Se connecter
S'inscrire





Le fil des News
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index des Forums -> Les News du Sport
Surveiller les réponses de ce sujet Précédente  1, 2, 3 ... 33, 34, 35, 36, 37  Suivante
Aller à la page :
Auteur Message
kinshu
Staff Winamax
Staff Winamax


Inscrit le: 26 Sep 2006
Messages: 6038

MessagePosté le: 29/08/2017 22:18   Sujet du message: La Vuelta : les coups à tenter pour la 11e étape Répondre en citant Signaler un Abus

La Vuelta : les coups à tenter pour la 11e étape

Profil d'étape, favoris et grosses cotes : retrouvez les pronostics de La Grosse Boucle, la référence du cyclisme sur Twitter !

Les choses sérieuses commencent ! Après dix étapes à se jauger, à creuser quelques petits écarts et à laisser libre cours aux multiples échappées souvent victorieuses, la montagne arrive, la vraie, celle qui fait mal et qui envoie les sprinteurs au tapis !

Il y a plusieurs semaines, nous vous présentions cette 11e étape comme l’une des étapes reines de la Vuelta. Pour l’instant, les écarts sont relativement faibles. Chris Froome compte une trentaine de secondes d’avance sur son principal rival Esteban Chaves, et une grosse minute sur tous les autres. Des écarts faibles mais significatifs au vu de la difficulté relativement raisonnable de cette première semaine. Ce mercredi, il n’y aura pas de quartier. Ceux qui craqueront d’entrée ne reviendront pas et seront définitivement écartés de la course.

Car il n’y aura pas une mais deux ascensions successives, avec à peine quinze kilomètres pour reprendre son souffle. Tout d’abord, l’Alto de Velefique fera office d’apéro (corsé) avec 13,2 kilomètres de montée à 8.6 %, de quoi faire un sérieux écrémage dans le peloton, notamment avec ses derniers mètres à 15 % !

Quinze kilomètres de descente plus tard, le peloton terminera sa journée avec la fameuse montée vers l’Observatoire Astronomique de Calar Alto et ses 15 kilomètres à 6 %, mais surtout une pente constamment irrégulière qui empêchera les rouleurs habituels de maintenir un effort constant. De quoi rebattre peut-être les cartes…

Le favori : Chris Froome

On aurait envie de vous faire croire au suspense, de vous faire espérer un duel voire une bataille à trois sur cette étape, mais non, ne rêvons pas. Sur ce qu’il a montré lors de la première partie de ce Tour d’Espagne, Chris Froome semble encore une fois imbattable dès que la route s’élève. Avec une équipe qui n’a quasiment pas travaillé de la semaine dernière et une étape taillée pour des organismes endurants, l’Anglais devrait tout rafler et accentuer son avance au général mercredi. À moins que…

Pariez sur Chris Froome @6,75

L’outsider : Esteban Chaves

… À moins qu’Esteban Chaves ne vienne jouer les trouble-fêtes. Sur la 9e étape, le Colombien était le seul à pouvoir tenir la cadence infernale imposée par le Britannique dans la dernière bosse, mais il a craqué dans les derniers mètres. Le panorama ne sera pas vraiment le même ce mercredi, avec deux longues ascensions qui récompenseront davantage les costauds que les véloces. Avec un premier test sur un effort long, pas impossible que la donne change et que le leader de l’équipe Orica tire son épingle du jeu.

Pariez sur Esteban Chaves @14

Et si l'échappée va au bout ? Rafal Majka

Encore une échappée qui tient bon ? Après tout, il semble que ce soit la norme sur cette Vuelta, où cinq des six dernières étapes ont porté chance aux hommes de tête. Sur ce type de profil, un nom parait évident : celui de Rafal Majka. Le Polonais, malchanceux sur le Tour où il avait dû abandonner après une chute, a forcément à cœur de sauver sa saison sur cette Vuelta. Largué au général, le grimpeur de la Bora vise très probablement la victoire d’étape. Celle de ce mercredi, avec ses cols abrupts et son arrivée au sommet, semble taillée pour lui. Faut-il encore que les leaders lui laissent la voie libre…

Pariez sur Rafal Majka @5,50

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kinshu
Staff Winamax
Staff Winamax


Inscrit le: 26 Sep 2006
Messages: 6038

MessagePosté le: 30/08/2017 17:14   Sujet du message: Interview du parieur Leprono Répondre en citant Signaler un Abus

Interview du parieur Leprono

Seul parieur à avoir trouvé les 12 bonnes issues de la dernière grille 12, "Leprono" a raflé le jackpot en remportant pas moins de 27 409,32 € !

Qui se cache derrière "Leprono" ?

Je suis webmaster dans le sud de la France. J'y habite avec ma petite femme et mes chiens. J'aime les choses simples : je passe une grande partie de mon temps sur mon ordinateur et sur les paris sportifs, c'est une vraie drogue !

27 409,32 € en ayant investi 3 €, c'est un sacré tour de force. Tu t'imaginais gagner autant ?

Cela reste toujours un rêve de décrocher seul le 12 sur 12. Alors imaginer, non... Mais espérer, oui ! On espère des années durant jusqu'au jour fatidique !

Tu fais régulièrement des grilles ?

J'essaye dans la mesure du possible de ne pas en rater une seule. Je fais quand même l'impasse sur celles qui ne m'inspirent pas ou si je ne connais pas trop les équipes.

Tu es parti sur une grille avec 11 simples et 1 triple. Pourquoi avoir choisi le match entre Liverpool et Arsenal pour celui-ci ?

C'était pour moi le match le plus compliqué à pronostiquer. Ces deux équipes m'ont souvent fait perdre et je n'avais pas trop d'intuition sur ce match, alors j'ai coché le triple sans hésiter.

Beaucoup de victoires à domicile cochées dans ta grille. C'est une valeur sûre de jouer les clubs évoluant à la maison ?

Il arrive en effet qu'il y ait de temps en temps beaucoup de victoires des locaux. J'ai eu de la chance mais je voyais vraiment des victoires à domicile dans l'ensemble. Mais ce n'est pas une vérité, il est aussi fréquent que les visiteurs gagnent. Je me suis vraiment fié à mon intuition et aux analyses. Je pense qu'il n'y a pas de valeurs sûres : le foot reste un sport avec beaucoup trop d'éléments aléatoires qui perturbent les résultats finaux.

Cocher la victoire d'Amiens contre Nice était un pari osé. Les Aiglons avait déjà perdu contre Troyes, un autre promu, en début de saison. C'est ce qui t'a convaincu ?

Amiens était pour moi une évidence. Ne pas les cocher aurait été une grosse erreur. Il faut toujours se méfier des promus à domicile, qui plus est quand l'équipe visiteuse est dans de mauvaises dispositions et dans une mauvaise passe. Je n'imaginais tout de même pas une victoire avec 3 buts d'écart !

Quel est le match devant lequel tu as le plus tremblé ?

C'est bien sûr celui entre le Real et Valence, avec un début de match où je voyais le Real l'emporter facilement, ce qui éliminait mes espoirs de remporter le 12. Et puis Valence est revenu et a ensuite mené au score. C'était assez fou mais je restais confiant pour un nul au final. J'ai vraiment trouvé le temps très long quand le Real est remonté à 2-2, surtout en voyant Benzema devant les cages de Valence. Je sautais à chacune des frappes de Madrid. C'est très éprouvant quand vous savez qu'à ce moment là vous êtes le seul en lice pour le 12/12. J'en ai encore des crampes !

Que vas-tu faire de ton gain ?

Ce gain ne pouvait pas tomber mieux : je vais faire quelques rénovations chez moi et payer mes impôts. J'essayerai ensuite de placer le reste de l'argent intelligemment.

Participer à la prochaine grille 12 !

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kinshu
Staff Winamax
Staff Winamax


Inscrit le: 26 Sep 2006
Messages: 6038

MessagePosté le: 30/08/2017 22:36   Sujet du message: La Vuelta : les coups à tenter pour la 12e étape Répondre en citant Signaler un Abus

La Vuelta : les coups à tenter pour la 12e étape

Profil d'étape, favoris et grosses cotes : retrouvez les pronostics de La Grosse Boucle, la référence du cyclisme sur Twitter !

Chris Froome n’a finalement pas remporté cette première énorme étape de montagne à l’Observatoire de Calar Alto ! C’est Miguel Angel Lopez, le jeune Colombien de l’équipe Astana, qui s’est adjugé sa première victoire sur un grand tour au sommet de cette 11e étape. S’il n’a pas gagné mercredi, c’est bien Froome qui ressort vainqueur de ce premier grand test montagneux : avec la terrible défaillance de Chaves, le Britannique compte désormais plus d’une minute d’avance sur Vincenzo Nibali, son dernier rival pour la victoire finale. Sauf chute, Froome devrait réussir le doublé Tour-Vuelta.

Retour à la normale ce jeudi avec une étape normalement promise aux échappés. Deux cols au programme, tous les deux situés dans la deuxième moitié de la course, avec le Puerto del Torcal (2e cat) en guise de juge de paix. Après une étape difficile mercredi, dur de croire que le peloton roulera outre mesure derrière les hommes de tête. La bagarre devrait être rude pour accrocher le bon wagon, et on devrait retrouver en tête de la course les habituels baroudeurs-grimpeurs de ce genre de parcours. Pas de réel favori donc, mais quelques noms à cocher.

L’habitué : Thomas De Gendt

Élu super-combatif par le public (mais pas par le jury) sur le Tour de France 2017, Thomas De Gendt est le roi des échappées au long cours. Déjà présent à l’avant à plusieurs reprises sur cette édition de la Vuelta, le Belge n’a pas encore vu la chance lui sourire, la faute à des parcours pas assez exigeants pour lui, ou au peloton qui a – pour une fois – roulé derrière les hommes de tête. Jeudi, le profil paraît être idéal pour le baroudeur belge. Solide rouleur et excellent grimpeur, le 3e du Giro 2012 sera très probablement à l’avant, en quête de sa deuxième victoire de la saison après la première étape du Dauphiné.

Pariez sur Thomas De Gendt @38

Le maudit : Jhon Darwin Atapuma

Jhon Darwin Atapuma est souvent dans les bons coups. Excellent grimpeur, le Colombien a un sens de la course qui lui a permis, sur la Vuelta 2016 comme sur le Tour cette année, de souvent s’accrocher à la bonne échappée. Seul bémol : Atapuma ne sait pas gagner. Sorte de Luis Leon Sanchez à l’envers, le membre de l’équipe Emirates reste sur une terrible série de quatre deuxième place sur les grands tours. Avant d’avoir vu Warren Barguil lui souffler la victoire sur le Tour de France cet été en haut du Col d’Izoard, Atapuma avait déjà vu deux autres français s’imposer devant lui sur la Vuelta l’an passé : d’abord Lilian Calmejane sur la 4e étape, puis Pierre Latour sur l’avant-dernière. Pire encore, sur le Giro 2016, le Colombien s’était fait devancer par Rein Taaramae, c’est dire s’il est maudit. Qui sait, peut-être que jeudi sera le jour de gloire de ce bon Jhon Darwin ?

Pariez sur Jhon Darwin Atapuma @27

Le Français : Alexandre Geniez

Alexandre Geniez est Français, mais le Tour de France ne lui a jamais trop réussi. Au contraire, c’est en Espagne que le grimpeur de l’équipe AG2R a construit ses plus belles victoires. Vainqueur en 2013 et en 2016, l’ancien de la FDJ n’est pas passé loin cette année sur la 10e étape, échouant à la 5e place après avoir été piégé par Rojas et Trentin dans la dernière bosse. Le parcours de jeudi n’est peut-être pas encore assez difficile pour le grimpeur français, mais les pourcentages offerts par le Puerto del Leon peuvent lui permettre de faire une première différence. On aime bien Alex Geniez, alors on croise les doigts !

Pariez sur Alexandre Geniez @60

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
eddyfleck_
Staff Winamax
Staff Winamax


Inscrit le: 25 Nov 2014
Messages: 440

MessagePosté le: 31/08/2017 10:24   Sujet du message: France - Pays-Bas : l'avant-match en chiffres Répondre en citant Signaler un Abus

Statistiques, cotes et coup du soir : tout ce qu'il faut savoir avant le match entre la France et les Pays-Bas !


Si dans l'histoire, le bilan de la France face aux Pays-Bas est équilibré (11 victoires, 4 nuls, 10 défaites), les Bleus ont récemment pris un avantage sur les Oranges : ils restent sur trois victoires d'affilée face à leurs adversaires du soir. Il faudra poursuivre sur cette bonne série pour espérer repasser devant la Suède au classement du groupe et mettre les Bataves hors d'état de nuire. Pour l'occasion, Deschamps devrait aligner quatre vrais offensifs avec Pogba et Kanté au milieu de terrain. Pensée pour toi Moussa Sissoko, tu nous manques. La France est favorite @1,50.

On avait envoyé un carton d'invitation aux Pays-Bas pour l'Euro 2016 mais ils ne sont pas venus. Avec une génération qui tarde à se renouveller, les hommes de Dick Advocaat gardent néanmoins leurs chances de se qualifier pour la prochaine Coupe du monde. Ils ont toujours été au rendez-vous de cette compétition depuis 2002. Robben est toujours là, Wijnaldum, Sneijder et Strootman devraient organiser le milieu. La cote des Pays-Bas @6,50 est belle !

Le coup du soir

Olivier Giroud marque et son équipe gagne @2,80. C'est le joueur qu'on aime titiller mais force est de constater qu'il répond toujours présent sur le terrain. Avec 17 buts marqués lors de ses 17 dernières titularisations en équipe de France, Olivier "Olive" Giroud a rejoint son ami Karim Benzema au classement des meilleurs buteurs de la sélection. Misez 100 € sur une victoire des Bleus avec un but de Giroud pour remporter 280 € ! Et si vous le voyez marquer de la tête, la cote est @7. Pourquoi pas ?

Pariez sur France - Pays-Bas

Les hommes à suivre


1. Antoine Griezmann

Si notre coup du soir ne vous intéresse pas, il y a l'option Antoine Griezmann. Même s'il vit un début de saison compliqué avec son club, sa cote buteur @2,10 reste intéressante.


2. Arjen Robben

Buteur en 2008 lors de la phase de groupes de l'Euro dans un match catastrophique pour l'équipe de France, Robben est la valeur sûre des Pays-Bas. Son but est coté @3,40.

Les pages à suivre

Winamax Sport

Winamax Sport

Pariez sur le sport

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kinshu
Staff Winamax
Staff Winamax


Inscrit le: 26 Sep 2006
Messages: 6038

MessagePosté le: 01/09/2017 23:28   Sujet du message: La Vuelta : les coups à tenter pour la 14e étape Répondre en citant Signaler un Abus

La Vuelta : les coups à tenter pour la 14e étape

Profil d'étape, favoris et grosses cotes : retrouvez les pronostics de La Grosse Boucle, la référence du cyclisme sur Twitter !

Vous croyiez au sprint massif ? Vous aviez tort ! À la faveur d’une petite bosse dans le final, Matteo Trentin s’est adjugé sans grande concurrence la 13e étape de cette Vuelta, la troisième pour lui seul, et la cinquième de l’équipe Quick-Step, décidément intouchable sur ce Tour d’Espagne. Après ce petit interlude plat, la montagne reprend ses droits avec une arrivée au sommet dès samedi.

175 kilomètres vallonnés mais sans grande difficulté avant le final pour ouvrir ce deuxième week-end de la Vuelta 2017. Sur un profil comme celui-là, il est fort probable que ce soit une nouvelle fois l’échappée qui soit couronnée en haut de la Sierra de la Pandera. Aucune équipe autre que la Sky ne roulera pour la victoire d’étape, et l’équipe anglaise, qui a déjà gagné sur cette Vuelta, n’a pas grand intérêt à se fatiguer pour rien. Selon toute logique, on devrait donc retrouver un groupe d’une dizaine voire une quinzaine de coureurs au pied du dernier col qui fera office de juge de paix.

Cette année, la Vuelta n’emprunte pas le versant le plus dur de la Sierra de la Pandera. L’ascension de samedi sera longue (12 kilomètres) mais pas monstrueuse en termes de dénivelé moyen (7,3 %). La difficulté de cette ascension résidera surtout dans son irrégularité. La victoire ne se jouera donc pas qu’à la pédale mais aussi au timing. Nombreuses sont les rampes de lancement avec des forts pourcentages sur ces 12 kilomètres. Idéal pour les puncheurs donc !

Le Français à suivre : Julian Alaphilippe

Déjà deux fois dans le bon coup sur cette Vuelta, Julian Alaphilippe s’est reposé ces derniers jours en finissant dans le gruppetto lors des trois dernières étapes de montagne. Vendredi, le Français de la Quick-Step est revenu sur le devant de la scène en jouant le parfait second rôle pour offrir la victoire à son coéquipier Matteo Trentin. Après avoir bossé pour son leader, Alaphilippe devrait normalement avoir le droit de jouer sa carte sur un profil à peu près similaire à celui de la 8e étape, la descente finale en moins. Ça tombe bien, devinez qui a remporté l’étape en question ? Julian Alaphilippe.

Pariez sur Julian Alaphilippe @30

L'outsider : Marc Soler

Lui aussi a déjà été deux fois dans les bons coups, sans parvenir pour autant à s’imposer. Troisième à Alcossebre, sixième à ElPozo Alimentacion, Marc Soler s’est lui aussi reposé sur les dernières étapes en terminant 165e et 137e jeudi et vendredi. Très loin au général (52e à plus d’une heure), l’Espagnol devrait continuer à tenter sa chance dans les échappées, et on devrait le retrouver à l’avant samedi sur un final qui lui convient. Solide sur les fortes pentes, le leader de la Movistar fait partie des favoris logiques pour s’imposer en haut de la Sierra de la Pandera.

Pariez sur Marc Soler @30

La (très) grosse cote : Maxime Monfort

Il l’avait promis ! Finies les places d’honneur et les Top 20 du général pour du beurre. Sur cette Vuelta, Maxime Monfort vise une victoire d’étape. À 34 ans, l’éternel espoir du cyclisme belge n’a toujours pas remporté le moindre succès sur un grand tour malgré des qualités évidentes. Libéré du poids du général, le grimpeur de la Lotto-Soudal a tenté sa chance sur la huitième étape, échouant à la 7e place sur des pentes probablement trop courtes pour son profil. L’ascension finale de ce samedi, plus lisse mais moins courte qu’en fin de première semaine, peut lui permettre de décrocher enfin le Graal derrière lequel il court depuis maintenant plus de dix ans.

Pariez sur Maxime Monfort @250

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
eddyfleck_
Staff Winamax
Staff Winamax


Inscrit le: 25 Nov 2014
Messages: 440

MessagePosté le: 03/09/2017 14:45   Sujet du message: France - Luxembourg : l'avant-match en chiffres Répondre en citant Signaler un Abus

Statistiques, cotes et coup du soir : tout ce qu'il faut savoir avant le match entre la France et le Luxembourg !



14 confrontations entre la France et le Luxembourg et tout autant de victoires pour les Bleus ! Les Français n'ont donc aucune autre alternative que de prendre les trois points dans un match qui devrait être à sens unique. En pleine bourre après leur large succès face aux Pays-Bas (4-0), les Tricolores vont mettre le feu au Stadium de Toulouse. Avec 4 buts en moyenne inscrits par la France contre son adversaire du soir, inutile de miser sur une simple victoire : un succès des Bleus par au moins 4 buts d'écart est @1,25.

Le Luxembourg est une petite nation du ballon rond (136e du classement FIFA) et fait régulièrement office de sparring-partner lors des rencontres internationales. Dans ces éliminatoires du Mondial 2018, les Luxembourgeois ont toutefois tenu tête à deux reprises aux Biélorusses avec 1 nul et surtout 1 victoire, marquant ainsi 4 points en 7 matches disputés dans le Groupe A. Si vous êtes un amateur de très grosses cotes, le nul du Luxembourg est @15 et la victoire @50.

Le coup du soir

Antoine Griezmann premier buteur @2,90. Légèrement critiqué pour ses prestations en demi-teinte sous le maillot bleu depuis l'Euro 2016 et son début de saison moyen avec l'Atlético, Griezmann a répondu en montrant son meilleur visage face aux Pays-Bas. Le leader de l'équipe de France a d'abord ouvert le score au quart d'heure de jeu, puis offert un doublé à Lemar en toute fin de match. Le meilleur buteur du dernier Euro a de grandes chances d'être le premier artificier de ce match contre le Luxembourg. Misez 100 € sur une ouverture du score de Griezmann pour remporter 290 € !

Pariez sur France - Luxembourg

Les hommes à suivre


1. Olivier Giroud

Il a marqué 17 buts sur ses 18 dernières titularisations en équipe de France. Olivier Giroud n'a pas participé à la fête contre les Pays-Bas mais pourrait se rattraper ce soir. La cote de Giroud premier buteur est @2.


2. Aurelien Joachim

Auteur de quatre buts lors de ces éliminatoires, Joachim est le danger principal du côté du Luxembourg. Buteur face à la France, il peut multiplier votre mise par @7,50 en cas de récidive !

Les pages à suivre

Winamax Sport

Winamax Sport

Pariez sur le sport

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kinshu
Staff Winamax
Staff Winamax


Inscrit le: 26 Sep 2006
Messages: 6038

MessagePosté le: 04/09/2017 15:09   Sujet du message: https://www.winamax.fr/news_grilles-les-gagnants-32409 Répondre en citant Signaler un Abus

Grilles : les gagnants

Il n'y avait pas de grille 12 durant cette trêve internationale mais de belles grilles 7 ont souri à nos parieurs.

Dans sa grille à 243 € jouée jeudi, "nostik" a tout misé sur la victoire de la France face aux Pays-Bas et celle de la Hongrie contre la Lettonie. Il n'a jamais été inquiété à ce niveau-là et a profité parallèlement des succès inattendus de la Bulgarie, du Luxembourg et de Chypre, où il avait astucieusement coché des triples, pour faire sauter la banque et rafler 10 296,23 € !

"Nikoo044" a eu la riche idée de doubler le match de la France (qui restait pourtant sur 14 victoires en tout autant de rencontres contre le Luxembourg !) en cochant la victoire et le nul des Bleus. Cette petite croix supplémentaire lui a permis de faire la différence dans une grille à 2 € sur laquelle il avait à côté choisi de faire confiance à tous les favoris. Au final, notre parieur encaisse 582,47 €, soit près de 300 fois sa mise !

Préparez la grille n°77

C'est le retour de la grille 12 ce week-end ! Au menu des festivités, on trouve notamment un derby barcelonais en Liga, un choc Lazio - Milan AC en Serie A et une affiche du dimanche entre l'OM et Rennes ! 20 000 € sont garantis avec cette belle grille à valider avant samedi 20 heures.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kinshu
Staff Winamax
Staff Winamax


Inscrit le: 26 Sep 2006
Messages: 6038

MessagePosté le: 06/09/2017 09:45   Sujet du message: La Vuelta : les coups à tenter pour la 17e étape Répondre en citant Signaler un Abus

La Vuelta : les coups à tenter pour la 17e étape

Profil d'étape, favoris et grosses cotes : retrouvez les pronostics de La Grosse Boucle, la référence du cyclisme sur Twitter !

On approche doucement de la fin, et si le suspense pour le podium reste entier, plus vraiment de doute sur l’identité du vainqueur final. Sur le long contre-la-montre inaugural de la troisième semaine, Chris Froome a achevé ses poursuivants et file tout droit vers le doublé Tour-Vuelta que l’on pensait impossible à l’époque moderne. Deux minutes d’avance sur Nibali avec seulement une seule grosse étape de montagne avant l’arrivée : les jeux sont faits !

Il reste cependant quelques victoires de prestige à glaner sur cette Vuelta, avec notamment dès mercredi une belle étape de moyenne montagne avec des pentes courtes mais violentes entre Villadiego et Los Machucos. 180,5 kilomètres au programme avec un final haletant qui devrait normalement être promis, une nouvelle fois, aux échappés. Les jambes commencent à être bien lourdes, et il faudra être sacrément costaud pour prendre la route à l’avant quand le peloton cherchera probablement à se reposer un peu. Misons donc sur les costauds habituels, et sur ceux qui n’ont pas (du tout) cherché à faire le chrono à fond.

Le Français à suivre : Romain Bardet

Il y a de grandes raisons de miser sur Romain Bardet pour cette étape de mercredi : le récent troisième du Tour de France a énormément tenté sur cette Vuelta, sans jamais trouver la faille. Il ne lui reste désormais plus que deux réelles occasions pour tenter de décrocher un succès, dont l’étape de mercredi. Le Français semble avoir les jambes pour s’imposer dans une échappée, mais n’a pas encore réussi à prendre le bon wagon. Mardi, lors du chrono, l’Auvergnat a fini dans les toutes dernières places, à plus de huit minutes de Froome. Un coup tactique visant à se préserver pour le lendemain ?

Pariez sur Romain Bardet @ 11,50

La grosse cote : Hernan Aguirre

On vous en avait déjà parlé en début de Vuelta, et on a bien envie de remettre un petit billet dessus : le très jeune Hernan Aguirre (21 ans) n’est pas souvent sorti du peloton, préférant tenter de suivre les leaders sur quasiment toutes les étapes de montagne. Désormais trop loin au général, il est probable de le voir pointer le bout de son nez à l’avant sur les dernières étapes de montagne. Solide grimpeur au fort potentiel, le Colombien a régulièrement fini dans les 30 premiers lors des grosses ascensions de ce Tour d’Espagne. 162e du chrono à 8’41 de Chris Froome, le leader de la Manzana Postobon s’est plutôt reposé mardi, pour mieux finir la Vuelta à l’avant ?

Pariez sur Hernan Aguirre @ 300

La très grosse cote : Davide Villela

Très souvent à l’avant depuis le début de cette Vuelta, Davide Villela est toujours propriétaire du maillot à pois bleus de meilleur grimpeur. Mais attention, l’avance de l’Italien ne cesse de fondre par rapport à Miguel Angel Lopez ! On peut légitimement penser que l’avant-dernière étape à l’Angliru se jouera entre les favoris, et que Miguel Lopez devrait alors glaner de précieux points. Une seule solution pour Villela : accroître au maximum son avance en espérant aller le plus loin possible et passer le plus de cols en tête. Et cela commence en se lançant dans l’échappée dès mercredi !

Pariez sur Davide Villela @ 350

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kinshu
Staff Winamax
Staff Winamax


Inscrit le: 26 Sep 2006
Messages: 6038

MessagePosté le: 07/09/2017 17:12   Sujet du message: Top 5 : les paris à tenter lors de la 5e journée Répondre en citant Signaler un Abus

Top 5 : les paris à tenter lors de la 5e journée

Après la trêve internationale, retour aux affaires avec un week-end 100 % Ligue 1 ! On vous donne quelques pistes pour vibrer devant votre télé.

1. Nul entre Strasbourg et Amiens @3,25

Deux promus qui s'affrontent un samedi soir à 20 heures, on devine facilement le scénario : 90 minutes insipides, des tirs en tribunes et au final un bon nul des familles. Quand on veut se maintenir, un point est un point et un nul c'est toujours bien.

Pariez sur Strasbourg - Amiens

2. Nul mi-temps / PSG fin de match @3,35

Des internationaux laissés au repos, un déplacement peu excitant : les Parisiens ne devraient pas démarrer la rencontre tambour battant en Lorraine. Si Metz arrive à être sérieux et discipliné, un 0-0 à la mi-temps n'étonnera personne. Mais le PSG devra repartir avec la victoire et mettra obligatoirement un coup d'accélérateur en seconde période pour faire tranquillement la différence. On connait la chanson.

Pariez sur Metz - PSG

3. Nantes bat Montpellier @3,60

Malgré un calendrier peu évident, Nantes a su prendre 4 points en 4 journées grâce à un énorme mental. Cela tombe bien, dans un match englué dans le multiplex, c'est souvent l'équipe qui en veut le plus qui l'emporte. Contre des Montpelliérains qui n'ont pas montré grand-chose lors des premières journées, les Canaris ont les reins assez solides pour aller chiper les trois points.

Pariez sur Montpellier - Nantes

4. Saint-Étienne gagne par au moins 2 buts d'écart @3,85

Troisièmes avec 3 victoires et 1 défaite (contre le PSG), les Verts peuvent conforter leur place sur le podium avec la réception d'Angers. Entre Loïs Diony, Jonathan Bamba, Romain Hamouma et la dernière recrue Rémy Cabella, Oscar Garcia possède un bel arsenal offensif capable de mettre à mal n'importe quelle défense. Dans son chaudron de Geoffroy-Guichard, Saint-Étienne va mettre le feu !

Pariez sur Saint-Étienne - Angers

5. Guingamp bat Lyon @ 7,50

Lyon - Guingamp était un rendez-vous quelconque jusqu'à maintenant. Et puis les Bretons ont battu à trois reprises les Rhodaniens la saison passée avant que les présidents de chacun des clubs se mettent à s'allumer via médias interposés depuis maintenant plusieurs semaines. Même si Jean-Michel Aulas à triplé la prime de victoire pour que ses joueurs ridiculisent l'EAG, on veut que Guingamp devienne la bête noire de Lyon, surtout avec une aussi belle cote.

Pariez sur Lyon - Guingamp

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
eddyfleck_
Staff Winamax
Staff Winamax


Inscrit le: 25 Nov 2014
Messages: 440

MessagePosté le: 08/09/2017 16:49   Sujet du message: Sur Winamax TV ce week-end Répondre en citant Signaler un Abus

Derby barcelonais, Eurobasket et finale de l'US Open sont à suivre sur Winamax TV ce week-end !

Pour vibrer devant l'affiche entre le Barça et l'Espanyol Barcelone sur Winamax TV, on vous propose 10 € de pari gratuit en live. Basket et tennis sont également au programme.

L'affiche Winamax TV

Pendant le Multiplex Ligue 1, n'oubliez pas d'ouvrir une fenêtre Winamax TV pour suivre le derby barcelonais. L'affrontement ne réussit pas à l'Espanyol qui se fait régulièrement tordre par son ennemi juré. Le Barça reste en effet sur une série de 14 affrontements sans défaite en Liga, avec 33 buts inscrits au total. Auteur d'un doublé face à Alavés, ce diable de Lionel Messi devrait trouver à nouveau le chemin des filets ce samedi. Misez 100 € sur une ouverture du score de Lionel Messi pour remporter 260 € !

Pariez sur FC Barcelone - Espanyol Barcelone

Les autres événements

Football :

Hoffenheim – Bayern Munich, samedi à 18h30.

Basket :

Allemagne – France, samedi à 14h30.

Tennis :

Finale de l’US Open, dimanche à 22h.

Les pages à suivre

@WinamaxSport

Winamax Sport

Pariez sur le sport

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Harper
Reporter Winamax
Reporter Winamax


Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 10169

MessagePosté le: 09/09/2017 09:28   Sujet du message: Interview d'Élie Baup Répondre en citant Signaler un Abus

Consultant vedette sur beIN SPORTS, Élie Baup illumine le Multiplex Ligue 1 avec son style inimitable.



Vous êtes l’homme du MultiLigue 1 sur beIN SPORTS. Racontez-nous ce qui vous plait dans ce rôle.

L'ambiance autour des rencontres et le fait d'avoir cinq matchs en même temps t'oblige à rester en éveil. Je ne me vois pas aller dans les stades pour commenter même si je le fais parfois. À l'époque, je sortais d'une saison avec Marseille et j'étais plutôt orienté vers la Ligue 1. Faire le Multiplex est un exercice particulier, il faut de la vigilance, être réactif, et j'avais déjà eu ce type d'expérience pendant l'Euro et la Coupe du monde. Cela correspondait donc parfaitement à ce que j'aimais faire. Il y a un échange permanent avec les personnes sur le terrain, avec Smaïl également, on a un bon feeling avec tout le monde. Même si le ton est détendu, on fait en sorte de ne pas passer à côté du plus important : ce qui se passe dans le jeu.

Bordeaux et Saint-Etienne sont dans le top 5 en ce début de saison. Est-ce que l’on peut parler d’héritage Baup ?

(Rires) Non, quand même pas ! C'est de l'histoire ancienne maintenant. J'aime bien ce que fait Bordeaux, ils ont correctement débuté la saison même si l'élimination en Europa League est vraiment dommage. C'est une équipe qui a une continuité dans l'idée du jeu tout en incorporant des joueurs qui ont l'air d'avoir de la qualité. On attend de voir les confirmations mais c'est intéressant d'étudier la progression de Lerager, Cafu, Otavio notamment. L'équipe est en construction même s'il y a déjà certaines garanties. Lescure et Triaud restent mythiques mais le renouveau actuel est intéressant à étudier.

Concernant Saint-Etienne, je les trouve difficiles à manoeuvrer. On sent déjà une mise en place d'idées collectives intéressantes. Je respecte le travail de Galtier mais il y a aujourd'hui une nouvelle histoire. En tout cas, le club se donne les moyens de réussir, on l'a vu avec l'arrivée de Diony qui est le plus gros transfert de l'histoire de Saint-Etienne. Le groupe a beaucoup changé, là aussi ce sera sympathique à suivre.

Marseille a subi une claque face à Monaco. Pour vous, est-ce un accident de parcours ou révélateur d’un problème plus profond ?

Il faut voir le contexte de la rencontre : l'OM avait des absences et l'approche tactique ne correspondait pas à ce qu'il fallait faire. Miser sur le côté athlétique et défensif de l'équipe face à ce Monaco, ce n'était pas adapté. Ses joueurs ne sont pas à l'aise dans cette idée de jeu. C'est dommage parce qu'ils étaient sur une bonne série de résultats avec un 4-3-3 qui fonctionnait bien. Je pense que c'est un accident. Dans tous les cas, cela reste ouvert derrière Paris et Monaco. Ils seront à la lutte avec Nice, Lyon, Bordeaux, Saint-Etienne et pourquoi pas Lille.

Votre dernière expérience d’entraineur remonte à 2013. Est-ce que la chaleur du banc de touche vous manque ?

Les matchs me manquent, forcément, même si j'ai déjà eu des coupures comme celle-là. J'ai coaché plus de 600 rencontres en professionnel dans l'élite et en Coupe d'Europe. Cela représente une vie de formateur et d'entraineur. Heureusement que je fais ce travail de proximité avec le football professionnel, ce qui me permet de rester dans une dynamique de football, de réflexion, d'observation. Je regarde toujours les rencontres avec mon oeil d'entraineur, comme si je coachais les équipes. On ne peut pas perdre cette manière de réfléchir. J'ai eu quelques opportunités de reprendre, en Chine, en Arabie Saoudite, dans des sélections africaines, mais c'est difficile pour moi de bouger pour des raisons personnelles.

D'ailleurs, est-ce que votre manière de voir le football a évolué avec le métier de consultant ?


Bien sûr. Le job de consultant permet de mener une réflexion plus large, sur l'importance des journalistes, sur ce que le public attend... Sur le terrain, on est dans une bulle et on n'a parfois du mal à s'ouvrir sur tout cela. Quand on est spectateur et qu'on fait l'effort de payer un abonnement pour aller au stade, je ne vois pas l'intérêt de s'emmerder. En tant que coach, on a une responsabilité sur le spectacle proposé.

Quel est votre plus beau souvenir sur un banc ?

C'est un tout, il y a des souvenirs forts dans les victoires comme dans les défaites. Au niveau humain, on fait des rencontres extraordinaires. C'est une magie qui opère à chaque match, un sport qui nous berce depuis toujours. C'est une vraie chance de faire ce métier. Ce qui m'a toujours plu, c'est le management des hommes. Avec Bordeaux en 1999, nous n'étions pas favoris, c'était plutôt l'OM. L'espoir est monté progressivement et au final, on y a cru. C'est un super souvenir. Quand je vois aujourd'hui certaines équipes où on organise des repas pour que les joueurs s'entendent bien, je repense à cette époque où tout était différent. Spontanément, il y avait une convivialité entre nous. On restait souvent ensemble très tard. Il y avait du talent et la volonté de faire les choses les uns pour les autres. Pour jouer en 4-4-2 plutôt offensif comme on le réalisait, il fallait tout cela.

Comment expliquez cette mode des coachs étrangers dans notre championnat ?

Même si j'aurais envie de défendre les coachs français, il faut voir que notre génération a pris de l'âge. Je m'inclus dedans avec Lacombe, Perrin, Courbis, Denoueix et d'autres. À une époque, on retrouvait un peu les mêmes têtes dans les clubs. La relève n'est pas vraiment venue, ce qui a permis aux coachs étrangers de s'imposer. C'est peut-être plus facile à gérer pour les présidents car je trouve que l'on a plus d'indulgence avec eux. C'est positif puisque cela nous a permis aussi d'accueillir des personnages comme Bielsa qui est l'un des meilleurs entraineurs au monde. Le profil de l'entraineur français est particulier, il est avant tout un formateur. Il a la cote à partir du moment où il fait passer des paliers aux jeunes. Même s'il y a de bons coachs chez nous (Gourvennec, Moulin...), nous devons être meilleurs dans notre communication, en parlant plus de jeu par exemple. Sans oublier le plus important : il faut avant tout une bonne stratégie collective.



Session one-shot « Multiplex Ligue 1 »

Smaïl Bouabdellah en un mot ?

Le plaisir du foot.

Il nous a dit que vous étiez un « mec très marrant ». Confirmez-vous ?

Très marrant je ne sais pas mais j'aime bien m'amuser. Je suis très souvent au second degré.

Que signifie votre « WEEEYEEEE » après chaque but marqué ?

(Rires) C’est naturel et incontrôlable. C'est mon petit plaisir personnel.

Le meilleur gardien de but du Multiplex Ligue 1 ?

Mike Maignan, le Lillois. Tout me plait chez lui : son jeu au pied, sa position haute sur le terrain...

Le meilleur joueur du Multiplex Ligue 1 ?


Malcom.

Comment vous a-t-on convaincu de retirer votre casquette pour l’émission ?

(Rires) J'essaye toujours de trouver des artifices. Maintenant, je me laisse pousser la barbe pour attirer le regard !

Retrouvez Elie Baup tous les samedis à partir de 19h sur beIN SPORTS 1 et tous les dimanches dans DIMANCHE LIGUE 1 LE MATCH dès 14h15 sur beIN SPORTS 1 pour présenter les matchs de 15h et 17h.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kinshu
Staff Winamax
Staff Winamax


Inscrit le: 26 Sep 2006
Messages: 6038

MessagePosté le: 10/09/2017 12:44   Sujet du message: OM - Rennes : le prono de Cazarre Répondre en citant Signaler un Abus

OM - Rennes : le prono de Cazarre

C'est la rentrée pour Julien Cazarre qui nous livre son pronostic avant OM - Rennes.

« Valère Germain est la solution. » Cazarre mise sur une victoire de Marseille sur le score de 2 à 0 face à Rennes. Il nous livre son expertise en vidéo.

Le pronostic de Julien Cazarre

Pariez sur OM - Rennes

L'OM a remporté près de la moitié de ses matches disputés face à Rennes avec 20 succès pour 10 nuls et 14 défaites en 44 confrontations. La victoire des Phocéens est @1,60.

La saison dernière, Marseille avait dominé le club breton au Vélodrome sur le score de 2 à 0. Tout s'était joué en milieu de seconde période avec une ouverture du score de N'Jie suivie dans la foulée d'un but de Thauvin. La cote du 2-0 est @7.

Buteur lors des deux derniers OM - Rennes à domicile, Florian Thauvin pourrait être à nouveau décisif ce soir. Le numéro 26 évoluera comme d'habitude à droite de l'attaque marseillaise, aux côtés de Payet (à gauche) et Germain (en pointe). La cote du but de Thauvin est @2,60, celle du but de Germain est @2,20.

L'Olympique de Marseille a gardé sa cage inviolée à 10 reprises lors de ses 16 derniers matches au Vélodrome contre le Stade Rennais. Un nouveau clean sheet de l'OM est @2,10.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kinshu
Staff Winamax
Staff Winamax


Inscrit le: 26 Sep 2006
Messages: 6038

MessagePosté le: 11/09/2017 15:04   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Grille n°77 : les gagnants

Le jackpot n'est pas tombé ce week-end mais plusieurs parieurs ont tout de même terminé la semaine avec le sourire aux lèvres.

Ils sont 6 à avoir pu trouver 11 bons résultats sur 12 dans cette grille n°77. Parmi eux, "Funky_Play", dont la seule erreur a été de ne pas faire confiance au sous-marin jaune : la victoire de Villarreal à domicile lui coûte le sans-faute dans une grille à 1 € qui lui rapporte finalement 710,45 €. Pour "seblacbet", c'est Marseille qui a tout gâché. Notre parieur avait senti le coup fourré en cliquant sur le nul dans cette rencontre, mais la défense de l'OM a complètement sombré face à Rennes. Lui aussi empoche 710,45 € pour une mise de seulement 1 € !

Grille 7 : par ici la monnaie

Il y avait encore quelques matches internationaux en milieu de semaine grâce auxquels certains de nos parieurs se sont régalés. Notamment "S4mL4Gr4tte" qui a fait un sans-faute sur la grille de mardi : sa grille à 1 € lui a permis de gagner le pactole de 1 681,50 € !

Préparez la grille n°78

Attention, 30 000 € sont garantis sur la prochaine grille 12 ! Réfléchissez dès maintenant au meilleur moyen de faire tomber la cagnotte. La Real Sociedad peut-elle faire tomber le Real Madrid ? Arsenal peut-il gagner à Chelsea ? Lyon peut-il gratter le nul à Paris ? Tant de questions auxquelles vous devrez tenter de répondre afin de faire sauter la banque ! Validation avant samedi 16 septembre 20 heures.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MaximeMianat
Staff Winamax
Staff Winamax


Inscrit le: 15 Jan 2015
Messages: 311

MessagePosté le: 12/09/2017 10:23   Sujet du message: Répondre en citant Signaler un Abus

Celtic Glasgow - PSG : l'avant-match en chiffres

Paris entame sa Ligue des champions par un déplacement en Écosse. Après avoir concédé le nul à Amsterdam en 2014 puis contre Arsenal en 2016, les Parisiens veulent cette fois réussir leur entame. 

Le Celtic a souvent piégé les géants européens par le passé, à commencer par le FC Barcelone, battu 2-1 en novembre 2012. Mais les Écossais comptaient alors des éléments défensifs de haut niveau, comme Wanyama, désormais à Tottenham. L’effectif s’est affaibli. Chaque ballon en profondeur s’avère une menace pour les lents défenseurs du Celtic qui ont encaissé trois buts à Astana en barrages de la Ligue des champions. Vainqueur à Hamilton (4-1) mais auteur d’un nul inquiétant à domicile face à Saint-Johnstone (1-1), le Celtic cherche encore sa forme, surtout sans son buteur Moussa Dembelé, en phase de reprise. Pour Brendan Rodgers, le coach, la solution est simple : «  Il faudra mettre autant de pression que possible, être très bien organisé et ne pas être intimidé. » La victoire du Celtic est @13 et le nul @6,75.

Paris s’est rendu une fois au Celtic Park. Le 2 novembre 1995, Loko et Djorkaeff offraient un large succès (3-0) à leur équipe. Il semble difficile d’imaginer autre chose qu’un succès, ce soir, face à une formation contre laquelle Neymar aime briller : quatre buts, six passes décisives. La MCN sera titulaire dans un 4-3-3 où Verratti fera son retour. Avec les titularisations de Thiago Silva et Kurzawa, Emery dispose de son équipe type. Il faudra essentiellement se méfier des ailiers Roberts et Sinclair, menaces identifiées par le staff. La victoire parisienne est @1,20.

Le coup du soir

Nul mi-temps / PSG fin du match @3,55. C'est par le jeu de possession que le PSG use ses adversaires en seconde période. Cette saison, Metz et Guingamp ont tenu quarante-cinq minutes avant de s’écrouler. Le Celtic mettra de l’intensité dans les duels mais il sera difficile de tenir toute la rencontre, surtout si Verratti retrouve de la jutesse dans ses passes. Avec une cote @3,55, le pari mérite d’être tenté !

Pariez sur Celtic - PSG

Les hommes à suivre

1. Leigh Griffiths

L’international écossais (14 sélections, 3 buts) a déjà inscrit deux buts en cette saison européenne. Buteur régulier (43 buts en championnat en deux ans), il est coté @3,40 ce soir. 

2. Neymar

21 buts en 40 rencontres. En moyenne, Neymar marque un match sur deux en Ligue des Champions. Le Celtic Park devrait lui sourire, dans un stade où l’Hapoël Beer-Sheva a marqué deux fois en août dernier. Neymar buteur est @1,68

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
eddyfleck_
Staff Winamax
Staff Winamax


Inscrit le: 25 Nov 2014
Messages: 440

MessagePosté le: 15/09/2017 10:51   Sujet du message: Top 5 : les coups à tenter en Ligue 1 Répondre en citant Signaler un Abus

Vous ne savez pas sur quoi mettre un billet pour vibrer ? On vous guide !

Nantes - Caen : nul mi-temps @1,84

Promis à la course au maintien, Nantes et Caen débutent correctement leur saison et s'affichent dans le top 10 du championnat. On ne va pas se mentir, le jeu produit ne donne pas envie de sauter au plafond mais l'efficacité est là. Si Nantes est favori du match, on ne s'aventurera pas à miser sur une victoire des Canaris, tant le potentiel offensif est faible. Sur les cinq premières rencontres, Nantes a concédé le nul à la pause à chaque fois. Cela tombe bien, on a envie d'assurer le coup et la cote @1,84 est intéressante à intégrer dans un combiné !

Pariez sur Nantes - Caen

Paris SG - Lyon : plus de 4,5 buts dans le match @2,00

26 buts en 7 matchs joués par Paris toutes compétitions confondues. Les statistiques offensives du club de la capitale ont de quoi faire trembler la charnière centrale brésilienne Marcelo - Morelinho. Les Parisiens ont déroulé cette semaine à Glasgow et sont prêts à tordre des Lyonnais efficaces mais peu convaincants dans le jeu. Les Gones ont néanmoins des arguments pour faire trembler les filets, c'est pouquoi on mise sur une rencontre avec au moins 4 buts au total !

Pariez sur Paris SG - Lyon

Monaco - Strasbourg : Monaco gagne par au moins trois buts d'écart @2,15

Pour le match le plus déséquilibré du samedi, Monaco est coté à 1,16. Pas de quoi rêver donc mais il y a moyen de booster la cote. Cette saison, les hommes du Rocher ont déjà gagné à deux reprises par trois buts d'écart (contre Dijon et contre Rudi Garcia). Face au promu qui a déjà encaissé un 4-0 dès la première journée et qui reste sur deux défaites d'affilée en championnat, on imagine bien Monaco dérouler. D'autant plus que Baldé et/ou Jovetic devraient figurer dans le onze de départ. Attention les dégâts.

Pariez sur Monaco - Strasbourg

Toulouse - Bordeaux : Malcom buteur au cours du match @3,50

On le sait, tenter un coup sur un buteur ne passe pas toujours mais on ne peut pas résister à l'envie de vous proposer Malcom. Le Brésilien est en forme dans ce début de saison avec deux buts et trois passes décisives en cinq rencontres. Avec 12 frappes tentées, il est le Bordelais qui allume le plus en direction des buts adverses. Si Bordeaux parvient à stopper sa série noire au Stadium, ce sera certainement grâce à lui.

Pariez sur Toulouse - Bordeaux

Angers - Metz : Metz @7

Même si le score final était lourd, le match de Metz face au PSG fut encourageant offensivement. Le but d’Emmanuel Rivière, l’activité de Mathieu Dossevi et les huit tirs tentés montrent que les Lorrains progressent. Bien sûr, Angers est invaincu cette saison, mais l’équipe de Stéphane Moulin évoluera sans son buteur Enzo Crivelli, suspendu. Coté à 7, le pari mérite d’être tenté !

Pariez sur Angers - Metz

Les pages à suivre

@WinamaxSport

Winamax Sport

Pariez sur le sport

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Surveiller les réponses de ce sujet Précédente  1, 2, 3 ... 33, 34, 35, 36, 37  Suivante
Aller à la page :
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index des Forums -> Les News du Sport

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
visit counter