Se connecter
S'inscrire





Partypoker Millions Barcelone - Super High Roller 25 000 € 2
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index des Forums -> [ARCHIVE] Partypoker Millions Barcelone 2018
Surveiller les réponses de ce sujet 1, 2, 3  Suivante
Aller à la page :
Auteur Message
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 971

MessagePosté le: 08/04/2018 19:05   Sujet du message: Partypoker Millions Barcelone - Super High Roller 25 000 € 2 Répondre en citant Signaler un Abus

Même prix, autre histoire

Event #3 : Super High Roller 25 500 € 2 (Day 1)
Les meilleurs joueurs du monde repartent pour un deuxième tour.
Sylvain, Davidi, Adrián et Mustapha sont de la partie.

Foxen - Chidwick - Seidel

Alexander Foxen, Stephen Chidwick et Erik Seidel : on attaque cet article avec du lourd, du très très lourd !




Deux tournois au même prix et à la structure identique qui démarrent à une journée d'intervalle : de notre mémoire de couvreur, l'événement est unique, et surtout singulier. Il n'en reste pas moins logique du côté de partypoker, qui cherche à en donner pour leur argent à quelques uns des joueurs de poker les plus fortunés de la planète, dans un laps de temps relativement court. Maintenant que huit niveaux de trente minutes ont été joués aujourd'hui, et qu'il n'est plus possible de s'enregistrer tardivement ou de re-entry, nous sommes en mesure de vous dire que ces deux Super High Rollers à 25 500 € ne sont pas jumeaux pour rien. Au lendemain du premier qui avait rassemblé 88 entrées, le second en totalise... 89. On peut donc annoncer sans trop se mouiller que neuf joueurs seront payés, selon une échelle des gains qui devrait ressembler dans les grandes largeurs à celle que l'on vous communiquait ce midi.

Sylvain Loosli - Davidi Kitai

Comme on pouvait s'y attendre, ils sont quatre W rouges à avoir déboursé cinquante billets violets pour pouvoir taper le carton aujourd'hui, à commencer par les deux inséparables compères Sylvain Loosli et Davidi Kitai, tous deux pointés autour des 2,3 millions de jetons (pour un tapis de départ d'un million). Pour le premier, le début de journée fut agité. Après un bon départ, le Toulonnais a perdu un gros flip avec As-Roi assortis contre la paire de 5 de Niall Farrell, qui avait décidé de squeeze à tapis pour plus de trente blindes. Un certain Leon Tsoukernik est également venu apporter un peu d'animation à la table du Français, notamment sur ce coup où il défendu sa petite blinde contre l'Écossais, avant de check/call deux fois puis de donk shove en overbet sur un board 3-8-7-4-Roi avec... 3-2 dépareillés, et finalement gagner le coup. "Et puis, plus tard, il était tilté après avoir perdu un coup, et il a shove ses vingt blindes UTG à l'aveugle et il a bust," conclut Sylvain. Pour la deuxième fois et dernière fois, puisqu'il était déjà passé par la case re-entry. Merci Leon pour cette belle participation au prizepool.

Davidi Kitai

Du côté de Davidi, le plus dur a presque eu lieu avant le début du tournoi. "Je n'ai presque pas dormi cette nuit, avoue le Belge. J'étais à un mariage, je suis parti vers 4 heures du matin pour deux heures et demi de route jusqu'à Genève, d'où je devais prendre l'avion. Malheureusement, le vol à une plus d'une heure de retard et je suis arrivé en début d'après-midi. Ah, et l'hôtel m'a prévenu en arrivant qu'ils sont en travaux en ce moment, et qu'il y aura sûrement du bruit le matin." Si c'est le seul bad beat que subit le Génie de tout le festival, nous on signe.

Aux dernières nouvelles, ils étaient 57 à en découdre. Comme hier, l'objectif de ce Day 1 est de descendre à neuf joueurs restants, pour voir la bulle exploser et constituer la dernière table du tournoi, ce qui devrait arriver autour d'une heure du matin, et ce alors qu'aucun dinner break n'est prévu au programme, comme sur le reste des tournois du festival d'ailleurs. Autant dire qu'il va falloir jouer quelques coups de poker avant d'en arriver là.

Allez, parce qu'on sait que vous adorez ça, jetons un oeil aux têtes d'affiche éparpillées dans la salle de tournoi.

Kenny - Antonius - Mateos

Juste après sa quatrième place réalisée plus tôt dans la journée, Adrián Mateos a sauté à pieds joints dans le tournoi du jour, pour débarquer à gauche de Bryn Kenney et  d'un Patrick Antonius tout sourire, et à la droite de Dominik Nitsche.



Kanit - Petrangelo - Adams
Beau casting également autour de Mustapha Kanit, en pleine discussion avec Nick Petrangelo et Timothy Adams, à une table où sont également assis Manig Loeser et l'un des jumeaux Greenwood (non, je ne sais toujours pas les reconnaître).

Loosli - Riess - Fast
Quatuor de renom face à Sylvain Loosli, à savoir, de gauche à droite, Ryan Riess, Dietrich Fast, Igor Yaroshevskyy et Orpen Kisacikoglu.

Newey - Bonomo - Aido - Vogelsang
Et que dire de cette table où s'amusent Paul Newey, Mikita Badziakouski, Justin Bonomo, Sergio Aido, Christoph Vogelsang et Juan Pardo.

Feature Table
Avec tout cela, on a failli en oublier la feature table, où trônent notamment David Peters, Henrik Hecklen, Byron Kaverman, Jean-Noël Thorel (éliminé depuis) et Viktor Blom.


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 971

MessagePosté le: 08/04/2018 21:05   Sujet du message: Ça plane pour eux Répondre en citant Signaler un Abus

Ça plane pour eux

Event #3 : Super High Roller 25 500 € 2 (Day 1)

Adrián Mateos

Alors que le field ne compte guère plus qu'une trentaine de joueurs restants, tout semble pour l'instant se dérouler comme dans un rêve pour le Team Winamax. Déménagés de l'autre côté du plateau télévisé - il m'a fallu près de cinq minutes de recherche active pour les débusquer - Adrián Mateos et Davidi Kitai affichent des tapis respectifs de 4 millions et 4,875 millions, sur des blindes 35 000 / 70 000. Autant dire que nos deux expérimentés Pros ont largement de quoi voir venir même si, avec des niveaux longs de seulement trente minutes, mieux vaut ne pas trop se reposer sur ses lauriers.

Kristen Bicknell - Davidi Kitai

Les deux fois où je me suis retrouvé autour de la table du Génie, c'est de sa voisine de droite Kristen Bicknell qu'est venue l'action. Sur la première main, la Canadienne double et élimine un joueur grâce à un chanceux As-4 passant devant As-8, avant de pousser vers la sortie Orpen Kisacikoglu, sur un bon vieux coin flip remporté avec une paire de 9 contre J10. De quoi lui permettre de passer du statut de joueuse en souffrance à danger potentiel, du haut de ses 3,25 millions.

Sylvain Loosli

Mais celui qui vit pour l'instant le meilleur début de Day 1, et même si ce n'est pas flagrant sur la photo ci-dessus, c'est Sylvain Loosli. Le November Nine 2013 a remporté deux gros pots pour grimper à 5,4 millions et enfiler le costume de chipleader. Le plus beau est consécutif à un joli setup des familles, un set over set avec une paire d'As pour le Français contre deux Rois chez son voisin de gauche Mikita Badziakouski, où tout est parti sur la rivière, après l'apparition d'un Roi sur le flop, puis d'un As au turn. Si le chemin est encore long jusqu'à la finale et les places payées, on se prend déjà à rêver.

Mustapha Kanit

C'est un tout petit peu plus compliqué en revanche pour Mustapha Kanit, l'Italien comptant un peu plus d'une vingtaine de blindes, face notamment à Steve O'Dwyer et Manig Loeser.




Le payout du tournoi à également été annoncé il y a peu avec, comme attendu, peu de changements par rapport au tournoi qui s'est achevé dans l'après-midi. Neuf joueurs seront payés, récompensés au minimum de 60 000 €, tandis que le vainqueur et son runner-up empocheront respectivement 700 000 et 450 000 €. Seuls les prix des places 3 à 5 ont été revus légèrement à la hausse.

Échelle des gains

Vainqueur : 700 000 €
Runner-up : 450 000 €
3e : 325 000 €
4e : 215 000 €
5e : 162 500 €
6e : 120 000 €
7e : 90 000 €
8e - 9e : 60 000 €


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 971

MessagePosté le: 08/04/2018 22:35   Sujet du message: Les trois dernières tables Répondre en citant Signaler un Abus

Les trois dernières tables

Event #3 : Super High Roller 25 500 € 2 (Day 1)
Nos quatre mousquetaires tiennent bon

Sylvain Loosli - Mustapha Kanit - Davidi Kitai

Le field de ce Super High Roller ne tient plus que sur trois tables de huit joueurs, et bonne nouvelle : nos quatre W rouges sont encore là ! Forcément, avec aussi peu de sièges disponibles, des querelles fratricides étaient à prévoir, et cela n'a pas manqué. Déjà assis à deux sièges d'écart, Sylvain Loosli et Davidi Kitai ont été rejoint par leur confrère italien Mustapha Kanit, qui s'est refait la cerise pendant que j'avais le dos tourné, pour remonter autour d'une moyenne qui se stabilise vers les trente blindes.

Loosli - Mikita

Seul petit contretemps observé dernièrement : la perte de dix blindes chez le dernier Français du tournoi, qui a fait doubler Mikita Badziakouski en bataille de blindes, son Roi-Dame ne parvenant pas à passer devant le As-6 du Biélorusse.

Table Adrián Mateos

Mésaventure similaire pour Adrián Mateos, qui était quant à lui assez largement favori pour sortir un autre short stack, mais son As-Roi a trébuché face au Dame-Valet adverse. Pas d'inquiétude cependant pour le numéro 1 mondial, qui comptait près de deux tapis moyens à ce moment-là. Il pourrait à la rigueur regretter la perte de son badge honorifique de chipleader, mais ce n'est pas vraiment le genre de la maison.


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 971

MessagePosté le: 08/04/2018 23:15   Sujet du message: Ça reste en famille Répondre en citant Signaler un Abus

Ça reste en famille

Event #3 : Super High Roller 25 500 € 2 (Day 1)
Davidi Kitai élimine Mustapha Kanit

Davidi Kitai

L'article précédent aura joué le rôle de jynx en bonne et due forme, puisqu'à mon retour dans la salle de tournoi, quelle ne fut pas ma surprise de trouver un siège vide là où était jusqu'alors assis Mustapha Kanit. Il ne me faut pas longtemps pour trouver l'identité du coupable, dont les piles de jetons ont sensiblement pris de la hauteur pour désormais tutoyer les dix millions : Davidi Kitai.

Le coup fatidique a-t-il été porté sur une de ses mains alambiquées conclue par un hero call dont le Belge a le secret ? Au risque de vous décevoir amis lecteur, il fadura repasser. Le plus classique des lancers de pièce de l'histoire du poker, ça vous dit quelque chose ? "Je l'ai un peu slowroll, confie le Génie, presque penaud. Enfin, pas tout à fait, ou en tout cas pas volontairement." Tout démarre par une ouverture de Muss', payée par le joueur à sa gauche. Kitbul est au bouton, découvre une paire de Dames, et place un squeeze à 650 000, à la suite duquel son collègue décide d'envoyer son tapis de 4,1 million, ce qui représente environ trente blindes.

"Je le connais un peu, et je ne le vois pas jouer une paire de Valets comme ça. Au final, j'ai utilisé deux de mes time banks avant de payer." Mustapha retourne alors AK et perd le fameux coin flip de la survie, permettant à Dav' de s'envoler au chipcount. Ne reste maintenant plus au Belge qu'à faire bon usage de ces jetons, qu'il aurait certainement préféré récupérer ailleurs.

Parmi les autres joueurs qui ont dit au revoir à leurs rêves de places payées dernièrement, notons également le runner-up du premier SHR à 25 000 € du festival Rainer KempeViktor BlomStephen ChidwickTimothy Adams ou encore Jason Koon. Une dizaine d'éliminations nous séparent encore de la fin de ce Day 1.


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 971

MessagePosté le: 09/04/2018 00:15   Sujet du message: Garçon, deux demis ! Répondre en citant Signaler un Abus

Garçon, deux demis !

Event #3 : Super High Roller 25 500 € 2 (Day 1)
Ils ne sont plus que 18 pour 9 places payées

Les esprits s'échauffent, les petits tapis baissent pavillon les uns après les autres à mesure que les blindes augmentent, les places payées se rapprochent inexorablement : autant de façons plus ou moins détournées de vous dire que les demi-finales sont avancées sur ce Super High Roller à 25 500 € deuxième du nom.

Avant de retourner dans la salle de tournoi pour ne rien manquer de l'action, laissez-moi vous offrir tout de même un état des troupes du côté du Team Winamax, dont les trois derniers membres sont regroupés sur la même table. D'un côté, ça rigole bien chez Davidi Kitai et Adrián Mateos, dont les tapis affichent respectivement 10,5 et 14 millions, pour les placer selon toute vraisemblance aux deux premières places du chipcount provisoire. De l'autre, l'heure n'est plus aux calculs pour Sylvain Loosli, qui reviendra de pause avec tout juste dix blindes devant lui.

Face à nos W rouges, le casting a de quoi faire saliver - ou faire peur, si l'on est à table -, puisque l'immense majorité des joueurs en course nous sont soit connus, soit très connus et comptent plusieurs millions de dollars de gains chacun à leur palmarès. Quoi qu'il arrive, on pourra donc compter sur une finale en forme de piste aux étoiles.

Table 1

Table Winamax

1/ Jake Schindler (USA)
2/ Mannig Loeser (Allemagne)
3/ Patrik Antonius (Finlande)
4/ Matthias Eibinger Autriche)
5/ Sylvain Loosli (Sylvain, Team Winamax)
6/ Ryan Riess (USA)
7/ Adrián Mateos (Espagne, Team Winamax)
8/ Davidi Kitai (Belgique, Team Winamax)

Table 2

Table Pas Winamax

1/ Byron Kaverman (USA)
2/ Kamal Benjanni (Liban)
3/ Alexander Foxen (USA)
4/ Kristen Bicknell (Canada)
5/ Steve O'Dwyer (USA)
6/ Justin Bonomo (USA)
7/ Juan Pardo (Espagne)
8/ Nikita Badziakouski (Belarus)

Tableau de bord
16 joueurs restants (sur 90 entrées)
9 places payées
Tapis moyen : 5 625 000
Blindes : 100 000 / 200 000
Button ante : 200 000


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 971

MessagePosté le: 09/04/2018 01:00   Sujet du message: Une histoire de flips Répondre en citant Signaler un Abus

Une histoire de flips

Event #3 : Super High Roller 25 500 € 2 (Day 1)
Sylvain Loosli éliminé à quelques encablures de l'argent
La fin de journée est proche

Sylvain Loosli OUT

Il n'y a pas de secret, pour monter des jetons et espérer entrevoir les places payées d'un tournoi aux niveaux de trente minutes, il faut en passer par ces fameux coin flips et, si possible, les gagner. C'est ce que n'a pas réussi à faire Sylvain Loosli après avoir poussé ses neuf dernières blindes avec AQ. Pas franchement ravi, Manig Loeser se résoud à payer depuis sa grosse blinde avec une paire de 6. Quelques minutes après avoir fait doubler Ryan Riess sur un coup similaire (une paire de 10 qui ne tient pas contre le KQ de l'Américain), l'Allemand reste cette fois devant, poussant vers la sortie le Français en 13e position, si près, si loin des neuf places payées.

Double Up Juan Pardo

Après les éliminations successives de Matthias Eibinger, Patrik AntoniusAlex Foxen et Byron KavermanJuan Pardo (c'est le type qui sert le poing sur la photo) a remporté le plus gros coup de ce tournoi sur... un flip, vous l'aurez déviné. Après avoir vu son ouverture de 475 000 UTG relancée à 1,5 million par son voisin de gauche Mikita Badziakouski, l'Espagnol envoie la boîte pour 9,5 millions, soit alors plus de la moyenne. Le Biélorusse demande un peu de réflexion mais n'hésite que quelques secondes avant de payer avec As-Roi dépareillés. Un baby board plus tard, le finaliste du premier SHR du festival pose une belle option sur un joli back to back. "As-Roi, c'est un fold sur ce coup," me souffle ensuite Davidi Kitai, soucieux des notions d'ICM. Il est des lancer de pièces que l'on n'a pas forcément intérêt à jouer à certains moments.

Pour être tout à fait complet, sachez que l'organisation de tournoi a décidé de repousser la fin de journée à huit joueurs restants, et non plus neuf comme cela était initialement prévu.

Tableau de bord
11 joueurs restants (sur 90 entrées)
9 places payées
Tapis moyen : 8 181 818
Blindes : 125 000 / 250 000
Button ante : 125 000 (elle est divisée de moitié lorsque les tables sont en short handed)
 


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 971

MessagePosté le: 09/04/2018 02:15   Sujet du message: Une finale pour deux Répondre en citant Signaler un Abus

Une finale pour deux

Event #3 : Super High Roller 25 500 € 2 (Day 1)
Adrián Mateos et Davidi Kitai sont en finale

700 000 € à la gagne !
Reprise lundi à midi

Bagging Day 1

Qu'il démarre bien ce partypoker MILLIONS de Barcelone pour le Team Winamax ! Si l'on avait imaginé un pareil scénario pour les deux premiers Super High Roller à 25 500 € du festival, vous nous auriez probablement traité de gourmand. Et vous auriez probablement eu raison. Mais les faits sont là : quelques heures après la quatrième place d'Adrián Mateos sur le SHR inaugural, le numéro 1 mondial est de retour en final sur cette épreuve jumelle, avec un troisième tapis parmi les huit finalistes qui laisse de nouveau entrevoir de belles choses. Mais le bonus par rapport à ce dimanche midi, la cerise taille XXL sur un gâteau qui s'annonçait déjà délicieux, c'est que l'Espagnol sera cette fois accompagné d'un autre W rouge, et non des moindres, Davidi Kitai.

Davidi Photo

La traditionnelle photo souvenir pour faire vibrer ses quelques 13 400 followers.




Propulsé dans le haut du classement après avoir signé l'élimination d'un autre de ses coéquipiers, Mustapha Kanit, le Belge s'est ensuite montré plus discret, mais a réussi à se stabiliser parmi les leaders, pour aborder sa deuxième finale de l'année en quatrième position, avec un stack très légèrement inférieur à la moyenne. "Elle fait vraiment plaisir cette finale," a sobrement commenté un Kitbul que l'on aurait pu imaginer voir rattrapé par la fatigue après une nuit difficile, mais qui a tenu bon jusqu'au bout. "Bon, par contre, midi demain, ça va piquer un peu. Ils auraient pu décaler à 13 heures."

Il va donc falloir recharger efficacement les batteries pour le Génie, qui ne pourra pas trop se permettre de somnoler, à une table menée par un Juan Pardo seul devant, grâce à ses deux flips remportés contre Mikita Badziakouski (voir plus bas), et où l'on retrouve aussi un Manig Loeser bien placé, ainsi que le trio d'Américains Jake Schindler / Justin Bonomo / Ryan Riess en guise d'épouvantails. Seul le Libanais Kamal Benjanni fait figure d'intrus, lui qui ne dispose d'aucune référence et a même avoué joué l'un de ses tout premiers tournois.

L'excitation et la tension seront donc à leur paroxysme lundi au Casino de Barcelone pour tout le clan Winamax. Comptez sur nous pour vous faire vivre cela dans les moindre détails. En attendant, que la nuit vous soit douce !

Mikita OUT

Le début de la fin de cette journée a été amorcé par l'élimination aux portes des places payées de Mikita Badziakouski. Le Biélorusse a utilisé trois de ses time banks avant d'accepter de partir à tapis avec une paire de 7 qui n'a pas tenu contre le 10-9 de Juan Pardo, à l'issue d'un board facétieux Valet-Dame-Dame-Valet-6.



Steve O'Dwyer OUT
Enfin, le dernier éliminé de ce Day 1 répond au nom de Steve O'Dwyer, lui aussi sur un lancer de pièce (comme c'est étonnant), perdu avec une paire de 9 contre le As-Dame de Manig Loeser.



Les huit finalistes

1/ Adrián Mateos (Espagne, Team Winamax) 12 300 000 (41 BB)
2/ Justin Bonomo (USA) 7 300 000 (24 BB)
3/ Manig Loeser (Allemagne) 13 325 000 (44 BB)
4/ Jake Schindler (USA) 9 375 000 (31 BB)
5/ Kamal Benjanni (Liban) 7 600 000 (25 BB)
6/ Ryan Riess (USA) 7 275 000 (24 BB)
7/ Davidi Kitai (Belgique, Team Winamax) 10 225 000 (34 BB)
8/ Juan Pardo (Espagne) 25 000 000 (83 BB)

Tapis moyen : 11 250 000
Blindes au départ de la finale : 150 000 / 300 000
Button ante : 300 000

Échelle des gains

Vainqueur : 700 000 €
Runner-up : 450 000 €
3e : 325 000 €
4e : 215 000 €
5e : 162 500 €
6e : 120 000 €
7e : 90 000 €
8e : 60 000 €


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 971

MessagePosté le: 09/04/2018 12:50   Sujet du message: Le lundi en finale Répondre en citant Signaler un Abus

Le lundi en finale

Event #3 : Super High Roller 25 500 € 2 (Day 2 et Finale)
Adrián Mateos et Davidi Kitai attaquent la deuxième finale du festival avec ambition

Table Finale SHR 25K #2

Vous pensiez vivre un début de semaine morne, sans saveur et ennuyeux, piégé dans la routine d'un quotidien terne (comment ça, on en fait un peu trop) ? Vous aviez tout faux ! Car heureusement pour vous, mesdames et messieurs, le Team Winamax est là pour égayer votre lundi et vous mettre des étoiles dans les yeux. Si vous étiez avec nous hier jusqu'aux prémices de la nuit, vous n'êtes pas sans savoir que, sur les quatre W rouges engagés hier sur le Day 1 du Super High Roller à 25 500 €, deux ont réussi à se hisser parmi les huit finalistes, Adrián Mateos et Davidi Kitai.

On pourrait presque parler de routine pour le premier, qui s'est classé quatrième du premier de ces deux SHR conclu dimanche, et signe donc un prodigieux back to back, exactement comme son compatriote Juan Pardo, cinquième hier, et qui débute cette seconde finale dans la peau du chipleader. Pour le numéro 1 mondial, comme pour Kitbul - et chacun des six autres finalistes, formant un casting à la hauteur de l'événement -, l'enjeu est de taille : assurés d'un gain de 60 000 €, ils visent surtout les 700 000 € à la gagne, qui feraient de ce rendez-vous barcelonais une indéniable réussite.

Le décor est planté, ne vous reste plus qu'à asseoir et savourer une journée qui pourrait faire date dans l'histoire du Team Winamax. Comme dimanche, nous respecterons ici le délai de 30 minutes en vigueur sur le streaming avec cartes dévoilées, retransmis sur la chaîne Youtube de partypoker. Sachez enfin que, même en cas d'éliminations prématurées de nos deux poulains - que nous n'osons pas imaginer - ce lundi serait quoi qu'il arrive chargé, avec le lancement à 13 heures du Super High Roller à 51 000 €, et le Day 2 de l'Open à 1 100 €, qui bat actuellement son plein avec João Vieira et Romain Lewis en piste. Que du bonheur en perspective !

Les huit finalistes

1/ Adrián Mateos (Espagne, Team Winamax) 12 300 000 (35 BB)
2/ Justin Bonomo (USA) 7 300 000 (21 BB)
3/ Manig Loeser (Allemagne) 13 325 000 (38 BB)
4/ Jake Schindler (USA) 9 375 000 (27 BB)
5/ Kamal Benjanni (Liban) 7 600 000 (22 BB)
6/ Ryan Riess (USA) 7 275 000 (21 BB)
7/ Davidi Kitai (Belgique, Team Winamax) 10 225 000 (29 BB)
8/ Juan Pardo (Espagne) 25 000 000 (71 BB)

Tapis moyen : 11 250 000
Blindes au départ de la finale : 175 000 / 350 000
Button ante : 350 000

Échelle des gains

Vainqueur : 700 000 €
Runner-up : 450 000 €
3e : 325 000 €
4e : 215 000 €
5e : 162 500 €
6e : 120 000 €
7e : 90 000 €
8e : 60 000 €


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 971

MessagePosté le: 09/04/2018 13:30   Sujet du message: Cry me a river Répondre en citant Signaler un Abus

Cry me a river

Event #3 : Super High Roller 25 500 € 2 (Day 2 et Finale)
Justin Bonomo premier sortant de la journée (8e, 60 000 €)

Bonomo OUT

L'embellie fut de courte durée pour Justin Bonomo aujourd'hui. Après être monté de 7,3 millions à plus de 10 millions, l'Américain a décidé de 3-bet shove ses trente blindes avec une paire de 7, derrière une ouverture de Juan Pardo. Mauvais timing pour le numéro 2 mondial puisque le chipleader espagnol était bien armé avec deux Valets, et décide de payer instantanément.

Aucune carte ne vient aider l'ami Justin qui quitte donc un peu précipitamment cette table finale, alors que l'on commençait de nouveau à l'envisager comme un sérieux prétendant à la victoire finale. Si Adrián Mateos et Davidi Kitai ne se plaindront sans doute pas de son élimination, cette sortie profite avant tout à Pardo, qui grimpe à 35,5 millions soit... cent blindes ! Même avec des niveaux courts de trente minutes, il va falloir aller le chercher !

Tableau de bord
7 joueurs restants (sur 90 entrées)
Blindes : 175 000 / 350 000
Button ante : 350 000
Prochain sortant : 90 000 €


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 971

MessagePosté le: 09/04/2018 14:25   Sujet du message: La vida loca Répondre en citant Signaler un Abus

La vida loca

Event #3 : Super High Roller 25 500 € 2 (Day 2 et Finale)
Adrián Mateos double en craquant les As de Manig Loeser

Adrián Mateos

Même si cette finale ne fait que commencer, voilà une main que l'on peut d'ores et déjà compter comme décisive pour Adrián Mateos, qui vient de doubler son tapis pour faire un joli rapproché en tête du classement, non loin de son compatriote Juan Pardo.

De grosse blinde, le numéro 1 mondial défend Q9, suite à une ouverture UTG de Manig Loeser avec une paire d'As. Le flop 52Q est déjà beau pour l'Espagnol, qui check/call logiquement une première mise de l'Allemand, mais le turn K est carrément magique, lui offrant sur un plateau d'argent ni plus ni moins que les nuts. Fort de son overpaire et de son flush draw max, Loeser envoie alors une nouvelle salve à 2 millions, avant de demander le tapis de 6,2 millions de notre Pro sur le 9 rivière, alors que le pot fait déjà plus de 8 millions.

Manig Loeser

Déconfit, voit Manig quelque secondes plus tard ses jetons partir dans la direction d'Adrián et chute du même coup à cinq blindes. Il parvient toutefois à les doubler quelques minutes plus tard, son As-Dame restant devant le As-9 d'un Juan Pardo quelque peu tombé de son piédestal. De son côté, Adrián est plus que jamais dans la course au titre, avec un tapis regonflé de quarante blindes.


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 971

MessagePosté le: 09/04/2018 14:35   Sujet du message: Le bust de Schindler Répondre en citant Signaler un Abus

Le bust de Schindler

Event #3 : Super High Roller 25 500 € 2 (Day 2 et Finale)
Jake Schindler sorti en septième position (90 000 €) par Davidi Kitai

Jake Schindler

Mauvais début de finale pour le pays de l'Oncle Sam. Après Justin Bonomo, c'est au tour d'un autre Américain, Jake Schindler, de quitter le plateau télévisé de ce Super High Roller. Short stack depuis de longues minutes, et après avoir envoyé son tapis plusieurs fois sans être payé, l'homme aux 15,5 millions de dollars de gains ne peut vraiment faire autre chose que d'envoyer au milieu ses onze dernières blindes avec A10, derrière une ouverture de Davidi Kitai, qui s'empresse de payer et de retourner deux beaux Rois.

Le Belge va cependant transpirer jusqu'à la dernière carte du board, se retrouvant en flip après un flop 286 tout à l'avantage de son adversaire. Heureusement pour notre Génie, le turn 4 et la rivière 7 sont deux belles briques, qui vont permettre à Schindler d'aller jouer le Super High Roller à 50 000 € un peu plus tôt que prévu. Sa septième position lui rapporte 90 000 €, autrement dit de l'argent de poche pour celui qui passe le plus clair de son année à l'Aria, à accumuler les perfs sur des High Rollers à cinq ou six chiffres de buy-in.

Tableau de bord
6 joueurs restants (sur 90 entrées)
Blindes : 200 000 / 400 000
Button ante : 400 000
Prochain sortant : 120 000 €


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 971

MessagePosté le: 09/04/2018 14:55   Sujet du message: On a perdu le soldat Ryan Répondre en citant Signaler un Abus

On a perdu le soldat Ryan

Event #3 : Super High Roller 25 500 € 2 (Day 2 et Finale)
Ryan Riess termine sixième (120 000 €) sur un joli setup

Ryan Riess

La série noire se poursuit pour le clan américain, dont le troisième et dernier membre vient tout juste de chuter, juste avant la première pause de cette finale. Pour sa défense, Ryan Riess a été victime d'un bon gros setup, dont il ne pouvait très certainement pas s'extraire. Avec A3 en main, le Champion du Monde 2013 défend sa blinde derrière une ouverture de Juan Pardo, bien armé avec deux Dames. Car oui, on peut être chipleader et en plus découvrir des premiums.

Sur un flop 237, Riess ne fuit pas, décide de sagement check/call le continuation bet de l'Espagnol et trouve le turn parfait, un A. Seconde mise de Pardo et second call de Ryan, dont le petit tapis est désormais inférieur à la taille du pot. Et puis, c'est le drame, la rivière est une Q, sur laquelle Juan s'empresse d'annoncer "all-in", et se fait payer dans la seconde par un Ryan Riess qui ne peut que constater les dégâts. Son parcours s'arrête donc en sixième position, et lui rapporte 120 000 €.

Tableau de bord
5 joueurs restants (sur 90 entrées)
Blindes : 250 000 / 500 000
Button ante : 500 000
Prochain sortant : 162 500 €


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 971

MessagePosté le: 09/04/2018 15:15   Sujet du message: Manig loser Répondre en citant Signaler un Abus

Manig loser

Event #3 : Super High Roller 25 500 € 2 (Day 2 et Finale)
Manig Loeser éliminé en cinquième position (162 500 €)

Manig Loeser

Rien ne semble pouvoir arrêter Juan Pardo sur ce Super High Roller. De retour de break, le chipleader espagnol vient de s'offrir le scalp de Manig Loeser, grâce à un beau bad beat. Hyperactif autour de la table, Pardo ouvre avec Q8 depuis le bouton et voit l'Allemand lui revenir dessus pour moins de dix blindes avec une pointure supérieure, QJ.

Manig Loeser OUT

Vous l'avez compris, après s'être acquitté de la somme, l'Espagnol parvient à passer devant son adversaire, grâce à un salutaire 8 débarqué au turn. Ce tournoi s'arrête là pour Manig, cinquième pour 162 500 €, tandis que Juan Pardo possède désormais 83 blindes, soit 55% des jetons en circulation. Nos deux W rouges vont devoir sortir le bleu de chauffe pour espérer renverser la vapeur.

Tableau de bord
4 joueurs restants (sur 90 entrées)
Blindes : 300 000 / 600 000
Button ante : 300 000
Prochain sortant : 215 000 €


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 971

MessagePosté le: 09/04/2018 15:30   Sujet du message: D'une quatrième place à l'autre Répondre en citant Signaler un Abus

D'une quatrième place à l'autre

Event #3 : Super High Roller 25 500 € 2 (Day 2 et Finale)
Deuxième finale et deuxième quatrième place pour Adrián Mateos (215 000 €)

Adrián Mateos

C'est le moins que l'on puisse dire, les jours se suivent et se ressemblent à Barcelone pour Adrián Mateos. Au lendemain de sa quatrième place sur le premier Super High Roller à 25 500 €, pour 204 000 €, le Madrilène vient de terminer... quatrième du second Super High Roller à 25 500 €, pour 215 000 €. Sur la dernière main, le numéro 1 mondial s'est fait piéger par son compatriote et ami Juan Pardo, plus que jamais chipleader après cette nouvelle élimination à mettre à son actif.

Adrián Mateos OUT

Avec une paire de 9, Pardo se contente de limper en bataille de blindes. Son plan fonctionne à la perfection, Adrián décidant de mettre ses quelques 25 blindes au milieu avec A5. Le board 104742 est le dernier que voit notre W rouge sur ce tournoi, avant de prendre illico la direction du Super High Roller à 50 000 €. Allez Adrián, on se dit même endroit, même heure demain ?

Tableau de bord
3 joueurs restants (sur 90 entrées)
Blindes : 300 000 / 600 000
Button ante : 300 000
Prochain sortant : 325 000 €


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flegmatic_
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 15 Avr 2015
Messages: 971

MessagePosté le: 09/04/2018 15:50   Sujet du message: Le Pardo compresseur Répondre en citant Signaler un Abus

Le Pardo compresseur

Event #3 : Super High Roller 25 500 € 2 (Day 2 et Finale)
Juan Pardo élimine Kamal Benjanni (3e, 325 000 €)
Davidi Kitai est en heads-up !

Kamal Benjanni

Les éliminations s'enchaînent à une vitesse ahurissante autour de la table finale de ce Super High Roller ! Et le responsable de cette situation n'est autre que l'inévitable Juan Pardo, en train de vivre ni plus ni moins que le run de sa vie depuis deux jours. Juste après la sortie d'Adrián Mateos, l'Espagnol découvre 86 et pousse à tapis un Kamal Benjanni bien armé avec AQ. Le Libanais prend le temps de la réflexion, mais finit par payer, sans savoir qu'il s'agit là de sa dernière action dans ce tournoi. Car le board 35JQ9 offre la couleur à Pardo, qui ajoute une nouvelle victime à son impressionnant tableau de chasse.

Visiblement amateur, comme il le laissait entendre hier soir au moment d'empaqueter ses jetons, Kamal Benjanni signe ce qui semble être son premier ITM en tournoi live - nous n'avons trouvé aucun signe de lui sur Hendon Mob -, une troisième place qui lui rapporte 325 000 €.

Cette sortie précipite donc le heads-up final de ce tournoi, un duel on ne peut plus déséquilibré entre les 114 blindes de Juan Pardo et les 15 blindes d'un Davidi Kitai qui promet de vendre chèrement sa peau.


_________________
Ni Dieu, ni maître, mais des frites bordel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Surveiller les réponses de ce sujet 1, 2, 3  Suivante
Aller à la page :
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index des Forums -> [ARCHIVE] Partypoker Millions Barcelone 2018

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
visit counter