Se connecter
S'inscrire





Winamax SISMIX 2017 - Tournois annexes
Répondre au sujet    Index des Forums -> Winamax SISMIX
Surveiller les réponses de ce sujet Précédente  1, 2
Aller à la page :
Auteur Message
BenjoDiMeo
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 33825

MessagePosté le: 18/05/2017 18:50   Sujet du message: Matthieu Lamagnère vient troubler la fête du Te Répondre en citant Signaler un Abus

Matthieu Lamagnère vient troubler la fête du Team

Sixcoups remporte le Highroller du SISMIX face à Kool Shen, Pierre Calamusa et Sylvain Loosli

Highroller
Le vainqueur du Highroller n'est pas un membre du Team Winamax, et pour une fois, nous pouvons amplement nous permettre de nous en étonner sans que l'on nous accuse de favoritisme. En effet : au moment où il ne restait plus que quatre joueurs en course (sur un total de 185 inscriptions), le nombre de pros W pouvant encore prétendre au titre s'élevait à... trois ! Une chose qui ne sera en revanche pas surprenante : l'homme qui a réussi à se défaire d'une telle adversité n'est pas un perdreau de l'année, loin s'en faut. Professionnel des cartes depuis aussi longtemps, voire plus, que ses adversaires "logotisés", Matthieu Lamagnère fréquente avec succès nos tournois live depuis les tout débuts, ayant accumulé au cours des sept dernières années une jolie collection de finales et victoires sur les side events organisés en marge des Main Event de Dublin et Marrakech. "Je me rappelle, sur le premier WPO à Dublin, en 2010, je portais le logo Team Pro car beaucoup de joueurs de l'équipe n'avaient pas pu venir", s'est d'ailleurs remémoré le bordelais dans un éclat de rire. A l'époque, celui que l'on connaît depuis toujours sous le pseudo "Sixcoups" (même si cela fait longtemps qu'il a changé de sobriquet sur les tables de Winamax - ne nous demandez pas son nouveau nick, l'intéressé préfère le garder secret) faisait partie de l'écurie des "Local Heroes", sorte de Team Winamax bis regroupant les grinders online les plus acharnés du site. Une époque que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Bref, notre vainqueur du jour fait quasiment partie de la famille.

Après l'élimination de Sylvain Loosli en quatrième place hier soir, la partie avait été mise en pause pour cause d'horaire tardif, et donc de fatigue palpable chez les trois joueurs restants. Une douzaine d'heures plus tard, les prétendants étaient de retour dans la salle Jean Bauchet, tandis que le Day 1B du Main Event avait débuté depuis une heure. Ils semblaient frais, dispos et prêts à en découdre une dernière fois : au vu des enjeux considérables (53 000€ à la gagne, tout de même), aucun d'entre eux n'avait commis l'imprudence d'aller faire un tour au Theatro à deux heures du matin. Et c'est d'ailleurs le plus fêtard d'entre eux qui fit parler la poudre en premier : très vite, Pierre Calamusa s'empara du chip-lead, se montrant agressif dès les premières mains avant de trouver une quinte bien rentabilisée face à un Kool Shen pris en flagrant délit de bluff. Après 45 minutes de partie, le relatif équilibre observé en début de match (entre 30 et 45BB pour chaque joueur) était chamboulé : LeVietF0u détenait la moitié des jetons en circulation, et semblait bien parti pour un nouveau sacre.

Highroller
Ou pas. Quelques minutes plus tard, Kool Shen et Pierrot s'engagaient dans une guerre de relances préflop : relance, 3-bet, 4-bet, tapis, c'est payé, les jeux messieurs ! Forcément, les deux joueurs ont retourné du lourd : As-Roi du côté de Pierre, et As-Dame chez un Bruno qui était donc au bord de l'élimination. Le tenant du titre sur ce SISMIX sera sauvé par l'apparition d'une Dame sur le turn : il était de nouveau chip-leader, tandis que LeVietF0u chutait brutalement à une douzaine de blindes. Philosophe jusqu'au bout, Pierre se contentera d'un rapide calcul à voix haute afin de savoir si le coup était bien joué de part et d'autre. Verdict : "Rien à faire, c'était un setup."

Highroller
On pourrait argumenter que ce bad beat a indirectement permis à Matthieu Lamagnère, jusque là plutôt discret, de s'emparer du titre un peu plus tard. "Si Bruno avait été éliminé sur ce coup", raisonnera t-il peu après avoir soulevé le trophée, "j'aurais entamé le heads up avec peu de jetons contre un Pierre énorme chip-leader, et ça aurait été assez compliqué." Au lieu de ça, Sixcoups a pu profiter de la relative neutralisation de Pierre, qui ne pouvait plus jouer qu'en "push or fold", pour attaquer à son tour, et se refaire une santé avec deux paires bien rentabilisées contre Kool Shen, puis en payant un bluff de notre rappeur quelques minutes plus tard. Après avoir gratté quelques blindes en envoyant deux fois son tapis sans trouver de payeur, Pierre subira l'épreuve du showdown sur sa troisième tentative : son Valet-10 ne s'améliorera pas contre le As-Dame de Sixcoups, le privant d'un nouveau titre trois jours après sa victoire sur l'XTASE en direct sur Twitch.

Highroller
Kool Shen et Matthieu Lamagnère entamaient le dernier duel avec des tapis similaires : seuls quatre blindes les séparaient. Logique, donc, que les deux joueurs renégocient l'échelle des prix. Celle-ci prévoyait 580 000 dirhams pour la victoire, et 408 000 dirhams pour la seconde place. Après une rapide discussion, il sera convenu que le vainqueur se "contenterait" de 523 000 dirhams, avec 465 000 dirhams assurés pour le vainqueur.

Une fois la négociation terminée, et la "clock" relancée, Matthieu prendra rapidement l'avantage, avec un As-8 trouvant la top paire sur le flop, puis le brelan sur le turn, et une paire d'As se transformant elle aussi en brelan dans un pot 3-bet. Le rush allait se poursuivre avec un 52 trouvant deux paires. En quelques minutes, Kool Shen venait de perdre les deux tiers de son tapis, mais l'humeur restait cordiale. "Pourtant, ta femme est encore derrière toi ! Non, parce qu'il y aurait de quoi s'inquiéter, là..." Eclat de rire général. Bruno restera combattif jusqu'au bout, reprenant des couleurs avec un joli call hauteur As, avant d'oser un "triple barrel" avec 97 sur un board A4Q2A, culminant avec une mise à tapis sur la rivière. Décontenancé, Matthieu hésitera tout de même un instant avant de payer avec AJ : on venait d'assister à la dernière main de ce Highroller. "J'espérer pouvoir te faire passer une Dame", dira Bruno alors que les amis de Matthieu se massaient autour de leur champion. "C'était bien de terminer ce heads-up avec Kool Shen, car on était tous les deux en difficulté en demi-finales.", réagira le bordelais, qui remporte-là son plus gros succès en live, qui est plus dans une configuration inédite, ayant du se défaire de trois pros du Team Winamax sur la dernière ligne droite. Avec l'art et la manière, en somme.

Résultats - Highroller 15 000 MAD (1 375€)
185 entrées (re-entry inclus)

Vainqueur : Matthieu Lamagnère 523 000 MAD (après deal)
Runner-up : Kool Shen (Team Winamax) 465 000 MAD (après deal)
3e : Pierre Calamusa (Team Winamax) 282 000 MAD
4e : Sylvain Loosli (Team Winamax) 205 000 MAD
5e : Jérémy Saderne 150 000 MAD
6e : Houssine El Otmani 108 000 MAD

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
PLOtard
Habitué
Habitué


Inscrit le: 13 Juin 2010
Messages: 679

MessagePosté le: 21/05/2017 19:57   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Go go Raisy
_________________
Ancien pseudo : Stressss
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Voir son Blog Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Surveiller les réponses de ce sujet Précédente  1, 2
Aller à la page :
Répondre au sujet    Index des Forums -> Winamax SISMIX

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
visit counter