Se connecter
S'inscrire





Le golden Blog
" Me, My Self and I"

(Blog de goldmaker xx)


Surveiller les nouveaux billets de ce blog
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Aller à la page :
 In Vegas!
Posté le: 04/06/2017 16:02 par goldmaker xx
Signaler un Abus

Salut tout le monde,

Me voilà à Vegas! J y suis depuis jeudi soir mais comme je suis un peu malade et le temps de prendre mes marques je suis op qu a partir d aujourd hui.

Aujourd hui c est le jour de mon seul MTT de tout mon sejour: le colossus. Quitte a en faire un autant tenter de win celui qui offre un million au vainqueur.

Vu que j ecris depuis mon portable, veuillez m excusez par avance de l orthographe ou de la mise en forme des messages.


Je posterai chaque 2/3 photos et mes impressions.

Premier couac j arrive pas à poster des photos Sad
 
4 commentaires »
 
 Bilan Mai/Vegas j-25
Posté le: 06/05/2017 16:13 par goldmaker xx
Signaler un Abus

Yo all,

Comme d’hab petit cr du mois écoulé.

En terme de ressenti, j’ai pas hyper bien joué ce mois-ci, pas de façon catastrophique, j’ai fait de bonnes choses mieux vbet thin notamment mais j’ai fait quelques mauvais call (surtout river) qui m’ont coûté cher. Cela est dû au fait que j’étais moins concentré durant mes sessions, je pense que comme je suis à l’aise maintenant en 2/4 je fais moins attention et surtout je parle beaucoup plus à table. Ce n’est pas en soit gênant, là où cela le devient c’est que du coup lorsque je dois prendre une décision je suis encore dans le côté déconne et du coup je ne respecte pas la procédure que je me suis créée pour prendre mes décisions. Il faut qu’une fois dans le coup et/ou face à une décision je puisse rapidement switché d’un état relax à un état de concentration.

C’est ce que je bosserai principalement durant le mois de Mai.

Au niveau des objectifs à remplir :

[X] Penser à ma range d’or avant de recevoir mes cartes : Je me suis donné une note de 7.5/10 ce qui fait que c’est pas mal. Dans mes intenses moments d’échange avec mes voisins par contre j’oublie de le faire.
[X] Adapter ma range d’iso raise à la table : C’est ok.

[ ] Calculer constamment la taille du pot : Quand je suis concentré je l’ai intégré mais ce n’est pas encore devenu un automatisme. Encore à bosser.

[ ] Calculer mon équité vs bet adverse : C’est en lien avec le point précédent, il en découle naturellement vu que si je veux me forcer à calculer la taille du pot c’est bien pour calculer mon équité. J’ai pas été très discipliné sur ce point-là surtout que dans la planification il est le point de départ quand j’ai une décision difficile. Par déconcentration j’ai pris mes vieilles habitudes et cela m’ a coûté quelques calls/fold que je n’aurais pas fait si je ne l’avais pas été.

[ ] Lecture of mathematics of poker : Big Fail : Je n’ai même pas ce livre ^^

[X] Lecture of Application of NL hold’hem : Ca c’est le bon bouquin ! Ca y est j’ai enfin pu m’y mettre par contre ça va être long : le livre est anglais, bon c’est pas hyper compliqué mais y a quand même des concepts à traduire correctement de façon à bien les intégrer et vous devriez commencer à le savoir mais je suis pas le roi des équations/probas. Je vais m’améliorer mais ça va demander un gros boulot.

[ ] Lecture mental game of poker : La journée n’est faite que de 24h et je vais donc avec regret mettre cela de côté, je sais que je dois encore progresser au niveau mental mais je préfère mettre la priorité sur la technique qui n’est pas mon point fort. Le mental étant mon point fort je peux me permettre de mettre cela de côté pendant un petit temps. De plus, en faisant des debriefs réguliers et en me mettant des objectifs chaque mois je le bosse quand même.

Allez c’est l’heure des chiffres :

Ceux-ci sont en concordances avec l’évaluation que j’ai faite de mon niveau tout au long du mois: pas très bon.

J’ai joué 29h pour une perte de 750€ ce qui donne -32bb/100.

Coût de mes conneries : 610€
Value perdue : 80€
Gain de mes conneries : 0€

Si l’on fait l’addition : coût de mes conneries + value perdu : ça comble presque les pertes du mois.

Objectif Mai :

L’objectif principale sera de bosser la capacité à me re-concentrer très vite quand je suis dans un main quand je suis occupé à causer avec les potes. Je n’ai pas envie d’être une pierre tombale pendant 7h, si je continue à jouer et surtout en live c’est pour passer des moments sympas donc cela passe par une capacité à pouvoir tout de suite me reconcentrer et à jouer une main au max de mes capacités.

Le second objectif sera de continuer la lecture d’ Application of NL Hold’em.

Il n’y aura sans doute pas de billets de bilan pour le mois de Juin et je ne suis pas certain de continuer à le faire de manière mensuel non plus… Je trouve que ça ronronne, ça n’apporte pas grand-chose de nouveau en terme de contenu. Vu mon faible volume, faire un debrief public tous les 3 mois me semble être mieux.

Y aura donc sans doute pas de Debrief au mois de Juin car je pars pour Vegas le 1er et je n’aurai pas l’envie ni le temps.
Par contre, je me tâte pour faire un petit cr journalier : Ca pourra être juste une photo, voir courte vidéo si c’est possible. J’y réfléchis, faut juste que ça me prenne pas plus de 30min/jour et qu’il me soit facile de poster des pics !
J’étais parti pour jouer au MGM en 2/5 mais mon pote qui est déjà sur place à l’air de préférer le Flamingo cette année mais y a pas de 2/5… So il est possible qu’au final, je fasse l’Aria/Bellagio/Wynn/Venetian pour voir un peu ce qui me plaira le mieux.

Je serai également in pour le Colossus, je pense faire mon jour Un le dimanche 4 Juin. Ca sera mon unique tournoi normalement de mon séjour. J’aurais pu trouver mieux pour moins cher en terme de structure mais je le fais histoire de faire une fois un wsop dans ma vie et en plus sait-on jamais y a un million de dollars à la gagne quand même. Si je n’ai pas d’ Asiats à ma table, ça peut le faire… Quoiqu’ à Vegas c’est blindé d’asiats… C’est pas encore gagné… Je devrais tenter de prendre un bet sur le fait que c’en est un qui me sort… Si ça vous dit de parier un petit billet, j’attends vos propositions.

La dernière semaine de Mai sera également bien remplie, je vais enchainer 4 jours de cash sur 6 jours tout en bossant en même temps : Boulot de 6h à 19h30 et j’enchaînerai directement le cash jusqu’à 2/3h du mat, comme je bosse un jour sur deux c’est faisable. J’espère tenir le coup malgré tout. Cela sera un bon test avant d’arriver sur Vegas où cela sera du grind intensif durant 18jours.

Je vais terminer ce billet par un petit coup de gueule contre les joueurs réguliers/pros/amateurs éclairés (C’est pas la première fois que je le pousse ce coup de gueule)

J’ai suivi un peu le cr du CP (sorry Wam) ou Mickael kolko c’est fait pourrir parce qu’il ne jouait pas l’ ICM, avait des plays tordus etc… Et ça rejoint un peu une situation que j’ai vécue durant le mois de Mars, où un bon joueur de tournoi (pros je pense) était en 5/5, le mec est un peu drunk, il joue un peu lentement mais il est pour prendre son pied, faire des plays, il a un ou deux potes à table et clairement il est là pour le kiff…
Ca a pas loupé y a deux regs qui ont été désagréable avec lui… Frustrés car le mec gagnait une tonne en faisant un peu n’importe quoi et ils n’arrivaient pas à le battre Dans les deux cas je trouve cela insupportable !

1/Le poker est un jeu et beaucoup l’oublie… Chacun peut y trouver son plaisir en jouant de la façon dont il lui correspond le mieux… C’est pas parce que vous jouez de façon optimal/trouver votre plaisir dans le fait de jouer de façon optimal que votre vision est la bonne (moi c’est cette façon-là de jouer qui me plaît)… Accepter que d’autres aiment y jouer autrement et y éprouvent du plaisir tout en ne jouant pas de la même façon que vous !

2/ Ne dégoûter pas ceux que vous désignez comme fish ! Ce sont vos meilleurs clients ! Choyez-les ! Ne leur donner pas envie de partir à cause de vos sarcasmes ! Vous préférez une table avec deux/trois joueurs faibles ou bien remplis de regs !

3/Arrêter de faire la leçon en expliquant aux mauvais joueurs comment ils doivent jouer ! Tout ça parce que vous vous êtes pris un badbeat ! C’est pas très intelligent de rendre votre adversaire meilleur !

4/Si vous en avez marre de prendre des badbeats qui récompensent toujours les mêmes fish, j’ai la solution pour vous : GO PLAY AUX ECHECS. Et ça me fera des vacances par la même occasion.

5/De façon général, y a aussi moyen de faire des remarques aux gens sans être désagréable ou basher avec ce petit côté qui donne l’impression que beaucoup de joueurs de poker ont chier le monde. « Coco c’est qu’un jeu de cartes hein » Wink

Pour en revenir à Kolko, vous croyez vraiment qu’il en a quelque chose à faire de l’ ICM… C’est une notion pour les pro/amateurs éclairés qui trouve leur plaisir à jouer « mathématiquement »le plus juste possible etc… Pour ma part si demain je suis en TF du Colossus, je m’en bats les balls de l’ ICM !

Je vous demande pas d’être sympa avec les joueurs faibles, juste ne les dégoûter pas et ne leur expliquer pas comment mieux jouer juste parce que vous avez pris un badbeat ! Je vous en serai reconnaissant Wink

GL à tous pour le mois de Mai Wink[/b]
 
2 commentaires »
 
 Mars et mes Chinois :
Posté le: 08/04/2017 09:11 par goldmaker xx
Signaler un Abus

C'est le bilan de Mars,

En terme de niveau de jeu, je suis plutôt content de moi.

Les différents objectifs que je m'étais fixé ont été rempli:

Niveau poker :

Mieux vbet thin river:

Ce qui m'a permis de mieux vbet thin, même si parfois je me suis value cut mais j'étais toujours content de l'avoir fait car 80/90% du temps mes adversaires m'auraient payé avec moins bien.
J’en ai raté of course mais j’ai progressé.

Turn énumérer ce que je bats plus que ce qui me bat :

Cela rejoint le point précédent, ce qui permet de plus value et donc de gagner plus ofc.

Au niveau mental :


Calculer plus vite mes sizing d'iso-raise:[/u] check. Du coup y a un gain de temp, de réflexion sur la planification de la main qui m'est donnée.

[u]Noter directement mes hh:
check. Outre le fait de ne plus perdre de temps à me souvenir quand je les retranscrivais plus tard dans la soirée, cela me permet de l'évacuer émotionnellement si j'estime avoir mal joué le coup ou perdu un gros coup. Du coup cela me permet d'être encore moins affecté émotionnellement.

Ne pas instaplay river: Check.

Mon attitude/gestuelle river même si je ne vais que call: check.

J'ai pas eu de spot de re-raise pour value ou bluff mais je pense que même si je savais que je n'allais que call mon attitude ne m'a pas trahi.

Par contre je pense que je joue un peu plus vite quand je bluffe que quand je value, c’est très léger comme différence mais c’est une impression que j’ai, je vais tenir cela à l’œil.


Lecture de mathematics of poker/mental game of poker :
Big fail pour le 2e mois de suite. La faute à une mauvaise planification de mes journées mais ceci est en voie de progression.

Comme pour le poker, j’applique des objectifs à remplir dans ma vie de tous les jours : Pour l’instant le gros chantier c’est mettre au point une routine de vie, la planification régulière d’activité récurrente à un moment donné dans la journée. Par exemple le sport c’est le matin, facile à faire sauf que je me sabotais en planifiant systématiquement mes rendez-vous le matin du coup le sport sautait vu que l’aprem j’avais prévu d’autres choses.

Objectif Avril (En plus de ceux cités plus haut, que je continue à bosser) :

Niveau mental :


-Penser à ma range d’or avant de recevoir mes cartes.

-Adapter cette range à la table (Je le fais déjà mais il y a des mains borderlines). De façon à ce que quand je reçoive mes cartes, mes décisions ne montre pas d’hésitation chez moi : overlimpe ? iso –raise ? limpe ? (très rare mais à certaine table je pourrais le faire) overcall ?, 3bet ? etc… Le but est d’ automatiser mes décisions et à moins solliciter mon cerveau. Ce qui implique que je regarderai sans doute mes cartes avant que cela ne soit à mon tour de jouer, je serai donc attentif à ne rien laisser transparaître quand je suis intéressé ou pas dans le coup. J’ai pas mal d’adversaire dont je sais quand ils vont rentrer dans un coup et quand ils vont folder ce qui fait que je peux adapter ma range et jouer plus loose pré-flop.

-Calculer constamment le pot: J’ai remarqué qu’il m’arrivait régulièrement de mon tromper de sizing.

C’est trois points mis ensemble vont me permettre d’être plus efficient et de laisser plus de place à mon cerveau pour les décisions importantes. Je pense donc améliorer encore la qualité de mon jeu.

Niveau poker :

- calculer directement le % de mon équité vs bet de mon adversaire:
c’est en relation avec « calculer constamment le pot » de façon à dégager du temps de réflexion, c’est surtout pour quand j’ai une décision « difficile » à prendre.

Dans l’ensemble mes objectifs ne sont pas très techniques, beaucoup plus mentaux je dirais : Pas que je dois pas progresser mais pour l’instant je n’ai pas eu le temps de bosser mon jeu purement techniquement.
J’espère que les changements dans la planification de mes journées vont me permettre d’entamer mathematics of poker.
Faudra aussi que je sois attentif au fait que j’ai commencé à jouer à mon tout premier MMO : TESO et que l’air de rien c’est aussi le genre d’activité énergivore mais pour l’instant j’arrive à me maîtriser.

Allez, je balance les chiffres :

J’ai joué 41h pour un gain de 600€, si je comptabilise que je joue 20mains/heure cela fait 18bb/100mains. Cela reste toujours très bon même si cela est moins bien que les mois précédents mais comme je dis toujours tant l’estime d’avoir bien joué est plus important.

Coût des mes conneries : 130
Value perdue : 220. Ce chiffre est sous-évalué, deux coups n’ont pas été comptabilisés. Je rajouterais facilement 200€.
Gains de mes conneries : 0€. J’ai dû en faire for sure mais sans doute à l’insu de mon plein gré…


Mes Chinois (ceci est un whine non déguisé) :


Durant ce mois de Mars, un samedi soir il n’y avait aucun des regs avec lequels je joue habituellement ! Le rêve ! Une table qu’avec des joueurs faibles. Je m’attends à passer une soirée où je ne vais avoir que des no brainers spots donc très très facile.

La moitié de la tables est asiatiques et le reste vient du reste de l’Europe avec tous le même profil : Loose Passif par excellence. Je me frottais déjà les mains en disant que j’allais passer une bonne soirée en terme de gains….La partie était facile comme prévu…Ouais sauf que parmi ces 5 asiatiques, il y a deux Chinois contre qui je ne suis perdant time life… Et pourtant je pense bien jouer contre eux mais pas moyen de gagner un pot au-delà de 70 balles contre eux dans 80% des cas… Je pourrais vous dire que les mecs hits tout, c’est vrai mais y a aussi le facteur où les boards sont tellement dégueu et vu leur range je ne peux que rarement envoyer la 3e boulette river qui fait que la value grimpe.
J’ai fini donc ma session à -3.5BI et mon argent a transité vers mes deux copains pour obvious être redistribué aux restes de la table.

J’avoue que l’énervement n’était pas loin en fin de soirée et il m’ en faut beaucoup pour être énervé aujourd’hui à une table de poker.

Le lundi re-belote, quasiment la même composition de table excepté un ou deux regs, -2BI. Je perds tout face à mes copains Chinois dont un formidable AK vs KQ on KXX-X qui décide de raise pour je ne sais quelle raison turn avec 100€ left qui tank call et qui hit DP river… Suivi d’un sorry…. J’avoue je suis un peu sorti de mes gonds : Je trouve rien de plus infernal qu’un mec qui s’excuse ! C’est sans doute la seule chose qui me fait tilter et parler sèchement à mes adversaires. Heureusement pour moi, cela n’affecte pas mon niveau de jeu.

Je me suis rendu compte qu’il y a deux/trois joueurs contre qui tout le monde est gagnant et que je suis certainement l’un des seuls à être perdant contre eux. Et le pire c’est que même un reg s’en est rendu compte, du coup je me fais chambrer : « Content que tu sois là to day, je sais que ton argent va finir chez moi » et je trouve cela marrant (bizarrement moins ma copine quand je le lui ai raconté ^^ )

So, je suis une bank indirect pour les regs…

Ce qui est rassurant c’est que time life je suis pas perdant vs les regs même contre celui que je considère comme le meilleur. Et ça, cela reste le plus important.

Mon adaptation sera dans les prochaines sessions de faire de plus gros sizing flop/turn de façon à prendre le max ma value sur ces streets là, quitte à bet pot/overbet. Généralement j’essaie d’avoir les mêmes patterns de betting pour ne pas être lisible.

Sinon j’ai aussi eu le call préflop le plus dégueulasse du mois : 94o UTG+1 vs moi qui suis UTG et donc le gars à une image tight de moi… Y a quand même une morale il n’a pas fait DP flop et à sagement passé (ce qui est déjà un exploit en soi)
 
5 commentaires »
 
 LUCIDITé!
Posté le: 17/03/2017 15:02 par goldmaker xx
Signaler un Abus

Lucidité,

Composante à mes yeux la plus importante de l’intelligence. Si vous rajoutez à cela de l’empathie je vous considèrerais comme un être doté d’une intelligence supérieure. Ces ingrédients qui font qu’aujourd’hui, j’ai les outils que pour bien faire mes choix de vie et avoir une belle vie.
Et si en plus vous avez un soupçon d’autodérision je vous considèrerais comme mon égal ! Franchement si vous en êtes là : Bienvenue au Panthéon !

Je ne vais pas débattre aujourd’hui sur ce qu’est l’intelligence, quelles en sont les caractéristiques dominantes, y a-t-il une forme d’intelligence qui devrait prédominer sur les autres. C’est pas le sujet mais sera peut-être un jour le sujet d’un autre post.

Bon revenons à Lucidité.

Avant-hier soir, je me rends dans mon casino préféré pour une petite session. J’ai commencé à boulotter à 6heures du mat et terminé 19h30 et je vais enchaîner par une partie de cashgame qui devrait me mener à rester éveiller jusqu’à 2h30.

Avant chaque session, j’ai un petit cahier où je mets mes impressions : Comment je me sens (fatigué, stressé,exité, malade, prêt à bouffer la table,etc…).

Par exemple admettons que je suis stressé : C’est pas tout de mettre pourquoi je suis stressé, j’indique toujours pourquoi. Par exemple pour ma part en fin de mois, quand je sais que c’est ma dernière session et que mes résultats purement financiers sont dans le vert, j’ai toujours un petit stress causé par la peur de perdre car ça pourrait signifier :

Primo, terminer le mois sur une session négative.

Deusio, que la perte soit tellement importante lors de cette session que le bilan final du mois soit négatif.

Et ce malgré le fait que le résultat financier ne soit pas un élément qui rentre en ligne de compte lorsque j’évalue une session jouée.

Pour me remettre la tête à l’endroit j’écris ma phrase magique : Back to basics ! Ce qui fait que je puisse canaliser, encadrer ce stress. Il est toujours là, mais je le maîtrise.

Back to basics… C’est quoi cette phrase à la con! Chez moi elle signifie : Jouer le mieux possible… Ca aide pas des masses sur le quoi du comment me direz-vous.

En fait c’est tout simple : Cette phrase englobe ce que je « pense » maîtriser du jeu et de ce qui me semble être primordial pour me permettre de jouer le mieux possible pendant toute une session :

-Ma range d’open raise : variable en fonction de ma position et du profil de mes adversaires.
-Conscientiser ma main préflop : Avec AA l’idée c’est de prendre 3 streets de value, T9s à moins de toucher un huge board, prendre une street de value éventuellement si je hit un T etc…
-Conscientiser ma mains postflop : Mettre en adéquation ma main avec le flop/nombre de joueurs et en fonction de cela continuer le plan prévu pré-flop ou le réviser.
-Profil de mes adversaires.


Ces 4 éléments forment la base de ce qui me permet de jouer convenablement une session. C’est une réflexion ABC mais elle permet de canaliser mon stress et de faire en sorte que mon cerveau ne va pas être pollué par des éléments négatifs.

Mercredi soir donc, en écrivant dans mon petit cahier mes impressions, je me rends compte que je suis fatigué. Je pourrais très bien annulé mais si je commence comme cela je vais jamais jouer vu le peu de jour où j’ai l’occasion de me rendre au casino. Et puis c’est la porte ouverte à toutes les bonnes excuses pour ne jamais aller jouer.
Personne n’est toujours à 100% quand il joue ou alors il joue un très faible pourcentage du temps par rapport à ce qu’il pourrait jouer. Mais ce n’est pas parce que l’on n’est pas à 100% que l’on ne va pas bien jouer!

J’indique donc dans mon petit cahier Back to basic et mon cerveau est en état d’alerte, prêt à fonctionner convenablement.
Je prends le chemin du casino, casque sur la tête, je me suis fait un petit mix perso qui me permet d’encore renforcer ma concentration et me voilà prêt à jouer pendant la nuit.

Lorsqu’en cours de partie je sens que mon cerveau décroche j’ai une petit dossier sur mon portable où il est indiqué :
Relax,focus sur ton jeu ! Laisse couler. (quand je sens poindre un peu d’énervement)
Suivi des quelques points où j’ai des leaks et que je dois bosser ingame . Par exemple : Each street, penser Raise/call/check/fold. Ou River vs check adverse penser à value même si tu ne penses pas être payé.

Au final j’ai eu une très belle session, je suis sorti gagnant de 3.5BI. Est-ce que j’ai bien joué dans l’ensemble oui mais au final je finis ma session avec un sentiment de déception. Comment s’est possible me diriez-vous ? J’ai joué très mal deux spots dans la dernière heure de jeu, deux pots que je gagne d’ailleurs, deux beaux pots même, de respectivement 300€ et 870€.
Pourquoi je suis pas content, parce que j’ai pas appliqué le point : River vs check adverse penser à value même si tu ne penses pas être payé (le pot de 870€ est une variante de cela mais dès le flop).
Ce leak de pas pas value bet à certains moments river n’est pas dû à la fatigue, c’est une leak qui est dû à la peur. Là où la fatigue a joué un rôle c’est que je n’ai pas su endiguer ma peur.
J’estime que de ne pas avoir joué bien ces coups m’a coûté au minimum 300€ en value. D’ailleurs quand je suis rentré et que ma femme m’a demandé comment ça c’était passé j’ai dit : première partie de session bonne la seconde moins bien et je gagne bien ce soir. Mais j’ai perdu facilement 300€ en ne jouant pas bien ! Elle m’a gentillement répondu que par rapport à ce que j’avais gagné ce n’était pas bien grave !
J’ai été assez surpris de sa réaction, voir même choqué, vu que les sommes en jeu sont sans doute pour elle très importantes et que le gain de la soirée masquait que j’avais perdu 300€, alors qu’en d’autres circonstances cela lui aurait semblé énorme.

D’où l’idée de mon post aujourd’ hui sur la lucidité.

Sans la lucidité, je n’aurais pas identifié que j’étais fatigué et de pouvoir booster mon cerveau.

Sans la lucidité je n’aurais pas bien jouer ma première partie de session et le début de la 2e partie.

Sans la lucidité je n’aurais pas gagné ce que j’ai gagné.

Sans la lucidité je serais resté sur un sentiment de plénitude dû aux gains, me voyant aux panthéons des dieux du poker.

Sans la lucidité, je n’aurais pas remis en question mes plays dans les deux pots gagnés.

Sans la lucidité, je ne pourrais pas progresser dans ce genre de pot à l’avenir et y faire convenablement face ingame.

Sans la lucidité, je n’aurais pas réalisé qu’au final malgré la fatigue la qualité d’ensemble de ma session est bonne et que la déception ne doit venir ternir une prestation qui a été bonne 80% tu temps. Cette déception doit être présente mais je dois d’abord mettre en avant qu’il y a eu du bon et ce pendant une grosse partie de ma session.

Avec lucidité, je sais que je re-commettrai cette erreur, mais de moins en moins jusqu’à ne plus la commettre. L’important c’est de repérer quand je la commets et pourquoi.

Je le réécris car ça me semble important : C’est la peur qui me fait checker river et c’est la fatigue qui m’a empêché de canaliser ma peur.
La fatigue n' a fait que révéler une erreur et nullement la vrai! C'est vraiment important à intégrer comme notion! A terme, je progresserai et je ne commettrai plus ce leak. Même fatigué! ==> Mon A game aura progressé et même fatigué je jouerai bien ces spots à l'avenir.

Avec lucidité, d’autres leaks apparaîtront et que je pourrai toujours me perfectionner.

Avec lucidité, si je joue encore aujourd’hui et aux limites auxquelles je joue c’est parce que j’ai toujours été lucide sur mon niveau !

Avec lucidité, c’est pas tout d’être lucide faut aussi avoir l’envie de bosser à côté si vous voulez évoluer ! Et ce même dans votre vie de tous les jours Wink

Bref bosser votre lucidité et vous ne vous en porterez que mieux Wink

Gl aux tables.

C'est bonus, c'est cadeau voici mon petit mix à moi pour booster mon cerveau avant ma session:



J'enchaîne par:



Et je me termine par:

 
2 commentaires »
 
 Bilan Février et séjour poker!
Posté le: 01/03/2017 15:59 par goldmaker xx
Signaler un Abus

Salut tout le monde,

C’est l’heure du bilan de Février!

En terme de qualité de jeu, dans l’ensemble celui-ci a été bon.

J’ai fortement progressé dans les points suivants et que j’avais défini comme prioritaires :

Au niveau mental :

-Ne pas insta play river.
-Mon attitude/gestuelle river même si je ne vais que call
-Noter mes hand history.

Au niveau poker :

-Turn énumérer ce que je value (plutôt que ce qui me bat)
-Mieux value thin river : J’ai pas eu des masses de spots mais par j’ai quand même bien pris le temps à chaque d’ y réfléchir.


-Lecture de mental game of poker et de mathematics of poker : Toujours pas avancé, j’ai mis la priorité dans l’apprentissage de Crev.J’avais prévu de finir pour mi-Mars et j’ai fini les tutos fin Février. Il me faudra mettre tout cela en pratique mais j’ai pu voir ce qu’il est possible de faire avec ce programme.

-Faire un MTT : Big fail ! J’ai tenté un sat pour le wpt Bruxelles. J’ai échoué, du coup le programme était de me rendre à Namur pour le ME du carnival Festival. En dernière minute j’ai annulé. Aucuns potes y allant, j’ai préféré rester sur Bruxelles et rejoindre ceux-ci aux tables de CG.

Le bilan chiffré du mois est un gain de 1650€ en CG pour 44h jouées ce qui donne un gain de 37.5€/h.

J’ai comptabilisé :
- en value perdue 120€
-Coût de mes conneries : 0€
-Gains de mes conneries : 630€

Objectifs Mars :

Les mêmes objectif de Fevrier au niveau mental et poker auxquelles je rajouterai :

-Calculer plus vite le sizing de mes iso-raise en fonction du nombre d’adversaire pré-flop. C’est un détail mais j’aimerais être tout de suite plus efficient dans la main si je la joue. J’ai déjà pas mal de chose à bosser à côté mais cette petit plus ne risque pas de me prendre plus d’énergie en terme de concentration pour d’autres points plus important.

-Deux heures de lecture de Mental game of poker et mathematics of poker : J’aimerais en faire plus mais je ne vais pas me mettre un objectif qui sera inatteignable.

-Préparer VEGAS :

Et oui les loulous Vegas is coming :

Cette année j’y serai du 1er Juin au 18 Juin, non pas pour les wsop mais essentiellement pour du CG en 5/5 et si ma BK me le permets j’espère un shoot en 5/10.

Je m’y rends avec mon pote Jo, le même pote que la dernière fois, cf mon CR sur Vegas. Au passage je suis pas satisfait de ce CR sur Vegas, ça manquait de pics et je pense que j’ai bâclé la narration. Je vais essayer de faire mieux, déjà l’écrire plus vite et pas un an plus tard et surtout le rendre plus intéressant. En suivant le topic de Chuba, j’ai pas trouvé ça terrible et j’ai bien dû admettre que ce que j’avais fait n’était pas non plus incroyable. Je réfléchis encore un peu à ce que je vais pouvoir faire.

L’avion est réservé, je me suis pris un petit badbeat à 300€ à quelques jours prêt j’avais des tickets à 663€, durant l’attente de la confirmation de mon ESTA le vol n’était plus proposé (sans doute tout était déjà réservé). Du coup j’ai un Bruxelles-Washington-Vegas pour 961€.

J’avais le choix sur le temps de transit à Washington mais j’ai pris le plus long 4h35, histoire que je ne me sente pas oppressé niveau timing avec le passage à la douane et un éventuel ré-enregistrement de bagages. Autres avantages je ne vais pas passer 12h de suite dans un avion (à contrario du Bxl-Londres-Las Vegas), ça sera 8h+5h et je ne dois pas passer la douane à Vegas.

Le programme est donc de grinder essentiellement au MGM en 5/5 du jeudi au dimanche.Ce sont les jours où leur méga boîte est ouverte, la poker room étant situé juste devant un des passages y menant, à partir de 22h c’est un défilé de filles en tenue légère qui déambule devant les joueurs… Le spot est plus qu’ ev+ vu que plus personne ne fait trop attention à ce qui se passe. Sans compter les fêtards qui viennent jouer.

Au programme également un event des WSOP : Le Colossus. Il y a plusieurs jours1 et j’essaierai de faire le dernier jour 1 qui sera le dimanche 4 Juin. Cela sera mon seul et unique tournoi normalement de mon séjour à Vegas. J’hésite entre le BI 100% ou bien éventuellement d’essayer de me faire stacker. Je vais sans doute échanger des parts avec Jo donc pour l’instant je pars sur un BI 100%.

Au niveau logement on sera au Tropicana, situé juste en face du MGM. Hotel refait à neuf il y a un an ou deux, pour dormir ça devrait faire l’affaire. Le seul regret que j’ai par rapport à cet hôtel c’est qu’il est mal placé par rapport à un cvs ou un walgreen (supérette) ce qui fait que mon spot de fruit frais sera un peu plus loin que lorsque j’étais au Monte-Carlo il y a deux ans. Je ne désespère pas de trouver quelque chose de plus proche sinon je ferai avec et ça me fera une petite ballade post session.
Si vous cherchez un hotel sur Vegas avec de bons prix, je ne sais pas si je peux faire de la pub directement dans un post, mais au cas où contacter moi en MP et je vous l’enverrai. Cependant Je pense que ce site est connu des amateurs de poker et de Vegas. En tout cas, j’étais très content de la personne qui s’en occupe.

Notre séjour sera coupé par un aller-retour rapide sur Los Angeles pour passer une journée au Six Flags, Best parc d’attraction ever! Si vous allez à LA et que vous aimez les sensations fortes, je vous le recommande chaudement, il doit bien y avoir 17 Montagnes russes.

Bon mois de Mars à vous et GL autour des tables Wink
 
2 commentaires »
 
 Ca sera encore...
Posté le: 11/02/2017 08:45 par goldmaker xx
Signaler un Abus

Yo tout le monde,

Voilà il est temps pour moi de tirer un bilan sur le mois de Janvier et de savoir si j'allais continuer le poker ou pas.
Trêve de suspense, tout est dans le titre en même temps : Je continue !
Le principal problème de récupération est réglé : Le fait d’effectuer mon debrief juste après ma session est efficace vers les 3h du mat.Jje dors plus longtemps et si j’ai un petit coup de mou je fais une session de sport avec une intensité moindre.

Bilan

Je qualifierais mon niveau de jeu de très bon, attention tout est relatif, disons que j’ai énormément jouer mon A-Game, ce qui veut pas dire que je ne fais pas des erreurs Wink Ce A-game est à mettre en perspective avec mon niveau de jeu moyen. Evidemment que j’ai encore beaucoup de boulot à fournir.

Après chaque session, mon debrief outre la review de certaines mains, j’ai une grille d’évaluation divisé en 2 parties : une partie Mental game et une partie Poker game.
Chaque partie comprend 4/5 leaks que j’ai détectés, dans lesquels j’essaie de m’améliorer. Il y a des leaks qui sont devenus quasi des compétences inconscientes et d’autres dont je suis conscient mais dont la résolution n’est pas encore devenue un automatisme.

C’est plus parlant avec des exemples :

En mental game j’ai par exemple : noter les hand history. Ca peut paraître con mais in game j’étais tellement pris par le jeu que je prenais pas de notes. J’ai une bonne mémoire mais malgré tout parfois il me manquait des infos. Du coup ce leak est quasiment résolu et cela m’a même permis de prendre des notes sur mes adversaires et de faire de fiches sur certains d’entre eux. Avant chaque partie, je relis celles qui concernent mes adversaires du jour et cela m’est profitable.

Un des leaks que je travaille également au niveau mental actuellement c’est : ne pas insta play river. Je trouvais que dans certains spots, river je jouais trop vite. Ce qui m’a valu des call ou fold très mauvais. Donc même quand c’est un fold évident je me force à penser est ce que je peux raise>call>fold. Du coup, la qualité de mon jeu s’en est ressentie et cela a même eu un effet bénéfique sur mon jeu au flop et à la turn !

Au niveau Poker game :

J’ai un leak qui est d’envisager le pire quand par exemple une flush rentre turn. So avant dans mes compétences à acquérir j’avais mis : énumère ce qui bat ma main. J’ai transformé ça en Turn énumère ce que je value. Je n’en suis qu’au début mais je pense que cela a un effet très bénéfique sur mon niveau de jeu et surtout sur mon winrate.

Chaque session est donc disséquée de cette façon et est complétée par 3 petits critères qui me permettent de rester lucide et de m’aider à discerner si j’ai bien joué ou pas :

-Coûts de mes conneries
-gains de mes conneries
-value perdue, quand j’aurais dû bet au lieu de check (par peur essentiellement)

Par exemple pour le mois de Janvier j’ai respectivement pour chaque critère : 533€/120€/0€

Ce qui veut pas dire que j’ai pas perdu plus en faisant des bêtises mais c’est ce que j’ai pu identifier.

Tout ça est lourd en terme d’investissement mais est tellement ev+ pour moi que ça me pousse à continuer. De toute façon, j’ai besoin de ce côté un peu scolaire pour progresser. Ca me fait un peu sourire mais au final j’en retire beaucoup de choses positives.

Bon je vais quand même vous lâcher quelques chiffres, parce que c’est quand même plus parlant et puis nous sommes tous un peu curieux Wink : J’ai joué 38h pour un gain de 2919€ ce qui fait un gain horaire de 77€. Ca me semble plus que correcte.

Mes objectifs pour le mois prochain :

-Ne pas insta play river
-Poker face river, même si je pense à just call : souvent quand on pense à just call ou fold on voit chez les joueurs un body language très spécifique. J’estime que c’est un leak et je l’ai. Une fois que je rentre dans cette posture, il m’est impossible de transformer une main en bluff.
-Turn énumérer ce que je value.
-Mieux value thin river : surtout quand je suis IP et que vilain qui est l’open raiser check. Même si j’estime que vilain va jamais payer je dois better, j’ai trop tendance à check behind (j’ai pris conscience de ce leak que début Février, merci à mon adversaire de me l’avoir dit d’ailleurs Wink ) Ne jamais sous-estimer ce que vous dit votre adversaire c’est une porte ouverte sur la façon dont lui jouerait ! A contrario rester vague sur vos lines à vous. Pour ma part quand on me pose une question après un coup, je réponds systématiquement que j'ai oublié ce que j'avais ou si on me demande mon avis sur une line je réponds que je sais pas et qu'il faudrait que je sois dans l'action pour pouvoir répondre.

Au niveau lecture de mental game of poker et mathematic of poker : j’ai pas du tout avancé. Tout simplement pas le temps, je suis actuellement en train de me faire toutes les vidéos tutos de Crev. Vu mon allure actuel j’espère avoir fini pour mi-Mars.

Auparavant j’aurais été frustré car c’est lent mais j’ai appris à ce que le poker ne passe pas en priorité. De plus le fait de ne pas essayer de tout faire en une journée fait que chaque chose que j’entreprends soit exécuté de façon plus qualitative. Donc oui ce mois-ci j’ai raté une excellent post de Bumluck dans le FT CG mais c’est tellement dense que je ne souhaite pas m’y mettre à moitié et je peux de toute façon y revenir plus tard.

Le seul gros point négatif que je trouve à ce rythme lent, c’est le fait de ne pas aller au fond des choses quand j’analyse une de mes HH. Une fois Crev dompté, je pourrai travailler à fond les différentes lines qui me viennent en tête. Pour l’instant c’est très basique, c’est amplement suffisant pour la plupart des adversaires que je rencontre mais j’ai comme ambition à terme de m’approcher du niveau de réflexion des meilleurs joueurs de la section CG. Mathematics of poker devrait m’ y aider mais chaque chose en son temps.

Un MTT live : Je vais me laisser tenter moi qui ait une sainte horreur du format MTT, non pas que je méprise le joueur de MTT, je trouve ça même courageux de ne faire que ça, mais je trouve ça frustrant. Enchaîner défaites sur défaites je ne pourrais pas ! Je ne parle pas d’ ITM mais bien de victoires.

Il y a deux gros MTT à la fin de ce mois en Belgique :
-WPT nationnal Bruxelles pour 1.2k
-Carnival festival à Namur pour 330€.

Je vais tenter un sat pour le WPT si je n’arrive pas à me qualifier je m’inscrirai directement pour le MTT à Namur.
Quand je regarde mes différents parcours en MTT live, j’ai pas à rougir de mes performances, certes j’ai dû en faire max une dizaine : j’ai fait une victoire, une 10e place et 2/3 éliminations pas loin de l’ ITM et toujourss vs des tirages avec des mains faites.
Bon le but est évidemment de jouer le mieux possible, de viser la victoire mais également de faire passer un cap à ma BK et ainsi sécuriser définitivement mon installation en 5/5.

GL à tous pour le mois de Février (même s’il est déjà bien entamé).

Gold
 
17 commentaires »
 
 Stop ou encore?
Posté le: 14/01/2017 13:23 par goldmaker xx
Signaler un Abus

Saluts les Wameurs,

Début d’année oblige j’allais vous pondre un post sur mon bilan 2016 et mes objectifs 2017. Suite à une session de 3 nuits consécutives, j’opterais plutôt pour un post où je vais m’interroger si je vais continuer à jouer ou non.
Je vais rapidement évoquer mon bilan 2016 et quels étaient mes objectifs 2017.

Bilan2016 :

Je suis maintenant complètement passé du côté livetard du poker.
Mon niveau de jeu a augmenté et la qualité de mes débriefs est de meilleure qualité.
Je suis gagnant en 5/5 j’ai 20 BI de bankroll maintenant, mon shoot à partir de 10BI se passe bien. Je me considère toujours en shoot. Je pense qu’ à 20K je me sentirais installé.
Je joue de temps en temps online en NL25 (BK de 250$ sur PS) pour m’entraîner mais cela reste très épisodique.

Objectifs 2017 :

Si je continue à jouer du moins :

Jouer le mieux possible : Objectif qui est assez vague en soit mais je n’ai pas d’objectifs chiffré, je trouve cela insensé en fait de se fixer un return de x€/mois par mains, par BB. C’est se mettre de la pression inutilement et je n’y vois rien de productif.

Cela me permet surtout de n’être concentré que sur une chose quand je dois analyser froidement une session : La qualité de mon jeu. Depuis que l’évaluation qualitative de mon jeu a pris le pas sur mes gains ou pertes, je tilte quasiment plus ingame, le travail sur mon jeu hors des tables est plus qualitatif et émotionnellement je me porte mieux :Ma compagne ne peut plus deviner si je perds ou je gagne. Et la première chose que je lui envoie en fin de session c’est : j’ai bien ou mal joué. Bon parfois je brag quand même un peu quand j’ai un stack de 3K!... Mais seulement si j’ai bien joué !

Quand j’avais repris le poker c’était sa première inquiétude allais-je être impacté moralement et si oui quelles répercussions sur notre relation de couple. Au jour d’ aujourd’hui plus aucunes et nous n’avons plus jamais eu de discussions sur le côté néfaste que le poker pouvait avoir sur moi.

Bosser mon jeu hors des tables de façon plus efficiente :

Il y a tellement de choses qui sont proposées pour progresser que longtemps je pense avoir mal bossé et m’être beaucoup reposée sur les membres du forum CG. J’avais des connaissances mais c’était superficiel et j’ai fini par avoir des idées, des automatismes dont je ne comprenais pas d’où ça venaient mais dont c’était la règle et j’appliquais ça bêtement.

Je reprends donc tout à zéro : range d’or, d’iso raise etc…. Je ne m’éparpille plus avec des visions de vidéos, lecture d’articles d’autres joueurs expliquant comment il joue et pourquoi. Je me concentre sur mes propres hh que je bosse via cardrunner ev.

Je vais me mettre enfin à lire Mathematics of poker !

J’ai un gros problème c’est que je suis nulle pour tout ce qui est équation (mise en équation surtout ?? Je sais même pas si ça se dit) et probabilités. Il est jamais trop tard, je pense que ce livre pourra me faire progresser.

Je sais que ça va me bouffer un temps fou mais j’aimerais pouvoir être plus indépendant dans la réflexion sur mon jeu. Je pense que cette phrase est un peu nébuleuse mais je me comprends.

Continuer la lecture de Mental game of poker :

J’ai dû commencer ce bouquin il y a bien 3ans et il m’a bien servi tant au poker qu’en dehors mais je l’ai toujours pas terminé. Le but n’est pas de le finir pour le finir mais de continuer ma progression avec lui.
Vegas 2017 :
Je prévois de retourner à Vegas 15 jours à partir de début Juin. Mon pote Jo repartant pour 3 mois.

Bon finalement j’en ai écrit plus que ce que je pensais sur mon bilan et objectifs.

So continuer ou pas ?

J’ai démarré 2017 en ayant mes objectifs pour cette nouvelle année, motivation au top mais voilà après une session de 3nuits consécutives je n’étais plus certain de continuer à jouer. Ce n’est nullement dû à de mauvaises sessions en terme qualitatifs : je pense avoir plutôt bien joué et j’ai progressé en bossant les spots où j’avais mal joué. Au niveau financier je m’en sortais bien avec 3.5BI de Gain.

En fait je suis sorti de ses trois nuits très fatigués et cela m’a empêché de progresser dans ce que je me suis fixé comme objectifs prioritaires dans ma vie de tous les jours :
-Retrouver une forme physique, une meilleure alimentation, bosser sur mon mental au jour le jour, qualité de mon sommeil etc…

Je suis donc sorti de ses 3 nuits lessivé, durant cette période j’ai fait mon sport quotidiennement, j’ai mangé convenablement. Par contre mon sommeil n’était pas bon, du moins la durée pour que je me sente reposé (couché vers 8h du mat et réveil vers 12h30-13h) je me sentais pas reposé et les débuts de journées étaient difficiles.
J’ai un peu planché là-dessus et j’ai peut-être trouvé une explication à ce peu nombre d’heures : je ne faisais mon débrief technique de ma session que le lendemain après-midi et de préférence quand ma copine n’était pas réveillée.(je joue en live quand elle bosse de nuit). Ce qui fait qu’inconsciemment je me réveillais tôt pour avoir le temps suffisant de bosser mon jeu avant son réveil. Si je continue à jouer je verrai ce que ça donne si je bosse mon jeu dès que je rentre chez moi.(j’ai expérimenté cela la dernière nuit et j’ai dormi jusqu’à 15h mais je ne jouais pas le soir donc à vérifier ultérieurement)

Là où le problème est plus grave c’est que nous sommes une semaine plus tard et j’ai l’impression de m’être seulement remis ce matin ! Du coup j’ai fait qu’une seule fois du sport alors que normalement j’aurais dû en faire au moins 3fois, j’ai mal au dos (je dois m’étirer et faire des exercices quotidien) j’ai pas bossé mon mental alors que j’avais prévu deux sessions, j’ai au moins mangé correctement (tout n’est pas négatif finalement).Sans compter que j’ ai pas bossé mon jeu non plus (approfondir certains leaks que j’ai cru déceler dans certains spots, etc…), entamer Mathematics of poker et continuer Mental game of poker.

Bref une semaine de ma vie perdue et tout ça pour aller jouer au poker la nuit. Je me suis senti mal toute la semaine pour ne pas dire nul et j’ai fini par réaliser que je ne pouvais pas continuer comme ça. Le poker n’est pas un objectif prioritaire même s’il est présent dans ma vie de tous les jours. La place qu’il prend bouffe mes principales priorités.

Me voilà donc depuis 2-3 jours me voyant m’arrêter et annoncer mon retrait définitif du jeu car je ne me vois pas jouer moins que ce que je le fais actuellement. Je joue 6 nuits par mois ce qui me semble très peu. Est-ce que cela à encore du sens de passer autant de temps à bosser mon jeu pour au final y jouer 3-4 fois par mois ? Pour moi la réponse est clairement non.

Mais au fond de moi ça me ferait chier d’arrêter. La question c’est: Pourquoi ?

A-t-il une importance vital pour moi ? Non, ce n’est pas lui qui remplit mon frigo et je n’ai jamais joué réellement pour l’argent.

Pourquoi je joue finalement ? A part la 5/5 en Belgique il n’y a pas de 5/10 qui tourne (peut-être de façon exeptionnel pendant les grands tournois) donc l’objectif de up de limite n’existe quasiment pas. Mais cela pourrait l’être s’il y en avait une et ça pourrait-être un objectif à Vegas.

Passer semi-pro (avec la réserve que ça veut pas dire que je devrais être gagnant) ?Je bosse un jour sur deux, so je pourrais techniquement l’être mais les horaires d’ouverture de 19h à 3h du mat font que je devrais mettre ma vie sentimental de côté. Et même si j’avais pas ma compagne, passer la moitié de mes nuits à jouer je ne trouve ça pas sain pour moi. Je serais à Vegas, je sauterais le pas de suite vu que les tables tournent h/24 mais ça n’est pas le cas à Bruxelles. Et ce sans forcément être gros gagnant. L’argent n’est donc pas la motivation.

Tout en pensant à m’arrêter, je réalise que de ne plus voir mes potes de la 5/5 allait me manquer et ne pas rejoindre mon pote à Vegas en Juin aussi. L’esprit de camaraderie, toute relative dans ce milieu quand même, allait me manquer. Je jouerais en 2/2 mon avis serait tout autre mais en 5/5 il n’ y a qu’une table qui tourne avec quasiment toujours les mêmes têtes et même si on est là pour la compet (du moins c’est mon avis) cela n’empêche pas de tisser des liens avec les autres joueurs.

Bon la camaderie, ça se trouve pas qu’au poker. Doit bien y avoir autre chose qui fait que ça m’embête un peu d’arrêter.

Qu’est ce qui m’a plu à Vegas ? La ville ? Non. Le côté degen : Soirée, alcool, drogue et putes? Non. Simplement le fait de jouer ,table quasiment h/24 et que tout est fait pour le bien-être du joueur.

J’aime donc bien jouer, c’est pas nouveau : J’adore jouer dans ma vie de tous les jours : jeux de sociétés, vidéos etc… Toute mon enfance a été baignée par le jeu : Mes grands-parents m’ont initié : Aux dames, échecs, belotte, rami, backgammon etc...
Dans ma vie de tous les jours j’ai également du mal avec toute activité non ludique. Il m’est difficile d’accomplir des tâches où je ne retire aucun plaisir. Leaks in progress d'ailleurs.

Donc jouer est essentiel mais je peux jouer à plein de chose autre que le poker. Donc il y a quelque chose qui au poker m’attire. Et une image s’est imposée à moi :

Moi dans l’escalator menant vers l’entrée du casino situé au premier étage : Musique dans les oreilles, mon pouls s’accélérant, une vague émotionnel traversant mon corps, prêt à en découdre avec mes adversaires, l’excitation, le défi de devoir battre les autres … Voilà pourquoi je joue : Le combat. La domination de l’autre. Tuer l’autre. Mais le plus important la façon d’y arriver, la réflexion qu’il y a derrière pour établir une tactique.

Tout cela me rappelle le judo et les sensations que j’avais avant de monter sur le tatami et surtout la réflexion que je devais avoir pour trouver la faille chez l’adversaire. Je n’ai jamais été une bête technique (debout je suis bon mais le combat au sol m’a toujours emmerdé, donc comme c’était pas ludique pour moi j’ai complètement zappé ce côté-là du judo) ni physique mais par contre j’étais fort pour trouver les failles chez mes adversaires. D’ailleurs j’étais un très bon capitaine et coach d’équipe mais je ne peux plus exercer dans mon ancien club : Divergence de vue avec mes dirigeants. Le kimono est définitivement rangé au placard même s’il ne faut jamais dire jamais…

Donc maintenant je sais ce qui me manquerait si je ne joue plus : le côté ludique, la camaraderie, le challenge intellectuel, le combat contre l’autre… Voilà ce que je trouve dans le poker et voilà pourquoi je veux continuer à y jouer.

Mon prochain challenge est donc de continuer à y jouer tout en faisant que cela n’empiète pas sur mes objectifs prioritaires. Vous l’aurez compris je n’arrête pas et je suis plus motivé que jamais à continuer.

Ma première adaptation sera de faire mon débrief directement en rentrant de session et de voir si j’arrive à dormir plus longtemps et ensuite comment je me sens les jours suivants mes sessions.
Si cela ne fonctionne pas, jouer deux jours sur les trois…Et l'incidence que cela aura sur mon sommeil.
Par contre si même 4 jours par mois cela ne fonctionne pas, il sera temps que j’envisage un arrêt.

C'est donc requinqué que j'entame 2017 et j'ai hâte de retrouver mes potes pour disputer des parties de cartes.

GL à tous pour 2017.
 
4 commentaires »
 
 Mon Vegas 2015
Posté le: 08/08/2016 14:54 par goldmaker xx
Signaler un Abus

Salut tout le monde,

Voilà un an, au mois de Juin 2015,je suis parti rejoindre un pote pour 10 jours à Vegas. J’avais jamais trouvé le temps ni la motivation d’écrire ce que j’avais pu vivre là-bas. Le poker n’était plus aussi présent dans ma vie de tous les jours. Mais au jour d’aujourd’hui l’envie de taquiner la carte, de rejouer en live ce fait sentir et ces jours-ci la nostalgie de ce Vegas me donne l’envie de le coucher sur papier.

Avertissement :
Pour ceux qui attendent un cr avec des boobs, de l’alcool, des soirées de balla, de la coke etc… Passez votre chemin.
Pour ceux qui attendent des coups de poker disséqués street par street, passez également votre chemin. Je me souviens à tout casser de deux/trois coups et je suis même pas certain de tous les poser dans ce cr.

A l’heure où je tape mes premières lignes, je me demande bien ce que je vais donc pouvoir vous raconter de Vegas si je parle pas de poker/alcool/drugs/boobs…

Pour info :

Suite à ce voyage de 10 jours en Juin, je me suis rendu pour 3 jours à Végas au mois de Septembre : avec ma compagne, mon pote Jo (le mec que j’ai rejoint à Vegas) ainsi que mon meilleur pote pour un trip dans l’ouest américain de 3 semaines. J’ai pu vivre des expériences différentes que j’intègrerai à ce cr.

La génèse :

Well,

Vers le 10 Mai 2015, je reçois mon horaire du mois de Juin à mon boulot : Celui-ci comprend 8 jours de congé que j’avais posé pour rejoindre ma compagne à Istanbul, elle bosse pour MSF en Afghanistan et ça fait près de 3 mois que nous ne nous sommes pas vus.
En recevant mon horaire je remarque qu’en posant deux jours de congés supplémentaires je peux avoir 10 jours de suite sans bosser en plus de mes 8 jours initiaux!

Un de mes meilleurs amis, Jo,qui a commencé le poker et poussé pour la première une porte de casino « grâce » à moi, est à Sin city depuis 2 mois.Il n’est ni joueur pro, ni dealer, ni gigolo… Il voulait juste se faire le kiff de passer 3 mois à Vegas, jouer aux tables mais sans but de monter une roll ou même de gagner. Bref d’être là et de profiter.
So ni une ni deux je pose deux jours et me voilà booké avec un Istanbul-Londres-Vegas pour Juin 2015 ! Le but étant d’y aller pour grinder la 2/2 avec une BK de 3K, et si j’arrivais à une BK de 4K je shootais la 5/5 avec un stoploss si elle retombait à 2K. Gestion de BK agressive ! Pour ma part je suis à l’aise avec ça. Aucun tournoi prévu au programme, c’était pas ma came à cette époque.

Ne jouant plus trop régulièrement : J’ai refait quelque session en CG online histoire de voir où en était mon jeu. J’avais un restant de BK sur PS.com : 150/200$ . J’étais toujours très bon :…En NL10 ! Et en NL25 j’étais pas largué ! Pour la NL50 je ne sais pas : j’avais pas la roll. J’ai relu également quelques passages de Mental game of poker (surtout mon profil), quelques spots que j’avais noté dans un cahier atoma bref le poker pour les nuls mais à ma sauce.

Je me sentais exité mais également prêt pour jouer à Vegas. Je savais que sur place j’allais pas me faire bouffer par la ville et ses tentations. J’ai aujourd’ hui 38ans, j’ai eu une vie de « fêtard » jusqu’à 35-36ans et pour moi le vrai kiffe c’était poker,poker, poker plutôt que alcool/rhino/gambling.


Le vol :

Petit apparté sur Istanbul : A l’époque c’était très bien. 8jours ça peut paraître long dans une ville mais nous avons pris notre temps et avons beaucoup aimé. Seul bémol notre hôtel ne disposait pas d’une piscine et pour un city trip si long ça aurait fait du bien.

Me voilà dans l’avion pour Londres, il est 9h du matin, la tête dans le cul, pas dormi depuis 24h ! Ma femme a repris l’avion pour l’Afghanistan 6heures plutôt. Je suis content de quitter l’aéroport ça fait 8heures que j’y suis ! De peur de rater l’avion j’ai pas voulu pioncer. Je suis également tout exité : VEGAS QUOI !

Istanbul-Londres : Vol qui se déroule sans encombre. Le seul truc chiant c’est qu’à Londres faut repasser par la sécurité.
Je suis un peu stressé, l’aéroport est immense, je suis seul, premier vol aussi long, j’ai 4 heures d’attente avant celui-ci, je suis debout depuis maintenant plus de 24h et j’ose toujours pas pioncer !
Enfin l’heure du départ, j’embarque dans un boeing de British airways, blindé d’anglais et pour certains déjà bien chaud !

Si vous avez la chance d’opter pour Virgin Atlantic pour aller à Vegas, je vous conseille de snapcall même si c’est un peu plus cher. Imo pour ma part je n’hésiterai pas : avions plus récent, meilleur bouffe, écran tv plus grand et cataloque de film plus fourni etc… Pour le coup ça ne m’avait pas choqué, vu que c’était ma première fois mais 3 mois plus tard j’avais compris que j’avais bien déchatté sur la compagnie !

Je suis placé à l’avant dernière rangée, devant un obèse et j’ai le feeling que quand je vais vouloir abaisser mon siège je vais devoir me préparer à un heads-up engagé. Heureusement j’ai pas complètement déchatté non plus je suis dans le rangée centrale, côté couloir. A ma gauche j’ai un charmant jeune couple qui part en voyage de noce.
Je suis pas du genre à m’inquiéter ni à avoir peur mais je dois bien avouer que j’ai quand même une petite appréhension qui dure juste le temps que l’avion décolle : J’ai pas envie me retrouver avec un barbu qui veut se faire péter,vu qu’on est en pleine mode hipster, des barbus y en a beaucoup, ou un pilote dépressif... Heureusement ça ne m’obsède pas longtemps.

L’avion atteint sa vitesse de croisière et il est temps pour moi d’abaisser mon siège… Le mec derrière moi grogne ! Comme je suis un mec compréhensif et que je comprends tout à fait qu’il a déchatté au niveau place, je décline le heads-up engagé et je règle mon dossier sur middle position. Malgré tout je comprends bien que le rosbif est pas content et fait son grincheux auprès de sa gonzesse. Perso je suis pas super installé, toujours aussi crevé et c’est l’heure de bouffer… C’est ni dégueu ni bon.
Mon couple d’amoureux commence une dégustation d’alcools sur le thème du Gin….
Et pour moi il est temps de rejoindre morphée mais avant ça faut que j’incline mon siège… Bon, évidemment le Rosbif fait de sa gueule ! Je décide de me lever et de lui imposer mon physique d’un mec haut de 169cm pour lui expliquer qu’il est bien gentil mais que ça va faire près de 30h que j’ai pas pieuter, que je suis crevé et que j’ai le droit de prendre l’option « j’abaisse mon siège, vu que je paye pour… » Je lui ai pas laissé le temps de l’ouvrir et me suis installé tranquille ! C’est bien connu le premier qui gueule il gagne .Belgium 1-Great Britain 0.

Les heures passent mais je n’arrive toujours pas à pieuter et comme je suis crevé j’arrive pas à m’occuper… Bref je commate. Heureusement l’hôtesse va me trouver une occupation, remplir la fiche de renseignement pour l’immigration….

Mon charmant couple après le gin est passé à la déclinaison de tout ce qui peut se marier avec du Sky !

Me voilà en possession de la fiche de renseignement qu’il vaut mieux remplir consciencieusement ! Petits malins, troubadours, rois de la blague potache déconnez pas ! Même si le questionnaire va vous paraître stupide, les ricains et la sécurité ça déconne pas… Je sais de quoi je parle...

Dans le dit formulaire il faut notamment indiquer d’où vous avez pris l’avion . Au moment d’écrire Istanbul, j’ ai pensé à fold et à écrire Londres… En gros, j’ai le choix entre mentir et me faire chopper ou dire la vérité et devoir me justifier : Mais ok Istanbul c’est encore l’Europe, et au vu mon faciès, de mon arabe/turque/persan plus que balbutiant j’estime que mes cotes sont bonnes et j’opte donc pour Istanbul.

Les amoureux s’essayent au Malibu… Et enchaîne par son cousin, le Pasoa…

Vegas est enfin en vue, la nuit commence à tomber. Mon arrivée se fait donc au meilleur moment, quand tout est illuminé, c’est franchement sympa. Next time j’essaye de chopper une place à côté du hublot.

Chuck et moi:

Vegas enfin ! Fin son tarmac mais je ne suis plus qu’à quelques minutes de la Mecque ! Pour quitter l’avion je suis du genre late sitout, j’attends pas 1/4h debout avant qu’on ne libère les fauves. Sauf qu’à me la jouer cool, je vais devoir patienter une bonne heure dans la file avant de présenter ma tronche à l’immigration… Ca je l’avais pas intégré.
Nous nous faisons acceuillir par un vieux flic qui traîne sa vie et dont la mission principale est d’arpenter de long en large notre file ainsi que de rappeler certaines consignes dont celle, de ne pas utiliser son portable… Ca n’a pas loupé, un volontaire s’est très vite proposé de tester notre super flic des frontières. Celui-ci ne m’a pas déçu et a parfaitement jouer son rôle en aboyant : PUT YOUR PHONE DOWN SIR. Genre sergent instructeur dans les fims de marines… Rire général devant ce grand acteur, on croirait presque un vrai ! Sauf que c’est pas un film et qu’aux States il vaut effectivement mieux la fermer et ranger son portable. A la deuxième injonction, plus personne ne riait et nous étions tous ranger en rang d’oignons!
J’ai bien attendu une heure dans cette putain de file, heureusement notre flic des frontières aboyait de temps en temps pour meubler l’ennui qui m’habitait.

Mon couple d’alcoolo, passe tranquillement l’immigration, ils marchent dignement ! Franchement je suis épaté, avec la même consommation j’aurais retourné l’avion et ma première nuit se serait passée dans une cellule de Végas.

Plus que deux personnes devant moi et ça y est : A MOI VEGAS. Je regarde un peu comment font les autres, présentation du passeport, ensuite il faut regarder une caméra et pour finir on prend les empreintes. Tout ça va encore relativement vite.
L’officier de l’immigration me fait signe d’avancer, je lui tends mon passeport, le temps qu’il met pour le regarder ne prend que deux secondes de plus que pour les autres mais je snap que quelque chose ne va pas…
Ni une ni deux, me voilà avec mon vieux flic des frontières préféré (en même temps j’en connais pas d’autres) , toujours aussi aimable, m’accompagnant dans une grande pièce : Au fond un grand desk avec des officiers de l’immigration, et devant des passagers de notre vol, présents pour je ne sais quelles raisons.
Un des passagers, un rosbif,avec une bonne tête de boxeur, tendance bad boy est en train de se faire gueuler dessus par un officier lui aboyant dessus : WHY DO YOU LIE TO ME ? WHY ?
Ca calme direct ! Tout en avançant vers le desk, je me voyais déjà dans l’avion du retour, ressassant mais pourquoi Istanbul, POURQUOI ? Et passant 10 jours au casino de Namur par la même occasion…

Me voilà devant le desk, un officier me renseigne qu’une personne va venir s’occuper de moi, je comprends que c’est pas un officier « standard ». POURQUOI ISTANBUL ? Sérieux !
Voilà que mon agent se pointe, je ne le nommerai Chuck en hommage au seul flic/ranger que je connaisse : MONSIEUR Norris.
‘Tain il a l’air heureux en plus…Clairement le mec à la rage. Avant que notre HU commence, je l’entends marmonner : Why me ? Always the same thing ! I finished in 15min ! ….
Je sens que ça va être marrant… Je pense déjà à booker mon vol retour.
En plus il ne le sait pas encore mais je suis pas anglophone… Ha, maintenant il est au courrant !! Bon j’ai quand même l’anglais basique… Mais malgré tout ça repart pour un tour de whine : WHY ME ? WHAT THE HELL !
Nous finissons par nous comprendre et je dois répondre à des questions :
- Chuck : Identité : ça passe
-C: Identité des parents : Ca se corse… Ma mère a divorcé de mon père quand j’avais deux ans, pas moyen de donner une date de naissance ou toute autre info sur lui. Pour ma mère celle-ci est décédée en 2000…
So l’humeur de Chuck ne fait qu’empirer et est clairement en tilt.
C :Pourquoi étiez-vous à Istanbul : Easy : pour retrouver ma copine…
C :C’est qui ? J.G
C :Qu’est ce qu’elle fait dans la vie : Travaille pour MSF en Afghanistan.
Bon là j’ insta-snap que j’aurais jamais du prononcer le mot Afghanistan… C’est certain, demain après-midi je suis en 2/2 à Namur…
C :MSF c’est quoi : Médecin sans frontière… Fin, je sais pas comment ça se dit exactement en anglais so je baraguinne une explication.
C :Connais pas : Là sérieusement je sèche… J’essaye de lui réexpliquer le principe…
C :Elle fait quoi exactement ? Heureusement je connais le mot pour sage-femme en anglais.
C :Donc pour qui elle bosse exactement ? MSF… Je lui réexplique comme je peux en quoi ça consiste.
C :Non je vois toujours pas… Bon arrivé à ce point là, ce n’est pas à Namur que je vais pouvoir jouer mais sur une île paradisiaque, dans un resort en all-in, à quelques encablures de Miami : Le Guantanamo.

J’essaye de lui réexpliquer une dernière fois et là coup de bol son collègue qui venait de terminer avec un autre passager vient à mon secours ! Il a passé quelques temps en Europe et lui explique ce qu’est MSF etc… Gros soulagement chez moi, la suite n’est plus qu’une formalité : lieu de résidence, identité de la personne que je rejoins, qu’est-ce que je viens faire etc…

En tout j’ai bien dû rester 1h30-2h dans cette aéroport, je file chercher ma valise, coup de bol numéro 2 au moment où j’arrive un mec allait l’emmener.

C’est en marchant à 10cm du sol que je retrouve mon pote Jo et que nous quittons l’aéroport… Obv je lui explique les raisons qu'il a dû m'attendre une plombe.. Obv il me vanne..
Première impression à l’air libre : Il fait très très chaud et sec et la première chose sur laquelle se pose mon regard : Un hummer noire qui doit bien faire 10m de long…

Nous sommes pas des ballas, on prend un taxi standard et je vais découvrir Vegas pour la toute première fois, de nuit…Very Happy

La suite au prochain épisode.Wink



Quelques mots sur mon pote Jo : c’est un gros nounours qui se la coule douce et qui se prend jamais la tête. En gros, il se laisse vivre tranquillement. Son principal objectif à Vegas c’est pas de gagner des thunes c’est d’être even.

Le taxi nous emmène vers le Monte Carlo, qui sera notre lieu de résidence pendant les 7 permiers jours.J j’aurai pas la chance de faire le strip ou ne fusse qu’un petit bout : le taxi nous dépose à l’arrière du Casino.

En rentrant dans le Monte-Carlo je suis surpris de constater que le casino est vieillot, je m’attendais à quelque chose de plus moderne : le casino est sombre et je trouve les couleurs dépassées. Ma deuxième impression c’est que c’est grand, le rdc est dédié au jeu : Blackjack/roulette et une armée de machines à sous et moi qui n’ai fréquenté que des casinos en Belgique je trouve ça immense. Mais en fait par rapport à Vegas c’est petit… Les casinos qui m’ont donné l’impression de me noyer sous une quantité de machines et de tables sont : Le MGM et le Venetian. Y a de quoi faire aussi dans les autres mais ces deux là m’ont particulièrement impressionné.

Les chambres du Monte-Carlo sont franchement correctes, c’est basique, ça a vieilli mais les lits sont conforts et on a un écran plat dans la chambre. Par contre il manque un frigo.
L’ hotel est pas trop mal situé proche de L’aria, directement accessible sans sortir du casino et du Bellagio, bon faut quand même compter un petit 10-15 min pour le Bellagio.

Pour 7 jours, et avec le fait qu’on a divisé le prix de la chambre par deux c’est correct, je me souviens plus vraiment du tarif vu que c’est Jo qui avait réservé mais ça devait pas dépasser les 900€. Nous étions également dans une période creuse, il est possible que vous payez beaucoup plus a d’autres moments de l’année : type we du 4 juillet.

Si vous venez pour grinder plus longtemps et que vous avez un budget moyen de 5K, je vous conseille la location d’un appart. C’est je pense le meilleur rapport/qualité prix à moins que vous arriviez à avoir un deal très intéressant avec un casino.

Si vous rester pour 2-4jours, je pense que ça vaut le coup de mettre un peu des thunes et de se payer le kiff de réserver au Bellagio/Caesar/Aria/Venetian. Pour ma part, si je pencherais pour le Caesar et le Venetian, c’est kitsch mais franchement c’est super bien foutu. J’ai pas trop aimé le Bellagio j’ai trouvé ça un peu vieillot et l’Aria c’est moderne, classe,etc… Mais j’ai trouvé ça froid. Question de goût.
Mais franchement faites-vous plaisir à mettre quelques billets de plus si c’est pour un court séjour.

Une fois installé, il est temps pour nous d’aller manger et je me laisse guider par Jo… Bon en fait Jo la bouffe il s’en fout… Pizza,Burger, wings c’est très bien ! Ca me dérange pas trop à la base mais tous les restos se valent pas. Déjà pour qu’il trouve où nous allions manger ça a pris une plombe et j’avais un tell que ça allait pas être terrible. Mais ok, j’éteins la petite voix qui me dit que ça va pas être top et me laisse guider. Il m’emmène manger en face du Monte-Carlo, sauf qu’en face à Vegas ça peut vite faire un périple, au bout de 15 min de marche, on pousse les portes du FAT BURGER ! Ca s’invente pas.
Bon je vais tout de suite tuer tout suspens : C’ EST DEGUEULASSE.

Du coup, je suis degoûté premier soir à Vegas, j’aurais trouvé sympa qu’il m’emmène manger dans un chouette truc. Là en discutant je comprends que ses spots bouffes sont pas top, du moins pour moi. Heureusement je m’étais un peu renseigné avant de partir sur quelques spots où aller manger :

Shake shak : Chaîne de Burger, ça vaut vraiment le coup ! Le concept est de proposer de la viande de qualité , franchement allez-y les yeux fermé même les frites sont bonnes ! Etant belge je sais de quoi je parle. Faut compter environ 15$ pour le burger/frite/boisson.
Y en a deux sur le strip : un entre le Monte-Carlo et le NY-NY. L’autre est au Nord du strip.

Earl of Sandwich : Dans le planet Hollywood, en face de la poker room. Tout type de sandwich chaud/froid pas mal de choix, bien fourni. Entre 5 et 10$ il me semble.

Noodle asia au Venetian : Asiatique situé près de la poker room du Venetian. J’y ai mangé deux fois, beaucoup de choix, bon et très copieux. Prix entre 15/20$ le plat.

Gordon Ramsay Burger : Situé au Planet Hollywood. 15/20$ le burger + 3/5$ les frites. Y a souvent un temps d’attente avant de pouvoir s’y asseoir, environ 20/30 min. Mais ça vaut le coup.

Buffet Aria : Le top ! Beaucoup de choix, très bonne qualité, des desserts de malade… Environ 30-35$ de la semaine et 40/45$ le we.

Buffet Bellagio : J’aurais peut-être pas dû commencer par l’ Aria, j’ai été déçu. Les prix sont similaires par contre j’ai trouvé la qualité moindre exepté les desserts supérieurs à ceux de l’ Aria. Au niveau confort la banquette était défoncée so j’ ai pas trouvé l’expérience sympa.

Buffet MGM : A éviter mais c’est pas cher.

Le mythe de l’inn & out burger : A force de lire les coverages de Benjo. Me suis senti obligé d’aller goûter leurs délicieux burger. J’ai tanné mon pote avec ce resto.

Le jour où je décide d’ y aller, celui-ci décline, il préfère aller jouer au blackjack au Hooters… Bon sur la carte le Inn&out est proche du Monte-Carlo il n’est pas sur le strip mais il faut juste traverser l’autoroute… Mouais sauf que j'avais oublié que les distances sont trompeuses à Vegas, de plus pas de passage piéton pour traverser le pont & qui est une route à 8 voies so je demande comment faire à un local qui me dit qu’en gros je dois juste faire attention et raser la balustrade ! Je fold et me prends un taxi pour faire moins d’ un kilomètre…
Me voilà enfin au paradis du Burger selon le Messie Benjo… L’endroit est bondé, c’est bon signe. La déco est minimaliste, ça je m’en fous. Y a un peu d’attente mais ça doit se mériter ce burger ! Au bout d’ 1/4h-20min je reçois mon précieux burger. Franchement il a pas une gueule terrible mais ok l’important c’est le goût ! Je bave rien qu’à mordre dedans… Verdict : C’est pas mauvais mais pas bon non plus.
Je suis peut-être tombé un mauvais jour mais par rapport à shake shack on est très loin en-dessous, certes c’est plus cher mais s’il faut en plus prendre sa bagnole ou un tacard je vous conseille de rester sur le strip et d’aller chez Shake Shack ! Vous gagnerez du temps et de l’argent Wink
Au retour, je suis rentré à pied,j'ai fini par trouver un trottoir. En fait aux states y a pas toujours des trottoirs des deux côtés de la route. So me suis fait une petite balade mais c’était pas très sécurisant je me suis senti un peu en insécurité car en-dessous du pont il y avait quelques clochards/junkies.

Twin Peaks : Un des spots de mon pote… Le concept : Des jolies gonzesses, court-vêtues vous servent à manger ! Bon j’y ai été une fois, j’ai pris une salade : c’était la salade la plus dégueulasse que j’ai mangé de ma vie. Par contre selon Jo, tout ce qui est typiquement américian : RIbs,Burger,etc… C’est pas mauvais.



Première nuit:

J’avais oublié de vous dire si vous réserver un hôtel qui a une piscine et qu’il y a des pools party d’organisées, éviter une chambre avec vue sur celle-ci, du moins si vous comptez jouer la nuit et que vous aimez dormir au moins quelques heures. Au Monte-Carlo nous avions vue sur celle-ci et le we à partir de 11h c’était l’enfer pour pieuter même si nous étions dans les derniers étages de l’hôtel. A bon entendeur…

Autre conseil, aux Etats-Unis il est de bon ton de laisser au moins 15% de pourboire sur la note totale aux serveurs et de préférence en cash. Pour notre part en Juin et Septembre nous le payions avec la carte et à certains moments je ressentais une forme de froideur. Au final une fois rentré chez nous, j’ai pris connaissance qu’il était mieux de le laisser en cash.

Après le Fat burger, Jo me fait faire le tour de ses spots favoris pour gamble. J’imagine déjà l’Aria, le Bellagio, le Venetian, le Caesar,… Et bien non, ça sera plutôt l’ Excalibur (celui qui ressemble à un château) , le NY-NY, le MGM et le Hooters ! Je dois bien l’ avouer que j’étais assez surpris ! Etre à Vegas et jouer dans des casinos « miteux » ,surtout pour l’ Excalibur et le Hooters, j’ai du mal à comprendre et surtout ça correspond pas à mon idéal. Mais ça c’est propre à chacun et en aucun cas je n’ai à critiquer mon pote mais je suis déçu obvious.

Je pensais que nous allions grinder ensemble et la perspective d’écumer l’Excalibur/Hooter/NY-NY/MGM ne m’enchantais pas des masses.
Tous ses casinos se trouvent au sud du Strip so au moins c’est proche du Monte-Carlo et tous accessible à pied en 15min. C’est vraiment le seul avantage que j’ y voyais. So je vois un peu avec Jo s’ il aurait envie durant les 10 jours de changer de spots… J’ai droit à un ouais ouais évasif qui me laisse peu d’espoir. So je pars pour grinder un peu avec lui et par la suite je découvrirai par moi-même les autres rooms.

Je pense aujourd’hui comprendre son choix de casinos, comme je l’ai déjà dit précédemment mon pote est quelqu’un de simple (dans le bon sens du terme) qui aime bien une forme de non risque dans la vie de tous les jours et les nichons… Et je pense que ces casinos réflètent d’une certaine manière sa façon de vivre : Ces casinos sont quelques part moins clinquant que les Aria/Bellagio/Caesar/Venetian. Ce ne sont pas non plus des casinos fréquentés par des masses de grinders, so moins de bons joueurs donc niveau moins bon et donc spot de jeu plus easy. Pour finir, au Hooters y a des nichons. C’est une analyse basique mais pour en avoir discuté avec lui c’est tout à fait ça.

Alors que moi, je me serais sans doute établi au Venetian : Je trouve que le casino est beau, bien éclairé (les casinos de mon pote je les trouvais sombre), grande poker room, confortable, un endroit où clairement je prendrais plaisir à grinder/bosser. J’utilise le mot bosser à escient car jouer 8h/jour et après les sessions réfléchir encore aux coups que j’ai joué pour moi ça revient à bosser mais bien sur toujours avec plaisir.
Y a également au moins un bon resto proche de la poker room, (le noodle asia déjà cité) et un grand choix de machines à sous…

Je suis pas un joueur de roulette/blackjack/craps mais par contre j’aime toujours bien terminer une session en mettant 10€ dans une machine à sous, à boire un verre, ça me détend. L’idéal c’est avec un pote qui a la même machine que moi et à la fin si y a gain c’est mis dans un pot commun pour la bouffe.
Faut que la machine fasse un max de bruit et que ça clignotte de partout quand je gagne.

Mon top 3 pour les machines à sous à Vegas (et accessoirement le top 3 de mon pote aussi) :

-N°3 :Britney spears : On l’a découverte au Planet Hollywood. Ca chante, ça danse, ça fait beaucoup de bruit, nous avons adoré mon pote et moi. Je ne suis pas fan de Britney mais ça machine à sous j’aime.
-N°2Friends : Celle-là j’ y ai joué avec ma femme, nous nous sommes trémoussés comme des dingues chaque fois que nous entendions la chanson du générique ! Grandiose !
-N°1 la rolls des machines pour moi : Wheels of fortune. Celle là elle est magique, son intégré dans le siege, y a l’écran principal mais si vous déclencher le bonus y a 3 roues dont une grande au-dessus de votre tête qui tourne avec de jolies sommes à gagner. Le pied absolu !

Ma plus grosse déception : The walking dead ! Plus cher que la moyenne et surtout pas fun du tout.

Revenons-en aux casinos de mon pote :

Le MGM : le casino est juste gigantesque, m’aura fallu quelques jours pour m’y retrouver. C’est son casino de référence pour le CG NL holdem.
L’Excalibur et le NY-NY : Il y jouait en limit holdem. J’y ai pas du tout joué car je suis pas un fan de limite.

Le Hooters : Son spot pour le blackjack et le craps… Et pour reluquer des nichons pour pas cher et manger des wings… Honnêtement je trouve ce casino immonde, c’est moche, voir triste, avec des mecs qui sont contents de tiper une gonzesse, court-vêtue… Je dois bien avouer que c’est pas du tout ma came et que je comprends pas trop le concept. Avec une prostituée au moins à la fin du jouis, là t’as que des thunes en moins. Mais à chacun son plaisir.
En plus j’aime pas le blackjack et encore moins le craps.

Ma première nuit à Vegas est donc mitigée, je pensais en prendre plein la vue voir des beaux casinos au final rien de tout cela. Je décide également de pas jouer le premier soir et de remettre ça au lendemain, en plus c’est vendredi so les touristes et les joueurs récréatifs devraient être plus nombreux.

Même si j’ai pas encore vu grand-chose de Vegas, j’ai quand même eu le temps de remarquer quelques trucs :

-L’américaine moyenne a pas la classe du tout mais alors vraiment pas, elles sont mêmes plutôt vulgaire ! J’ai l’impression d’être dans un porno ! Y a quand même moyen d’avoir la classe en portant une mini-jupe et un décolleté mais aux states j’avais l’impression de croiser que des prostituées ! Limite le jeu c’est de faire des side bets et de voir qui en est une ou pas. Je pense qu’il y a moyen de perdre une tonne de biftons.
-Y a beaucoup de clochards/junkie/saltimbanque qui font la manche mais sur le strip ça reste bon enfant, souvent les mecs ont des pancartes avec des messages humoristiques, joue parfois faussement d’un instrument, me rappelle d’un mec qui tapait sur un sceau avec deux bâtons se prenant sans doute pour un batteur de talent. En dehors du strip de ce que j’ai pu voir je me baladerais pas seul avec du cash, y a des coins où ça semble bien relou quand même.
-Y a pas un flic ! Assez étonné, vu le taux d’alcoolémie moyen, de junkies et de tout ce que ça peut amener comme embarras. J’ai dû voir mon premier flic 4/5 jours après mon arrivée.
-C’est très beau la nuit ! Des lumières partout, franchement ça le fait. La journée par contre ça perd énormément de son cachet, j’hésite même à décrire cela comme étant moche.

Il est l’heure d’aller pieuter pour moi, il doit déjà bien être 2-3heures du mat et j’ai hâte d’aller taper la carte le lendemain. Je trouve assez vite le sommeil…


Le poker à Vegas :

Ca y est c’est le grand jour, nous sommes vendredi et ce soir nous allons jouer au MGM… Je suis toujours pas convaincu par le choix du casino mais ok je vais jouer avec mon pote le premier jour et pour la suite du séjour on verra.

Première étape se créer une carte de membre du casino, le MGM faisant partie du groupe qui contrôle également le Bellagio, l’Aria, le Mirage etc… Plus nécessaire de faire la carte pour ses casinos là.

Je demande à mon pote un peu à quoi sert la carte et en fait il ne sait pas… Bon ça fait quand même un bon mois et demi qu’il est là… ! J’avais vaguement lu que l’on recevait x$/heure en rake back et que c’était comptabilisé sur la carte. Comme je suis un flemmard et qu’il y avait chaque fois du monde quand j’avais la chance de passer devant le desk pour faire la dite carte, ce n’est que ¾ jours plus tard que j’ai su à quoi elle servait : Si je me rappelle bien, si vous jouez en 2/2 par exemple vous recevez 2$/h de présence à table. Vous présentez votre carte au croupier qui la scanne quand vous arrivez et quand vous quitter la partie. Vous jouez 8h vous gagnez 16$.

Elle permet quoi cette carte ? Bah en fait elle permet d’utiliser l’argent accumulé pour manger dans certains restos du casino, acheter quelque chose dans leur mini shop où il y a de tout à vendre : nourriture, boisson etc… mais uniquement là où vous avez jouer (par exemple si vous avez jouer au Bellagio les points ne peuvent être dépensé qu’au Bellagio et pas dans un autre casino du même groupe, ici MGM). En terme de restos, ce sont plus les grosses chaînes de restauration rapide et les buffets. Dans chaque casino il y a des restos (italiens, chinois etc…) qui cotoient des restos de junkfood. De ce que j’ai pu constater les restos «traditionnels » sont rarement pour ne pas dire jamais concernés.

Du coup, si vous avez un petit budget, que vous voulez bien manger pour pas cher ça peut être un très bon plan de choisir de jouer dans les casinos où les buffets sont bons.

Bon il est 20h et nous voilà dans la poker room, elle est assez sombre, se trouve proche d’un espace remplis de machines à sous et séparé de celui-ci par un « chemin » fortement emprunté par les clients du casinos. Honnêtement je pensais que ça serait plus bruyant que ça mais en fait ça ne m’a jamais dérangé. Détail sympa à chaque table et à chaque siège il y a une prise USB. Sans compter que toutes les boisons sont gratuites et que les serveuses passent très très régulièrement.

Je suis donc agréablement surpris par la room.

De plus , une des boîte de nuit les plus connue s’y trouve: Le Hakkasan avec des dj mondialement connu qui viennent y mixer, lors de mon séjour il y avait Calvin Harris par exemple. Donc dès qu’il y a une soirée, le chemin se trouvant devant la poker room est l’un des passages pour y aller, et j’assiste en ce vendredi soir à mon premier défilé de jeunes Américaines, court vêtue, souvent vulgaire se dirigeant à partir de 22h-23h ver la boîte et en revenant complètement défoncée et souvent débraillée vers les 2h-3h du mat. Ce qui fait que durant ce laps de temps les tables sont très très ev+, le mâle moyen n’étant plus du tout concentré sur la partie.

Qui dit we dit aussi plus de joueurs récréatifs, quoique j’ai pas senti vraiment de différence en 2/2 du moins, avec les jours en semaine. Par contre, le nombre de joueurs bourrés augmente considérablement !
Donc si vous pouvez jouer le we, programmé plutôt des sessions de nuit c’est EV+++++.

En dehors de ça, j’ai trouvé le niveau plutôt soft. Pré-flop c’est très très nitty, si vous avez l’idée de go broke QQ/AK pré-flop c’est rarement une bonne idée, 90% du temps vous allez vous prendre AA/KK.
Postflop de temps en temps vous ferez face à un raise pour info mais dans l’ensemble l’américain est très passif, si vous faites face à un raise turn/river vous pouvez folder tranquillement.

Durant mes 7 premiers jours (pour 5/6 session de minimum 8h à chaque fois), ça a été du grinde tranquille j’ai pas le chiffre exact en tête mais j’ai dû win qqch comme 1.5k en 2/2.

J’ai eu une grosse session, en milieu de semaine avec un Irlandais Loose aggro mais du côté super aggro, qui picolait et un mec de Chicago du côté loose passif de la force. J’ai commencé ma session à 20h pour la terminer vers 8h du matin, on était 500bb deep. J’ai pas su monter plus haut car à 8h du mat j’étais complètement HS, je me suis pas rendu compte que j’avais limper KK en UTG et j’ai décidé de give up. J’étais déçu de devoir quitter car l’Irlandais était complètement drunk et Chicago s’endormait sur sa chaise mais j’étais plus au top.

Je me suis permis un shoot en NL500 le vendredi soir, étant donné qu’il y aurait plus de propension à avoir des joueurs récréatifs. Cette session c’est bien déroulée j’ai win 500$ sans trop souffrir, le niveau était pas dingue mais manque de pot pas de gros joueurs récréatifs nous ont rejoint ce soir là.

La seule main dont je me souvienne quasiment c’est déroulé vs un reg, j’ ai QQ UTG+1 j’open-raise et décide de 3barrels vs le shark de la room au bouton (le mec était là tous les jours et sortait gagnant à ce qu’il me semble à chaque session) sur J83 rainbow-Ax-6x. J’ai décidé de 3barrels sur ce board et malgré l’ As car je le sais compétent et qu’il pourrait me call 3streets avec un Jx. Pas de pot pour moi il avait A5o… Mais je suis toujours convaincu que mon play est good vs lui.

Le samedi, je suis retourné en NL200 malgré le fait que je me sentais ok pour la NL500 mais c’était mon dernier soir à Vegas, j’avais envie de jouer avec mon pote mais aussi de pas finir sur un éventuel gros down. Le voyage c’est donc fini à +2k ! J’avais pas trop mal jouer dans l’ensemble mais à relativiser avec le fait que les tables étaient très soft comparées à ce que je connais en Belgique (mais j’y reviendrai plus tard)

Au final, j’ai vraiment apprécié de jouer au MGM: room soft, accueil nickel de la part des floors, service nickel également. En plus, la room offre deux bonus assez sympa :

-Si vous jouez un certain nombre d’heures du lundi au samedi, vous recevez un ticket pour un tournoi le dimanche. Si je me souviens bien ce sont les 20/25 premiers qui sont payés et qui reçoivent 400$ chacun (de mémoire mais à vérifier quand même)! Plutôt sympa.

-Lorsque vous gagnez un coup avec une couleur ou mieux vous recevez un ticket de tombola, laquelle à lieu à minuit et avec laquelle x personnes sont tirées au sort et peuvent gagner 100$ chacune. De plus le dernier tiré au sort gagne un peu plus que les autres, style le double. Pour que vous gagniez il n’est pas nécessaire qu’il y ait showdown ni que l’on voit la river.
Comme j’aime pas montrer mes cartes, j’ai loupé quelques tickets de tombola ! Jo si tu me lis, encore désolé mano…

Pour finir je n’ai quasiment grinder qu’au MGM. J’ai quand même fait vite fait le tour des autres rooms :

-L’Aria : il n’y avait que de la 1/3, niveau intermédiaire à la NL500 mais je préfèrais shoot la NL500 directement.

-Bellagio : je trouvais la room petite et la déco assez vieillote (pas sûr qu’il y ait de la 2/2 non plus mais not sure) Par contre le jour où j’y ai été, j’ai croisé Antonius. Je suis fan de personne en ce monde et il en faut beaucoup avant que je m’extasie devant quelqu’un de connu. Je crois que ça m’est jamais arrivé, pas que je crois des « stars » souvent mais je m’en fous un peu de la notoriété des gens. Tout ça pour dire qu’ Antonius est quand même physiquement impressionnant, le mec il doit bien faire 1m90 si pas plus et est physiquement costaud bref c’est la première fois que je m’arrêtais sur une star. Il portait un gros sac de sport noir, je sais pas s’il y avait des biftons dedans mais si c’est le cas devait y avoir une jolie somme dedans.

-Le Venetian : pour finir la seule room où j’ai grindé en dehors du MGM, une seule aprem. J’ai vraiment apprécié, seule bémol pas de prise USB à la table. Mais ok c’est vraiment minime.

-Le wynn : j’y ai pas mis les pieds.

Pour les autres casinos, j’ai pas trouvé les poker rooms sympas : trop petite, trop de bruit etc…

Durant ma première semaine j’ai donc essentiellement grindé et j’ai volontairement rien fait d’autre, retournant à Vegas 3mois plus tard je voulais pas me retaper la visite des casinos ou re-faire l’un ou l’autre spectacle. Seule chose que j’ai faite c’est de faire les deux outlets situés un peu en dehors de la ville, il y en a un au Sud et l’autre au Nord. Je vous conseille ce dernier, c’est un shopping en extérieur ce qui pourrait être pénible pour certains quand il fait chaud, mais j’y ai préféré l’ambiance que celui-ci du Sud qui avait un coup de vieux je trouve. En terme de marques il me semble aussi qu’il y avait plus de marques qui me plaisait.

La seule chose qui m’a posé problème à Vegas c’est que j’avais du mal après mes sessions de trouver le sommeil, donc je me suis retrouvé les premiers jours à marcher sur le strip sur les coups de 6h du matin. Ambiance particulière, par contre attention il fait très vite chaud et la balade agréable peut devenir une épreuve sportive tellement il fait chaud, se ballader, prendre un peu l’air n’est pas du tout agréable à Vegas ! A éviter pour les claustro ! A moins de vivre la nuit.
Si vous voulez vous déplacer d’un hotel à l’autre soit vous prenez le bus soit vous marcher mais en restant toujours dans les hotels (Il y a moyen de passer d’un hotel à l’autre sans sortir pour certains d’entre eux). J’ai fait une fois le strip aller-retour en plein après-midi, j’ai dû au bas mot boire 4l d’eau pour une distance de max 5/6 km peut-être. Heureusement il y a des vendeurs d’ eau fraîche sur tout le strip.

Pour finir j’ai capté au bout de 4/5 jours que je trouvais pas le sommeil car je ne faisais pas de debrief de mes sessions. Du coup, me suis adapté et cela allait beaucoup mieux.

La professionnelle, le GI et mon pote…

Pour le reste le séjour a été assez calme, exepté un petit matin en milieu de semaine, après une session je persuade mon pote de boire un dernier verre au bar du Monte-Carlo il devait être 4-5h du matin. On y a fait la connaissance d’une prostituée d’origine asiatique et d’un ancien GI qui avait traîné en Asie et qui était technicien pour un spectacle qui se jouait dans le casino… Ca a pas tardé à partir en vrille, j’ai laissé picoler mon pote qui s’est fait allumer par la prostitué qui voulait pas faire une pass avec le GI. Le tout dans une très bonne ambiance où le GI nous payait des verres et où je payais les verres de mon pote qui était tombé amoureux de la gonzesse entre temps mais refusait de payer pour coucher… Alors que le mec tip des gonzesses au Hooters à longueur de journée… Allez comprendre le monde.

Le GI voyant la fille lui échappée a même proposé un petit trio à mon pote… Me suis dépêché de proposer notre chambre, mon pote a pas dû niquer depuis bientôt 2/3ans… Je lui ai même proposé de participer au frais, rien n’y a fait. Mais la nuit n’étant pas finie et avec l’alcool j’avais encore mes chances d’y parvenir.

Tout ça prend facilement 2h et l’alcool coule à flot, le GI nous montre de superbes photos de sa femme (asiatique qu’il avait pêcho en mission) et de ses enfants, en disant combien il les aime tout en roulant des pelles à la professionnelle de l’amour en alternance avec mon pote.
Vous savez comment ça se passe, quand quelqu’un montre une photo de ses enfants ça loupe pas quelqu’un d’autre se trouve l’obligation de montrer une photo du sien ! Ni moi ni mon pote n’avons d’enfants, du coup qui nous a montré la photo de ses enfants ?…. Bah la prostituée évidemment… Grandiose.

Ensuite le GI apprenant que j’étais 1ere Dan de judo a commencé à nous faire des démonstrations de techniques de combat qu’il avait apprises en Asie. Ne maîtrisant plus sa force c’était bien douloureux et nous y avons eu droit chaucun à notre tour et ce pour chaque technique.

Bon le garçon devais également tendance à aimer la violence dans ses rapports intimes car la fille a commencée à être pliée dans tous les sens par notre GI Karaté Kid pendant leur galochage, pelotage, frottis intense. Je pense que ça l’a bien fait flippée et ne voulant pas finir dans une séance de bondage bien hard espérait encore plus terminer avec mon pote.

Lors d’un passage aux toilettes j’ai également eu droit au visionnage de tous les tatoos de GI Joe ainsi que de nouvelles techniques de combats, heureusement effectuées dans le vide. Cela c’est terminé par l’exhibition de son énorme couteau sans lequel il ne se trimballe jamais. Bon j’avoue j’ai commencé un peu a flippé mais heureusement j’ai pu quitter les toilettes safe !

Pendant ce temps Jo et sa copine se galochait à qui mieux mieux, entrecoupé par Jo me déclarant tout vacillant qu’il avait rencontré l’amour.
Vers 9h le GI c’est rendu compte que mon pote avait un piercing à l’oreille et a fait son coming-out : Il avait toujours rêvé de s’en faire un ! Jo lui dit vas-y fonce, ça fait pas mal, c’est cool… Le GI est bien chaud pour s’en faire un.
Mais ici et maintenant !
Ni une ni deux mon pote enlève son piercing, le GI prend un briquet pour désinfecter la tige métallique et voilà Jo entrain de défoncer l’oreille du mec. Après quelques essais infructueux, notre GI parade avec son nouveau bijou à l’oreille et ça repart pour quelques tournées pour fêter ça.
A 10h, il est temps pour mes trois compagnons de se quitter. Non sans promettre que nous reviendrons boire un verre avec le GI et de laisser le numéro de notre chambre à la fille, Jo ne se sentant plus capable de l’honorer convenablement vu son état d’alcoolémie avancée.

Nous n’avons jamais revu le GI, nous avions trop peur du personnage. La prostituée non plus, malgré le fait qu’elle ait laissé des messages sur le répondeur du téléphone de notre chambre et ce à deux reprises et c’est pas faute d’avoir poussé mon pote à la recontacter !

Fin de séjour et retour en Belgique

Il est temps pour moi de quitter Vegas, mon avion décolle en ce dimanche vers 11h. Nous n’avons pas dormi de la nuit, dernière session en NL200 qui s’est déroulée sans pertes ni gros gains.

Nous nous sommes terminés aux petites heures sur 2 machines playboy au Hooters qui depuis 2nuits est notre nouvel hôtel. On a mis chacun 5 euros et on a fait péter la banque on est reparti gagnant tout les deux avec qqch comme 100€ de gains combinés. ! Notre plus gros gains en machine à sous ever !

Je n’ai qu’un avis sur le Hooters : N Y ALLER PAS. C’est moche et vieux ! Pas cher certes mais je pense qu’il y a moyen de trouver mieux pour le même prix et surtout sur le strip. Celui-ci est situé sur une avenue perpendiculaire tout au Sud du Strip, juste derrière le MGM.

Jo me fait l’amitié de m’accompagner à l’aéroport, je l’envie un peu car il y est encore pour 3 semaines, ça va me manquer et lui aussi d’ailleurs, comme mec à vivre y a plus agréable. C’est donc le cœur serré que je leave.
Il me quitte avant que je ne m’engage pour passer la douane, je présente mes papiers à ce qu’il me semble être un steward et celui-ci très gentillemment me demande de le suivre. Je l’interroge sur la raison et toujours très sympathiquement me répond que je c’est un service VIP ! Waouw à moi la première classe, je me suis fait up grade, trop cool.
Je dépasse tout le monde dans la file, les gens tirent la tête, je suis un peu gêné… J’ai effectivement droit à un traitement VIP : Pour me faire inspecter de haut en bas !
Je me retrouve à être fouillé et interrogé dans une cabine transparente devant tout le monde ! J’avais complètement oublié la suspicion de terrorisme qui me collait à la peau !
Adieu mon rêve de 1ere classe avec un siège bien moelleux ! Je sais plus quelle compagnie j’ai eu au retour mais je pense que c’est US airways avec une première étape à Philadelphie et ensuite BXL. Avion merdique, bouffe merdique. Comme dit précédemment folder British Airways et US airways, y a beaucoup mieux.

Le retour en Europe a été difficile en terme de décalage horaire, je reprenais le boulot dès le lendemain de mon arrivée et il m’a fallu une semaine pour me recaler convenablement alors que j’avais pas eu ce problème en arrivant à Vegas. Idem lorsque j’y suis retourné au mois de Septembre.

Tout enthousiaste de mes 10 jours à Vegas, j’ai repris le chemin des casinos en Belgique. Ma première étape a été d’aller au casino de Bruxelles. J’y avais pas mis les pieds depuis plus d’un an, je trouvais le personnel antipathique, les joueurs désagréables au possible et surtout j’avais pas du tout le temps.
Au bout de même pas 1heure de jeu, les states me manquaient :
Aux States, vous êtes un client, les floors, le service etc… Sont dans 90% des cas extrêmement agréables avec vous, même si parfois ça fait un peu fake mais vous êtes bien reçus. A Bruxelles et notamment pour un des responsables de la room vous êtes pris pour de la merde ! J’aime pas qu’on me cire les pompes mais un minimum de politesse, vu que je le suis moi,c’est appréciable.
Autre différence, aux States les gens viennent pour jouer. En 10 jours là-bas, j’ai pas vu une prise de tête aux tables, pas de mecs en train de donner des leçons aux autres, peu de whiner… A bruxelles, c’était tendu, des mecs voulaient se mettre sur la gueule, donne des leçons etc… Pour les leçons ça me dérange pas tant que ça au final car les mecs t’expliquent en gros comment jouer so c’est toujours ça de pris mais en même temps j’ai pas envie qu’on éduque les joueurs récréatifs ou les mauvais.
Le problème en Belgique : les gens ne savent pas accepter une perte et c’est juste insupportable car ça peut très vite installer une ambiance détestable aux tables.

Petit exemple : Premier soir au casino à Bruxelle, je suis assis depuis une heure à table une NL200, quand arrive un coup en 3ways où je suis CO vs SB et BB :
Flop : K92r j’ai A9o et je check behind
Turn : 8x je décide de bet et me fait c/r par BB. Je tank un certain temps car en live les joueurs ne raise pas beaucoup en bluff, du coup je prends le temps de voir si lui est capable de le faire en bluff. De ce que j’ai vu de lui jusque-là, lui en est capable. Ensuite, j’ai pris le temps de réfléchir sur ce quoi j’allais insta call et sur quelle river j’aurais une décision. Bref ça me prend 2min environ.
Rver : X le mec bet et j’insta call.

Le mec m’a pourri disant comme quoi je l’avais slow roll turn et que j’avais fait tout un cinéma. Ca a duré une bonne heure et j’ai fini par appeler le floor. Le mec me pompait l’air grave : Comme je suis du genre à ne regarder mes cartes que quand c’est mon tour, que je prends mon temps pour miser le bon montant etc… Tout devenait sujet à me pourrir dès que je jouais un coup car trop lent à son goût.
J’ai fini par rétorquer qu’il devrait en prendre de la graine car son argent était chez moi !

Vu mon expérience sur Bruxelles, j’y ai pas remis un pied et me suis rendu à la fin du mois de Juillet pour 3 jours à Namur.

Gros changement par rapport à Bruxelles où les floors vous accueillent si pas chaleureusement du moins convenablement. Même s’il est vrai que j’y ai quelques connaissances. Le seul problème qu’il y ait c’est qu’il y a un serveur à tout cassé pour tout le casino… Gros point noir de cette room et le CG n’y tourne plus beaucoup et essentiellement de la 2/2.

Je m’y rends donc rendu fin Juillet 2015 lors des wasops (gros festival MTT) où je savais que des tables de 5/5 allaient tourner.

J’y ai pris un pied incroyable en jouant, la table était fun (souvent les mêmes joueurs durant 3jours) composé de 2/3 anglais et de 2/3 français .Dont un d’origine Portugais qui joue beaucoup à Clichy en 5/10 et +, grande gueule, live tard par exellence ils étaient tout un groupe dans lequel il y avait le célébrissime Junky boy. Il a la tête de son pseudo imo…J’ai une tendance à me foutre de ce que les gens font dans leur vie, chacun ces choix de vie. Mais j’ai toujours du mal à comprendre que l’humain en général n’essaye pas d’évoluer dans sa vie de tous les jours. Parenthèse fermée.

Bref j’ ai passé un excellent we, j’ai bossé mon anglais, je finis even la faute à un 3e jour catastrophique où j’ai loose mais que sur des set-up. Jusque là je gagnais 1.5k. Et mon niveau de jeu était correct mais je jouais un poker ABC avec une sélection de main préflop peut-être un peu trop tight.

Depuis ce we en Juillet je n’ai pas mis un pied dans un casino en Belgique. Pas le temps de bosser mon jeu, donc de progresser et pour moi il est impossible que j’aille jouer de fortes sommes d’argent sans que je puisse travailler à améliorer mon jeu.
Je n’ai fait mon retour aux tables qu’en ce mois d’ Aout 2016 à Bruxelles, étonnement, mais j’ai décidé de passer outre mes réserves sur le personnel et l’ambiance désagréable qui peut y régner. Mais ça c’est une autre histoire que je vous compterai au plus tard pour fin Octobre.

Bon we à tous et HF autour des tables Wink

PS: dernière chose, j'ai détesté Vegas en tant que Touriste. J'avais pas réalisé combien c'était bruyant et un peu chiant (du moins pour moi si je n'y joue pas).
 
21 commentaires »
 
 2013 ça a donné quoi?
Posté le: 05/01/2014 11:19 par goldmaker xx
Signaler un Abus



Essentiellement de la NL10 et 7kh de NL25 pour un winrate de 5.88bb pour l' année 2013.

2013 a été une bonne année au niveau poker:
-Etre gagnant même en lowstakes c' est agréable.

-Ma gestion de BK aggressive se passe bien (10bi d' une limite et je up, 10bi de la limite en dessous je down). Je suis actuellement en NL25 avec une bk de 350$, par rapport à mes débuts je n' aurais jamais pu supporter une telle situation. Attendre 50 bi avant de up de limite je ne peux plus le faire, je me rends compte que quand je suis arrivé en NL100,avant de pouvoir arriver à shoot la NL200 je m' étais fixé d' avoir au moins 50 bi de NL100.Ce qui ne m' est quasiment jamais arrivé exepté 2 fois mais mes shoots se sont mal passés.
Je vivotais en NL100,mon niveau était pas au point (certainement sur ps.com), mauvaise méthodologie de travail et mental plus que défaillant... 2 points que bcp de joueurs " récréatifs" ne prennent pas assez au sérieux (moi même encore parfois)
Bref tout ça pour dire qu' au final, j' ai opté pour cette BK management là car c' est celle qui ME convient le mieux pour le moment. C' est sans doute parce que je gère bien le fait de devoir redescendre de stakes et surtout parce que ce n' est pas mon métier.
Attention cependant, je tiens à préciser que je connais le stress quand je suis proche de up de limite et que je perds un gros coup, il m' est arrivé de spew derrière et donc de me retrouver encore plus éloigné de mon objectif pour up de limite!!! Je connais une autre forme de stress (de la peur pour être honnête) lorsque je monte de stake, il y a des coups difficiles que je peux mal jouer, type ne pas payer un 3e barrel alors que mon adversaire à plus de chance d' être en blufff qu' en value,etc... Ceci dit, je me soigne suite à la lecture de Mental game of poker de Jared Tendler (je ne remercierai jamais assez Swisha pour son conseil) je sais que j' en parle dans chacun de mes post mais c' est un must et pas que pour les joueurs pro!!! Je sais qu' en miko, j' en ai déjà parlé à certains d' entre vous mais au vu de ce que j' entends et vois ça ferait du bien à chacun d' entre vous Wink C' est vrai que ça prend du temps, que ça va vous prendre du temps sur votre grinde mais au final vous allez gagné en terme de qualité de jeu, qualité de vie (je tire plus la tronche pendant 2heures après une mauvais sess et inversément). Ces quelques heures de grinde sacrifiées vaudront le coup. Wink

-Cette année poker m' aura également appris sur moi même, je vais y revenir encore vous allez me dire, suite à ma lecture de Mental game of poker. En terme de qualité de vie, pourquoi je fais certains choix, pourquoi j' agis d' une certaine manière etc... Par exemple je suis le roi de la procrastination ^^ (le fait de remettre à plus tard une tâche/un travail et surtout quand cela ne va pas m' apporter une satisfaction immédiate) Et bien, en me posant certaines questions je me suis rendu compte que j' aime le poker mais pas tellement le online. Rolling Eyes Fin si j' aime bien le online mais pas 4/6h par jour, coincé derrière un écran et devant me battre sur chaque pot, ça demande bcp d' investissement intelectuelle de ma part. N' étant pas un joueur doué c' était épuisant pour moi et je n' en retirais que peu de satisfaction au final.
Aujourd' hui je prends plaisir à jouer 1h30 max 3h, 2/3 fois semaines, et à me creuser les méninges pendant ce tps là, à tenter de jouer mon A-game le plus possible. Même si ça reste un jeu d' argent, ma satisfaction est essentiellement intelectuelle (pas tjs évident quand on a perdu bcp mais c' est là que maintenant je fais d' office une review de mes plus gros pots perdus ou gagné et qui me permet de faire redescendre mon état émotionnel vers un niveau que je qualifierais de normal).
Par contre je pourrais jouer en live des heures et des heures sans m' arrêter, car j' aime rencontré des gens, papotés et surtout joués avec eux! Le online m' apporte actuellement une satisfaction dans l' apprentissage du jeu et le jour où j' espère pouvoir retourner jouer en live déjà en 2/2 mais surtout en 5/5 voir plus, le online m' aura apporté l' edge que pour battre les joueurs présent à la table.

-Lors de cette année j' ai regoûté aux joies du live 3 mtt, dont une fantastique 3e place pour 20€ lors d' un mtt hebdomadaire d' un club amateur sur Bxl!!!
Il y a surtout le fait que j' ai fait 2 mtt à 60€ et que j' étais pas loin d' être itm les 2 fois en ayant bien joué dans l' ensemble. Mais surtout un vrai plaisir de revoir des têtes que je connaissais et de passer un très bon moment à la table.

Pour 2014 mes objectifs seront:

-Continuer mon grinde tranquillement.
-Améliorer ma méthodologie de travail et mon mental.
-Jouer quelques events live
-Rejouer en CG live: dépendra de ma BK online, ou bien je décide de cash in 1k pour aller jouer en NL200. A voir si je perf pas dans un mtt live.


GLà tous et à bientôt.
 
6 commentaires »
 
 Mois d' Octobre et quel joueur suis je!
Posté le: 01/11/2013 15:37 par goldmaker xx
Signaler un Abus

Hey les gens,

Suite à un bon gros mois de congé en Septembre, j' ai rattaqué le poker au mois d' Octobre. Bon tuons tout suspense ça n' a pas été génial: Un shoot en NL 25 qui n' a pas été et un retour en NL10 qui n' est pas positif.



bon je vais poster mes gains et pertes manuellement parce que quand je poste l' image on capte rien:

NL25: 4680hh -106.79$ -9.13bb
NL10: 11103hh -27.51 -2.48bb

Total: -134.30$ - -4.45bb

Je vais donner mon ressenti, honnêtement je pense n' avoir pas trop spew ni tilter. J' ai comptabilisé en spew 55.52$ de pertes.

Et encore c' est par exemple de shove KQs dans un3ways pot avec flush draw en ayant donkbet et me faisant raisé. Je pense que shove était pas le meilleur play mais c' est pas immonde non plus. C' est également un ai pré avec 88 en sb vs un bb aggro mais à ce moment là j' ai fait une erreure simplement car je suis très nit en SB quand j' ai un mec aggro en BB donc le mec ne m' aurait jamais 5bet shove light je me suis pris AK.C' est pas moche vu le profil du lascard mais c' est un spew de ma part vu mon image.

Sinon je n' ai eu qu' un seul vrai tilt qui m' a coûté 8$.

Y a aussi mon bilan au niveau mental:

Frustation: 65 fois (100 le mois d' avant)
Peur: 11 fois (17)
Instaplay 4 (14)
Coût des insta-plays (= spew/tilt): 52.52 (3.4) grosse différence je vais pas en tirer de conclusions mais éventuellement je les ai mieux identifiés ce mois-ci Wink
Déjoué (surtout des folds que j' aurais pas dû faire par simple peur): 3 (6)
Nb de fois où j' ai regardé mon graphe ingame: 25 (21)
Nb où j' ai pensé à mes pertes et gains in game: 33 (O je n' avais pas comptabilisé le mois d' avant, j' ai rajouté cette donnée parce que pour moi c' est un leak que de ce focus là dessus quand je joue)
Nb de min plays: 1461 (1769)

Je peux pas encore tirer bcp d' enseignement de toutes ses données, on est que sur 2 mois mais le but est de clairement voir si j' évolue dans mon mental game en arrivant à mieux contrôler mes frustation et peurs et donc me focus que sur mon jeu.

Je peux juste remarquer qu' y a bcp moins de gros tilt qu' avant et que mes spews sont moins spewy qu' avant.

Au début du mois d' Aout j' avais placé différents objectifs:

-Jouer avec plaisir: Alors oui mais malgré tout la notion de perte ou gains surtout pertes influence encore mon plaisir même si y a un très grand pas en avant sur le fait que la notion de bien jouer ou pas prend de plus en plus d' importance.

1gros dimanche MTT/mois: vu ma bk 100$ c' est plus trop d' actualité je fais 5/6 mtt à 1$ un dimanche par ci par là mais honnêtement j' y prends aucun plaisir et par contre ma frustation liée à la variance me pèse énormément donc j' ai pas de plaisir.Je les fais juste pour un jour faire un result et faire grossir ma bk.

Tenter de me qualifier pour un event live: Non réalisé en Octobre, j' ai tenté en Aout je suis arrivé à accrocher quelques step C mais pas plus. Vu ma bk et vu le coup du step A de 2€ j' évite.


A moyen longterme Rejouer en live ! Pas en Octobre mais bel et bien en Septembre, j' ai fait 2 tentatives et sur une soixantaine de joueurs j' ai fait une TF, éliminé en 9e position à 2 place de l' itm et j' ai fait une 1/2 finale où je termine 13e. J' ai passé un exellent moment. Dès que je pourrai j' y retournerai mais sans doute pas en Novembre vu le peu de tps que j' aurai. Sad

Mes objectifs seront sensiblement les mêmes pour le mois de Novembre.

En terme de stratégie de jeu:

-Améliorer encore mes cbets, surtout ceux pour protect.Suite à une hh que j' avais posté et un article de Sharp j' avais (j' ai tjs) un leak avec le bet pour protect, vite fait c' est type 55 on K82r/cc. Là où j' avais l' habitude de check en fait il vaut mieux bet. Bref je travaille ça en ce moment.
-Mieux m' adapter vs donkbet. Je dois bien avouer que je dois faire un peu n' importe quoi que pour finir je suis bloqué et je sais plus trop quoi faire et donc je passe mon tps à folder. Ce qui là pour le coup me frustre et peut me faire un peu spew.

Au niveau mental:

-Continuer ma lecture de mental game of poker.
-Continuer à être attentif à ce que je ressens quand je joue, ce que je connais mais aussi ce qui peut-être nouveau pour moi, de nouveaux leaks, des améliorations etc...

Je l' ai dit plus haut mais je contrôle mieux ma frustation et ma peur.

Je gère bcp mieux ma peur, ma frustation également car j' ai moins de tilt disons que ça s' est dirigé vers des spew.C' est une amélioration prochain objectif c 'est évidemment de mieux gérer ça.

Voilà pour les objectifs de Novembre.

Aujourd' hui j' aimerais parlé de 2 choses:

Quel joueur je suis et ensuite la perte de temps que certains ont à whine.

Alors après 6/7 années de jeu je sais quel type de joueur je suis. Alors je sais bien que je suis un Tag mais je rajouterais que je suis surtout un joueur qui s' adapte à son adversaire, y a des gens qui ont un style vs tous leurs adversaire: y en a qui aime dominer contre tout le monde(type durrr...), y en a qui vont être tout le tps passif/weak (matusow). Bah moi ça va vraiment dépendre de qui j' ai en face de moi, je peux être maniac vs des mecs qui vont se laisser faire et plutôt tight (dans ma sélection de mains) vs un aggro mais par contre mettre de la pression pré ou post.

J' avoue que rencontrer des aggros c' est pas ce que je préfère et surtout vu que j' aime quand même pas me faire dominer parfois j' en viens peut-être à devenir trop tight. Et là la frustation peut surgir. Je vais pas hésiter à 4bet/c 88 voir 4bet shove 22 vs des monkeys aggros pré mais par contre je vais commencer à me poser des question sur ma range d' or dois je encore ouvrir un K6s/65s au bo vs un mec qui 3bet 15% en BB avec un pfr de 20% par exemple.

Donc ce qui m' embête avec le joueur que je suis c' est que j' ai peut-être tendance à me nitifier vs un joueur trop aggro. C est lié au fait que j' aime que les choses soient sous contrôle et que vs un mec aggro si je maîtrise pas mes lines postflop je suis vite perdu et donc je ne contrôle plus mon jeu.
Comme je l' ai dit plus haut si je dois shove 22 (je prends un cas extrême) pré ça me dérange pas car je sais que vs certains type d' adv c' est mieux de 4bet shove que de 4bet/call, je suis relax avec ça par contre postflop ayant des doutes sur mes lines, mes plays je suis pas tjs relax donc je me réfugie dans: laisse le t' aggresser, attends un meilleur moment. Ce qui peut très vite m'agacer surtout quand j' ai pas de bons spots parce qu' en fait je sais pas quoi faire. Et comme j' ai une grande envie de progresser quand je sais pas ça me frustre.

Je vais passer maintenant à la perte de temps que les gens ont à whine.

Je dis pas un whine de tps en tps why not mais suite à un post de Doyle et au fait que j' ai eu l' occase de faire quelques miko avec certains et surtout que mon boss n' arrête pas de whine: En fait les joueurs (tous en général) on est focalisé sur les ai perdus les flush qui rentrent pas etc...

Ca m' arrive aussi de me dire en fin de session bordel si je déchatte pas mes 3 AI et si mon FD rentre bah je finis gagnant. Sauf que ça ça fait partie du jeu et en fera toujours partie et j' ai parfois l' impression que certains se cachent leur vrai niveau derrière ça.

Ce mois-ci j' aurais pu vous dire bah je suis encore perdant en ai préflop ,où j' ai eu une chiée de set up. Ok c' est pas faux (vous avez vu ce petit whine déguisé Wink ) mais y a surtout que je dois améliorer d' autres choses dans mon jeu et que whiner sur des AI ou des fish qui call any 2 bah ça fait partie du poker et que c' est se cacher la vérité pour ne pas chercher plus loin quels leaks j' ai,où puis je encore progresser.

Je sais que ça fait petit donneur de leçon mais je tenais quand même à le dire.

Ha yep j' avais oublié de préciser ma bk est de 100$ et je plays actuellement en NL10, bk management tu reviendras Wink Bon en fait je suis plutôt à l' aise par rapport à ça et au niveau de ma bk management mon but est de up de limite dès que j' atteints 10bi de la limite sup et de down dès que je re-descends à 10 BI de la limite inf.

Ex: Pour shoot la nl 25 j' attends d' avoir 250$ je up en 50 si j' ai 500 et je down si j' ai 100 en NL10.

Par contre je descendrai pas en NL5 à 50$ Wink

C' est high variance mais pour moi c' est un jeu et honnêtement à part un spot en NL25 où j' aurais dû shove plutot que flat pré oop avec AQ (et encore ça se discute)à je pense pas avoir été influencé par cette BK management un peu aggressive.

Sur ce BON MOIS DE NOVEMBRE A TOUS Wink
 
5 commentaires »
 
Montrer les messages depuis:   
Surveiller les nouveaux billets de ce blog
Poster un nouveau sujet
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Aller à la page :
  
STATISTIQUES
  
  
Visiteurs : 0
  

visit counter