA 16 100
180 ARISTEIDIS MOSCHONAS 15 800

181 ADRIAN MATEOS DIAZ (Team Winamax) 15 100
182 ANGE BESNAINOU 15 100
183 NIKOLAI YORDANOV MARKOV 15 000
184 JOROE MIGUEL DOS SANTOS DINIS 14 800
185 DAVID JING ZHON HU 14 600
186 LASSE BRONDUM SYNDERGAARD 14 500
187 HARRY CARDEN LODGE 13 600
188 JACOBUS PIETER VISSER 13 500
189 GEORGI SANDEV 13 400
190 ABDELHAMID EL KHAYATI 13 000

191 FRANCISCO JOSE FERNANDEZ ARENAS 12 600
192 JUAN CASTEJON VAZQUEZ 12 400
193 JULIE TALIA SILBERSTEIN 11 900
194 MATTHIAS HARRY R DE MEULDER 11 300
195 MIRKO SCHIANO DI TUNNARIELLO 11 100
196 TOMAS FIONN MACNAMARA 10 700
197 BARTLOMIEJ PIOTR PARADOWSKI 10 600
198 MARIO MOSBOECK 10 500
199 ROGER PATRICK HAIRABEDIAN 9 700
200 EDUARD NICOLAE PUIA 8 500

201 PAVEL VEKSLER 7 700
202 DAVID KATAI 6 300
203 ALEXANDER JOEL ZELIGMAN 5 900
204 KAMEL TAFER 4 700
205 JAIR CELSO GARCIA MENEZES 3 500

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34043

MessagePosté le: 13/03/2019 14:10   Sujet du message: Début du Day 1 C : la qualif' en jeu Répondre en citant Signaler un Abus

Début du Day 1 C : la qualif' en jeu

Camp-Nou
Alors que nombre de joueurs français cherchent encore comment acheter des places pour aller voir le match Lyon-Barcelone au Camp Nou ce soir, une majorité d'entre eux se concentre néanmoins sur le poker ce mercredi : en effet, le Casino Barcelona accueille le Day 1 C du WPT Barcelone. A la fin du premier niveau, plus de 200 joueurs étaient déjà inscrits, dont certains arrivés en Catalogne hier, comme Paul-François Tedeschi, croisé à l'hotel Pullman dans la soirée.

Pour l'instant, le Team Winamax a réussi un cinq sur cinq dans les deux premiers Days 1 live du Main Event, avec cinq joueurs qualifiés pour le Day 2 (sans oublier Joao Vieira, qualifié online). Kool Shen et Mustapha Kanit devraient débarquer aux tables vers 14 heures, à la fin du second niveau de la journée, pout tenter le grand huit. Et tenter de dépasser leur coéquipière Leo Margets, qui a baggé 125 100 jetons lors du Day 1 B hier !

Casino-Barcelona4
Comme pour chaque Day 1, les joueurs ont débuté avec 30 000 jetons et joueront huit niveaux de 60 minutes, avec un dinner-break de 60 minutes à la fin du level 6. Allez, on le fait ce "perfect"?
 

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34043

MessagePosté le: 13/03/2019 16:20   Sujet du message: On enfile le Bleu de chauffe Répondre en citant Signaler un Abus

On enfile le Bleu de chauffe

Main Event 3 300 € (Day 1 C)

Petit aparté : concernant le joueur exclu du Main Event hier, l'Event Manager Maxime Rouison nous a annoncé qu'un communiqué officiel du casino sera bientôt diffusé.

En attendant, beaucoup de Français ont pris part à ce Day 1 C, qui comptabilisait déjà 334 entrées au milieu du troisième niveau, pour 315 joueurs restant. Il manque encore une bonne centaine de joueur pour atteindre le cap des 1000 entrées, nécessaire pour qu'il n'y ait pas d'overlay sur ce tournoi.

Une table abrite notamment un trio Cassien Bragel-Sofian Benaissa et Martial Blangenwitsch, qui même s'ils ne sont pas les joueurs les plus connus du clan tricolore, font le spectacle ! En témoigne cette main, lors de laquelle le cut-off relance. Cassien au bouton, Sofian en small blind et Martial en big blind décident de payer.
Sur le flop J107, les blindes check tout comme le CO, et Cassien mise 2 000. Sofian suit, et Martial check-raise à tapis pour 11 000. Cassien s'aligne, mais c'était sans compter sur Sofian qui reshove par-dessus pour environ 21 000 !

Virage
Cassien en plein tank...

S'estimant commit, Cassien paye avec J8. Il joue contre 89 chez Martial et J10 chez Sofian...
La turn est un K offrant la flush à Martial, qui remporte le coup après une river 5. Martial serre le poing et se lève de sa chaise pour faire redescendre la pression : il remonte à 37 000, tandis que Sofian conserve 20 000. Cassien Bragel est le grand perdant de l'affaire...

Gaetan-Balleur
Le reste des Bleus sont éparpillés dans la salle de tournoi. Certains sont arrivés hier, comme Gaëtan Balleur, qui va vivre ce festival dans une coloc à Barcelone en compagnie d'autres français, notamment Pierre Merlin, qui a selon son comparse gagné plus de 30 000 € en tournois online hier sur une pokerroom française. Gaetan ne connait pas un très bon début de journée avec environ 20 000 jetons.

Castaignon
Au contraire, certains ont mieux commencé comme Rémi Castaignon qui affiche un tapis de 45 000 à la table du champion de l'EPT Gran Final 2016 Jan Bendik (et qui est également en coloc avec des Français à Barcelone, comme David Susigan), ou encore Florence Allera (50 000), qui joue avec Yehoram Houri et Albert Sebag notamment.

Menka-Gomis
Enfin, parmi les autres joueurs hexagonaux présent en table, on retrouve l'ancien reg du cercle Clichy-Montmartre Menka Gomis, qui visiblemen fait tout pour ne pas lâcher de tells sur son visage (photo) et joue avec Paul Berende, Alexandre Reard, Jimmy Kebe, Paul-François Tedeschi, Julien Martini, Kris Pereira, Antoine Labat (sa quatrième bullet) mais aussi Said El Yousfi. Chino Rheem, éliminé hier, a également décidé de retenter sa chance, tout comme Bart Lybaert. Tobias Peters entre lui dans la danse après son deep run dans le WPT 500 (11ème). Kool Shen a lui buy-in vers 14 heures, comme annoncé, et est venu avec Antonin Teisseire.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34043

MessagePosté le: 13/03/2019 17:25   Sujet du message: Pierre qui roule n'amasse pas Muss Répondre en citant Signaler un Abus

Pierre qui roule n'amasse pas Muss

Main Event 3 300 € (Day 1 C)

Mustapha-Kanit-Bruno-Lopes
On avait reperé Kool Shen, mais son siège est vide lorsque nous retournons checker son tapis... Pas d'inquiétude, Bruno a simplement été déplacé sur une autre table, jouxtant celle de... Mustapha Kanit ! L'Italien, qui a late reg lui aussi, est déjà descendu à 12 000 jetons en perdant trois mains. "Puis j'ai bluffé lui, lui et lui," rigole t-il en désignant ses voisins de table, pas tous d'accord. En tout cas, "Muss" est revenu au tapis de départ, soit 30 000 jetons. Un stack presque équivalent à celui de Kool Shen (33 000), qui reste fidèle à sa stratégie : "Je joue low-variance, la structure est belle, on a le temps !"

On a également reperé d'autres français dans ce coin de la salle, comme Souhayl Fjer et Nicolas Noguera, respectivement vainqueurs du Wonder8 2018 et des WSOPC Paris 2016 au Cercle Clichy -Montmartre. Les deux joueurs se connaissent bien...

Nous avons aussi croisé le couple Thierry Gogniat-Isabel Baltazar : rappelez-vous, ils étaient à la même table dans le satellite hier... Alors, ont-ils réussi à prendre le ticket ? "Non, mais on a gagné assez au black-jack pour buy-in directement le tournoi," affirme Thierry, sans la moindre once d'excitation. On espère pour eux qu'ils auront autant de chance au Texas Hold'em...

Anas Belatik, runner-up du Main Event WSOPC cette année, est également dans la place. Chez les Espagnols, bonjour à Fernando Pons, finaliste du Main Event WSOP 2016, à côté de David Susigan, et chez les Anglais, coucou à Martins Adeniya à côté de Said El Yousfi, sans oublier le facétieux Alexandre Amiel (photo) ou Sergio Castellucio.

Alexandre-Amiel

Tous ces joueurs sont partis pour 25 minutes de pause, et reprennent au level 5 (blindes 150/300 « BB Ante » 300). On recense 362 inscriptions et 309 joueurs encore en lice dans ce Day 1 C.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34043

MessagePosté le: 13/03/2019 18:50   Sujet du message: Il y a toujours de la place pour le Teisseire Répondre en citant Signaler un Abus

Il y a toujours de la place pour le Teisseire

Main Event 3 300 € (Day 1 C)

Pendant que Kool Shen démarre au petit trot, son pote Antonin Teisseire a lui décidé de partir au galop, puisqu'il pointe déjà à 80 000. "J'ai fait brelan de Dames en début de partie dans un pot contre un autre joueur qui avait aussi floppé brelan", explique Tonin, qui a ses aises au casino Barcelona même si le lieu ne lui a pas trop réussi durant sa carrière de joueur. Puis nous le voyons 3-bet une relance de Julien Robert, qui suit. Sur un tableau 10 10-7-10-5, Tonin va se faire payer une mise de 4 000 river et montrer deux Rois au showdown. C'est la meilleure main...

Robert-Teisseire
Julien Robert ne sait plus quoi faire pour contrer Tonin...

D'ailleurs, cela ne manque pas de faire réagir Julien, qui confie détenir une paire inférieure dans ce coup. "Je prend des jetons à la table, et je les lui redonne ! Il montre tout le temps les nuts ! Qualifié sur un sat live, Julien, qui est venu à Barcelone pour la première fois avec deux amis joueurs de cash game, est d'ailleurs un grinder de tournois live, comme il nous l'affirme. La preuve, il a terminé 3ème des derniers WSOPC Marrakech remporté par Sonny Franco pour un gain de 68 394 $. De quoi se faire plaisir en Catalogne...

Un autre joueur semble se porter à merveille dans la salle principale : Antoine Labat, qui pointe derrière un tapis de 80 000. « Deux As contre deux As et deux Rois. Le skill », sourit le grinder, qui en est à sa quatrième entrée dans ce Main Event. Cette bullet serait-il la bonne ? On peut le croire, mais je le vois juste après perdre un pot de 55 000 avec A-K contre A-Q à tapis préflop. Son adversaire finit en quinte sur la river...

Antoine-Labat3
Antoine Labat parle aux oiseaux...

Enfin, des news d'Alexandre Amiel, qui s'est qualifié hier soir à minuit sur un sat à 200 € sur une room concurrente, et qui est donc arrivé ce midi ! "Je prévois tout le temps ça, au dernier moment, même pour aller à Vegas, confie le producteur. J'ai plein de trucs à faire, et si je regarde mon tel, je vais penser au boulot, alors je ne le sortirai pas avant la pause !" Alexandre pointait aux alentours du stack de départ à mon passage.

D'autres joueurs majeurs ont été aperçus dans le field : Martin Jacobson, champion du monde 2014 (photo), Maxym Lykov et Marcel Luske.

Martin-Jacobson
Nous sommes passés au level 6 (blindes 175/350 «BB Ante 350 »), et il reste une quarantaine de minutes à jouer avant le dinner-break de 60 minutes. Le tableau de ce Day 1 C affiche 360 entrées et 305 survivants.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34043

MessagePosté le: 13/03/2019 19:30   Sujet du message: Dinner-break : un petit verre de Martini ? Répondre en citant Signaler un Abus

Dinner-break : un petit verre de Martini ?

Les 296 joueurs en lice dans ce Day 1 C (sur 394 entrées) partent se restaurer pour 60 minutes, et le jeu reprend donc vers 20h05 aux blindes 200/400 « BB Ante 400 ».

Martini-Julien
A la sortie de la salle de tournoi, nous avons croisé Julien Martini, le runner-up du PSPC Bahamas en janvier. Le millionnaire affiche un grand sourire, et pourtant tout n'est pas parfait : "J'ai une table difficile avec Bart Lybaert et l'Anglais, là.. (il parle de l'Irlandais Dermot Blain). Je ne me souviens jamais des noms, juste des têtes. La table est relevée mais j'essaie de survivre, comme à chaque début de tournoi." Julien possède 36 000 au dinner-break.

Clement-Thumy
Clément Thumy nous a aussi demandé combien de temps durait la pause. Qui ça ? Clément Thumy ? Oui, c'est vrai, cela fait un bail que nous ne n'avons pas vu l'ex-pro Eurosport Poker sur le circuit. Ce globe-trotter nous confie qu'il continue à voyager, et rejoue au poker "quand le besoin financier s'en fait sentir. Barcelone était plus au moins prévu à mon programme... En tout cas, ça fait plaisir de revenir."

Enfin, rien de nouveau sous le soleil pour le Team W : Kool Shen possède 43 000, et Mustapha Kanit 34 000.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 34043

MessagePosté le: 13/03/2019 21:35   Sujet du message: Psy 4 de la Rheem Répondre en citant Signaler un Abus

Psy 4 de la Rheem

Main Event 3 300 € (Day 1 C)

Si Alexandre Reard a sauté une nouvelle fois de ce Main Event, d'autres n'en sont qu'à leur première bullet dans le tournoi, et l'utilisent à bon escient : c'est le cas de Rémi Castaignon, Yehoram Houri et Miro Alilovic.

On commence par le Gersois, qui comme souvent lors des Days 1 parvient à monter pas mal de jetons. Pour l'instant, il en est à 90 000. "Il y a eu beaucoup d'éliminations à ma table, et j'ai sorti quelques shortstacks", explique t-il. Rémi doit cependant composer avec un Alexandre Amiel assez shortstack, un Jan Bendik à 70 000 mais surtout avec un Chino Rheem toujours aussi gambleur. L'Américain relance par exemple à 1000 au cut-off, Alex paye au bouton et Rémi complète sa bid blind. Le vainqueur de l'EPT Deauville 2013 va ensuite payer trois barrels pour 2 500, 6000 et 16 000 sur un tableau Q283A.  Malgré trente secondes de réflexion sur la river, il ne fait pas le bon choix puisqu'il muck devant le A8 de Chino...

Rheem-Castaignon
Chino Rheem n'attend que le call de Rémi... et passe à 80 000 après ce coup.

A la table des Francés (avec Florence Allera, Damien Le Goff et Albert Sebag), Yehoram Houri vient lui de passer la barre des 100 000 jetons après avoir sorti un joueur. Il tapait d'ailleurs la discute avec sa victime juste avant le coup : "Il me disait qu'il était de Liverpool, je lui ai alors demandé pourquoi il ne regardait pas le match de Ligue des Champions ce soir. Sauf qu'il m'a avoué qu'il était un traître car il suppportait Manchester... En tant que Marseillais qui habite en lle-de-France, je l'ai donc remercié pour l'élimination du PSG !" Trève de plaisanterie, après une relance de l'Anglais, Yehoram profite de l'ambiance pour flat QQ, et voit un joueur squeeze à 5600. L'Anglais paye, et Houri shove... Son pote/adversaire le paye avec 1010 pour ses derniers 25 000 jetons. Et Yehoram lui affirme en rigolant qu'il n'avait pas vu sa main... "Good luck," conclut son opposant, fair play comme un Britannique.Yehoram vient de voir William Kassouf s'assoir à sa droite.

Yehoram-Houri
Yehoram Houri a passé beaucoup de temps à empiler des jetons dans ce Day 1 C.

Enfin, on va voir Miro Alilovic et sa jolie voisine Maria Lambropoulos, qui ne possède presque plus de jetons violets de 5 000. Le Français a pris son ticket dans le satellite hier, et nous explique qu'il trouve sa table "pas mal. C'est assez calme, personne ne me contre alors que je joue pas mal de mains." En habitué de Barcelone où il est venu plusieurs fois taper le carton, Miro sait que rien n'est fait avec son tapis de 55 000, d'autant qu'il ne compte qu'une place payée en Catalogne...

Alilovic-Lambropoulos

Nous entamons le dernier niveau de la journée (blindes 250/500 « BB Ante 500 », et il reste 304 joueurs pour 410 inscriptions dans ce Day 1 B.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Surveiller les réponses de ce sujet 1, 2  Suivante
Aller à la page :
Répondre au sujet    Index des Forums -> WPT Barcelone 2019

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
visit counter